Catch Asylum : Le forum des fous de catch WWE TNA ROH INDY NJPW
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Pour écouter les résultats des Wrestler Awards 2018 de Catch Asylum, c'est par ici
Pour écouter les résultats des Crown Jewel Awards 2018 de Catch Asylum, c'est par ici
Notre compte rendu de Wrestle kingdom 13 est dispo ici

Partagez | 
 

 WFA RAW du 7 septembre 2014

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Bon Brute & Truand
Head Booker
Bon Brute & Truand

Messages : 929

WFA RAW du 7 septembre 2014 Empty
MessageSujet: WFA RAW du 7 septembre 2014   WFA RAW du 7 septembre 2014 EmptyVen 5 Sep - 19:59

"SWANTON! SWANTON T'ES LA? YOUHOU! bordel, où est-il, ce stagiaire chinois?! SWANTON! ON EST VENDREDI ET ON N'A TOUJOURS PAS PRESENTE RAW! J'ESPERE QUE T'AS PREPARE UN TRUC SINON C'EST LA NUIT SUR LE PAILLASSO... tiens? Un bout de papier sur son bureau : "Cher M. Coffee, blablabla, mes sincères excuses, blablabla, vacances de 7 jours avec la mignonne petite stagiaire de la compta de la ouéfa blabla.... quoi? Saligaud! J'ai toujours rêvé de me la taper! bref! ...  pensez à poster blablabla... tous les matches sauf le votre sont prêts blablabla PS : pensez à rédiger une présentation de RAW au plus tard jeudi." Fichtre...

ON ARRETE TOUT CE QUE L'ON FAIT CE DIMANCHE 7 SEPTEMBRE A PARTIR DE 18H30! CAR MES PETITS AMIS, LA WFA VOUS SERVIRA UN RAW 5 ETOILES! ALORS, METTEZ-VOUS A TABLE, SAVOUREZ, ET COMMENTEZ!




-En entrée, le chef vous servira son assortiment de tag teams en papillotte, flambée avec un mélange d'alcools de champions! En guise d'apéritif, un tag team match appétissant avec les APA contre... Super Eric & The Hurricane!

-Ensuite, nous aurons un tournedos de Ted DiBiase Jr, sauce face-turn. Est-ce que des arêtes de poison vont nuire à la qualité du plat?

-On n'oubliera pas le fameux chariot de divas. Britani Knight, Alicia Fox, Mimi, AJ Lee... Que du bon!

-Et le dessert! Ah le dessert mes zouaves! L'émasculé, une spécialité égyptienne! Vous en reprendrez encore?

-Le tout arrosé de son millésime 2014 Cuvée HHH-GANG du Château Roode du James, aux odeurs de révélation!

-Et si  après tout ça, vous avez encore faim, TManiac vous filera un ou deux sushis!






ALORS PASSEZ A TABLE CE DIMANCHE. LE CHEF SON EQUIPE ET SON COMMIS VACANCIER VOUS SOUHAITENT PAR AVANCE UN BON APPETIT!


Dernière édition par Batman&Robin le Ven 24 Oct - 0:04, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gbacca
Luttologue bedonnant
Gbacca

Messages : 11589
Age : 33
Localisation : Trou de baal de Jabba le Hutt
Humeur : Fakhr/Nature Touch

WFA RAW du 7 septembre 2014 Empty
MessageSujet: Re: WFA RAW du 7 septembre 2014   WFA RAW du 7 septembre 2014 EmptyVen 5 Sep - 21:46

cheers

(ouais je relève même pas la vanne sur le champion du monde poids lourd parce que même sans testicule il est plus crédible que tout le reste du roster Sheik )

Et je dis que si les apéros n'affrontent pas les PWL c'est parce qu'ils savent qu'ils se prendraient une branlée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Godot
Hall Of Famer
Godot

Messages : 4748
Age : 29
Localisation : Dans le TARDIS.

WFA RAW du 7 septembre 2014 Empty
MessageSujet: Re: WFA RAW du 7 septembre 2014   WFA RAW du 7 septembre 2014 EmptyDim 7 Sep - 16:52

Je serai présent ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aralar
EC3
Aralar

Messages : 870
Age : 34
Localisation : Rouen

WFA RAW du 7 septembre 2014 Empty
MessageSujet: Re: WFA RAW du 7 septembre 2014   WFA RAW du 7 septembre 2014 EmptyDim 7 Sep - 17:14

Je serais là aussi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clown Bastard
Communiste à bonnet
Clown Bastard

Messages : 7166
Age : 28
Localisation : Pays Catalan

WFA RAW du 7 septembre 2014 Empty
MessageSujet: Re: WFA RAW du 7 septembre 2014   WFA RAW du 7 septembre 2014 EmptyDim 7 Sep - 18:12

Itou ! =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bon Brute & Truand
Head Booker
Bon Brute & Truand

Messages : 929

WFA RAW du 7 septembre 2014 Empty
MessageSujet: Re: WFA RAW du 7 septembre 2014   WFA RAW du 7 septembre 2014 EmptyDim 7 Sep - 18:29

Nous voilà en backstage, dans un de ces couloirs mal éclairés de l'arène. Un peu sinistre, des murs décrépis, et même de l'eau qui fuite d'une petite conduite située sur un plafond craquelé. Une silhouette est visible de dos, la caméra l'approche. L'homme cherche quelque chose dans son sac à dos, posé sur une caisse de matériel. Cheveux hérissés et bandana bien droit … la caméra lui fait face … C'est Zack Ryder, tout fier, qui extirpe de son sac son fameux pantaslip ! Encore en tenue de ville, il sourit à pleine dents. Les spectateurs de l'arène sont tout aussi heureux de revoir un visage bien connu. Ryder marche alors dans le couloir, suivi par Michel le caméraman.

BING

BOOM !


Mais qu'est ce que … Un projectile est lancé juste devant Ryder, et explose assez pathétiquement. Il en émane une fumée malodorante, qui disparaît très vite.

-Putain mais t'as foutu quoi ?

-J'ai lancé mon Hurri-Bomb !

-T'es sûr qu'elles sont pas périmées tes Hurri-Bomb ?!

-The Hurricane n'a pas de super-gadgets périmés !

-Ouais bah change de fournisseur. La prochaine fois on prend mes Eric-Balls, elles sont pleines elles au moins !

-Heu …

-HUM HUM.

Zack Ryder interrompt d'un subtil raclement de gorge la conversation fascinante du nouveau tandem d'enquêteurs de la WFA.

-Vous vouliez me parler les gars ?

-Eh bien …

-Oui … En effet Rick Zader ! The Hurricane et moi avons des choses à te dire !

-Concernant la corruption grandissante à la WFA.

-Cela va plus loin que les gens ne l'imaginent et …

-Wait wait wait … D'abord on fait un selfie !

Et voilà Ryder qui sort son smartphone une fois de plus, et se photographie en compagnie de ses deux camarades.

-Donc vous me parliez de … de trucs louches encore ?

-Oui ! Comme tu le sais, Super-Eric et moi avons décidés d'enquêter sur le gang pour aider Bobby Roode !

-Ouaaah vous connaissez Bobby Roode et vous bossez avec lui les mecs ?

-Oui, d'ailleurs nous lui avons téléphoné la dernière fois ! Il a dit que notre aide était précieuse !

Le visage de Super-Eric s'illumine, son compère se tape le front de sa main droite.

-Et donc, aux dernières nouvelles, c'est bien Triple H qui était derrière toute l'histoire non ?

-Ça c'est que tu crois !

-Je dirai même plus, ça c'est ce que tu crois !

-Je viens de le dire Eric.

-SUPER-ERIC !

-Oui bon Super, Diesel, Sans Plomb moi je m'en fous hein. Arrête de répéter mes punchlines.

-Tes punchlines ? T'es sérieux ? Je vais t'expliquer ce que c'est moi une punchline, et sans le line !

-Woo woo woo ! Stop it ! Les gars vous vous perdez. Donc Triple H ne serait pas le grand méchant.

-Non ! Nous avons bien réfléchi, et la raison pour laquelle « Diesel-Eric » et moi nous sommes mis ensemble, c'est pour enquêter dans la division Tag Team.

-Car il faut deux cerveaux pour être derrière un truc aussi énorme que le gang !

-A partir de là il fallait trouver la bonne Tag-Team ! Les coupables sont forcément les rois de la division par équipe. Mais qui sont les rois ? Les champions ? Non trop facile. Or quel est LE LIEU des Tag Team içi ?

-On te le donne en mille c'est le Jobber Jungle !

-La Jungle donc. Il nous fallait trouver les Rois de la Jungle au final. Qui possède le Jobber Jungle est derrière le Gang. J'ai nommé …

-EUX !

Super-Eric montre du doigt Samoa Joe et Carlito, qui passaient par là, par le plus grand des hasards.

-Plait-il ?

-Gné ?

-Cessez de gnié les faits ! Nous savons que c'est VOUS les vrais cerveaux du Gang !

-Gné ?

-Vous rigolez les mecs hein, hips ! C'est gentil de pointer du doigt les premiers venus, mais faut assumer les conséquences.

-Mon acolyte a raison, vils APA ! D'ailleurs votre acronyme ne signifierait-il pas Alcooliques Pochtrons Anonymes ?

-Euh … Quel rapport ?

-Aucun ! C'est vous les méchants !

Samoa Joe, agacé, s'approche à quelques centimètres du visage de Super-Eric. La tension est à son comble …

-BUUUUUUUUUUURP. Vous zafez bafoué notre honneur ! Je demande un concours de bière pour vous montrer la vérité et vous donner la leçon que fous méritez.

Pendant ce temps là Zack Ryder fait connaissance avec Carlito, qui lui explique qui sont les APA. Le revenant à la WFA semble intéressé et prend la parole.

-Messieurs, messieurs ! C'est sans doute un malentendu ! Ne nous énervons pas. Je veux découvrir le Jobber Jungle, allons-y tous ensemble et buvons pour trouver le cerveau du Gang !

Tout le monde approuve à l'unisson.

-Mais avant … SELFIE !!!

Et rebelote ! Ryder regarde ensuite la photo. Les deux super-zéros qui se font la tronche, les mines joyeuses des APA, et … mais …

-Hey c'est qui lui derrière là ?

-Ah ah ! Je vous espionne depuis tout à l'heure bande de nuls. Super-héros de pacotille, vous ne m'avez même pas repérés !

-Soyons maudits ! CURTIS AXEL LE SCELERAT ! S'écrient les super-héros.

-Bande de bouffons. Vous n'arriveriez même pas à convaincre à Carnaval. Quand à vos potes, les pochtrons là, vous avez vraiment cru qu'ils étaient les cerveaux du gang ? Eux qui partagent un cerveau pour deux ? Et c'est qui lui ? Ton bandana tu sais quoi ? Il est pas beau ! Ah ! Je vous ai bien eu bande de ploucs et …

-Woo Woo Woo ! Ecoute moi bien trou du cul. Je ne te connais pas mais je vais juste t'expliquer une chose. Tu sais compter ? Alors compte. Nous on est … 1, 2, 3, 4, et avec moi ca fait 5. Toi tu es … oh où sont tes copains ?

Une goutte de sueur perle sur le front de Curtis Axel, qui semble bugger instantanément et ne pipe plus mot.

« AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH ! »

« BAM »


Les six hommes se tournent vers une porte située au bout du couloir, d'ou des bruits inquiétants sont venus. Un individu masqué en sort dans la pénombre, en courant. Le groupe se précipite vers la porte, qu'ils ouvrent soigneusement.
A terre se trouve Lufisto, inconsciente et en piteux état. Les secours sont appelés sur place, laissant les APA, Ryder, et les "super-héros" en pleine réflexion, la mine sombre.


