Catch Asylum : Le forum des fous de catch WWE TNA ROH INDY NJPW
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

La nouvelle saison de pronostics à commencer, c'est par que ça se passe !
Notre débrief de AEW Double Or Nothing est ici
Partagez | 
 

 WFA Smackdown 22/12/13

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Gbacca
Luttologue bedonnant
Gbacca

Messages : 11622
Age : 33
Localisation : Trou de baal de Jabba le Hutt
Humeur : Fakhr/Nature Touch

WFA Smackdown 22/12/13 Empty
MessageSujet: WFA Smackdown 22/12/13   WFA Smackdown 22/12/13 EmptyMer 18 Déc - 13:57





Cette semaine dans le WFA Smackdown le show le plus peoplepower de la WFA !
John Morrison la lumière de la WFA, le meilleur athlète de tous les temps, le plus grand champion WFA à avoir foulé cette terre illuminera le show !

Après cela dois-je vraiment parler du reste ?

Dolph Ziggler et Heath Slater parleront de leurs gains de titre ! (Même s'ils ont tous les deux honteusement volés leurs victoires).

La suite des matchs de qualification pour le MITB de Wrestlemania IV !

Et... les APA traiteront avec moi ce qui va impliquer quelques...surprises   !

 People Power! 


 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TheStraightedge17
Grand Slam Champion
TheStraightedge17

Messages : 3093
Age : 26
Localisation : Denver, Colorado.
Humeur : Franklin, Michael ou Trevor ?

WFA Smackdown 22/12/13 Empty
MessageSujet: Re: WFA Smackdown 22/12/13   WFA Smackdown 22/12/13 EmptyMer 18 Déc - 20:52

John Laurinaitis VS John Morrison à Wrestlemania ? Big Johnny contre Light Johnny ?

Qu'on rende la ceinture à la lumière pour obtenir ce ME  bave jvc 

PS : Même si je t'aime, Dolph ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HeelManiac
Champion
HeelManiac

Messages : 2637
Age : 27
Localisation : Chez ta soeur.
Humeur : Heelesque

WFA Smackdown 22/12/13 Empty
MessageSujet: Re: WFA Smackdown 22/12/13   WFA Smackdown 22/12/13 EmptyMer 18 Déc - 21:26

Quel talent Mr Excitement, mais QUEL TALENT !

Je n'ai jamais vu un show aussi prometteur depuis le début de la WFA ! Ce programme est juste totalement alléchant ! J'ai tellement hâte !

PEOPLE POWER !  People Power!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MrCoffeeInTheBank
Champion
MrCoffeeInTheBank

Messages : 1594
Age : 29
Humeur : caféiné

WFA Smackdown 22/12/13 Empty
MessageSujet: Re: WFA Smackdown 22/12/13   WFA Smackdown 22/12/13 EmptyDim 22 Déc - 0:04

People Power! 

Et surtout! Ne manquez pas votre ancien General Manager adoré (après moi haha!)

William Regal !
qui va arbitrer un match d'anthologie!

Ne manquez pas ça!

People power!
 People Power! 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TManiac
Champion
TManiac

Messages : 2306
Age : 26
Localisation : Les Eyrié
Humeur : En travaux

WFA Smackdown 22/12/13 Empty
MessageSujet: Re: WFA Smackdown 22/12/13   WFA Smackdown 22/12/13 EmptyDim 22 Déc - 0:40

Je n'en serai pas, madame rentre demain après 4 mois en Allemagne, il est donc logique que je passe la soirée avec elle (mais dès lundi, j'attaque le show ! )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://simdelpatoche.canalblog.com/
SwantonBomb
Head Booker
SwantonBomb

Messages : 1776
Age : 25

WFA Smackdown 22/12/13 Empty
MessageSujet: Re: WFA Smackdown 22/12/13   WFA Smackdown 22/12/13 EmptyDim 22 Déc - 10:58

À 100% avec vous ce soir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Showtime
Administrateur
Showtime

Messages : 6876
Age : 24
Localisation : Under a six sided ring
Humeur : Aqueuse

WFA Smackdown 22/12/13 Empty
MessageSujet: Re: WFA Smackdown 22/12/13   WFA Smackdown 22/12/13 EmptyDim 22 Déc - 11:22

Sheik

_________________
WFA Smackdown 22/12/13 Bfg10

Pool catch:
 
[size=12]Showtime[/size]

Xavier Woods - Rollins -Big Cass - AJ Styles - Alberto Del Rio - Ambrose
Heath Slater - Jack Swagger - Erick Rowan - Kane
Becky Lynch Paige
Alexander Wolfe

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
UltraDropkick
NXT
UltraDropkick

Messages : 195
Age : 21
Localisation : Dans un monde utopique où Cena est un jobber

WFA Smackdown 22/12/13 Empty
MessageSujet: Re: WFA Smackdown 22/12/13   WFA Smackdown 22/12/13 EmptyDim 22 Déc - 12:25

Je suivrais le show, même si le fils de la perfection ne sera pas présent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Godot
Hall Of Famer
Godot

Messages : 4748
Age : 29
Localisation : Dans le TARDIS.

WFA Smackdown 22/12/13 Empty
MessageSujet: Re: WFA Smackdown 22/12/13   WFA Smackdown 22/12/13 EmptyDim 22 Déc - 12:34

Je serais présent uniquement si j'ai droit à une loge VIP !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SwantonBomb
Head Booker
SwantonBomb

Messages : 1776
Age : 25

WFA Smackdown 22/12/13 Empty
MessageSujet: Re: WFA Smackdown 22/12/13   WFA Smackdown 22/12/13 EmptyDim 22 Déc - 13:45

Godot a écrit:
Je serais présent uniquement si j'ai droit à une loge VIP !

Viens, j'ai une place  Embarassed 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Godot
Hall Of Famer
Godot

Messages : 4748
Age : 29
Localisation : Dans le TARDIS.

WFA Smackdown 22/12/13 Empty
MessageSujet: Re: WFA Smackdown 22/12/13   WFA Smackdown 22/12/13 EmptyDim 22 Déc - 13:50

SwantonBomb a écrit:
Godot a écrit:
Je serais présent uniquement si j'ai droit à une loge VIP !

Viens, j'ai une place  Embarassed 

En tant que membre du Gang on a petit four, champagne et caviar j'espère ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SwantonBomb
Head Booker
SwantonBomb

Messages : 1776
Age : 25

WFA Smackdown 22/12/13 Empty
MessageSujet: Re: WFA Smackdown 22/12/13   WFA Smackdown 22/12/13 EmptyDim 22 Déc - 14:26

Oui et DeBurchill sous la main pour se défouler
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TheStraightedge17
Grand Slam Champion
TheStraightedge17

Messages : 3093
Age : 26
Localisation : Denver, Colorado.
Humeur : Franklin, Michael ou Trevor ?

WFA Smackdown 22/12/13 Empty
MessageSujet: Re: WFA Smackdown 22/12/13   WFA Smackdown 22/12/13 EmptyDim 22 Déc - 15:10

En tant que co-gérant de Voiceless TV... Je serais en ringside pour observer ce show qui s'annonce énorme ! Enorme, un peu comme le grand et très intense.... charisme de John Laurinaitis !  People Power! 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bon Brute & Truand
Head Booker
Bon Brute & Truand

Messages : 929

WFA Smackdown 22/12/13 Empty
MessageSujet: Re: WFA Smackdown 22/12/13   WFA Smackdown 22/12/13 EmptyDim 22 Déc - 17:54

Dans 5 minutes, un numéro du peuple, fait par le peuple, pour le peuple ! People Power! Hahahaha!  People Power!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bon Brute & Truand
Head Booker
Bon Brute & Truand

Messages : 929

WFA Smackdown 22/12/13 Empty
MessageSujet: Re: WFA Smackdown 22/12/13   WFA Smackdown 22/12/13 EmptyDim 22 Déc - 18:00

WFA City – Bar des APA


Comme à son habitude Big Show du grenier est en pleine partie de WFA Wrestlemania I, la seule et unique borne d'arcade du bar. Il l'a fait ! Après 54871 parties, il est maintenant sûr de pouvoir battre le High Score ! Pour ça il a du optimiser le gain de points pour tous les match en prenant à chaque fois l'outsider, il ne lui reste plus que le Main Event et il auras enfin battus ce fameux VKM, détenteurs actuel du sacro-saint High Score !

-Triple H ? Tu aurais du prendre RVD, ça aurait été plus facile

La voix assurée avait fait sursauter le géant, lui faisant perdre un combo et par extension quelques précieux points.

- Fais pas chier tu vois pas que je suis occupé !
- Occupé à ? Ce jeux est dépassé il a au moins dix ans !
- C'est vintage ! Et ce jeux est le meilleure de la saga, admire ces graphismes ! Regarde la finesse des patterns et surtout ce gameplay !
- Hum ok, bon sinon tu sais pourquoi je suis ici.

Le géant se détourne quelques secondes de l'écran de jeu et observe son interlocuteur de haut en bas. Il s'agit de The Brian Kendrick, toujours dans un costume trois pièce anthracite impeccable, les cheveux attaché en catogan il dégage une classe qui dénote fortement avec l'ambiance du bar.

