Catch Asylum : Le forum des fous de catch WWE TNA ROH INDY NJPW
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

La nouvelle saison de pronostics à commencer, c'est par que ça se passe !
Notre débrief de AEW Double Or Nothing est ici

Partagez | 
 

 WFA No Way Out 2013

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
Gbacca
Luttologue bedonnant
Gbacca

Messages : 11622
Age : 33
Localisation : Trou de baal de Jabba le Hutt
Humeur : Fakhr/Nature Touch

WFA No Way Out 2013 Empty
MessageSujet: WFA No Way Out 2013   WFA No Way Out 2013 EmptyDim 20 Oct - 22:06






Yop tous, d'abord quelques informations, comme d'habitude, les promotions débutent dès maintenant et dureront deux semaines. Le ppv aura lieu le 10 Novembre, on vous redonnera ultérieurement l'horaire précis. Il n'y a pas de bandeaux pour le moment, suite à des soucis indépendant de notre volonté (on voulait vous faire une surprise à ce niveau là, donc logiquement il y a eu fakhrage ^^'), ils arriveront en cours de route ! Voilà, bonne séance de promo à tous ! May the force be with you toussa !









WFA No Way Out 2013 Nwo_k-4030ffe






Dark Match : Brodi Lee (Aralar) vs Adam Cole (Loghar)

Manque de bol pour l'ami Adam Cole ! A peine arrivé dans le Show bleue voilà que John Laurinatis lui "offre" un match contre... Brodie Lee un autre nouvel arrivant au mœurs de rustres et à la mandale baladeuse. Est ce que Adam Cole soumettra le géant pour qu'il lui "suck his dick" ? Ou bien le camionneur va lui passer sur le corps tel un trois tonne lancé à toute vitesse. Que de sous entendus sexuelles pour un match qui sera sans nul doute dénué de tout câlins.


Olden Poker Hardcore Match for The Hardcore Championship : Sami Callihan (c) (Fallen) vs Cody Runnels (Hellangel) vs Goldust (Showtime) vs Vladimir Kozlov (TManiac86) vs Mister Anderson (JoMoStyles)

Quel bric à brac que cette histoire !
Goldust et Cody Runnel sont deux frangins qui ne peuvent pas se piffer, mais qui veulent absolument s'affronter pour savoir qui est le plus fort des deux. Est ce que le digne descendant de l'American Dream battra L'American Dissilusion ?... Mais voilà qu'un nouveau protagoniste entre en scène.
Kozlov, le russe soviétique brutal, combattant violent bien qu'honorable et Stalinien convaincu s'est invité dans cette feud, tabassant Cody et Goldust et kidnappant Dylan Alexander Rummington ( Ex Hornswoggle et président de l'Equality Of Chance ) afin de contraindre Goldust et son frère à prendre part à un combat contre lui. Combat symbolique qui opposerait donc les bon ( Goldust ) et mauvais ( Cody ) penchants des Etats Unis à la puissance Sovietique que Kozlov veux revoir renaitre de ces cendres. Les deux fils de l'American Dream relèvent le challenge, Goldust pour récupérer son ami DAR et Cody par orgueil... MAIS ! Voilà que deux nouveaux protagonistes entrent également en scène.
Callhan et Anderson ne s'aiment pas... et c'est pas nouveau ! Les deux hommes se battant depuis le début de soirée, les voilà que sans le vouloir leurs chamailleries les amènent jusqu'au ring où se déroulait le combat opposant Goldust, Cody et Kozlov. Hurlant à la tricherie, Kozlov repart outré en emportant Dylan Alexander avec lui. Ayant interrompu le combat, Callihan et Anderson se font engueuler par Cody et Goldust... et répliquent à coup de poings sur les fils de Dusty.
Lors du show suivant, Kozlov, ivre de colère attaque Cody Runnel après son match contre Kevin Steen, mais Goldust arrive pour protéger son frangin et un brawl à trois s'engage... mais les trois hommes sont attaqués par deux hommes masqués qui s'avèrent être nuls autres que Callihan et Anderson. John Laurinatis trouvant le tableau cocasse, décida donc d'organiser un match à  cinq entre ces personnages haut en couleur pour le titre hardcore de Sami Callihan.
Qui sera le grand vainqueur de ce match chaotique où personne ne peux se sentir ? Est ce que Goldust vaincra Kozlov et pourra sauver Dylan ? Est ce que Cody va prouver au monde qu'il est meilleur que sont frère ? Est ce que Callihan et Anderson vont enfin pouvoir régler leurs comptes une bonne fois pour toute ? Qui sera la prochain Hardcore champion ? La réponse à No Way Out !



Phenomangels (AJ Styles et Christopher Daniels) (Tombstone et Meryhor) vs Alcoolique Pochtron Anonymes (Carlito et Samoa Joe) (Coffee et Panda)


Samoa Joe et Carlito sont une jeune tag team talentueuse fraichement formée sous le nom de l'Association des Pochtrons Anonymes ( APA ) alors que Christopher Daniels et AJ Style sont ce qu'on pourrai qualifié de "famille recomposé" formant les Phenomangels. Une belle surprise pour la foule, un gros coup de boost pour la division tag team. Mais voilà, sans grands plans pour NWO les deux tag teams, dans un pur esprit de compétition et de respect, ce sont lancé un challenge dont le seul enjeux est la victoire sportive. Qui des Bro' Island ou des anciens UHW remportera cette victoire ? L'expérience des Phenomangels l'emportera elle sur le fougue tinté de substance alcoolisés des APA ? Et est ce que Laurinatis ne viendra pas mettre la merde dans tout ça ? La réponse à No Way Out !


Divas Championship : Britani Knight (Gbacca) (c) vs Alicia Fox (Godot)

Britani Knight a obtenu à WFA Royal Rumble une victoire controversée face à sa grande rivale Layla Wallace regagnant le titre de Knockout Champion qu'elle avait perdu des mains de la pulp divas. Les deux jeunes femmes se sont affrontées de nouveau à Smackdown et la rencontre c'est terminé sur un match nul, laissant les deux femmes à égalité et permettant à Britani de conserver son bien. Auparavant, à Raw, Alicia Fox après un âpre combat est devenue la challengeuse numéro un. Depuis plusieurs mois la déesse guerrière se fait de plus en plus menaçante... à tel point qu'elle (et Serena) a laissé complètement ko la championne lors du dernier Smackdown. Sans doute de bonne augure avant No Way Out !




John Cena (Tricky) vs The Boogeyman (TS17)

Cena était un trouillard, un dépressif accro' aux médicaments et à son psychiatre... mais ça c'était avant. Qui est donc ce mystérieux berger venu en aide à notre héros ? Ces intentions sont elles nobles ou néfastes ? Mais surtout cela suffira il pour battre le Boogeyman ? L'étrange créature vaudoo attirée par les peurs de Cena sera-t-elle renvoyée dans les placards d'enfants qu'il n'aurait jamais dû quitter ou bien Cena succombera il à ses anciennes peurs malgré le soutien du mystérieux berger ?


Brutal Redneck Coaltion (Eric Young, Crimson et Kid Kash) (Showtime, Tonton, Clowny) vs Hart Dynasty (Tyson Kidd et DH Smith) (Tricky et JGabriel) +Sheamus (Meryhor)

Les Brutals Redneck Coalitions, ces ordures à moto, ces pirates des routes vont enfin être punis pour leurs fautes. Stephanie McMahon de retour et ayant repris du poil de la bête a décidé de les envoyer dans un Elimination Chamber de type tag team qui les opposera à la Hart Dinasty composé de DH Smith et Tyson Kidd, hommes d'honneurs et de principes et donc ennemis naturels des BRC. HHH étant blessé, ils seront rejoins par Sheamus dans leur lutte, le Celtic Warrior ayant également des comptes a régler avec les motards et dont il espère bien se débarrasser, car en effet, si les BRC perdent ce match d'élimination ils seront... FIREEEEEEEEEEEEEED !




Daniel Bryan (Thib) vs Trent Barreta (François)

Trent Barretta est le vainqueur du dernier Royal Rumble et entre le WHC et le WFA Championship son cœur balance, mais entre le Royal Rumble et Wrestlemania il y a No Way Out, et Daniel Bryan, l'ancien vainqueur du Royal Rumble voit en ce PPV l'opportunité de se confronter au jeune Barretta afin de voir qui est le meilleur. Royal Rumble Winner 2012 contre Royal Rumble Winner 2013 ! C'est un match à ne surtout pas manquer.


Dog Collar Match : Serena(Clowny) vs Layla Wallace (TS17)


L'histoire entre les deux femmes est très ancienne et date du Sad, regroupement de lutteuses qui pour simplifier à l'extrême les choses luttaient contre le concept même de "divas". Au sein de ce regroupement de lutteuses qui souhaitaient se faire connaître pour leurs capacité in-ring plutôt que pour leurs jolies silhouettes, il y avait Serena... qui a pris sous son aile la dernière arrivante au sein de ce groupe, Layla. Layla a quitté le groupe, n'a plus été vue à la WFA pendant longtemps tandis que Serena accumulait victoires et grosses rivalités notamment face à AJ Lee, faisant d'elle une des knockouts les plus titrées de la fédération. Cependant Layla à son retour, avait changé, elle était devenu la pulp diva. Et ça, et ses minauderies avec Britani Knight, cela ne plaît pas du tout à Serena qui a non seulement remis Wallace à sa place lors du dernier smackdown mais l'a surtout défié dans un match mortel à No Way Out ! Qui du maître ou de l'élève remportera la victoire... nul ne le sait !



Tag Team Championship Match :  Wrestling Class Heroes (Christian et Chris Jericho) (Sharp' et Nak) vs Bad Mood Miracle (Dean Ambrose et Antonio Cesaro)

Les Bad Mood Miracle et les Wrestling Class Heroes sont en feud depuis un long moment maintenant. Les deux équipes ont en effet dépouillés les BRC de leurs titres tag team dans un TLC de qualité, mais Christian et Ambrose étant tombé de l'échelle chacun avec une ceinture dans les bras, désigner un vainqueur fut difficile. Ce n'est qu'au Royal Rumble que les deux équipes ce sont départagés dans un match Extreme... dont les WCH sortirent champions.
Mais l'histoire ne s'arrête pas là, car les WCH ont appris à respecter les BMM, voyant en eux les adversaires digne d'eux qu'ils attendaient d'affronter depuis la formation de leur équipe. C'est donc naturellement que les deux canadiens offrent "One More Match" aux BMM pour une ultime revanche à No Way Out... Hélas un JBL grincheux et corporatiste voit en ce match une perte de temps puisque déjà vu et revu. Il décide donc de séparer les BMM et de faire lutter contre les WCH... les Nasty Boyz ! Indignation des quatre hommes qui n'en démordront pas. En effet en signe de protestation les BMM pauseront des lapins aux deux GM préférant passer du temps ensemble à combattre pour des petites fédérations plutôt que de lutter séparément. Les WCH eux vont saboter leurs matchs afin de devenir le moins rentable possible. Ce n'est qu'après un piquet de grève comme on n'en a jamais vu à la WFA que JBL fera finalement machine arrière. Le match BMM vs WCH est donc officialisé. Ne ratez pas No Way Out, et ne ratez pas BMM vs WCH pour le One More Match !





Elimination Chamber for the WFA Championship of the world ( John Morrison (c) (Heelmaniac) vs Heath Slater (Godot) vs Kevin Steen (Frog Splash) vs Dolph Ziggler (Sexy Boy) vs Ted Di Biase Jr (Nak) vs Paul de Burchill (Clowny)

John Morrison, la lumière autoproclamée de la WFA est champion depuis ce qui semble être une éternité maintenant. Oui mais voilà, comme l'a souligné Heath Slater, vainqueur du match face à Morrison lors du Royal Rumble par décompte extérieur, sa seule victoire "propre" a été face à Jim Dungan... sinon, il y a eu chaque fois une victoire louche, ou une défaite arrangeante pour le soi-disant champion. Cette fois, cependant, il n'y aura pas échappatoire au sein de l'enfer de la chamber pour le champion. Heath Slater contrairement à ce qu'on pourrait pensé n'a pas obtenu sa place dans l'EC grâce à sa victoire face à Morrison... mais un peu par hasard en discutant avec John Laurinaitis le GM de Smackdown, néanmoins, sa performance du Rumble face à Morrison et dans le match phare de la soirée font de lui un outsider plus que crédible. Kévin Steen a effectué son retour à la compétition après un Punt- Kick d'Orton, lors du Rumble. Beaucoup d'observateurs pensaient qu'il s'agissait d'un one shot, mais ils se sont trompés. Steen est plus en forme que jamais et semble voué une haine toute particulière à Morrison à qui il mène la vie dure. Dolph Ziggler a gagné sa place dans l'EC en prenant sa revanche sur Paul de Burchill, le larbin de Ted Dibiase Jr qui l'avait battu au Royal Rumble, permettant à son patron de devenir le nouveau Pure Champion. Les deux autres ont eux été qualifiés par Laurinaitis et JBL les deux GM, grâce à l'influence du Gang. Ziggler et Dibiase, anciens partenaires au temps de la Team Perfection, se voue une haine viscérale depuis que Dolph a refusé l'offre de Ted d'entrer dans le Gang. S'en est suivit, le Pure Championship Screwjob. Même si Ziggler semble avoir ses chances, se retrouver possiblement à un contre deux dans la structure la plus effroyable de la WFA n'annonce pas forcément la victoire. Toutefois... l'ancien Pure Champion pourrait avoir une carte à jouer si le hasard du tirage au sort lui était favorable !



Richie Steamboat (Gbacca)vs Kaitlyn (Baptmann), if Steamboat loose he married Kaitlyn

Ce match aura tout d'une récréation entre les deux Main Event de la soirée. Cette rivalité comique improbable voit s'opposer Kaitlyn et Richie Steamboat. La jeune femme vivait un conte de fée, un peu foireux quand même, et pensait épousé l'homme aux prouesses sexuelles dignes des plus grandes stars du X, oui mais voilà son seul problème était que cet homme était complètement débile et qu'il ne comprenait rien, ni au sexe (ses prouesses étant probablement effectuées sous l'emprise de substances illicites ou d'hypnose) , ni aux allusions, ni aux sentiments, ni à quoi que ce soit en fait. Seule son amitié avec Skip Sheffield l'homme qu'il nourrissait et qui lui faisait en contre partie sa lessive. Comme John Laurinaitis est persuadé que Steamboat est un "vendeur de sushi ambulant", Kaytlin a pu organiser un match contre Steamboat, le catch étant la seule autre chose que Richie semble comprendre, avec comme enjeu, en cas de défaite pour Steamboat, un mariage "forcé" (même si celui-ci n'est pas forcément contre le mariage, simplement il n'a pas compris qu'il s'agissait de ça) avec la lutteuse.



Elimination Chamber for the World Heavyweight Championship ( Randy Orton (Swantonbomb) vs Dave Batista (Tombstone) vs Big Show "du grenier" (JoMoStyles) vs Inspecteur Roode (Flyning Panda) vs Brock Lesnar (Godot) vs Mensah-X (Coffee)


A l'instar de John Morrison, Randy Orton, membre du terrible Gang, est dans le title picture depuis très longtemps maintenant. Il est sorti vainqueur d'une longue et dure rivalité face à Daniel Bryan, puis s'est donc révélé être un membre du puissant Gang ce qui lui a permis de choisir son adversaire lors du Royal Rumble. Il a choisi un adversaire qu'il pensait inférieur, à savoir le Big Show "du grenier", fan de jeux vidéos à l'ancienne, toutefois les choses ne se sont pas déroulées comme il l'avait prévu. Le gros spectacle s'est montré plus résistant que prévu et Batista, autre membre du Gang, ancien WHC, et participant à ce match grâce à JBL, et est intervenu pour gifler Orton et lui donner ainsi une victoire par disqualification. Toutefois Orton ne semblait pas être d'accord avec l'analyse de son partenaire et des fêlures sont apparues au grand jour pour la première fois au sein de cette équipe composée d'hommes aux égos aussi démesurés que leur talent. C'est d'ailleurs pour cette raison que Randy ne semblait pas être enthousiaste à l'idée que Batista participe à ce match. Quant au Show du Grenier, il a eu sa chance grâce à Trent Barreta qui l'a choisi comme partenaire à Raw et après une victoire dans des circonstances pour le moins spéciales (notamment une intervention de Ziggler) dans un match à deux contre trois face à De Burchill, Dibiase et Lesnar qui s'est retrouvé abandonné par ses partenaires après un vol de ceinture de Pure Championship. Lesnar, enfin, est le troisième membre du Gang à participer à ce match et comme Batista c'est JBl, en personne, qui l'a qualifié d'office dans le but de permettre de conserver la paix avec le Gang en lui assurant quasiment la victoire lors de cette Eliminatio nChamber où ils représenteront pas moins de la moitié des participants. L'inspecteur Roode est arrivé à la WFA par la petite porte. Pour être précis, la petite porte du bureau de JBL. Soupçonnant la WFA d'être sous l'emprise d'un vaste réseau de corruption il a commencé à fouiner dans les affaires du GM de Raw ce qui a eu des conséquences néfastes. Roode a dû affronter Brock Lesnar, ce dernier détestant Roode après un échange verbal pour le moins à sens unique, s'il perdait, il se faisait passer à tabac par l'athlète ultime, s'il gagnait il atterrissait dans l'Elimination Chamber où il restera enfermé avec les trois membres du Gang. Mais en incorruptible, l'inspecteur résistera du mieux qu'il pourra et sera peut-être l'épine dans le pied du Gang. Le dernier participant n'est autre que Mensah-X, l'actuel champion intercontinental qui s'est qualifié en battant Randy Orton ! Le ghanéen avait perdu son titre intercontinental lors du Rumble, mais avait gagné l'âme de Seth, qui possédait visiblement celui qui se faisait appeler Tyler Black et qui a perdu à cause de cela tous ses pouvoirs, et bien plus encore. Car un re-match a eu lieu et a été à sens unique. Tyler Black s'est fait massacrer, disparaissant des écrans depuis lors et permettant à Mensah de tracer sa route vers les sommets de la fédération qu'il avait quitté depuis trop longtemps à son goût. Grâce aux pouvoirs de l'antique divinité, Mensah-X sera au grand dam du publique l'adversaire le plus coriace du Gang.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TheStraightedge17
Grand Slam Champion
TheStraightedge17

Messages : 3093
Age : 26
Localisation : Denver, Colorado.
Humeur : Franklin, Michael ou Trevor ?

WFA No Way Out 2013 Empty
MessageSujet: Re: WFA No Way Out 2013   WFA No Way Out 2013 EmptyLun 21 Oct - 0:06


LETTRES, PEUPLES, MENACES ET RENDEZ VOUS.




Burundi, 02 Novembre :



Omaha, en langue africaine, demande à un petit groupe d'enfant de quitter les lieux. Les jeunes s’exécutent, et courent en direction de la rivière, le sourire aux lèvres. La chaleur de ce climat africain lui donne quelques vertiges. Une petite brume recouvre le lointain, au delà du fleuve. Omaha avale une gorgée d'eau, écoute un instant le bruissement d'un arbre, et le cou d'une volaille se briser dans une petite hutte à sa gauche. Les femmes discutent, les hommes cultivent, se baignent, surveillent. Une milice locale traverse le village en 4X4, et s'éloigne. Plus de peur que de mal. Omaha entre dans une petite maison en bois, d’à peine quelques mètres, et se fige aussitôt.

Omaha : Excus...

Le Shaman : Sssshut !

Omaha : Pardon. Nous avons une lettre de John Cena monsieur, navré d'interrompre votre cérémonial. Tenez.



Petit Headshot pour l'detraqué :

En fait, c’est l’histoire d’un mek qu’a une grosse envie de ken’. Bon le blème c’est qu’il a du mal à bandait, mais ça c’est pas trop un problème quand on se dit qu’au final, c’est pas l’histoire de l’histoire de la promo. C’est juste que la, il est dans le désert, il se gratte les boule depuis un bail et à côté de lui, les gars de la bas font vachement tipeu. Y doivent pas graillaient assez de soupe ou une merde du genre. Les blaireaux ils font tous un mètre vingt tu vois. Du coup pour tuer l’ennui, il se tape du Outkast dans ses Beats et imagine les meufs de la bas en tenues sexes. C’est dl’a qu’il a envie de ken’. Mais bon bref, t’façon il est comme Morsay il peut pas trop bandait.

Donc il marche, il tombe sur un village qu’à l’air plutôt daar, mais t’sais la bas si tu taff pas comme poissonnier t’a pas d’avenir. C’est ça la cambrouse africaine. Donc le gars il pleure, il s’enfile une teille de Jet et reprend la route. On sait même pas pourquoi il est la, le trimard. Il fait les 103 pas (ouais trois de plus parce qu’il a envie de pisser et que marcher pour couper l’envie t’sais) et il tombe sur un kebla imposant avec un gros baton. On aurait dit François Mitterant si il ressemblait à François Mitterant. Mais non donc on s’en branle. Il lui fait un truc genre :

« Ouais gros ton baton il est énorme ! »

« I’m The Boogeyman ! » qu’y lui répond le boloss avec ses feuilles et ses colliers de plumes de partout.

« Quoi ? »

« I’m Comin’ To Geeeet You… »

« Ah. Bon. Bonne journée ! »

Et c’est ainsi que notre mec en rute se fout de la gueule du boogey’ et fini par se barré. Depuis, plus rien, il est fier et il a plus peur de keud'. Même pas du Boogeyman !

Signé John Cena et son poto mystère.



Shaman : Et... C'est tout ?

Omaha : Euh... Oui, maître. Je suis conscient que le contenu ne veuille pas dire grand cho...

Le magicien sombre s'esclaffe tout a coup, se lève d'un bon, titube et entame une série de convulsion en jetant de petits os dans un saladier en bois. Les signes forment un "C" parfaitement lisible. Il répète le mouvement, un nouveau "C" se dessine. Impuissant, Omaha recule d'un pas, récupère la lettre et la balance dans un feu de fortune.

Shaman : Tou Rou Ga ! Ou Ba La Ka !

Omaha : Très bien, monsieur. Je vais lui répondre. Merci de m'avoir reçu.




[…]



Los Angeles, 04 Novembre :



Paris Hilton : Bébé ? Bébé ?

John Cena : Ouais ?

Paris Hilton : T'as du courrier. Un type Africain... Oma... Bouya... Enfin un pauvre quoi ! Hiihiiii...

John Cena : Ah... Merci...

Paris Hilton : Bon, John... Tu sais pourquoi on a couché ensemble... Dis moi... Il t'en reste ? Hein ?

John Cena : De quoi ?

Paris Hilton : Tu le sais... T'en a encore ? Allez, on se fait une dose rapide... Putain John...

John Cena : Casse toi de chez moi.

Paris Hilton : QUOI ?

John Cena : DEGAGE, putain !

Poussée jusqu'à la sortie, l'héritière marmonne dans ses dents pendant que Cena ouvre l'enveloppe. Outrée, elle replace une mèche rebelle le long de sa crinière blonde, et hurle dans l'entrée.

Paris Hilton : Sale petite merde ! Je suis une princesse ! Si tu peux pas bander, essaies au moins d'être utile ! Connard ! Putain...

John Cena (un temps) : Bref... Un peu de lecture.