Booker: Nak, Le Seul, Le Grand, et l'Unique. Loué soit-il. (ouais je suis repassé derrière pour refaire la mise en forme.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aralar
EC3
Aralar

Messages : 870
Age : 34
Localisation : Rouen

WFA RAW du 7 septembre 2014 Empty
MessageSujet: Re: WFA RAW du 7 septembre 2014   WFA RAW du 7 septembre 2014 EmptyDim 7 Sep - 18:34

Oh purée cette division Tag-Team est vraiment mal barré lol

Un individu masqué qui attaque Lufisto ? Voilà une affaire pour Dupont et Dupond Super Eric et The Hurricane !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gbacca
Luttologue bedonnant
Gbacca

Messages : 11589
Age : 33
Localisation : Trou de baal de Jabba le Hutt
Humeur : Fakhr/Nature Touch

WFA RAW du 7 septembre 2014 Empty
MessageSujet: Re: WFA RAW du 7 septembre 2014   WFA RAW du 7 septembre 2014 EmptyDim 7 Sep - 18:37

Ce Dark segment lol !

Tous les cerveaux de la fédération réunis au même endroit, c'est beau lol !


L'individu masqué c'est Kane qui fait son retour j'en suis sûr ! People Power!


(ouais je me mets au niveau lol )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Godot
Hall Of Famer
Godot

Messages : 4748
Age : 29
Localisation : Dans le TARDIS.

WFA RAW du 7 septembre 2014 Empty
MessageSujet: Re: WFA RAW du 7 septembre 2014   WFA RAW du 7 septembre 2014 EmptyDim 7 Sep - 18:44

Très bon segment. lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Modérateur
François

Messages : 3583
Age : 27
Localisation : Belgique

WFA RAW du 7 septembre 2014 Empty
MessageSujet: Re: WFA RAW du 7 septembre 2014   WFA RAW du 7 septembre 2014 EmptyDim 7 Sep - 18:46

lol quel bande de bras cassés.

@Gbacc : C'est pas Kane, c'est Seth Rollins en super méchant Mister Green

_________________
WFA RAW du 7 septembre 2014 DOamNr34Qi
WFA:
 


Vainqueur Pool Catch Saison 4, 5, 6
Vainqueur du concours de pronostics WWE 2012/2013
Vainqueur du concours de pronostics WWE 2015/2016
Vainqueur du concours de pronostics WWE 2017/2018
Vainqueur du concours de pronostics WWE 2018/2019
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gbacca
Luttologue bedonnant
Gbacca

Messages : 11589
Age : 33
Localisation : Trou de baal de Jabba le Hutt
Humeur : Fakhr/Nature Touch

WFA RAW du 7 septembre 2014 Empty
MessageSujet: Re: WFA RAW du 7 septembre 2014   WFA RAW du 7 septembre 2014 EmptyDim 7 Sep - 18:49

Pas de spoil Françoinet Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bon Brute & Truand
Head Booker
Bon Brute & Truand

Messages : 929

WFA RAW du 7 septembre 2014 Empty
MessageSujet: Re: WFA RAW du 7 septembre 2014   WFA RAW du 7 septembre 2014 EmptyDim 7 Sep - 18:57


   


Quelle ambiance ici!!!! Le feu d'artifice qui entame chaque show de la WFA chauffe inutilement la salle, car celle-ci est tout simplement à bout! Malgré, entre autres, le fait qu'un Dieu soit champion du monde, ce n'est pas ça le plus important. Ce qui est à la bouche de tous, c'est ce qui trame dans le GANG! Grâce à Roode, on sait qui est la tête pensante du GANG: c'est Triple H! Et à six semaines de Destination-X, il est mis logiquement sous les feux des projecteurs! Sa défense ne tient pas! Le GANG le salue là où il passe! DH Smith ne sait plus quoi faire : continuer à croire son mentor ou rompre tout contact avec lui? C'est bien ces questions qui animent le WFA Universe, et ce soir, le public espère bien quelques réponses!
Quoiqu'il arrive, en attendant l'arrivée des superstars, le public donne de la voix, scandant des chants "THANK YOU ROODE!". Les pancartes recensés sont à la gloire de l'inspecteur, ou de The Bryan Kendrick, héros malheureux du dernier PPV. Une autre pancarte présente le GANG manipulé comme des marionnettes par Triple H, ou encouragent DH Smith à prendre la bonne direction. Barreta est aussi encouragé dans sa feud contre Rollins, peu apprécié du public. Une autre demande à des caricatures de Bryan, Steen et Punk à arrêter de s'engueuler. D'autres pancartes parlent des divas, et notamment demandent à ce que la Lady les anoblisse. Bref, il y en a pour tous les goûts, dans cette atmosphère qui s'annonce déjà irrespirable pour les membres du GANG.
Et tandis que des images du dernier Smackdown sont diffusés, Jim Ross et Matt Striker nous accueillent à leur table.

Jim Ross: Mesdames et Messieurs, bonsoir! C'est un RAW digne d'un PPV qui nous attend ce soir! N'est-ce pas Matt?

Matt Striker: En effet, Jimmy! On apprend que les Wrestling Class Heroes vont affronter les Psychedelic Warlords ce soir! Je m'en moque du vainqueur, tant qu'ils nous débarassent des Alcooliques Pas Anonymes! Non mais regardez-moi ces images de débauche!

Jim Ross: Ces images ont été tourné après le dernier numéro de Smackdown.

_ Qui r'veut d'la bère ?  
_ Moi !!!!  
_ C'quoi c'te question ? R'v'dment qu'on 'r'veut d'la binouze !  
Sarah s'exécuta tandis que l'Énorme tapait du poing sur le comptoir. Les Alcooliques Pochtrons Anonymes étaient devenus champions du monde par équipe, il était normal de fêter ça dans les règles du lard. Et afin de célébrer leur victoire, ils avaient fait venir de la bière, du pinard et toutes sortes de boissons parmi les plus finement alcoolisées.  
Rien de bien différent par rapport à d'habitude si ce n'est que les dix premiers arrivants avaient eu droit à la tournée du patron. Ce qui avait provoqué les cris et les pleurs de Trent Barreta arrivé seulement en onzième position après s'être fait débordé dans la dernière ligne droite par un John Laurinaitis en furie sur son mini scooter.  
Une fois le bar bien plein et étant encore capable de tenir debout sur le comptoir, le Gravios se lança alors dans un discours où il remercia chaleureusement les fans pour leur soutien/  
_ Oué pas'ke sans les faons, ben on é rein ! Hein Carlit' ? C'grasse à eu qu'on nan é lô. Et c'pousse ça qu'les deux z'affreux qu'ils zo'nt p'endu. Se sont coupé d'faons !  
Carlito appuya l'argument imparable de son coéquipier en descendant son verre d'absinthe. La télévision fut du même avis que Samoa Joe. Elle était allumée sur Ouéfa News, la chaîne d'infos continu de la Ouéfa. On pouvait voir sur l'écran un journaliste interviewer des fans dont un type costaud ressemblant comme deux gouttes d'eaux à Kerry King qui exultait son bonheur de voir son équipe préférée enfin championne :  
_ Carlito et Samoa Joe étaient trop fort ! Ce sont les héritiers de l'Attitude Era ! Jericho et Christian ne sont que deux gros losers qui feraient mieux d'aller planter des choux à la mode de chez nous !  
Devant de si belles paroles, le Gravios failli être submergé par l'émotion. Aussi s'enfila-t-il une bouteille de vodka cul sec avant de commencer à tanguer en arrière. Sachant parfaitement comment intervenir dans ce genre de situation, Sarah le maintint en place grâce à un balais qui s'enfonça entre les omoplates du Gras. Malheureusement, en voulant se remettre pleinement sur ses pieds, le Gros glissa et chuta du bar. Il faut dire que s'il était rarement submergé par l'émotion, l'alcool c'était une autre histoire.  
Cela n'empêcha néanmoins pas l'assistance de faire la fête pendant des heures. Même le vol curieux des ceintures n'avait pas ternit l'ambiance.Tout juste cela avait obligé Carlito et Joe à sortir du bar pour aller les récupérer. Heureusement Sarah del Rey était parfaitement capable de gérer un bar rempli de catcheurs bourrés.  
À leur retour, elle avait donc logiquement proposé de la bière. Les champions par équipe ne se firent pas prier et descendirent trois bouteilles coup sur coup. La première pour se remettre de leurs émotions, la seconde pour ne pas faire bourgeois et la troisième pour ne pas gaspiller.  
Tout aller pour le mieux jusqu'au moment où les anciens champions firent leur apparition. Aussitôt l'ambiance retomba à mesure que Christian et Chris Jericho avancèrent. Ils avaient une mine sombre et le regard dure. Visiblement ils essayaient de se donner un minimum de consistance afin de paraître le moins misérable possible.  
Ils s'approchèrent de Carlito et du Gravios. Jericho maugréa alors à la face du Caribéen :  
_ Vous avez eu de la chance ?  
_ Ah bon ?  
_ Exactement, de la chance, fit Christian. Nous n'étions pas prêt. Nous n'avions aucune idée de l'identité de notre adversaire, du coup nous n'avons pas pu nous préparer dans des conditions optimum.  
_ Ah. T'entends ça Gros ? Y z'étaient pas préparés dans des conditions m'optimoum, m'optimus !  
_ Ouais, appuya le Gros. Ct'une bonne 'scuse. D'autant qu'nous aussi z'étions pas optimus prime.  
_ Optimum sombres crétins ! enragea Jericho. O.P.T.I.M.U.M.  
_ Rhô ça va hé ! Fais pas ton beau gosse parce que t'articules quand tu pètes, se défendit Carlito en déclenchant quelques rires dans la salle.  
_ Vous êtes... méprisables, souffla Jericho.  
_ Ouais mais on est champions par équipe, rétorqua le Caribéen sans se départir de son sourire.  
_ Et toc ! renchérit l'Énorme.  
Christian voulut réagir devant pareil réparti mais il en fut aussitôt empêché. Une bouteille se cassa tandis que ses yeux se révulsèrent. Il tomba aussitôt complètement assommé. Quelques instants plus tard Jericho l'imita et s'échoua lamentablement sur lui.  
_ On ne va pas se laisser emmerder plus longtemps par ces deux peines-à-jouir affirma Sarah en tenant les restes de l'arme du crime dans ses mains. On est là pour picoler, pas pour se prendre la tête avec des demeurés !  
L'assistance ne put qu'approuver de si sages paroles tandis que la manager des champions par équipes alla se prendre une autre bouteille. Mais quelque chose semblait déranger le brave Samoa Joe. Une impression étrange et désagréable. Il observa les corps des deux canadiens et les débris des bouteilles alentours. Il s'accroupit, s'empara d'un tesson qu'il renifla. Puis il huma l'air, pris un autre tesson qu'il inspecta soigneusement.  
_ Hé Carli' ?  
_ Ouais ?  
_ Y a un truc qui me turlut' pines !  
_ On en a déjà parlé Gros. Si la rivière est rouge il faut passer par le chemin boueux. Et si ça craque quand ça jouit c'est que c'est qu'elle n'est pas majeur.  
_ C'pas ça Carlit'. Y a que'qu' chose de pas bien.  
Carlito, qui était en train de faire les poches des deux canadiens, s'empara du portefeuille de Christian et en sortit une liasse de billets de 100.  
_ Si c'est ça qui te dérange, je peux bien te filer un billet ou deux copain.  
Visiblement ça n'était pas ça qui chagriné le Gros. Il s'ébroua puis se releva et se dirigea vers Sarah.  
_ Dis Sarah.  
_ Oui mon Joejoe ?  
_ Les bouteilles qu't'as ut'lisé.  
_ Hé bé ?  
_ Elles z'étaient vides hein ?  
_ Évidemment mon Joejoe, faut pas gâcher tu sais bien.  
En entendant pareille nouvelle, le visage bouffi du Gros tas s'éclaircit. Il poussa un ouf de soulagement avant de prendre une bouteille pour se remettre de ses émotions.  
_ Ouf ! J'faillit faire une attaque !  

Matt Striker : Nos.... champions! Christian et Jericho! Ils les ont abimé! Bravo! Quels exemples!

