Catch Asylum : Le forum des fous de catch WWE TNA ROH INDY NJPW
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Notre traditionnel concours de popularité WWE de fin d'année a commencé ici ! Venez voter !
Notre e-fèd, reprend, la WAF c'est par ici que ça se passe ! Viendez !
Le débrief de WWE Hell in a Cell est disponible ici ! Bonne écoute (en plusieurs fois je pense ^^' )

Partagez | 
 

 Article: Le Jour et la Nuit : comparatif des divisions Tag Team WWE/TNA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Flying Panda
Administrateur
avatar

Messages : 2534
Age : 33

MessageSujet: Article: Le Jour et la Nuit : comparatif des divisions Tag Team WWE/TNA   Dim 8 Jan - 15:19

Bonjour tout le monde ! Voici un petit article co-rédigé par Tombstone et moi-même sur l'année 210 des divisions tag-teams TNA et WWE. Cet article était paru sur Catch Breaker y a un an. Du coup il y a bien entendu quelques éléments qui ne sont plus valables aujourd'hui, surtout quand on voit l'année 2011 de la TNA.
Gardez juste à l'esprit qu'à cette époque il n'y avait pas d'Anarquia.


Le Jour et la Nuit :
comparatif des divisions Tag Team WWE/TNA
by Tomb' et Panda

Avant de commencer à vous farcir l’énorme pavé que nous vous avons pondu, voici une petite vidéo en guise d’introduction. Tombstone y rend un hommage émouvant à la division tag team de la WWE actuellement en pleine désolation.





(nda : Vous excuserez les quelques « tirets » qui traînent. Il y a eut un bug au niveau de l’encodage et pas moyen de réparer)

La division tag team de la WWE : l’encéphalogramme plat ?




_ On y va Tomb' ? _ Ouais Dada !


La division par équipe et le vrai catch par équipe à la WWE sont morts ou pas loin de l’être. Avant de voir s’il reste de l’espoir, revenons sur les événements qui se sont déroulés au sein de la division tag team en 2010…

Rappel des faits :


Alors que la deuxième moitié de l’année 2009 avait vu une tentative de relance de la division tag team avec le projet Team Ego, Chris Jericho et Edge, vite remplacé par JeriShow, Chris Jericho et Big Show, suite à la grave blessure de la Rated R Superstar, qui avait bien marché, force est de constater qu’en 2010, la division est à nouveau dans un état comateux et même en état de mort clinique. Au sortir de TLC 2009, Degeneration X, Triple H et Shawn Michaels, étaient les nouveaux champions. On s’attendait à ce que la feud avec JeriShow se poursuive un peu… Que nenni !
Une parodie de rematch à Raw plus tard et Chris Jericho et Big Show se séparaient, tandis que les deux hommes-sandwichs de DX ne se souciaient plus vraiment des ceintures, le Heartbreak Kid étant obnubilé par un match revanche contre l’Undertaker à Wrestlemania.

On en arrivait alors au Raw du 8 février 2010 avec DX défendant les ceintures dans un match impliquant plusieurs équipes : au final, la nouvelle alliance ShowMiz héritaient des ceintures sur un coup du sort, HBK étant trop distrait. Les dirigeants n’ont rien trouvé de mieux que de cloner Jerishow (en moins bien), donc. S’ensuivit alors une feud contre un nouveau montage de toute pièce, R-Truth et John Morrison, puis contre la seule vraie équipe de l’époque, la Hart Dynasty (DH Smith et Tyson Kidd).
A Extreme Rules, les héritiers de la dynastie des Hart gagnent les ceintures. La seule équipe authentique, celle qui possède des manœuvres à deux, une légitimité et une histoire, est ainsi couronnée et aura même droit à un nouveau jeu de ceintures uniques… mais très laides. Dans le même temps, ShowMiz se sépare : la réplique de JeriShow n’aura pas duré très longtemps.



Jericho est inconsolable. La dernière équipe
de légende vient de disparaître.

