Catch Asylum : Le forum des fous de catch WWE TNA ROH INDY NJPW
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

La nouvelle saison de pronostics à commencer, c'est par que ça se passe !
Notre débrief de AEW Double Or Nothing est ici
Partagez | 
 

 Voiceless TV du 05/05/13

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
TheStraightedge17
Grand Slam Champion
TheStraightedge17

Messages : 3093
Age : 26
Localisation : Denver, Colorado.
Humeur : Franklin, Michael ou Trevor ?

Voiceless TV du 05/05/13 Empty
MessageSujet: Voiceless TV du 05/05/13   Voiceless TV du 05/05/13 EmptyDim 5 Mai - 20:30

H- 06 minutes :



Réalisateur : Da lap… Da daa daaaa laaaaaaa dada laaa laaaa laaap… La la laaaa laaaaaaa…

CM Punk : John ?

Réalisateur : La la lalalalala laaaaaaaaa….

CM Punk : Hum… John ?

Réalisateur : DAAAAA.LAP ! DA DA…

CM Punk : JOHN !

Réalisateur : Oui ?

CM Punk : Qu’est-ce que tu fous ? Nan c’est pas comme si on était à l’antenne dans 5 minutes, mais presque.

Réalisateur : 04 minutes 34, pour être exact. Et excuse moi, j’avais mon casque sur les oreilles. J’écoute un extrait du futur de la WWE.

CM Punk : Rien que ça ? Ils ont encore un avenir eux, avec l’avènement de la WFA ? Intéressant.

Réalisateur : Ouaip’, et c’est pile le genre de mec que tu aimerais. Séduisant, charismatique, puissant, sexy…

CM Punk : Tu m’as pris pour Justin Gabriel ou quoi la ? C’est qui ce guignolo ?

Réalisateur : Faaaaan… Daaaaaan… Gooooooo…

CM Punk : Fandango ? Merde, j’ai toujours cru que c’était une marque de lessive.

Réalisateur : Non non, il faut que tu aspires le A… Il faut que tu sentes… son nom… traverse tout ton corps et parcourir l’essence de ton sex apeal… L’érection permet une meilleure diction du pseudo, apparemment. Je m’en sers régulièrement pour…

CM Punk : Oui oui c’est bon, j’ai compris. Donc le nouveau visage de la WWE, c’est lui ? Fandango?

Réalisateur : Non non. Plutôt Faaaaaaan… Daaaaan… Goooooo… Repete après moi.

CM Punk : Tu déconnes, la ?

Réalisateur (vexé) : Très bien. Je ne filmerais pas ton émission tant que tu n’apprendras pas à prononcer son nom correctement… That Is Unnaceptable…

Ingé Son : Une minute ! Une minute !

CM Punk : T’es comme ça ?

Réalisateur : Ouais.

CM Punk : T’es sûr de toi ?

Réalisateur : Absolument.

CM Punk : Pas de problème. Cassandra ?

Cassandra : Oui ?

CM Punk : Annulez le prochain salaire de John, s’il vous plait, et mettez le sur mon compte. Je vais m’acheter un KFC, tiens… Enfin un resto’ qui aime le Pepsi…

Cassandra : Tout de suite, monsieur Brooks.

Réalisateur : Okay, okay, je laisse Dango de côté… Allez, ça tourne !

CM Punk : Je savais qu’on se comprendrait. Et… ACTION !




CM Punk : JOHN ?

Réalisateur : DAAAAAA LAP ! DA DA DAAAA DAAAAA !

CM Punk : JOHN !!!!!

Réalisateur : Ca va, je plaisantais…





(applaudissements)

CM Punk : C’est mieux… Mesdames et messieurs bonsoir à toutes et à tous bienvenue, en live de Chicago, Illinois, pour ce quatrième numéro de Voiceless TV ! Avec moi comme à chaque émission Julian McMahon !

(applaudissements)

McMahon : Bonsoir à toutes et à toutes, mon public féminin et présent ce soir et ça fait plaisir, Phil’.

CM Punk : Les fans de lutte professionnelle sont également dans la salle et derrière leurs écrans, prêt à revivre un Pay Per View assez instable, Julian.

McMahon : Effectivement, on a eu droit à des matchs intenses et surtout destructeurs, à l’image de ce TLC ravageur qui voyait s’opposer les trois meilleurs équipes de notre époque, ni plus ni moins.

CM Punk : C’est vrai que je ne l’ai porte pas dans mon cœur, mais les Wrestling Class Heroes sont des spécialistes en la matière, les échelles sont comme une deuxième maison pour eux, et je ne parle pas des Bad Mood Miracle, revanchard, et des Brutal Redneck, toujours aussi nombreux et fous à lier. Clairement l’un des points d’orgue du Pay Per View.

McMahon : La montée en puissance du GANG, Orton au sommet du monde, une nouvelle fois, et plusieurs changements de titres… On a eu du lourd. Du très lourd. Moi qui jouait Victor Von Doom, je peux vous dire que c’était fantastique !

CM Punk : En parlant de démolition en tout genre, on reviendra sur les résultats complets et les fins de matchs en exclusivités dans une toute nouvelle chronique plus tard dans la soirée, mais on commence directement avec un reportage de my man, un ami de longue date qui n’a peur de rien… Et il fallait du courage pour ce genre de boulot. En régie, à vous les studios.


******************




??? : Mesdames et messieurs, je suis Bear Grylls, un ancien soldat des forces spéciales connu pour ma célèbre émission Man vs Wild. Aujourd'hui, mon ami CM Punk m'a demandé d'aller suivre le catcheur de la WFA, Brock Lesnar durant toute la journée car des informateurs de CM Punk lui ont dit que Brock Lesnar devait signer son contrat avec la WFA aujourd'hui ! Alors me voici devant chez lui. Je m'apprête à sonner. D'ailleurs, c'est très original les têtes de morts comme boutons de sonnerie ! Ah la porte s'ouvre, je vais rentrer. Me voilà maintenant dans un long couloir avec pas mal de portrait de catcheur. Je reconnais John Cena ainsi que Kurt Angle et même l'Undertaker … Ah il y a une grande inscription … C'est écrit « Temple des catcheurs que j'ai humilié ».

Voix off de Grylls : Après une interminable marche, je fini enfin par traverser ce couloir pour arrivé dans le salon de Brock Lesnar.

Grylls : Excusez-moi de vous déranger Monsieur. Lesnar, mais est-ce que je pourrais vous..

Lesnar : M'emmerder? En tout cas c'est ce que tu viens faire ici. J'avais dit au dirigeant de cette fédération de ne pas venir me soûler jusqu'à ce que j'officialise mon arrivée ! Vous cassez toute la surprise sérieux ! Et tu es venu pourquoi ? Poser des questions pourries pour lesquelles je n'attache aucunes importances ? Si c'est pour parler de choses inutiles telles que ma superbe musculature, mon charisme légendaire ou je ne sais quoi, ce débile qui me sert d'agent pourra très bien y répondre !

Godot baisse la tête, comme à son habitude.

Godot : Ce que veut dire Monsieur Brock Lesnar, c'est qu'il ne souhaite répondre qu'à des interviews faite par la WFA car il adore plus que tout cette fédération !

Grylls : Cela tombe bien, je suis envoyé par CM Punk pour cet entretient qui sera diffusé dans sa superbe émission.

Godot : Ah alors cela chan …

Lesnar : Pff je ne peux pas le supporter ce type qui a oser devenir ami avec Paul Heyman. Maintenant que Paulo bosse à la réalisation de son émission, je suis forcé d'avoir ce truc comme agent ...

Grylls : En fait, je voulais vous poser des questions sur ce que vous imaginer de votre avenir ici, si vous pensez déjà à remporter de nouveaux titres etc.. La base quoi. Donc, je peux ou vous aller encore m'envoyer balader ? Si je perds mon temps, dites le moi tout de suite et je me casse, je suis pas venu ici pour le plaisir parce que je me doutais bien de votre accueil si chaleureux, mais pour rendre service à CM Punk. Donc ?

Lesnar : C'est que tu persistes en plus. Mais tu me plais quand même gamin, tu as un minimum de répondant. Bon, Godot, dégage, laisses nous tranquille le temps que je réponde à ces deux trois questions. Je te sifflerais quand tu pourrais revenir!

Lesnar rigole tout seul et Godot s'en va la tête baissée ...

Lesnar : Allez vas-y, tu m'interromps dans mon superbe roman là si tu avais pas encore remarqué. Je suis entrain de lire ma biographie, la classe non ? Le Brock Lesnar de ce roman est presque aussi talentueux que moi (rire gras). Bref, dépêches.

Grylls : Alors, pourquoi être venu dans cette fédération ? Cela fait longtemps que l'on ne vous a pas vu sur un ring, êtes vous toujours en forme ?

Lesnar : Ta deuxième question est stupide, débile. Tu crois vraiment qu'en m'arrêtant un tout petit peu de lutter, je vais perdre ma forme si extraordinaire. Je suis un homme d'exception tu sais, et même sans m'entraîner dur, je reste le meilleur. Je le prouverais très rapidement ne t'inquiètes pas pour ça. Cela fait moins d'un an que j'ai quitté la WFA, mais je suis toujours au top de ma forme. Dès mon premier match, et par conséquent ma première victoire, cela va de soit, tu ne te poseras même plus la question de savoir si moi, le légendaire Brock Lesnar, futur champion du monde de la WFA, futur vainqueur du Royal Rumble, suis encore en forme. Car je le suis, et je n'arrêterais jamais de l'être. Mon corps de rêve sera toujours, et crois-moi quand je te dis que je ne mens jamais, il sera toujours au top ! Et pour répondre brièvement à ta première question, toute aussi vide de sens, si je suis venu ici, c'est parce j'en ais marre de ces nains qui se dises catcheurs. Ces gens là sont entrain de détruire tout ce que j'ai accompli par le passé. Sans oublier que je vais eux aussi les éclater, et les éclabousser de ma grande classe, mais j'espère tout de même avoir un peu de résistance, l'espoir fait vivre ...

Grylls : Ce n'est pas moi qui ait écrit les questions, donc si vous pouviez ...

Lesnar : Je sais très bien que ce n'est pas toi qui ait écrit ces questions imbécile, et je m'en contre-fou, alors dépêche toi de poser tes autres questions avant que tu commences à me taper sur les nerfs! Je peux être gentils, mais il faut pas abuser. Aller, je t'offres un sourire pour t'encourager à finir rapidement petit.

Grylls : On a qu'à dire que j'ai fini avec les questions alors maintenant il prévue que je vous suive jusqu'à votre retour sur les rings prévue ce soir. Ne vous inquiétez pas, cette entrevue sera diffusé bien après votre retour. La surprise de votre retour sera gardé.

Lesnar : Encore heureux aller dégage m'attendre devant ma caisse, je vais pas rester courtois indéfiniment. Et sur le chemin, dit à l'autre Godot qu'il a l'autorisation de revenir ici.

Voix off : A ce moment précis, je quitta alors le salon de Brock Lesnar, je retrouva Godot assis, devant la porte à l'extérieur, et lui dit qu'il avait (enfin) le droit de revenir. Godot souffla de désespoir ...
Après un petit trajet en voiture, nous nous retrouvâmes dans un bar non loin de la salle qui devait ce jour là accueillir WFA Smackdown.

Godot : Bon Brock, je te rappel que tu n'as toujours pas signé ton contrat et le show a lieu ce soir !

Lesnar : J'vais pas y aller par quatre chemins, j'ai pas la tête à ça pour l'instant. D'ailleurs je commence déjà a en avoir plein les couilles de cette fédé.

Brock fini sa bière d'un trait et fait signe au patron qu'il en commande une autre.

Lesnar : Ne parlons pas de contrat alors que nous sommes pour l'instant dans un gourbi avec des connards qui crie parce qu'ils sont bourrés, moi j'bois mes bières alors laissez moi peinard !

Grylls : Vous déprimez ?

Lesnar : T'es un psy toi maintenant ? On pourrait croire que j'déprime ou quoi mais c'est pas le cas. C'est juste que je me renferme, sinon j'explose et je casse tout, tout. Donc là à Smackdown j'vais exploser quelqu'un, c'est obligatoire. Je vais me contenter de me rendre au show, de lui péter son petit cul tout mou et repartir, ensuite j'irai récupérer mon chèque, et ensuite le premier que je verrai finira encastrer dans le mur.

Godot : Ce que veux dire Brock Lesnar, c'est qu'il a hâte de retrouver les catcheurs de Smackdown et l'adrénaline que seule la WFA parvient a provoquer chez tous les fans de cette magnifique fédération !

Grylls : Vous avez déjà une victime précise en tête ?

Lesnar : Nope !

Le serveur lui apporte la bière.

Lesnar : Eh beh putain c'est pas trop tôt j'commençais a avoir le gosier rêche. Ouais donc, si je me pointe au show, je défonce l'autre pantin, je me tire récupérer mon fric et je me taille aussitôt. Va y avoir du grabuge a Smackdown et ça je peux vous le garantir !

Godot : Ce que veut dire Brock, c'est qu'avec son retour, Smackdown s'annonce génial !

Brock oblige Godot a sortir un billet de sa poche, le claque contre la table et s'en va.

Voix off : Nous arrivons maintenant la ou dans quelques heures, les fans vont crier, encourager, gueuler, là ou WFA Smackdown va avoir lieu !
Nous sommes dans le sous-sol de l'aréna, dans le parking. On voit une voiture se garer non loin de nous. L'homme qui en sort est Hunico. L'ancien Sin Cara sort de sa voiture sac de sport à la main et avec une sacoche, lunettes de soleil sur le nez. Il fait quelques pas avant de chercher sans doute ses clés de voiture pour activer l'alarme au cas où, mais sort d'autres choses de sa sacoche et ses clés tombent par terre, à deux mètres de lui. Il avance et se baisse pour les ramasser.... mais un pied se pose dessus. Hunico sourit, et dit en rigolant et en se redressant.