Jim Ross: Oh, Matt! Tout le monde a besoin de se défouler en ce moment. Tenez, toute à l'heure, on a retrouvé Lufisto inconsciente dans un placard. L'ambiance se délétère jour après jour depuis quelques temps.

Matt Striker : Afin de redonner du baume au coeur du peuple, un membre du GANG devrait intervenir, comme Triple H ou... YES!

https://www.dailymotion.com/video/x1p2dix_ted-dibiase-jr-3rd-titantron_sport…


Des huées tombent à tout va envers la direction du Pure champion. En costume Giorgio Armani impeccable, ceinture sur l'épaule, montrant sa mine arrogante et satisfaite, il descend vers le ring, presque trop sûr de lui, ignorant magnifiquement les sifflets du public. Une fois monté entre les cordes, il salue la foule, prend le micro que lui tend Justin Roberts, demande au public de diminuer le volume, et porte l'instrument à ses lèvres, affichant un sourire décomplexé.

-Pourriez-vous la fermer, s'il vous plait?

La bronca redouble d'intensité! DiBiase est goguenard en voyant le public réagir aussi facilement.

-HAHAHA! Vous êtes tellement prévisibles! HAHAHAHA! Ouais, non sérieusement, taisez-vous et laissez-moi parler.

Les sifflets ne diminuent pas. Notre champion Pure semble en avoir assez, comme le montre ses gestes de colère. Pour se faire entendre, il décide de crier dans le micro.

-JE SUIS VOTRE PURE CHAMPION DEPUIS WRESTLEMANIA! BIEN QUE JE SOIS AU MÊME NIVEAU QUE MON AMI BROCK LESNAR, JE SUIS MEILLEUR QUE TOUS LES AUTRES CHAMPIONS DE RAW ET DE SMACKDOWN REUNIS! J'AI ACCOM...

La foule est plongé dans le noir! Seth Rollins a entendu les paroles de Ted DiBiase! D'un coup, la foule fait volte-face et des cris de joie accueillent pour une fois ce jeu de lumière, espérant que DiBiase se fasse remettre à la place. Mais quand les lumières se rallument, le champion Pure est seul. Inquiet, mais seul. Il cherche rapidemment du regard si le champion WHC ne serait pas caché, puis reprend la parole avec une voix normale, profitant que le public se soit calmé.

-Je... Je disais donc que j'ai accompli les plus grands exploits pour conserver mon titre, et vous en êtes tous témoins. J'ai battu à plate couture Kevin Steen au dernier RAW!
-BOUUUUH!!
J'ai battu C... M... Punk à One Night Stand! C'était tellement facile que je n'ai même pas pris de douche après!
-BOOOUUUUH!!!
-J'ai mis à la retraite le bouffon roux! A Wrestlemania! Ah quelle nuit! Quel pied!
-BOOUUUUHHH!!! Slater! Slater! Slater! Slater!
-J'ai battu, à Cyber Sunday, mon ami Antonio Cesaro, qui n'a pas démérité! Nous pouvons l'applaudir!

Bien sur, les applaudissements de Ted sont peu face aux huées du public.

-Et comme j'ai battu mon ami Antonio, qui lui-même avait battu pas moins que mon ami Paul, et les pathétiques Daniel Bryan et Kevin Steen, je peux en déduire que je suis définitivement meilleur que ces trois-là.
-BULLSHIIIT! BULLSHIIIT! BULLSHIIIT!
-Haha, non je déconne mes amis! Vous êtes tous les deux très fort. Paul a largement mérité sa ceinture TV et Ce... FERMEZ-LA! Et Cesaro, mon frère de banque, tu as perdu cette manche, ce sera pour une prochaine fois, je n'en doute pas. J'ai aussi résisté à toutes les humiliations pour en arriver où j'en suis. En d'autres termes, oubliez les Kevin Steen, les Trent Barreta, les Dolph Ziggler ou les bouffons roux, car je suis bien le plus grand Pure champion de l'histoire de la WFA!

A ces mots, DiBiase lève bien haut sa ceinture et nargue le public, qui le lui rend en huées.

-Ha! Bande d'ingrats! Après tout ce que j'ai fait pour vous, vous me manquez encore de respect! Très bien! Je lance un open challenge pour savoir qui m'affrontera au prochain PPV. Evidemment je me laisserai le choix dans mon adversaire... pfff! Vous ne savez que huer, c'est désolant! Enfin! Messieurs les catcheurs, qui osera défier le plus grand champion présent, passé et avenir?

Le Fortunate Son croise les bras et attend que quelqu'un arrive sous le titantron.




YES-MAN EST LA, A LA PLUS GRANDE JOIE DE LA FOULE! Habillé de son t-shirt à son effigie, il reste sur la rampe et semble se gratter l'intérieur des oreilles. Ted DiBiase lève un sourcil interrogateur, mais ne moufte pas.

-Excuse-moi un instant, Ted, mais j'ai dû oublier de me laver les oreilles ce matin. En tout cas, je n'ai pas très bien entendu un passage. Tu disais que parce que je n'ai pas gagné un match de number one contender à One Night Stand, tu étais plus fort que moi?
-C'est bien ce que j'ai dit.
-OK donc mes oreilles sont propres. Mais c'est toi qui devrait retirer les kilos de bullshit qui infestent ta bouche!

La foule est conquise par le franc-parler du Bearded One. DiBiase est bouche bée.

-Qu... quoi?
-Tu m'as très bien entendu. Tu triches sans vergogne, et tu te permets de t'appeler champion. Rassure-moi, les miroirs se brisent quand tu te regardes dedans? Et cette pauvre ceinture! Elle devrait être sur les hanches d'un vrai lutteur, pas d'un mec qui profite de son réseau et qui triche en piquant les prises aux autres! Tu es un peu comme le Arthur du catch!
-Je t'interdis de me comparer à ce minable! Et toi, tu n'as jamais triché peut-être?
-Je n'ai jamais triché et je ne tricherai jamais!, dit Daniel Bryan, dont la caméra filme les doigts croisés dans le dos.
-Jamais?
-Jamais! Et fier de ce principe, je te propose un match dans lequel la Pure belt pourra enfin briller! Toi contre moi!
-Tu plaisantes, j'espère?! Tu n'as pas le pedigree nécessaire pour m'affronter!
-Oh que si! Car parmi tous les connards que j'ai battu, j'ai gagné contre ton patron. J'ai battu Randy Orton.
-...
-Tu te dis meilleur que les autres champions, Junior? Et si tu montrais que tu étais l'égal de Orton?
-... et?
-Oh arrête! Tout le monde sait que tu rêves de prendre sa place!
-Qui te permet...?!
-Je me permets! On te lit comme dans un livre ouvert! Bats-moi à la loyale et tu seras l'égal de Randy!
-Ton visage poilu me répugne... Cependant c'est une offre alléch..


-BULLSHIT! Daniel, tu n'es qu'une bullshit! Et toi aussi Ted! Parce qu'au fond de vous, tout le monde sait que le seul catcheur qui a assez de coffre pour porter ce titre, c'est The Antechrist of Pro-Wrestling! C'est ma gueule! Alors DiBiase, t'es gentil, mais au dernier RAW, j'ai oublié à quel point tu étais un gros enculé! Donc à moins que tu ne veuilles que ton visage soit refait par Docteur Steen, son assistant Piledriver et l'interne Sharpshooter, tu oublies le piaf brailleur à côté de moi, et tu me prends comme challenger! Et comme je suis pas chien, si tu dis oui, tu peux ramener ta servante Burchillette dans 6 semaines, et j'en prendrai un pour taper sur l'autre. Tout le monde est d'acc...

Kevin Steen n'a pas eu le temps de finir sa phrase! Daniel Bryan, excédé par son arrivée, vient de lancer un high kick dans le micro, qui a rebondi sur son ventre! Kevin Steen est rouge de colère, et se tourne vers Daniel Bryan. D'abord craignant de se retrouver à deux contre un, le champion Pure affiche une mine réjouie, content de voir que les deux vont se foutre sur la gueule.

-T'as perdu il y a quatre semaines, gros tas, alors à la queue! T'attendras ton tour pour un title shot! Ted, je te disais que...
-Attends microbe!, dit Steen en tentant de lui arracher le micro de ses mains. Tu m'as traité de gros tas!? Et en plus, tu te crois foutu de battre l'autre lopette en costume pour sa ceinture!
-Hé!, s'exclame DiBiase.
-Au moins, j'ai un minimum de neurones pour me douter que de Burchill allait rappliquer! Remarque, avec l'autre champion, ça vous fait un point commun.
-Non, mais!, s'offusque Ted, sans qu'il puisse en placer une autre.
-Bordel, je rêve, il y a un microbe à barbe qui me parle!, dit Steen à Bryan, toujours yeux dans les yeux. Toi ou Ted, vous n'arrivez même pas à avoir un dixième de mon moveset!
-Non mais ho là!
-Tu ne rêves pas, Steen. T'as bien affaire à un microbe à barbe qui te parle! Et le plus drôle, c'est que n'importe quel virus a plus de talent in-ring que toi ou DiBiase!
-Non mais enfin là ho quoi! Hein!
-TOI LE PURE CHAMPION DE MES COUILLES, TA GUEULE!, disent en duo Daniel Bryan et Kevin Steen à l'encontre de DiBiase, qui ne moufte plus mot.
-Bon, on va pas tortiller du cul pour chier droit!, reprend Steen. DiBiase, choisis ton challenger!
-Pour une fois, je suis d'accord. DiBiase, pour une fois porte tes couilles et prends tes responsabilités! Papa sera fier de toi!
-Ouh bordel, vous me le paierez vous deux! Enfin bref! Mon choix va... à....à...à....
-...
-à...à...
-Tu n'attendrais pas que le GANG vienne te sauver la mise une fois de plus, par hasard?, demande Bryan.
-Bien sur que NON! PAS LUI!


Le Fun Lovin' Criminal est dans la ce-pla! Enfin, pas tout à fait, car il n'a pas pris l'entrée habituelle, mais passe par le public, juste derrière Jim Ross et Matt Striker. Ted DiBiase est vert, alors que l'ancien champion intercontinental descend avec son air mesquin des tribunes, laissant le public toucher son corps d'athlète. Bryan et Steen ne disent rien, mais n'en pensent pas moins. Une fois en ringside, Punk se met debout sur la table des commentateurs, face à Ted DiBiase, qui se sent de moins en moins rassuré, en étant entouré de la sorte. Mais le natif de Chicago affiche de plus en plus un air sérieux. Il prend le micro qui était près de Matt Striker.

-Ted, tu es pitoyable. Tu te demandes qui va te botter le train au prochain PPV et tu ne me demandes pas à ton vieil ami? Celui à qui tu dois un peu de thune? Je suis le Fun Lovin' Criminal. Criminal. Tu comprends ce que ça veut dire, "criminal"? Oui? Ca veut dire que je vais me rembourser en t'entendant crier comme un gorêt et taper sur le ring quand tu seras dans l'Anaconda Vice. Ca veut dire que tu vas regretter d'avoir un jour voulu me baiser. Ca veut dire que tu vas me choisir pour t'affronter. Ca veut dire que dans quelques semaines, en bas de ta ceinture, il y aura marqué le nom de C... M... Punk (la foule reprend avec la superstar les dernières paroles) . Et entre nous, tu comptes franchement trouver un adversaire potable en choissisant Hodor ou Tyrion Lannister?

La foule est partagée après les propos de Punk, mais une chose est sure, c'est que Steen et Bryan ne l'ont pas du tout apprécié! Les deux s'approchent d'un pas annoncé non pas vers DiBiase, mais vers Punk. Le Pure champion, petit à petit, semble apprécier la hantise entre les trois, et même se délecte de la situation.