Cher Monsieur Cena,

Nous avons bien reçu votre… courrier. Ton courrier, si tu permets le tutoiement. Nous avons même pris soin d’en faire une copie, au cas où. Tu sais très bien qui je suis, pour qui je travaille. Omaha Ben Rudi, un simple émissaire. Un messager. Un prêcheur de la Terranga. Mon… chef n’aime pas s’encombrer avec un Internet. Il s'occupe du village, de notre peuple. C'est lui qui m’envoie. Qui me fait rédiger cette lettre. Je suis là pour corriger tes erreurs, et répondre à cette mascarade grotesque que fut ton courrier. Navrant…

C’est toi. C’est ton style. C’est ton « humour ». C’est exactement celui que tu es. Pourquoi te cacher derrière un écrit si laborieux, John ? Une nouvelle gimmick proche de Trevor Phillips ? Un acolyte qui t’entraine dans la débauche ? A moins que ce ne soit ta peur du vide qui te donne des idées Chang Gang. Le retour du rappeur redouté de tous… On ne t’avait pas vu si en forme depuis tes exploits à la WWE. Plutôt perturbant, n’est-ce pas ? Je me permets de t’écrire, John, car nous avons vu en toi ce que nous détestons le plus dans cette horreur que vous autres appelez le monde. Un monde rongé par la cupidité, le remord, les dettes, le crime… Et par-dessus tout, une humble stupidité. Pourquoi ? Pourquoi toi ? Car tu représentes exactement ces deux caractéristiques à vomir. Humble. Pour ne pas dire modeste (et grotesque), bien entendu. C’est tout toi, ça. Tu débarques à Raw, à Smackdown, perds tes matchs les uns après les autres, t’excuses d’un spotlight que tu ne penses pas mériter… Où sont passés tes hormones, John ? Où sont passés le reste de tes couilles ? C’est quand même étrange qu’un… shaman capte ton signal en pleine brousse africaine, au beau milieu de nulle part, révulsant ses yeux pour mieux te venir en aide. Tu devais vraiment être au fond du trou, pour attirer l’attention d’un mage. Il a capté ton appel à l’aide, John. Il est revenu d'entre les esprits pour toi. Un registre qu'il connait mieux que personne. Et maintenant, il court après le... "Marine". Tu représentes tout ce qu'il déteste. Tout ce qu'il doit sauver. Ton visage le fait basculer de l'autre côté. Du côté des morts. Il les invoque, pour toi, pour nous, pour la WFA. Je ne sais pas si ton imbécilité ambiante masque l'ampleur du désastre, mais je n'aimerai pas être américain. Tu es une honte pour ta nation. Tu te berces d'illusion, ici, maintenant, au point que même le peuple du Burundi ricane devant tes larmes. Réveille toi, bordel !

Magie vaudou, John. Je ne prends pas le temps de t’expliquer le fonctionnement de nos cultes. Après tout, vu tes incessantes fautes d’orthographe dans une lettre aussi insignifiante, nous ne nous attendons pas à une grande réflexion de ta part. Je devine ton visage ricaner à la lecture de ses quelques lignes, mais sache que l’heure n’est pas à la plaisanterie. No Way Out est un Pay Per View exigeant, audacieux, terrain de jeu parfait des fous en tout genre. Mon chef est l’un d’entre eux. Tu seras sur terre hostile. Tu auras peur. Tu ne seras plus jamais le même. Nous sommes venus pour te réveiller, John Cena. Et cette résurrection passe par une mise en avant des capacités de mon maitre. Ses capacités à te mettre au sol, t’humilier, te détruire physiquement et… psychologiquement. Tu ne pourras rien contre son aura. C'est vrai ! Il a eu une vision. Une brève lecture de l’avenir, vois-tu. Ta défaite est inéluctable. Réellement inéluctable. Encore et toujours, tu seras figé au sol, la tête vers le ciel et les milliers de spectateurs dans la salle, implorant la pitié d’un homme qui n’en a aucune. Devant son rire et ses petits amis de poches, tu t’étoufferas quand le Boogeyman en personne te les glissera dans la gorge. Ainsi, peut-être, retrouveras tu cette force qui fut tienne. Ainsi, peut-être, retrouveras tu les sensations qui furent de toi un homme à la World Wrestling Entertainment. Pense à tes enfants, à tes relations, à ton métier… Mais avant tout, pense à toi, John. Ta dignité part en vrille, tu vis dans un appartement proche du néant… Lamentable. Ne me fais pas croire que ton nouveau camarade de jeu, celui qui s’occupe de toi depuis quelques semaines, t’inspire confiance et amitié. Tu n’as plus aucune vie sociale depuis tes récents contacts avec Marcel Ruffo, un psychiatre aussi ridicule que toi. Hilarant... Un blanc qui entre dans les grâces des divinités ancestrales en relisant le passé de ses clients… Seul le futur est important. Un futur qui nous emmené à la WFA. Un futur qui nous emmène à No Way Out. Et un futur, ton futur, qui t’emmène directement dans la fumée du Boogeyman. Tiens-toi-prêt. Du mieux que tu le pourras.

Le réveille passe par une remise en question. Un petit coup de pouce, si je puis dire. Je sais que tu ne l'as pas oublié. Smackdown... Cette rage que le Boogeyman a pu mettre en toi, le temps d'un match d'entrainement. Il voulait ressentir ta haine. Il s'est servi de toi comme d'une simple poupée religieuse. Tu étais son objet. Tu frappais quand il te le demandait, parce qu'il prenait à ce moment le contrôle de tes pensées. Il était John Cena. Et tu n'étais plus rien. Le message se veut clair. Tu as réussi une fois à poser tes mains sur lui uniquement de par SA volonté. A No Way Out, mon maitre ne restera pas sans rien faire. Il ne sera pas la victime d'un passage à tabac organisé, mais bien l'acteur principal de ta chute. Une chute dont le seul objectif sera de te faire revenir parmi les plus grands. Paradoxale, n'est-ce pas ? Hum... Autant pour moi. Je ne m'attends pas à ce que tu connaisses ce mot. Ce n'est pas assez... "daaar". J'oublie souvent que l’intellect américain n'est plus ce qu'il était... Passons. Tu ressens cette vague de froid envahir tes poumons ? Cette envie de te planquer au fin fond d'un motel, au Canada ? Cette peur... Voila ce que tu dois combattre. Que dirait ton père, John... Que dirait ton ex-femme ? A elle aussi, tu lui murmurais d'innombrables excuses ? Tu te chargeais de médicaments devant elle, persuadé qu'elle ne pourrait pas vivre sans toi ? Mais où t-elle, maintenant, John ? Disparue... Oh, pardonne moi, je sais que tu as pu la retrouver au tribunal, bien entendu. J’espère que tu étais suffisamment sobre pour t'en apercevoir. T'en rendre compte. Ce petit jeu psychologique amuse beaucoup mon maitre. Il patiente. Mais sa patience à des limites. Tu dois bien t'en douter.

La vie et les dieux africains te laissent une dernière chance, John. Tu as affronté CM Punk, Sami Callihan, Sheamus, le Big Show… Tu as lutté contre des monstres. Tu n’as jamais lutté contre un dieu. Le Boogeyman n’a que faire d’Internet. Il attend. Il médite. Il prie. Je pense, même si je n’ai rarement le privilège de penser, qu’il te surveille. Profite des quelques heures qu’il te reste de liberté. Tu n’en auras bientôt plus l’occasion. Quand la fumée rougeâtre tu entendras, quand le murmure frénétique de sa voix tu entendras, et quand, en silence, ses yeux tu apercevras… Prie pour que ton dieu unique sauve ton âme avant qu’il ne te la prenne.

Amicalement,

Omaha Ben Rudi, émissaire du Boogeyman.

PS : Tu passeras le bonjour à ton nouveau compagnon... Ton "ami".



Le Champ', la mine des mauvais jours, s’effondre dans son fauteuil, décapsule une canette de bière et décroche son téléphone dans la foulée. Un frisson lui parcours l'échine.

John Cena : Allo ? Oui... C'est moi. [...] Oui, il a répondu. Oui. J'aurais besoin de toi. Plus que jamais... [...] Très bien. Je comprend. C'est juste que... Il me tient. Notre stratégie n'a pas marché. [...] Bien sur. Oui. Oui. J'ai confiance. La peur n'est pas une option. Merci... [...] Au revoir.



[...]


John Cena : Putain... J’espère que je pourrais compter sur toi.


Quand la fumée rougeâtre tu entendras, quand le murmure frénétique de sa voix tu entendras, et quand, en silence, ses yeux tu apercevras… Prie pour que ton dieu unique sauve ton âme avant qu’il ne te la prenne.



----

Je précise que la promo fut rédigée aujourd'hui Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Godot
Hall Of Famer
Godot

Messages : 4748
Age : 29
Localisation : Dans le TARDIS.

WFA No Way Out 2013 Empty
MessageSujet: Re: WFA No Way Out 2013   WFA No Way Out 2013 EmptyLun 21 Oct - 16:46

Promo de la Déesse des rings



Quelques heures avant un house show de la WFA.

Seuls quelques techniciens, cameramans et personnel d'entretiens sont présent dans les locaux pour tout préparer mais lorsque une charmante femme fait son apparition, elle ne peut pas passer inaperçu surtout lorsqu'il s'agit d'Alicia Fox. Notre chère Déesse s'avança et interpella un cameraman pour une petite interview pour son site internet.
Ce dernier d'abord hésitant fini par accepter suite au regard noir de la demoiselle.

Cameraman : Bonsoirs madame Fox, depuis le Royal Rumble, l'univers de la WFA n'a pas eu de vos nouvelles sur le net alors comment allez vous ? Vous pensiez mériter la victoire ? La victoire de Serena est-il justifiée ? Que pensez vous de la nouvelle championne de la fédération ? Et que pensez vous de ce PPV d'une manière générale ?

Fox : Attend calme toi ! Tu n'as jamais interviewé une divas de mon calibre, n'est ce pas ? C'est pour cela que tout sort d'un coup et aussi rapidement ? J'vais répondre à toutes tes questions ne t'inquiète pas ! Touts d'abord, je vais très bien depuis le dernier PPV mais il est vrai que je n'ai pas donné de nouvelle suite à ma défaite surprise et j'en suis sincèrement désolé ! Lors de ce PPV vois-tu, Serena a manqué de respect à mes fans en me volant la victoire de façon très lâche, vraiment très lâche ! Mais lors du Royal Rumble, il n'y a pas eu que ça ! Randy Orton et John Morrison ont su garder leur titre contre le Show du Grenier et Heath Slater. Ce qui est une très bonne chose pour la WFA. Quand au Rumble masculin, je félicite Trent Barreta même si je pense que c'est le pire vainqueur qui soit. Je suis d'ailleurs très déçu pour Brock Lesnar car c'est une très bonne personne avec le cœur sur la main même s'il à tendance à détester tout et tout le monde.

Cameraman : Très bien madame ! Concernant la guerre entre le Gang et le reste du monde avec toutes les répercutions qu'il y a eu, avez vous un mot à dire sur cela ? Puis lors du prochain PPV, vous affronteraiez la championne féminine, quel sera le résultat final de cette rencontre selon vous ? Comment se déroulera votre fin d'année 2013 dans cette fédération ? 

Fox : Euh ... le café ... faut arrêter ! Tu mélanges un peu tout avec toutes tes questions ! Mais vu que je suis pas l'une de ces méchantes filles, je vais te répondre ! Alors concernant la guerre entre le Gang et les autres, je soutiens comme à peu près tout le monde je présume le Gang ! Et il faut bien avouer que pour l'instant, c'est bien eux qui gagne toutes les batailles.

Cameraman : Et concernant votre match pour le titre ?

Fox : Oui lors du prochain PPV, j'affronte la petite britannique bien élevé que j'ai déjà battue puisque je l'ai mise ko lors du dernier show télévisé. D'ailleurs j'en profite pour remercier Serena d'avoir forcé l'autre britannique à regarder ce coup de chaise. Pour ce qui est de ma fin d'année 2013, elle sera encore plus glorieuse que pour n'importe qui ! Les slammy awards arrive bientôt, je suppose et j'espère recevoir celui de la divas de l'année ! Je suis une Déesse ! Pour le titre des divas je vous le promet, je serais celle qui aura le record du plus long règne de l'histoire de cette breloque ! Oui j'ai bien dit le mot breloque car tant qu'aucune Déesse ne l'aura porté, elle n'aura aucune crédibilité, aucune valeure ! C'est pour cela que je suis là, en ma qualité de Déesse des rings, je veux sauver cette breloque de son destin funeste. Bon j'vais aller sur le ring parce que j'en ai assez de tes questions ! Je vais voir mes fans avant le début du show

La belle Alicia s'en alla laissant le jeune cameraman inexpérimenté perplexe !


Quelques instants plus tard.

Alicia apparu sous son titantron toute souriante et joyeuse, elle avait atteint l'euphorie de revoir ceux qu'elle aime c'est à dire ses fans ! Elle avance comme à son habitude sur la rampe d'entrée tout en étant pour une fois très applaudit par la foule mais il faut dire que le show à lieu dans sa ville natale.
Elle finit par arriver vers les marches métalliques sur le coin du ring,elle passe entre la deuxième et la troisième corde pour ensuite aller vers l'autre bout du ring afin de réclamer un micro qu'un officiel finit par lui donner.

Fox : Bonsoir mes fans tout droit venue des quatre coins du monde ! Je sais, le show n'a pas encore commencé et il est prévu que je revienne un peu plus tard pour un segment mais je ne pouvais pas m'empêcher de venir vous voir des maintenant ! Je suis vraiment honorée d'être ici et accueillie comme une idole dans ma ville natale ici en Floride ! J'y ai passé tellement de bon moment comme j'en ai passé des mauvais mais tout ça, cela n'a plus l'ombre qu'une pensée négative car ma joie est de retour malgré quelques éléments perturbateurs qui sortiront très vite de ma ligne de mire ! Lors du prochain PPV, votre folle favorite, c'est à dire moi empruntera une nouvelle fois le chemin de la gloire en devenant votre nouvelle championne, la première championne des Déesses ! Cela me tient à cœur !

Elle marque une pause afin de laisser la foule réagir.

Fox : Enfin tout ceci est encore un doux rêve mais dans quelques semaines notre rêve sera réalité ! Vous pourrez dire enfin adieux aux règnes des britanniques lesbo ! Et lorsque j'aurais ce titre entre mes hanches on pourra alors dire que la route vers WrestleMania débute vraiment ! Les divas n'ont qu'à bien se tenir et je vous préviens toute, je n'ai aucune pitié pour aucune d'entre vous ! Lors de NWO, j'écraserais mon adversaire du soir et cette victoire je la dédirais à celle qui a toujours cru en moi, c'est à dire la déesse Alicia Fox ! Vous vous rendez compte que pour son tout premier WM, la Déesse Alicia Fox fera son entrée en tant que championne ?! Car oui, le Divas championship sera toujours autour de mes hanches et personne ne pourra me stopper car on ne peut rien faire contre une volonté divine surtout que je suis au sommet de ma gloire même si j'ai encore énormément de chose à prouver ! Voilà j'ai fini mon discours, à plus tard lorsque le show aura débuté !

La belle Déesse lâcha son micro et quitta le ring.

Quelques instants plus tard, la voici en backstage. Tout le monde se retourne sur son passage suite aux derniers événements survenu à Smackdown qui ont choqué pas mal de monde au sein même de la fédération lorsque la Déesse c'est amusé avec deux chaises et la tête de la championne... Mais tout à coup, Alicia est surprise par un "EXCUSE ME !" de Vickie Guerrero. Alicia sursauta car elle ne s'y attendais absolument pas tandis que la veuve d'Eddie l'interpella.

Vickie : Qu'est ce que c'est que ça ?

Elle pointa du doigt un écran ou l'on pouvait apercevoir Alicia blessant Britani avec les deux chaises.

Vickie : C'est bon ! Madame est sur l'affiche du prochain PPV et elle ne se sent plus pisser ! Pourquoi tu as fait ça ? Attaquer une fille de la sorte et devant celle qui est amoureuse d'elle mais quelle honte ! Mais je sais pourquoi tu as fait cela ! C'est uniquement pour marquer les esprits de ces officiels qui aime la provoque pour être sur d'être à Mania.

Fox : Vickie ... Vickie ... Vickie ! Cela me rappelle quelqu'un et tu sais qui ? Une veille femme qui a réussi à percer dans le monde du catch grâce à deux mots ! Je parle de toi ! Oui toi qui n'es plus utilisé par la WFA depuis des lustres ! Toi qui à toujours cette même tête à claque ! J'ai attaqué  l'actuelle et future ancienne championne pour lui faire passer un message très claire à elle et toutes les autres ! J'ai fais cela pour mes fans ! Ils voulaient me revoir pour Mania et leur vœu est sur le point d'être réalisé ! 

Vickie : Calme toi petite ! Moi j'ai réussi à m'imposer grâce à mon talent au micro et non grâce à mes fesses ! Dans le monde du catch, on parle de toi comme possible figure de la division féminine grâce à ton physique mais d'autres comme Beth Phoenix ou Trish Stratus auraient donné une image appropriée à la lutte !

Fox : Mais moi je ne veux surtout pas devenir l'image de cette division féminine, je veux créer un nouveau souffle dans cette division que seule une Déesse peut sauver. Britani est une très bonne catcheuse, très technique ? Certes, je ne peux le nier mais pourtant elle un règne absolument horrible. Lorsque ce règne sera fini, on va se souvenir de quoi ? D'un grand match ? Non, d'un baisé lesbien, voilà la seule image que l'on retiendra d'une lutteuse aussi forte techniquement. Désolé mais je n'ai plus rien à dire à une personne qui est devenu célèbre sans aucun talent.

Vickie Guerrero tenta de gifler Alicia mais cette dernière contra et lui donna une série de droite,Vickie est au sol, la déesse se dirigea vers une table non loin d'elle. Puis Vickie se releva et coup de chaise d'Alicia Fox sur Vickie !!! Alicia s'en alla en claquant la porte de la loge ce qui fit tomber un cadre des trois boss de la WFA sur le visage de Guerrero tandis pas mal de personne vinrent autour d'elle.


Début du house show.


La musique d'Alicia retentit et la belle demoiselle arriva sous le titantron pour la seconde fois de la soirée. Elle marcha ensuite d'un pas léger mais décider vers le ring, bien décidée à se faire entendre auprès de tous les fans qui ne jurent que par l'actuelle championne féminine de la WFA.
Elle fini par monter sur le ring et demanda un micro. On lui en apporta rapidement un. Elle remercia la personne, prit le micro et fit le tour de ring en saluant le public de nouveau. De nombreux sifflements retentirent dans la salle. Une fois le calme revenu, elle porta le micro à ses lèvres et commença à parler.

Fox : Cher Public, il n'y à pas si longtemps de ça, j'étais sur ce même ring pour critiquer l'attitude d'une certaine catcheuse qui tenté de séduire son adversaire. Je pensais alors que c'était elle la garce de service. Pour ceux qui ne l'on pas compris, je parle bien entendu de Layla. Forcé de constater que je me suis bien trompé. La garce de service se révélant être une toute autre personne. D'ailleurs, elle était vraiment au dessus de tout soupçon. Vous voyez de qui je parle n'est-ce pas ?

Le public hurla un grand :"OUIIIIII"

Fox : Et qui est-elle ?

Le public se remit à hurler : Britani, Britani !!!

Fox : Oui exactement, je vous parle bien de cette personne. Cette pseudo emo prétentieuse qui se croit meilleure que moi et meilleure que toutes les Divas présentent à la WFA ! Mais je vais te dire quelque chose chère Britani, tu peux abaisser tant que tu veux Alicia Fox mais elle au moins, elle a été présente chaque jour dans cette fédération, elle s'est battue courageusement à de nombreuse reprise, or toi, tu étais où ? En vacance ? Je ne me souviens absolument pas avoir assisté à un bon match de ta part. Tu sais quel est ton problème Brit? C'est que toi tu vois ça comme un travail, un travail duquel tu veux tirer un maximum d'argent, tu veux la gloire, l'or, les titres ... Mais tu vas vite sombrer ... Car en voulant la gloire, tu en oublies le principal: l'amour du catch. Le catch est une passion avant tout. Tes dernières actions pour décrocher le titre le prouve très clairement !

La foule hue Alicia pendant que cette dernière marqua une pause.

Fox : Bien entendu je sais que tu vas arriver ici avec ton air de pétasse et me raconter que je n'ai rien fait ici malgré le temps que j'y suis etc, etc... Je t'entends déjà. Mais saches que moi si je suis ici, c'est parce que le catch est ma vie, ma passion. Toi tu recherches l'argent, la gloire. Moi je souhaite vivre de ma passion. Toi tu veux que l'on dise de toi que tu es la meilleure et que tu respectes tout ce que ta famille ta inculqué dans ta jeunesse. C'est d'ailleurs pour cela que Georges t'accompagnait. Mais tu t'es débarrassé de lui comme un vulgaire string. Moi je veux juste qu'on se souvienne de moi comme étant une catcheuse qui aimait ce qu'elle faisait. Alors oui, je suis également capable de dépasser les limites pour gagner un match. Mais jamais, au grand jamais je n'aurais osé aller aussi que toi pour décrocher ce titre ! Et c'est pour cela que les gens se souviendront longtemps de moi et c'est pour cela que je survivrai jusqu'à la fin dans ce monde merveilleux qu'est le catch. Et toi c'est pour cela que tu finiras aux ordures. Tous ce que je peux te dire ma chère Brit, c'est que moi je serai enterrée avec un titre. Toi tu devras te contenter d'emporter tes soi-disant bonne manière dans ta tombe. Le fait de penser qu'on est la meilleure ne signifie pas qu'on l'est. D'ailleurs on dit souvent que ce sont les tonneaux vides qui font le plus de bruit. Tu devrais te le rappeler un peu plus souvent ... 

Alicia abaissa son micro pour quitter le ring lorsque ...


Le titantron de la ravissante Layla résonne dans la salle, la foule est en délire, ils accueillent leur divas favorite.
Elle descend la rampe saluant ses fans, avant d'arriver sur le ring pour faire face à la ravissante renarde.

Layla : Tient qui vois-je sur le ring ? Alicia Fox ! Celle qui était sur et certaine de remporter le Rumble féminin. Moi qui pensé que tu allais nous parler de cette défaite ou encore de tout ce qui se passe autour de ton image. Je réalise que tu es la pour parler de moi ! Nan sérieusement c'est cool je suis contente pour toi et contente de voir que je fais parler encore de moi. Mais dit moi ? T'es jalouse c'est ça ? T'es jalouse parce que même si je ne suis plus championne, je l'ai été moi au moins. C'est pour cela que tu as jeté ton venin sur moi ?

La foule à l'air plutôt d'accord avec elle.

Layla : Alicia, je t'es jamais insulté, je n'ai jamais parlé de toi. Pourtant, tu fais l'exacte inverse me concernant. C'est exactement ce qu'une gamine de seize ans, complexé égocentrique aurait fait, c'est triste et il faut vraiment être faible pour faire cela. Voilà ce que tu es. Faible

Layla marqua une pause et reprit son discours.

Layla : Il y a quelque temps de ça, à peine deux semaines j'ai vu une Alicia Fox dire que je m'en foutait de mes fans, que je ne voulais que le titre et que j'étais même prête à me servir de l'amour que me porté une certaine Diva pour remporter une victoire facile. Sérieusement je ne te comprend pas, tu ne peux pas arriver ici et me faire passer pour la méchante alors qu'ici la réelle méchante c'est toi et toi seul. Moi les fans m'adore, ils sont heureux de me voir sur ce ring alors que toi ... Ils s'en fichent. Tu peux dire que t'aime le catch, franchement c'est cool.. T'aime le catch, mais le catch ne t'aime pas. Il a un dicton qui dit qu'il faut apprendre à tourner sept fois sa langue dans sa bouche avant de l'ouvrir. Voici un dicton que tu aurais du apliquer en arrivant à la WFA.

Fox : Si je peux me permettre, c'est plutôt toi qui aurait du tourner sept fois ta langue dans ta bouche plutôt que de la tourner dans celle de Brit' car tu serais toujours la championne si tu t'étais appliqué ce dicton à toi même.

Layla : Mais tu continus en plus ! Tu te permets de l'ouvrir alors que tu as une carrière inexistante et une expérience aussi mince que peut l'être AJ Lee alors me reprendre et me critiquer sans cesse c'est tout simplement avoir un grand manque d'argument et de respect devant une championne féminine. Moi je suis ici pour les fans et parce que j'aime ce boulot alors que c'est toi qui n'est là que pour l'argent et la gloire.