Hunico : Ecoute mon pote, enlève ton pied si tu veux pas que …

Voix off : « Oh my God », voici les derniers mots dit a ce jour dit par Hunico après avoir vu Brock Lesnar ! Le visage de Godot se décompose, il sait qu'il ne pourra pas stopper son nouveau poulain. Concernant Hunico, on ne voit pas ses yeux cachés par ses lunettes noires mais il est évident qu'ils doivent exprimer la peur. Après quelques très longues secondes, Lesnar frappe son compagnon de jeu ! La machine le passe à tabac et ne retient pas ses coups, Hunico ne peut strictement rien faire. Lesnar le relève et le balance violemment contre un grillage ! Hunico se tord de douleur au sol. The Beast le relève et le plaque contre le grillage, avant de lui cogner la tête contre. Lesnar envoie encore deux droites sur le crâne d'Hunico, avant de le porter sur ses épaules. Brock avance près de la voiture de ce dernier et ne perd pas une seconde, F5 sur la voiture !! Hunico est totalement KO. Lesnar, respirant tel un buffle, quitte le parking, laissant Hunico gésir sur son propre capot.
Nous nous retrouvons maintenant dans le vestiaire réservé à Brock, avec bien entendu Godot et son monstre Lesnar, les deux hommes semblent être engagée dans une grande discutions, Brock se prend la tête entre ces mains et commence a gueuler comme un damner, Godot essaye de le calmer ...

Godot : Du calme Brock, du calme, ce n'est pas de ta faute ce qui vient de se produire. Ce n'est pas de ta faute car … Euh … Il t'avait provoqué ! Et puis au final, ce n'est pas toi qui es passer à travers une voiture et plus important encore cela ne s'est pas produit sur ta voiture ! Ce n'est pas de ta faute, si ce jobbeur de Hunico est passé à travers cette voiture ...

Brock commence à reprendre son calme ...

Godot : C'est ça, reste calme, respire lentement, ne t'en fais pas pour cette petite bagarre, tu auras largement le temps de prouver ta valeur et d'avoir une belle petite série de victoires qui fera oublier a tout le monde ce petit événement. Tu es un monstre Brock, je ne connais personne qui ai envie de se prendre ton poing, ou ta botte dans la figure. Tu auras encore largement de quoi calmer ta rage, celle qui t'habite actuellement. Je comprends que tu ne sois pas satisfait de ce qui s'est produit, mais ne pense plus à ça. Bientôt tout le monde constatera que ce ne fut qu'un petit accident de parcours...

Lesnar s'assied et reprend son calme ...

Godot : Écoute-moi bien Brock, ton adversaire quel qu'il soit n'aura strictement aucune chance contre ta puissance.

Lesnar : Mais tu n'as rien compris, je m'en veux de ne pas l'avoir tapé plus fort !

Godot : Hum … (se tournant vers moi Bear Grylls) … Ce que veux dire Brock … Oh et puis zut, on pourra couper ce segment au montage ?

Grylls : En fait, vous voyez … Ah, vous avez oublié de le faire signer son contrat !

Godot : Mais c'est exact ! Bon Brock, si tu veux interv ...

Lesnar : C'est qui ce mec qui passe actuellement à la télé ?

Godot : C'est Daniels, un ancien catcheur de la UHW qui maintenant catch à la …

Lesnar : Ce mec est un catcheur ??? Vraiment ? Bon, donne moi ce contrat que je le signe et va le transmettre a qui de droit car moi j'y vais des à présent me présenter à lui ! Marre de ces petits gabarits qui se croient tout permis !

Bear Grylls : Voilà mon reportage sur la journée qui a vu la légende, Brock Lesnar, revenir à la WFA touche à sa fin. J'espère que ce Daniels ne va pas trop souffrir et moi je file prendre quelques jours de vacance bien mérité !


- - - - - -

(applaudissements)

CM Punk : Brock Lesnar, une énième légende en déclin ou une machine à détruire luttant contre les plus solides d’entre nous ? On en saura plus dans les prochaines semaines, un grand merci à Bear Grylls pour ce reportage au cœur de l’ancien UFC Champion et petite surprise pour nos spectateurs, via cémara interposé je suis content de pouvoir remettre le bonjour à mon pote Bear, comment tu vas mon vieux ?

Voiceless TV du 05/05/13 Bear-g10


Grylls : Content d’avoir pu faire… ce… sujet pour toi, mon vieux.

Mc Mahon : Putain mais qu’est-ce que tu bouffes, mec ?

Grylls : Je dévore une… une cuisse de grenouille que je viens d’attraper dans un ruisseau.

CM Punk : Tu m’avais pas dis que t’étais encore sur tournage en ce moment ! C’est quoi cette fois ? Finlande ? Australie ? Sénégal ?

Grylss : Rien de tout ça ! Je suis dans les rocheuses, à mi chemin entre Den… entre Denver et… l’Ut…

CM Punk : Bear ?

Grylls : Mon caméraman s’est encore viandé en escaladant le tronc d’un arbre pour se faire un abri anti Puma. On se rappelle !

(………)

McMahon : Ca, c’est de l’interview…

CM Punk : Cherche pas, ce mec est cinglé. J'ferais pas le quart des conneries qui nous balance. Abri anti puma... Ne bougez pas, dans quelques minutes John Cena sera sur le plateau de l’émission !

Mahon : LIVE on the Voiceless TV Show !


To Be Continued !

- - -

w/ Godot pour l'entretien, merci à toi !


PS : Désolé de la non promotion du show, semaine chargée, je n'y ai pas travaillé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Godot
Hall Of Famer
Godot

Messages : 4748
Age : 29
Localisation : Dans le TARDIS.

Voiceless TV du 05/05/13 Empty
MessageSujet: Re: Voiceless TV du 05/05/13   Voiceless TV du 05/05/13 EmptyDim 5 Mai - 20:35

Vive Brock Lesnar, vive Voiceless TV et vive la WFA !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TheStraightedge17
Grand Slam Champion
TheStraightedge17

Messages : 3093
Age : 26
Localisation : Denver, Colorado.
Humeur : Franklin, Michael ou Trevor ?

Voiceless TV du 05/05/13 Empty
MessageSujet: Re: Voiceless TV du 05/05/13   Voiceless TV du 05/05/13 EmptyDim 5 Mai - 20:45

i]CM Punk : YES ! Back on your Voiceless TV Show !

Julian : Cette interview de Lesnar me fout quand même les miquettes, Phil’. Merde quoi, il fait partit du GANG, qui plus est ! Tu le connais bien toi, non ? Via Paul Heyman ?

CM Punk : On s’est déjà rencontré, oui. Mais si je devais être pote avec tous les clients de Paul, je peux te dire que je m’en sortirais pas. Pour l’histoire du GANG… Écoute, je ne sais pas. On verra s’ils ont autant d’impact que ma Straightedge Society ou la Legacy. Pour l’instant, c’est juste un assortiment de têtes de cons incapables de s’en sortir tout seul. Teddy, si tu me regardes…

Julian : Really ? Really ? Really ?

CM Punk : Oh, la ferme. Tout de suite, petit flash-back et retour a WFA Invasion pour la traditionnelle séance en coulisses. Ce que la Wrestling French Addict ne vous montre pas, Voiceless TV s'en charge !

Julian : Nan sans blaguer, ils me foutent les boules...
[/i]


Dans les coulisses de WFA Invasion :



Voiceless TV du 05/05/13 Orton-10


15h12, séance de dédicace au Invasion Stadium, New York City :

(Dolph Ziggler, Ted Dibiase)

Journaliste : Dolph, vous sentez vous capable de conquérir un nouveau titre ce soir ?

Ziggler : Capable ? Écoute ma belle, quand on a le talent et la perfection dont je fais preuve à longueur de temps, on est pas « capable » de conquérir un titre. On s’en empare aisément, et on se la joue avec. Tout simplement. Trent Barreta est l’homme le plus overrated que cette fédération ait connu. Déjà deux titres ? Les plus longs règnes ? Déconnez pas… Quand à Denzel Washington… S’il se préoccupe à ce point des problèmes de racisme, qu’il s’installe en Afrique avec Noah et ses ancêtres. Il y a bien longtemps qu’on avait pas vu un champion Intercontinental aussi déplorable. Vous voulez savoir pourquoi je remporterais le Pure Championship ? Parce que je le suis, Pure. Jour après jour, je donne le maximum car je suis le maximum. L’éternel underrated, le technicien de l’ombre. Ce soir, je remonte la première marche de l’escalier Main Event. Et au Royal Rumble, je donnerais aux rageux une raison de rager, en allant chercher ma place à Wrestlemania.

Journaliste : Vous semblez bien sûr de vous…

Ziggler : Sur de moi ? Vous pensez que je m’y crois, c’est ça ? Ce n’est pas prendre du boulard quand on est le meilleur de sa discipline. C’est une forme de réalisme. Je suis cette fédération. J’ai battu le Rock et Chris Hero à Wrestlemania ! Je suis un ancien Tag Team Champion et Intercontinental Champion !

Journaliste : Mais sans or autour des hanches…

Ziggler : Hum… Je vais vous raconter une dernière histoire. WFA Backlash 2011. Un mois après ma victoire contre le People’s Champ’. J’affronte Sheamus et remporte mon premier titre solo. Un match intense, fort, spectaculaire. Je ne la perdrais que 140 jours plus tard, contre CM Punk. Nous avons écris l’histoire. Prenons maintenant notre cher Mensah X. Héritier d’un manager qui n’a obtenu son titre que par forfait. Héritier d’un Mike Knox qui n’a pas survécu à sa seule feud. Double champions surclassés, impuissants, et fades. Alors oui, je n’ai pour l’instant aucune ceinture à la taille. Mais je préfère ça à l’idée de me dire, nuit après nuit, que je ne suis absolument rien.

Dibiase : Hum… Si je peux me permettre, je suis entièrement d’accord avec monsieur Ziggler. Je peux même vous garantir que ce soir, vous ne verrez plus les choses de la même manière. Il remportera le Pure Championship… Et vous ne l’oublierez pas.



17h24, aéroport d‘Orlando, Floride :

(Showtime, Eric Young)

Young (au téléphone) : Crim’ ? Ouais… Ouais… Attends une seconde. Show ?

Showtime : Oui ?

Young : Accélère un peu avec mes valises. J’te signale qu’on a trois rades à défoncer avant le Pay Per View sur New York. Si je loupe mon avion, c’est toi que j’pédale, tu m’as compris ?

Showtime : Pas de soucis, j’avance, monsieur Young…

Young : Ouais Crim’. Non t’inquiète ça va… Juste mon manager qui voulait visiter Orlando. Ouais pour une histoire de vestige de la TNA, je sais pas trop quoi… Ouais, voila, notre ancienne fédération. […] Mais qu’est-ce que tu veux que j’en sache moi ? C’est sûrement un nostalgique.

Showtime (une larme coule le long de sa joue) : Orlando… TNA…

Young : Bon on est pas en retard, l’avion décolle dans 20min, on sera la pour 18h30. T’as choppé les battes de baseball ? L’alcool ? Les échelles ? QUOI ? Je croyais qu’on devait s’échauffer sur les alcolos New Yorkais pour le Ladder Match ! Merde, vous faites chier les mecs… […] Ouais. Ouais, j’comprend. De toute façon, on a pas besoin d’une grande préparation pour battre les crevards canadiens et… C’est qui déjà l’autre équipe ? […] Ah ouais.

Showtime : Sting, revient… Stingounet...

Young : Ta gueule toi ! Bon, j’arrive dans une heure, frangin. Ouais. Réserve moi une binouze.

Showtime : Tout se passe bien ?

Young : Ca marche… Mais vaut mieux pas qu’on perdre les titres, c’est moi qui te le dit…



18h45, Vestiaires hommes, salle C :

(Daniel Bryan, Drew McIntyre)

Bryan (frappe intensément dans un punching ball en guise d’échauffements, quand arrive McIntyre. Les deux hommes se regardent un long moment, l’écossais s’installe sur un banc de musculation et entame lui aussi des exercices) : J’peux savoir ce que tu fous la, Galloway ?

McIntyre : Moi ? J’me garde les biceps au chaud. Pourquoi ?

Bryan : Hum… Parce que depuis que je t’ai expulsé de la Straightdge Society, on ne t’a pas vu dans un seul show. Même en Dark Match. Et la, subitement, te voila. En Pay Per View. A Invasion, le jour le plus important de ma carrière. Comme par miracle. Alors je me pose deux questions. Soit tu es vraiment très con, et tu cherches à me souler en venant bousiller un entraînement… Soit t’as un message à me faire passer.

McIntyre : Je… Je vois pas de quoi tu parles…

Bryan : Tu es la pour Orton, c’est ça ?

McIntyre : Quoi ?

Bryan : Orton. C’est lui qui t’envoie ?

McIntyre : Non, je… Velvet m’a promit une nuit d’amour torride si elle gagne le titre féminin… Alors je me prépare physiquement, mec.

Bryan (stop net ses kicks dans le punching ball, se retourne, le visage froid) : Et en plus tu te fous de ma gueule ?

McIntyre : Je…

Bryan : Tu ne serais rien sans moi. Rien.

McIntyre : Écoutes, je te serais toujours reconnaissant de m’avoir prit sous ton aile, mais…

Bryan : Fermes ta gueule. Je crois que tu m’as pas bien compris.

McIntyre : Qu’est-ce que tu…

Bryan ( se rapproche ) : Je joues plus qu’un match ce soir, Randall. Tu m’as pris la seule chose qui avait de l’importance à mes yeux. Tu m’as volé ma vie. Je ne suis plus ni dans le Main Event, ni champion du monde poids lourds. Tu es responsable de ma descente aux enfers, de ma losing streak, de toutes ces critiques qui me tombent sur la gueule…

McIntyre : Mais…

Bryan : FERMES LA RANDALL ! Tu vois ce que je suis devenu ? TU PENSE ME VOIR COMME JE SUIS VRAIMENT, HEIN ? Si je n’arrive pas à te battre, qu’est-ce que je suis censé faire ? TU NE SAIS PAS ? Tu as détruit ma vie ! ESPECE D’ENFOIRE ! C’est ta faute ! TOUT EST DE TA FAUTE !

(Bryan commence a frapper McIntyre en lui assenant de vilaines droites dans le visage, avant de lui porter un higk kick et l’emmener en Lebell Lock. Drew hurle de tout son corps et tape frénétiquement au sol, en vain, sans la moindre chance de se défendre.)