-Punk, je vais te botter t...
-HODOR, HODOR HODOR!, réplique l'ancien présentateur de Voiceless TV.
-Cihaime, dit Bryan, alias le Best in the World. Tu fais des blagues douteuses pour éviter que l'on ne parle de ton pathétique retour. Combien de victoires en PPV? Tu ne vaux plus rien!
-Sans compter que je l'ai déjà battu, renchérit DiBiase, en loucédé.
-Toi, le gosse de riche, la ferme, rétorque Punk. Daniel, Kevin, vos êtes gentils, mais on ne lutte pas dans la même catégorie. Mettez-vous en équipe, faites des segments à base de anger management, formez une équipe, payez des royalties à la WWE, et dégagez de mon ring!
-Oh bordel, gueule Steen. Je vais tellement vous marav la gueule, que l'autre chouard aura pitié de vous!
-Haha, oui, oui battez-vous!, fait le Pure champion.



Le GM de RAW ne perd pas de temps: sitôt les premières notes de son themesong résonnent, le voici sous le titantron.

-Les enfants, dit-il, arrêtez de vous chamailler! Vous aurez tout le temps de faire vos conneries après. Mais là, on doit parler boulot. Ted! Tu fais bien de parler de ta prochaine défense de titre. Parce que le prochain PPV aura lieu à... UHW-City!

La foule est heureuse! UHW-City! Le public composé de smarts! Et si Punk, Bryan et Steen semblent s'en réjouir, DiBiase tire une tronche de 6 pieds sous terre.

-Qu..quoi?!
-Je suis désolé gamin, mais c'est une question de gros sous! Crois-moi, je n'ai rien pu faire. La WFA a décidé de jouer sur la nostalgie en ressuscitant Destination-X et leur fichu ring à six côtés de cette fichu fédération qui a coulé! Maigre consolation... Mais rassure-toi, j'ai obtenu que mes meilleurs catcheurs aient une plus grosse rémunération et un meilleur logement sur place.
-Une plus grosse rémunération? Un meilleur logement? Bordel, JBL, tu sais qui je suis?!
-Un mec qui est dans la merde, j'en ai bien peur, garçon. Parce que le maire est un gros smart, comme condition sine qua none pour venir là-bas, il a démandé à booker ses propres matches.
-Qui est ce salaud?! Cette ordure!?
-Klown Bastard!
-Bouhouhou! En plus, je catche dans une ville communiste!, se lamente notre champion.
-Il a demandé que les titres Pure et Intercontinental soient défendus dans deux King of the Moutain matches!
-BOUHOUHOU!, pleure DiBiase, alors que la foule est ravie.
-Et pour le titre Pure, Ted... je suis désolé garçon... mais tu affronteras Daniel Bryan, Kevin Steen et CM Punk.
-OUIIIIIIINNNNNNNN!!!!!!!

La tristesse du Fortunate Son contraste avec la joie des trois catcheurs nommés. Bien sur, la foule encourage leurs superstars. Cependant, ces trois-là se voient déjà Pure champion, et commencent à se défier du regard. Punk est descendu, et Steen et Bryan se rapprochent. Le ton monte alors que DiBiase les regarde.

-Bouhouhouhoahahahahahaha! HAHAHAHA! HA PUTAIN LE PIED!

Le champion en titre, acteur minable, est passé des larmes de crocodile au rire de hyène. Il reprend devant JBL, content de voir que son champion le prend bien.

-HAHAHAHA! Merci m'sieur le Maire! J'aurais plus qu'à attendre que ces trois-là s'entredétruisent pour faire le tombé sur le cinquième et récupérer mon dû. HAHAHA! Et dis vois, JBL, qui sera le cinquième larron? The Bryan Kendrick [gloussement]? Zack Ryder [rire nerveux]? Curtis Axel [ricanement]?
-Non, fiston, le cinquième larron, ce sera celui-là!



DiBiase n'en revient pas! Le cinquième gus sera le dernier challenger en date, celui qui n'a jamais caché ses ambitions pour son titre, mais surtout un autre membre du GANG! Le Suisse arrive, sans animosité aucune envers le champion, bien qu'il reluque grandement sa ceinture. Il sert la main de JBL qui rentre en coulisses et... mais! Dans le dos de DiBiase, c'est Daniel Bryan! Il a laissé Steen et Punk se battre seuls! Bryan avec un lowkick dans le genou qui fait mettre le champion Pure à genoux! Lowkick dans la poitrine! Non, c'est empêché par CM Punk qui a retenu la jambe au dernier moment! Visiblement, il veut frapper DiBiase avant que Bryan ne le fasse. Cesaro court vers le ring aider son coéquipier, mais Steen se jette sur lui. Non! The Yes Man et la SxE superstar le retienne! Les trois se foutent sur la gueule! Chacun des trois veulent se faire la peau du Fortunate Son, et personne n'est prêteur!
Cesaro se dépêche de venir en aide à son ami en l'extirpant du ring, alors que ce dernier boite. Le Suisse met DiBiase sur ses épaules en position de Fireman's Carry, avec une facilité déconcertante, et trottine jusqu'aux vestiaires! Comme le champion Pure parait frêle et fragile lorsqu'il est sur les épaules du Suisse!
Petit à petit, les trois catcheurs restés dans le ring comprennent que l'objet de leur dispute s'est fait la malle. Chacun se calme alors, se met dans un coin pour reprendre leurs souffles, et regarde les deux autres avec dédain ou mépris. Finalement, Punk est le premier à sortir du ring, pour prendre un micro.

-Vous savez quoi, les mecs? Au début, j'étais content de vous voir, de vous aider. Je suis même revenu en partie pour ça. Mais maintenant, j'en ai marre de tirer des boulets comme vous! Vous nuisez à mes autres ambitions, celles que j'aurais dû suivre plus tôt. A l'origine, j'en voulais pas de ce titre, parce que je mérite ce qu'il y a de mieux, et parce que le public mérite de me voir catcher contre les plus grands. Le titre Pure est indigne de mon rang de plus grand catcheur au monde. Mais vous n'êtes que deux losers qui ne cherchaient qu'à récupérer un peu de mon aura. Alors à Destination-X, je vous botte le cul, je récupère la ceinture, je n'en veux pas, je vous la laisse, je prends le titre majeur, et je serai loin de vous, et champion avec une vraie ceinture sur les hanches. That's it!

Ouch, Punk a parlé! Et tant pis si la foule réagit plutôt négativement à son discours, le Fun Lovin' Criminal jette son micro à terre, et part en direction des vestiaires, sans un autre regard envers les ex-indys.
Steen reprend son micro.

-Ouais, Punk, casse-toi! On se voit à Destination-X, tafiole!
-Laisse tomber, Kevin..., dit Bryan sans micro, essayant de raisonner son futur adversaire.
-Rien à foutre, Bryan! Je serai le prochain Pure champion! Et je vais lui montrer à cet emmerdeur qui est le Best in the World. De toute, faire front contre le GANG, c'était de la merde depuis le début! J'ai toujours été contre une alliance, surtout avec deux bouffeurs de soja!
-Répète!, dit-il toujours sans micro.
-Ta gueule! Suivre les choix de la majorité, c'est chiant! La démocratie, c'est naze! Ma démocratie, c'est tout pour ma gueule! Mon programme, ça va être la répartition égale entre les bottages de culs! A Destination-X, je défoncerai la gueule du Suisse, du richard, du Ouin-Ouin Punk, et même de toi, le nain hippie!

Cette fois, Bryan arrache le micro des mains de Steen, de rage. Pendant quelques secondes, les deux hommes s'observent, yeux dans les yeux, le temps que tout le monde se calme. Mais la fouel reste surchauffée à blanc.

-Ecoute, finit par dire Bryan, que notre alliance s'arrête là, d'accord. Que chacun veuille tracer sa route, OK Mais si on ne travaille plus ensemble, cela ne veut pas dire qu'on ne peut pas se respecter.
Bryan balance le micro à terre et tend sa main à Steen. Après quelques instants à demander l'avis de la foule, le Québécois tend lui aussi sa main. Les deux hommes vont se la serrer! Non! Daniel Bryan décide de se la passer dans les cheveux et Steen, dans le même temps, lui fait un double middle finger! Le public ne sait plus à qui donner de sa voix! Et si le premier est goguenard en voyant son adversaire s'énerver aussi facilement, le second se met en pétard:

-FUCK YOU! AND FUCK DIBIASE! FUCK THE PURE BELT! FUCK THE RESPECT! FUCK JBL! FUCK CESARO! FUCK PUNK! FUCK DESTINATION-X! FUCK WFA! MY NAME IS KEVIN STEEN AND I AM THE ANTECH...

Low dropkick de Bryan, qui rebondit dans les cordes! Running Knee! La foule est partagée et ne sait si elle doit encourager Bryan ou Steen ou personne. C'est sous une réaction mitigée de la foule que Bryan célèbre avec ses YES et en faisant le taunt de la ceinture.


Booker APA: L'ursidé volant préféré des petits et des grands/ Booker du reste: Commander Cool (c'est-à-dire moi)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aralar
EC3
Aralar

Messages : 870
Age : 34
Localisation : Rouen

WFA RAW du 7 septembre 2014 Empty
MessageSujet: Re: WFA RAW du 7 septembre 2014   WFA RAW du 7 septembre 2014 EmptyDim 7 Sep - 19:08

Le titre pure est un vrai aimant à ego-maniaque, qu'on les laisse se mettre sur la tronche loin des vrais titres lol

6-sided ring cheers
King of the Moutain match cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nak
Pénélope du forum
Nak

Messages : 2365
Age : 28

WFA RAW du 7 septembre 2014 Empty
MessageSujet: Re: WFA RAW du 7 septembre 2014   WFA RAW du 7 septembre 2014 EmptyDim 7 Sep - 19:14

Sheik 

Je suis pas dans la merde moi. Ca y est je suis le champion au règne le plus long depuis Wrestlemania, alors superbe idée mettons moi dans un match à 5 où tout le monde me déteste. A part ca il n'y a pas de favoritisme Sheik

En plus dans ce match il n'y a pas moins de TROIS personnes que j'ai déjà battues très récemment. Et de manière CLEAN ! Coucou Punk, Steen, et Cesaro (mais toi je t'aime bien quand même). 

Mais c'est pas grave donnons leur à tous une deuxième chance avant de m'envoyer en feud contre Bozo le Clown quand j'aurai perdu ma ceinture (ouais ouais le frère de Doink et Krusty).

Sheik

Sinon très bon démarrage de Show, seul petite critique, j'aime pas voir les noms des membres (en l'occurence Klown Bastard) utilisés dans les shows WFA. M'enfin ca n'engage que moi.
La suite ! La suite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bon Brute & Truand
Head Booker
Bon Brute & Truand

Messages : 929

WFA RAW du 7 septembre 2014 Empty
MessageSujet: Re: WFA RAW du 7 septembre 2014   WFA RAW du 7 septembre 2014 EmptyDim 7 Sep - 19:20

En backstage, des éclats de voix se font entendre et grâce à l'accent britannique des deux personnes, il est facile de savoir de qui il s'agit.

Georges : Mademoiselle, votre comportement est inadmissible !

Britani : Georges, je vous ai dit de ne plus jamais me parler sur ce ton ! Ne me faîtes pas regretter de vous laisser un peu plus de liberté. Déjà que vous découchez, que vous êtes tout le temps débraillé, que vous ne me préparez plus mes petit-déjeu... et qu'est-ce que c'est que cet accoutrement ?!

Georges : Et bien, c'est un costume italien fait sur-mesure...

Britani : Italien ?! Nous avons un tailleur Georges, qui travaille pour les Knight depuis des années, comme son père avant lui et... Attendez, vous avez dit "sur-mesure" ? Et avec quoi vous vous payez ça ?

Georges : Pas avec le maigre salaire que vous me payez, c'est sûr.

Britani : Vous me volez de l'argent ! C'est inadmissible ! Je devrais...

Georges : Ce n'est pas votre argent, c'est celui de votre père, que j'ai l'intention de rembourser. Le vôtre, vous le dépensez en diner, en cinéma et en lingerie fine !

Britani : Ce que j'en fais ne vous regarde pas !

Georges : Quand c'est moi qui doit aller acheter des bas-résilles, si, ça me regarde !

La Geek Goddess apparaît à l'écran, en se bouchant les oreilles.