Le règne des Hart sera fade à souhait la faute au manque cruel d’adversaires, Kidd et Smith ne défendront que très rarement leur titre. Un début de feud prometteuse eut lieu vers la fin de l’été face à un nouveau duo, les jumeaux Uso, fils de Rikishi, (accompagnés par Tamina, la fille Snuka). Mais du jour au lendemain, la feud connaît un coup d’arrêt et un Tag Team Gauntlet match pour le titre par équipe sans build-up aucun est organisé à Night of Champions : Hart Dynasty vs Usos vs Mark Henry et Evan Bourne vs Cody Rhodes et Drew McIntyre !
Deux nouvelles équipes improbables sont ainsi lancées dans la partie… et c’est l’une d’elles qui met la main sur les ceintures, la paire Cody/Drew. Ce curieux attelage n’aura qu’un malheureux règne d’un mois puisque Le Pimpant et le Chosen One sont vaincus au PPV suivant par le duo Cena/Otunga dans le cadre de la storyline Cena/Nexus.

La farce ne dure que 24 heures car Cena et Otunga, sur ordre de Wade Barrett, sont forcés le lendemain à Raw de « céder » les ceintures à deux autres membres du Nexus : Justin Gabriel et Heath Slater. Otunga se couche volontairement pour subir le tombé, c’est dire combien les nouveaux champions commencent sur des bases légitimes…
Mais le pire reste à venir pour la division par équipes! En effet, alors que la paire Gabriel/Slater commençaient à convaincre petit à petit malgré, là encore, l’absence de réelles équipes, les dirigeants ont jugé bon de former un nouveau duo estampillé « comedy wrestling » avec les deux rigolos les plus over de l’effectif de la WWE, Santino Marella et Vladimir Kozlov, et de leur faire gagner le titre à Raw le 6 décembre ! Ainsi, la division touchait définitivement le fond.
Dernièrement, les champions ont eu le privilège de se faire tabasser par le New Nexus, n’ayant même pas le temps de faire leur entrée pour un match, les frères Uso continuent d’être enterrés vivants par les bookers, DH Smith et Yoshi Tatsu, Zack Ryder et Primo forment les nouveaux duos phares de la division…



Miss Wrestlemania champion du monde par
équipes. Vous en rêviez ? VKM l'a fait !

Critiques et solutions :

La division tag team de la WWE souffre de nombreux défauts. En premier lieu, il n’y a pas assez d’équipes pour former une division digne de ce nom. Pourtant, le roster de la WWE est plutôt conséquent et bon nombre de catcheurs demeurent peu utilisés, mal utilisés, voire pas utilisés du tout et finissent par être licenciés (ou par demander à être libéré) faute de plans de l’équipe créative à leur égard.
Au lieu de n’apparaître qu’à Superstars une fois tous les quinze jours, certains de ces lowcarders pourraient former des duos. D’ailleurs, des vétérans encore frais comme Chavo Guerrero ou William Regal pourraient ainsi prendre un jeune catcheur sous leur aile pour le faire progresser plus efficacement. Mais des stars bien établies pourraient également, comme l’ont fait Jericho et Big Show,
délaisser pour une période d’un ou deux ans les main events pour se concentrer sur la division tag team.