- Non, visiblement pour me faire chier...
- Raté, je suis ici pour te faire une proposition que tu ne pourras pas refuser.
- Une Xbox One ? J'en ai déjà une, idem pour la Ps4
- Non tu vas être mon co-pilote, je sais que ça te fais plaisir, mais reste digne et te répand pas en larme de joie.
- Pas le temps et surtout pas envie
- Attend je te propose d'être mon co-pilote, tu sais ce que ça représente ?
- Do a barrel roll ?

The Brian Kendrick marque une pause et regarde le géant avec étonnement.

- Pas compris...Bref, je t'explique les grandes lignes, on vas dans un bar, enfin un vrai bar avec des femmes!
- Il y a ODB si tu veut, elle doit être dans le coin là bas
- Des vrais femmes ! Et tu m'assisteras dans ma recherche de la compagne idéale pour la nuit, par contre je te préviens co-pilote, je me resserve les quinze et plus, en dessous elles sont pour toi.
- Pas intéressé et c'est pas légal ce que tu propose...
- Hahaha je parlais pas d'âge, mais de...
- Pas intéressé !
- Attention tu vas échouer ! Quel idée aussi de prendre HHH ! Il a perdu lors du show ! Tu vois game over, je te l'avais dit ! Bon maintenant que tu n'as plus rien à faire tu vas m'accompagner.
- Si je viens pas tu vas pas me lâcher ?
- En effet

Après un long soupir et un dernier regard lourd de regret envers la borne d'arcade le Big Show accepte de suivre The Brian Kendrick, les deux hommes quittent le bar et rejoignent une boutique un peu plus loin dans la rue, quand ils pénètrent dans l'échoppe le visage du tailleur s'illumine à deux reprises, la première en voyant TBK, clairement un de ses meilleurs clients et la seconde en remarquant le gabarit impressionant de l'accompagnant.

- Brian ? Tu voulais pas aller dans un bar ?
- Habillé comme tu l'es ? Déjà que de base tu ne trouveras pas plus que dix, si en plus tu garde ton sweat capuche et ton jean trop grand tu descend largement en dessous des cinqs, et un copilote se doit de porter un costume !

Le tailleur passe à coté de TBK et ils échangent tous deux un High Five complice.

- Monsieur Kendrick j'ai reçu votre dernière commande, nous aurons juste à le faire ajuster.
- Nous verrons ça la prochaine fois, pour le moment il faut sauver cet homme tu as vu ce qu'il portes !


La caméra se tourne vers le Big Show en train de jouer à la ps Vita


- Roh laisse ta gameboy, tu vas essayer les costume que j'ai pris pour toi
- C'est pas un gameboy, mais une vita et d'ailleurs on dit UN gameboy...
- Euh ok, bon allez vas t'habiller !
- Pfff de toute façon il y aura pas ma taille, il y a jamais ma taille...
- Je te comprend Bro', je suis pareil !


The Brian Kendrick tend la main en signe de High Five en direction du géant qui ne relève pas et rejoins d'un pas lent la cabine d'essayage. Le tailleur se précipite à sa suite après avoir libérer TBK en répondant à son appel de high five.


- Euh Brian ?
- Oui ?
- C'est normal que les costume soient parfaitement à ma taille ?
- Oui
- Mais comment ?
- Tu te souviens de la visite médicale de la semaine dernière ? Avec le docteur Aaron Wesome ?
- Le gars bizarre qui s'est contenté de prendre des mesures ? Hey attend c'était toi ?!
- Qui d'autre ? Tu connais beaucoup de docteur A.Wesome ?

Le rideau de la cabine d'essayage s'ouvre et le Big show commence à en sortir, on devine un costume gris d'une rare élégance, mais avant même qu'il ne soit pleinement visible, The Brian Kendrick attrape la caméra et la pointe vers lui.


- Ahah WFA Universe ! Je sais que vous mourrez d'envie de voir mon copilote dans son costume flambant neuf, mais voyez vous un costume aussi classe ne peut pas être montrer sans avoir été parfaitement ajusté... Wait for it !


Et la caméra s'éteint...


C'est le premier match de la soirée, et même si il n'est pas diffusé, il n'en est pas moins intéressant. Dans quelques instants, deux hommes vont se battre pour leurs dames. Eric Young contre Richie Steamboat vont laver l'affront fait à leurs couples respectifs. Car si les deux hommes n'en ont rien à foutre, c'est bien leurs femmes, l'impétueuse ODB d'une part, et la sulfureuse Kaitlyn de l'autre, qui ont insisté pour avoir ce match. Johnny Laurinaitis a donné son accord cette semaine, et en a profité pour faire débuter un nouvel officiel.
William Regal, l'ancien General Manager de Smackdown est descendu vers le ring sans gloire, ni trompettes, et malgré les acclamations du public -du moins de sa partie la plus smart, il garde son flegme légendaire, s'occupant de vérifier l'état du ring et de saluer son ancien salarié, Justin Roberts.






"Accompanied by O! D! B!, from Ontario, Canada, weighing at 225 pounds, a former tag team champion, ERIIIIIIC YOUNG!"


L'ancien des Brutal Redneck Coalition, barbe hirsute, ne semble pas comprendre pourquoi son épouse accorde autant d'importance à ce match. D'ailleurs, il ne semble pas comprendre ce qu'il se passe. Il monte dans le ring, alors que le public a tout de même du mal à oublier sa période de badass biker. L'arbitre de la rencontre souhaite le fouiller, ce qui est chose faite, alors qu'ODB prend place près du ring. William Regal prend son nouvel emploi très à coeur, alors qu'il finit de s'entretenir avec Eric Young... qui, à son tour, vient immédiatement fouiller l'arbitre! Regal ne sait comment réagir, alors qu'ODB engueule son compagnon, chose de courte durée, car interrompue par...





KAITLYN! ELLE SORT DES VESTIAIRES COMME UNE FURIE ET SE JETTE SUR ODB! UN BRAWL S'ENGAGE ENTRE LES DEUX FEMMES!
La foule donne de la voix, alors que Regal a bien du mal à séparer les divas, et se mange lui-même des coups! Il faut l'arrivée de gorilles pour ramener le calme en ringside, alors que, tranquillement, Richie Steamboat descend et monte dans le ring, retrouvant son camarade de jeu de trois p'tits chats. C'est dans cette drôle d'ambiance que Justin Roberts l'annonce : "Hem... accompanied by Kaitlyn, from Charlotte, North Carolina, weighing at 220 pounds, he is a former tag team champion, RICHIIIIIE STEAM-BOAT!"


L'annonceur quitte le ring, alors que Regal a laissé un cordon de sécurité autour des divas, y remonte. Les deux hommes sont prêts, leurs compagnes donnent de la voix, Regal s'entretient sans tarder avec les protagonistes, le match peut commencer. Le nouvel arbitre appelle le time-keeper: RING THE BELL! Le match commence!... Attendez?


Que font Eric Young et Richie Steamboat? Alors en pleine partie de bataille de pouces chinois, ls sont descendus du ring comme un seul homme. Leurs femmes ne peuvent intervenir à cause des bouncers qui les encerclent, et Regal se dit qu'il va avoir fort à faire avec ce match. L'Anglais débute le décompte, alros que les deux catcheurs sont venus... sonner la cloche du ring?! Avant de remonter dans le ring, devant William Regal, comme si de rien n'était. Kaitlyn est furieuse et parvient à prendre un micro. Elle demande à son mari ce qu'il fout. Sa réponse est inaudible. La réaction de Kaitlyn l'est beaucoup plus.


"-BORDEL CE N'EST PAS UNE PARTIE DE JACADI! D'ailleurs, l'arbitre n'a pas dit "jacadi", ça ne compte p... attendez, qu'est-ce que je dis, moi? Bats-toi, Richie! Pour l'honneur de ta femme! (...) JACADI A DIT "BATS-TOI!"
-TOI AUSSI, ERIC, JACADI A DIT 'BATS-TOI!" ET MAGNE-TOI LE TRONC!"


Les deux catcheurs se regardent, un peu perplexes devant cette drôle de partie de jacadi, mais puisque ce sont les règles...


Steamboat se donne une claque de cowboy, alors que Young se donne une série de gauches dans l'estomac! Coup de la corde à linge de Richie sur lui-même, très bien porté! Alors que Eric Young se tire les cheveux vers un des coins du ring, avant de se projeter lui-même le front sur le coin. C'est un match un peu fou qui prend forme, Rgeal ne sait pas quoi faire! Projection de Steamboat sur lui-même dans le coin de corner opposé. Sous le choc, l'ancien champion tag team est assis sous le coin, et se donne des coups de genou dans la tête. Je vous passe l'état dans lequel sont les femmes des catcheurs. Les deux hommes se relèvent et se projettent chacun l'un vers l'autre! Ils vont se rentrer dedans! Non! Ils arrêtent à temps leurs courses, s'excusent pour l'incident, et reprennent leurs courses après s'être esquivés. Les deux hommes se jettent dans les coins! Young s'étrangle lui-même avec ses propres mains et la deuwième corde. Pendant ce temps, Steamboat est monté sur la troisième corde! Attention! AUTO-SUPERPLEX DE STEAMBOAT SUR LUI-MEME! DU JAMAIS VU DANS L'HISTOIRE DU CATCH! Eric Young est parvenu à s'évanouir! William Regal se souviendra longtemps de son premier match, et met un terme à la rencontre: no-contest entre les deux hommes! L'anglais se dit que le chemin de la rédemption est long, avant de rejoindre les vestiaires.