Bryan : CE SOIR ! C’est ce soir que je vais reprendre de droit ce que tu m’as volé ! Tu es en train de me détruire, Randall ! Je ne laisserais personne me barrer la route ! GANG, BRC, Regal, JBL… Pas même toi… RENDS MOI MA VIE !



20h32, parking de l‘Invasion Stadium :

(Sheamus, John Cena, Show du Grenier) :

Show : Bon allez mec, ressaisie toi ! C’est qu’un match… Et moi aussi j’ai perdu !

Cena : […]

Show : Tu l’as détenu pendant quoi, 280 jours ta ceinture ? Attends, t’as eu l’un des plus longs règnes de l’histoire, c’est top ! On fait pas mieux dans le genre durée de vie. Même les GTA ou les Pokemon ne me tiennent pas autant entre les mains !

Cena : […]

Show : Tu veux venir chez moi ? On se fait un petit Zelda ou une coop’ sur Dead Island ?

Cena : […]

Show : C’est con, j’ai fais le rassemblement Micromania hier, j’ai eu des réduc’s sur toutes les nouveautés jusqu’à fin Juin. Sérieux, ça te changera les idées, mec !

Cena : Je… Je l’avais dis.

Show : De ?

Cena : Que j’allais perdre. Tu vois, je fais même pas la gueule, mais l’inscription à pole emploi prends un max de temps et les restos du cœur sont fermés pendant trois semaines… Même Marcel est en vacances.

Show : T’arrêtes un peu de te lamenter sur ton sort ?

Cena : Me lamenter ? Je ne me lamente pas. Je te ferais remarquer qu’en soi, gagner un titre en bois n‘est déjà pas un évenement, alors gagner un titre en carton… Le pire, c‘est que je réussi à les perdre ! Je suis une loque, un épouvantail éphémère qui va finir sa vie dans un Burger King où t’iras bouffer le Samedi soir. Déjà que je suis peu performant en matchs amicaux, que j’abandonne sous les soumissions et que je ne m’en sors pas contre un adversaire… Je ne donnais pas cher de ma peau dans un Fatal Four Way … J’aurais au moins eu raison la dessus.

Show : Faut pas dire ça…

Cena : Allez, je vais voir si l’hôpital du coin est ouvert. C’est bien le diable si je choppe pas un peu de morphine pour oublier…

Show : John…

Cena : C’est pas ça qui soignera mon impuissance au lit, m’enfin… A ce point la…

Show : 3...2...1...

Cena : Non t’en fais pas. Des loosers il y en a partout. Maintenant que je l’assume, je peux…

Show : Zéro…

-KO PUNCH DU SHOW DU GRENIER !-

Sheamus ( en tenue de ville, les deux titres aux épaules, faisant bipper sa voiture) : Hey ! Fella’ ! Bah qu’est-ce que tu fous ? Toi aussi tu fais 14 turn par an ?

Show : Mais non… Il arrêtait pas de plaindre, de se traiter tout seul, de regarder le vide… C’est chiant, les gars comme ça.

Sheamus : Ha ha ! Ouais, t’as pas tort, fella’.

Show : Une pinte de bière devant FIFA 13 ?

Sheamus : Irlande - USA ? Ça me branche, en route !



22h18, bureau de Stacy Keibler :

(Layla Wallace, John Morrison, Bella Twins) :

Layla (devant un miroir, se repoudre le nez) : Hum… Un Scramble Match, c’est un peu comme une overdose. Un petit coup de pression, pas mal d’embrouille, un paquet de monde autour de toi… Mais le final reste de le même : Neckbreaker ou picouze dans le torax, on en sort toujours grandi… Ce titre, c’est pour toi, Mia… Il n’y a que toi qui le mérite. Bon… Toi, Vincent, Jules, et Butch. Girl… You’ll be a woman…

??? : Soon…

Layla : Qui… Ah, tiens, salut Jim.

Morrison : Petite poupée des îles… Moi c’est John. John Morrison.

Layla : Hihi, désolé, je suis plus Doors ou Funk qu’imitation à trois dollars…

Morrison : Que… Quoi ? Tu n’as pas du bien comprendre. Je SUIS John Morrison. Mais tu peux m’appeler WFA Champion. Ou m’aller sur mon numéro de portable, si le cœur tant dit.

Layla : […]

Morrison : Je ne pense pas avoir besoin de me présenter, mais pour toi, belle fleur britannique, je vais faire une exception. Futur vainqueur de mon match pour le WFA Title. Je vois que tu as toi aussi une ceinture à ton épaule. Tout semble nous réunir, mon petit lait d’amande douce…

Layla : Moui… Peut être… Mais la mienne est plus grosse que la tienne, Jim. Désolé de te décevoir.

Morrison : Tu… Tu es une petite déesse effrontée. J’aime ça. J’aimais aussi Britani, mais… Elle ne semble plus en mesure de satisfaire l’ensemble de mes plaisirs.

Layla : Ah ce que j’ai cru comprendre, toi tu ne l’as jamais vraiment été…

Morrison : Je… Tu ne sais sûrement pas a qui tu t’adresses. Je suis la WFA. Je suis la lumière, l’élégance, le ying, le yang, l’alpha…

Layla : Roméo ?

Morrison : […]

Layla : Qu’est-ce qui va pas ? T’es tout rouge… Comme une tomate.

Morrison : Sale petite… Tu ne sais pas ce que tu rates.

Layla : Ah oui ? Désolé, je préfère les hommes.

Bella Twins (qui passe dans le coin par miracle après un flirt avec le manager de Jericho) : Saluuuuuuuut Joooooooohn !!!!

Morrison : Voila les deux soleils de Tatooine… Vous voulez un peu de lumière sur vous et… en vous ?

Niki : Tu n’as pas un match dans quelques minutes ?

Morrison : Si… Mais en quelques minutes, on peut en faire des choses…

Layla : J’ai compris. Light Era. Plutôt vitesse de la lumière, j’ai l’impression… Allez, je vais me mater Pulp Fiction. Bon courage, les filles.

Morrison : Wallace… Vieille petite traînée…

Brie : On va te la faire oublier…

Morrison : Je n’y est jamais vraiment penser, mes tigresses. Ote donc ton maillot, on sait tous les deux que tu n’es pas une catcheuse… Tiens ! T’as des seins plus gros que ta frangine !



00h12, Bus « Hear The Bang », destination retour :

(Batista, Dibiase, Lesnar, Myers) :

Batista : HEAR THE BANG…

Dibiase : Fear the Fang…

Batista : HERE COMES THE GANG ! Ha ha ha…

Lesnar : […]

Batista : Les gars, je ne pensais que nos plans se dérouleraient aussi bien. On a montré au WFA Universe que la fédération avait encore de quoi surprendre. Que la chaîne alimentaire devait être respecté. L’Animal a trouvé sa meute !

Dibiase : Hum… Je ne sais pas toi, Dave, mais je me contrefous de l’avis du public. Le plus important, ce sont nos victoires écrasantes de ce soir. Vous vous rendez pas compte ? Fini la D-X ! Fini l’Evolution ! Nous sommes plus grands, plus forts, plus dangereux… Et avec les petits africains et les petits chinois que je vais faire bosser au black, je peux vous dire qu’on va avoir un compte en banque aussi énorme que le braquemart de mon manager !

Batista : Des justiciers des temps modernes, des héros incompris, vont bientôt sauver la WFA de sa déchéance… Choisissez vos titres, c’est comme si c’était dans la poche.

Dibiase : On manque de brillant du côté Intercontinental. On manque d’un certain… or noir. En tant que champion de tous les continents, le marché du pétrole s’ouvrira à moi, et l’Orient avec. Everybody’s gonna pay…

Lesnar : UFC Championship.

Batista : Brock ? Tu parles toi, maintenant ?

Lesnar : La blague de toutes ses danseuses. Je suis pas venu la pour faire du catch. Je suis pas un catcheur. Je suis pas une Superstar. Je suis un enculé de botteur de cul. Hum… J’suis Brock Lesnar. Et c’es tout. Personne dans cette compagnie et dans le monde entier n’a dominé le divertissement sportif comme j’ai pu le faire. A l’école ? Domination. College, lutte amateur ? Domination. La WWE me recrute ? Here comes the pain… Domination. Ils n’avaient pas envie de moi. Ils avaient besoin de moi. Tout comme le GANG. C’est que du business. Tout est une question de légitimité, de crédibilité, de cohérence. Et une ceinture autour des hanches, moi, Brock Lesnar, tu peux pas plus cohérent. Dégager moi cette fiotte de Ziggler, donnez moi un match de championnat… Et je ferais du Pure Championship le renouveau du UFC Title. Ramener la haine à la WFA. Il était temps. Tu parles de justice ? De héros des temps modernes ? Bullshit. Business is all that i need.

Batista : Et qu’est-ce qui se passe… quand la bête rencontre l’Animal ?

Lesnar ( lui serre la main ) : On verra ça au Rumble. Mais le GANG n’est pas favori. Il est certifié gagnant.

Batista : Au sommet de la chaîne alimentaire… Remporter le Rumble, et dévoiler la véritable nature de la WFA. Eliminer les plus faibles, les chiens, les crevards. A commencer par la Light Era de ce stupide John Morrison. A Wrestlemania, je me ferais un plaisir de lui botter le cul…

Myers : Dave.

Batista : C’est moi.

Myers : Je suis toujours ton boss, gros dur. L’oublie pas. Et si je porte encore cette merde sur moi, c’est pour que les gens, de prêt ou de loin, n’est aucune idée de mon identité. Il manquerait plus qu’un retour anticipé pour bousiller le reste de nos plans.

Batista : Je déteste entendre quelqu’un me dire quoi faire, « Myers »…

Myers : Mais je sais ce que tu détestes encore plus. Le WFA Title sur les hanches de Morrison.

Batista : Hum… Hear The Bang.

Dibiase : Fear The Fang…

Ensemble: We’re… THE GANG.



- - - - -

(La suite de l’émission devient beaucoup plus sombre. Aucune image de CM Punk, du plateau, de Julian McMahon. Aucun invité, mais plutôt un compte à rebours. Des séquences se mettent à grésiller. Elle deviennent de plus en plus sombres, incohérentes, et sombrent dans le noir total. Quelques secondes s’écoulent. Une voix murmure dans un dialecte incompréhensible. Des hurlements. La peur. Des bribes d’images de tortures, d’avion écrasé, de voitures renversées…Une musique se fait entendre… Et des vidéos exclusives apparaissent sur le téléviseur. Un homme, sur une plage somptueuse, liquide un cocktail avec deux jeunes femmes à ses bras. Il prend de petites gorgées, offre plusieurs clin d‘œil à la caméra, puis décide enfin de prendre la parole en otant ses Ray Ban hors de prix de son visage.)

??? : Vous vous demandez sûrement qui je suis, et qu’est-ce que je fais au beau milieu des cocotiers, n’est-ce pas ? Hé bien bonjour, je suis Troy McClure ! Vous m’avez sûrement vie dans des téléfilms éducatifs comme « Il y a-t-il un steak pour sau… »

Femelle 1 : Bébé…

Femelle 2 (plus forte poitrine) : T’avais promis de pas la faire, cette vanne…

??? : Pardon les filles. Je m’appelle Kofi. Kofi Indabank. Et si je truste le spotlight de Voiceless TV, c’est parce que j’en suis une, de sans voix. Oui moi, l’éternel incompris, le fantasme des femmes et le terrain de jeu favori des trolls… Rares sont mes promos de plus d’une dizaine de ligne, et mon manque de confiance en moi m’oblige a me satisfaire d’une breloque intercontinental pour mon poulain, Mensah X. Ne nous le cachons pas, j’étais l’avenir de la WFA. Mais quand les HB sont incompétents, et qu’on ne deigne pas me laisser ce type de fonction, il me parait normal de s’exiler a l’autre bout du monde pour tuer le temps et s’exposer au danger. Dans mon enfance, les gens me prenaient pour Laurent Romejko, Laurent Ruquier ou Mac Lesgy. Pourtant, je…

Femelle 2 : Bébé…

Indabank : Pardon, Janine. Bref, si je vous écrits des côtes Néo Zélandaise, c’est pour vous convier personnellement à signer ma pétition pour une toute nouvelle fédération de catch, basé ici, à Auckland. La World Coffeeship Wrestling, uniquement basé sur un nom au hasard, vous permettra de jobber gratuitement contre des athlètes noirs, et ainsi leur laisser le bénéfice des titres ! Vous en avez marre de donner votre argent au Téléthon ou à la Star Academy ? Vous pensez que Cortex mérite une victoire de la musique ? Will Smith est meilleur que Tommy Lee ? Alors engagez vous et repartez bredouille ! Repartez la queue entre les jambes, le porte monnaie brisé, la loosing streak longue comme le sexe de Clown Bastard, mais participez au renouveau du catch afro-américain. Grâce à vous, il sera possible d’unifier tous les titres autour d’un seul lutteur : Mensah X. Voyez combien une fédération avec un champion et un manager enfin à leur niveau ferait du bien au monde de la lutte ? N’attendez plus, composez le 08 69 69 69 42 et faites un don. Non, faites un geste… NOOOON ! Faites ce qui doit être fait. Votez sain, votez malin, votez africain. World Coffeeship Wrestling ! Un Headbooker, un champion, un titre suprême. Restez loin de la corruption, UNISSEZ VOUS POUR RASER L’EMPIRE ET LES POILS DE DJAY BACCA ! ENSEMBLE, TOUT DEVIENT…

Femelle 1 : Tu vas trop loin.

Indabank : Pardon, c’est l’émotion… Je suis Kofi Indabank, et je suis meilleur que vous.



Voiceless TV du 05/05/13 Wcw12


**4euros+prixSMS, 2euros50/30s d’appel. MMS surtaxé. Parrainé par le club des Laurent**


Dernière édition par TheStraightedge17 le Dim 5 Mai - 21:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TheStraightedge17
Grand Slam Champion
TheStraightedge17

Messages : 3093
Age : 26
Localisation : Denver, Colorado.
Humeur : Franklin, Michael ou Trevor ?