Fox : Excuse moi de dire ça mais on est pas la pour parler argent mais pour parler de catch alors dire que je suis ici pour le fric, prouve que tu es de mauvaise fois. Tu es là pour l'amour du catch ? Alors pourquoi ne parles tu pas de tout ce qui s'est passé lors de ta dernière défaite contre ton ex petite copine ? Et une dernière chose, je me suis jamais dite meilleure, il me semble que tu as des problèmes mentaux parce que je l'ai prouvé à maintes reprises. Tu dois confondre avec Serena, c'est elle qui dit cela et non moi... Moi je suis juste une Déesse ou une reine et toi tu es le pion que je guide sur un échiquier et que je vais envoyer en dehors du jeu si tu continus à m'énerver !

Layla : Et tu vas faire quoi, m'attaquer en traite avec deux chaises ?

Fox : Nous y voilà ! Tu es juste vexé qu'à cause de moi ta petite copine a quelques bobos... C'est mignon, pathétique mais mignon. Ne t'en fait pas voyons, après mon match lors du prochain PPV, tu auras tout le loisir de t'occuper d'elle à l'hosto et même …

Layla ne put contenir sa rage plus longtemps, elle se jeta sur Alicia la frappa avec violence, au bout de quelques secondes, Alicia pu enfin répondre aux coups de son adversaire. La foule assista alors à un échange de droite entre ses stars du catch féminin avant que plusieurs arbitres ne vinrent enfin les séparer afin de les ramener vers leur loge respective.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JoMo Styles
EC3
JoMo Styles

Messages : 876
Age : 20
Humeur : On mange quoi ?

WFA No Way Out 2013 Empty
MessageSujet: Re: WFA No Way Out 2013   WFA No Way Out 2013 EmptyLun 21 Oct - 17:22

TS : J'ai beaucoup aimé ta promo  (avec toujours cette petite touche "sexuelle" Razz) je suis pressé de voir la suite de ton histoire avec Cena Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gbacca
Luttologue bedonnant
Gbacca

Messages : 11622
Age : 33
Localisation : Trou de baal de Jabba le Hutt
Humeur : Fakhr/Nature Touch

WFA No Way Out 2013 Empty
MessageSujet: Re: WFA No Way Out 2013   WFA No Way Out 2013 EmptyLun 21 Oct - 22:16

Promo Richie Steamboat







Triple H est plongé dans de la paperasse, en regard de la goutte de sueur qui coule le long de son front et des auréoles sous sa chemise, depuis un long moment. Et visiblement, il en a marre. Alors qu’il allait prendre une pause, il entend sa porte tambouriner. Il a fait savoir à tout le monde qu’il ne voulait pas être dérangé et décide de ne pas ouvrir, estimant que le trouble allait rapidement cessé. Cependant, le tambourinage recommence aussitôt, accompagné d’un tonitruant « Président, président, ouvrez, on en a gros » !

Triple H soupire, maugrée, puis se dit que sa secrétaire va sans nulle doute intervenir.

« Dégage la harpie » ! Entend-il d’une première voix.

« Nous on parle pas aux sous-fifres » ! Lui parvient aux oreilles d’une deuxième personne, à la voix plus grave.

« Mais monsieur Levesque n’est pas disponible, il a des décisions très importantes à prendre et il a besoin de calme ». Explique calmement sa secrétaire.

« Ouais mais nous on en a gros » ! Assure la première personne.

« Alors on fait pas s’faire entourliper » ! Clame le deuxième.

« On dit pas entourlipouler plus tôt » ? Demande le premier.

« Entourlipouler c’est pas quelque chose qui éclaire les bâteaux la nuit » ? Questionne le deuxième.

« Mais vous êtes débiles ou quoi ? Entourliper et entourlipouler ça n’existe pas ». Affirme la secrétaire.

« Nan mais là, on veut dire qu’on en a marre de subir les… » tente d’expliquer le premier.

« Nan mais faut pas essayer les phrases compliquées, on avait dit, on en a gros » !

« Ouais voilà on en a gros » !

« Bon si vous ne partez pas, j’appelle la sécurité » !

Triple H n’entend plus aucun son, il suppose donc que sa secrétaire est enfin parvenu à faire déguerpir les bruyants intrus. Toutefois un « bam » étrange retentit.

« Comment ça « bam » » ? Se demande à haute voix Paul Levesque.

Puis le tambourinage recommence.

« Président, président ! Ouvrez on en a gros » !

Triple H se lève d’un bond, passablement énervé, ouvre la porte et tombe sur les trombines de Richie Steamboat et de Skip Sheffield qui était donc la voix la plus grave qu’il avait entendu. Il aperçoit derrière eux, étendue sur les restes de la table du bureau, sa secrétaire qui a visiblement subi les foudres d’un des deux lutteurs. Encore une employée qui porterait plainte contre la WFA songeait-il, comme si il n’avait pas assez de difficultés à restaurer une image crédible à sa compagnie.

Triple H : « Bon qu’est-ce que vous voulez » !

Steamboat : « On en a gros » !

Triple H : « C’est-à-dire » ?

Steamboat : « Y’a qu’à No Way Out j’ai un match contre Kaytlin ! Et que si je le perds, je suis obligé de l’épouser » !

Triple H : « Et » ?

Sheffield : « On lui a pas demandé son avis » !

Triple H : « Pour avoir vu le dernier smackdown, je peux vous assurer qu’on a demandé son avis à Richie ».

Steamboat : « Ah ? Quand » ?

Triple H : « Au moment où Kaytlin lui a lancé le défi. Il n'avait qu’à refuser s'il avait peur de perdre ».

Steamboat : « Ah mais j’avais pas compris ça moi ».

Triple H : « … »

Sheffield : « Moi j’crois qu’il essaie de nous entirliper » !

Triple H : « Entourlouper » ?

Sheffield : « Ouais voilà » !

Steamboat : « Mais entourlouper c’est pas la circonférence d’un microcosme » ?

Triple H : « Non pas du tout… »

Steamboat : « Ah ? Mais nous ce qu’on veut dire c’est que je me suis fait ar… »

Triple H : « Arnaquer oui je sais ».

Steamboat : « Ah bon… mais… »

Triple H : « Bon et qu’est-ce que vous voulez exactement » !

Sheffield : « On veut annuler le match » !

Triple H : « Non » !

Steamboat : « Même si je dis s’il vous plaît » ?

Triple H : « Oui ».

Steamboat : « Oui on annule » ?

Triple H : « Oui, ça change rien si vous dîtes s’il vous plaît ».

Sheffield : « Je veux être le partenaire de Richie pour ce match » !

Triple H : « Non » !

Sheffield : « Mais pourquoi » ?

Triple H : « D’une Kaytlin est une femme… quoi ? Qu’est-ce que j’ai dis pour que vous faisiez cette tête là » ?

Steamboat : « Kaytlin c’est pas une femme déjà ».

Triple H : « Bah si… »

Sheffield : « Non monsieur » !

Triple H : « Mais… bon sang, bien sûr que si » !

Steamboat : « A quoi vous la reconnaissez » ?

Triple H : « Mon dieu c’est plus grave que je le croyais ».

Steamboat : « Vos problèmes de vue ? C’est parce que vous avez besoin de lunettes mais que vous l’admettez pas que vous croyez que Kaytlin c’est une femme » ?

Sheffield : « Je comprends que ça vous gêne, président, moi une fois, on m’a vu ne pas finir mon éléphant fourré aux olives, j’ai eu la honte de ma vie et j’ai pas voulu l’admettre ».

Steamboat : « Vous pouvez nous parler de vos problèmes à affronter le vieillissement si vous voulez président ».

Triple H : « Mais j’ai pas de problèmes avec le vieillissement » !

Steamboat et Sheffield : « Oui, oui » (clins d’œil appuyés).

Triple H : « Bande de tarés… si je vous dit que Kaytlin est une femme c’est que c’est une femme bon sang ! Si j’ai bien suivi, vous couchez même avec elle Richie » !

Steamboat : « J’m’en souviens pas ».

Sheffield : « P’tête parce que tu manges pas assez pour que ta mémoire soit efficace ».

Triple H : « … »

Steamboat : « On s’en souvient quand on couche avec quelqu’un Skip » ?

Sheffield : « Moi j’préfère oublier, à chaque fois ça m’fout en r’tard sur mon planning repas, c’est chiant ».

Steamboat : « Ouais, pis coucher avec un homme je m’en souviendrai je pense ».

Triple H : « Mais bon sang Kaytlin est une femme » !

Steamboat : « Je… »

Triple H : « Rah ! Zut à la fin ! Vous me faîtes chier ! Vous l’avez déjà vue toute nue Kaytlin » ?

Steamboat : « Ouais une fois, mais ça m’a fait bizarre, après j’ai vu une grande lumière blanche, puis plus rien, puis à nouveau une grande lumière blanche ».

Triple H : « Vous avez eu le temps de voir qu’elle était pas foutue pareil que vous non » ?

Steamboat : « Ouais j’ai vu ça. Elle passe plus de temps dans la salle de bain, elle mange pas beaucoup, surtout par rapport à Skip, pis elle aime bien qu’on lui dise des trucs de fiotte, genre je t’aime, ou passe-moi du sucre, ou je boirai bien du thé, ou alors, on va faire une ballade en amoureux, ou du shopping. Mais du coup je croyais que c’était le mec de Justin Gaybriel moi » !

Triple H : « … »

Sheffield : « Ah c’est pour ça qu’elle a rien senti quand j’ai tenté le coup de pied testiculaire l’autre soir » !

Triple H : « … »

Steamboat : « Merde, j’aurai p’têtre pas lui dire qu’elle était sévèrement burnée l’autre jour, j’pensais lui faire un compliment mais ça a dû la vexer ».

Triple H : « … »

Steamboat : « Si ça se trouve c’est pour ça qu’elle veut se marier avec moi » !

Triple H : « ça veut dire quoi mariage pour vous» ?

Steamboat : « C’est quand quelqu’un est tellement énervé qu’il demande une réparation violente ».

Sheffield : « C’est pas plutôt une bouteille qu'on termine sous un pendule » ?

Steamboat : « Il me semble pas ? Président vous en dîtes quoi » ?

Triple H : « Voilà c’est ça, une réparation, c’est pour ça qu’elle veut vous affronter à No Way Out en fait ».

Steamboat : « Bon bah du coup je comprends mieux. C’est bon pour le match de No Way Out. Merci président » !

Triple H : « Bien… MAINTENANT VOUS ALLEZ VOUS TIRER LES DEUX COMIQUES SI VOUS VOULEZ PAS QUE JE VOUS FASSE RESSORTIR LES AMYGDALES PAR L’OREILLE EN PASSANT PAR LE VENTRICULE DROIT » !

Les deux lutteurs partent en courant sans demander leur reste.


Le soir venu, Triple H, qui a eu beaucoup de mal à retrouver son calme et sa concentration après l’intervention des crétins et l’arrivée des infirmiers, dont un qui s’est blessé en glissant sur le sol humide de l’étage qui venait d’être lavé par la femme de ménage, il se prépare à appeler sa chère et tendre en entrant dans l’ascenseur lorsqu’il est rejoint in-extremis par Kaytlin. Il retient avec difficulté un soupir et renonce à téléphoner en constatant que la lutteuse souhaite lui parler.

Kaytlin : « Dîtes président, vous ne pensez pas que mon histoire avec Richie est au point mort en ce moment » ?

Triple H : « En ce moment ? Mais ça fait des mois que ça rame votre truc là » !

Kaytlin : « Ouais c’est ce que je me disais aussi. Mais vous voyez c’est pas tellement évident de parler d’amour à Richie ».

Triple H : « Je m’en fous ».

Kaytlin : « Oui vous avez raison, c’est un grand fou. Mais il est tellement attachant. Il a besoin de quelqu’un en quasiment toute circonstance vous savez. A part pour faire la cuisine. Sans doute à cause de sa fréquentation avec Sheffield ».

Triple H : « Rien à battre ».

Kaytlin : « Oui je vais le battre à No Way Out et obtenir le mariage que je souhaite et qu’il souhaite, même s’il ne s’en rend pas compte, car je sais qu’il m’aime, même s’il est trop pudique pour me l’avouer. C’est un grand timide vous savez. Du coup d’un certain côté, j’ai peur qu’en le battant, je le blesse dans son amour propre vous voyez ».

Triple H : « Si vous saviez où vous pouvez le carrer son amour propre » !

Kaytlin : « Ah vous aussi vous avez entendu parler de la taille extraordinaire de ses attributs et de son endurance extrême ? C’est dommage qu’à chaque fois je sois obligée de lui faire avaler tout un tas de drogues, ou d’alcools, ou de l’hypnotiser, ou de lui faire regarder un épisode de Derrick puis un épisode des feux de l’amour, puis un épisode de Docteur Quinn femme médecin pour qu’il puisse me faire la chose… mais… enfin ça vaut le coup ».

Triple H : « C’est dégoûtant, n’en dîtes pas plus » !

Kaytlin : « Oui vous avez raison. Je devrai peut-être lui en dire plus. Mais à chaque fois que j’essaie de lui parler, soit il comprend rien, soit il se braque. Richie, il est un peu comme un enfant, avec un pénis de star du porno ».

Triple H : « Je vais vomir ».

Kaytlin : « Vous dîtes » ?

Triple H : « Je dis… faut pas faiblir » !

Kaytlin : « Oui vous avez raison ! J’étais venue pour vous demander d’annuler le match de No Way Out, mais vous avez raison ! Je ne dois me débiner ! Si je gagne, je me marie, si je perds il sera volontairement au-dessus de moi pour un compte de trois c’est déjà ça » !

Triple H : « Ouais vous perdez dans tous les cas, en somme » !

Kaytlin : « Comment » ?

Triple H : « Je dis, vous allez vous allez vous marier en baie de Somme » ?

Kaytlin : « Je ne sais pas encore en fait. Bon je vous laisse c’est mon étage ».

Triple H se retrouve seul et fais triste mine.

« Bon sang, comment je vais annoncer à beau papa que je viens d’empêcher l’annulation d’un match inter-genre à No Way Out… le ppv juste avant Wrestlemania… Ah Johnny Boy vous tombez bien, j’ai la grande joie de vous annoncer que je vous laisse vous approprier l’idée du Kaytlin versus Steamboat pour No Way Out et que vous pouvez l’annoncer vous-même à Monsieur McMahon. Je peux vous dire qu’il est plus qu’enthousiaste à cette idée, je suis sûr que vous serez promu » !


Quelques jours plus tard, Triple H achève son inspection au tout nouveau Performance Center de la WFA lorsqu’il tombe, sur un ring un peu à part sur Steamboat et Sheffield à l’entraînement. Tous deux sont au ralentis.

Triple H : « Qu’est-ce que vous faîtes bande de glands » ?

Steamboat, essoufflé : « Ben on s’entraîne, président ».

Sheffield, essoufflé aussi : « On met au point des nouvelles tactiques révolutionnaires ».

Triple H : « En combattant au ralentit » ?

Steamboat : « Hein non, le ralentit c’est pour éviter de se faire mal. Notre masse spongieuse est telle qu’on pourrait se péter une claviq’ en un rien d’temps ».

Triple H : « Musculaire ».

Steamboat : « De quoi » ?

Triple H : « Masse musculaire ».

Sheffield : « La masse musculaire c’est pas pour ouvrir les portes » ?

Triple H : « Spongieux ça veut dire qui peut absorber un liquide… absorber… bon laissez tomber. C’est quoi votre fameuse technique révolutionnaire ».

Steamboat : « Comme notre force à Skip et moi c’est là-dedans (il désigne son cerveau) on a décidé de jouer principalement le combat face à Kaytlin d’un point de vue ethnique ».

Triple H : « Ethnique » ?

Sheffield : « Ouais moi je trouvais ça nul aussi au début, j’avais proposé à Richie de se battre avec du saucisson mais apparemment, on n’a pas l’droit d’apporter de nourriture sur le ring entre les deux Elimination Chambers ».

Steamboat : « Du coup on a choisi le combat ethnique. C’est quand tout se passe dans la tête quoi ».

Triple H : « Ah oui ethnique ! Continuez ».

Steamboat : « Donc déjà au début du combat je vais faire, oh oui t’es une femme tout ça, je peux pas te frapper et là bim ! Coup de pied entre les homogènes ».

Triple H : « … les homogènes ».

Sheffield : « Bah vous savez les deux trucs permanent qui dépassent du corps de Kaytlin ».

Triple H : « Proéminent ».

Sheffield : « De quoi » ?

Triple H : « Bref » !

Steamboat : « Bon ben là, elle est déstabilisée ! J’en profite pour faire genre, oh pardon j’ai pas fais exprès et je l’aide à se relever ».

Triple H : « Et » ?

Steamboat : « Et c’est tout » !

Sheffield : « C’est là où le plan est génial » !

Steamboat : « Le mec… enfin la femme, elle se dit, ah bah il a pas fait exprès le pauvre, et elle attend que je commence le combat. Oui mais voilà ! Moi je ne porte aucune prise » !

Triple H : « Comment ça aucune prise » ?

Steamboat : « Et ouais, les prises dans le catch c’est trop ringard. Moi j’vais tout miser sur l’esquive et les coups de poings ».

Triple H : « Même pas les coups de coude et les coups de pied » ?

Sheffield : « Des coups de pied ? Et pourquoi pas des coups d’épaule et d’avant bras non plus » !

Steamboat : « Ah l’ringard ! On comprend pourquoi vous avez pris votre retraite président…AH AH AH… enfin j’dis pas ça pour vous vexer hein président ».

Triple H : « Nan, nan mais c’est bon, j’arrive à encaisser. Donc que des coups de poings » ?

Steamboat : « Ouais et des feintes et tout. J’vais cacher un bijoux dans mon slip aussi parce qu’on s’est vachement renseigné avec Skip et on a appris plein de trucs sur les femmes ».

Sheffield : « Ouais John Morrison nous a aidé pour cette partie là. Il a dit que le mieux pour les femmes c’était d’avoir un John Morrison. On a demandé où on en acheter. Il a dit chez sa mère ».

Steamboat : « Mais on l’a pas trouvée. Alors on a demandé à la première fille qui passe ce qu’elle préférait ».

Sheffield : « Goldust est arrivé et il a dit qu’il aimerait bien foutre un coup dans les bijoux de famille de Kozlov ».

Steamboat : « S’pour ça que j’ai pris un bijou à ma maman ».

Sheffield : « Comme ça, si il est difficulté il pourra déstabiliser Kaytlin ».

Steamboat : « D’autant que comme je ne porterai aucune prise de catch, elle saura pas que le match a commencé ! ça va être trop facile ! Comme ça j’aurai pas à me marier avec elle ».

Triple H : « Formidable… si jamais vous voyez Stéphanie ou Vincent… surtout vous la fermez et vous ne bougez plus si vous êtes à l’entraînement » !

Steamboat : « Pourquoi » ?

Triple H : « Vous savez pas ? Ce sont des espions au service de Kaytlin. Si ils vous voient, ils lui dévoileront toutes vos techniques ».

Sheffield : « Ah ben merde alors » !

Triple H :  « Et oui ! Bon sur ce, j’ai un rendez-vous, je m’en vais ».

Steamboat : « Avec qui » ?

Triple H : « Oui voilà ! Allez, à plus tard » !


Quelques heures plus tard, dans le bureau de Stéphanie McMahon.

Stéphanie : « Papa, voilà donc le dernier participant à No Way Out, Richie Steamboat, fils de l’illustre légende du catch Ricky the dragon Steamboat, il a un grand avenir à la WFA. Il est accompagné par son partenaire d’entraînement, Skip Sheffield ».

VKM : « Ravi de voir que l’avenir de la compagnie est assuré ».

Coup de poing de Steamboat dans la face de VKM ! Le fondateur de la WFA est complètement ko ! Stéphanie est dépitée, tandis que les deux superstars s’enfuient. « Ah ah vous nous aurez jamais bande d’enseignants » Hurle Richie en partant.

VKM : « Qui les a engagé ces deux là » ?

Stéphanie : « Laurinaitis, ‘pa ».

VKM : « Ok, invite Laurie à la maison, j’vais lui démonter la tête façon Louis XVI ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JGabriel68
Hall Of Famer
JGabriel68

Messages : 4907
Age : 23
Localisation : Atlanta, GA

WFA No Way Out 2013 Empty
MessageSujet: Re: WFA No Way Out 2013   WFA No Way Out 2013 EmptyMar 22 Oct - 21:40