Les divas montent dans le ring, moins pour s'inquiéter de la santé physique (mentale?) de leurs maris respectifs que pour les engueuler. Dans un soupir, Richie Steamboat prononce dans le micro de Kaitlyn: "tu as vu, je me suis battu! Eric aussi s'est bien battu!" avant de retomber inconscient.




Segment : Aral'do Maccione Match : Marc de Coffee
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SwantonBomb
Head Booker
SwantonBomb

Messages : 1776
Age : 25

WFA Smackdown 22/12/13 Empty
MessageSujet: Re: WFA Smackdown 22/12/13   WFA Smackdown 22/12/13 EmptyDim 22 Déc - 18:09

Ce bar des APA est assurément l'antre du mal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sexy Boy
EC3
Sexy Boy

Messages : 844
Age : 24
Localisation : In the space between the spaces
Humeur : Sinusoïdale

WFA Smackdown 22/12/13 Empty
MessageSujet: Re: WFA Smackdown 22/12/13   WFA Smackdown 22/12/13 EmptyDim 22 Déc - 18:16

BEST DARK MATCH EVER ! Ce "Marc" est vraiment très doué. Mister Green
Et j'aime beaucoup le perso de TBK.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bon Brute & Truand
Head Booker
Bon Brute & Truand

Messages : 929

WFA Smackdown 22/12/13 Empty
MessageSujet: Re: WFA Smackdown 22/12/13   WFA Smackdown 22/12/13 EmptyDim 22 Déc - 18:21

Un feu d'artifice bleu et blanc est lancé pour ce nouveau numéro de Smackdown! La foule est en délire lors du passage de la caméra, alors que des affiches soutenant les champions Dolph Ziggler ou Heath Slater, ou bien d'autres catcheurs comme "Marry me, Richie" ou "Kill, Kevin, Kill". De manière générale, le concept de People Power est largement moqué, représentant Laurinaitis comme une marionnette au service de John Morrison, ou encore les nouvelles arrivantes, "Maryse et Renée Young > Britani". Sans tarder, la caméra s'arrête sur Santino Marella qui nous accueille avec la délicieuse québécoise.

Santino Marella : BUONGIORNO! C'est le dernier show WFA de l'année, et ça promet d'envoyer dou pâté, des rillettes, et surement du cassoulet!
Maryse: N'oubliez pas la poutine, Santino! Bonsoir à tous! Le dernier show avant les vacances, et certains en auront besoin!
Santino Marella: Mamma Mia! Comme le pauvre Signore Regal, qui a arbitré oune parodie dé match entre Steamboat et Eric Young! Vivement les vacances! Vive Noel! Vive les vents dé Natalya!
Maryse: Vive les dindes à fourrer! Vive M'sieur Laurinaitis et sa grosse bûche!
Santino Marella : (...) Et voilà lé premier cadeau de la soirée, el  campione!



Et voici le WFA Champion qui se présent sous le titantron. Il porte sa ceinture autour des hanches mais à l'envers. Il se retourne et se déhanche pour la faire admirer au WFA Universe. Il va ensuite taper dans les mains tendues sur son passage et grimpe sur le ring. Un officiel lui apporte un micro. Il attend que les applaudissements s'estompent mais ne prend pas immédiatement la parole. Il patiente quelques secondes, regarde autour de lui.

Dolph : Wow ! C'est étrange. Je suis sur le ring et je n'entends pas ces petites voix. Non, je ne parle pas de celles que Randy Orton entend. Non, vous savez, il y a en a une qui n'arrête pas de pleurnicher. Oui, celle de John Morrison ! Et l'autre, on dirait une tronçonneuse avec un cancer de la gorge. Notre bon vieux John Laurinaitis ! People Power !

Une vois s'élève du public.

Groupie : John a la voix d'un ange !

Dolph : Wow ! Tu parles duquel, là ?

Groupie : Come ob Baby ! Light my Fire !

Dolph : Ok... Bref, ça fait du bien que ces deux-là me lachent un peu les basques ! Attention, j'adore John, c'est un excelleur coureur de fond mais je ne supporte plus ses jérémiades. Je comprends qu'il soit déçu de ne plus être champion. Mais désormais, le champion, c'est moi.

Il secoue la tête.

Dolph : Non, ce n'est pas une façon de célébrer un titre. Je la refais. I'm Dolph Ziggler and I AM YOUR WFA CHAMPÏON !

Les applaudissements s'élèvent du public.

Dolph : Raaah, qu'est-ce que ça fait du bien, bordel ! Je crois que je n'ai jamais été aussi heureux de ma vie. Je savais que ça arriverait un jour, mais quand vous vous battez pour quelque chose et que vous y parvenez enfin, c'est un sentiment incroyable ! J'ai déjà eu des titres : Tag Team, Intercontinental, Pure... mais celui-ci, c'est incomparable. Et vous savez, c'est de ça dont je suis le plus fier. J'ai commencé tout en bas de l'échelle et j'ai grimpé chaque échelon pour arriver où j'en suis. Et je l'ai fait seul. Bon, c'est vrai que j'ai déjà trempé dans quelques plans louches par le passé mais ça m'a plus desservi qu'autre chose.

Il passe une main dans ses cheveux.

Dolph : Tiens, en parlant de plan louche. Je ne peux pas m'empêcher de penser à quelqu'un en particulier. Je parle de la personne avec qui j'ai remporté mon premier titre, celui par équipes : Ted DiBiase Jr.

Rien qu'à l'évocation du nom du membre du Gang, les huées se déclenchent.

Dolph : Je dois avouer que j'ai vraiment été déçu quand j'ai vu qu'il n'avait pas réussi à conserver mon titre Pure. Je veux dire, j'avais quand même l'intention de lui reprendre. Mais bon, j'ai trouvé une autre idée pour réparer ça. Ted, si tu me regardes, prépare ton meilleur avocat. Parce que je vais m'assurer que...


Steen arrive sous les chants « KILL ! STEEN ! KILL ! ». Il rejoint le ring, sous le regard de Ziggler. Une fois à l'intérieur, il commence à tourner autour du champion.

Steen : Je crois que je devrais me faire nettoyer les oreilles parce que depuis quelques minutes, j'entends que de la merde.

Dolph : Pardon ?

Steen : Tu as parlé de cette chouineuse de Morrison, tu en as profité pour nous rabacher ton magnifique parcours mais tu as oublié de parler de Kevin Steen ! A moins que la branlée que je t'ai donné au dernier SmackDown t'ait fait perdre la mémoire.

Ziggler fronce les sourcils puis réfléchit.

Dolph : Excuse-moi. Kevin comment ? Steen ? Désolé, tu sais, ça fait tellement longtemps que je suis à la WFA, je n'arrive pas à me souvenir de tous les types que j'ai.... Deux secondes, ça y est ! Ca me revient ! Tu étais un de ces minables dans l'Elimination Chamber ! Désolé, mais j'ai un peu trop fêté ma victoire ce soir-là, les souvenirs sont un peu flous.

Steen lui balance une claque qui résonne dans tout l'aréna.

Steen : Peut-être que ça te rafraîchira la mémoire.

Ziggler se masse la joue et la mâchoire.

Dolph : Steen, je suis là pour célébrer, je suis de bonne humeur. Mais ne me pousse pas à bout.

Kevin s'approche de lui.

Steen : Sinon quoi ?

Ziggler fait lui aussi un pas en avant. La tension monte entre les deux hommes et le public les encourage à se battre.


Le General Manager de SmackDown est entouré d'hommes de la sécurité.

Laurinaitis : Wow ! Wow ! Je ne veux pas de baguarre dès le début du show ! Alors, Calvin String, vous allez me faire le plaisir de reculer d'un pas. Et vous aussi, Mr Zagreb.

Les deux hommes ne se sont pas quittés des yeux mais ils obéissent finalement.

Laurinaitis : Parfait ! Maintenant, serrez-vous la main, parce que le WFA Universe a envie de voir des adversaires qui se respectent.

Dolph : Ne pousse pas le bouchon trop loin, Johnny.

Mais Steen lui tend la main, tout sourire.

Laurinaitis : Ah ! Mr Spleen est visiblement mieux éduqué que vous.

Steen : Allez, Dolphy !

Ziggler ravale sa fierté et lui serre la main en retour, alors qu'une page de pub est lancée.