Ainsi, Rey Mysterio, lui qui traine plusieurs blessures récurrentes, pourrait s’économiser en se mettant en équipe avec un autre catcheur (Evan Bourne ?) et apporter du starpower à la division. On peut alors se lancer dans du « fantasy booking »… et pas forcément irréaliste ! Il y a dans le roster actuel des équipes ayant marqué la division tag team de la WWE susceptibles d’être reconstituées. Il y a d’abord la Rated-RKO, Edge et Randy Orton, les Brothers of Destruction, Kane et l’Undertaker, mais surtout Edge et Christian !
Maintenant qu’Edge est redevenu Face, rien n’empêcherait Christian, lorsqu’il reviendrait de blessure, de reformer le célèbre duo pour un dernier run ! Mais des équipes inédites peuvent également être trouvées : Randy Orton et John Cena pourraient ainsi s’allier pour vaincre le Nexus en formant « Attitude-RKO », on pourrait imaginer une équipe Daniel Bryan/Jack Swagger (avec un faceturn de Jack), il y a de quoi faire !
Une autre option serait bien évidemment pour la WWE de signer des équipes existantes appartenant à d’autres fédérations, et là également, il y aurait de quoi faire : les Kings of Wrestling (Claudio Castagnoli et Chris Hero), Adam Cole et Kyle O’Reilly, les frères Briscoe (Mark et Jay), The All Night Express (Kenny King et Rhett Titus), The World’s Greatest Tag Team (Charlie Haas et Shelton Benjamin pour un retour ?) en ce qui concerne la Ring Of Honor, les Cutler Brothers (Brandon et Dustin) de la Pro Wrestling Guerrilla ou encore le trio du Osirian Portal de la Chikara, sans parler des équipes de la TNA dont Flying Panda va vous parler dans quelques instants !




J'arrive mon bon. Je m'arme avant.

Par ailleurs, un autre point négatif de la division tag team de la WWE est son manque d’exposition. En effet, il n’y a guère qu’un ou deux combats par semaine opposant des équipes régulières à la WWE, et souvent, ils sont très brefs. Pourquoi alors ne pas utiliser le show Superstars comme show dédié aux équipes ? Cela permettrait de tester les nouvelles équipes, de les rôder. On aurait ainsi certains jeudis soirs trois matchs tag team à la suite. Mais au fait, pourquoi les matchs tag team de la WWE ne déchainent-ils pas les passions (indépendamment du concept d’équipes régulières ou d’exposition) alors que chez la concurrence (TNA et ROH notamment) c’est l’inverse ?

Eh bien, selon moi, la principale raison tient de la règle des trois secondes en cours à la WWE. En effet, les deux membres d’une même équipe ne peuvent être ensemble sur le ring que jusqu’à un compte de 3 de l’arbitre qui commence après le changement. Cette règle constitue un véritable handicap pour le contenu in ring d’un combat en équipe, car cela empêche de voir plusieurs prises à deux s’enchainer.
Tout ce qui fait le sel du catch par équipe d’aujourd’hui ce sont les manœuvres spectaculaires et les combinaisons ou enchainements réalisés par les deux membres d’une même équipe. Cet élément, cette règle des trois secondes, les autres fédérations comme la TNA ou la ROH l’ont très bien compris, est un frein au spectacle et à la créativité, elles ont donc décidé de prendre plus de liberté par rapport à cette règle handicapante, en faisant en sorte que leurs arbitres ne l’appliquent pas du tout ou rallongent considérablement le temps de présence sur le ring des membres d’une même équipe. Ainsi, une plus grande liberté est offerte aux catcheurs et les matchs s’en ressentent !

Le dernier gros défaut de la division par équipe de la WWE est à mettre au crédit des dirigeants et du staff créatif : les équipes ou les associations de catcheurs ne durent pas assez longtemps ! En effet, la durée de vie moyenne d’une équipe à la WWE ces dernières années culmine aux alentours de six mois.
Comment obtenir une division tag team digne de ce nom avec des équipes efficaces et compétitives si on ne leur laisse pas le temps de se bâtir une réputation, d’avoir un nombre conséquent de matchs afin d’acquérir des automatismes et de la confiance ? C’est à croire que pour les bookers de la fédération de Stamford, une tag team doit toujours finir par se séparer à cause d’un ras-le-bol ou d’une trahison de l’un ou l’autre catcheur ! Les exemples récents mettant en lumière le phénomène ne manquent pas : Miz et Morrison, JeriShow, ShowMiz, Cody Rhodes et Drew McIntyre ou la Hart Dynasty.