Promo Hart Dynasty

---

Partie I: Vers la reconquête d'une gloire d'antan
L'on retrouve les deux derniers descendants de la famille Hart, chevauchant sur leurs terres désormais recouvrées. Les prairies vertes et les forêts luxuriantes offraient de fabuleux paysages, pour une promenade reposante. Cependant, ce n'était pas du repos qui attendait nos deux héros au bout de leur voyage. En effet, leur dessein avait changé, après une intervention imprévue, et une nouvelle épreuve se profilait. Pourquoi David et Tyson étaient-ils contraints de quitter le château familial ? Qu'avait-t-il bien put se passer, provoquant cette péripétie ? Il faut pour cela revenir quelques jours en arrière.
David et Tyson avaient découverts la demeure de leurs ancêtres dans un triste état de délabrement,
alors qu'ils l'avaient quitté dans leur jeunesse, flamboyante et dominante sur toute forme de vie. Après moultes recherches, ils apprirent les événements passés. La chute de leur illustre aïeul, le roi Bret, contre son rival de toujours, le seigneur déchu, Hogan le Terrible. Ce dernier avait décidé de se jeter ses dernières forces, et à sacrifier ses alliés, dans un ultime brawl, pour récupérer sa couronne perdue. La technique et la vaillance de Bret, ainsi qu'une grande confiance donnaient une victoire acquise à Bret ; mais Hogan, dans un second souffle désormais mythique, et avec l'usage d'une roublardise fatale, coucha son adversaire. Et ce, pour l'éternité.
A la sortie de cette grotte lugubre, dont la suite de l'aventure à intérieure n'a jamais finit d'être conté (remember WFA Invasion promos session), Tyson et David étaient tombé nez-à-barbe blanche avec un vieil homme, tenant debout à l'aide d'un bâton tout aussi relique que lui. Ils cherchèrent à en savoir plus sur lui, étant donné que c'était le seul être capable de respiration à bien des rondes.
David s'avança alors, et après un salut respectueux, prit la parole:
- Vieil homme, peux-tu décliner ton identité, toi qui foule actuellement d'anciens jardins, ayant appartenu à ma famille ?
Le vieillard, après avoir pousser un long et douloureux râle, murmura:
- Je n'en ai pas... Ou bien, j'ai peut-être eu un nom par le passé, mais cela fait trop longtemps que l'on ne l'a plus employé.
- Hé bien alors, ta mémoire serait-elle en mesure de me dire, à quelques défaillances prêtes, d'où tes pieds sont partis ?
- Et vous, qui êtes-vous ? Cela fait des années que je n'ai vu de personnes se tenir ici-même...
- Je me nomme David Hart Smith, descendant et héritier de la couronne de feu Roi Bret, clama David un brin irrité par le refus de réponse de l'homme. Et voici mon fidèle compagnon.
- Tyson Kidd ! Pour vous servir. Et il mit un genou à terre.
- Alors la légende était donc vraie, murmura le vieillard, ses deux grands ouverts et fixement posés sur les deux vaillants gaillards.
- J'ai l'impression que vous en savez néanmoins plus que ce que vous voulez bien nous dire, dit David. Suivez-nous à l'intérieur, vous avez des histoires en attentes d'oreilles attentives.
Et les trois hommes pénètrent à l'intérieur de l'enceinte délabrée. Après avoir recherchée une pièce en état, ils montèrent les marches du grand escalier central, et arrivèrent dans l'ancienne pièce à vivre. Tyson se chargea de faire jaillir des flammes dans l'âtre de la cheminée, pendant que David offrit un siège à l'inconnu. Il s'occupa ensuite de mettre la main sur une bouteille, qui pourrait lever bien des mystères. Trois coupes furent servis.
- Buvez, encouragea David, ce sera peut-être un costaud au début, mais ce breuvage peut soigner bien des maux. Bien, et maintenant reprenez je vous prie. Vous vous apprêtiez à nous raconter comment ce château a connu telle destruction.
- Ah bon ? J'étais partis pour cela ? Je ne m'en souviens plus... Enfin bon. Alors, tout commença.. hé bien.. euuuh.. vous n'auriez pas des bribes sur le commencement, je ne m'en souviens vraiment plus !
- Enchaîne après le mythique Forest & Fields Brawl Match, pour le titre, lança Tyson.
- Oui, très bien. A partir de là, cela devrait pouvoir aller. Enfin je l'espère. Alors, le déchu seigneur Hogan le Terrible avait remporté contre toute attente la couronne du roi Bret, et était désormais seul maître à régner dans notre région. Sa prise de pouvoir fut immédiate, et se fit dans la douleur, pour nous qui vivions dans son ombre. Il organisait plusieurs soirées de lutte. Deux soirées principales particulièrement intéressantes, mais d'autres qui s'avéraient aussi inutiles à cause du fait que les combats n'opposaient que des paysans illettrés, contre des vassaux bien entraînés de la couronne.
- Bigre, ils savaient faire le spectacle ce Hogan ! s'écria Tyson, avant que David ne lui fit signe de se taire, pour laisser le vieil homme continuer.
- Oh ça oui ! Il y avait même une soirée spéciale, qui était consacré à des combats entre les enfants du royaume. Il fallait qu'il se forme, pour un jour faire face à la concurrence. Bien sûr, étant aguerrit à l'époque, et plutôt dans le besoin, je luttais aussi régulièrement que je pouvais. Oh ne me jugez pas, j'ai dut combattre quelques uns de ses enfants, parfois même à trois contre moi. Mais vous savez ce que c'est, quelques écus de plus, et on ferme les yeux sur un petit coup de pied dans la mâchoire, hein ?
Le vieux sage continua d’étayer son histoire en racontant diverses anecdotes, ou en insistant sur plusieurs détails. Notamment le fait que Hogan le Terrible ne voulait pas régner sur les anciennes terres du roi Bret. Il les considéraient comme stériles, néfastes, et ne pouvant amener aucun avenir à ses semblables. Il partit donc s'établir sur les Terres d'un Nouvel Age, et son règne est toujours en vigueur.
- Vous voulez dire que nous pouvons le retrouver, et obtenir notre vengeance ? s'enquit David.
- Mais bien sûr. Bien entendu, il se fait vieux maintenant. Même plus âgé que moi. Hé je te vois venir gringalet, je peux te dire qu'il l'a toujours été, plus vieux que moi.
David s'était levé, et regardait à travers une fenêtre, le soleil se coucher à l'horizon.
- Nous irons le confronter, et je lui ferai face. Je récupérerai alors mon héritage, et je laverai l'honneur de ma famille, annonça t-il alors sur un ton solennel.
- On entre pas si facilement dans ces Terres d'un Nouvel Age, et on obtient encore moins facilement le droit de se présenter face au seigneur Hogan. Cependant..
- Parle, Ô mage à la barbe glorieuse ! l'en pria Tyson, à genoux.
- Oui oui, euuh.. relève toi mon petit. Alors, cependant disais-je, il vous ai peut-être possible de gagner cette opportunité. Chaque année, le seigneur Hogan organise sur ces Terres d'un Nouvel Age des.. comment cela s'appelle déjà.. ah oui, des "series". Et le vainqueur de ce tournoi obtient alors une unique chance de le défier, lors d'une nuit spéciale.
- Très bien, merci à toi Ô éminent sage. Grâce à ton aide, nous allons pouvoir recouvrir notre gloire passée, dit-il un genou au sol, et une main sur l'épaule du vieillard. Puis il se releva, et dit: Tyson ! Court équiper nos chevaux, nous partons dès ce soir, je ne veux plus perdre une seule minute !
Les deux hommes s'apprêtaient à quitter la pièce, quand le sage s'exclama dans un souffle:
- Attendez, mais attendez, voyons ! Vous ne pensez tout de même pas pénétrez dans son royaume, alors que vous appartenez à l'illustre famille de son rival. Non vous n'y pensez pas ! Cependant..
- Parle ! lancèrent les deux lutteurs.
- Oui oui, c'est bon, eh bien dites moi, quelle patience les jeunes.. Oui je disais, cependant, avec mon expérience passée - Oui, j'ai quand même remporté quelques prix à l'époque -, je peux peut-être vous obtenir.. ah mais comment dit-on.. des "tryouts", c'est ça ? Oui je peux faire ça, mais à une seule condition.
- Ta condition sera la nôtre, vieil homme, acquiesça David.
- A la condition que vous me permettez de rester ici, cela le temps de votre absence bien sûr.
- C'est entendu. Si tu nous promets de faire le nécessaire, alors demain à l'aube, tu seras l'intendant intérimaire de notre glorieuse demeure.
La nuit passa, et aux premières lueurs du jour, David et Tyson avait arnachés leurs chevaux, et prient le chemin, qui menait droit aux Terres d'un Nouvel Age, pour mettre fin au terrible et dévastateur règne de Hogan le Terrible.
- Dit, demanda Tyson, tu sais que ce vieillard n'était pas aussi sénile qu'il en avait l'air.
- Il nous a donné nombreux détails pour faire avancer notre quête il est vrai.
- Oui, mais plus que ça, je connais son nom ! "Shawn" qu'il n'arrêtait pas de répéter hier dans sa chambre. "Shawn screwed Bret, again", qu'il disait encore. Sûrement les effets du breuvage ?
- Sûrement.

---

La suite à venir dans les prochains jours. Je suis néanmoins preneurs d'avis sur cette promo, qu'ils soient positifs ou négatifs. J'ai tout écris d'une traite, dans un style où "j'arrive le mieux" à avoir de l'inspiration. Donc allez-y, n'hésitez pas ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clown Bastard
Communiste à bonnet
Clown Bastard

Messages : 7170
Age : 28
Localisation : Pays Catalan

WFA No Way Out 2013 Empty
MessageSujet: Re: WFA No Way Out 2013   WFA No Way Out 2013 EmptyMar 22 Oct - 22:22

Gbacca ! lol lol lol

Jgab' : Et ben j'aime beaucoup, rien à dire sinon que j'aimerai bien une suite. =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nak
Pénélope du forum
Nak

Messages : 2368
Age : 28

WFA No Way Out 2013 Empty
MessageSujet: Re: WFA No Way Out 2013   WFA No Way Out 2013 EmptyMer 23 Oct - 0:32

Putain GBACCA ! lol lol lol lol lol lol 

Hilarant de A à Z, j'en peux plus lol

Par contre l'infirmier qui se casse la gueule ... Sheik
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gbacca
Luttologue bedonnant
Gbacca

Messages : 11622
Age : 33
Localisation : Trou de baal de Jabba le Hutt
Humeur : Fakhr/Nature Touch

WFA No Way Out 2013 Empty
MessageSujet: Re: WFA No Way Out 2013   WFA No Way Out 2013 EmptyMer 23 Oct - 10:42

Merci les mecs Very Happy.

Je lis les premières promos dans la journée Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JoMo Styles
EC3
JoMo Styles

Messages : 876
Age : 20
Humeur : On mange quoi ?

WFA No Way Out 2013 Empty
MessageSujet: Re: WFA No Way Out 2013   WFA No Way Out 2013 EmptyMer 23 Oct - 13:23

Godot : Un contexte "classique" mais c'est très efficace, meme si je suis pas réguliérement les divas j'ai pu tout comprendre, ça se laisse lire tranquillement, vraiment une bonne promo !

Gbacca : lol lol Hilarant ! J'ai adoré, ce duo Steamboat /Sheffield est exceptionnel ! Je suis pressé de voir Steamboat dans d'autres aventures !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gbacca
Luttologue bedonnant
Gbacca

Messages : 11622
Age : 33
Localisation : Trou de baal de Jabba le Hutt
Humeur : Fakhr/Nature Touch

WFA No Way Out 2013 Empty
MessageSujet: Re: WFA No Way Out 2013   WFA No Way Out 2013 EmptyMer 23 Oct - 23:14

@Jgab' et TS : comme l'a dit Clowny, vos deux promos sont, dans des styles différents, bonnes toutes les deux. Bien joué Very Happy !

@Godot : Tu vas voir ce qu'elle va te faire la garce à No Way Out Razz !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gbacca
Luttologue bedonnant
Gbacca

Messages : 11622
Age : 33
Localisation : Trou de baal de Jabba le Hutt
Humeur : Fakhr/Nature Touch

WFA No Way Out 2013 Empty
MessageSujet: Re: WFA No Way Out 2013   WFA No Way Out 2013 EmptyMer 23 Oct - 23:42

Promo Tyler Black




(j'ai fait ça d'une traite sans me relire, il est possible qu'il y ait quelques coquilles dans le style (un changement de temps "principal" est possible toussa ^^'), vu que j'ai été coupé dans ma rédaction par quelques activités, comme, manger Razz. Et les quotes sont pour la plupart inédits et là pour marquer les différences dans les façons de raconter, je savais pas trop comment faire passer ce que je voulais autrement ^^' )














Voilà plus d’un an maintenant que j’ai réussi à faire de mon rêve une réalité, devenir une superstar de la WFA. Et pas n’importe quelle superstar, une de celles dont le nom signifie quelque chose, une de celles qui est appréciée par les fans, une de celles qui participent à des matchs et à des rivalités qui comptent. Oui mais voilà tout cela est fini maintenant. Quand je regarde en arrière, je me dis que sans lui, je n’aurai jamais pu parcourir totu ce chemin…




WFA Development Federation Décembre 2010 a écrit:


Triple H : « J’suis désolé Tyler… mais t’as vraiment pas ce qu’il faut pour devenir un lutteur de la WFA. T’es bon, techniquement, y’a pas de problème à ce niveau là mais… tu ne sais pas raconter une histoire dans un ring, tu ne sais pas faire passer d’émotions. Et en promo… c’est vraiment lamentable. Nous perdons notre temps avec toi et tu perds ton temps avec nous. Tu ferai bien de repasser par les fédérations indépendantes ».




Le public n’accrochait pas à moi, pas plus que les officiels. J’avais une certaine fan-base en indy, mais pas assez grande pour rejoindre l’UHW, surtout qu’elle vivait des moments difficiles, financièrement. La société luxembourgeoise qui l’avait rachetée n’avait plus assez de fonds et ils étaient obligé de fermer la grande rivale de la WFA. Ils ne m’avaient donc pas recruté « pas assez bankable » à leur goût. « Si vous étiez venus chez nous il y a deux ans au lieu de vous enterrer à la WFA, vous étiez en pleine bourre en indy, on vous aurai acceuilli avec joie, mais là c’est trop tard ». L’UHW me fermait ses portes, il ne me restait plus donc qu’à lutter dans des gymnases devant trois cent personnes… au mieux. Oui mais voilà, là non plus, ça ne s’est pas passé comme prévu…




Super Bourguignon Connection Federation, Live Event, Gymnase de Venarey-les-Laumes Janvier 2011 a écrit:


Fan de la SBCF : « Tu as le culot de signer des autographes mossieur Black » ?!

Tyler : « Si tu n’en veux pas, il suffit de passer ton chemin » !

Fan : « Ouais j’en veux pas de ton autographe ! C’est ton premier show ici et tu fais déjà partie du pannel qui reste pour signer des autographes hein ? Pis quoi encore, tu voudras qu’on achète tes maillots hein ? Tu nous as craché à la gueule quand tu t’es tiré pour signer avec la grande chienne » !

Tyler : « La quoi » ?

Fan : « Tu sais bien de quoi je parle ! La WFA connard !  Tu nous as trahis ! Tu t’es vu trop beau ! Et maintenant qu’on ne peut plus rien pour toi… tu reviens comme s’il s’était rien passé ! Et puis quoi encore ! J’parie que t’es mieux payé que Super Freeze, Wookman ou Nakcissique ! Mais tu vaux rien ! T’es qu’un raté ! T’es fini ! On veut plus de toi ici ! Pas vrai les gars » ?!

Fans dans la file d’attente : « Ouais ! Dégage Black ! Retourne chez toi » !

Tyler se jette alors sur le fan qui l’avait invectivé.




Live Event annulé, frais d’hôpitaux… je me suis retrouvé ruiné à cause de ce connard. Ruiné et honteux. En une soirée je venais de tout perdre. Mes biens matériels et toute estime de moi. Pire encore, je n’avais plus aucune chance de réussir dans le catch, la seule passion que j’avais. J’avais tellement honte que je ne suis pas retourné chez moi. Jamais. Je suis devenu videur dans un bar sordide. J’me suis maqué avec une espèce de pute qui prétendait faire du strip tease mais qui couchait avec tout ce qui passe. J’lui fournissait d’la dope, elle couchait avec moi. Et là j’ai encore fait une connerie. J’me suis mis à l’aimer la garce. Ouais mais voilà… c’était une indic’ et elle m’en vendue… elle devait aimer ça se faire acheter la salope. J’ai fini en tole, pour un moment, vendre de la drogue à des momes et tabasser des flics au moment de son arrestation c’est rarement bien vu. Ma descente aux enfers était rapide… mais  je la croyais terminée.




Une prison sordide quelque part dans la campagne américaine Mars 2011 a écrit:


Le gardien pousse violemment le détenu 2435, Tyler, contre le mur du fond du bloc d’enfermement, comme chaque soir quasiment, après que ce dernier ait une nouvelle fois échoué à s’évader. Habitué à subir les coups, malgré la douleur, causé par un nouveau passage à tabac de matons zélés, Tyler se met à rire dans le noir. Puis il se calme, petit à petit ne faisant pas attention au « espèce de taré » lancé par son bourreau avant de le quitter. Rapidement, il entend une autre respiration et Tyler Black est inquiété.

Tyler : « Qui est là ? On est censé être seul dans cette putain de cellule » !

Aucune réponse.

Tyler : « J’dois vraiment devenir fou après tout. Avec la vie que je mène ça serait pas étonnant. Je reconnais même plus ma propre respiration ».

Une lueur apparaît. Tyler surpris ne peut retenir un cri. La lueur disparaît aussitôt. Une odeur de fumée parvient aux narines du prisonnier.

Tyler hurle : « Putain ! Mais qu’est-ce qui s’passe ici ! Si vous jouez à me faire peur les gars, c’est réussi ! J’ai compris la leçon je me tiendrai à carreau » !

Plus d’odeur de fumée, plus de lueur, plus rien, plus aucun son, pas même celui de sa propre respiration. Tyler a l’impression que le noir hâppe tout désormais, y compris son énergie. Rapidement, il ne sait plus s’il rêve ou s’il est toujours éveillé. La lueur apparaît de nouveau. Elle forme un simûlacre de visage. Un sourire malsain, deux yeux sans pupilles, deux petites narines qui croissent et décroissent en continue. La lueur est semblable à un feu. Elle est vacillante, passe du jaune à l’orange, de l’orange au rouge. Ce qui paraît être les yeux le fixe, sans ciller, jamais. Il sent la peur monter en lui, envahissante chacun des atomes le composant. Il voudrait hurler mais il n’y parvient pas. Il est paralysé. Il a l’impression que l’abyme, en personne, le scrute jusqu’au plus profond de sa chair, de ses muscles, de ses os, le liquéfiant et le reconstruisant en permanence. Tout n’était plus qu’incertitude, changement permanent à l’intérieur du prisonnier. Il hurla.

L’inconnu : « C’est étonnant comme vous, humains, ne supportez pas le changement ».

Tyler hurla de nouveau.

L’inconnu : « Tu peux crier autant que tu veux ici, personne ne t’entendra ».

Tyler se leva d’un bond, il voulait s’enfuir. Il courut vers la porte, enfin, du moins le pensait-il. Mais il n’atteignit jamais le bord.

L’inconnu : « Tu n’es pas encore prêt, je reviendrai te voir ».





Aujourd’hui encore, lorsque je repense à cet événement, je ne sais pas s’il s’agissait d’une illusion de mon esprit ou de la réalité… pourtant je possède beaucoup plus d’informations sur le monde qui nous entoure. Quoi qu’il en soit, il tînt sa promesse.




Une jolie forêt dans un rêve de Tyler Black, Mars 2011 a écrit:



Tyler cherche visiblement quelqu’un dans cette forêt. Il est vêtu de forts beaux habits, quoi que démodés, et peu réalistes également, sans doute issus d’un film qu’il avait vu durant sa jeunesse. Il avance, silencieusement, entre les chênes, évitant de marcher sur les branches. Il entend un petit rire, coquin, puis sent un poids sur son dos. Deux mains couvrirent également ses yeux.

Femme : « Tu n’as toujours pas réussi à me retrouver Tyler ».

Ce dernier se penche en avant et fait tomber la jeune femme, tout doucement, devant lui, l’allongeant sur un lit de mousse légèrement humide. Elle est belle, Mandy, la jolie blonde sur qui il avait fantasmé en vain durant toute sa jeunesse. Il ne se souvenait pas comment ils s’étaient retrouvé là tous les deux, mais cela lui importait peu. Pour la première fois de sa vie, Mandy faisait attention à lui, mieux, ils semblaient complices, aimant. Il devait avoir rêvé cette vie, où il était dans un lycée puant et vétuste, où elle n’avait jamais rien éprouvé pour lui. Oui cette vie où il était pauvre, malheureux et avait fini en prison, il avait dû la rêver. D’ailleurs, à mesure que le temps passait, il l’oubliait, ce cauchemar là.

Tyler : « Je crois que je t’ai retrouvé ».

Mandy : « Je crois que c’est moi qui t’ai retrouvé, mon amour ».

Elle ferme les yeux, alors qu’elle s’apprête à recevoir le baiser de son amoureux… mais au dernier moment, elle repousse Tyler, puis s’enfuit à nouveau.

Mandy : « Tu ne m’attraperas pas » ! Lance-t-elle en riant.

Tyler la poursuit, mais le rire s’estompe petit à petit. La forêt semble changer également, elle est de moins en moins verte, de moins en moins animée. Les chants des oiseaux, qui fredonnaient un air des Beatles jusque là, disparaît peu à peu et des voix rauques se mettent à chanter une chanson qu’il avait entendue il y a fort longtemps, nettement moins connue, d’un groupe encore moins connu. Le nom lui revient, comme une évidence, il s’agissait de « Lost in my dream » de Spooky Tooth. Alors qu’il continue à avancer, ne parvenant pas à freiner ses jambes, il s'aperçoit que les arbres sont calcinés et semblent posséder des têtes malveillantes. Pire encore, il trouve l’origine des voix, il s’agit d’araignées à la taille démesurée qui ont tissé leurs toiles entre les arbres. Elle chantent en dévorant des corps putrides, dont sortent des asticots qui chantent également, tout comme les vautours qui tournent désormais au-dessus de lui. La scène avait quelque chose de grotesque, plus encore que d’effrayant, mais il ne parvenait pas à en rire, bien au contraire. La peur, lentement, mais sûrement, montait en lui. Il aperçoit de la fumée, puis une lueur, dans le lointain, sans doute l’origine du feu qui avait brûlé la forêt. Il n’en était rien. Il s’agit, d’un petit feu de camp, entouré par des arbres morts qui semblent former une ronde. Deux personnes sont assises autour du feu. Il reconnait la jolie robe blanche, la peau pâle et les long cheveux bouclés teintés de rayons de soleil de Mandy. A côté d’elle, il ne reconnait pas l’autre silhouette, entièrement noire. Il pose sa main sur l’épaule de son amante. Il sent du froid. Mais il ne s’en inquiète pas outre mesure, sa présence bénéfique l’ayant calmé. Les horribles chants avaient également disparu, cet endroit devait être un havre de paix au cœur de la forêt maudit qu'il venait de traverser.

Tyler : « Cette fois, c’est moi qui t’es trouvé » !

Elle se retourne alors. Le rêveur qui n’a pas conscience de rêver, est pris d’effroi. Il hurle, se met à trembler de tout son corps. Mandy était littéralement en décomposition. Elle tente de lui parler, mais sa mâchoire inférieure tombe avant qu’elle n’ait pu prononcer un seul mot. Elle met sa main dans la sienne, mais cette dernière reste coincée et se sépare du reste du corps qui s’effondre sur lui-même, lentement, avant de n’être plus que cendres. Tyler sent alors quelque chose qui lui chatouille la main. Il s’agit d’un asticot. « Elle est raide celle là hein ». Dit-il à Tyler qui tente de l’écraser en vain ! L’animal grimpe sur la deuxième main de Black, le mord, puis avance rapidement vers son visage, afin de se jeter sur sa cible.

L’inconnu : « Il suffit, Spaar, il n’est pas le jouet de ton maître, mais le miens. Laisse-nous maintenant ».

Spaar l’asticot : « Je ne suis pas d’accord ! Ce sont toujours les mêmes qui s’amusent » !

L’inconnu : « Discuterais-tu mes ordres » ?

Spaar : « Non, monseigneur, jamais je n’oserai ».

L’asticot saute alors dans les flammes. Tyler, lui, est toujours terrorisé.

L’inconnu : « Es-tu prêt à m’écouter cette fois ? En cet endroit où ton esprit est plus ouvert ».

Tyler : « Qui êtes-vous ? Et quel est cet endroit » ?

L’inconnu se relève, il se retourne, ôte le capuchon qui lui cachait le visage pour dévoiler celui de Mandy.

Mandy : « Qui je suis n’a pas d’importance ».

Le visage de l’inconnu change a de multiples reprises, à une vitesse ahurissante. Tyler semble reconnaître quelques personnes, mais bien souvent ce n'est pas le cas. Puis l’inconnu remet son capuchon par-dessus son visage.

L’inconnu : « Qui je suis n’a pas d’importance. Je peux être n’importe qui. Je peux être tout le monde ou personne. Où nous sommes non plus n’est pas important ».

A la manière du visage de l’étranger, le paysage autour de Tyler change, passant d’une jungle luxuriante, à un désert de sable, à une ville moyenâgeuse, à une cité futuriste, au néant, et à mille autres encore avant de revenir à la forêt, aux arbres calcinés et au feu de camp.

L’inconnu : « Ce qui est important, c’est ce que je peux faire pour toi. Tu t’es perdu, ta vie est terminée. Je peux te donner une deuxième chance. Un de mes enfants a envie de jouer avec toi. Cela fait si longtemps qu’il n’a pu jouer. Si tu le laisses jouer avec toi, tu pourras lui demander en échanger de réaliser un de tes rêves. Réfléchis bien, (l’image de la forêt, du feu de camp et de l’homme disparaissent petit à petit) mais pas trop longtemps ».

Tyler (qui se sent comme happé) : « Mais comment je peux faire pour vous contacter » ?

L’inconnu : « Quand tu voudras passer ton marché, il te suffira de penser à moi ».




Je me suis tenu longtemps à carreau après ça dans la prison. L’attitude des matons s’améliora à mon égard, je n’avais pas d’ennuis avec les autres détenus, mon passé m’assurant de pouvoir casser quelques gueules en cas de nécessité. Il me suffisait d’attendre… mais pourquoi ? Pour sortir, au mieux, après dix ans. Je n’aurai plus aucune chance d’avoir la carrière que je voulais, et ce rêve, je ne voulais pas y renoncer, il était tout pour moi. Alors je décida d’accepter le marché de l’inconnu.