Segment: Sexy Toy de Noel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SwantonBomb
Head Booker
SwantonBomb

Messages : 1776
Age : 25

WFA Smackdown 22/12/13 Empty
MessageSujet: Re: WFA Smackdown 22/12/13   WFA Smackdown 22/12/13 EmptyDim 22 Déc - 18:36

Quelle bande de... Ce qu'on leur ferait pas dans le Main-Event de Smackdown!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bon Brute & Truand
Head Booker
Bon Brute & Truand

Messages : 929

WFA Smackdown 22/12/13 Empty
MessageSujet: Re: WFA Smackdown 22/12/13   WFA Smackdown 22/12/13 EmptyDim 22 Déc - 18:41


Le WFA Pure Champion fait son apparition, accueilli sous de chaleureux encouragement. Le représentant de l'Equality of Chance, exhibant fièrement sa ceinture à l'épaule.

Santino : “Qu'il est fier notre nouveau Pure Champion, regardez Maryse la joie sur son visage!”

Maryse : “D'ailleurs, il devrait penser à faire un petit peeling à l'huile de jojoba, parce que sa peau est aussi grasse que la pizza dégueulasse que vous avez englouti avant le show, Santino”

Santino : “Ma yé souis sour qué Slater a des choses à dire concernant ce qui s'est passé à RAW  la semaine dernière!”

Maryse : “Qu'est-ce qui s'est passé la semaine dernière? J'étais tellement préoccupée par cette french manucure que je pouvais pas faire attention à quelque chose d'autre.”

Santino : “Ma, comment avez-vous pu oublier, signora! La trahison odieuse de Kennedy, ou Anderson, enfin, yé mé retrouve plus dans tout ce bordel! La seule chose que yé sais c'est que c'est oune stronzo, oune mécréant qui a poignardé ses ennemis dans le dos comme le premier Michel Platini venu!”

Maryse : “Le platine, c'est tellement cheap. Monsieur Laurinaitis est comme moi, il n'aime que les bijoux en or! Un vrai homme de goût!”

Santino : “Ma taisez-vous Maryse, monsieur Slater va s'adresser à la foule!”

Slater : “WFA Universe, ce soir est un soir de fête! Lors du dernier Smackdown, ici même dans ce show, j'ai mis fin au règne interminable du plus inter-minable des membres du Gang, Ted DiBiase!”

Le public applaudit et partage la joie manifeste de Slater.

“Cinq mois, vous vous rendez compte! Plus de cinq mois à voir ce type parader avec son argent, humilier son serviteur et voler la place de catcheurs bien plus talentueux qu'eux! Mais c'est fini désormais! Plus d'échappatoire, plus de magouilles, plus de corruption! Parce que l'EoC a mis la main sur ce titre, et que la différence, ça ne s'achète pas, babay!!!!!!!!!”

Nouvelle salve d'applaudissements dans l'auditoire, y compris de la part d'un Santino Marella jovial sous les yeux de Maryse qui semble vraiment se demander s'il y a des gens qui voudraient payer pour être différents.

“Oui, ce soir aurait dû être le soir de l'Equality of Chance, celui de la consécration de notre travail acharné, de notre talent, de notre solidarité! On aurait dû tous faire la fête à courir dans tous les sens, se  saoûler au cidre demi-doux en écoutant du rock'n'roll, babay!!! Mais...”

A la simple mention de ce “mais”, le public, qui a pris conscience de ce qui va suivre, laisse retomber sa joyeuse effervescence.

“Mais tout a été gâché par un homme, et un homme seul! Un homme qui a joué un double jeu avec nous, que l'on pensait honnête, juste un peu différent, bref, quelqu'un comme nous! Mais un homme qui a révélé sa vraie nature à RAW, celle d'un être mauvais, un traître, un Judas, une Yoko Ono...”

Santino, par-dessus : “Va fa Napoli, Platini!”

“Et cet homme aujourd'hui doit s'expliquer! Il doit assumer ses actes! Et s'excuser pour guérir ma peine et celles de tous mes frères de l'Equality of Chance! Car aussi longtemps que je serais votre Pure Champion, je ne tolérerais pas l'injustice et la traîtrise! Mr Anderson, Mr Kennedy, qui que tu sois... Heath Slater te demande de le rejoindre tout de suite!”


Le schizophrène officiel de la WFA se présente sous les sifflets de la foule, nettement moins ambigus qu'à l'accoutumée ces temps-ci. Il semble confus dans sa gestuelle, regardant le sol dans ce qu'on suppose être un sentiment de honte, mais arborant par fulgurance un léger sourire narquois difficile à pénétrer.

Arrivé à la hauteur de Slater, micro en main, il a l'air partagé entre l'envie de la frapper et celle de se jeter dans ses bras pour s'excuser.

Anderson : “Avant de commencer, Slater...”

Les huées de la foule le forcent à s'interrompre.

Anderson : “Avant de commencer, Heath...”

Nouvelles huées, nouvelle interruption. L'agacement le gagne.

Anderson : “Avant de commencer, Heath Slater, je te demande une chose, une seule chose : laisse-moi le temps de t'expliquer dans le détail ce qui s'est passé.”

Le public redouble d'hostilité, la caméra s'attardant sur trois personnes dans le public, l'une tenant une pancarte “Anderson sucks”, l'autre “Kennedy sucks”, et la troisième “You both suck”.

Slater : “Crois-moi, il n'y a rien qui me tente plus à l'heure actuelle que de te coller ma main dans la gueule. Mais parce que j'ai compris que la principale qualité de l'homme est celle d'écouter ses semblables, exécute-toi.”

Anderson, d'un ton sombre : “Merci. Tu vois, je pourrais t'expliquer pourquoi j'ai choisi d'attaquer Goldust à RAW, pourquoi j'ai choisi d'aider ce Callihan alors que nous avons failli nous étriper vifs. Je pourrais trouver des pelletées de raisons pour te sortir de grandes excuses en place publique... Mais je ne le ferais pas.”

Le WFA Universe ne décolère pas et fait savoir avec virulence sa désapprobation.

Slater : “Tu te fous de ma gueule? As-tu conscience de ce que tu as fait? Veux-tu que je te fasse ressentir le quart de ce que toi et Callihan avez fait subir à mon ami la dernière fois? Veux-tu que le Pure Champion te remette les pendules à l'heure!”

Anderson, d'une voix désormais complètement apeurée : “Non! Non! Tu ne comprends pas, Heath, tu ne peux pas comprendre ce qui se passe! Je ne trouverais pas d'excuses car il n'y a pas d'excuses. Comprends-tu, les lois du genre humain font qu'à chaque instant, à chacun de nos actes, on ne fait que suivre la voix de son maître. C'est la voix qui est tracée devant nous sans qu'on puisse la voir, celle qui nous guide dans le chemin que nous avons à suivre, cette voix sans laquelle notre existence ne serait que surplace et chaos. Nous avons tous en nous cette petite musique qui rythme notre vie ; tu l'entends aussi, toi, Heath, ce cliquetis en sourdine, tu l'entends faire “tic-tac tic-tac tic-tac” sans cesse au point que tu finis par ne plus t'en rendre compte? Et bien moi je l'entends cette musique, c'est elle qui m'a poussé à faire tout ce que j'ai fait depuis que j'ai conscience de moi-même. Si j'ai attaqué Goldust à RAW, c'est uniquement parce que j'ai choisi d'entendre ce que mon maître avait à me dire. Et je n'ai pas à m'excuser de quoi que ce soit, tant que je choisirais de suivre ce son qui fait de moi ce que je suis. Seul mon maître peut juger de mes actes, et ce n'est pas toi.”

Une longue pause s'installe une fois qu'Anderson a terminé son discours. Les spectateurs, un peu abasourdis par le mysticisme de ses propos, ne savent plus trop quoi penser de cette histoire. Néanmoins, ils finissent par reprendre assez vite leurs esprits et se remettent à huer à pleins poumons.

Slater : “Mais qu'est-ce que c'est que cette enfilade de conneries? Tu me prends pour un bouddhiste? Tu veux que je me rase la tête et me promène avec le rideau de douche de ma grand-mère pour pouvoir décoder tes âneries? Moi, la seule voix que j'entends dans ma tête, c'est celle qui me donne l'ordre de te faire payer pour avoir fait perdre son titre à mon pote! Alors, je vais t'écouter et suivre ce qu'elle me dit!”

Slater colle une violente gifle à Anderson! Désarçonné, ce dernier hésite sur la réaction à adopter, fulmine intérieurement mais fait tout ce qu'il peut pour garder son calme.

Marella: Mammia mia! Quelle ambiance électrique!

Maryse : J'en mouille sans me toucher, mon cher Santino!

Marella: (...) Vous avez raison Maryse! Oune arbitre arrive à toute alloure! Oune nouveau cadeau de Noel!

Justin Roberts : The Following contest is sheduled fooor one fall ! Introducin’ first… from Pineville, Virginia, weighted at 216 pounds… HE is the Pure Champion… HEATH SLAAAAATER !

Natif de Pineville, ça ne s’invente pas, le chef de meute de l’Equality Of Chance n’est plus le même homme depuis son gain de titre il y a peu. Une victoire contre Ted Dibiase a fait de lui le nouveau Pure Champion. Le rouquin a une très bonne pop, un soutien qui semble ravir l’ancien champion US.  Ancien challenger au WFA Championship, il est devenu un des favoris des smarts, et qui plus outre, un redoutable adversaire. Peu d’entre nous le voyait arriver aussi loin.