Voiceless TV du 05/05/13 Empty
MessageSujet: Re: Voiceless TV du 05/05/13   Voiceless TV du 05/05/13 EmptyDim 5 Mai - 21:00



CM Punk : Back On The Voiceless TV Show ! J’avais beau avoir vu les images, je pensais pas l’ambiance aussi tendu en coulisses. Sérieux, c’est flippant.

McMahon : C’est la vie. On peut pas tremper le biscuit dans la motte d’une femme mariée sans craindre la fureur du conjoint.

CM Punk : Euh… Quoi ?

McMahon : Bah… Ouais, Philly Boy. Tu cherches, tu cherches, et le sexe c’est comme le catch. Si tu vas trop loin, attends les répercutions. Regarde Cena. A force d’entendre qu’il était bon à rien, il a fini par le croire. Bon… Show et sa mandale, ça fallait le prévoir.

CM Punk : En parlant de Cena… Tu nous a réservé un petit entretien, non ?

McMahon : Plutôt, ouais.

CM Punk : A vous les studios !

(applaudissements)

- - - - - -

Deux jours avant WFA Invasion ; Paris, France ;

Julian McMahon : Paris, Paris, Paris… Sa ville, ses clubs, ses femmes… Et ses psys. Vous vous l’êtes sans doute tous demander, qui se cache derrière le personnage ambiguë de John Cena ? Eh bien, l’équipe de Voiceless TV est sur le terrain pour essayer de comprendre avec vous le mystère du champion ou peut être, quand vous lirez, ex champion en titre !

Un reportage est diffusé. C’est d’abord Julian McMahon qui arrive sur l‘écran, il se tient à l’entrée d’une grande propriété. Après avoir fait signe au caméraman, il s’avance vers l’entrée de la villa, et sonne. Le caméraman fait un zoom sur la plaque du portail. On y lit « Propriété de Marcel Rufo ». Après quelques instants, le désormais célèbre visage des coulisses de la WFA apparaît à la porte. Reconnaissant Julian, il l’invite à entrer avec un sourire. Le caméraman suit McMahon et Rufo jusqu’au bureau de ce dernier, aménagé de manière conviviale pour ses différents clients. Rufo invite son acolyte à s’asseoir, ce dernier s’exécute et s’apprête à prendre la parole …

McMahon : Bonjour, Marcel, et merci à vous d’avoir accepté notre demande d’interview. Comme vous le savez, puisque je rappelle aux auditeurs que vous suivez la WFA avec attention, John Cena fascine et interroge à la fois. Il est maintenant votre client depuis bien longtemps, et est récemment devenu le premier catcheur de la fédération à détenir deux ceintures, dont une depuis presque 300 jours. Pourtant, malgré cette réussite personnelle assez remarquable, son caractère dépressif ressort toujours au-devant de la scène, tant ses troubles psychiques sont nombreux. Pas mal de monde s’interroge sur les raisons de son instabilité mentale, alors qu’il est tout de même un porte-bannière de la WFA ! Pourriez-vous nous livrer votre analyse sur ce personnage atypique ?

Marcel Rufo : Bonjour, Julian, et merci à Voiceless TV d’être ici aujourd’hui. Suivant attentivement la WFA et en tant que membre éminent de l’IWC, cette polémique ne m’a en effet pas échappé. Déjà, je peux vous certifier que je commence à bien connaitre John Cena, ce dernier étant mon client depuis plusieurs années. Ce qui est curieux avec John, c’est que cette maladie qu’est la dépression s’est déclenchée de manière un peu abrupte. A l’origine, il était juste suivi car il était un peu plus fragile que les autres face à la pression, et on lui avait vanté mes services comme simple mesure de précaution. Mais, en un laps de temps assez réduit, il est devenu gravement dépressif, avec des troubles psychiques. Je pense que le déclenchement de la maladie serait dû à ses débuts difficiles à la WFA, où il enchaînait défaites sur défaites en lowcard, avec comme point d’orgue l’abandon face à Austin Aries, qui s’est même reproduit ! Vous comprenez, pour John Cena, « Never Give Up » n’est pas un simple slogan. C’est aussi un leitmotiv, une manière de vivre en quelque sorte. Et il n’a pas pu supporter de faire une croix sur sa ligne directrice dans la vie. Surtout que ce n’était pas un simple accident ! Après ces semaines difficiles, je l’ai retrouvé détruit. Sa maladie s’était révélée au grand jour, et ses troubles étaient omniprésents. Néanmoins, je reste persuadé que John, malgré tout ce qu’il endure, est un bon gars et un personnage pas si atypique que ça ! Les retours de la thérapie laissent entrevoir bon nombre de possibilités, comme la molécule que je lui ai proposé récemment qui a donné des résultats concluants, même si le problème de la durée de l’effet reste très problématique. J’ai bon espoir de lui permettre de remonter la pente !

McMahon : Hum… C’est bon de vous sentir optimiste, Marcel. En effet, chez John on sent la maladie très présente, que ce soit sur le devant de la scène ou au quotidien. L’angoisse lue dans ses yeux, le fait d’esquiver les fans (qui sont pourtant bien nombreux), tout ça nous amène à nous poser pas mal de questions à son sujet. D’autant plus qu’il a toujours été un favori de la foule et que sa réussite actuelle fait monter toujours plus sa côte de popularité ! Pouvez-vous nous dire comment vit-il son quotidien ? Quels sont vos axes pour le soigner ?

Marcel Rufo : Eh bien, tout d’abord, j’essaie d’insister sur sa réussite actuelle. John n’est plus sur la pente savonneuse comme à ses débuts. Il est sorti de la lowcard et des dark-matchs, a réussi à conquérir le titre TV et à le redorer, et se retrouve maintenant avec deux titres en main, chose inédite à la WFA ! De plus, il faut qu’il prenne conscience que beaucoup de fans sont derrière lui, et qu’il est loin de susciter l’indignation générale comme il le pense. Il faut que John prenne conscience de son nouveau statut, et qu’il se rende compte que ce qu’il a laissé en route n’était pas le principal ! Cependant, il est très atteint même au quotidien. Il a du mal à vivre une relation saine avec ses amis, n’arrive pas à se stabiliser sentimentalement, et ne parvient pas à construire sa vie. Pourtant, il a tout pour réussir ! Une bonne partie du roster l’apprécie…

McMahon : Je connais un Punker qui se fendrait la gueule…

Marcel Rufo : Ils s’apprécient, croyez moi.

McMahon : Attendez que Cena truste le Main Event, vous verrez…

Marcel Rufo : Il a également réussi à se lier d’amitié avec AJ, ce qui n’était pas gagné vu le caractère de cette dernière. Il est respecté par tout le monde à la WFA, comme un bon catcheur et un homme intègre, ce qui n’est pas donné vu ses difficultés ! Il dispose d’un manager (Tricky38) qui le soutient entièrement, et qui fait tout pour l’amener le plus haut possible. De plus, beaucoup de femmes craquent sur lui…

McMahon : Alors la… J’imagine même pas la tronche de Brooks.

Marcel Rufo : HEY ! Bref, ce qui lui donne une très bonne côte de popularité auprès de la gente féminine, il pourrait faire de belles rencontres s’il voulait. Et sans parler de la Cenation bien sûr, cette armée de fan prête à tout pour soutenir leur héros ! Pourtant, John se sent quotidiennement perdu, désemparé ; il se trouve inintéressant et fait un complexe d’infériorité. John est loin d’être tiré d’affaire, mais je continue à le soutenir entièrement. Pour finir, j’en profite pour passer un message à tous ses fans et toutes ses admiratrices : ne lâchez pas ! John est un personnage attachant et fascinant, et grâce à vous il tient peut-être le bon bout pour sortir de tout ça. Continuez à pousser derrière lui, et il vous le rendra !

McMahon : Merci beaucoup Marcel pour cette interview exclusive, et c’est en effet tout le mal que l’on lui souhaite. Quand à vous, restez avec nous, Voiceless TV continue !


(retour sur le plateau)

CM Punk : Putain Marcel… Quel homme…

McMahon : : Je trouve aussi.

CM Punk : Par contre tu déconnes vieux. Je sais que je suis pas un mec bien, mais alors oser croire que je peux me moquer ouvertement des aventures de Cena… Ca se voit tant que ça ?

McMahon : Bin…

CM Punk : Et merde… Mesdames et messieurs un tonnere d’applaudissements, il en aura besoin en plus vu le Pay Per View qu’il a vécu… L’ancien champion TV et US… John Cena !




( L’homme qui n’abandonne jamais (enfin c'est ce qu'on dit) arrive tête baissée, costume sur mesure et pas la moindre casquette à l’horizon. Il sourit très légèrement à Punk, qui lui serre la main, et a Julian également. Des chants « Let’s Go Cena ! Cena Drinks ! » s’eleve sur le plateau alors que le Champ’ prend place sur le canapé. Il ne laisse décidément personne indifférent. )


Punk : John Cena sur le plateau de CM Punk. Difficile à croire non ? Et pourtant, en dehors de ton personnage assez déprimant, tu restes un des sans voix de la fédération. Passage difficile à accepter, quand on pense à ton passé WWE ?

Cena : Oui en effet difficile d’y croire, car au début je pensais que tu n’inviterais que les stars sur ton plateau ! Mais bon, je suis tout de même content (et flatté bien sûr) de ton invitation. Eh oui, la voie royale à la WWE, en Main Event de WrestleMania n’est plus qu’un souvenir ! Mais bon, après tout chacun de nous a des hauts et des bas, le mien est seulement un peu long, et un peu grand, et un peu dur …

McMahon : Comme ta bite ?

Cena : Malheureusement, non…

Punk : J'vais commencer par le commencement... Comment tu te sens, John ? Tu vas pas m'dire que t'as continué ta dépression avec des titres autour des hanches ?

Cena : Beh si, des titres en carton ça ne sert pas à grand-chose quand le moral ne va pas. Mais actuellement je suis dans une bonne passe, j’ai arrêté de me scarifier continuellement et le nombre de tentative de suicide a baissé ! Mais ça risque de recommencer très vite, après tout, avec ma défaite de dimanche…

Punk : Avant de revenir sur les évènements de WFA Invasion, j'ai besoin de savoir comment tu as géré les Survivor Series. Une double couronne, c'est quand même impressionnant ?

Cena : Oarf, vite fait. Au début j’y croyais pas trop, mais finalement je me suis dit que c’était plausible vu qu’une breloque en bois plus une breloque en bois, ça fait pas un titre en or. J’ai quand même été content de gagner, mais DH est un chic type, il ne méritait pas forcément ça ! M’enfin, ainsi va la vie …

McMahon : T’es grave mec !

Punk : Qu'est-ce qu'il y a vraiment entre toi et Rufo ?

Cena : C’est plus que mon psy pour moi, c’est aussi mon confident et même mon ami. J’ai vraiment l’impression qu’il me comprend et qu’il cherche à m’aider, et pour cela je lui en suis infiniment reconnaissant. Il est venu chez moi après WFA Invasion. On a regardé un match de l’OM. De quoi se rappeler qu’il y a pire que des titres perdus. Il y a Marseille.

Punk : Tu n'as jamais pensé à en faire un manager omniprésent à la WFA, en ringside ?

Cena : Si en effet, ça me soulagerait de le savoir présent au quotidien, mais entre ma volonté et celle des hautes sphères de la WFA il y a un pas de géant. Enfin ça n’empêche pas Marcel de me suivre attentivement, c’est l’essentiel !

Punk : On va se la jouer sans langue de bois, John, et après tout on t’entend assez peu sur le circuit. J'vais te donner un mot, un seul. Ou un nom. Ton objectif, me répondre cash. Direct. Ta pensée. Sans concession, sans réfléchir, à l'instinct. T'es prêt ?

Cena : Quand faut y aller, faut y aller …


Le 4 (voir plus) à la suite façon Voiceless TV



- LE lutteur WFA ?

Difficile … Je dirais John Morrison, étant donné qu’il est partout, sur toutes les lèvres.

- TA feud de reve ?

John Morrison vs CM Punk. Deux lutteurs qui ont des philosophies totalement opposes. Et tu pourrais en tirer le meilleur pour vos matchs, si tu reviens à temps plein bien sûr …

- Ton objectif ?

Ne pas être dépressif pour le restant de mes jours. Sinon à la WFA, je sais pas …

- Le plus overrated de la WFA ?

Je pense que je peux aisément prétendre au podium. Sinon, je nommerais les WCH en premier, avec derrière eux Trent Barretta. Mais c’est une appréciation personnelle …

- Le plus underrated de la WFA ?

Pas facile de nommer un nom. Je dirais Sami Callihan !

- TA Diva ?

AJ Lee, bien sûr. Britani et Layla sont aussi pas mal.

- Ton WFA Moment ?

Dur à dire … Mon match (interdit aux mineurs, s’il vous plait, ne faites pas ça chez vous) face à Sami Callihan m’a marqué durablement.

- LE meilleur moment de ta carrière ?

Quand on m’a assigné Marcel pour un soutien psychologique

- L'adversaire que tu penses le plus dur à combattre ?

Il y en a beaucoup … Je dirais Austin, vu qu’il m’a mis plusieurs déculottées.

- L'adversaire que TU SAIS, ne pas pouvoir battre ?

Seth Rollins. Ce gars-là me fait flipper.

- LE véritable A Show ?

Je dirais SmackDown, mais ils sont tous les deux très spectaculaires.

- Le GM parfait ?

J’apprécie beaucoup William Regal, pourquoi changer ?

- LA légende de la WFA ?

L’Undertaker. Peut-être un dernier match ?

- WFA ou WWE ?

WFA, parce que à la WWE c’était un peu des coincés …

- La dernière gonzesse que tu t'es envoyé ?

Bah il y avait bien Bridget Regan, mais vous êtes au courant de la suite …


(applaudissements)

Punk : Merci pour le petit jeu, John, globalement des réponses intelligentes.

Cena : Oh tu sais... J'ai plus que ça maintenant, mon cerveau, à défaut d'être champion !

Punk : Alors maintenant, on va se tourner vers le présent, et le futur, qu'est-ce que tu penses du GANG ? Machine à détruire ou visages éphémères ?