Quelque part en dehors de l’espace et du temps humain a écrit:


Tyler se trouvait devant une immense porte. Autour d’elle, rien, pas de terre, pas d’air, pas de mer, une porte tout simplement, perdue au milieu de rien, à la fois proche et éloignée. Tyler tend son bras et ouvre la porte. Il est littéralement happé, comme lorsqu’il avait été réveillé, par la porte. Il atterrit dans une vaste salle. Devant lui, un immense trône de crânes qui… discutent entre eux. Autour de lui, des créatures étranges aux formes diverses, rarement humanoïdes. La pièce était éclairée par une voie lactée mouvante qui servait de plafond, les murs semblaient faits de feu et de sang mêlés, semblant danser, ou s’enlacer lascivement. Il reconnait toute de suite cependant la voix qui l’interpelle, conduisant à l’obtention instantanée du silence. L’inconnu, brumeux cette fois, était sur un trône aux formes variables, tantôt fauteuil confortable, tantôt véritable instrument de torture. Il semblait lui aussi posséder une bouche, garnie de dents, un nez, des membres. Le trône se déplace jusqu’au pied de la montagne de crânes, au devant de Tyler, avec le maître des lieux assis sur lui.

L’inconnu : « Voyez vous tous, il est venu, comme je l’avais annoncé. Ainsi, tu comptes accepter le marché ».

Tyler : « Je veux en savoir plus avant ».

L’inconnu rit un instant avant de répondre : « Savoir ? Votre race ne connaît pas encore la définition du mot savoir. Et pourtant tu voudrais en savoir plus ? Que désires-tu connaître ? Je peux tout t’apprendre ».

Tyler : « Je veux connaître ce que vous entendiez, par le fait qu’un de vos enfants veuillent jouer avec moi » ?

L’inconnu : « Rien de plus que ce que j’ai dit. Un de mes enfants veut jouer avec toi. Il connaît bien les humains, il a joué avec eux, il y a longtemps… pour ceux de votre race. Il se faisait appeler Seth et avait pris la forme d’un être qui vient d’un autre monde. Mais vos stupides chercheurs l’ont assimilé à un chacal ou que sais-je encore. Vos savants sont particulièrement amusant. Risibles croyants qui pensent ne pas croire ».

Tyler : « Seth » ?

L’inconnu : « Le dieu égyptien, Seth, oui. Il s’est beaucoup amusé, avec ses frères et sœurs. Mais ce n’est pas lui qui a gagné le jeu. Le jeu est d’ailleurs toujours en cours. Et pour relancer un peu d’intérêt au jeu, je veux qu’il retourne jouer là bas ».

Tyler : « Je ne comprends pas… »

L’inconnu : « C’est bien de l’admettre ».

Tyler : « Vous aviez dit qu’en échange de ce… jeu, je pourrai réaliser un de mes rêves » ?

L’inconnu : « Oui ».

Tyler : « Comment » ?

L’inconnu : « Tu verras ».

Tyler : « Alors je suis censé vous faire confiance » ?

L’inconnu : « Non ».

Tyler : « On va signer un contrat c’est ça » ?

L’inconnu rit à nouveau, il s’adresse d’abord à sa cours : « Voyez comme ils sont amusant, ils pensent que la confiance peut venir d’un morceau de papier et d’une signature. Qu’ils sont drôles. Tu n’as aucune garantie si ce n’est ma parole ».

Tyler : « Je vois… »

L’inconnu : « Tu peux encore renoncer, il n’est pas trop tard ».

Tyler : « Non ! Je veux bien jouer avec votre rejeton… si je peux devenir une superstar de la WFA de premier ordre » !

L’inconnu : « Soit ».




Quelques jours plus tard lorsque je repris conscience, je ne dirigeais plus mon corps. J’étais enfermé dedans, enfin je suppose. Je ne sais pas comment cela fonctionnait. J’étais dans une maison. Il me suffisait d’allumer la télé pour assister à ce que je… à ce que Seth faisait. Et ce salopard était doué. Il m’avait sorti de prison, ou alors son père l’avait aidé. Il n’y avait plus aucune trace de mes soucis judiciaires, plus rien. Il avait tout effacé… peut-être même littéralement. Cet être devait posséder de grands pouvoirs, j’en étais persuadé, surtout en voyant ceux de ce Seth. Il avait besoin de temps me disait-il lorsqu’il venait me parler durant mon sommeil, à moins que ça ne fusse moi qui allait lui parler. Je n’en sais toujours rien. L’inconnu respectait son marché, tu verras, m’avait-il dit et effectivement, je voyais mon rêve se réaliser. Je n’agissais en rien, mais je voyais. Seth obtînt des try-out pour entrer à la WFA. Il impressionna les officiels et il fut engagé. Mieux que ça, il fut très rapidement admis à débuter sur les rings, même si les plans prévus pour moi… pour lui… enfin pour nous, n’étaient pas très satisfaisants. Grâce à lui, j’avais gagné en assurance, en charisme, il proposa une gimmick surnaturelle, chose qu’il maîtrisait bien évidemment. Toutefois les officiels n’étaient pas sûrs et au départ ils n’en firent pas trop. Seth puisa en moi le savoir « technique » lié au catch que je possédais. Et il apprit très rapidement. Notre première apparition fut marquante… mais pas comme nous l’espérions.




WFA Raw entre WFA Backlash et WFA Cyber Sunday 2011 a écrit:


Matt Striker : « Ouh ça doit faire mal ça Jerry ! Si ça m’arrivait je ne pourrai plus filmer Stacy Keibler dans les vestiaires et ressentir les mêmes choses que ce que je ressens maintenant » !

Jim Ross : « Vous n’êtes qu’un pervers Matt… mais il faut avouer que les valseuses de Rollins ont dû sacrément prendre » !




WFA Smackdown 24 février 2012 a écrit:


JoMo : « C’est pas bientôt fini ce cirque ? Je ne sais pas à quoi tu carbures, mon pote, mais ça cause des trips hallucinatoires sévères chez toi, mec ! Écoute, je vais être gentil avec toi et prendre sur mon temps précieux pour te donner quelques conseils… D’abord, première chose : ARRÊTE LA DROGUE ! Ensuite, deuxième étape, VA TE LAVER ! Troisième chose, rase ta barbe moisie et file chez le coiffeur… heu non, oublie ça : un toiletteur pour chiens me paraît plus indiqué ! Haha ! Tu es répugnant, tu sais ça ? Franchement, on dirait Joe le Clodo ! »





WFA Survivor Series a écrit:


C'est pas fini ! Morrison est debout,sa boucle de ceinture autour du poing, il rebondis dans les cordes et se jette au visage de Rollins qui s'écroule comme une masse ! Le Shaman of Sexy jette la boucle de ceinture sur le sol du ring avant de shooter rapidement dedans, au nez et à la barbe de l'arbitre ! Il se laisse tomber sur le corps inerte de son adversaire, l'arbitre se précipite sur le ring et fais le tombé 1...2...3 !




Le moins qu’on puisse dire c’est que je n’ai pas effectué un départ canon. Les officiels voulaient faire une petite feud rapide entre John Morrison et nous, plutôt sur un ton comique. Oui mais voilà, les retombées ont été meilleures que prévues et malgré ce départ complètement en bas de carte, Morrison et nous avons trouvé notre public et également obtenu plus de liberté. Et ce qui ne devait être qu’une feud de bas de carte a changé de ton et a passionné les fans de la WFA. Morrison et nous avions deux personnages bien distincts, sortant de l’ordinaire, avec une certaine alchimie à la fois lors des segments et dans le ring. Résultat des courses, nous nous sommes affrontés directement ou indirectement au Royal Rumble puis à Destination-X. Nous en étions à 1 partout, aucun de nous n’ayant gagné le King of The Mountain Match auquel nous avions été inclus. Il s’agissait d’un des Main Event de la soirée, c’est dire la progression que nous avions effectuée en quelques ppv. Puis vînt Wrestlemania 3. John Morrison et moi avions reçu la confiance des dirigeants et nous devions nous affronter lors d’un Three Stage of Hell qui permettrait de clotûrer la rivalité mais également d’en effectuer un rappel à travers les stipulations. L’idée venait à la fois de Morrison et Seth. L’idée était bonne, les dirigeants l’acceptèrent et nous fûmes les acteurs du match of the year… et de la feud of the year. Seth m’avait effectivement aidé à réaliser mon rêve. Du moins partiellement, car il me restait encore à obtenir des titres pour atteindre le haut du panier. Mais les dirigeants ne nous estimaient pas prêts pour ça. On continua à gravité dans les sommets, affrontant Daniels, nous transférant à Raw,  participant au Main Event des Series. Pendant ce temps, Morrison régnait sur Smackdown. Mais le passage à raw fut synonyme de dépush. Il ne s’agissait pas d’une punition, mais le Main Event était bouché, et le titre intercontinental avait baissé dans l’estime d’une certaine frange des fans. Les fans… je pourrai en dire long sur eux, mais les mêmes fans d’Indy qui m’avaient rejeté avait fait de nous un de leurs favoris lors de notre passage à l’arène de l’UHW. Je trouve ça assez ironique. Bref, les plans sont de profiter de notre popularité et de celle de Mensah-X pour faire plein feu sur le titre intercontinental. Au départ la rivalité devait être courte, et c’était pas plus mal… mais Mensah a proposé aux officiels quelque chose qui leur a plu. A savoir jouer le coup du vaudou. Le problème c’est que ces crétins d’officiels ont cru qu’il s’agissait d’une storyline. Cet enfoiré avait tout prévu. Il avait avec lui un VRAI mage vaudou… avec de VRAIS pouvoirs. Je ne sais pas d’où il a sorti ce type mais ça a surpris Seth… et moi avec ! Mensah a proposé les plans de cette storyline, ça plaisait également à Seth qui trouvait l’histoire bien… à moi aussi. Si nous avions su.




Royal Rumble 2013 a écrit:


Seth a gagné ! Il l’a fait ! Son premier titre à la WFA ! Le public semble aux anges. Ce dernier cependant ne célèbre pas son gain. Il se contente de la prendre des mains de l’arbitre et de poser devant son adversaire qui est encore assis par terre la tête entre les mains. Il attend que ce dernier le regarde avant de lui offrir un sourire narquois. Une partie de la foule ne semble pas savoir comment réagir à cette provocation tandis que des voix de mâles plutôt âgés applaudissent. Seth se met alors à parler dans sa langue inconnue, il ne semble pas en avoir fini avec son adversaire du soir. Les lumières s’éteignent.

Lorsqu’elles se rallument cependant c’est la stupeur dans la salle. L’inyanga est debout aux côtés de Mensah-X qui semble toujours affaibli et Seth Rollins est à leur pied, allongé, visiblement ko, ceinture intercontinentale sur le torse. Dans sa main gauche, l’inyanga tient l’effigie, dans la main droite un lourd bâton avec en son bout une grosse boule de fer ensanglanté. Le sang, provenant visiblement de la tête de Seth qui coule à flot. Les lumières se tamisent de nouveau, la salle conspue.

Une scène vue lors du dernier Raw avant le Rumble se répète. L’inyanga prononce ses formules secrètes, des ombres semblent danser autour de Mensah et lui. Une lumière jaillit de la bouche de Seth et se dirige jusque sur l’effigie. Le public conspue de plus en plus fort. La lumière s’éteint finalement. Les lumières se rallument, l’inyanga confit la poupée à Mensah qui semble ragaillardit.

Il prend la ceinture de son adversaire avant de la lui lancer en plein visage sous les sifflets de la foule. « Tu n’es plus rien, whitey, lui lance-t-il, plus rien du tout. Ce titre sera mien très bientôt ».

L’inyanga : « La punition n’est pas terminée » !

Le sorcier vaudou lève alors avec difficulté le corps meurtri de Seth et le pose contre les cordes. Trouble In Paradise de Mensah-X en plein dans la blessure ! Rollins passe par dessus la troisième corde et tombe comme une masse hors du ring. Le ghanéen reprend alors la ceinture avant de la jeter une nouvelle fois sur son adversaire du soir. « JE suis le champion intercontinental de cette fédération de raciste ! Et maintenant elle n’aura plus de divinité à m’envoyer pour m’arrêter ! J’ai anéanti Seth » !

Mensah et l’inyanga lève leurs bras sous les sifflets de la foule alors que des médecins s’affairent au tour de celui qui est… ou était l’incarnation de Seth. Ils semblent inquiets et c’est en civière que Rollins quitte l’aréna, ceinture posée sur le ventre par un officiel.




Pour tout le monde, il s’agissait d’une storyline, pour les fans, pour les dirigeants, pour les collègues… pour tout le monde. Nous ne sommes que quatre à connaître la vérité… Mensah, l’Inyanga, Seth et moi. Cet enfoiré m’a coupé de lui ! J’ai dû allé à l’hôpital ! J’y suis resté pendant des mois ! J’étais complètement alité ! Je n’avais plus aucune énergie ! Plus rien ! J’ai eu du mal à regagner mon corps ! Voilà pourquoi ! Les médecins ne comprenaient pas ! Ils ne savaient pas ! L’inconnu avait raison de nous traiter d’imbéciles ! Et moi je les regardais… sans pouvoir communiquer ! Mais j’ai fini par trouvé un chemin ! Seth avait puisé en moi un peu savoir, j’avais déjà pu, inconsciemment puiser en lui du savoir, alors, j’ai retrouvé, instinctivement, mon chemin et je me suis réveillé. Mais j’ai été déclaré inapte par les médecins à reprendre le catch. Je devais me retaper… et le champions intercontinental ne pouvait pas ne pas apparaître durant plusieurs shows ! Surtout pas au moment où les dirigeants voulaient absolument redorer son image !




Raw 15 Septembre 2013 a écrit:


Mensah-X pose alors sa jambe droite sur le corps inerte de Tyler Black. Un, deux, trois ! C’est terminé ! Malgré tout le temps perdu par le ghanéen… ce dernier redevient déjà le champion intercontinental ! Mensah-X a visiblement réellement détruit Seth Rollins grâce à l'inyanga après le match du Rumble !




Premier show télévisé, première défense de titre, et perte du titre aussitôt. Je n’étais plus rien… mais au moins j’avais pu le dire au cours du segment. Et les officiels qui croyaient que ma promo n’était que des histoires. Je n’étais plus rien… je ne suis plus rien, c’est un fait. Lorsqu’on a goûté de loin à un tel pouvoir, à de telles possibilités, on ne peut plus s’en passer. Tyler Black a été rejeté par les fans, par la WFA… c’est Seth Rollins qui a réussi et sans les pouvoirs de l’autre… je ne suis plus rien. Et Mensah-X est protégé par l’Inyanga et… par les pouvoirs de Seth, je ne pourrai jamais redevenir celui que j’étais. Je suis fini.




Un ring, dans une salle vide, dans un rêve de Tyler Black quelques jours avant No Way Out a écrit:


Tyler attend, le regard dans la vide, personne n’est autour de lui, aucun bruit ne le dérange. Il pense à ses rêves brisés. Tyler sait qu’il est en train de rêver et que son rêve est nul… pourtant il n’arrive pas à penser à autre chose. Il est toujours aussi obsédé par son rêve. Il entend alors une porte s’ouvrir, puis une femme passe la porte. Elle a la peau pâle, de profonds yeux noirs, des cheveux, en bataille, plus sombre encore. Elle est vêtue d’un jean troué, et d’un débardeur de qualité discutable. Elle sourit. Elle avance tranquillement, sans dire un mot, puis s’installe sur le tablier du ring, à côté de Tyler.

L’inconnue : « C’est triste à mourir, ici ».

Tyler : « Oui… je n’arrive même plus à rêver ».

L’inconnue : « C’est normal. Depuis des mois tu n’as plus rêvé. A la place tu puisais dans l’immense réserve d’images des millions de vies, pour un humain, qu’a connu Seth. Ton subconscient a eu accès à beaucoup de choses, trop à mon sens. Une part de Seth est en toi maintenant, et il a une part de toi en lui. Comme il vit plus longtemps que toi, tu as déjà perdu la partie ».

Tyler : « T’es là pour me remonter le moral, donc ».

L’inconnue : « Indirectement, oui. Je suis là pour contrarier ses plans ».

Tyler : « A Seth » ?

L’inconnue : « Non ! Seth n’a pas de plans suffisamment élaborés pour que je m’y intéresse. Non je parle des plans de mon frère ».

Tyler : « Ton frère ? Je ne l’ai jamais rencontré ».

L’inconnue : « Si, plusieurs fois. Apparemment tu l’amuses beaucoup ».

Tyler : « Super… ça me fait une belle jambe ».

L’inconnue : « Tu n’es pas particulièrement malin… même pour un humain. C’est avec mon frère que tu as passé le marché qui a fait de toi un… comment te nommer sans te vexer… »

Tyler : « Un jouet… je sais. Il utilise mon corps comme un enfant utilise un jouet. Il ne m’a pas menti ».

L’inconnue : « Oh ce n’est pas son style de mentir. Ni le miens. C’est la spécialité d’autres membres de la famille ».

Tyler : « Et vous êtes quoi au juste » ?

L’inconnue : « Je te l’ai dit, une famille ».

Tyler : « … encore une question dont je ne peux appréhender la réponse hein » ?

L’inconnue : « Peut-être pas. Mais j’aime garder une part de mystère durant le premier rendez-vous. Le mystère fascine, et sans fascination tu ne penseras plus jamais à moi… et j’en serais très affectée tu sais ».

Tyler : « C’est pas sympa de te moquer de moi. Comme si je n’allais pas assez mal ».

L’inconnue : « Tu vas mal parce que tu ne crois pas en toi. C’est déjà pour ça que ton destin a dévié de sa route originale. Tu aurais dû être une superstar de la WWE qui serait arrivée dans un trio appelé le Shield… sous le nom de Seth Rollins. Mais la route menant à cette existence là a beaucoup déviée dans ce monde-ci ».

Tyler : « Dans ce monde-ci ? Mais… »

L’inconnue : « Il existe beaucoup de choses auxquelles les tiens n’ont pas accès, oui. Mais peu importe. C’est grâce à toi que je peux embêter mon cher petit frère et lui apprendre à cesser ses jeux infantiles. Seth n’avait plus rien à faire dans ce monde là, il a eu sa chance, il a perdu. Mais c’est un de ses « enfants » comme il les appelle, qu’il aime bien. Dans beaucoup d’autres mondes, cette planète lui appartient. Dans l’un d’eux toutefois, il a vécu longtemps sur terre avant de se faire ridiculiser par une équipe d’explorateurs de l’espace. Et le pire c’est qu’il n’est même pas un ennemi puissant. Il arrive même que Seth se fasse ridiculiser par un gamin dans d’autres mondes. On ne réussit pas partout son coup je crois. Et ici aussi il doit échouer… mais pas à cause des interventions d’un de ses enfants qui tenteraient de lui jouer un mauvais tour ou d’un des membres de la famille… mais à cause d’une aussi faible créature qu’un humain. Je serai simplement celle qui aura amorcé le mouvement. Il faut que tu saches une chose Tyler… tu as fait le plus difficile tout seul. Tu as retrouvé le chemin te menant à ton corps. Maintenant, tu pourras le refaire aussi facilement que tu le désires. Et Seth ne sera jamais aussi à l’aise que toi dans ton propre corps… alors choisis le bon moment et détruit la poupée. Le pouvoir te reviendra immédiatement. Après… surprend moi » !




Lorsque je me réveillai, je savais ce qu’il me restait à faire. Il était trop tard pour participer à No Way Out, mais Wrestlemania approchait, je devais être prêt et trouver un prétexte pour reprendre la poupée durant la storyline. Je devais faire mes preuves moi-même avec les officiels.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SwantonBomb
Head Booker
SwantonBomb

Messages : 1776
Age : 25

WFA No Way Out 2013 Empty
MessageSujet: Re: WFA No Way Out 2013   WFA No Way Out 2013 EmptyJeu 24 Oct - 14:40

Promo de Randy Orton pour l'Elimination Chamber for the World Heavyweight Championship ( Randy Orton (Swantonbomb) vs Dave Batista (Tombstone) vs Big Show "du grenier" (JoMoStyles) vs Inspecteur Roode (Flyning Panda) vs Brock Lesnar (Godot) vs Mensah-X (Coffee) pour WFA No Way Out 2013 (SwantonBomb)



SwantonBomb est Randy Orton
WFA No Way Out 2013 07yuma-600
Tombstone est Dave Batista
WFA No Way Out 2013 Eastwood
Gbacca est Britani Knight
WFA No Way Out 2013 M382798-e47d5
Godot est Brock Lesnar
WFA No Way Out 2013 Hommes-sans-loi-john-hillcoat-L-hxCdSI
Tricky38 est AJ Lee
WFA No Way Out 2013 44090_180
Nak est Ted DiBiase
WFA No Way Out 2013 174848_1238326864679_440_293
Clown Bastard est Paul DeBurchill
WFA No Way Out 2013 ChristophWaltzDjangoUnchained
Thib est Daniel Bryan
WFA No Way Out 2013 Leonardo-dicaprio-django-unchained-first-look
Sexy Boy est Dolph « Le Blond » Ziggler
WFA No Way Out 2013 18801582
KXL est Paul Levesque
Rockbottom est Vincent Kennedy McMahon
Mrcoffeeinthebank est Kofi Kingston
Baptmann est Maryse
Gbacca est Mike Mizanin
Else est Drew McIntyre
Kromlech est Kurt Angle
Aralar est Mark Henry
Meryor est Christopher Daniels
JoMo Styles est le Gros show
Darksider est Jeff le camé
HeelManiac est JoMo le travelo

1901, Randy Orton et Morgane se marièrent.

1903, Morgane tomba enceinte de Randy Orton et donna naissance à Luke, neuf mois plus tard.

Août 1910, un certain Daniel Bryan voulait racheter la ferme mais Morgane refusa.

Octobre 1910, une nuit, alors que Randy passait la journée à Meseta al este, le ranch des Orton fut envahie par une bande. Tous furent tués, Cody, le frère de Randy ; Morgane ; Luke ; Bob, le père de Randy ; et Michelle, la belle-sœur de Randy. Dave Batista fut alerté du carnage et se rendit sur les lieux, malheureusement, il n'y avait personne hormis les cadavres des Orton. Six jours plus tard, à cause d'un problème d'échange, Randy Orton retourna chez lui et découvrit les vestiges du ranch. Il ne trouva personne et se rendit à Juarez pour en savoir plus. Dave Batista lui raconta tout et Randy s'effondra en larme. Le lendemain, il enterra les corps à côté des autres tombes familiales à quelques kilomètres du ranch. Randy se rendit au saloon de Juarez pour consommer de l'alcool après cela, il rejoignit une partie de poker où un des joueurs mettait en jeu son bateau. Randy, lui, mit en jeu un étalon du ranch. Randy perdit rapidement et déclencha une bagarre dans le saloon. Randy Orton se fit virer du saloon et se mit en quête de Daniel Bryan.

Décembre 1910, il le retrouva enfin à Dark Water mais se fit attraper par son garde du corps. Il fut condamné à la pendaison dans le fort de Bryan cependant il réussit à s'échapper et fuit jusqu'à la mer avant de se faire tirer dessus et tomber dans l'eau. Il se fit attraper par des pirates qui lui volèrent tout avant de le jeter à l'eau, ligoté. Il fut repêché par Paul Levesque et Vince McMahon deux pêcheurs, qui le ramènent chez eux à High Pastures. Là-bas, il se fit soigner par Stephanie. Randy avait désormais une dette envers eux. Il les aida à passer l'hiver dans leur petite ferme.