Les conséquences sont d’ailleurs terribles certaines fois et particulièrement pour Tyson Kidd et DH Smith qui apparaissent de moins en moins, enchainent les défaites et ont pris pension du côté de Superstars, alias Jobberland. Ce phénomène du split récurrent des tag teams témoigne, d’un point de vue plus général, de la vision très individualiste du catch que partagent les dirigeants de la WWE : le catch est une affaire solo, le fait d’intégrer une tag team ne constitue qu’un passage temporaire, une simple étape dans la carrière d’un catcheur. C’est cette vision actuelle du catch par équipe par Vince McMahon qui est sans doute la source de tous les problèmes de la division tag team de la WWE. Heureusement pour tous les amoureux du catch en équipe, les dirigeants des autres fédérations ne partagent pas ce point de vue obtus et mettent en place des équipes faites pour durer… comme à la TNA !



Showtime, Frog Splash et Orange Sanguine ne
rêvent pas. On va parler en bien de la TNA !


TNA : Cross the Tag Teams

A propos de « Comment faire une bonne Tag Team » :


Comme l’a justement fait remarquer Tombstone, l’état de la division par équipe de la WWE laisse quelque peu à désirer. Il est bien entendu facile de faire un parallèle avec celle de la TNA, ça saute aux yeux que l’écart de niveau entre les deux fédérations est gigantesque. Et il est vrai que critiquer la division tag team de Stamford peut s’avérer comme tirer au bazooka sur une ambulance.

Mais il faut bien comprendre une chose, si l’année 2010 de la TNA fut dure à vivre pour ses fans (X-Division en berne, les K.O. faisant parler d’elles plus pour leur auguste fessier que pour leur talent in-ring, abandon du King of the Mountain match et du Feast or Fired match, Hogan et Bischoff, mise à l’écart des talents de la fédération au profit des retraités, EV2.0, RVD, une nouvelle ceinture WHC toute moche, Brian Kendrick, le kidnapping de Samoa Joe, Orlando Jordan, les Nasty Boys, les turns de Bubba Ray, le départ d’Awesome Kong… etc) il y a au moins une chose que l’on peut sauver du carnage: la division Tag Team.

La première chose que l’on remarque lorsqu’on compare les équipes WWE et TNA, est justement leur composition. Si la TNA mise sur des équipes rassemblant des catcheurs se connaissant parfaitement (les Motor City Machine Guns sont ensemble depuis 2006 par exemple) la WWE mise sur l’association de superstars dont l’exemple le plus frappant est JeriShow. Mais on peut aussi penser à MorriTruth, Bourne et Henry, Santinov…

Or voilà une tare qui fait plus de mal que de bien à une division malade. Si l’assemblage factice de deux catcheurs peut marcher, ça ne suffit pas à en faire une vraie équipe. C’est ce que Robert Roode (la moitié de Beer Money) tenta de faire comprendre à Mr. Anderson et Jeff Hardy lorsque ceux-ci lancèrent « The Creatures of the Asshole ».

http://www.youtube.com/watch?v=jK_XaW3Zu50

Il ne suffit pas de bien s’entendre sur et en dehors du ring pour former un duo détonant. Il ne suffit pas d’empiler deux gros noms. Non. Pour constituer un duo efficace et charismatique il faut mettre son égo de côté pour se mettre au service de l’équipe. En gros, il faut penser collectif… chose qu’il est plus facile de faire lorsqu’on connaît son coéquipier par cœur.

Ce petit parallèle sur la composition des équipes effectué, passons au point suivant, à savoir les règnes à proprement parler.



Vas-y brother !!!

A propos des règnes et de la qualité des matchs :

Alors évidemment le début de l’année fut quelque peu moyen. On eut par exemple droit au retour des Nasty Boys, vieille équipe fatiguée dont les heures de gloires remontent à l’époque où Flair était à la WWF au début des années 90. Heureusement, les deux lourdauds Saggs et Knobbs ne restèrent pas longtemps mais ils eurent le temps de vaincre la Team 3D, sacrilège !