AJ : Hé ! C'est quoi ce bordel ? On dirait que quelqu'un regarde Blackadder avec le volume à fond.

Britani : Mon majordome me manque de respect.

Georges : Mademoiselle, vous avez abusé d'un adversaire blessé et à terre ! Et en prime, vous avez fait peur à mademoiselle Dashwood !

Britani : Oh, ne me dîtes pas que ça ne vous a pas plu de réconforter cette pauvre petite.

Georges : Ce que vous insinuez est ignoble !

AJ : FERMEZ LA TOUS LES DEUX !

Le silence s'installe subitement. Knight qui allait répondre, ferme la bouche.

AJ : Georges, vous devez comprendre qu'avec une fille comme Alicia, on ne peut pas la jouer réglo. Et Britani, je n'ai pas trop apprécié le fait que tu m'utilises comme tu l'as fait à SmackDown.

Britani : C'est vous qui avez insisté pour m'aider, je me trompe ?

AJ : Tu ne comprends pas, je ne suis pas ton larbin. Je suis ton senseï.

Britani : Pardon ?

AJ : Ton sensei. Ton mentor. Ton Miyagi.

Britani : Je... Quoi ?

AJ : Maitre Miyagi. Karate Kid. C'est un film.

Knight fouille dans la veste de Georges et prend un carnet.

Britani : Karate Kid, vous dîtes ? Il faudra que je demande à Lay' si elle l'a vu.

Elle grifonne le titre du film et range le carnet.

Britani : Voilà... Oh ! Vous n'êtes pas mon mentor ! Nous partageons seulement le même but : détruire Alicia.

Knight serre le poing de façon théâtrale. AJ lui baisse et pointe du doigt la ceinture de la Lady.

AJ : Mon but, c'est ton titre. Alicia n'est qu'une victime collatérale. Rappelle-toi bien ça. Et aussi que si tu bats cette parodie de déesse à Destination-X, c'est grâce à moi.

Georges : Je crois que vous vendez la peau de l'ours avant de l'avoir tué.

AJ : Fox n'est qu'une actrice, elle joue un rôle. Retirez tous ces tours à un magicien et il ne reste plus qu'un homme.

Britani : Nous avons percé son armure et prouvé qu'elle était humaine.

AJ : Comme Xerxes dans 300, tiens rajoute celui là dans ton carnet, Britani.

Georges : Ne pensez-vous pas, au contraire, que cela risque de provoquer son courroux ?

Britani : Et que pourrait-elle faire ? Me frapper avec une seule main ?

Lee et Knight partagent un rire.

Georges : S'il vous plaît, mademoiselle, ne sous-estimez pas votre adversaire.

Britani : Écoutez Georges, si j'ai besoin d'un conseil sur quelle cire je dois utiliser pour mes bottes, là vous pourrez intervenir. Vous pouvez disposer.

Le majordome soupire puis effectue une révérence.

Georges : Mesdemoiselles.

Il quitte le champ de la caméra.

AJ : T'es dure avec lui quand même.

Britani : Vous trouvez ?

AJ : Je suis bien placée pour te dire qu'on ne peut faire confiance à personne ici. Alors quand tu as quelqu'un en qui tu peux vraiment croire, fais-y attention.

Britani : Croyez-moi, je fais attention aux gens qui me tiennent à cœur.

Un silence s'installe. Après quelques secondes, il est brisé par Lee.

AJ : Attends, t'es pas en train de me draguer, là ? Je suis très flattée mais je ne mange pas de ce pain là.

Britani : Quoi ? Non ! Je ne parlais pas de vous ! C'est ridicule. Pour qui vous me prenez ? Et puis ... vous n'êtes pas mon type. Je les préfère moins... dociles.

AJ : Hé ! Ho ! Qu'est-ce que ça veut dire ça ? Je pourrais très bien... enfin... pourquoi tu me parles de ça ?

Britani : C'est vous qui avez...

Lee commence à parler de plus en plus vite.

AJ : Non mais... Non ! Enfin... j'ai rien contre les... les filles comme toi... mais ... Je suis pas du tout... enfin, je veux dire, j'ai été amie avec Trish Stratus donc tu vois, ça me dérange pas... mais personnellement... on va dire que je suis sympathisante mais pas pratiquante, hein ?

La Geek Goddess affiche un sourire gêné.

AJ : Je crois que je vais y aller. J'ai des... trucs... à faire.

Lee tourne les talons, secoue la tête et disparaît en quatrième vitesse, laissant la Lady, songeuse.

Britani : Je crois que c'est l'accent... ça doit me donner un côté exotique.



Matt Striker : Oh oui! Enfin les divas redeviennent intéressantes!

Jim Ross : Mais enfin Matt, elles l'ont toujours été!

Matt Striker : Vous pensez que Britani aime être à quatre pattes tenue en laisse?

Jim Ross: MATT!

Matt Striker: HAAAANNNN! MON DIEU! JE JOUIS!

Jim Ross: Et voici les anciens champions par équipe, visiblement bien remis du coup sur le crâne.



Les Canadiens, qui ont perdu leurs ceintures par équipe au dernier PPV, sont accueillis par une petite majorité de huées. Mais applaudis ou sifflés, ces derniers n'en ont que faire. Ils ont leur tête des mauvais jours, costumes taillés sur mesure de rigueur. Ils ne prononcent aucun mot jusqu'à l'arrivée dans le ring, le regard froid, droit et déterminé.
C'est Jericho qui prend la parole:

-Bonsoir, tas de cloportes.

Les huées sont encore plus fortes après cette énième provocation signée Jericho.

-Non, Chris, non. Ce ne sont pas des cloportes. Ce sont de misérables sangsues.
-BOOOOUUUUUHHH!
-Oh que si, vous en êtes, poursuit Christian. Vous êtes de véritables sangsues à notre égard. Alors que nous vous apportons chaque soir des matches cinq étoiles...
-Et même six étoiles.
-...des matches six étoiles, et que nous tâchons surtout de redorer le blason et les ceintures de cette division, vous nous donnez de bien piètres adversaires.
-Toutefois, Christian, je les comprends. Ils avaient le choix entre des alcooliques pas anonymes, des drogués ou des voltigeurs de la UHW.
-Certes, certes, Chris. Mais s'ils avaient un tant soit peu de cervelle, ils auraient protesté pacifiquement en ne votant pas.
-Là, tu marques un point. Mais tu sais très bien que la WFA est regardée par des décérébrés! Cessez de nous huer, car cela ne nous atteint pas!
-Nous aurions pu vous remercier si vous aviez réfléchi un minimum en nous donnant des adversaires dignes de ce rang qui, je le reconnais, ne sont pas nombreux. Mais nous attendions beaucoup, beaucoup plus de vous.
-Et ce, depuis des années!, renchérit Chris Jericho. Cela fait des années, au moins depuis que nous catchons ensemble, que nous espérons que vous nous donniez le respect qui nous est du. Mais non! C'était trop compliqué pour vous tous! (Y2J designe le public par le doigt). Après avoir tous faits pour vous, vous nous avez trahi. A chaque fois que nous tentions de faire briller la division par équipe de cette fédération, vous nous rabaissiez!
-A chaque fois que nous gagnions, vous faisiez en sorte que nous perdions ce qu'il y avait de plus précieuxà nos yeux.
-Et voilà que vous êtes satisfaits de vous! Car tels de gluantes sangsues, vous avez aspiré nos titres pour les donner à... des alcooliques.

Alors que les WCH faisaient leurs discours dans un fond sonore les huant, d'un coup, à l'évocation de leurs titres, les voilà heureux.

-Oui!, reprend Christian. Idolâtrez-les! Un ancien champion du monde qui a tenu 3 secondes, et un ancien oublié de la WWE. Réunis sous la même passion que l'alcool. Fabuleux!
-Et tout ça pour quoi? Pour gagner des matches en rotant à la face de son adversaire! Pauvre Sara Del Rey, que fais-tu avec eux dans cette galère? Tu étais si douce avant!
-Mais Chris, si le public ne nous mérite pas, que faisons-nous là?
-Tu as raison, Christian, il est bon ton de rappeler ce pourquoi nous sommes là. Tout d'abord, le public de la WFA est définitivement et clairement composé d'invertébrés refusant le charisme et le succès comme des valeurs essentielles à l'éthique populaire.
-Et qui préfère se réconforter et se rassurer de leur médiocrité en nous préférant des adversaires encore plus médiocres et pathétiques qu'eux.
-ET aussi pour dire...
-...que nous allons être...
-THE FOUR-TIME TAG TEAM CHAMPIONS!

La foule les conspue ouvertement!

-That's right! Car nous récupérons toujours ce que nous avons perdu.Tout le temps.
-DIAMONDS ARE FOREVER! Nous devenons plus forts à chacune de nos rares défaites. Alors, messieurs les APA, ce n'est pas le choix des ignorants du public, mais le notre. Nous sommes prêts à reconquérir nos titres. Dès ce soir, s'il le faut!



Christian et Jericho ont d'abord l'air surpris, car ils ne pensaient qu'ils viennent aussi vite! Mais maintenant, ils vont pouvoir régler leurs comptes, d'autant qu'ils retirent leurs cravates et jettent leurs vestes.
Et voici, reçus comme il se doit par la foule, nos champions tag team! D'accord, ils sont encore moins frais que d'habitude, en raison de la 24-hour party qui célèbre leurs ceintures, et qui dure en fait depuis la fin de Cyber Sunday. Mais ils ont fait l'effort de venir... ou plutôt de tituber, et surtout de porter sous des vêtements amples mis à la va-vite, leurs tenues de combat, et une fois n'est pas coutume, avec leurs ceintures. Toutefois, avant le match, qui sait?, ils ont quelque chose à dire aux champions. Et c'est Samoa Joe qui s'y colle.

-BON... BONCHOIR!
-Bonsoir!, répond jovialement le public. Les WCH ne mouftent pas, alors que Samoa Joe les fixe.
-BONCHOIR, Z'AI DIT!
-'lut.
-'soir.
-Ah bah pas trop tôt! Tu t'rends compte, Carlipoto? Les pôtites épiceries, z'est plus c'q'c'était!
-Bah! Laisse-tomber, Gros. On va pas se faire taquiner par le petit personnel!
-Pardon?!, rétorque l'un des deux blonds canadiens
-Tu as dit quoi, le chevelu?!, dit l'autre par derrière.
-Vi! Vi! Alors! On va vous prendre: 20 boutanches de whiskaïe, 30 de ricard (pour nos ricard-pôf), et si vous avez, une quarantaine de boites de capotes. Bizarre, j'avais prévu large pourtant. J'pensais pas qui'il y aurait autant de filles. Ah et une bonne cinquantaine de pintes de votre meilleure pression (Samoa lui souffle dans l'oreille), plutôt une centaine! C'pour la route!
-..., font les canadiens blonds, tandis que la foule ricane.
-Ah et le tout dans des sacs, oui merci. 'Prenez la carte bleue?
-Et vougez-bous l'fion, merte!

Les blonds canadiens commencent à peine à réagir. Une sorte de grande lassitude se lit sur les visages des anciens champions par équipe.

-Chris?
-Oui?
-Je ne crois pas qu'ils comprennent la gravité de la situation.
-Je crois aussi. HEY LES DEUX COMIQUES!
-Non, merci, pas de carte de réduc', on est pressés!
-...
-(soupir)
-Vous ne savez pas où vous êtes, n'est-ce pas?
-Chi bordel!, répond Samoa Joe, excédé! On est dans la pire épicerie de quartier, avec les pires caissières du monde!
-CAISSIERES?!, s'emporte Jericho. NOUS SOMMES LES FOUR-TIME...
-Employées du mois?, demande Samoa
-LES FOUR-TIME TAG TEAMS CHAMPIONS!, reprend l'autre Canadien. JE SUIS CHRISTIAN! ET LUI C'EST JERICHO! ET VOUS ETES A...
-RAW – IS - WRESTLING – CLASS - HEROES!

Les champions par équipe se regardent dans le blanc des yeux.