Mars 1911, alors que le printemps approchait à grand pas, Dolph « Le Blond » Ziggler et ses hommes arrivèrent. «  Le Blond » les obligea à abandonner la ferme pour en faire un lieu d'échange entre High Pasture – Dark Water – Snake River. Les McMahon refusèrent et « Le Blond » leur annonça qu'il allait y avoir des représailles. Randy Orton amena Paul Levesque voir son vieil ami Ted DiBiase Jr. au DiBiase's Fork. Sur place, ils en apprirent plus sur « Le Blond » Ziggler est le shérif de Snake River ainsi qu'un véritable tyran. Paul Levesque repartit seul avec l'intention de vendre sa ferme. Randy, lui, resta auprès de DiBiase et lui raconta ses mésaventures avec Daniel Bryan. Ted lui conseilla de former un groupe pour en finir avec Bryan. Il se rendit à Juarez et demanda l'aide du shérif Batista, celui-ci demanda de le convaincre en faisant de bonnes actions pour Juarez et ses habitants. Randy Orton s'exécuta donc, il était au service de la population cependant il ne pouvait toujours pas rentrer dans le saloon, suite à la bagarre provoquée il y a quelques mois. Pendant deux semaines, Randy fut au service du shérif. Il aida notamment une jeune femme, Chyna, à s'éloigner du milieu de la prostitution en envoyant son proxénète en prison. Il empêcha deux braquages de banques et une livraison de drogues. Les citoyens de Juarez lui donnèrent le nom de RKO. Au bout de deux semaines, Dave accepta de partir « en croisade » contre Austin. Ils furent rejoint par une amie de Batista, Britani Knight. Ils leur fallait se rendre à DiBiase's Fork rapidement. Randy se souvint alors du joueur du joueur de poker qui mettait en jeu son bateau. Britani décida de s'occuper de ce problème et de rencontrer ce joueur au saloon. Elle participa à la partie de poker en se mettant en jeu contre le gros show, Jeff le camé et JoMo le travelo. Elle remporta la partie et le bateau. Pendant la partie, elle n'hésita pas à jouer de ses charmes pour distraire ses adversaires. Britani, Dave Batista et Randy firent connaissance avec le pilote du bateau, Kofi Kingston et ne tardèrent pas à embarquer à Baranqua.

Avril 1911, une fois sur le bateau, les quatre firent plus ample connaissance. Une nuit, Brutani se rendit dans le compartiment de Randy, celui-ci la repoussa et se rendit sur le pont. Britani Knight le retrouva et ils discutèrent sur le fait que Randy Orton devait se reconstruire. Par la suite, à l'aube, le bateau accosta et Dave se rendit seul à DiBiase's Fork. Une fois là-bas, au milieu de la journée, il proposa à Ted de se joindre à eux dans leur quête contre Austin. Ted accepta et Batista passa la nuit dans le fort, où il fit connaissance de la famille de Ted. Seulement, les espions sont partout et ceux d'Austin aussi. Une jeune femme, Maryse et Mike Mizanin espionnèrent le bateau et rapportèrent les informations à Drew McIntyre à McIntyre's Station. Sur le bateau, pendant ce temps, Britani partit chasser seule mais fut vite rejoint par Randy. Ils attrapèrent chacun un cheval sauvage et le dressèrent. Ils passèrent toute l'après-midi ensemble et involontairement, Britani tomba sur Randy et les deux se relevèrent gênés. Ils campèrent dès que la nuit tomba et discutèrent chacun de leur passé. Britani avoua à Randy Orton qu'elle fut la maîtresse de Bryan, il y a seize ans. Le lendemain, Randy et Britani retournèrent sur le bateau tandis que Batista fit de même en compagnie de Ted DiBiase et Paul DeBurchill. Ensuite, de retour sur le bateau, le groupe navigua en remontant la rivière. Seulement, au coucher du soleil, le bateau se fit attaqué par des pirates et commença à brûler. Kofi fut gravement blessé à l'abdomen suite à un tir d'arbalète. Tout le monde plongea à l'eau et ils se cachèrent en attendant que les pirates partent.

En même temps, Daniel Bryan discuta avec « Le Blond » à propos des routes commerciales existant autour de leur futur empire. Soudain, Mike Mizanin et Drew arrivèrent pour leur faire part des intentions du groupe de Orton. Daniel Bryan décida d'envoyer Mark Henry et Kurt Angle pour les abattre. « Le Blond », lui, quitta Dark Water. Les pirates partis, le groupe monta sur la berge. Voyant Kofi blessé, Randy Orton retira la flèche et compressa la blessure. Paul DeBurchill le remplaça tandis que Randy et Batista allaient chercher des secours. Les deux montèrent sur des chevaux sauvages, qu'ils trouvèrent quelques kilomètres plus loin. Pendant ce temps, Kofi continua à perdre de plus en plus de sang et perdit connaissance. Batista et Randy Orton rencontrèrent un jeune couple. Randy retourna auprès de Kofi avec la jeune femme, AJ Lee, tandis que Dave Batista, accompagné de l'homme Doug Lesnar, se rendit à la ferme de ce-dernier. Une fois sur la berge, Paul DeBurchill et Ted DiBiase Jr. mirent Kofi Kingston dans le chariot et les autres l'assistèrent à l'arrière. Une fois à la ferme, Ted DiBiase et Paul DeBurchill transportèrent le corps de Kingston dans une chambre et laissèrent le le père de Doug le soigner. AJ Lee fit connaissance un peu plus avec Randy tandis que Britani devint jalouse. Le père de Doug annonça au groupe que Kofi s'en est tiré mais que de façon incompréhensible, il est paralysé des jambes.

À Snake River, « Le Blond » tortura Vincent Kennedy McMahon sous les yeux de Paul et Stephanie pour que celui-ci lui céda leur ferme et leur terrain mais Vince supplia son beau-fils et sa fille de ne pas lui céder. Dans la ferme des Lesnar, c'est l'heure du dîner et Brock, le frère jumeau de Doug, revint à Calera, après avoir passé un mois en prison, suite à un meurtre. Il se joignit à eux et les retrouvailles furent chaleureuses avec son père et son frère. Il leur dit la vérité concernant son séjour en prison. Au cours d'une bagarre dans Calera, Brock se retrouva face à un sbire de Daniel Bryan et Brock le plaqua contre un poteau mais il découvrit que son crâne venait de se faire transpercer par un clou. Après ce récit, Batista proposa à Brock de se joindre à eux. Celui-ci accepta. Plus tard, Randy accompagna AJ pour vérifier que tout se passait bien. Une grande complicité naquit entre les deux. Pendant ce temps, une dispute éclata entre Brock et Doug concernant la quête que va entreprendre Brock avec les autres. Batista, lui, rendit visite à Kofi Kingston et parla de sa paralysie. Alors que AJ Lee semblait être tombé sous le charme de Randy Orton, Britani les observa par la fenêtre en se rendant compte qu'elle est amoureuse de Randy. AJ Lee et Randy Orton rentrèrent et partirent se coucher, chacun de leur côté. AJ retrouva Doug et ils se disputèrent à propos de Randy. Ils dormirent séparément. Au même moment, Randy Orton rendit visite à Britani et l'embrassa. De brèves visions de Morgane vinrent à l'esprit de Randy. Soudain, la ferme commença à brûler.

Randy et Britani Knight rejoignirent Batista, AJ Lee, Ted, Paul et Brock dehors. Voyant qu'il manquait Kofi, le père de Brock et Doug, Brock partit les chercher en compagnie de Ted et Paul. Cependant, aucun des trois ne furent sauvés par ces-derniers. Sous ce violent incendie, AJ Lee s'écroula dans les bras de Brock et Randy imagina la mort de sa famille. Tous les survivants se dirigèrent vers Calera pour prendre le train le lendemain midi pour se rendre à Snake River. Daniel Bryan fut rapidement mis au courant de ce qu'il s'était passé lors de la dernière nuit. Il ne fut pas complètement satisfait et rejoignit « Le Blond » à Snake River. Il demanda à Mark Henry de l'accompagner et que Christopher Daniels s'occupe du fort en son absence. « Le Blond », lui, continua à torturer Vince McMahon qui résista bien mais son cœur lâcha et il mourut sous les yeux de Paul. Celui-ci lui céda la propriété pour un dollar symbolique. Après cela, il mit Paul en prison.

Le groupe arriva enfin à Calera mais ils virent que le train était déjà partit. Ils volèrent des chevaux, Paul et Ted DiBiase montèrent sur le même cheval, tout comme AJ Lee et Brock Lesnar ; Dave Batista et Britani ; uniquement Randy Orton chevaucha seul. Ils chevauchèrent tous ensemble vers le train et se firent poursuivre par des hommes de Bryan. Tous montèrent dans le train à des endroits différents, Randy, Batista et Britani se retrouvèrent ensemble tandis que Ted DiBiase et Paul DeBurchill furent à l'arrière et AJ Lee et Brock Lesnar à l'avant. À l'avant, AJ Lee et Brock demandèrent au conducteur de rouler moins vite et tentèrent de se frayer un chemin entre les passagers, très inquiets et choqués. Au milieu, Randy, Batista et Britani se battirent entre les passagers avec les hommes de Daniel Bryan. Pendant le combat, un enfant fut pris en otage par un des hommes de Bryan et Britani Knight, sans réfléchir, tire et tue le preneur d'otage. C'était à ce moment là que AJ et Lesnar les retrouvent. À l'arrière du train, Paul et Ted se battirent à mains nus. Paul étrangla Ted pendant un long moment avant de lui asséner une série de coups de poing, qui firent saigner Ted à la bouche, au nez et à l'arcade. Dans un dernier souffle, DiBiase lui demanda pourquoi il l'avait trahi. DeBurchill lui répondit qu'il avait toujours été dans l'ombre du « shérif » et il lui avoua qu'il travaillait pour Bryan. D'un dernier geste, DiBiase se releva mais Paul le balança du train. Kurt Angle fit face à Batista et les deux se battirent et d'un seul coup le train accéléra de nouveau. Par surprise, AJ prit une balle dans l'épaule. Randy Orton continua à se battre et ce même au-dessus des wagons du train. Le wagon dans lequel se trouvait Paul DeBurchill se détacha. Brock s'occupa de AJ Lee tandis que Britani les protégeait. Batista, lui, continua à se battre avec Kurt, avant de le mettre K.O. Randy atteignit la locomotive et put ralentir le train après avoir éliminé un assaillant. Les renforts ennemis arrivèrent en grand nombre et lancèrent plusieurs bâtons de dynamites en direction du train. Orton réussit à monter sur un des chevaux avant d'éliminer plusieurs ennemis mais une dynamite atteignit un des wagons, ce qui fit exploser le train. Beaucoup sautèrent du train avant l'explosion. Il y eut un grand nombre de blessés et de morts, dont les derniers hommes de Daniel Bryan.

Britani Knight, Dave Batista, Randy Orton et Brock Lesnar en sortirent indemnes. AJ Lee, elle, souffrait beaucoup. Ils attendirent l'arrivée du shérif de Calera et de ses hommes pour aider les passagers blessés. AJ Lee refusa de laisser tomber le groupe, même blessée et décida donc de poursuivre leur quête. Randy, Britani, AJ, Batista et Brock Lesnar continuèrent leur périple vers Dark Water. Au fur et à mesure de leur voyage vers Daniel Bryan, AJ Lee perdit des forces. Elle était consciente qu'elle ralentissait le groupe plus qu'elle ne l'aidait. Un matin, au réveil, elle avait disparu laissant son foulard au campement. Paul DeBurchill arriva à cheval à Snake River et s'entretint avec « Le Blond » et Bryan, dans une salle privé au saloon de la ville. Paul DeBurchill raconta les derniers événements concernant la bande de Orton. Daniel Bryan fut agacé par les soucis que lui cause cette bande. Seulement, son empire prit enfin forme avec la ferme à High Pasture en sa possession. Il ne lui restait plus qu'à tracer les routes commerciales. En sortant de leur salle privé, ils furent encerclés par les habitants de Snake River. « Le Blond » leur ordonna de partir sous peine de représailles. Voyant que les citoyens refusaient de partir, Bryan tira sur une femme en plein cœur. Il avertit les autres que ceux qui ne partent pas immédiatement subiraient le même sort. Tous partirent sauf un petit garçon qui resta auprès du corps de sa mère. Daniel Bryan ne fit pas d'exception et tua le petit avant de retourner à Dark Water avec « Le Blond » et Paul DeBurchill.

Luke courrait dans un des champs à côté de la ferme des Orton, avant de sauter dans les bras de sa mère. Soudain, les deux commencèrent à brûler. Randy Orton fut réveillé à ce moment-là par Dave Batista qui leur annonça qu'ils se trouvaient à proximité d'un camp d'esclaves. Les quatre se rendirent alors au camp et virent que le camp était désert, seulement au premier coup d’œil, puisque, après des recherches, ils trouvèrent des femmes, des enfants et des hommes, pour la plupart noirs, dans une fosse. Ils les aidèrent à sortir de la fosse. Il y en avait une cinquantaine. Batista et Orton discutèrent avec l'un d'eux pour comprendre ce qu'ils faisaient là. Ils étaient asservis sous les ordres de « Le Blond » et Bryan. Le but était de forger des armes, construire des bateaux, des charrettes,... beaucoup d'entre eux moururent depuis plus d'un an, aussi bien les femmes que les hommes et même les enfants. L'esclave leur montra même la fosse où tous les morts furent entassés puis brûlés. AJ Lee arriva à la ferme des Lesnar, en ruine. Elle chercha les moindres souvenirs, qui ne furent pas endommagés par le feu. Elle trouva dans un coffre des affaires personnelles de Doug, des jouets, un chapeau ainsi que plusieurs babioles qui devaient lui rappeler son enfance. Et parmi tout cela, elle découvrit une bague.

À Dark Water, Daniel Bryan fut alerté qu'une vingtaine d'hommes étaient à leurs portes. En effet, Dave Batista, Randy Orton, Britani Knight et Brock Lesnar étaient avec une vingtaine d'esclaves devant la forteresse de Bryan prêt à en découdre avec Daniel Bryan. Randy proposa un duel à Daniel Bryan pour en finir avec cette histoire, dans le plus grand respect des règles. Duel que Bryan accepta. Randy Orton se mit face à son ennemi dans la cour de Dark Water et lorsque midi sonna deux coups de feu fusèrent. Randy Orton n'eut pas eu le temps de dégainer puisqu'un tir de Paul DeBurchill toucha l'épaule droite de Orton tandis que le tir de Bryan atteint une de ses côtes. Britani et Batista se ruèrent aux côtés du blessé tandis que Brock ouvrit le feu sur Marco. Une fusillade éclata alors entre les Hommes de Bryan et les Hommes de Orton, les Hommes du GANG. Les esclaves et le GANG furent vite dépassés en nombre. Dans le même temps, Randy perdait peu à peu connaissance. Brock Lesnar désarma Paul mais fut tué par « Le Blond ». Batista et Trish engagèrent le combat avec les deux, Paul DeBurchill et Dolph « Le Blond » Ziggler à mains nues. Dave Batista tua « Le Blond » en le jetant au-dessus d'un balcon tandis que Paul DeBurchill fut tué par un couteau, lancée par un des esclaves noirs. Bryan et ses Hommes encerclèrent leurs ennemis et leurs demanda de se rendre sous peine d'être éliminé, lorsque les habitants de Snake River arrivèrent pour attaquer Daniel Bryan et sa ville. Très vite, les habitants de Snake River mirent à mal les Hommes de Bryan. Britani fit face à son ancien amant et tira vers lui, chose qu'il fit également. Les deux se touchèrent mutuellement, Bryan fut touché au bras tandis que Britani fut blessée à la jambe. Heureusement, Dave Batista arriva derrière Bryan et ordonna son arrestation. Britani rampa vers Randy, qu'elle découvrit mort.


Mai 1911, quelques jours plus tard, Daniel Bryan et certains de ces hommes furent jugés pour meurtre, torture, corruption, esclavagisme et d'autres chefs d'accusation à Juarez et condamné à la pendaison. Seulement, Britani Knight s'y opposa et demanda la perpétuité. Celle-ci fut entendue et rejoignit sa fille, qu'elle avait enfin retrouvé, à l'extérieur. Batista la rejoignit et lui dit qu'elle avait fait le bon choix, le choix que Randy Orton aurait voulu. Ils se rendirent ensuite à la ferme des Orton pour l'enterrement de leur ami où ils retrouvèrent AJ Lee et certains des hommes qu'ils avaient libéré de l'esclavage.
Ci-gît Randy Orton, sauveur et héros de l'Ouest
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gbacca
Luttologue bedonnant
Gbacca

Messages : 11622
Age : 33
Localisation : Trou de baal de Jabba le Hutt
Humeur : Fakhr/Nature Touch

WFA No Way Out 2013 Empty
MessageSujet: Re: WFA No Way Out 2013   WFA No Way Out 2013 EmptyJeu 24 Oct - 16:36

Sympa la chronique de l'ouest Swanton, même si je refuse de me travest... ouais ok j'suis pas crédible Razz. (m'enfin j'ai deux rôles du coup j'me plains pas Razz).

J'ai la sensation que tu t'es trouvé devant un syndrome que je connais bien, celui du "je voudrais en dire plein mais j'ai pas assez de temps" tant le récit est dense Very Happy.


Dernière édition par Gbacca le Jeu 24 Oct - 17:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SwantonBomb
Head Booker
SwantonBomb

Messages : 1776
Age : 25

WFA No Way Out 2013 Empty
MessageSujet: Re: WFA No Way Out 2013   WFA No Way Out 2013 EmptyJeu 24 Oct - 16:54

C'est exactement ça. J'ai pondu ça hier soir. Après avoir vu il y a pas longtemps 2 Sergio Leone, j'ai eu cette idée et j'ai trouvé que ça changeait de mes promos habituelles, plus ancrées dans la réalité. Mais promis pour WM IV, je reviens au classique^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gbacca
Luttologue bedonnant
Gbacca

Messages : 11622
Age : 33
Localisation : Trou de baal de Jabba le Hutt
Humeur : Fakhr/Nature Touch

WFA No Way Out 2013 Empty
MessageSujet: Re: WFA No Way Out 2013   WFA No Way Out 2013 EmptyJeu 24 Oct - 17:04

Sergio Leone I love you  cheers 

Et on n'est pas inquiets, t'as bien fait de changer, les promos 'faut pas les faire en fonction de nous, mais en fonction de ce qui vous fait plaisir à vous Very Happy. (Encore plus quand comme toi on squatte le Main Event depuis un bail maintenant Razz)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gbacca
Luttologue bedonnant
Gbacca

Messages : 11622
Age : 33
Localisation : Trou de baal de Jabba le Hutt
Humeur : Fakhr/Nature Touch

WFA No Way Out 2013 Empty
MessageSujet: Re: WFA No Way Out 2013   WFA No Way Out 2013 EmptyJeu 24 Oct - 17:15

Promo de la Lady des rings









Quelques heures avant un house show de la WFA





Josh Mathews : « Bon pour une fois qu’on m’envoie pas interviewé un psychopathe, j’suis sûr qu’il va encore m’arriver une putain de couille ».

Britani Knight : « Surveillez votre langage Mathews, je n’accorderai aucune interview à quelqu’un dont le vocabulaire est digne d’un charretier ».

Josh : « Oui bon… bref ! Bonsoir à tous WFA Universe, je me trouve ici avec Britani Knight, à Norfolk Virginie, à quelques minutes du début d’un house show de WFA Raw auquel participe votre championne de la division knockout, pour une interview exclusive pour WFA.com ».

Britani : « Votre introduction est beaucoup trop longue Mathews, venez en au fait, mon temps est précieux ».

Josh : « Et voilà, c’est reparti pour un tour, je me fais, encore, envoyer chier ! Ras-le bol de ce boulot » !

Britani : « Mathews si vous me faîtes perdre mon temps, non seulement vous mécontenterez les fans, mais vous mécontentez également la direction ».

Josh : « Bien… tout d’abord, première question qui brûle sur les lèvres des fans, comme allez vous après l’agression que vous avez subie des mains d’Alicia Fox et Serena Deeb » ?

Britani : « Comment je vais ? Comment croyez-vous que je vais » ?

Josh : « Mal, après une telle agre… »

Britani : « Je vais parfaitement bien. Je suis une anglaise, Josh, j’ai la peau dur comme mon peuple. Ce ne sont pas des bombardements qui me conduiront à la défaite. Alicia et Serena m’ont donné de précieuses informations en agissant de la sorte. En premier lieu, je sais maintenant qu’elles sont aussi déterminées que moi. Ensuite, je sais qu’elles sont particulièrement violentes et dangereuses et donc à ne pas prendre à la légère. Techniquement, je leur suis clairement supérieure, mais physiquement, j’ai compris, elles me sont supérieures. Je n’aurai qu’à adapter ma stratégie. Ce n’est pas un problème pour moi. Et enfin, Alicia croit avoir pris l’ascendant sur moi après son intervention… elle me croit faible, fragile, tant mieux. Elle sera moins méfiante et fera en conséquence des erreurs qu’elle ne fait sans doute pas d’ordinaire. Je n’aurai qu’à en profiter pour saisir ma chance et conserver mon titre ».

Josh : « Contrairement à votre dernière défense de titre ou vous avez perdu directement face à Lay… »

Britani : « Le passé ne m’intéresse que dans la mesure où il me permet d’apprendre de mes erreurs. J’ai perdu contre Layla lors de ma première défense de titre, c’est vrai, mais j’ai réussi à le reprendre ».

Josh : « De manière controversée, d’ailleurs Alicia Fox estime dans une interview que vous avez dû voir, que vous n’êtes qu’une… euh… »

Britani : « J’ai vu cette interview et la vidéo de ce qu’elle a dit sur moi l’autre jour à Charlottesville alors que je n’étais pas présente. Si j’ai bien compris, elle a marre des « britanniques lesbo », elle a dit que j’étais une « catin », une « pseudo émo prétentieuse », que j’ai été trop loin pour conserver mon titre et que j’ai fait du Knockout Championship une « breloque ». Et si j’ai bien tout vu, elle a ajouté que toutes les critiques que je pourrai trouver sur sa longévité dans la fédération sans titre ne l’atteindrait pas. Parfait, encore deux informations qu’elle m’a livrée gratuitement. La première, je ne perdrai pas mon temps avec elle dans des attaques personnelles. Visiblement l’égo de la déesse des rings est tel qu’il est inaccessible à nous autres simples mortels. La deuxième, elle n’est pas aussi pragmatique que moi. Mais je le conçois, le pragmatisme est culturel chez moi, en Angleterre et ne s’acquiert que grâce à une éducation stricte. Mon but n’est pas d’être une déesse des rings, ou je ne sais quoi. Mon but est d’être la plus grande knockout de tous les temps. Et ça passe par une multiplication des titres… et un vrai grand règne, sinon je ne dépasserai jamais Trish Stratus qui est clairement la plus grande divas qu’ait connue la WFA ».

Josh : « A ce propos d’ailleurs, Alicia a assuré que votre règne était pathétique et a critiqué votre attitude générale, y compris avec Georges votre ancien majordome ».

Britani : « Georges est mort quand il a rejoint Layla ».

Josh : « Mais… il semblerait donc que nous avons trouvé là, votre point faible, visiblement ce sujet est sensible pour vous et… »

Britani : « Évidemment que ce sujet est sensible pour moi, je connais Georges depuis que je suis toute petite. C’est mon mentor, mon protecteur, mon confident, et bien plus encore. Georges a… avait une place importante dans ma vie et dans mon cœur. Maintenant il n’est plus rien. Il n’a pas joué son rôle et a cessé de me soutenir, il a même participer à la propagation de rumeurs infondées à mon encontre. Je ne suis pas lesbienne et je n’aime pas Layla Wallace » !

Josh : « Pourtant vous n’avez pas hésité à l’embrasser pour gagner ».

Britani : « Et ? J’ai fait ça pour gagner. Josh, comme Georges, vous ne comprenez pas une chose… ce sont les vainqueurs qui écrivent l’histoire. Si c’est moi qui suis au sommet, ce sera ma version des faits qui sera écrite. Et ma version c’est que j’ai fait semblant de céder à la tentation pour mieux tromper l’ennemie, je me suis momentanément abaissée à son niveau, point ».

Josh : « Layla a cependant l’air de vous vouer une affection sincère, elle est même venue tenter de vous aider face à Alicia et Serena ».

Britani : « Disons que Miss Wallace s’est améliorée à mon contact et qu’elle est sans doute moins pire que Fox et Deeb. Elle est anglaise, excentrique, mais anglaise, c’est déjà pas mal ».

Josh : « Je vois… et à propos de votre règne… pathétique » ?