Cena : J’attends de voir comment le roster va réagir. Mais si ça continue, je choisis la première option.

Punk : Lesnar…

Cena : Un monstre.

Punk : Batista…

Cena : Un champion.

Punk : Bon l’autre j’ai oublié son nom, mais ça reviendra. Tu vas pas t’en tirer avec un mot comme ça, Jonh Boy. Merde, Batista et Lesnar ensemble, sans compter Myers qu’on ne connaît pas encore. C’est ça la WFA !

Cena : Mouais… Ça empêche pas ma bite de rester molle tu sais…

McMahon : Hum… Je voudrais revenir sur un point qui me chagrine en ce moment, l’avenir des championnats par équipe.

Punk : Putain, te connaissant j’ai cru que t’aller entamer une conversation à la Morrison…

McMahon : La division Tag Team est en pleine expansion c'est dernier temps. On l'a vu avec un match TLC hors du commun. Un résultat hors du commun, et des titres vacants ! Extreme Rules de prévu au Royal Rumble, déjà… La Brutal Redneck fait presque figure de lapins de Pâques avec la Gang et leur perte de titre. J'vais pas parler du résultat mais... Le championnat par équipe ne t'intéresse pas ?

Cena : Nope, de toute façon personne ne voudrait se mettre avec moi … (soupirs)

Punk : Merci d’avoir été avec nous, on te retrouve à Smackdown dans une semaine pour la reprise des weeklys. Mes amitiés à… Marcel, probablement. Dernière question, John Boy : Il y a un truc entre toi et AJ ? Non, sérieusement... ?

Cena : Je ne sais pas moi-même … Mais si AJ voudrais se rapprocher de moi, je ne dirais non pour rien au monde !

Punk : Ladies and Gentlemen… Jooooohn… Ceeeeena ! ! !

- - - - - -

w/ Tricky38, merci de ta participation !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clown Bastard
Communiste à bonnet
Clown Bastard

Messages : 7170
Age : 28
Localisation : Pays Catalan

Voiceless TV du 05/05/13 Empty
MessageSujet: Re: Voiceless TV du 05/05/13   Voiceless TV du 05/05/13 EmptyDim 5 Mai - 21:03

'Tain un VTV comme ça ? Sans prévenir ? Sans vaseline ?
En tout cas le segment du Gang est l'un des truc les plus bandant que t'ai écris TS ! bave jvc

( PS : Coffee c'est Ruquier bordel ! RU-QUIER ! )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TheStraightedge17
Grand Slam Champion
TheStraightedge17

Messages : 3093
Age : 26
Localisation : Denver, Colorado.
Humeur : Franklin, Michael ou Trevor ?

Voiceless TV du 05/05/13 Empty
MessageSujet: Re: Voiceless TV du 05/05/13   Voiceless TV du 05/05/13 EmptyDim 5 Mai - 21:16

Agius : Il venaiiiiit d‘avooooir 25 ans… Il était beauuuu comme un enfant… Il s‘appelait Dolphhheuh…

Chéreau : Christophe…

Agius : I… I would beeee king… And youuuuuu… You would be blaaaaack… WE CAN BE MEEEENSAAAH… Just For Oneeeee Daaaay !

Chéreau : Allez on respire, on se détend… Vous voudriez pas vous faire bobo, Christophe ?

Agius : Alllooooo Samoa Joooooe… Aloooo pourquoi t’es comme çaaaaa, t’es pas beauuuu…

Chéreau : […]

Agius : #VictoireDeLaMusique la Philippe.

Chéreau : De toute façon c’est toujours pareil avec vous. Il n’y en a toujours que pour les raclures.

Agius : Mais pas du tout… Vous avez un briquet ?

Chéreau : Non, pourquoi ?

Agius : Parce que JoMooooo, ça bruuuuule… Et ses femmmeeeees… Ça mouilllle…

Chéreau : AH NON !

Agius : Toutes les groupiiiiiiies…

Chéreau : STOP !

Agius : Se toucheeeeeent dans le ci…

Chéreau : Attention au Chéreau Shot !

Agius : Pardon.

Chéreau : Vous voyez, pourquoi ne pas faire une chanson sur quelqu’un de bien pour changer ?

Agius : Non mais on a pas la même notion de bien, Philippe, cherchez pas.

Chéreau : Prenez John…

Agius : Attention, je déconne pas. S’il vient du Massachusetts votre John Boy, je vous crache dessus.

Chéreau : Vous êtes difficile… Mizou ? Tiens, une petite chanson sur Mizou ?

Agius : Si vous y tenez… Johnny Halliday, ça vous va ?

Chéreau : Et comment !

Agius : Oh Mizou ! Tu as oubliééééééé… De mourriiiiir d’amouuuur licenciéééééé !

Chéreau : J’aurais du m’en douter…

Agius : Pas de regrets, Philippe ? C’est important de les nourrir vous savez, j’ai fais ça toute ma vie.

Chéreau : Nourrir des regrets, je veux bien… Mais qu’est-ce que ça mange ?

Agius : […] C’était la WFA Chéreau of The Week.

Chéreau : #Humour !

Agius : Fermez la ! Bon et où on va, la ? Qu’est-ce qui se passe ?

Chéreau : On se dépêche, on a rendez vous.

Agius : Mais rendez vous avec qui ?

Chéreau : Vous allez voir, ça va vous plaire.

Agius : Une surprise ? Mais une surprise de quoi ??

Chéreau : Vous allez voir, sinon ça ne serait plus une surprise !

Agius : J’espère que c’est pas votre partenaire minceur, parce que j’ai peur d’être déçu…

Chéreau : Christophe… Vous savez que nous sommes chroniqueurs pour CM Punk maintenant… Alors réfléchissez un peu !

Agius : Me dites pas qu’il nous invite à la 1ere du nouveau Twilight ? Non parce qu’il a des goûts douteux maintenant.

Chéreau : Rassurez vous, ça va vous plaire.

Agius : Quoi, une fille ? Une diva ?

Chéreau : Encore mieux !

Agius : Deux Divas ???

Chéreau : Simplement deuuuuux !

Agius : Ooooooh… J’ai peur, je veux un câlin, Philippe…

Chéreau : Euh… Tiens, le... Enfin la voila qui arrive.





( Mickie James débarque dans la « Catch Off Zone », dans une tenue décontractée sous les applaudissements du public. Elle fait la bise à Philippe Chéreau, son acolyte boudant dans un coin à l’opposé. )

Chéreau : Bah.. Qu’est-ce que vous faites, Christophe ? Ça ne vous plait pas ?

Agius : Pas vraiment, Philippe, le salon de l’agriculture c’est pas mon truc.

Chéreau : Mais je ne vous permets pas, Christophe !

Agius : Mais moi j’me permets, je peux même lui traduire si vous voulez ! Dire que j’attendais une AJ Lee, une Beth Phoenix… une…


??? : Une séductrice ? Je peux vous assurer que vous n’en êtes pas capable…

Chéreau : Voila votre surprise…




Agius : OOOOOOOOOOH MON DIEU ! HE IS FREAKIN’ HERE ! HERE COMES THE LAW !

( Gilbert Collard, dans son célèbre ensemble costard-cravate, arrive à son tour dans la petite salle sous les applaudissements de la foule. Il serre rapidement la main à Philippe Chéreau avant d’offrir une France accolade à son ami Agius. En fin de séance, il s’installe sur le canapé en compagnie de Mickie James qui ne tarde pas à poser sa main sur son entre jambe. Le bel avocat lui sourit, ôte cette main en lui rappelant que l’émission est en direct, et conclut le tout par un baiser langoureux. )

Agius : GILBER COLLARD ! Clap clap, clap clap clap ! GILBERT COLLARD !

Chéreau : Calmez vous enfin !

Agius : Fermez la, Philippe ! Cet homme a côtoyer les plus grands ! Chris Jericho, Christian, John Morrison…


Collard : Alors la, voila une manière tout à fait arbitraire de formuler la chose, non ? Je ne considère pas cette liste de talent comme les « plus grands » de notre époque. Le Great Khali est bien plus grand, par exemple. Voyez vous ?

Agius : Pardonnez moi, Maitre Collard…

Collard : Hum… La soumission, j’aime ça. Vous pouvez m’appeler Gilbert.

Chéreau : C’est un véritable plaisir de vous avoir parmi nous, Gilbert. Vous êtes…

Collard : Excusez moi, je vous coupe tout de suite, mais il ne me semble pas vous avoir permis à vous d’user de mon prénom.

Chéreau : Je…

Collard : Ce sera Maitre Collard pour vous.

Chéreau : Mais…

Collard ( s’énerve ) : NON ECOUTEZ MOI BIEN, JE VAIS VOUS POURSUIVRE POUR OUTRAGE A MAGISTRAT ET DIFFAMATION…

Chéreau : Arrêtez, enfin, je…

Collard : MONSIEUR !

Chéreau : Mais…

Collard : MONSIEUR ! NOUS SOMMES EN DIRECT ALORS CA SUFFIT MAINTENANT. NOUS SOMMES EN DIRECT ET VOUS AVEZ L’OUTRECUISANCE DE ME MANQUER DE RESPECT ? C’EST AFFREUX !

Agius ( en douce ) : Let’s Go Gilbert… Chéreau Suxx !

Chéreau : Je…


Collard : VOUS ËTES UN ARNAQUEUR DE PREMIERE !

James : Calm Down, Bond… Calm Down… Look At My Tits…

Collard : Doux réconfort… Merci ma belle. Reprenez, monsieur Chéreau.

Chéreau : Alors… Vous… Vous êtes surtout connu pour votre carrière d‘avocat, mais aussi récemment élu député du Front National et depuis peu membre du secteur très privé des amis Wrestling Class Heroes.

Collard : Messieurs Christian et Jericho sont de bons amis, en effet.

Chéreau : Ce qui est drôle, c’est que nous vous découvrons en compagnie d’une ancienne Diva de la fédération, Mickie James. Nouvelle cliente ou relation torride ?

Agius : Grrr… Hellooooo to you…

Chéreau : Beh… Vous ne savez pas ce que vous voulez, Christophe !

Agius : Fermez la, Philippe.


Collard : Relation torride ? Pour cette appellation, il faudrait du sexe. Mais le sexe, encore faudrait il qu’il soit consommé, n’est-ce pas mon cher monsieur Chéreau ?

Chéreau : Bien sûr...

Collard : Mickie est une amie dont j’aimerai voir la carrière à la WFA relancée. Je suis un grand fan de cette compagnie. J’étais présent lors du dernier Pay Per View, est cette nouvelle génération de Divas n’est pas au niveau.

Chéreau : Pourtant, le succes des Michelle McCool, AJ Lee, Alicia Fox…

Collard : Trêve de plaisanterie, ces femmes ne sont rien comparé à miss Knight.

Agius : Vous voyez Philippe, depuis le temps que je vous l'dis.

Chéreau : Je reste sur mes convictions.

Agius : Parce que vous êtes bêtes comme vos pieds, je me tue à vous le dire depuis 15 ans.

Chéreau : Je pense que…

Agius : Non vous feriez mieux d’arrêter de penser, Philippe. Vraiment ça me fait mal au crâne.


Collard : Bien envoyé, Christophe.

Agius : #HiiiHiii.

Chéreau : Alors si vous êtes la ce soir, c’est pour parler justement de deux hommes, que CM Punk ne porte pas vraiment dans son cœur, les Wrestling Class Heroes. Tout comme les autres lutteurs bien entendu. Décortiquons ensemble ce Pay Per View !

Agius : Y2J ! Y2J ! Y2J ! Y2J !

Chéreau : Ça suffit Christophe, soyez un peu professionnel ! Vous beuglez comme un personnage de Disney la, vous ne vous êtes toujours pas remis des titres de John Cena ou quoi ?

Agius : Ah bah en parlant de branquignolle en voila un beau, le Cena. Vous avez des références à couper le souffle, c’est incroyable. Hé excusez du peu mais c’est pas la réplique de Porcinet qui va me dire que je ressemble à un Disney.

Chéreau : Toujours aussi méchant et malsain, changez de marque de fabrique…

Agius : Mais non.


Collard : Pourrions nous revenir au sujet, messieurs.

Chéreau : Comment aviez vous découvert les Wrestling Class Heroes, à l’époque?

Collard : C’est une histoire fort amusante, a ceci prêt qu’elle est ancienne, et inappropriée aux événements récents. Les justiciers Heroes luttaient incessamment contre la WFA afin de gagner un procès gênant pour eux comme pour la fédération. Ironique, quand on pense que Stephanie McMahon leur a offert le titre sur un plateau d’argent. Une belle et grande dame.

Agius : Je suis d’accord… Si seulement j’étais plus comme Triple H…

Chéreau : Faut gagner en muscle Christophe !

Agius : Ah rassurez vous je vais choisir un autre mode de vie que vous, Philippe, les magasins pour femmes fortes c’est pas mon truc.


Collard : Pas d’accord. Je me délecte des quelques rondeurs de cette belle Mickie. Elles offrent de nouvelles perspectives à la beauté féminine, mon cher monsieur Agius, et je vous demanderez de ne pas vous moquer de celle-ci en public, vous aviez pourtant bien commencé l’émission…

Agius : Mais…

Collard : Mais, mais, toujours mais… Veuillez mettre de l’eau a votre moulin et trouver une véritable répartie ! Vous aussi, vous m’appellerez Maitre Collard maintenant, puisque c’est comme ça !

Agius : Philippe j’ai peur…

Chéreau : Donc, à propos de nos canadiens ?


Collard : Hé bien je les ai tout simplement aidé à obtenir des avantages et des bénéfices dont-ils n’auraient jamais cru pensable d’obtenir. De fil en aiguille, une brève mais réelle amitié s’est tissée entre nous. Depuis, les choses ont bien changé. En partie du au fait que ces deux hommes ont décidé de faire parler leur talent sur le ring, et donc de régler leurs problèmes d’eux même. Ils se sont bizarrement fait pousser des testicules, et nos routes se sont séparées. Reste de grands matchs en tant que champions comme après la perte des titres, d‘ailleurs.