A côté, on eut un règne d’un peu plus de deux mois pour le duo formé de Matt Morgan et d’ Hernandez. « Super Mex » retrouvait les ceintures par équipes après que son ex-partenaire de LAX, Homicide, l’ait lâchement abandonné. Cet assemblage de Big Men peut ressembler à ce qui se fait souvent du côté de la WWE à savoir l’empilage de midcarders pour boucher les trous en tag team. D’autant que les deux catcheurs prirent le titre des mains de la British Invasion (Brutus Magnus et Douglas Williams) qui était une équipe proprement dite (c’est-à-dire deux catcheurs se complétant, et dans le cas de la British Invasion, il s’agissait même d’une faction avec Rob Terry en plus).

Les deux gros musclés régnèrent de janvier à avril avant que Morgan ne décida d’occire son partenaire pour garder le titre pour lui tout seul. Cette situation quelque peu ubuesque (un seul catcheur champion Tag Team), sans être inédite à la TNA (Angle et Joe l’ont déjà fait), dévalua quelque peu le titre. Mais ce n’était rien comparé à ce qui allait arriver lorsque The Band récupérait les ceintures un mois plus tard en mai.
Nash cashait sa mallette obtenu lors du Feast or Fired Match de 2009 et les ceintures se retrouvaient alors sur l’imposant bide de Scott Hall.



Vous préférez mon bide ou la crête de ces
keu-pons du Dimanche ?

De un on passait non pas à deux mais à trois champions avec l’ajout d’Eric Young qui, grâce à la règle Freebird (non, pas la chanson de Lynyrd Skynyrd, mais le célèbre trio emmené par Michael Hayes dans les années 80 à la WCCW) pouvait défendre les titres avec ses deux copains (en fait les trois membres de la stable choisissaient qui allait défendre les ceintures à chaque match).
Cette situation perdura jusqu’en juin avec le renvoi de Scott Hall. Et c’est là que les choses commencèrent enfin à s’emballer…

Le titre fut déclaré vacant et ont eu droit à une lutte sans merci entre les Beer Money Inc. (Robert Roode et James Storm) et les Motor City Machine Guns (Alex Shelley et Chris Sabin) dans une série au
meilleur des cinq matchs (dont un match en cage et un Ultimate-X). Cette rivalité passionna les foules et donna lieu à des matchs spectaculaires. La qualité de ces matchs est principalement liée à l’alchimie entre les partenaires de chaque équipe. Les MCMG sont ensemble depuis 2006 tandis que les
buveurs de bières dépensiers écument les tavernes d’Orlando (pas Jordan nan !) depuis 2008.

En plus de ces deux équipes, on a les Generation Me (Max et Jeremy Buck) qui ne sont autres que les ex-Young Bucks qui œuvraient déjà à la ROH, Ink Inc. composé de Jesse Neal et Shannon Moore qui, s’ils manquent de classe, ne manquent pas de talent et la Team 3D (Bubba Ray et Devon) qu’on ne présente plus.

Lorsqu’ils récupérèrent les ceintures, les MCMG établirent un règne sans partage battant successivement toutes les équipes qui se présentèrent à eux. Il fallut attendre le 9 janvier dernier pour que les Beer Money en viennent enfin à bout. Malgré leur domination écrasante, les Guns ne purent battre le record de longévité établi par la Christian’s Coalition (Tomko et AJ Styles) en 2007 (182 jours contre 184).



Tu peux pas test', gros !

(nb: depuis le record a été battu par la Beer Money l'an dernier)

Ce qui prouve que la qualité des équipes et la longévité des règnes à la TNA ne datent pas d’hier. Citons au hasard comme équipe historique LAX (Homicide et Hernandez), Triple X (Christopher Daniels,
Low-Ki et Elix Skipper), America’s Most Wanted (James Storm et Chris Harris), The Rock ‘n’ Rave Infection (Lance Hoyt et Jimmy Rave) et The Prince Justice Brotherhood (Shark Boy, Curry Man et Super Eric).
Toutes ces équipes valent sans problème la Hart Dynasty qui fut la meilleure équipe à la WWE en 2010… et qui ne passa pas l’année !