Britani : « Mon règne pathétique ? Layla et moi avrons livré depuis des mois une rivalité qui a déchaîné les foules. Alors certes, il n’y a pas eu d’aussi grands matchs que ceux qui ont opposé AJ Lee et Serena… mais contrairement à ces deux là, je ne me bats jamais pour rien. Layla a tenté de faire de notre rivalité quelque chose de personnel, ce n’est pas mon cas. Même si je ne l’apprécie pas particulièrement, je ne me bats que pour gagner des titres. C’est la seule chose qui m’intéresse Josh. Dans 100 ans, vous croyez qu’on se souviendra de quoi ? De l’affrontement titanesque entre AJ Lee et Serena ? Non… dans les livres d’histoire il sera écrit : « Britani Knight obtenait ce soir là son deuxième titre de Knockout Champion à la WFA, le deuxième d’une longue série ». Ce qui restera dans les livres, c’est ça et rien d’autre. C’est d’ailleurs pour ça qu’Alicia me fait rire avec son discours stupide, de vivre sa passion, de se dépasser, de lutter dans les règles du fairplay ou je ne sais quoi. Ce n’est pas ça qui compte. Ce qui compte, c’est de gagner, et lorsque la victoire est assurée, alors on peut aller serrer la main de la perdante, c’est ça le fairplay… si elle se blesse pendant notre match à No Way Out, je peux vous garantir que je n’hésiterai pas une seconde à m’acharner sur sa blessure. C’est pour ça que je ne critique pas son attaque avec Serena. Si j’y avais pensé la première, c’est moi qui l’aurait fait… elle a agi avant moi, elle a gagné la première manche, félicitations ».

Josh : « Elle a également suggéré que vous n’aviez aucune personnalité, que étiez un et je cite « tonneau vide » qui faisait beaucoup de bruit pour éxister et que vous étiez loin d’être la meilleure de la division féminine de la WFA ».

Britani : « La seule qui soit mon égale à l’heure actuelle c’est Serena. Nous en sommes à deux titres chacune. Quand j’aurai remporté la victoire face à Fox, notre affrontement à Wrestlemania déterminera une fois pour toute qui est la meilleure entre nous ».

Josh : « Voilà une drôle de conception du catch… alors selon vous seuls les plus titrés sont les meilleurs » ?

Britani : « Pour être exact il faudrait compter le temps cumulé de règne pour obtenir le meilleur ».

Josh : « Mais… quelqu’un comme Shawn Michaels par exemple… »

Britani : « Est le meilleur performer sans nul doute, pas le meilleur lutteur. Je me fous d’être la meilleure performeuse, je veux être la meilleure lutteuse. Ma seule motiviation, c’est le titre ».

Josh : « … »

Britani : « Quant au manque de personnalité… j’imagine qu’elle ne faisait pas référence à moi. Comment peut-on traiter quelqu’un de garce calculatrice prête à tout et dire que cette même personne manque de personnalité ? Il s’agit là d’une erreur de jugement faîte par une lutteuse qui manque simplement d’éducation. Enfin… elle se prend pour une déesse, elle est visiblement habituée aux erreurs de jugement. Pour être une déesse, il ne suffit pas de croire en soi, ou de croire que nous en sommes une… il faut avoir des croyants. Ce sont les croyants qui font les dieux… pas l’inverse. Et d’après ce que j’entends dans les arènes, les fans de la WFA sont plutôt de mon côté, malgré tous les « défauts » qu’elle me trouve ».

Josh : « Bien, Britani, changeons maintenant de sujet pour revenir… »

Britani (qui le coupe) : « L’interview est terminée Josh. Je dois aller m’échauffer. Ah et fais attention ça fait un moment que Callihan est derrière toi et il n’a pas l’air content ».

Josh : « Noooon pas lui » !

Le caméraman s’enfuit, laissant Matthews subir les foudres de Callihan seul tandis que la championne des Knockouts se dirigent vers les vestiaires pour achever son échauffement.




Plus tard dans la soirée.



Ce match est particulièrement indécis ! Il semblerait que les deux équipes soient de forces égales et c’est à un spectacle de gala auquel assiste les heureux spectateurs. La foule applaudit bruyamment, Serena fait le tag ! Layla également ! Au même moment ! Alicia et Britani sont toutes les deux dans le ring et le la foule exulte. Tentative de clothesline de Fox, esquivée, neckbreaker de la championne ! Les deux lutteuses se relèvent rapidement ! Elles échangent quelques coup de coude, puis Britani projette Alicia, non, la projection est contrée ! Fox porte un violent Dropkick qui envoie la championne au sol. Cette dernière est à genou, Alicia prend un peu d’élan ! Scissors Kick ! La challengeuse numéro 1 a porté son finisher ! Elle enchaîne avec le tombé. Un, deux et intervention de Layla Wallace qui casse le tombé ! Serena entre à son tour sur le ring ! Spear ! Spear qui coupe en deux son ancienne élève ! Et les deux femmes passent à tabac Wallace ! Britani en a profité pour rouler en dehors du ring. L’arbitre tente de son côté de calmer les deux femmes qui passent litteralement à tabac l’ancienne Knockout championne. Il les menace de les disqualifier et les engueule vertement. Serena fait mine de répondre en se dirigeant vers son coin, permettant à sa partenaire de continuer son passage à tabac dans le dos de l’arbitre… mais Britani ! Elle revient armée d’une chaise dans le dos de Fox ! Et bam ! Elle en donne un grand coup ! L’arbitre n’a rien vu… mais Serena si, elle pousse l’arbitre et se jette sur Knight qui l’accueille avec un autre coup de chaise en plein dans la tête ! La championne jette la chaise en ringside et se couche sur Fox pour effectuer le tombé au milieu de ce chaos et des hurlements des fans. L’arbitre voit la scène et tape à trois reprises le ring avec son poing.






Victoire de l’équipe britannique composée de Layla Wallace et Britani Knight. La championne n’a pas hésité à laisser sa partenaire se faire massacrer pour obtenir la victoire. Après avoir célébré quelques instants, avec les fans, et Layla, elle demande un micro qu’on lui apporte, puis elle se penche sur le corps étendu d’Alicia Fox. « C’est bizarre Alicia, il paraît que c’est moi la catin, pourtant maintenant, c’est toi qui est étendue, les jambes écartées, devant toute une salle… » Elle lâche le micro, puis comme sa partenaire du soir va taper dans les mains des fans avant de laisser la place aux WCH et aux BMM.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sexy Boy
EC3
Sexy Boy

Messages : 844
Age : 24
Localisation : In the space between the spaces
Humeur : Sinusoïdale

WFA No Way Out 2013 Empty
MessageSujet: Re: WFA No Way Out 2013   WFA No Way Out 2013 EmptyJeu 24 Oct - 22:50

Chauffeur : On est arrivés.

La voix sort Dolph de ses pensées.
Dolph : Hum... vous êtes sûr que c'est là ?

Chauffeur : C'est l'adresse que vous m'avez donné.

Dolph : Ok.

Il fouille dans sa poche et sort quelques billets.
Dolph : Tenez, gardez tout.

Chauffeur : Merci, monsieur. Passez une bo... hé ! Mais il y a que 7 dollars ?!

Il se retourne mais Ziggler est déjà descendu du taxi et s'est engouffré dans le night-club. Enfin, il essaie.. avant qu'une main ne l'attrape par le col.
Dolph : Non mais ça va pas ?!

Videur : C'est toi qui va pas bien. T'as vu comment tu es habillé ?

Ziggler est, en effet, vêtu d'un jean et d'un sweat-shirt.
Dolph : J'étais pressé. Et je le suis toujours. Si vous vouliez bien me laisser entrer, maintenant ?

Videur : Hors de question !

Dolph : Je connais quelqu'un à l'intérieur !

Videur : Ouais, comme tout le monde.

Dolph : Mais c'est vrai !

Videur : Vous allez me faire plaisir et vous allez faire la queue. Quand ce sera votre tour, vous entrerez.

Dolph : Vous vous foutez de moi ?

Videur : Oui, je vous laisserais jamais entrer avec une coupe pareille.

Dolph : Je pourrais te casser la gueule ici et maintenant. Et je laisserais tous les gens dans cette file te marchait sur ta petite gueule de...

??? : Mr Ziggler !

Le Reflet de la Perfection s'interrompt et tourne la tête. La porte s'est entrouverte et la tête de De Burchill en sort.
Paul : Je me doutais bien que c'était vous qui faisiez tout ce bruit. Venez, Monseigneur DiBiase vous attend.

Dolph : Ah ah ! On fait moins le malin, monsieur « jedikicékirentre » !

De Burchill tire Ziggler par le bras avant qu'il ne s'attire plus d'ennui. Ils entrent tous les deux.
Dolph : Dis-moi, Paulo. Pourquoi tu l'appelles « monseigneur » même quand il est pas là.

Celui-ci ne répond pas et l'emmène vers le carré VIP, une petite mezzanine qui surplombe la piste de danse. Dans un luxueux fauteuil, Ted Dibiase Jr, le Pure Champion, sirote un cocktail.
Dolph : Ted.

Ted : Dolph. Je t'en prie. Assis-toi.

Dolph : Merci.

Ziggler s'assoit dans le canapé puis jette un regard furtif à la ceinture Pure, posée à côté de DiBiase.
Ted : Dis-moi, Dolph. Tu te souviens de notre première rencontre ?

Dolph. : Nan... C'est pour ça que tu m'as fait venir ? Pour ressasser de vieux souvenirs ? Parce que si c'est ça, j'ai bien mieux à faire.

Ted : Allez, je te connais. Je sais que tu aimes ressortir tes faits d'armes.

Dolph : Oui mais la liste serait beaucoup trop longue... bien plus que la tienne.

Ted : Vraiment ?

Il caresse son Pure Championship.
Dolph : Bref... Qu'est-ce qu'il y avait de si exceptionnel lors de notre première rencontre, hein ? Shane nous a convoqué dans son bureau et ne nous a même pas demandé notre avis. Point barre.

Ted : C'est tout ce que tu retiens ?

Dolph : Quoi ? Tu te souviens de la manière dont j'étais habillé, du temps qui faisait, de la chanson qui passait à la radio ?

Ted : La première chose que je me suis dit c'est : « Celui-là, il va m'être utile. »

Dolph : Oh mon dieu, tu me brises le cœur. Moi qui croyait que tu étais sincère !? Paul, fais gaffe, cet homme est un goujat.

Ted : Restons sérieux. Est-ce que tu pensais vraiment qu'on en arriverait là, tous les deux ? Les plus grands champions par équipes de la WFA ?

Dolph : Arrêtes, tu vas me faire chialer.

Ted : Les « See The Perfection » ? Les trahisons ? Les soirées ? Les femmes ? L'argent ?

Dolph : Qu'est-ce que tu veux me faire dire ? Que j'ai aimé cette époque ? Qu'on a été les meilleurs amis du monde ? Que le jour où on s'est séparés a été le plus horrible de ma vie ? Et bien, tu as raison !

Ted : Alors qu'est-ce qui a changé ? Qu'est-ce qui a bien pu arriver pour qu'on se déteste autant ? Pour qu'on ne puisse pas se voir sans se mettre sur la gueule ? Pour que tu m'envoies crever dans un désert ?

Dolph : Parce que tu m'as volé ma place !

Ted : Tu parles du titre ?

Dolph : De tout ! Du titre, du Gang, du Main-Event, de l'argent, des femmes... de lui !

Il pointe De Burchill du doigt.
Dolph : Tout ceci devrait être à moi ! Je l'ai mérité. Je me suis battu pour ça ! Où étais-tu quand j'ai battu The Rock ? Quand j'ai battu CM Punk ?

Ted : Alors c'est tout ? C'est une histoire de jalousie ?

Dolph : C'est une histoire de justice ! Je me suis frayé un chemin vers le sommet. Et alors que je touchais au but, tu es revenu avec ton fric, avec tes relations et tu as pris ce qui me revenait de droit.

Ziggler se lève.
Ted : Rassis-toi.

Dolph : Ou bien, je pourrais balancer cette table de l'autre coté de la pièce et te maraver ta gueule de faux cul, non ?

Ted : Haha. Tu as toujours été le plus nerveux d'entre nous.

Dolph : Et toi, t'as toujours été...

Ted : Le plus intelligent. Tu as refusé mon offre de rejoindre le Gang alors que tu étais encerclé. Tu persistes à t'attaquer à nous en infériorité numérique. Tu me voles ma ceinture alors que tu savais que je viendrais la reprendre.

Dolph : Que veux-tu ? Je suis comme ça, j'aime les situations désespérées.

Ted : Et même quand tu décides de prendre les choses en main, tu échoues. L'Anti-Gang ? Même Origins ferait une menace plus crédible.

Dolph : Je t'emmerde.

Ted : Fais-toi à l'idée. Tu n'as aucune chance de remporter cette Elimination Chamber.

Dolph : Peut-être... mais si je peux te casser la gueule, à toi ou à ton larbin, ce sera une bonne soirée. Je me suis battu pour y entrer, je compte bien en profiter un maximum. Et enfin, je pourrais prendre la place qui me revient de droit, celle de champion du monde.

Ted : Wow ! Tu le penses vraiment ? Que tu as les épaules pour ça ? Si tu n'as jamais atteint le Main-Event, il y a une raison. La même pour laquelle tu as perdu ton titre Pure. Tu ne peux jamais rester concentré sur ton objectif. Il faut toujours que tu te pavanes. Tu veux brûler les étapes et ça se retourne contre toi.

Dolph : Et toi ? Tu penses vraiment être indéboulonnable ? Que le Gang va dominer la WFA jusqu'à la fin des temps avec toi à sa tête ? Vous vous allez vous bouffer la gueule. Et toi, tu seras le premier  à tomber. Il suffit d'un seul petit grain de sable dans ta parfaite petite machine bien huilée. Et crois-moi, j'adorerais être celui-ci.

Ted : Tu pourras tenter tout ce que tu veux, tu ne pourras pas m'atteindre. Je suis intouchable ! Mon plan est parfait. Je suis à un niveau que tu ne pourras jamais atteindre. Et de là-haut, je te regarderai échouer lamentablement.

Dolph : Et Trent ? 

Ted : Comment ça, « Trent » ?

Dolph : Tu vas me dire que vous aviez prévu son retour dans votre plan ?

DiBiase sourit.
Ted : Haha. Ça n'a pas d'importance. Aucun de nous n'avait besoin de cette victoire au Rumble. Notre place à WrestleMania est déjà assurée. Ce petit a fait une grosse erreur en nous défiant de la sorte.

Dolph : Mais il a prouvé que vous n'étiez pas infaillible.

Ted : Nous ne pouvons pas perdre. JE ne peux pas perdre. Même sans Paul, même sans argent, même sans Gang. Je suis toujours plus doué que toi. Tu devrais le savoir, n'est-ce pas ?

Dolph : Je ne vois pas de quoi tu parles.

DiBiase fait un signe de tête à De Burchill. Celui-ci se jette sur Ziggler. Ted se lève et balance la table basse. Il s'approche de Dolph, maintenu par Paul et le choppe à la gorge.
Ted : Je te parle du jour où tu m'as pris tout ce que j'avais et où tu m'as abandonné dans ce trou à rats. Ça te rappelle quelque chose ?

Dolph : Ouais... vaguement.

Le Million Dollar Son le relâche et retourne s'asseoir dans son canapé.
Ted : Plutôt ingénieux, je dois l'avouer.

Ziggler repousse Paul puis passe une main dans ses cheveux pour se recoiffer.
Ted : Ingénieux mais vain, comme tout ce que tu entreprends. Tu n'as fait qu'empirer les choses, Dolph. Ça n'était que du business mais tu as rendu ça personnel.

Il marque une pause.
Ted : Si je t'ai fait venir, ce soir, ce n'est pas pour raviver de vieux souvenirs, ni pour débattre de l'avenir du Gang. Je voulais mettre les choses au clair, te rappeler les enjeux et te dire qu'il n'y aura pas de marche arrière. A partir de maintenant, tout ce qu'on a vécu, c'est du passé. Dès que tu auras franchi les portes de ce night-club, je m'acharnerais à faire de ta vie un enfer. Parce que tu as osé me manquer de respect comme personne ne l'a jamais fait avant.

Dolph : C'est bon ? Tu as fini ?

Ted : Continue de faire le malin. Profites-en bien car ça ne durera pas longtemps.

Ziggler se lève.
Dolph : Alors... Rendez-vous à No Way Out ?

Il lui tend la main. Ted la serre.
Ted : Rendez-vous à No Way Out.

Ziggler tourne les talons et s'approche de la sortie. Paul lui ouvre la porte. Superkick ! Le Reflet de la Perfection vient de mettre De Burchill au sol !
Ted : Oh, non. Pas encore !

Dolph se retourne et sourit. Il prend une chaise et bloque la porte avec.
Ted : Bon, si on doit en arriver là.

Dibiase retire sa veste et sa cravate puis les pose à côté de lui.
Dolph : Tu as raison, j'ai toujours été nerveux.

Ziggler remonte les manches de son sweat-shirt. Il se rue vers Ted ! Il prend appui sur un pouf et se jette sur lui ! Les deux hommes retombent sur le canapé, qui bascule en arrière ! Ils roulent sur le sol en se donnant des coups de poing. DiBiase repousse son adversaire et se relève. Mais Ziggler revient à la charge. Il lui fonce dessus et il l'écrase contre la vitre... qui cède. Ils la traversent et retombent dans la partie non-VIP ! La musique s'arrête et les personnes présentes s'écartent pour les laisser se battre. Mais la sécurité intervient pour les séparer.
Ted : Lâchez-moi ! Vous savez qui je suis !?

Dolph : Si ils le savaient, ils me laisseraient te refaire le portrait !

Videur : Il va se clamer le blond !

Chauffeur : Il a surtout intérêt à me payer.

Ted : Toujours fauché ?

Dolph : Tagueule !

Chauffeur : DiBiase !

Ted : Ah, un fan !

Chauffeur : Enfoiré de fils de...

Dolph : Haha ! Tu fais un malheur toi aussi !

Ted : Pour qui vous vous prenez ?!

Chauffeur : C'est moi ! Greg, votre ancien chauffeur ! Vous m'avez viré comme un malpropre et vous avez sali ma réputation ! J'ai jamais plus retrouvé de boulot après ça.

Ted : Ça va, vous avez l'air d'avoir bien rebondi. Hum... taxi... il n'y a pas de sot métier comme on dit.

Chauffeur : Retire ce putain de sourire de ta tronche de faux-derche !

Dolph : Un videur noir, j'en connais un à qui ça ne va pas plaire.

Ted : Bon, vous pourriez faire votre boulot et l'escorter hors de cet endroit ?

Dolph : Ouais, allons terminer ça dans la ruelle !

Videur : Non ! Personne ne va aller nulle part !

Chauffeur : Ouais, on va vous remettre à votre place !

??? : Hum, si je puis me permettre...

Les quatre personnes se retournent vers l'homme qui s'est frayé un chemin parmi la foule.
Ted : Shane ?

Dolph : Shane ?

Shane : Vous pourriez régler ça dans un bon vieux match par équipes, non ?

Ted : Qu'est-ce que tu fous là ?

Shane : Je profite de ma retraite anticipée. La musique est bonne, le whisky pas cher et les filles pas farouches.

Dolph : Tu t'emmerdes, hein ?

Shane : Comme un rat mort. Mais vous voir vous mettre sur la tronche, ça me rappellera le bon vieux temps. Mais pour ça, il nous faut un arbitre.

Il commence à chercher quelqu'un parmi la foule.
Shane : Ah ! Earl ! Te voilà, mon vieux coquin. Veux-tu arrêter de peloter cette jeune fille ?

Earl : Hum, c'est-à-dire...

Shane : Je te paierais.

Earl : Hum... d'accord. Reste-là, mon chou, je reviens.

Fille : D'accord.

Il se lève de sa chaise et rejoint le groupe.
Shane : Maintenant... un commentateur. King ! Tu tombes bien. Ramène-toi.

Jerry Lawler : De toute façon, elle est trop vieille.

Fille : Hé, j'ai dix-hui... vingt et un ans !

Jerry : C'est ce que je dis !

Shane : Allez, installe-toi ici. Disc-jockey ? Pourriez vous lui laisser la place ? Merci. Tout est en place ? Alors, ring the... oh, je n'avais pas pensé à ça. Où va-t-on trouver une cloche ?

Dolph : Moi, j'en vois deux qui s'approchent.

Ted : Les filles !

Nikki et Brie : Salut Ted !

Dolph : Alors, on les frappe l'une contre l'autre ?

Les Bellas se retournent vers Dolph.
Dolph : Hé ! Vous avez trouvé un moyen de vous différencier !

Nikki et Brie : Tagueule !

Shane : Tant pis. Let's start this match, right now !

Tornado NightClub Tag Team Match : Team Perfection(w/ the Bella Twins) vs Poor Dumbasses Special Guest Referee : Earl Hebner
La foule s'est écarté et a laissé un carré vide au milieu de la piste de danse. Le chauffeur se jette sur Dolph et le videur sur Ted. Les pauvres, qui ont eu l'avantage de ne pas passer à travers une vitre plus tôt dans la soirée, prennent l'ascendant sur leurs adversaires. Les droites fusent. Dolph recule et pousse les habitués. Le chauffeur revient à l'attaque mais Ziggler lui donne un coup de poing dans l'abdomen. Il l'envoie sur une table et en profite pour reprendre son souffle. DiBiase s'est frayé un chemin dans le sens opposé et il s'approche du bar. Il boit un shot qui traînait là avant de le cracher au visage du videur ! Gutkick ! Il prend un tabouret et frappe l'abdomen de son adversaire avec ! Pendant ce temps, le Reflet de la Perfection a envoyé son adversaire sur une banquette et l'accule de stomps. Mais le chauffeur bloque son pied et le repousse. Il se relève et saute vers son adversaire. Hurricanrana ! Dolph a valsé de l'autre côté de la piste ! Il se relève et se prend une clothesline ! Ted est en train de fracasser le crâne du videur contre le bar. Mais le chauffeur le retourne et l'enchaîne de droites. Il le projette et DiBiase percute Ziggler !

Ces enfoirés de pauvres reviennent vers le centre de la piste et gardent la Team Perfection au sol. Le videur relève Dolph et porte un Powerslam ! Le chauffeur porte une Leg Drop sur Ziggler. Il fait le tombé : 1... 2... dégagement ! Le videur s'approche de Ted, qui se relève. Il l'enchaîne de droites puis lui envoie son genou dans l'abdomen. Il prend de l'élan et Shoulderblock ! Pendant ce temps, le chauffeur enchaîne le Reflet de la Perfection d'atémis. Mais celui-ci esquive et reprend l'avantage avec des coups d'avant-bras. Coup de pied dans l'abdomen. Et Neckbreaker ! Ziggler se relève mais est stoppé par une droite. Il réplique. C'est chacun son tour. Un coup d'avant-bras, esquivé par Dolph qui enchaîne avec un Scoop Powerslam sorti de nulle part ! Mais le chauffeur est dans son dos avec une des platines du DJ ! Low Blow de DiBiase ! ''Finish it now !'' lance Ted. Il relève le chauffeur, qui se tient l'entrejambe. C'est parti pour le Perfect Dreams ! Back Suplex de Ted et Dolph prend son élan... mais Ted s'écroule et coup de poing dans la face de Ziggler. Le videur est intervenu ! Il balance Dolph et attend que Ted se relève. Le public tape dans ses mains, Ted titube et le videur est dans son dos. Il lui attrape les bras et... Twisted Sister ! Twisted Sister de De Burchill ! DiBiase reprend ses esprits et sourit lorsqu'il voit son bras droit. Il fait le tombé : 1... 2... 3 !

Shane : Here are your winners by pinfall : Ted DiBiase and Dolph Ziggler !

Les personnes présentes dans le club huent les vainqueurs mais les membres du Gang n'y font pas attention. Superkick de Ziggler sur De Burchill !
Ted : Ça devient lourd.

Dolph : Parle pour toi. Je crois que je m'en lasserais jamais.