-Ecoutez, reprend Carlito, Jojoe et moi on s'en cogne un peu qu'on soit à Rot-Fizz-Riesling-Kahlua-Cirrhose. On est sûrs que c'est une charmante petite bourgade, mais nos invités nous attendent car on fait un tournoi de chouffe-pong. Alors, si vous pouviez vous dépêcher, franchement ça nous arrangerait.
-En parlant de Rot-Fizz-Riesling-Kahlua-Cirrhose, z'en avez? Vous nous en mettrez une boutanche. Voire dix-sept.
-Ouais, remarque, pas con, gros. C'doit être la spécialité du coin.
-Non, mais bon sang, rétorque Jericho. Est-ce que vous avez la moindre idée d'où est-ce que vous êtes?
-A Rot-Fizz-Riesling-Kahlua-Cirrhose?
-Réfléchissez, reprend Christian, alors que son compère s'autofacepalme. Il y a un ring, des commentateurs derrière une table, des milliers de spectateurs qui vous apprécient alors qu'il n'y a pas de quoi, et ce qui se fait de mieux en matière de catch par équipe. Ou pouvez-vous être?

Les dernières mots des anciens tag teams champions n'ont pas l'air d'avoir franchement fait réagir les actuels champions par équipe, au contraire de la foule. Samoa Joe grommèle en attendant ses sacs d'alcool, tandis que petit à petit, l'oeil de Carlito s'allume. Puis le second. Il semble avoir compris en regardant autour de lui. Puis il fait part de ses découvertes discrètement à l'oreille de Samoa Joe. Celui-ci le regarde, surpris, puis tourne la tête autour de lui.

-Ho!

La foule éclate de rire devant la première réaction du Samoan.

-Ca y est? Vous avez compris?, ironise Chris Jericho.
-Nous sommes à RAW!
-Oui....
-Nous sommes devant un public qui nous soutient!
-YEEAAAAAAHHHHH!
-Là-bas, c'est Jim Ross et Matt Striker!
-Bien vu...
-Et vous... Vous êtes Chris Christian et Christian Chris!
-Tout à f... QUOI?!

La foule est conquise.

-Ben quoi, fait le Portoricain, vous êtes pas les deux blondins qu'on a battu à Cyber Sunday!?
-Calme-toi, Christian. (Jericho souffle un bon coup) Nous serons ce soir les four time tag team champions. Nous vous défions maintenant. Do you understand what I'm saying right now?
-Pour être tout à fait honnête, non.
-Rah, mais Carlipoto, y a rien de compliqué! Ces chers m'sieurs veulent leur revanche c'choir!
-Oui, voilà.
-Enfin, nous y arrivons.

Carlito réfléchit et glisse quelque chose dans l'oreille de son comparse, qui se met à pouffer puis à rire franchement.

-rrmmmmpfffrrffrfrfrHAHAHAHAHAHA!
-Qu'est-ce qu'il y a de si drôle?, questionne Jericho.
-BWHAHAHAHAHAHA!
-Nous acceptons ce match! Mais avec notre stipulation! Gros, tu vas en chercher une?
-OuihihihihihihihAHAHAHAHA!

Le Samoan laisse son coéquipier seul quelques instants. Le Portoricain en profite pour expliquer.

-Tout à l'heure, au Jobber Jungle, y avait des enflures qu'avaient pas payé leur diabolo-menthe. Ben Jojoe, ça l'a mis dans une colère noire. Il a pris ces deux nabots par la peau du cou, et les a balancé dans les poubelles!
-Certes...
-Mais, je ne vois pas où cela peut mener...
-Ben si!, répond Carlito, alors que Joe revient en poussant un conteneur à ordure. Celui qui se fait enfermer dans le conteneur est éliminé. Et on a appelé ça..
-UN TRASH MATCH!

Carlito et Samoa Joe courrent vers leurs rivaux en poussant la poubelle, sous les vivats de la foule! Une foi que la poubelle a touché violemment le ring, ils glissent dans le ring, près à se battre! Ne manque que l'arbitre!

-AIE! Bordel! Qu'est-ce qui s'est passé, Erick?, fait la poubelle, ce qui a le don d'interloquer les quatres personnes dans le ring.
-Je n'en sais rien, Kassius. Je vais aller voir.

La poubelle s'ouvre de l'intérieur! Ce sont les Psychedelic Warlords!

-Messieurs, mes salutations. Pourquoi ce remue-ménage? Ne savez-vous pas que le sommeil est important?
-Ouais! On peut plus roupiller tranquillou!

Carlito et Samoa Joe haussent les épaules, alors que Jericho et Christian s'adressent directement aux PWL.

-Ne me dites pas que vous dormiez dedans?
-Mais si, cher ami. Tel Diogène, nous dormons dans des tonneaux!
-En plus, celle-la a plein de seringues!
-Christian, dit Jericho, je pense que rien ne me manquera le jour où je partirai.
-Comme je te comprends.
-Messieurs, les interpelle Rowan. Nous avons ouï votre conversation avec les champions.
-Ouais! On a le cable et le satelitte, c'est génial!
-Il semblerait que vous avez omis un petit détail. Erratum Humanus Est.
-LES PROCHAINS CHAMPIONS C'EST NOUS!
-Vous deux?, ricane Christian. Bon sang, Chris, nous sommes vraiment entourés par la lie des équipes en ce moment.
-Il n'y a qu'une bonne chose dans la division: nous, les prochains four-time tag team champions.
-Et bien, messieurs, devant votre mépris, je me vois dans l'obligation de vous casser la gueule.

Les PWL s'en vont du conteneur et font face aux anciens champions. Rowan porte une ultime fois son micro aux lèvres.

-Je vous accorde un ultimatum. Cassez-vous avant que nous nous fâchions!
-AH NON MERTE!, fait le gros Joe. Ceux qui sont dans le conteneur sont éliminés, z'ai dit!
-AH TOI TA GUEULE!
-Kassius! Laisse, nous battrons ces messieurs après.
-Ca me ferait mal, répond Carlito.
-Nous aussi, rétorque Jericho. Que nos adversaires soient des drogués ou des alcoolos, nous serons toujours ce qui se fait de mieux.
-Erick, pourquoi les vilains messieurs en costume nous traitent de drogués ou d'alcoolos?
-Je ne sais pas, Kassius. Peut-être qu'il serait bon ton de leur rappeler que nous sommes des philosophes. Des philosophes qui vont leur casser la gueule sur-le-champ.
-Très ben!, rétorque Samoa Joe. Nous prendrons l'équipe gagnante! QU'ON RAMENE UN ARBITRE! ET DEUX CHOUFFES!
-AU NOM DE LA LOI, NOUS VOUS ARRETONS!

Ce sont les JUSTICE BROTHERHOOD! THE HURRICANE ET SUPER ERIC! Ils foncent à toute allure dans le ring. Les trois autres équipes se taisent, plus interloqués qu'autre chose. Hurricane s'adresse d'abord aux WCH.

-Nous vous arrêtons pour insultes au public de la WFA!
-Ce n'est pas interdit par la loi de dire ce que ce sont des ânes.
-VOS MAINS! Que je vous menotte!

Les WCH mettent leurs mains soit sur les hanches, soit leurs bras croisés. Regardant méchamment the Hurricane. Pendant ce temps, Super-Eric s'adresse aux PWL.

-Vous êtes en état d'arrestation pour usage abusive de pilules.
-C'est vrai, Erick? C'est pas bien d'en utiliser?
-Nous sommes des visionnaires, Kassius. Un jour, ce sera reconnu par l'OMS comme bénéfique. En signe de protestation pacifique, tel Gandhi, je propose que nous prenons une position menaçante pour faire fuir ce représentant de l'ordre jaune.

Aussitôt dit, aussitôt fait. The Hurricane se tourne vers son acolyte.

-Il faut croire qu'ils ne vont pas se laisser faire.
-Peut-être en s'en prenant à leurs chefs? Vous deux! Carlito et Samoa Joe! Vous êtes un mauvais exemple pour la jeunesse!
-BWAHAHAHA! Un mauvais exemple, tu dis, l'microbe?
-Nous ne faisons que boire sans conduire! Et coucher avec protection! HAHAHA! Vous êtes des marrants, superjaune et supervert.
-J'me demandais, Carlipoto, si mélanger du get 27 à du ricard serait une bonne idée.
-Faut voir. En tout cas, nous sommes deux adultes responsables. La preuve, nous n'acceptons jamais des personnes en dessous de 18 ans! D'ailleurs, les enfants, vous devriez aller vous coucher, demain y a école!
-ON EST PAS DES ENFANTS!

Les deux superhéros se jettent sur les champions par équipe Et les PWL font de même avec les WCH! Un brawl général s'engage!



Le GM de RAW est visiblement pressé car il arrive dès les premières notes. La bagarre met fin immédiatement.

-Salut à tous! Vous faites bien d'être tous là, car à Destination-X, ce sera les APA contre les PWL contre les Justice Brotherhood contre les WCH dans un Fatal four-way Ultimate X match.
-Attends, JBL, coupe Jericho, nous voulons notre revanche maintenant! Un tag team match simple!
-Considérez ça comme votre revanche, messieurs! En attendant, puisque vous semblez tous vouloir vous battre, les APA, vous combattez maintenant contre les Justice Brotherhood. Et plus tard dans la soirée, les WCH, vous affronterez les PWL! Voilà, me manque plus qu'à réserver les hôtels maintenant!


Bookers : Les gonzesses : Sec-si/// Les tag teams : Wam aka Commander Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gbacca
Luttologue bedonnant
Gbacca

Messages : 11589
Age : 33
Localisation : Trou de baal de Jabba le Hutt
Humeur : Fakhr/Nature Touch

WFA RAW du 7 septembre 2014 Empty
MessageSujet: Re: WFA RAW du 7 septembre 2014   WFA RAW du 7 septembre 2014 EmptyDim 7 Sep - 19:25

Excellent début de show (ouais j'ai un post de retard parce que j'suis un branleur ^^' ) !

J'espère que les APA ont retrouvé leur ceinture pour pouvoir les filer aux PWL !

(et Joe Joe était particulièrement savoureux) !


Et sinon tout ce qui se passe autour du titre Pure est toujours aussi bon !

Un KOTM... si Dibiase gagne "clean" Nak va encore plus faire une syncope Razz

Tous les protagonistes se détestent ça sent le gros foutoir, ça va être bon cheers !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clown Bastard
Communiste à bonnet
Clown Bastard

Messages : 7166
Age : 28
Localisation : Pays Catalan

WFA RAW du 7 septembre 2014 Empty
MessageSujet: Re: WFA RAW du 7 septembre 2014   WFA RAW du 7 septembre 2014 EmptyDim 7 Sep - 19:27

Et c'est qui le moi qui a pondu la deuxième partie ? Batman ou Robin ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nak
Pénélope du forum
Nak

Messages : 2365
Age : 28

WFA RAW du 7 septembre 2014 Empty
MessageSujet: Re: WFA RAW du 7 septembre 2014   WFA RAW du 7 septembre 2014 EmptyDim 7 Sep - 19:31

Et ainsi la division par équipe sombra dans la plus profonde décadence. Il ne restait qu'un espoir, une petite lueur dans l'obscurité, la lumière des diamants. 

Mais pour reprendre une citation d'un certain C.J que j'affectionne ...

"I'm a cast away, an honest man on an island surrounded by hypocrites, liers, and cheaters."


On peut ajouter déficients profonds à la liste.