Agius : On se souvient de leur match aux Survivor Series contre la Brutal Redneck Coalition, énorme performance pourtant à deux contre trois, où tous les bookmakers les donnaient perdants. Vraiment une énorme surprise. Enfin, en fait non, rien de bien surprenant quand on connaît le talent des canadiens.

Chéreau : C’est reparti…

Agius : Fermez la !

Chéreau : On part sur WFA Invasion ?

Agius : Ouais, youpi… Faudra bien un moment y passer…

Chéreau : Vous n‘avez pas aimé le Pay Per View, Christophe ?

Agius : Non mais à votre avis, Philippe ? A votre avis ? A la WFA c‘est toujours le même problème de toute façon. On nous sort des matchs cinq étoiles et on le termine en faisant gagner le clampin…

Chéreau : Bon, de toute façon on n’est pas pour écouter votre avis, mais celui de Maitre Collard ! Commençons donc pas le commencement, et l’Opener de ce show, Tyson Kidd et David Hart Smith contre Sami Callihan et Mr Anderson.

Agius : Andernedy Philippe, Andernedy. Le mec arrive déjà pas à se décider entre deux pseudonymes, faites lui un peu honneur.



Voiceless TV du 05/05/13 Tyson_10


Agius : Un match plutôt plaisant, qui a vu l’ancienne Hart Dynasty renouer avec le succès.

Collard : Pour être tout à fait honnête avec vous, je n’ai guère prêté attention à ce match. Le seul véritable lutteur digne d’intérêt dans cette rencontre, c’est le petit prince du Hardcore. Quelle idée épouvantable de le mettre en association avec son pire ennemi. La défaite était malheureusement prévisible, à l’instar de nombreuses rencontres où il ne fut que l’ombre de lui-même. Je gage d’un retour au premier plan pour lui, si les bookers me donnent raison. Pour le reste, une victoire insignifiante des deux canadiens, bien trop coincés pour réussir dans ce genre de fédération. Je ne vous cache pas que Smith est au dessus de son partenaire.

Agius : Plutôt Smith que Kidd ?

Collard : Absolument. Sa carrière en solo doit continuer. Une fois débarrassé de ce pantin sans âme, la route vers un titre mineur serait de nouveau d’actualité.

Agius : LET’S GO DAVID ! CENA SUXX ! LET’S GO DAVID ! CENA SUXX !

Collard : La blague de l’Equality Of Chance, elle, continue, avec un pseudo face turn moralisateur complètement ridicule.

Chéreau : Vous ne semblez pas les porter dans votre cœur…

Collard (énervé) : Ah non mais ce socialisme… mondain, voyez qui… qui amène la WFA la où elle en est je le… je le… je le vomie ! Voila ! Ces gens qui sont installés dans une certitude morale de pacotille…effectuant turn sur turn comme un enfant échangerait son sac de billes… Scandaleux. Que diable Slater est-il venu faire dans ce traquenard ? Je vous le demande !

Chéreau : Passons maintenant à…

Collard : Non mais je vous le demande vraiment ! Pourquoi risquer de perdre son investissement Slaties, sa marque de fabrique, son âme dans une espèce de clan déplorable et insipide ? Lamentable. Heath, si tu me regardes, envole toi de tes propres ailes ! Tu es libre, Heath ! Tu es libre !

Agius : Y en a même qui disent qu’ils l’ont vu voler…

Chéreau : […]

Agius : Ouais… Bon… En parlant de titre mineur, en voila deux pour le prix d’un ! Fatal Four Way Match entre le Show Du Grenier, Sheamus, Goldust et le champion en titre, John Cena.



Voiceless TV du 05/05/13 Sheamu10


Collard : Première véritable surprise lors de ce Pay Per View. Ne soyons pas idiots, le monde attendait la victoire de ce cher Big Show. Imposant, sympathique, joueur…

Agius : Et con comme une chaise, excusez du peu.

Chéreau : RHOOO CHRISTOPHE !

Agius : Moi j’dis rien…


Collard : Il faisait figure de favori. Notre unique certitude, c’était la défaite du Champ’. Comme écrit dans les yeux de Marine Le Pen. En manque d’inspiration, déprimé, dépravé… Il n’avait aucune chance. Mais je ne vous cache pas que Sheamus… Le Guerrier Celte… Quel retour exceptionnel du requin blanc. Voyez, Sheamus, c’est un peu mon jumeau de réussite. Polyvalent, orgueilleux, brave, il a conquiert ces ceintures comme je l’ai fais en tant que député. Par surprise, au culot, à la volonté. Bravo, monsieur Sheamus, vous remplacez la un maniacodépressif en fin de vie et de carrière.

Chéreau : Ne dites pas ça, Gilbert, c’est…

Collard : Maitre Collard.

Chéreau : Cena reviendra ! C’est le Marine ! Le seul !

Agius : Excusez le, il fait partie de la Cenation. Au suivant ! Stipulation étonnante, en particulier en ce qui concerne le catch féminin, un Scramble Match entre la belle Britani Knight, la moins belle mais sympa quand même Layla Wallace, la potable Alicia Fox et deux autres #sertàrien1 et #sertàrien2 dont je me demande encore leur utilité dans cette rencontre.



Voiceless TV du 05/05/13 Layla_10


Collard : Pour ce type d’évènement, je laisserais la parole à ma demoiselle, Mickie James.

James : Merci, mon homme. Je serais brevet… Pitoyable.

Chéreau : Euh… Oui ?

James : […]

Agius : Bon elle a quelque chose à rajouter l’autre jambonneau la ? On rappelle la victoire de Layla Wallace, seule lutteuse a avoir réussi le tombé sur son adversaire juste avant la fin du décompte.

James : Procédons pas élimination. Alicia Fox n’a aucun talent particulier. Velvet non plus. Il fallait deux traînées pour faire le compte. Point. Layla et Britani, à défaut de se toucher le sexe, préfèrent s’envoyer des pics dans le minois pour se créer une feud dont tout le monde se fout. Clairement. Ce n’est pas pour rien qu’AJ Lee et Serena ont volé le show… Il ne reste donc que la bûcheronne, la descendante des Hart, Natalya. Une femme, une vraie.

Chéreau : Natalya devait donc l’emporter ?

James : Non. JE devais l’emporter. JE devrais être le visage de cette division féminine en perdition. Maintenant, si vous me demandez qui serait la championne la moins pitoyable de la Wrestling French Addict, je vous répondrais Natalya. Cela étant, nous vous serions grès, moi et maître Collard, de ne plus oser prétendre que cette division est satisfaisante. C’est pourquoi nous ne parlerons plus de Layla Wallace, d’AJ Lee, de Serena, de Britani Knight ou de qui que ce soit d’autres pendant cette entretien.

Agius : Philippe…

Chéreau : Oui ?

Agius : Je crois que j’ai trouvé ma nouvelle doudou…

Chéreau : A ce point la ?

Agius : Écoutez c’est pas tous les jours qu’on se rend compte que le niveau des Divas est alarmant ! On a perdu Beth Phoenix, Mickie James, Awesome Kong…

Chéreau : Arretez un peu, il y a 30 secondes vous l’appeliez Jambonneau !

Agius ; Les gens changent… Hellooooooo to yooooou…

Chéreau : Match suivant… CHRIS DANIELS VS…

Agius : BROOOOOOOCK LEEEEESSSSNAAAAAAR !!!!!!



Voiceless TV du 05/05/13 Broooo10


Agius : Victoire très controversé de la définition de la souffrance, membre d’un GANG hors du commun dont on connaît quelque membres dorénavant.

Collard : Pas le plus impressionnant, mais l’une de mes oppositions de la soirée favorites. Ce dénouement, cette atmosphère, cette tension… Qui pouvait prévoir que Lesnar serait le bras droit du Gang ? Voila enfin un groupe de personnes à la fois fortes et intelligentes. Je n’aurais, qu’on se le dise, absolument pas parié sur une victoire de Daniels. Quoi qu’il arrive. Mais la surprise et la réaction de la foule devant cette annonce, ce bras fièrement levé et cette poignée de main fraternelle entre Myers et Brock… Magnifique. Fabuleux. Les bookers ont enfin fait preuve d’initiative. Alors oui nous pouvons certes parler du match, de l’opposition de style… Mais sommes nous la pour ça ? C’est une review de WFA Invasion, et non pas un Highlight n’est-ce pas ?

Chéreau : Je…

Collard : N’est-ce pas ? Alors continuons à donner notre avis sur ce qui mérite vraiment de le donner.

Agius : Je pense qu’on peut clairement s’attarder sur les deux autres rencontres impliquant le GANG, dont Ted Dibiase VS Paul De Burchill et le match triple menace du champion de la WFA, la lumière, la légende, le Hall Of Fammer, la gloire, la religion, l’excellence, le Guru, LE SOLEIL… JOOOOOOOHN MORRISOOOOOOOOON…

Collard : Vous parlez de ce garnement mal rasé qui a quitté le show à bord d’une voiture volé ? Sans doute une nouvelle espèce de manouche roumain prêt a tout pour nous piller…

Agius : Que…

Collard : Nous aurons appris plusieurs choses grâce à ces rencontres. Dans un premier lieu, John Morrison, à l’instar de David Arquette, est fort décevant. Je voyais en lui une nouveauté faite pour durer, un homme symbolisant la génération futur. Il n’est rien d’autre qu’une petite tarlouze prépubere incapable de défendre correctement son titre.

Agius : JE NE VOUS PERMETS PAS ! John devait probablement avoir rendez vous avec des femmes pour une séance de dédicaces VIP et il a préféré partir plus vite pour éviter les bouchons sur le perif’, voila tout !

Chéreau : Ah moins qu ’il est, peut être, prit la poudre d’escampette par peur de Batista et du GANG…


Collard : Aaaaaah… Que j’aime quand vous utilisez le langage interrogatif ! Ça c’est le frein des gens prudents, voyez vous. Toutefois, Morrison n’a pas besoin de conditionnel, vous pouvez utiliser le futur, très cher Philippe. C’est une frotte et ce sera toujours une fiotte. J’ai beau y réfléchir de long en large…

Agius ; Pourtant, je…

Collard : Cher ami, cher ami, cher ami… Regardez moi. Et surtout, écoutez moi. Car si vous pensez, à la question que vous allez me poser quand je vous réponds, vous ne m’écouterez pas. Je ne mène pas un combat moral ou quoi que ce soit, j’affirme une réalité commune à tout à chacun. Monsieur Morrison est une tapette. Une tarlouze, une honte.

Agius : Que faire, selon vous ?

Collard : Mais voila la bonne question. Qui amène à une réponse évidente. Le GANG. Batista mérite, doit, et récupèrera ce WFA Championship sali par une lumière trop aveuglante pour se rendre compte que son propriétaire est inadmissible.

Agius (voix d‘enfant) : JoMo, c’est le soleil…

Collard : Mon pauvre Christophe, vous me faites de la peine… En ce qui concerne Dibiase, je ne peux que promouvoir un homme proche de ses sous, capable d’exploiter des enfants en son âme et conscience. Il le fait, et il le fait bien.

Chéreau : Il faut quand même reconnaître que Daniels, tout comme De Burchill ou Morrison et Samoa Joe, se sont vaillamment battu contre un groupe de loubards supérieur en nombre !

Collard : Mon bon monsieur Chereau… Faut il féliciter les valeureux perdants, où les grands vainqueurs ? J’aimerai passer sur un autre match s’il vous plait, le plus beau, le plus grand de la soirée, celui impliquant des tables, des chaises et des échelles.


Voiceless TV du 05/05/13 Jerich10


Agius : Avant d’en parler avec vous on rappelle que Dolph Ziggler est devenu le nouveau Pure Champion en venant à bout de Mensah X et Trent Barreta, refusant la politesse du GANG et en me décevant beaucoup, bravo Dolph, mal joué !

Chéreau : Chris Jericho en image, alors maître Collard, vos impressions ?


Collard : Je serais clair. Il est inacceptable, qu’on puisse se permettre, de traiter mes clients de « gays », de « vieilles tantouzes » ou de « ramasse la savonnette »… Tout ce vocabulaire à pour effet… de divulguer les difficultés terribles de la WFA, à l’instar de mes combats contre les jeunes de banlieues. Ces hommes sont le passé, mais aussi le présent, et l’avenir de cette compagnie. Nul doute que nous voyons tous en Chris Jericho un futur GM, pour remplacer un William Regal incompétent. Suite à la fin de match spectaculaire entre Ambrose et Christian, fous sont ceux qui pensaient pouvoir créer une nouvelle équipe. A ceux la, je vous le dis en face, ce sont des cons. Des sales cons. Vouloir briser la plus grande équipe de tous les temps… Balayons ces effrontés. Rendons au Wrestling Class le droit d’obtenir ce qui DOIT leur revenir : les championnats par équipe. Ce sera mon dernier mot Christophe, mon dernier Philippe, au Royal Rumble, enfin, la paix, sera apporté à l’empire WFA.

Chéreau : Hé bien merci monsieur Collard, un nom pour le favori du Royal Rumble Match ?

Collard : Brock Lesnar, Batista, Ted Dibiase… et le dernier homme masqué. L’un de ses quatre hurluberlus, sans hésitation.

Chéreau : Randy Orton ?

Collard : Une valeur sure en terme de marchadising et de fanboyisme. Bon lutteur, impressionnant de beauté, il fera les beaux jours de la WFA et du GANG.

Chéreau : Du GANG ?

Collard : Oui. Pour moi, Myers, c’est lui…

Chéreau : Hé bien… Merci à vous.

Collard : C’est moi qui vous remercie ! Allez viens, ma douce, allons mélanger nos corps.

James : Tout de suite…

Agius : […]

Chéreau : Dites merci, Christophe…

Agius : JoMo, c’est le soleil, d’abord…


Collard : Il comprendra. Un jour, il comprendra.