Justin Roberts : And his opponent… from Green Bay, Wisconsin, weighted at 242 pounds… Mister ANDERSON ! Euh… Or KENNEDY… No, ANDERSOOOOON !!!!!

Sous une grosse huée, le visage sombre, sans émotion, le natif de Greenbay se contente de se murmurer des choses en secouant la tête. Il entame une série d’échauffements, tout en continuant ses remarques… à lui-même. Il connait son adversaire. Il a une carte à jouer ce soir. Et il le sait.


DING DING DING !



Heath Slater (Godot) VS Mister Anderson (JoMoStyles)



Et c’est parti pour l’un des matchs phares de cette nuit, qui voit s’opposer deux hommes qui se connaissent parfaitement. D’un côté Anderson, fidèle à lui-même, ou eux même, enfin ça dépend de comment qu’on voit les choses m’voyez, et de l’autre, Heath Freakin’ Slater, l’homme à tout vendre de la WFA. Sur le papier, Slater est donné gagnant, mais on n'est jamais à l'abri d'une surprise. L’Equality Of Chance avait prévu cette rencontre comme l’un des moments forts de leur Road To Wrestlemania. Pourquoi ? Asseoir le nouveau statut du Pure Champion dans les esprits du WFA Universe. Les deux hommes entament une épreuve de force ! Une poignée de secondes suffisent à Mister Anderson pour prendre l’avantage. Bousculant au passage un Slater surpris, il envoie son adversaire dans les cordes et tente de le cueillir avec une manchette portée à l’Européenne. Une chance que le One Man Band se soit retenu aux cordes ! Il ricane d’un air entendu, secoue ses épaules en guise d’échauffements et applaudit la pugnacité de son adversaire. On rappellera que la nouvelle gamme Slatie « I Ginger », smartphone orangé prévu pour Juin 2014, est disponible en précommande sur « Slatieshop-c’esttropl’top.com ». Le natif de Green Bay s’avance vers son vis-à-vis, épreuve de force demandée et acceptée. Cette fois-ci, c'est plus net, Heath Slater repousse violemment le challenger ! Celui-ci se relève dans la foulée, esquive une clothesline, rebondit dans les cordes, passe sous les jambes de Slater qui faisait le grand saut, et dropkick d’Andernedy ! Petite frayeur pour l’actuel champion qui n’en ai pas à son premier match : pour preuve, il fait mine d’être groggy pour surprendre Anderson au sol : balayette et tentative de tombé ! 1…2… et dégagement facile du Warrior. Slater relève immédiatement son adversaire et l'envoie avec force dans un coin du ring. Il n’y pas plus de round d’observation, coup de bélier dans les abdos de son adversaire, un second, un troisième… Et une droite qui vient plaquer le challenger au sol !

Heath prend de l’élan, salue la foule au passage tout en envoyant un baiser à une admiratrice rousse du premier rang. Prise de vitesse… Et saut chassé dans le minois du Green Bay Citizen ! Nouveau tombé ! 1..2… et il n’y aura pas trois, la rencontre s’annonce Slatissante ! (Ouais, c’est pas super bien trouvé, mais je pose pas de droit sur l’expression, z’inquietez pas). Anderson s'essouffle, roule sur le sol les mains sur le visage après un impact ravageur. Le champion monte sur les cordes, attendant que son adversaire se remette debout. Ce dernier se retourne et ne peut esquiver les genoux en avant de son adversaire ! Encore un beau mouvement du leader de l’Equality Of Chance, qui continue son one man show avec un running knee kick en pleine face d’Anderson ! Quel début de match pour l’étincelant rouquin qui n’a rien à envier à un certain Ted Dibiase, ancien détenteur du titre. Il demande très vite le soutien d’une Arena qui le lui rend bien, sans compter sur un Andernedy physiquement absent. Slater en profite pour lui donner une claque à l’arrière du crâne, avant d’entamer une série de low kick dans la poitrine d’un adversaire à genoux. Coup de pied dans l'abdomen… Un, deux, trois… NON ! Anderson bloque la troisième avec ses bras, se relève aussitôt le regard noir et Suplex venu d’ailleurs ! Enfin un soubresaut pour le natif de Green Bay ! Se parlant à lui-même, se motivant du mieux qu’il peut, avec des petits coups de poings sur le torse, Kennedy semble demander l’autorisation à Anderson de porter une descente de la cuisse. Il accepte ! Une, deux, trois… Il agrippe les cheveux de Slater pour le redresser, facelock… Et Snap DDT ! Il passe ! Moment d’inattention qui coute cher au champion Pure, se voyant river les épaules au sol et un, deux… Avertissement sans frais pour le jeune loup !

Les deux commentateurs étaient pour le moment unanimes quant à l'excellent début de match du champion, mais les images en replay d’un DDT tonitruant prouvent que le vent peut vite tourner à la WFA. Anderson secoue frénétiquement sa tête, se repose un instant aux cordes pour reprendre son souffle, et vient s’abattre sur son adversaire avec des droites et des gauches sur le front. Confiant sur ce regain de forme salvateur, il grimpe sur la troisième corde lentement et descente du genou dans la nuque de Slater ! Tout en contrôle, c’est l’expérience qui parle pour The Asshole. On le devine d’autant plus quand Slater tente de faire parler sa souplesse, un Roundhouse Kick esquivé par le challenger qui vient offrir le Pure Champion aux bras du Green Bay Check… Il emmène Heath sur ses épaules et Rolling Fireman’s Carry Slam ! Coup de froid dans les tribunes ! On pouvait s’attendre à un duel équilibré entre deux gimmicks loufoques, mais les dernières minutes de la rencontre ne rassurent pas sur la condition physique du Pure Champion. Usé, fébrile et pas dans son match depuis cinq bonnes minutes, le temps joue contre lui. Anderson le sait, et en profite pour sortir son arsenal complet. Un Facewash étrille Slater et le contraint à jouer les figurants, se contentant de briser pinfall sur pinfall. Conscient que l’avantage psychologique est de son côté, Andernedy ramasse la carcasse de son adversaire et entame une série d’enfourchements. Un, puis un autre… Et un coup de genou directement dans le ventre qui approche Slater des cordes. L’Asshole prend une profonde respiration, s’élance… Running Drop Kick renversant qui balance son vis-à-vis à l’extérieur du ring ! Heath heurte les barrières de sécurité, ou plutôt d’insécurité (bah ouais, sérieux, le mec a pas d’jà assez mal ? Non ? Faut en plus qu’il se tape la tronche contre une barrière ? Paye ta sécurité…) et gis groggy au sol. Anderson sourit légèrement à la vue d’un match qu’il semble gérer, rêvant pourquoi pas d’un title shot pour le Pure Championship.

Celui-ci lève le poing fièrement avant de rejoindre le Slatie Man près de la table des commentateurs. Il attrape Slater par la taille pour le placer en position de DDT… Mais coup d’avant-bras directement dans son abdomen ! Slater revient ! Il balaye les jambes du Green Bay Warrior et vient le projeter contre le poteau du ring ! Les fans redonnent de la voix, et les tremblements de milliers de bottes frappant contre le sol se font entendre jusqu’à Sidney ! Anderson est étourdit, c’est l’ouverture ! Heath en profite pour placer un Spear venu de nulle part qui repousse les deux hommes jusqu’aux pieds des fans ! Pendant ce temps, l’arbitre continue son décompte… 6…7… Slater roule dans le ring puis ressort pour stopper le compte. Quelques gouttes de sang perlent sur son front en même temps que la sueur du combat. Il se méfie d’un possible contre de son opposant, et le ramène furtivement dans le ring. On ne prend aucun risque, tentative de tombé… Et seulement 2,98 pour le champion qui pensant avoir fait le plus dur ! Ce match, qui ne figure pas comme un Main Event potentiel, tient cependant toutes ses promesses. Mal en point, à l’instar de son adversaire, Heath s’obstine à grimper sur l’un des turnbockles pour conclure. Ses blessures à l’abdomen freinent son ascension, mais le cadavre du natif de Green Bay, sans vie, l’incite à prendre ce risque. Il est au sommet, invoque la foule avec ferveur… Le rouquin se jette sur son adversaire et s’envole en cross… POWERSLAM ! OH MON DIEU ANDERSON ! QUEL CONTRE ! Il vient de planter Slater au sol, c’est terminé ! 1…2…. Et 3 NON ! 2,99 !!!!! C’est incroyable, aucun spectateur, commentateur, membre du staff ou deuxième personnalité d’Anderson n’avait vu venir l’assaut du natif de Green Bay ! Il est venu cueillir le champ’ en plein vol, à un moment où il ne fallait pas se louper. Confus, légèrement agacé par la résistance du Slatie Guy, The Asshole s’acharne sur lui en faisant pleuvoir des coups de genoux dans le visage de Slater. S’en suit un Side Slam Backbreaker ! Nouveau tombé…. 1….2….. et c’est pas possible, Slater est toujours vivant !