Ted : Va-t-en. Tout de suite.

Dolph : C'est ce que j'allais faire. Mesdames et messieurs. Désolé d'avoir gâché votre soirée. Pour nous excuser, mon ami va vous offrir une tournée générale.

DiBiase se retourne vers Ziggler, qui affiche un grand sourire.
Ted : C'est ridicule. De toute façon, je vais acheter cet endroit.

Dolph : Génial ! Comme ça, je saurais où venir pour parader avec mon titre.

Ted : Continue de vivre dans ton petit univers parfait pendant que je deviens champion dans le monde réel.

Dolph ne répond pas, il prend une bière sur la table à côté de lui, met la capuche de son sweat-shirt et se dirige vers la sortie.
Ted : Tu veux de l'argent pour le taxi ?

Dolph : Connard !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clown Bastard
Communiste à bonnet
Clown Bastard

Messages : 7170
Age : 28
Localisation : Pays Catalan

WFA No Way Out 2013 Empty
MessageSujet: Re: WFA No Way Out 2013   WFA No Way Out 2013 EmptyVen 25 Oct - 0:09

Sexy t'es un des meilleur dialoguiste de la WFA. J'adore ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gbacca
Luttologue bedonnant
Gbacca

Messages : 11622
Age : 33
Localisation : Trou de baal de Jabba le Hutt
Humeur : Fakhr/Nature Touch

WFA No Way Out 2013 Empty
MessageSujet: Re: WFA No Way Out 2013   WFA No Way Out 2013 EmptyVen 25 Oct - 0:13

J'appuie les propos de mon collègueuh.

C'est franchement très bon (et j'arrive pas à me décider sur la note depuis un moment donc c'est chiant aussi lol )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Godot
Hall Of Famer
Godot

Messages : 4748
Age : 29
Localisation : Dans le TARDIS.

WFA No Way Out 2013 Empty
MessageSujet: Re: WFA No Way Out 2013   WFA No Way Out 2013 EmptyVen 25 Oct - 18:32

Brock Lesnar


La salle est encore pleine du à l’excitation du match précédent. Les deux combattants viennent de quitter l'arène et le public attend avec impatience le prochain combat.
L'annonceur grimpe sur le ring, micro en main, dans l'intention d'annoncer la prochaine affiche. Il s'apprête à parler, mais...


Le titantron de Brock Lesnar se met en route, mais à la place du membre du Gang, apparaît son manager, Godot.
Ce dernier, souriant, s'approche du ring tandis que l'annonceur ne sait pas quoi annoncer, cette entrée n'étant visiblement pas prévue au programme.

Godot monte sur le ring tandis que le titantron et la musique s'arrêtent. Il est toujours aussi souriant, et prend le micro de la main de l'annonceur. Il en profite pour lui dire de partir loin de ce ring, qu'à partir de maintenant, c'est lui qui s'occupera de l'annonce de son poulain Brock Lesnar. Tout du moins c'est ce que les commentateurs peuvent deviner en lisant sur les lèvres du manager tandis que Justin Roberts n'a d'autre choix que d'obéir et de quitter le ring.

Godot se tourne alors vers le public.

Godot : Mesdames et messieurs, veuillez accueillir le meilleur catcheur que la WFA n'ait jamais connu de toute son histoire, le nouveau visage de cette fédé, le futur Champion du monde, le monstre de tous vos cauchemars... The Next Big Thing, Brock Lesnar !

Brock Lesnar fait son apparition, souriant et confiant. Avant de changer brutalement de visage et de courir vers le ring.

Maintenant qu'il est sur le ring, Brock Lesnar toise le public en souriant sournoisement, il prend le micro des mains de Godot qui en profite pour applaudir bruyamment son poulain laissant ce dernier prendre la parole.

Lesnar : Bienvenue dans mon show ... Oui, mon show ! Car je suis le futur de cette fédération ! Le nouveau conquérant, la nouvelle bête à ceintures ... Nul besoin de Money In The Bank ou de Rumble match pour moi étant donné que je bats tout le monde ! Mes seules défaites sont des matchs en tag, ou des défaites du à la tricherie de mes vils adversaires !

Le public commence à fortement le huer.

Lesnar : Mais je parviens toujours à me rattraper ! Depuis ma dernière défaite au Royal Rumble, où j'ai perdu à cause de Dibiase … (Lesnar serre le micro dans sa main, visiblement énervé, tandis que Godot tente, déjà, de le calmer avec des "You're the best Brock, you're the best")  Depuis une défaite qui n'arrivera plus, j'ai décidé de battre absolument tout les challengers individuellement ! TOUS ! Aucun ne me résistera ! Et Junior, sache que je ne t'en veux pas mais si tu me trahis encore une fois alors là, rien ni personne ne pourra m'empêcher de te faire la peau comme j'ai pu le faire à d'autre !

Lesnar se tourne vers le titantron, où est diffusé la vidéo de certaine de ces anciennes victoires que ce soit dans le monde du catch ou du combat libre. Ces vidéos semblent d'ailleurs le calmer et lui redonner le sourire, alors que le public hue les vidéos.

Lesnar : Vous me huez... Mais vous ne pouvez pas nier que je suis le premier, et le seul, à avoir été champion du monde de catch et de combat libre ! Qui peut se vanter d'une telle performance ?

Godot : La réponse est simple, absolument PERSONNE !

Lesnar : Exactement, d'ailleurs certains catcheurs ont préféré fuir en apprenant mon retour dans le monde du catch avant même qu'il soit effectif tant les gens ont peur de moi. C'est le cas du Miz, de CM Punk, d'Austin Aries et de Shawn Mickeals ! Pourtant, ce sont tous d'anciens champions du monde mais malgré cela, ils sont partis car leur instinct de survie leur à dit de partir loin, très loin de moi ! Punk est parti faire une émission télé qui fait des ratings encore plus bas que les shows de la UHW et ça se dit le meilleur du monde ...

Godot : Tu sais, j'ai eu la chance d'assister à son émission, elle est franchement pas mal et en plus …

Regard noir de Lesnar.

Godot (avec peur) : Euh … Non, tu as raison, elle n'est pas terrible.

Lesnar éclate de rire dans le micro de Godot.

Lesnar : Je suis l'avenir de la WFA. Je n'ai jamais perdu un match hardcore, jamais. No Disqualification, j'ai fait. Chair, j'ai fait. Ladders, j'ai fait aussi. Et TLC également. Je ne recule jamais face à un combat, tandis que le Miz ... lui, à préféré partir se terrer je ne sais ou pour ne pas avoir à me rencontrer. Même chose pour celui que vous appelé HBK, lui, il s'est tourné vers Dieu et prie chaque jour que son Dieu fait pour ne pas me rencontrer. Mais Dieu ne l'aidera pas car lui aussi il a terriblement peur de moi ! Et concernant Aries … Regardons plutôt l'un de ces derniers matchs.

Le Titantron montre une vidéo que Godot commente.

Godot : La vidéo est celle du match CM Punk vs Austin Aries pour le titre IC on voit clairement Austin Aries qui renonce en plein milieu d'un match qu'il aurait pu/du gagner. Mais il n'en sera rien car il a préféré quitter le ring et regarder tranquillement un match facile à gagner s'envoler. Si une telle situation se présente pour Brock, il ne ferait pas la même erreur, il massacrerait son adversaire et remporterai le titre.

Godot essaye de continuer mais Lesnar s'empare du micro avant de crier.

Lesnar : Je suis The Next Big Thing, Brock Lesnar. J'ai battu tout le monde. J'ai mis à terre plus de catcheur que n'importe qui ! John Morrison m'a même soudoyé dernièrement pour pas que je m'attaque à lui un jour. Me soudoyer moi ...

Brock éclate d'un grand rire caverneux, qu'il cesse d'un coup pour regarder la foule avec un air sérieux. Et un sourire plutôt sadique se dessine sur ses lèvres.

Lesnar : On ne me soudoie pas ! Je suis Brock Lesnar ! Je me bats quand je veux, avec qui je veux. J'aime le combat, j'aime le succès, et j'aime par dessus tout mettre mes adversaires à terre. Je suis un futur champion, et vous le verrez très bientôt. Mon chemin vers la gloire, je vais le tracer, et dans mon sillage il y aura plein de Superstars à terre ! Vous ne me croyez pas? Attendez de voir ! Je vous réserve bien des surprises. En attendant ... Si quelqu'un veut s'opposer à moi, qu'il vienne !

Brock marche à travers tout le ring, souriant et détendu.

Alors que Brock était entrain de rapprocher son micro de la bouche pour de nouveau s'exprimer, soudain, un titantron retentit …


Cette fois-ci pas de supercherie comme lors du dernier Smackdown, le Miz est bel et bien là pour le plus grand bonheur des fans !

Lesnar : Forcé de contester que je me suis trompé, tu n'es pas une tafiole comme je le pensé, tu es simplement un idiot. Par contre, je peux te dire que je ne me trompe pas en disant que tu n'es pas à ma hauteur, tu ne m'arrive pas à la cheville.

Godot : Alors si j'étais à ta ...

Le Miz coupa sans remord le manager.

Miz : Brock Lesnar, the next big thing, enfin ce qu'il en reste. Oui Brock, tu te fait vieux toi aussi et la compétition n'est vraiment pas la même que lorsque tu avais 25 ans n'est ce pas ? La preuve, tu t'es fait bêtement éliminer du Rumble match. Certes, depuis ton retour, tu as battu deux, trois catcheurs mais à chaque fois, c'était sans aucun doute le pire match de l'année. Alors, tu te bats peut être quand tu veux, mais tu ne gagne pas quand tu veux, non non,c'est pas aussi simple que ça.
Et tu dois être de mauvaise humeur, toi qui aime la victoire et la gloire car la gloire tu ne l'as pas vraiment en ce moment, peu de gens font attention a toi. Ta gloire, elle est finie depuis un bon bout de temps. Alors ok, on à beaucoup parlé de toi avec ce Gang mais finalement tu es le membre le moins important de ce clan.

Miz se tourne vers Godot.

Miz : Tu sais que je t'aime pas toi ? Non,vraiment pas, je te trouvais déjà ridicule lorsque tu as fait signer Heath Slater et maintenant que tu as Lesnar comme client, c'est encore pire ! Encore que Slater s'en sort plutôt bien, même plus que bien mais c'est plus du à l'influence des membres de l'EoC que de la tienne.

Brock donne son micro à Godot et s'avance vers le Miz. Les deux Hommes sont maintenant face à face. La tension est palpable, cela peut partir à tout moment lorsque ...


C'est maintenant à Austin Aries de faire son retour surprise. Comme pour le Miz, la foule est ravi et le fait savoir.

Aries : Allons les gars ne vous disputez pas, profitez de l'instant présent. Miz profite de ton retour ce soir car je suis certain que tout ceci t'a manqué et toi Brock profite du fait qu'on te porte de l'attention à toi et pas aux autres membres du Gang.

Aries s'arrête pour laisser les fans scander son nom.

Aries : Ecoute Brock ce n'est pas en ayant battu quelques catcheurs de seconde zone que tu peux te vanter ! Par contre, je m'étonne de te voir toi, Miz, ancien champion du monde de la WFA à la retraite venir en personne parler avec cette .... comment on pourrait dire sans être méchant … Ah oui, cette mauviette !

Lesnar : Moi une mauviette ? (rire gras) Non mais sérieusement Austin,que fais-tu ici ? Ah pardon, tu viens voir tes fans, tu sais, ceux à qui tu as fait deux doigts lors des Survivor Series.

Miz : Il à peut être fait une erreur en insultant le public mais lui au moins n'attaque pas tout le monde en traite et en bande en plus. Bon passons à autre chose, alors sois gentil Brock et laisse les personnes crédibles communier avec la foule car nous allons maintenant accueillir un autre catcheur venu juste pour vous ! Je parle bien entendu de HBK !!!


Shawn fait son apparition sous les acclamations du public. Ce dernier se dirige sur le ring après avoir tapé dans le plus de main possible.
En arrivant sur le ring, il ignore Lesnar et serre les mains du Miz et d'Aries.

Lesnar : Non mais les gars on tombe dans le cliché là ! Tous les anciens que je viens de critiquer revienne comme par miracle. Il fait son arrivé quand Punk ?

La foule crit comme jamais dès que Brock Lesnar prononce le nom de CM Punk.

HBK : Malheureusement, Punk n'était pas dispo ce soir, il aurait adoré être avec nous mais il avait des obligations.

Lesnar : Ah parce qu'en plus, vous vous êtes concerté pour venir devant moi. Vous venez de montrer à tout le monde que j'avais raison, vous n'êtes que des tafioles.

HBK : Saches qu'on ne sait pas concerté, c'est une personne qui ne te porte pas dans son coeur qui à décidé de nous réunir pour s'attaquer aux membres du Gang.

Lesnar : Dans ce cas, c'est bien dommage que Punk n'est pas pu venir car j'aurais adoré lui montrer que je suis meilleur que lui !

Miz : Really ? Really ? Really ? Tu penses que quelqu'un de ton niveau, c'est à dire médiocre, peut battre CM Punk ?

Godot : Oh que oui il en est capable mais arrêtons les banalités et dites nous qui vous à contacté et dans quel but !


Le vainqueur du dernier Royal Rumble match fait son arrivé avec une ovation de la foule. Micro en main, il décide de rester sous le titantron.

Barreta : Comme tu l'as sans doute comprit, je suis l'investigateur de tous ces retours

Il commence à se diriger doucement vers le ring.

Barreta : Je sais que ce n'est pas la nouvelle année néanmoins, j'ai tout de même pris une bonne résolution, celle de détruire le Gang. Alors je me suis dit que j'allais pour une fois enfreindre les règles morales en vous attaquants comme vous vous aimez le faire !

Lesnar : Maintenant, j'en suis sur, c'est la réunion des boulets ! Shawn, Aries, Miz et maintenant Barreta, super. Non mais les mecs, vous revenez juste pour vous associer avec ce gringalet ?! Quel retour raté ! De plus, tout le monde s'en fout de votre retour moi le premier.

Aries : Tu devrais commencer à avoir peur Brock car on ne va pas te laisser filer.

Lesnar : Parce que tu crois que je vais partir ? Laissez moi rire, je vous bats quand je le veux et ou je veux. Alors, Trent, retourne dans ton vestiaire si tu ne tiens pas à prendre ta retraite ce soir.

HBK : Et tu penses que nous on à peur de toi ? Tu es un looser Brock, oui un looser, tu as peut être gagné un titre mondial à 25 ans mais tu es parti quand tu l'as perdu, tu es donc aller à l'UFC, tu as gagné le titre, tu l'as perdu et tu es parti. Tu fais ton retour dans le monde du catch pour t'associer avec le Gang, tu n'es qu'un lâche qui n'assume pas ses défaites et ses échecs. Moi je suis parti de rien, et je suis arrivé au sommet et même maintenant à la retraite, je reste plus crédible que toi !

Brock éclata d'un grand rire bref avant de se taire soudainement et de fixer HBK dans les yeux avant de reprendre la parole.

Lesnar : Dis-moi, Shawn, as-tu déjà combattu à l'UFC ? Non ? As-tu déjà gagné une ceinture à l'UFC ? Non ! As-tu déjà combattu toutes les légendes que j'ai pu battre ? Non plus. Et après, tu viens sur ce ring, en clamant que tu es plus crédible que moi ? C'est sur que si tu as de mauvais adversaires, tu ne peux qu'être le meilleur ... Même si tu es médiocre. Je ne suis pas parti lorsque j'ai perdu, j'ai jugé que c'était le temps pour moi d'aller découvrir d'autres horizons, au lieu de rester à stagner dans un endroit où j'avais déjà gagné le meilleur.

HBK : Je n'ai pas besoin de combattre à l'UFC pour être meilleur que toi, je n'ai pas besoin d'avoir une ceinture à l'UFC pour prouver que je suis meilleur.

Barreta : Et si on arrêter de parler à cette personne sans cervelle pour passer à l'action ?

Lesnar est maintenant entouré par les quatre hommes. Il se met en garde puis fonce attaquer Trent mais il est très vite dominé par les quatre hommes jusqu'à ce que les autres membres du Gang fassent leurs arrivés pour aider leur partenaire. Le show s'arrête là alors que personne ne semble pouvoir prendre le dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clown Bastard
Communiste à bonnet
Clown Bastard

Messages : 7170
Age : 28
Localisation : Pays Catalan

WFA No Way Out 2013 Empty
MessageSujet: Re: WFA No Way Out 2013   WFA No Way Out 2013 EmptyVen 25 Oct - 19:17

Pour moi c'est ta meilleure promo avec Lesnar ! Tu as bien mis le côté "Brutasse" du mec en avant ( ce que je trouvais que tu ne faisais pas assez avant ).
Après c'est un avis perso' mais je suis pas fan de la fin, l'accumulation des guest... en fait j'ai vu arriver le Miz je me suis dit "Et un match avec victoire de Lesnar pour bien conclure tout ça." mais finalement non. Au moins on est surpris mais j'ai trouvé que ça faisait "trop".
Ça reste néanmoins une excellente promo.

Coffee, Tomb, JomoStyle, Panda, AU BOULOT ! La concurrence est féroce. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SwantonBomb
Head Booker
SwantonBomb

Messages : 1776
Age : 25

WFA No Way Out 2013 Empty
MessageSujet: Re: WFA No Way Out 2013   WFA No Way Out 2013 EmptyVen 25 Oct - 19:45

Brock cheers Si j'étais pas dans le match, Godot je serai pour toi à fond
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gbacca
Luttologue bedonnant
Gbacca

Messages : 11622
Age : 33
Localisation : Trou de baal de Jabba le Hutt
Humeur : Fakhr/Nature Touch

WFA No Way Out 2013 Empty
MessageSujet: Re: WFA No Way Out 2013   WFA No Way Out 2013 EmptyVen 25 Oct - 23:16

Je confirme, très bonne promo Godot, bien joué Very Happy !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JoMo Styles
EC3
JoMo Styles

Messages : 876
Age : 20
Humeur : On mange quoi ?

WFA No Way Out 2013 Empty
MessageSujet: Re: WFA No Way Out 2013   WFA No Way Out 2013 EmptyDim 27 Oct - 21:05

MISTER ANDERSON
 


Journaliste : Nous arrivons dans un des vestiaires de la WFA, la salle n'est pas allumé, mais on arrive à discerner un homme assit sur une chaise en train de regarder la télévision, cet homme c'est une personne que beaucoup de personnes décrivent encore comme mystérieuse ... C'est Mr Anderson ! Mr Anderson est une personne que n'arrivons plus à le comprendre, a t'il encore sa double personnalité ? Pourquoi ne s'appelle t'il plus Andernedy ? Peut on encore faire confiance à un type si "perturbé" ? A t'il vaiment une chance de [url=#]gagnerWFA No Way Out 2013 Arrow-10x10[/url] le titre ce dimanche ? C'est ce que nous allons essayer de découvrir ...

Mr Anderson : Qu'est ce que vous faites là ?!

Journaliste : Heu ... Pardon je suis un journaliste ... Je voudrais avoir une interview ...

Anderson : Tu veux avoir une interview ?! Attends j'écoute la fin du discours de cet imbécile de Callihan a la télé ...

Callihan : ... Et pour finir je dirais que je suis le champion Hardcore par excellence, je suis la définition du mot "Hardcore" ! contrairement à Mr.Anderson qui essaye de se faire passer pour un type Hardcore après ses multiples tentatives ... Rendez vous à No Way Out !

Mr Anderson coupe la télé ...

Journaliste : Qu'est ce que cela vous fait d'entendre ces mots de la part du champion Hardcore ?

Quelque chose de bizarre se produit, on dirait que Mr Anderson ne s'occupe en aucun point de ce qu'a dit le journaliste ... On dirait qu'il pleure !

Mr Anderson : Mais pourquoi dites vous tous ça ? Callihan et l'autre dans ma tete ... Moi pas Hardcore ... C'est une ineptie ... Je suis Hardcore ! Hein dites moi que je suis Hardcore ?

Journaliste : Oui monsieur vous l'etes !

Mr Anderson : Non c'est faux, tu ne crois pas en ce que tu dis ! Mais j'ai attaqué Callihan avec une tronçonneuse, c'est Hardocre ça ?!

Journaliste : Oui beau...

Mr Anderson : C'est pas à toi que je parle c'est à "l'autre" ...

Puis un silence s'installa ... Mr Anderson semble très faible psychologiquement, sa voix parraissait faible et incertaine, mais il reprit la parole ...

Mr Anderson : Non je suis Hardcore ! Tu te trompes ... enfin je ne sais plus ... peut etre as tu raison .. mais quoi de plus Hardcore qu'une tronçonneuse ? Mais si je ne suis pas Hardcore je vais me faire massacrer dimanche ... J'ai peur ... Aidez moi ... Je suis faible, tellement faible ... je suis obligé d'utilisé une tronçonneuse pour faire croire que je suis Hardocre ... C'est n'importe quoi, je vais etre obligé de déclarer forfait pour No Way Out ...

Un nouveau silence s'installa ...

Anderson : Oui en plus je suis en train de déshonnorer le nom de Mister Kennedy ! Mais non ! Pourquoi je dis ça ?! En plus je suis meme pas capable de faire calmer une voix dans ma tete ...

Journaliste : Monsieur Anderson puis je vous aider ?

Anderson : Comme si toi un simple journaliste pourrait faire quelque chose pour moi, je suis tellement pathétique ...

Journaliste : N'importe quoi ! Tu es Mister Anderson un ancien World Champion TNA ! Un des catcheurs préférés de l'IWC, ressaisis toi, il faut que tu te révei... 

Anderson : Tais toi ... Ferme ta bouche ... Oh mais oui ... je sais comment devenir plus Hardcore, cela serait tellement plus simple ... Non je dois me ressaisir ! Mais pourquoi je devrais me ressaisir alors que je suis tellement nul ... tellement prévisible ... tellement gentil ... Et si me laissais aller ? ...  Non je dois résister à la tentation ...

Journaliste : Ouais résister !

Anderson : Mais ta gueule !!! Tu peux pas t'empecher de l'ouvrir ta grande gueule !

Mr Anderson se léve, il se tient la tete à deux mains et répéte "Tais toi .. tais toi ... " le journaliste est affolé ! Il ne sait pas ce va se passer ! Anderson se rapproche du journaliste ... et lui glisse à l'oreille ...

Anderson : Calme toi ! Je ne vais rien te faire ! Pourquoi stresses tu ?

Le journaliste se détendit un peu, mais il n'aurait peut etre jamais du car Mr Anderson lui applique sa prise de finition le Mic Check ! Quel violence ! Mr Anderson se tient la tete ...

Anderson : Pourquoi ai je fais ça ? C'était trop violent ! Oui mais c'était Hardcore ! Oui mais trop violent ! Oui mais c'était Hardcore ! SI pour devenir Hardcore il faut faire ça alore je ne veux p.. ! Tu n'as rien gagné ici ne l'oublie pas ! Oui c'est vrai .. Un an que je suis ici et j'ai rien fait que je suis faible ... je suis nul ... Il faut que je devienne Hardcore l'etre moins ... Et si je cramais le journaliste, non mieux je lui coupe ses testicules et je lui fais mangé ! Mais qu'est ce que je dis ?! Il faut que je m'en aille de ce vestiaire avant que l'on voit ce que j'ai fait ...

Mr Anderson partit des vestiaires encore plus faible psychologiquement que d'habitude ...











Voila changement de gimmick, avec un Anderson complétement fou capable de péter un cable à tout moment Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




WFA No Way Out 2013 Empty
MessageSujet: Re: WFA No Way Out 2013   WFA No Way Out 2013 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

WFA No Way Out 2013

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

 Sujets similaires

-
» Autoroute 2013
» Projet voyage 2013 transamérica ; infos,conseils?
» LEL 2013
» [CDA 2012] Quarante Space Wolves pour 2013
» Euro Tour 2013

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Catch Asylum : Le forum des fous de catch :: E-Fed :: Promotions-