- - -

Qualité médiocre, je ne me souvenais plus ne pas avoir fini ce post'. Fin à l'arrache.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meryhor
VIP
Meryhor

Messages : 3382
Age : 30
Localisation : Département des psychoses maniaques
Humeur : Fâkhr Rises

Voiceless TV du 05/05/13 Empty
MessageSujet: Re: Voiceless TV du 05/05/13   Voiceless TV du 05/05/13 EmptyDim 5 Mai - 21:19

Sheamus complimenté par Gilbert Collard ! Mon cœur va lâcher ! Clown ! Aide moi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clown Bastard
Communiste à bonnet
Clown Bastard

Messages : 7170
Age : 28
Localisation : Pays Catalan

Voiceless TV du 05/05/13 Empty
MessageSujet: Re: Voiceless TV du 05/05/13   Voiceless TV du 05/05/13 EmptyDim 5 Mai - 21:24

Meryhor a écrit:
Sheamus complimenté par Gilbert Collard ! Mon cœur va lâcher ! Clown ! Aide moi !
C'est rien, c'est rien, c'est juste parce que Sheamus est très blanc tu comprend ? Rapport aux nouveaux amis de Collard toussa. En vrai Collard il s'en fout de Sheamus, il chie sur l'irlande qui sont rien qu'des palestiniens d'l'angleterre toussa. Aller calme toi, viens on va marcher en levant l'poing un peu, ça va aller hein ? Pis on iras à la frontière suisse pour faire la chasse au exilés fiscaux. Aller pleure pas, Clowny est là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Showtime
Administrateur
Showtime

Messages : 6876
Age : 24
Localisation : Under a six sided ring
Humeur : Aqueuse

Voiceless TV du 05/05/13 Empty
MessageSujet: Re: Voiceless TV du 05/05/13   Voiceless TV du 05/05/13 EmptyDim 5 Mai - 21:26

Orlando Sad Merci pour le clin d'oeil ^^

_________________
Voiceless TV du 05/05/13 Bfg10

Pool catch:
 
[size=12]Showtime[/size]

Xavier Woods - Rollins -Big Cass - AJ Styles - Alberto Del Rio - Ambrose
Heath Slater - Jack Swagger - Erick Rowan - Kane
Becky Lynch Paige
Alexander Wolfe

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TheStraightedge17
Grand Slam Champion
TheStraightedge17

Messages : 3093
Age : 26
Localisation : Denver, Colorado.
Humeur : Franklin, Michael ou Trevor ?

Voiceless TV du 05/05/13 Empty
MessageSujet: Re: Voiceless TV du 05/05/13   Voiceless TV du 05/05/13 EmptyDim 5 Mai - 21:40

CM Punk: De retour sur Voiceless TV après cette page publicitaire !

Julian McMahon : La World Coffeeship Wrestling ? C’est une blague ? Tu vas me dire que tu cautionnes ça ?

CM Punk : Moi ? J’ai déjà un show complet à mon actif, tu crois que je m’interesse au frasque d’un mec en manque de popularité ?

Julian McMahon : Bien vu…

CM Punk : Mon manager est un copain, il a pas voulu le vexer. C’est pas facile pour Indabank, déjà qu’il se fait recaler au poste de Headbooker pour la 342eme fois…

Julian McMahon : Pas le talent.

CM Punk : Trop d’égo.

Julian Mc Mahon : Attends… C’est pas pour ça que ton manager s’est fait virer ?


CM Punk : La ferme ! So… Si j’ai pas encore parlé de cette fin d’émission, c’est pour laisser un peu de surprise dans un show qui en rudement besoin. Vous voyez, je suis un conquérant. Un précurseur. Et quoi de mieux pour moi que de faire venir deux mecs qui ont eux aussi remporter de nouveaux titres à WFA Invasion ? Parfois il est temps de laisser les micros pour faire ce qu’on sait faire de mieux, c'est à dire catcher ! Tout d'abord, je tenais à remercier les deux gars qui vont venir vous divertir dans quelques instant. So ladies and gentlemen please welcome… L’un des plus grands techniciens de notre époque, tout droit venu d’Holywood en Floride, l’actuel et nouveau Pure Champion… Préparez vos femmes et bandez leurs les yeux, il vient voler le show et votre copine, Dooolph Ziiiiggler !!!!!!!




La porte s'ouvre laissant apparaître le champion Pure, soulevant sa ceinture et s'approchant du ring qui à était installé pendant la pause publicitaire. Il observe les femmes présentent dans la salle et serre la main de McMahon. Il ne quitte pas Punk des yeux, puis lui serre finalement la main, un air de défi.

CM Punk : And his opponent… Vous étonnez pas si j’ai changé de gabarit pour ce mec. Il fallait un lutteur physique, intense, capable de venir à bout du Show Off… Et pas que sur le ring. Mesdames et messieurs, il est deux fois plus costaud et deux fois plus titrés, le renouveau d’une des Superstars les plus voiceless de la WFA, quoi qu‘on en disent… From Ireland, The Celtic Warrior… Sheamus !!!




Sheamus n'attend pas qu'on lui ouvre la porte, il l'ouvre lui même et part directement vers le ring, le sourire aux levres. Il salut les présentateurs, confie ses titres à l’acteur, et monte sur le ring en frappant son torse comme à l’accoutumé.

CM Punk : Julian, are you ready? Please, i‘m beggin‘ ya, ring the bell !

DING ! DING ! DING !!!

Pure Champion Dolph Ziggler (Sexy Boy) VS TV & US Champion Sheamus (Meryhor)


Le match débute avec deux catcheurs qui se tournent rapidement autour. Sheamus demande une épreuve de force, mais c'est un coup d'avant-bras qu'il reçoit dans la face. L'irlandais se tient le visage, alors que son adversaire en profite pour lui prendre la tête et venir la cogner contre le haut du coin du ring, puis il vient frotter le visage du Celtic Warrior contre la troisième cordes. Beaucoup d’enjeu et d’animosité entre deux lutteurs pourtant réunis amicalement, le temps d’une rencontre cinq étoiles. Ziggler effectue maintenant un retournement de bras et tente de maintenir la prise mais Sheamus répond rapidement avec des coups de coudes dans l'abdomen de son adversaire. Dolph tient toujours, repousse l’échéance, mais son vis-à-vis fini par lui attraper le bras et lui donne un coup de genoux dans l’abdomen ! Puis un deuxième qui force l'actuel champion Pure à arrêter sa prise. Petite pause dans ce combat qui fait beaucoup rire le guerrier celte. Sheamus attrape maintenant le visage de son adversaire, et lui envoie un coup d'avant-bras, puis un deuxième, puis un troisième et le balance contre le coin du ring, frappe son torse et corner clothesline appliqué par l'irlandais ! Ziggler est sonné dans le coin, tandis que Sheamus enchaîne avec plusieurs corner shoulder block avant d'effectuer un nouvel irish whip vers le coin opposé, il fonce vers lui pour une corner clothesline again ! The Great White à pris l'avantage dans ce début de match, indiscutablement. En confiance avec de l’or revenu autour de ses hanches, plus d’un an après son dernier titre, on le serait à moins. Il tient la tête de Ziggler avec sa main pour venir le ramener contre un troisième coin du ring, puis il monte sur la seconde cordes pour envoyer des droites dans la visage de son adversaire compté en même temps par le public ! 1, 2, 3, 4, 5, il ne s’arrête plus ! 6, 7, 8, 9 et… 10 droites dans la face de son adversaire qui est maintenant envoyé dans le coin opposé, le dernier coin du ring non visité ! Sheamus fonce vers lui pour une corner big boot qui vient de détruire Ziggler et enchaîne avec le premier tombé de cette rencontre ... 1 … 2 … et dégagement du Show Off !

Et c’est la que les deux hommes se retrouvent de nouveau faces à faces. Le public exulte et les chants se refont entendre de plus belle. On se tourne de nouveau autour… Et l’action s’enchaîne. Ziggler porte un atémi sur le torse de Sheamus qui vacille. Il préfère, lui, une série de manchette portée à l‘européenne. Ziggler à nouveau, puis le Grand Blanc, qui cède sa place au Show Off… Le public, partagé, entame alors un chant « à toi à moi » qui tourne à l’avantage du champion ! Mais lequel ? Irish Whip de Ziggler qui envoie le Celtic Warrior dans les cordes. Il passe au dessus, il passe en dessous, saute mouton… Malenko Kick ! Contré ! Ziggler poursuit tout de même son élan, rebond dans les cordes et Ziggler Dropper ! Dieu que c’est aller vite ! Il ne tente pas le tombé pour autant, prend de l’élan avec le soutien de la foule… et non ! Non, Sheamus s’est baissé au dernier moment de recevoir un kick dans la face, roll up ! 1...2... Et dégagement réflexe du champion Pure. Première frayeur pour le Show Off. Quel début de combat… Sheamus tire la langue, et relève son adversaire mais ce dernier contre avec une droite dans la face du Celtic Warrior, puis un coup de pieds dans son ventre. Sheamus titube, ce qui permet à Dolph de se projeter contre les cordes pour revenir derrière lui avec une sliding clothesline sur l'arrière de la jambe !

Le grand blanc tombe aussitôt au sol, groggy. Ziggler se relève, il attrape maintenant la jambe de Sheamus pour lui donner plusieurs coups de pieds sur celle-ci, suivie d'une elbow drop, puis d'une deuxième, et fini par un leg drop sur la jambe de Sheamus qui semble souffrir. Belle technique et surtout excellente stratégie de l’américain qui s’attaque aux zones sensibles du champion TV et US. Ziggler relève son adversaire qui essaye de se rebeller avec des droites dans l'abdomen mais le Show Off réagit vite avec un coup de pieds dans le genoux qui calme direct le Great White, avant de le balancer entre les cordes pour l'envoyer à l'extérieur du ring ! Sheamus est maintenant hors du ring, allongé au sol devant Julian McMahon, peu rassuré. Ziggler monte sur le coin et lève ses mains en l'air montrant le signe '' V '' de la victoire. L'arbitre, lui, commence le décompte à l'extérieur. Nous en sommes à 5, et Sheamus se relève tant bien que mal. Pendant ce temps, Dolph quitte à son tour le ring afin de rejoindre son '' ami '' du soir hors du ring, et vient de nouveau s'attaquer à la jambe de l'Irlandais qui semble bien meurtri par ce début de combat. Sheamus est au sol se tenant la jambe, mais son adversaire ne souhaite lui laisser aucun répit, il le relève pour le projeter vers les marches en aciers, laissant l'Irlandais hurler de douleur. Les cris effraient un petit enfant au premier rang, qui se cache derrière une pancarte « I Want Husky Harris ». Ça en fait au moins un… Dolphy relève le guerrier celite pour le ramener dans le ring avant d'y remonter également. Sans perdre de temps, il se projette dans les cordes pour prendre de la vitesse et revenir ainsi avec une elbow drop sur son adversaire qui est encore au sol, mais Sheamus parvint à rouler sur lui même afin d'éviter la prise, et laisser ainsi son adversaire se détruire le coude ! Les deux hommes sont maintenant à genoux, et débute un échange de droite, ovationner par la foule qui apprécie ce combat. Un « à toi à moi » commence à voir le jour sous les huées, puis hourra d’une foule qui prend le partie du Heel ! Ziggler fait figure de favori des spectateurs, ce qui semble plaire au Punker, qui ricane discrètement.

Sheamus prend de nouveau l'avantage dans ce match, et enchaîne les droites dans le minois du Show Off. Une gauche, une droite, symbole d’une force physique plus importante que Ziggler. Le Straightedge l’avait prévu, et si Ziggler ne peut créer l’exploit, il ne pourra pas l’emporter. Dolph répond avec des low kick, middle kick, puis tente un coup dans l’arrière du crâne que Sheamus chope en plein vol ! Perdu, Ziggler n’a d’autres choix que de lui murmure quelques mots doux, agrémenter d’une claque dans le visage ! Il vient de giffler le grand blanc ! Sheamus, le sourire éteint, attrape le cou de Ziggler, qui le supplie de faire une pause. Sheamus se redresse, mais trop brusquement… Résultat, il retombe à cause de sa jambe qui le fait bien trop souffrir, ce qui profite à Dolph qui c'était lui aussi relevé ! Il se dirige vers son adversaire, sourire en coin, et Implant DDT ! Il enchaîne avec le tombé ... 1 … 2 ... Et dégagement de Sheamus. Le Celtic Warrior essaye de reprendre ses esprits, mais Dolph ne lui en laisse pas le temps, avec une première Jumping Elbow Drop qui touche la cible rapidement enchaîner par une deuxième. Sheamus semble KO, tandis que Ziggler se relève et se dirige vers le coin. Il monte sur la troisième corde et part pour une descente du coude… parfaitement porté tout en restant sur son adversaire pour le tombé ! Quelle manœuvre ! 1 … 2 … Et Punk stoppe son compte en voyant la main de Sheamus saisir la première corde ! Il vient de se sauver la vie, et continue sa course vers sa 1ere victoire de ce nouveau regne. Voiceless TV n’a peut être aucune attache avec Raw ou Smackdown, mais pour la confiance, il vaut mieux passer par une victoire. Ziggler relève son adversaire, et se prépare pour une Suplex mais Sheamus résiste. Le Pure Champion tente de forcer, mais non, Sheamus tient toujours et lui envoie même des coups de coudes dans la face obligeant le Show Off à lâcher sa prise ! L’Irlandais se tient au cordes pour essayer de tenir sur ces jambes tandis que Dolph vérifie qu'il ne saigne pas. Ce dernier fonce ensuite sur son adversaire qui contre avec un atémis avant de l'envoyer vers le coin pour lui porter plusieurs coups de Bélier ! Ziggler l’accueille avec un drop kick… Esquivé par Sheamus ! Il l’emmène dans les cordes, le coince et invoque la foule qui semble mitigée ! Coup d’avant bras peut être… Oui ! Un ! Deux ! Trois ! Quatre ! Cinq ! Six ! Sept ! Huit… Et pas neuf ! Dolph nous sort un retourné acrobatique Roundhouse Kick dans le visage de l’Irlandais digne de Zlatan ! Il profite que son vis-à-vis recule pour revenir sur le ring, fonce sur lui mais Spinebuster du TV Champion ! Spinebuster de l’US Champion !