Mais on s'en fout bientôt on sera les FOUR TIMES TAG TEAM CHAMPIONS ! Sheik
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flying Panda
Administrateur
Flying Panda

Messages : 2534
Age : 35

WFA RAW du 7 septembre 2014 Empty
MessageSujet: Re: WFA RAW du 7 septembre 2014   WFA RAW du 7 septembre 2014 EmptyDim 7 Sep - 19:31

Les segments autour des ceintures tag sont vraiment excellents. Mais attention parce que vu le bordel ambiant, c'est limite si on ne prendrait pas en pitié Christian et Jericho qui semblent être les seules personnes raisonnables du lot lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bon Brute & Truand
Head Booker
Bon Brute & Truand

Messages : 929

WFA RAW du 7 septembre 2014 Empty
MessageSujet: Re: WFA RAW du 7 septembre 2014   WFA RAW du 7 septembre 2014 EmptyDim 7 Sep - 19:40

Après une longue page de pub, nous nous retrouvons sur le ring avec les deux membres de la Super-Brotherhood. Super-Eric et The Hurricane attendent leurs adversaires du soir tout en prenant diverses poses de super-héros pour la plus grande joie des fans qui prennent le plus de photo possible !

Roberts : Introducing now their opponents !

 


Roberts : From the Jobber Jungle, at a combined weight of 506 pounds, The World Tag team Champion... Carlito and Samoa Joe, The Alcooliques Pochtrons Anonymes !

Et voilà les champions qui font leurs arrivés sous l'ovation des fans. Les Alcooliques Pochtrons Anonymes débarquent... En trottinettes avec leurs ceintures accrochées sur la planche de la trottinette, ce qui les ralentis fortement et fait quelques étincelles à terre. Sans parler de leur zig zag qui traduise leur état. Les deux hommes finissent tout de même par parvenir à descendre la rampe. Ils vont alors vers un groupe de fan et partagent des canettes de Bière pour leur plus grand plaisir ! En voyant cela, les membres de la Super-Brotherhood font de même avec un groupe d'enfant et du lait à la fraise. L'arbitre ne s'est déjà plus ou donner de la tête mais finit par parvenir à faire monter les deux équipes sur le ring. Le match tant attendu peut enfin commencer.

DING ! DING ! DING !!!

Les deux super-héros jouent à pierre-feuille-ciseaux pour déterminer qui va débuter cette rencontre de prestige, alors que Samoa Joe se décide de commencer pour son équipe, semblant pressé de commencer.
De son coté, Super-Eric remporte la partie mais son partenaire le traite de tricheur et demande une revanche ! Les deux hommes reprennent alors leur partie tandis que l'arbitre leur demande de faire vite car il a déjà fait sonner la cloche et c'est cette fois-ci The Hurricane qui remporte la victoire. Cependant, Super-Eric hurle que cela n'est pas juste, et les deux hommes partent alors pour une autre manche, ce qui énerve au plus haut point Samoa Joe qui s'avance vers les deux hommes !
Ces derniers le regardent avec méfiance, Joe demande une petite bouteille à son partenaire qui lui envoie. Il la pose sur le sol et la fait tourner, celle-ci désigne Super-Eric. Son partenaire se dirige alors dans son coin et le match peut enfin débuter !
Joe demande une épreuve de force mais à sa grande surprise, Super-Eric lui fait un pouce pour demander une pause. La moitié des champions par équipe reste pantois tandis que Super-Eric de son coté commence alors à faire des étirements. Joe et l'arbitre se regarde, n'en croyant pas leurs yeux.
Au bout de quelques secondes, Joe finit par perdre définitivement patience, et alors que son adversaire partait pour faire des pas chassés, il s'élance vers lui pour le coucher au sol avec une clothesline avant de le tirer vers son coin pour faire le tag avec l'autre champion.

Ce dernier rentre alors dans le ring avant de relever Super-Eric, encore groggy, afin de lui envoyer un coup de genoux dans l'abdomen. Super-Eric titube tout en se tenant le ventre, et Carlito l'envoie se prendre, tête la première, l'un des coins du ring avant de le projeter contre le coin opposé. Eric heurte ce coin de plein fouet et s'y retient pour ne pas tomber, bien sonné, alors que Carlito en profite pour foncer vers lui pour une running corner body splash, mais sans trop le vouloir, Super-Eric à glisser et est tombé au sol, laissant du coup son adversaire du soir se prendre le coin du ring !
Super-Eric retrouve ses esprits même s'il continu de tituber, étant légèrement sonné, et remarque alors Carlito entrain de se tenir le front, il tente d'en profiter en passant derrière lui pour lui porter un roll-up 1... 2... Et dégagement de Carlito ! La foule semble partagé entre les deux équipes tandis que les deux hommes se relèvent rapidement, Carlito porte une clothesline à son adversaire qui s'est fait complètement surprendre et se retrouve au sol tandis que The Hurricane tape sur ses mains pour donner du courage à son copain pour faire le tag. La foule donne de la voix pendant que Super-Eric se fait tirer par Carlito vers son coin, pour que ce dernier puisse faire le tag avec Samoa Joe qui entre rapidement dans le ring et relève son adversaire.

Il passe devant lui, et lui envoie un coup de genou dans l'abdomen, puis un autre. Il ne le lâche pas et vient faire le changement avec Carlito qui fait déjà son retour.
Ce dernier lui attrape le bras et le retourne, avant de lui porter une élongation. Il envoie ensuite un kick à ce même bras. Carlito l'emmène ensuite dans le coin et lui écrase la face, puis lui envoie un kick dans le ventre en se tenant aux cordes. Carlito projette Super-Eric contre les cordes, mais il se fait surprendre par un Enzuigiri au retour de ce dernier ! Super-Eric sait qu'il doit profiter de cette ouverture pour faire le changement avec The Hurricane. Il s'avance vers lui, et c'est fait !
The Hurricane est chaud, il se précipite sur Carlito et l'enchaîne de coups de pieds et de poings, il se projette dans les cordes mais coup de coude de Carlito pour le stopper. Ce dernier se jette et fait le changement avec Samoa Joe qui ne perd pas de temps en saisissant son adversaire et German Suplex ! Il maintient la prise pour un second German Suplex tout aussi bien porté que le précédent. Puis, il le prend sur ses épaules, le lève le plus haut possible et le laisse s'écraser au sol. Joe va tenter le tombé mais Super-Eric lui donne un coup de pied et enchaîne avec diverses droites dans l'abdomen de son adversaire tout en restant à terre.
Super-Eric se relève, il saisit Joe et DDT ! Il se couche pour le tombé... 1... 2... Et dégagement ! Après avoir pris quelques poses dignes des plus grand héros, il relève son adversaire du soir et tente de l'envoyer vers son coin mais Joe résiste et reste campé sur ses positions.

The Samoan Submission Machine prend le dessus et enchaîne en projetant son adversaire contre les cordes, se préparant à le recevoir mais Super-Eric s'est accroché aux cordes, ce dernier décide alors de foncer vers son adversaire qui le surprend avec une spinebuster ! Super-Eric se tient le dos et roule immédiatement vers son coin pour faire la tag avec The Hurricane qui rentre dans le ring, alors que Super-Eric passe sur le tablier du ring. The Hurricane se dirige vers Joe qui tente de lui porter à son tour un spinebuster mais cela ne passe pas ! Les deux hommes s'observent quelques secondes et décident de partir chacun vers les cordes pour prendre de la vitesse, The Hurricane s'apprête à foncer vers Joe mais ce dernier s'est déjà élancé sur lui pour lui porter une clothesline sauf que par réflexe, The Hurricane s'accroupit en se recroquevillant sur lui même, ce qui le permet d'éviter la clothesline de Joe qui sous l'effet de surprise se prend alors le coin du ring et commence à tituber, trébuchant sur son adversaire qui était encore recroquevillé sur lui même et qui ne comprend pas, lorsqu'il relève sa tête, pourquoi Joe se retrouve à terre devant lui.
The Hurricane se relève alors rapidement et s'élance pour un standing shooting star press et tente le tombé... 1... 2... Et dégagement réflexe de Samoa Joe alors que Carlito se tenait les cheveux, ayant eu peur pour son partenaire. D'ailleurs, ce dernier reprend alors ses esprits et se relève rapidement, fou furieux, et se tourne vers The Hurricane qui à fait le tag avec Super-Eric qui est désormais sur le coin du ring, prêt à s'élancer sur son adversaire, mais il a soudainement le vertige et à peur de sauter. Joe semble être à bout avec ses deux adversaires, tandis que Super-Eric n'ose plus bouger sur le haut du coin. Joe tente de le rassurer et l'invite gentiment à le rejoindre sur le ring. Eric est maintenant debout sur le coin du ring mais prit de panique, il fini par tomber à l'extérieur du ring !

Les fans prennent alors peur pour leur héros qui semble KO, tandis que The Hurricane se précipite vers lui pour voir son état. Pendant ce temps, Carlito demande le tag, c'est fait. Carlito descend à son tour du ring, il se dirige vers Super-Eric qui vînt tout juste de se relever et qui reprend peu à peu ses esprits. Carlito Saisit son adversaire pour le pousser contre les marches en aciers puis, il le relève et le remet dans le ring avant d'y retourner à son tour.
Il s'approche de Super-Eric, lui donnant un petit coup de pied au passage, avant de se propulser à l'aide des cordes pour revenir pour une running senton ! Mais c'est esquivé par Super-Eric qui a roulé sur lui même au dernier moment ! Carlito se tord de douleur au sol, se tenant le dos, alors que Eric commence à se relever. Super-Eric en profite pour faire le tag, mais Carlito fonce en direction de The Hurricane qui l'accueil avec un coup de coude qui le fait tituber. The Hurricane veut enchaîner avec un lariat mais Carlito se baisse à temps, puis le champion se projette dans les cordes opposées pour un spear que The Hurricane évite à l'aide d'un saut.
Ce dernier se jetta à terre pour un monkey flip mais Carlito ne s'est pas laissé surprendre, en quelques secondes, il s'est remis sur pied et n'a pas loupé son adversaire avec un superkick ! Carlito enchaîne maintenant avec un collier arrière ! Super-Eric rallie la foule derrière son partenaire et cela semble bel et bien réussir car suite à quelques coups de coudes, Carlito semble lâcher prise, c'est fait, la prise est lâché. Mais Carlito revient immédiatement à la charge pour un autre collier arrière ! Malheureusement pour lui, The Hurricane s'en sort rapidement en soulevant Carlito avec un back suplex mais le champion parvint à contrer au tout dernier moment en passant derrière son adversaire et en lui envoyant un Dropkick au niveau de la nuque ! Alors que The Hurricane est à genou, Carlito fait le tag avec Samoa Joe qui enchaîne avec un coup d'avant bras d'une rare violence.
Samoa Joe relève son adversaire en position de Powerslam, et Powerslam ! Joe part faire le tag, Carlito et Joe sont sur le ring, ils attendent que leur adversaire soit assis, c'est chose faite, ils se dirigent tout deux vers les cordes pour prendre de la vitesse et double Sliding Dropkick ! Carlito se couche pour le tombé... 1... 2... 3 !

DING ! DING ! DING !!!

 


Roberts : Here are the winners of this match…  Carlito and Samoa Joe, The Alcooliques Pochtrons Anonymes !

Les champions par équipe viennent de remporter une jolie victoire, après avoir repris leurs ceintures, ils repartent par le public tout en prenant le temps de célébrer cette victoire avec eux !

Jim Ross: Ah! Voilà un bon match comme on aime les voir!

Matt Striker: BOOOUUUH! ON VEUT LES WCH!

Jim Ross: Attendez! Quelque chose se passe dans les vestiaires!

Les caméras montrent maintenant aux téléspectateurs comme aux spectateurs via le titantron les vestiaires de la WFA. A l'intérieur de l'un d'eux, nous retrouvons Trent Barreta, assis, la tête dans les mains, seul. Ce dernier se fait "accueillir" à l'image par les applaudissements de la foule, mais visiblement il ne va pas très bien. En effet, lorsqu'il relève la tête, on découvre des yeux fatigués, des traits tirés, des cernes "Punkienne", mais est-ce à cause de la perte de son titre de champion du monde poids lourd ou la faute à Seth qui continuer de le torturer, pour le moment nous ne le savons pas. Une lumière dans le vestiaire commence à grésiller. Trent bondit d'un seul coup. " Je sais que tu es là hurle-t-il ! Tu es toujours là ! Montre-toi ! Affronte-moi comme un homme espèce de lâche ! "

Seul le silence, pesant, répond au vainqueur du dernier Royal Rumble. Un bruit sourd se fait entendre non loin de là. L'ancien champion du monde poids lourd se dirige vers l'origine du bruit... il s'agit d'un sac. Méfiant, il s'approche du sac, l'ouvre... recule... et la caméra montre alors l'origine du son. Il s'agit tout simplement d'un téléphone portable. Trent se saisit du mobile et le fracasse contre le mur en face de lui.