S’en est trop pour Anderson qui quitte le ring pour demander au timekeeper de faire sonner la cloche, en vain. Il retourne sur ses pas, questionne l’arbitre sur sa méthode de compte mais après lui avoir montré le replay de l’action, le Green Bay Warrior abdique, et se focalise sur Slater. Un cri puissant comme motivation, il attend que son adversaire se relève en tapant dans ses mains, sous les huées de la foule. Anderson arrache la tignasse longue et délicate de Slater pour le mettre debout, et se place pour le Mic Check ! Il… NON ! Le rouquin s'extirpe au dernier moment ! Il en profite pour tenter le SMASH HIT out of nowhere ! TOUJOURS PAS ! Anderson s’échappe avec un coup de la corde à linge, auquel The One Man Rock Band répond d’une droite ! Le membre d'EoC prend appui sur les cordes et porte une hurricanrana des familles ! Et enziguiri dans la foulée, mais comment fait-il ça ? On approche de la fin, les deux hommes vont au bout d’eux même, Slater fonce pour un running knee kick compliqué et audacieux, c'est contré par un tacle au niveau des chevilles... Attendez... que le Pure Champion esquive en sautant ! Il se retourne, Anderson tente le Mic Check ! Repoussé par un Slater qui l’envoi contre les cordes… SWEETNESS ! JUMPING NECKBREAKER ! Cette fois c’est fait ! Slater avec le tombé…. 1 ! 2 ! ET 3 ! Oooh que c’est allez vite ! Quel match ! Un showstealer, ils ont tout donnés !




Justin Roberts : And here is the winner…. THE PURE CHAMPION…. HEATH SLATEEEEER !!!!

Marella : Bravissimo Slater! Oune magnifique victoire dans oune extraordinario match! This is Christmas! clap clap clap lcaplcap! This is Christmas!

Et voilà donc Slater encore victorieux ! Le Pure Champion célèbre en levant les bras, exhortant le public à le suivre. Il récupère son titre Pure et le voilà sur le Turnbuckle, levant son bien, pour le plus grand plaisir d'une foule conquise. Anderson semble en colère et on a l'impression qu'il va s'en prendre à son adversaire ... mais après un dialogue avec lui même assez animé, il regagne finalement le backstage. Heath poursuit sa célébration, semblant savourer chaque seconde.
Des exclamations échappent des tribunes, quelqu'un arrive à toute vitesse. Slater ne comprend pas tout de suite ce qu'il se passe, il descend et se retourne ... OH CLOTHESLINE ! Paul De Burchill attaque Slater ! La foule le hue copieusement, ce qui l'afflige grandement. La mine triste, il envoie des coups de pieds à Heath, très vite, très fort, ne le laissant pas se relever. Après un certain temps, il relève le membre de l'EoC, qui est groggy.
"Je suis désolé Heath, je sais que c'est impardonnable, mais j'ai pas le choix" laisse échapper De Burchill ... avant d'envoyer un Low Blow au champion ! Slater se tord de douleur au sol, les mains sur l'entrejambe. De Burchill reste immobile, l'air sombre, sous les huées du public. Il redresse ensuite Slater, le maintenant fermement dans son dos, semblant attendre quelque chose...


Voilà Ted DiBiase qui arrive, en tenue de combat ! Il arrive en courant. De Burchill lache Heath, qui titube vers DiBiase ... DREAM STREET ! DREAM STREET ! Slater est complètement KO !!! DiBiase tapote sur la tête de De Burchill en disant "Bon garçon", le pauvre homme de main se contentant d'adresser un sourire ironique en contenant sa rage. DiBiase s'en aperçoit et sourit à pleines dents, jouissant de son pouvoir sur celui qui fut autrefois le défenseur des opprimés.


Ted ordonne à Paul de rejoindre les coulisses. Son valet s'exécute, tête basse. Prenant son temps, tournant autour du corps inerte de son adversaire en souriant, lui assénant de petites claques, DiBiase affiche une expression ravie, un sourire pervers. Il se fait apporter un micro. Se saisissant de la ceinture de Pure Champion, il monte sur le turnbuckle, où il s'assoit tranquillement.


"Je suis là pour vous souhaiter la bienvenue dans la réalité. Une réalité où Heath Slater est un imposteur, qui ne peut décemment pas être Pure Champion. Une réalité où vous aller devoir composer avec moi, car je vais reprendre ce titre à Wrestlemania. Une réalité que vous allez détester, pour mon plus grand plaisir."


Huées de la foule.


"Heath, Heath, Heath ... Mon pauvre garçon, ca doit être difficile ... Je sais que cette ceinture te plait, c'est ton rêve de gosse ... Tu aimes tellement la WFA, tu t'es donné corps et âme pour finalement décrocher ce titre, récompense ultime de ta carrière... Mais au fond de toi tu sais que ca ne durera pas. Tu as beau te donner à fond, sacrifier tout ce que tu as pour être sur ce ring ... tu n'es même pas la moitié de ce que je suis. La jalousie te ronge ... mais c'est ainsi. Chacun est né avec son potentiel, sa voie tracée, son destin. TON destin n'était pas celui là. Tu ne devais pas être Pure Champion. C'est une erreur d'aiguillage, nous allons vite rectifier cela. Et tu seras ainsi à ta juste place, celle qui t'étais dévolue. Retourne jobber avec ton pathétique clan, et redeviens le coeur vaillant sans talent que tu as toujours été. Car la vérité, la voilà: tu auras beau te surpasser, tu seras toujours en dessous de moi. Je suis Ted DiBiase. J'ai la lutte dans le sang. J'ai l'argent dans le sang. J'ai le pouvoir, le talent, et le charisme dans le sang."


Des "WHAT" retentissent en masse, mais DiBiase les ignore copieusement, haussant le ton pour les couvrir.


"Je suis la combinaison parfaite dans ce milieu, j'ai le talent et les ressources pour m'aider à le mettre en valeur. Et c'est la raison pour laquelle tu ne pourras pas garder cette ceinture. Car j'ai des atouts que tu n'as pas: je me contrefiche des règles, de l'honneur. Je suis là pour gagner, et je ferais ce que j'ai a faire, je jouerai les cartes dont j'ai besoin. J'ai le Gang avec moi, mais surtout j'ai De Burchill. Cette loque est à moi, je le possède. Il me déteste mais il fait son travail. Et son travail, c'est de rendre le mien plus facile. Et c'est ce qui se passera à Wrestlemania, quand j'aurai mon moment de gloire, et que tu retournera dans le néant, ton éphémère célébrité disparaissant. Après avoir goûté à ce succès, résultant d'une anomalie, tu ne t'en remettras peut-être pas. Peut-être quittera tu la WFA. Peut être deviendras-tu alcoolique ? Dépressif ? Ruminant sans cesse les relents d'un moment de succès que tu n'aurais jamais du avoir. Le destin est parfois cruel, et si tu n'avais pas remporté ce titre, les choses auraient été plus simple pour toi. Je suis désolé, car je ne veux pas être celui qui brise des rêves, Heath. Mais je vais devoir le faire et te donner cette leçon, pour que plus jamais, un lutteur ne prenne une place qui n'est pas la sienne. Nous avons tous notre rôle à jouer ici-bas Heath, et le tien seras d'être ma victime à Wrestlemania, mon tremplin vers le succès, mon paillasson du Granddest Stage of Them All !"


Les huées sont telles que DiBiase s'arrête de parler. Il descend alors du turnbuckle, et s'agenouille aux côtés d'un Slater qui commence à se réveiller ... IL LE MATRAQUE DE COUPS DE POING ! DIBIASE NE S'ARRETE PAS ! Aucune retenue, aucune limite, il passe Slater à tabac, au sol, jusqu'à ce que du sang commence à apparaitre. Sous une bronca monstre, il dispose alors les bras de Slater en croix sur son torse, et dépose cérémonieusement la ceinture Pure sur le corps inerte du champion avant de se retirer tranquillement, souriant.


**********

John Laurinaitis est dans son bureau et est très concentré sur la construction de son "Fort Alamo" fait en carton "Les déménageurs bretons".

Laurinaitis : "Mais commandant John Wayne, que faire si les Sioux attaques ?" "Damn it ! Lieutenant James Stewart vous êtes vraiment qu'une pédale démocrate ! Il n'y a pas de Sioux en territoire Micmacs !".

"BRAOUM !"

Voilà que la porte du bureau de Lauri' viens d'être défoncés à grand coups de panards ! Bon dieu mais ce sont les APA !

Laurinaitis : AH ! LES SIOUX !

Carlito : Nous ne sommes pas saoul !

Joe : Nous sommes bourrés gnuance !

Carlito : Parle pour toi.

Joe : "Parle pour toi, parle pour toi" ! Facile aussi, t'as pris qu'un Cuba Libre au p'tit déj', deux pina colada et trois Mojito a midi, un russe blanc au gouté. C'est pas boire comme un homme ça !

Carlito : Je préfère la qualité à la quantité voilà tout. Passer toute la journée a s'envoyer des Heineken...