La division tag team TNA : une excellente alternative

Le problème vient de là, comme l’a fait remarquer Tombstone. La WWE saborde sciemment ses meilleures équipes pour les enfermer dans des rivalités stériles en misant sur l’opposition entre ex-coéquipiers, tandis que la TNA, elle, cherche à conserver ses meilleurs teams quitte à les faire splitter de temps en temps pour offrir des runs en solo pour redorer le blason d’une division (exemple GenMe qui part à la conquête de la X-Division actuellement).

Peut-être que la WWE cherche à recréer une opposition comme elle avait pu avoir entre les frères Hart dans les années 90. Mais si cela marche dans le cadre de frères ennemis ou entre beaux-frères (Bret et le British Bulldog) ayant du talent et du charisme, cela devient un peu plus compliqué lorsqu’il s’agit de Tyson Kidd et David Hart Smith qui n’étaient ensemble que depuis quelques mois. On ne peut avoir la même intensité si l’équipe qui vole en éclats n’est pas constitué de deux catcheurs populaires ayant de la personnalité et un certain background au sein de la fédération.




Et encore je n'ai pas évoqué le mic skill des
Uso. Je risquais de devenir grossier.

Lorsque Cryme Tyme splitta, cela ne provoqua au mieux que des sourcils lévés chez les fans. L’équipe ne fut jamais championne du monde et les deux compères avaient autant de charisme qu’une moule. Les frères Colon (Carlito et Primo), bien qu’ayant un certain talent, disparurent dans l’indifférence générale après avoir unifié les deux championnats Tag Team dans un dark match à Wrestlemania ! D’ailleurs, on dût attendre un an avant de voir les nouvelles ceintures unifiées.

Pourquoi ne pas avoir fait un ladder match en opener de ppv ? Une unification de titres c’est quand même un évènement majeur dans l’histoire d’une fédération. Même les Divas ont unifié leurs ceintures dans un PPV ! C’est dire si la division Tag Team est mise à l’écart à la WWE.




En même temps, quand on voit le funeste destin
qui fut réservé à la ceinture Cruiserweight...

Malgré les bonnes choses entrevues en 2010, l’année 2011 ne s’annonce pour l’instant pas sous les meilleurs auspices pour la division par équipes « made in TNA ». Les Generation Me ont été envoyés en X-Division pour redonner du spectacle à celle-ci, la Team 3D s’est séparée et les MCMG sont momentanément inactifs suite à la blessure d’Alex Shelley. Cependant, les ceintures sont dans les mains de Beer Money Inc. et on attend impatiemment l’avènement des London Brawling de Desmond Wolfe, Magnus et peut-être Doug Williams. (mais le premier cité inquiète par son état de santé qui reste aussi obscur que l’avenir des Uso à la WWE)

(nb: Je sais, London Brawling on les a jamais vu finalement)


On peut noter que la TNA envoie les Generation Me dans la X-Division pour voir ce qu’ils donnent en solo… un peu comme les MCMG il n’y a pas si longtemps. Précisions que l’équipe n’est pas supprimée mais juste inactive. C’est une chose que la WWE n’exploite plus ou très peu, offrir des runs solos à des personnes catchant habituellement en équipe sans que le duo soit dissout.

Deux fédérations, deux divisions Tag Team aux antipodes l’une de l’autre, deux visions et deux gestions complètement différentes : la WWE délaissant totalement ses équipes, la TNA en faisant son principal atout en 2010. A quelle évolution assisterons-nous en 2011 ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Article: Le Jour et la Nuit : comparatif des divisions Tag Team WWE/TNA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Article: Le Jour et la Nuit : comparatif des divisions Tag Team WWE/TNA
» 23 et 24 juin = peche jour et nuit pour les adhérents
» le "jour & nuit" à Chambéry
» Chevreuil de nuit
» quelques photos de ma moultrie ,de jour et de nuit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Catch Asylum : Le forum des fous de catch :: Catch :: Général-