The Great White tape sur son torse pendant que Ziggler, lui, commence à se relever. Sheamus décide d'accélérer le processus en l'aidant et en le plaçant sur son épaule pour le Front Powerslam. La prise à était bien porté, et Sheamus attrape à deux mains la tête de son adversaire pour le ramener contre les cordes, il bloque maintenant ces bras pour enchaîner les coups d'avant-bras sur le torse de son adversaire, une seconde fois ! Il veut décidement atteindre les dix ! Quel combat, le public scande son soutien pour le Pure Champion, tandis que l'arbitre commence à le décompter. Sheamus s'arrête bien entendu à 4, avec le sourire retrouvé, et il se replace sur le tablier du ring pour venir effectuer un coup de genoux dans la face de son adversaire qui tombe au sol. Confiant, il monte maintenant sur le coin du ring, son adversaire se relève, et c'est partit pour le Diving Shoulder Block parfaitement porté ! Superbement porté ! Il se relève rapidement pour faire le signe de fin. Le Requin blanc relève son adversaire, et place sa tête entre ces jambes mais Dolph donne un coup dans la jambe de Sheamus qui lâche aussitôt son mouvement. Ce dernier boîte tout en se tenant la jambe, de plus à cause de la douleur il ne s'aperçoit pas qu'il vient de tourner le dos à Ziggler, ce dernier en profite et Zig Zag ! Zig Zag Out Of Nowhere ! C’est terminé ! Ziggler se couche pour le tombé … 1 … 2 … et 3 NON ! NON ! Sheamus refuse de se faire pinner et il a bien raison ! 2,99 ! Personne ne s'attendait à ce dégagement, même CM Punk n'en croit pas ses yeux. Il montre deux doigts, symbole d’un compte de deux, à un Ziggy médusé rampant sur le sol. Il s’arrache les cheveux, observe son titre sur le plateau du Straightedge, pensant peut être quitter le combat plus tôt que prévu… En fin de séance, ne laissant pas le doute l’emporter, il se relève et hurle au Warrior de se relever. Un deuxième Zig Zag pour mettre définitivement fin à ce match, alors que Sheamus n’a toujours pas tenté de Brogue Kick. Dolphy se rapproche quand…




… La musique du Gang retentit dans la salle sans que l'on ne sache comment ! Julian fuit immédiatement le plateau sous les ordres de Punk, qui ne comprend pas. Un Work ? Une invitation surprise ? Il ne semble pas, vu le visage du Best In The World. Ziggler tourne la tête dans tous les sens afin de ne pas être attaqué par surprise tout en regardant également Sheamus avec l'espoir que ce dernier se relève. Le Great White semble toujours totalement KO au grand dam de Ziggler qui voit les membres du Gang faire leur apparitions ! Brock Lesnar, Ted Dibiase et Batista se dirige vers le ring. Aucune trace d’un certain Myers pour le moment. Ne les attendant pas, Ziggler quitte immédiatement le ring pour s'attaquer aux trois lascars ! Il fonce sur eux alors que le public ne sait plus où donner de la tête ! Les caméramans ont quitté la salle, et le show devient indescriptible. Le Pure Champion se défend, mais ses rivaux prennent rapidement l'avantage avec diverses droites. Lesnar arrache l’une caméra pour la fracasser sur la tête de Dolph puis Batista le saisit et BatistaBomb directement sur le sol sans protection !!!! BATISTA FREAKIN’ BOMB d’un Animal déchainé ! Maintenant débarrassé du technicien, les trois membres se dirigent vers le ring car ils viennent de voir le Guerrier Celte essayé, non sans mal, de se relever. De son coté, CM Punk ôte sa veste de costume et fonce sur le ring pour être au coté de l'Irlandais. Les trois membres du Gang sont maintenant sur le ring prêt à en découdre devant l’ancienne star de la WFA et son double champion… La tension est palpable, et le public n’ose même pas défendre le Straightedge. L’ambiance est glauque, étrange, dérangeante. Ils n’étaient pas prévu… Ils se font face, Lesnar beugle en sautant sur lui-même… quand CM Punk ricane en les regardant ! Il… Les caméras ne sont pas tout à fait au point, l’image grésille, mais il semble qu’il se tourne vers l’Irlandais ! Punk vient de se mettre côté GANG ! C’est… Serait-il un membre du Gang lui aussi ? Sheamus à perdu le sourire, il ne s'attendait pas à devoir affronter et la nouvelle force dominante de la WFA et leur nouveau membre CM Punk… Quelle image. Punk fait signe à Dibiase d’attaquer en premier, et si Myers était la, sous sa vraie apparence ce soir ? Le Best In The World avance d’un pas, puis cesse brusquement de ricaner, offre un clin d'œil en direction de Sheamus et … Roundhouse Kick sur Dibiase qui titube ! Brock Kick de Sheamus sur ce même membre du Gang ! BROCK KICK ! Ils ont réussi à le mettre KO, cela c'est passé tellement vite que les deux autres membres n'eurent même pas le temps de réagir ! Batista et Lesnar se jettent sur leur adversaire pour les passer à tabac sans attendre ! F5 de Lesnar sur Sheamus ! F5 dans la foulée ! Punk est tout seul ! Spear de l’Animal contré par le Punker qui tente son GTS mais non ! NON ! Lesnar déboule et SPEAR ! SPEAR ! SPEAR ! Plus un son. Plus un bruit. Plus un mot. Les spectateurs sont effrayés. Place à un silence quasi religieux… L'émission prend fin dans cette atmosphère plus qu'étrange tandis que Punk et Sheamus semble totalement submergé par les coups du Gang...

- - - - -

Association Godot-TS17 pour le Main Event.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gbacca
Luttologue bedonnant
Gbacca

Messages : 11622
Age : 33
Localisation : Trou de baal de Jabba le Hutt
Humeur : Fakhr/Nature Touch

Voiceless TV du 05/05/13 Empty
MessageSujet: Re: Voiceless TV du 05/05/13   Voiceless TV du 05/05/13 EmptyDim 5 Mai - 22:59

Bonne émission, dommage que tu n'aies pas pu en faire la pub jeune jedi !


Cena est toujours aussi énorme en dépressif y'a pas Razz.

Mention particulièrement à Agius/Chéreau toujours aussi bons... mais qui ont oublié LE match de la soirée (nan je parle pas du dark match Razz) mais le HIAC pour devenir challenger numéro 1 à l'IC, une honte cet oubli Razz.

Certaines répliques de Collard étaient bien heelesques dommages qu'elles soient réalistes lol .

Bon match final avec un Gang qui vient foutre le bordel partout décidément ! damn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Godot
Hall Of Famer
Godot

Messages : 4748
Age : 29
Localisation : Dans le TARDIS.

Voiceless TV du 05/05/13 Empty
MessageSujet: Re: Voiceless TV du 05/05/13   Voiceless TV du 05/05/13 EmptyDim 5 Mai - 23:48

Pour l'instant, c'est mon épisode de Voiceless préféré.
Collard fut très bon dans son rôle de heel, j'adore toujours ce personnage de Cena dépressif et le duo Aguis/Chereau est tout bonnement génial !
Enfin, mention spéciale pour le segment du Gang et pour Julian qui est un très bon chroniqueur. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TheStraightedge17
Grand Slam Champion
TheStraightedge17

Messages : 3093
Age : 26
Localisation : Denver, Colorado.
Humeur : Franklin, Michael ou Trevor ?

Voiceless TV du 05/05/13 Empty
MessageSujet: Re: Voiceless TV du 05/05/13   Voiceless TV du 05/05/13 EmptyLun 6 Mai - 0:20

Excusez le manque de promotion pour ce Voiceless, pourtant rédigé et monté quelques jours/semaines en avance, mais pas prioritaire cette semaine. Les ratings s'en ressentent, pour cause l'arrivée discrète de ce 3ème numéro entièrement sous ma responsabilité. En espérant que vous apprécierez cette lecture tout de même.

Merci a tous ceux qui auront également contribué a ce numéro, je vous réserve une quatrième édition qui verra, je l'espère, de nombreuses superstars prendrent la parole !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MrCoffeeInTheBank
Champion
MrCoffeeInTheBank

Messages : 1594
Age : 29
Humeur : caféiné

Voiceless TV du 05/05/13 Empty
MessageSujet: Re: Voiceless TV du 05/05/13   Voiceless TV du 05/05/13 EmptyLun 6 Mai - 4:33

lol Enfoiré, je t'avais donné mon accord pour la WCW (je n'ai pas été déçu), mais pas pour les commentaires redondants sur mon parcours de manager, GROS CON Sheik

Maintenant, tu es le bienvenu à la WCW. D'ailleurs, ton ami Julian McMahon n'a pas hésité à viendre!

Sinon, j'ai adoré l'interview de Lesnar par Grylls.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HeelManiac
Champion
HeelManiac

Messages : 2637
Age : 27
Localisation : Chez ta soeur.
Humeur : Heelesque

Voiceless TV du 05/05/13 Empty
MessageSujet: Re: Voiceless TV du 05/05/13   Voiceless TV du 05/05/13 EmptyLun 6 Mai - 5:16

Je viens de finir le Voiceless, c'est vraiment dommage pour le manque de pub TS parce qu'honnêtement, je trouve que c'est le meilleur des trois !

Godot et son poulain, je vous cache pas que ce Lesnar en faisant parti du GANG et par son charisme naturel m'impressionne plus qu'un certain lutteur roux de Godot ( et pourtant on l'aime bien le petit roux, on a même chanté en son honneur à Bercy lol )

Les péripéties en backstage sont TRES drôles, j'ai même rigolé à celle concernant Morrison même si tu le fais passé pour un précoce et tu lui met un gros rateau... Bah, de toute façon, JoMo a déjà bien assez de spotlight... spot-light... Light Era. Deal with it.

J'ai explosé de rire sur le truc pour Kofi et sa nouvelle fédé, je plaisante pas, le vieux montage pourri avec Laurent Romejko m'a tué lol

Je remercie John Cena et Tricky pour leur objectivité et leur réalisme sur les réponses de l'interview, notamment celles du lutteur WFA et de la feud de rêve.

Gilbert Collard FTW lol Son avis incisif m'a bien fait marrer, tu tiens le rôle parfaitement, y'a pas à dire ! Pareil pour Agius et Chéreau, j'avais l'impression de les lire réellement.

Et enfin une fin en apothéose avec un dream match bien booké et le Gang qui s'impose un peu plus comme le danger numero 1 en ce moment ( sauf pour John Morrison bien entendu )


Un gros bravo TS, c'était excellent !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Godot
Hall Of Famer
Godot

Messages : 4748
Age : 29
Localisation : Dans le TARDIS.

Voiceless TV du 05/05/13 Empty
MessageSujet: Re: Voiceless TV du 05/05/13   Voiceless TV du 05/05/13 EmptyLun 6 Mai - 15:34

HeelManiac a écrit:
et pourtant on l'aime bien le petit roux, on a même chanté en son honneur à Bercy

Ah, je savais bien qu'au fond de vous vous tous êtes des Slaties ! Mister Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tricky38
Main Eventer
Tricky38

Messages : 1048
Age : 25
Localisation : Agglo de Grenoble
Humeur : Faut voir les spoilers ...

Voiceless TV du 05/05/13 Empty
MessageSujet: Re: Voiceless TV du 05/05/13   Voiceless TV du 05/05/13 EmptyLun 6 Mai - 17:12

Comme dit auparavant, dommage qu'il n'y ait pas eu de pubs parce que ce Voiceless TV est pour moi aussi le meilleur des trois ! Good job Téhesse Disette Smile

Très heureux de voir ce que donne la partie avec Cena au final Very Happy
Content de voir une analyse complète du show, même si tu as oublié un match ^^'
JoMo qui fait toujours autant parlé de lui, Heel doit en être ravi !

Bref, beau boulot, j'attends avec impatience le prochain ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JGabriel68
Hall Of Famer
JGabriel68

Messages : 4907
Age : 23
Localisation : Atlanta, GA

Voiceless TV du 05/05/13 Empty
MessageSujet: Re: Voiceless TV du 05/05/13   Voiceless TV du 05/05/13 EmptyLun 6 Mai - 18:01

Superbe émission TS ! Very Happy

Les segments et affrontements sont réussis, comme toujours, mais là où ton show prend de la valeur, c'est dans les réactions du PPV, dans l'intimité des lutteurs !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sexy Boy
EC3
Sexy Boy

Messages : 844
Age : 24
Localisation : In the space between the spaces
Humeur : Sinusoïdale

Voiceless TV du 05/05/13 Empty
MessageSujet: Re: Voiceless TV du 05/05/13   Voiceless TV du 05/05/13 EmptyLun 6 Mai - 19:56

Voiceless TV du 05/05/13 1732312095 the Gang !

Voilà, ça c'est fait. Maintenant, je rejoins l'avis général, c'est le meilleur Voiceless depuis le début.
Mention spéciale à Gilbert et à "jambonneau" (pauvre Mickie, mais qu'est-ce qu'elle attend pour revenir ?).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Black Bolt
Modérateur
Black Bolt

Messages : 12058

Voiceless TV du 05/05/13 Empty
MessageSujet: Re: Voiceless TV du 05/05/13   Voiceless TV du 05/05/13 EmptyJeu 9 Mai - 0:19

Je viens de lire, et très bonne émission en effet, tout s'enchaîne harmonieusement, et on se retrouve au bas de la page en un clin d'oeil.

Comme tout le monde, je retiens surtout Cena, décidément inépuisable comme personnage, et puis Agius et Chereau, plus vrais que nature. Very Happy




_________________
Pool catch saison 6 :

Finn Balor - Finn Balor - Seth Rollins - Karl Anderson / AJ Styles - Kofi Kingston - Jimmy Uso - Shinsuke Nakamura
Elias Samson - Heath Slater / Tyler Breeze - Tyler Breeze
Nia Jax / Charlotte
Akira Tozawa
Billie Kay - Andrade Almas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Voiceless TV du 05/05/13 Empty
MessageSujet: Re: Voiceless TV du 05/05/13   Voiceless TV du 05/05/13 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Voiceless TV du 05/05/13

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Voiceless TV [BONUS EXCLUSIVE] du 03/04/13
» Voiceless TV du 05/05/13
» Voiceless TV du 10/03/12
» Voiceless TV du 30/06/13

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Catch Asylum : Le forum des fous de catch :: E-Fed :: Shows :: Voiceless TV-