Joe : HEINE... DIT DONC TU DIT DES GROS MOTS ! C’ÉTAIT DES AFFLIGEM ! ALORS TU RETIRE CA !

Carlito : Oui bon... dit il est où notre gus là ?

Laurinaitis : Vous ne m'aurez jamais !

Joe : Copain, il est dans l'fort le gus.

Carlito : Bon ben au boulot.

Voilà que les sagouin alcoolisés détruises le beau fort du pauvre GM de Smackdown qui se met à geindre comme un gosse.

Laurinaitis : Nooooon ! Mon fort ! Vous avez pas l'droit !

Joe : Mais si, mais si.

Carlito : Aller hop ! On s’asseoir sur le fauteuil et on ouvre ses oreilles.

Laurinaitis : Mais qui êtes vous ? Et qu'est ce que vous me voulez ? Faites attention hein, je connais très bien le ministre de l'expulsion Zeb Colter ! Et vous avez des bonnes gueules de sanpapiable !

Joe : Ben y nous r'met po ?

Carlito : Lauri on est Joe et Carlito .

Lauri : ...

Carlito : Les APA .

Lauri : ...

Carlito : Vous avez organisés un fatal four way à No Way Out pour les titres tag team et on était dedans.

Lauri : ... Ah ! Si, vous étiez les joueurs de flûte de pan devant le magasin de chaussure en bas de chez moi.

Joe : J’utilise la méthode forte là non ?

Carlito : Non... pas tout de suite. Ecoute Lauri on va pas y aller par trente-six chandelles, la grande patronne au gros lolo et son mec au gros pif et au cheveux gras y z'ont filés un match de number one contender à la Hart Dinasty et a l'aut' gland plein de thune et au pov' Paulo. Et nous on a que d'chi... et ça pu du cul !

Joe : Ouais c't'une njustin... une nindejuts...

Carlito : Du coup on veux être dans ce match nous aussi... parce que bordel de merde être la seule tag team à se retrouver les bras branlant pendant que les autres s’amuse ça fait chier.

Joe : Une nainjustine !

Carlito : Donc tu utilise ton pipette power et tu nous transforme ce match en triple menace.

Laurinaitis : Écoutez vous êtes bien gentils a baragouiner des truc invraisemblables mais je ne comprend pas un mot de roumain. Je n'ai pas d'argent sur moi, mais si vous voulez bien partir tout de suite je suis prêt à vous offrir le plus beau carton de mon Fort Alamo. Deal ?

Carlito : ... Joe ?

Joe : La méthode forte ?

Les deux insulaires passes alors leurs pognes dans leur chemises. Big Johny sentant sa fin venir porte ses deux mains sur ses yeux afin de ne pas voir la mort en face... mais ce ne sont pas des armes que sortes les deux hommes de leurs poches intérieure... mais trois verres et une grosse bouteilles noir avec comme blason une tête de mort qui vomit ses tripes alors qu'un marteau piqueur lui brise le crâne et juste en dessous, marqué en lettre rouges sang "La méthode forte".

Johny Ace déglutit alors que Joe remplie les trois verres.

Carlito : A la tienne Lauri... et on finit tout.


Segment 1: Sharpshooter-cul-sec Match : StressSergeDissept Segment 2: Clown Palà


Dernière édition par La Sainte Trinité des HB le Lun 23 Déc - 1:52, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Showtime
Administrateur
Showtime

Messages : 6876
Age : 24
Localisation : Under a six sided ring
Humeur : Aqueuse

WFA Smackdown 22/12/13 Empty
MessageSujet: Re: WFA Smackdown 22/12/13   WFA Smackdown 22/12/13 EmptyDim 22 Déc - 18:52

WHAT DA FACK ce DM? lol

_________________
WFA Smackdown 22/12/13 Bfg10

Pool catch:
 
[size=12]Showtime[/size]

Xavier Woods - Rollins -Big Cass - AJ Styles - Alberto Del Rio - Ambrose
Heath Slater - Jack Swagger - Erick Rowan - Kane
Becky Lynch Paige
Alexander Wolfe

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SwantonBomb
Head Booker
SwantonBomb

Messages : 1776
Age : 25

WFA Smackdown 22/12/13 Empty
MessageSujet: Re: WFA Smackdown 22/12/13   WFA Smackdown 22/12/13 EmptyDim 22 Déc - 18:57

Je croyais qu'on avait atteint le sommet de la folie avec Andernedy... et bien non. Le pire est derrière nous ?

Très bon match TS, ta plume nous avait énormément manqué à la WFA. Quel plaisir de te retrouver dans l'équipe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bon Brute & Truand
Head Booker
Bon Brute & Truand

Messages : 929

WFA Smackdown 22/12/13 Empty
MessageSujet: Re: WFA Smackdown 22/12/13   WFA Smackdown 22/12/13 EmptyDim 22 Déc - 19:01


L’ambiance est festive, sauf pour les non protestants, lorsque The Pope D’Angelo Dinero fait son entrée dans sa robe de pasteur, sourire pimpant, microphone en main. Il s’avance jusqu’au centre du ring en tapant dans ses mains, puis la musique cesse lui permettant de prendre la parole.

« Hallelujah mes frères ! Hallelujah ! Dieu est avec nous mes frères désormais ! Dieu est avec nous car je suis arrivé ! Et en tant que représentant du seigneur je suis touché par la grâce divine ! Je suis l’élu du seigneur ! Je suis LE pasteur ! Hallelujah mes frères !

Laissez-moi vous guider vers la lumière divine, je ne parle pas de la lumière des faux prophètes, comme ce John Morrison, non je vous parle de la salvation éternelle, je vous parle de la vie après la mort, je vous parle de vos âmes ! Vous savez ces choses immortelles que vous oubliez trop souvent de soigner ! Oui car la vie moderne est pleine de vices ! Oh si pleine de vices ! Et ici, à la WFA, le vice est au cœur de chaque chose ! Oh oui ! La violence est mise en exergue, la corruption, la fornication, tout ici n’est que vice ! Je regarde à ma gauche, du vice ! Je regarde à ma droite… du vice ! Je regarde devant moi ! Du vice ! Derrière-moi ! Du vice ! Je regarde Maryse ! Du vice ! Je regarde Santino… du vide !

Le seigneur aime l’humour… mais le seigneur ne plaisante plus lorsqu’il s’agit de sauver les âmes égarées ! Je peux vous sauver ! Poru cela, j’ai créé la hotline ThePopeWFa ! Je serai là pour régler tous vos soucis, pour vous écouter, pour répondre à vos questions… moyennant finance bien sûr ! Car sauver vos âmes en perdition est un dur travail ! Un très dur travail ! c’est pourquoi je dois être rémunéré ! Et rémunéré plus que vous autres, simples mortels ! Car je suis un élu de dieu ! Je suis celui qui veut vous éviter une éternité dans les limbes infernales ! Et croyez-moi l’enfer ça craint ! Oh oui ça craint un max même ! En enfer vous risquez de croisez vos belles-mères ! Pire vous serez forcer de les écouter ! En enfer, plus de joie, que de la douleur ! En enfer, vous pourrez toujours jouer aux jeux-vidéos jeunes geeks boutonneux… mais uniquement à ceux de chez infogrammes ! En enfer il y a toujours de la musique… oh oui… mais uniquement celles de personnalités issues de la télé-réalité ! Et oui ! En enfer il y a toujours du catch ! En enfer le match pour le WFA Title oppose le Great Khali à son double encore plus lent que lui ! Alors réfléchissez-bien avant de ne pas faire appel au Pope en pensant que votre argent pourra vos sauver dans l’au-delà !

Non croyez-moi votre argent n’attire que le vice… et je suis là pour vous ôter tous vos vices ! Je suis l’élu ! Je sais comment gérer l’argent ! Je sais comment utiliser parfaitement les plus belles voitures ! Je sais comment vivre entourer des plus belles et faciles créatures de la nuit sans succomber à la tentation ! Je sais comment placer mon argent en bourse ! Je sais comment ne pas sombrer dans les addictions, l’alcool, la drogue, le viol d’enfants en thaïlande ! Oh oui je sais comment gérer tout ça ! Je sais ne pas aller dans un sofitel mais plutôt dans une hilton, je veux dire un hilton ! Je suis d’Angelo Dinero et je suis l’élu ! Je suis celui qui combat le mal ! Je suis celui qui peut vaincre tous les démons !

Vous voulez que je batte les démons de la WFA » ?!

« Yes » !

« Parfait, alors je vais vous faire passer un panier et quand j’aurais au moins une centaine d’euros je commencerai le combat ».

Santino, passablement pressé lui apporte un chèque de mille euros pour abréger les souffrances du public qui s’est mis à fortement huer le pasteur.

« Ok ! Faîtes entrer mon adversaire » !


Et voilà qu’entre un homme, complètement inconnu au bataillon, sans doute même pas un lutteur vu son gabarit ridicule à côté de celui des lutteurs. Il est petit, bedonnant, et affublé d’un déguisement de diable tout droit sorti du tour de France. Il se dirige vers le ring en menaçant le public de sa fourche. Puis il monte sur le ring.