" Maudit sois-tu, crie-t-il, maudit sois tu ! Je sais que tu es là ! Je sens ta présence ! Tu me suis ! Tu n'es qu'un lâche ! Qu'un putain de pleutre ! Voilà ce que tu es ! Tu te caches derrière tes pouvoirs ! Tu te caches derrière ta foutue identité de dieu antique ! Tu te caches derrière tes jeux psychologiques ! Tu ne sais faire que ça te cacher ! La vérité c'est que tu as plus peur de moi que j'ai peur de toi ! Tes artifices ne prennent pas avec moi ! Je sais pourquoi tu fais tout cela ! Parce que tu sais très bien qu'en m'affrontant dans les règles de l'art tu vas perdre ! J'en ai assez... assez de toi, assez du gang ! Vous êtes tous les mêmes dans cette foutue fédération ! Vous êtes tous pourris, tous lâches... quand vais-je rencontrer un jour un adversaire qui ne cherche pas à affaiblir son rival avant les rencontres, ou à venir à quatre ou cinq... jamais c'est ça ? "

De nouveaux bruits se font alors entendre, de la pièce d'à côté.

" Viens te battre putain, hurle-t-il ! Viens qu'on en finisse ! J'en ai assez de toi ! J'en ai assez de tes petits jeux ! De tes manigances ! Viens que je te défonce le crâne ! Je vais te faire saigner... pour chacune des migraines, chacun des cauchemars, chacune des visions ! Tu vas me le payer ! Tu entends, crie-t-il de plus belle. Tu as gagné ! Je suis à bout ! Je veux en finir avec toi ! Je te hais... je te hais... "

Trent n'obtient aucune réponse une fois de plus et les bruits se font de plus en plus près. Trent fouille dans son sac. Il en sort un poing américain qu'il enfile sur son... poing... droit. Il avance lentement vers l'extrémité de la pièce, s'apprête à frapper et se retient au dernier moment en voyant que celui qui était à côté n'est pas Seth Rollins mais CM Punk. Ce dernier regarde de haut en bas Barreta et arbore un sourire narquois.

" Eh bien rookie, dit Punk, on perd la boule ? "

Pour toute réponse, Barreta attrape Punk par le t-shirt... et le balance au milieu des sacs de sport. Trent n'accorde pas un regard au Fun Lovin' Criminal et lance un " Va te faire foutre Punk ", avant de quitter la pièce comme une furie. L'ancien champion intercontinental quant à lui, se contente de regarder la caméra et de lancer un " Non mais vous avez vu ce qu'il vient de faire ce crétin là " ?

Quelques instants après la remarque de Pun, alors que la caméra allait quitter les vestiaires, la porte s'ouvre... et dévoile un technicien avec une échelle. " Foutue ampoule, grmbl, sois disant qu'elle marche mal, grmbl, trop payés ces catcheurs ".

Dans les vestiaires des Knockouts, nous retrouvons Gail Kim en train de s'entraîner. Elle est allongée sur un banc et soulève de la fonte. Alors qu'elle s'apprête à reposer la barre, une paire de mains vient l'aider.

Mickie : Vraiment impressionnant, il y a combien là ?

Gail : Casse-toi.

Kim s’assoit et s'apprête à partir. Mais James s'interpose.

Mickie : J'ai l'impression que tu m'évites, dernièrement. Je t'ai fait quelque chose ?

Gail : Ah mais c'est très drôle, ça !

Mickie : Non, Gail, tu serais ce qui serait vraiment drôle: te faire virer uniquement parce que tu m'as regardé de travers.

Gail : Si tu avais voulu te débarrasser de moi, tu l'aurais fait il y a longtemps.

Mickie : Aaaaah ! Enfin quelqu'un qui réfléchit un peu. Tu as raison, je voulais juste que tu te tiennes tranquille, histoire que tu n'interviennes pas dans mon enquête.

Gail : J'en ai rien à faire de ton enquête.

Mickie : Vraiment ? Pourtant qui t'as payé pour essayer de me faire taire quand j'ai commencé à espionner Steph ?

Gail : C'est Stacy qui m'a payé, tu le sais très bien.

Mickie : Au début, oui. Mais quand ça a foiré, comme toutes les idées de Stacy, tu as changé d'employeur.

Gail : Alors c'est du chantage ? Tu vas m'obliger à te divulguer son nom, sinon tu me fais virer ?

Mickie : Non, pas du tout. C'est... grossier... inélégant... comme façon de faire. Ce n'est pas... moi.

Gail : Je crois que le mot que tu cherches c'est "tordu".

Mickie : Je n'ai pas besoin de te faire cracher le morceau... puisque je sais déjà tout. Je sais que tu travailles pour le Gang, je sais qu'ils ont essayé de me mettre sur la touche et je sais aussi que c'est toi qui as agressé Lufisto.

Gail : Tu bluffes. C'est une de tes pauvres ruses d'espion. Tu ne peux rien prouver. Tous ces mensonges, ces faux-semblants, ça doit te peser à la fin. C'est dur le soir quand tu dois démêler le faux du vrai, n'est-ce pas ? Te regarder dans le miroir et savoir qui tu es vraiment. De mon côté, dans le business du... du mercenariat, disons, c'est beaucoup plus simple. On nous paie pour un boulot, on le fait, et on passe au suivant.

James se met à rire.

Gail : Qu'est-ce qu'il y a de drôle ?

Mais la Hardcore Country Girl rit de plus belle et semble ne plus pouvoir s'arrêter.

Mickie : Pardon, c'est... oh, j'en pleure tellement c'est drôle... je viens de me rendre compte... pardon... en fait, tu avais raison...

Kim fronce les sourcils.

Mickie : Tu ne sais rien du tout. Tu ignorais pourquoi Stacy voulait me voir "out" et tu ignores même pour qui tu travailles vraiment. C'est... drôle... et pathétique.

Gail ne tient plus, elle est à deux doigts de se jeter sur James, qui recule d'un pas.

Mickie : Stop ! Qu'est-ce que tu essaies de faire là ? Gâcher tes chances de participer au Queen of the Cage ? Retiens-toi encore un peu et après, tu m'auras. Moi, à ta merci, entourée d'acier et tu pourras laisser aller toute ta frustration.

Kim réfléchit, serre les dents et se ravise.

Gail : Je te promets qu'à Destination-X, je m'assure que tu ne puisses plus jamais remonter sur un ring de ta vie. Au fait, comment ça va la tête ?

James sourit et regarde son interlocutrice s'éloigner. Mais après quelques secondes, son sourire s'efface lorsqu'elle sent une présence derrière elle.

Mickie : Qu'est-ce que tu veux ?

Alicia : Une adresse.

Mickie : Allons discuter dans un endroit plus privé, tu sais, ici, les murs ont des oreilles.

Fox disparaît aussi discrètement qu'elle est venue, suivie quelques secondes plus tard par la Hardcore Goddess.
 
Bookers : Match : Godot-ceinture / Segment : Lu et GbaccApprouvé/ Knockout : Saucisson Sexy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gbacca
Luttologue bedonnant
Gbacca

Messages : 11589
Age : 33
Localisation : Trou de baal de Jabba le Hutt
Humeur : Fakhr/Nature Touch

WFA RAW du 7 septembre 2014 Empty
MessageSujet: Re: WFA RAW du 7 septembre 2014   WFA RAW du 7 septembre 2014 EmptyDim 7 Sep - 19:40

Britani bave jvc !

Pas d'inquiétude Georges, Alicia on va en faire qu'une bouchée (surtout si on casse les bras de Godot avant les promos mwah ah ah ah )


Ce match pour le championnat par équipe s'annonce génial cheers !

Bonne idée les gars ça promet du lourd !


Et comme l'a dit l'ami Panda, les segments autour de la division par équipe sont vraiment excellents ! Trois équipes de barge avec les deux canadiens de plus en plus blasé c'est juste parfait !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aralar
EC3
Aralar

Messages : 870
Age : 34
Localisation : Rouen

WFA RAW du 7 septembre 2014 Empty
MessageSujet: Re: WFA RAW du 7 septembre 2014   WFA RAW du 7 septembre 2014 EmptyDim 7 Sep - 19:48

Trent vas bientôt pouvoir postuler dans la Tag-team vu son niveau de santé mentale actuelle Mister Green
Curieux de voir où l'enquête de Mickie vas la mener...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clown Bastard
Communiste à bonnet
Clown Bastard

Messages : 7166
Age : 28
Localisation : Pays Catalan

WFA RAW du 7 septembre 2014 Empty
MessageSujet: Re: WFA RAW du 7 septembre 2014   WFA RAW du 7 septembre 2014 EmptyDim 7 Sep - 19:51

Ouais c'est du lourd ce soir. Le titre Pure, les tag teams, la division féminine... et ce pauvre Trent torturé par ce salaud de Seth !

Malgré tout c'est ce qui se tramera autour du titre Pure qui m’intéresse le plus. Y a encore une zone d'ombre autour de Cesaro qui ne s'est pas exprimé et à préféré la jouer solidaire plutôt que stratégique en aidant un futur adversaire... comme quoi c'est toujours chez les heels que l'entente semble la plus cordiale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gbacca
Luttologue bedonnant
Gbacca

Messages : 11589
Age : 33
Localisation : Trou de baal de Jabba le Hutt
Humeur : Fakhr/Nature Touch

WFA RAW du 7 septembre 2014 Empty
MessageSujet: Re: WFA RAW du 7 septembre 2014   WFA RAW du 7 septembre 2014 EmptyDim 7 Sep - 19:51

Mwah ah ah ah Trent il a perdu la têteeeuuuuh Mister Green


Très bon match entre les Super Brotherhood (la ligue de justice ouéfa a une sacrée gueule lol ). Beaucoup aimé le Comedy Wrestling de nos deux supers héros !

Et James qui aide Alicia... ça pue du cul sévère en fait !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Modérateur
François

Messages : 3583
Age : 27
Localisation : Belgique

WFA RAW du 7 septembre 2014 Empty
MessageSujet: Re: WFA RAW du 7 septembre 2014   WFA RAW du 7 septembre 2014 EmptyDim 7 Sep - 19:53

Le KOTM est énorme de par son casting, les 5 peuvent sortir vainqueur mais Ted a un petit avantage que les autres n'ont pas c'est Cesaro. Même si c'est du chacun pour soi, "l'esprit d'équipe" du Gang fera surement surface à un moment donné.

Les WCH auront fort à faire si ils veulent vraiment devenir 4 Times Tag Team Champs mais écarter les autres serait une grave erreur.

Ouais bah Trent il a pas peur, il avait juste envie d'en coller une à Punk, c'tout.

_________________
WFA RAW du 7 septembre 2014 DOamNr34Qi
WFA:
 


Vainqueur Pool Catch Saison 4, 5, 6
Vainqueur du concours de pronostics WWE 2012/2013
Vainqueur du concours de pronostics WWE 2015/2016
Vainqueur du concours de pronostics WWE 2017/2018
Vainqueur du concours de pronostics WWE 2018/2019
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




WFA RAW du 7 septembre 2014 Empty
MessageSujet: Re: WFA RAW du 7 septembre 2014   WFA RAW du 7 septembre 2014 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

WFA RAW du 7 septembre 2014

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» WFA RAW du 7 septembre 2014
» Secondigny (79) 7 septembre 2014
» Duo Normand 28 septembre 2014
» [07 septembre 2014] Xtrem VTT Trail Normandie - Suisse Normande
» Xtrêm vtt Normandie - 7 septembre 2014

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Catch Asylum : Le forum des fous de catch :: E-Fed :: Shows :: Raw-