Justin Roberts semble dépité : « The… the following contest schedulded for one fall is a Money the Bank Qualifying Match ».

Lucifer et D’Angelo Dinero sont sur le ring, l’un en face de l’autre, l’officiel qui les a rejoint discrètement pendant l’entrée du diable lance la rencontre.

Le démon tente de sauter sur d’Angelo Dinero qui esquive aisément l’attaque et donne un coup de pied dans le derrière de son adversaire à genou. « I’ll kill you lucifer » lance-t-il sous les sifflets de la foule. Le diable ne s’en laisse pas compter et tente de porter un coup de poing. Le Pope le bloque. Le diable utilise son deuxième poing ! Bloquer aussi ! Il tente d’utiliser sa queue (celle du déguisement bande de pervers ) mais le Pope l’esquive et d’une planchette japonaise envoie Lucifer à l’autre bout du ring ! Le Pope lève un poing victorieux. Il relève le diable, l’envoie dans le coin opposé et Elijah Express ! Il enchaîne avec le tombé… 1, 2, 3 ! D’Angelo Dinero a battu le malin !

Il reprend un microphone : « N’oubliez pas, la hotline ThePopeWFA, 08 36 6 SAUVEUR » !

The Pope fait le signe de victoire. Il s'essuie on se demande bien quoi sur le front ( car on a bien du mal l'imaginé avoir sué après un tel match ). Puis lance un "Halelujah !" à la foule avant de chercher quelque chose sous le ring... un petit panier ? Ah ben voilà qu'il fait la quête maintenant ! Ben bravo ! Heureusement la foule n'est pas dupe et ne lui donne rien ou bien quelques piécettes que le Pope rend au donateur en affirmant qu'il prend "du billet et rien d'autre. Chui pas Bernadette Chirac moi merde !".

Mais alors que la fripouille évangéliste essaye de convaincre un pépé juif de donner quand même "Oh eh ! On me la fait pas à moi hein. Vous autres vous avez toujours un p'tit billet sur vous hein ? Coquin va. Aller donne ton flouze papy Yakov et on trouvera p't'être un moyen de s'arranger pour pas que t'aille en enfer vil pêcheur." une musique tristement connu retentit.



C’est John Cena et son mentor ! Ils débarquent sous le titantron dans une ambiance malsaine. La foule est folle furieuse et ne fait pas bon accueil à l'ex dépressif et son étrange compagnon. Sous sa capuche on voit le Berger rire des hués lancés à son encontre, Cena en revanche reste de marbre... comme si plus rien ne pouvait plus l'atteindre. A la vue des deux hommes débarquer, le Pope détale du ring en courant comme Genevieve De Fontenay après les fesses de Valérie Begue "Comme disait la Sainte Vierge à Sait Augustin : Cours negro ! Cours !".

Cena observe le catcheur quitter la salle sous une bronca à faire pâlir François Hollande, et prends d’emblée le micro.

Cena : J’étais une loque… A cause de vous, dans les vestiaires. Vous m’avez souillé, corrompu par vos actes et vos mots et je vais vous détruire pour ça... chacun de vous. Austin Aries, toi qui me regarde surement de ta chambre d’hôpital, tu étais le premier… Sheamus, toi qui comme les autres, m’a amené au pire, tu es le suivant. Mais mon berger, mon père spirituel souhaite te laisser une dernière chance de rédemption. Si tu acceptes de venir t’agenouiller devant moi, d’embrasser la voix du berger et de supplier mon pardon, alors je te laisserais la vie.

"Bouuuuuuh !"

Cena : C'est un marché équitable... MAIS MA PATIENCE A DES LIMITES ! JE NE SUIS PLUS UNE PLEUREUSE QUI SE LAISSE MARCHER SUR LES PIEDS ! RAMÈNE TOI OU JE VIENS MOI MÊME TE TRAINER ICI PAR LES TRIPES !


Sheamus arrive en marchant du titantron sous une foule gonflée à bloc qui appelle au passage à tabac en bonne est du forme de l'ancien dépressif. Parce qu'après tout qui est mieux placé pour botter des culs que le bagarreurs des pub. Le Celtic Warrior avance, semble prêt à en découdre et n’a pas la mine des grands jours. Il ne baisse pas les yeux. Le voilà sur le ring, déjà front contre front avec Cena. Aucun des deux hommes ne baisse les yeux. La foule hurle à tout rompre "Dans la gueule ! Dans la gueule !". Le berger est toujours tout sourire sous sa vieille capuche miteuse en peau de mouton.

Cena : Je sais que tu me comprends. Je sais que tu m'écoutes malgré la colère qui gronde en toi... et tu sais pourquoi ? Parce que tu as peur. Tu as vu le visage d'un homme qui peux te faire plus que du mal, un homme qui n'a plus de limites et tu sais que tu recevras bien plus que des coups, Sheamus, si tu refuses la main qui t'es tendue. Tu n'as même pas pris de microphone... Les paroles sont inutiles, tu le sais comme moi. Mon maitre m'a appris à me révéler sous mon vrai jours, et il sait qu'il y a ce vrai Sheamus qui sommeille en toi et qui ne demande qu'a être révélé... si tu met genoux à terre et promet de suivre les sages préceptes du berger alors... je ravalerai ma colère... pour un temps.

Sheamus à le regard fou, il rie jaune et est prêt à exploser à tout moment. Il fulmine, il enrage, sert les poings à en trembler de tout son corps... mais Cena reste d'un calme terrifiant. Comme un robot, il reste totalement impassible et toujours sans un seul instant baisser les yeux ou les cligner, ses yeux toujours profondément plongées dans ceux du Celtic Warrior. Et l'improbable se produit... Sheamus semble faillir... d'abord plein de rage il semble désespéré, chercher de l'aide autour de lui... et finalement pose un genou au sol, le regard vide, sous les huées de la foule. Il ne semble pas en mesure de lutter.

Mais voilà qu'il remonte la jambière de son pantalon... et en sort son shillelagh sous les hourras de la foule ! Il sourit la bouche grande ouverte les dents apparentes et les yeux exorbités ! C'est au tour de Cena d'enrager. "Don't do it ! Or I..."  Et Sheamus frappe le crane de Cena ! La foule est debout et chante des "Sheamus !" à tout rompre. Le Celtic Warrior tente de faire coup double sur le berge mais celui-ci est déjà en dehors du ring. Il ramène Cena avec lui, qui souhaite pourtant retourner se battre. L'ex Marines et hors de lui comme jamais alors que Sheamus hilare joue avec son shillelagh comme avec un bâton de majorette.

Le Berger hilare : Hahahaha ! Il a fait son choix, John… Il a fait son choix. Calme toi ! Hahaha ! Tu auras l’occasion de mettre les mains sur lui. Mais pas tout de suite. Garde en pour plus tard champion. Bientôt tu pourras laisser éclater toute cette bonne rage en toi, comme tout homme libre devrait le faire.

Sous la capuche, le peu de visage que l'on peux apercevoir du Berger s'assombrit.

Le Berger :... Et là seulement il pèsera les conséquences de son erreur.



Match : Gbaccaoutai Segment : TheSixplusonzeégal17


Dernière édition par La Sainte Trinité des HB le Dim 22 Déc - 19:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Godot
Hall Of Famer
Godot

Messages : 4748
Age : 29
Localisation : Dans le TARDIS.

WFA Smackdown 22/12/13 Empty
MessageSujet: Re: WFA Smackdown 22/12/13   WFA Smackdown 22/12/13 EmptyDim 22 Déc - 19:02

Très bon début de show, rien à dire à part que j'adore Richie !
C'est aussi une bonne chose que Slater ait battu Anderson même si ce dernier est encore plus taré que je ne le pensais et quelque chose me dit que son maître existe vraiment.

Citation :
Santino, par-dessus : “Va fa Napoli, Platini!”

 lol lol lol 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TheStraightedge17
Grand Slam Champion
TheStraightedge17

Messages : 3093
Age : 26
Localisation : Denver, Colorado.
Humeur : Franklin, Michael ou Trevor ?

WFA Smackdown 22/12/13 Empty
MessageSujet: Re: WFA Smackdown 22/12/13   WFA Smackdown 22/12/13 EmptyDim 22 Déc - 19:05

Merci beaucoup Swanton, ça me touche  Embarassed 

Bon début de show avec un DM décalé, un Ziggler qui taille champion contre un probable futur adversaire, et pas des moindres, et Slater qui s'installe comme Pure Champion avec une victoire... J'aime cette WFA !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




WFA Smackdown 22/12/13 Empty
MessageSujet: Re: WFA Smackdown 22/12/13   WFA Smackdown 22/12/13 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

WFA Smackdown 22/12/13

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» [Spoilers] Smackdown du 15/03/2013
» [Spoilers] Smackdown du 22/02/2013
» [Spoilers] Smackdown du 08/03/2013
» [Spoilers] Smackdown du 29/03/2013
» [Rumeurs] 2 noms en lice pour une place de commentateur à Smackdown ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Catch Asylum : Le forum des fous de catch :: E-Fed :: Shows :: Smackdown-