Catch Asylum : Le forum des fous de catch WWE TNA ROH INDY NJPW
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

On fait le bilan, calmement, sur la loooooongue saison 3 de la Lucha Underground ici! Bonne écoute !
Notre traditionnel concours de popularité WWE de fin d'année a commencé ici ! Venez voter !
Notre e-fèd, reprend, la WAF c'est par ici que ça se passe ! Viendez !
Oh ? Un show WFA serait en train de poper par ici ?!

Partagez | 
 

 WFA RAW 18/01/2015

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Clown Bastard
Prisonnier Politique
avatar

Messages : 6690
Age : 27
Localisation : Pays Catalan

MessageSujet: Re: WFA RAW 18/01/2015   Dim 18 Jan - 19:58

Seth vs Wyatt !!! Putain le rêve quoi ! Est ce que Bray va également se farcir trois légendes hardcores ? Putain j'ai hâte !

J'oublie pas Mensah qui va encore affronter Seth ! Bray, Seth, Mensah, ça commence tellement bien tout ça !

Par contre Kozlov qui se fait retirer son titre comme un malpropre ! Shocked POURRIE ! FUMIERS ! NAZI ! On sent que les HB sont des ordures libérales ! Rendez son titre à notre camarade !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Godot
Hall Of Famer
avatar

Messages : 4725
Age : 27
Localisation : Dans le TARDIS.

MessageSujet: Re: WFA RAW 18/01/2015   Dim 18 Jan - 19:59

Aralar a écrit:

Première dissension au sein du gang ? J'aime la façon dont c'est amené, chapeau les booker !

Ce n'est pas une dissension mais une mise au point qui permet au Gang de repartir de l'avant pour sauver la WFA !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bon Brute & Truand
Head Booker
avatar

Messages : 929

MessageSujet: Re: WFA RAW 18/01/2015   Dim 18 Jan - 20:00

Coffre à Catch - No Way Out 2011


Citation :
On voit maintenant descendre la cage, qui est à l'effigie de La Revolucion, sur demande d'Alberto Del Rio. La cage est dorée, et au sommet une pièce centrale proéminente s'y trouve sur laquelle le nom du clan est inscrit. Puis, sur la porte, un R incrusté de diamants est incrusté.


Justin Roberts : The next contest is a 2 vs 2 vs 2 Elimination Chamber Match !!!!

Justin : Introducing first, they are the WFA Tag Team Champions, they are William Regal and Big Show they are... The Lord & The Beast !!!!

Justin : Introducing the first challengers, they are CM Punk & Daniel Bryan, they are The Straight Edge Society !!!

Introducing the second challenger, they are Kaval & Evan Bourne !!!

2 vs 2 vs 2 Elimination Chamber Match pour les WFA Tag Team Championship : The Lord & The Beast [William Regal (Baptmann) & Big Show (Else)] vs CM Punk (The Straightedge17) & Daniel Bryan (Thib) vs Evan Bourne (Otaku San) & Kaval (k-anard)



C'est donc Kaval et Daniel Bryan qui vont commencer ce match ! Les fans du circuit indépendant se souviennent au bon souvenir des affrontements de ces deux poids-légers à la ROH il y a quelques années. Les deux se tournent autour, mais aucun des deux ne prenant l'initiative d'attaquer en premier. Petit à petit, ils se rapprochent, et c'est un contact entre le Straight Edge et le guerrier. Leurs forces étant égales, aucun ne prend l'avantage. Finalement, Daniel arrive à porter un Front Facelock, mais l'ancien Low Ki s'en défait aisément, et les deux lutteurs repartent pour un nouveau contact. Cette fois ci, c'est Kaval qui prend l'avantage, et il arrive à repousser Bryan jusqu'à un coin du ring. Arrivé près des cordes, l'arbitre est obligé de s'interposer entre les deux catcheurs. Daniel Bryan profite de cette occasion pour mettre une droite à Kaval, se comportant comme un typique heel. Kaval titube après ce coup, et Daniel Bryan porte une clé de bras sur le World Warrior. Ce dernier s'en sort encore une fois facilement de la prise avec un coup de pied porté sur le bras de l'American Dragon, qui lâche tout de suite.


Kaval commence alors un enchaînement de Kick. En premier, c'est trois Low Kick au niveau des jambes, puis un Middle Kick près des côtes, avant de fini par un Roundhouse Kick ! Daniel Bryan est plié en deux et Kaval se projette dans les cordes pour un Dropkick en plein dans la tempe de l'American Dragon ! Daniel Bryan roule jusque derrière les cordes, dans la partie dangereuse de la chambre, là où le sol est en métal. Kaval harangue la foule qui donne de la voix pour encourager la toute nouvelle recrue de la WFA. Puis, il rejoint le membre de la Straight Edge Society qui semble avoir subi un lavage de cerveau ces dernières semaines. Daniel Bryan se relève juste quand Kaval arrive à ses côtés. Le Warrior tente alors de le projeter contre la structure de la cage ! Mais l'American Dragon stoppe son élan au dernier moment, et envoie un coup de coude dans l'abdomen du natif de Brooklyn. Daniel Bryan, à son tour, tente de projeter Kaval contre la structure. Mais le World Warrior arrive lui aussi à ne pas arriver tête la première contre le métal. Et il envoie un coup de pied retourné dans le bide du Straight Edge.


Kaval, à la vitesse de l'éclair, se dirige alors vers le tunbuckle, monte rapidement sur la troisième corde Tidal Krush du haut de la troisième corde. Mais Daniel Bryan esquive le coup de pied en se baissant, et Kaval s'étale sur le sol froid en métal ! L'American Dragon prend tout son temps pour se relever. Il remet ensuite debout son adversaire, et il porte une Snap Suplex à même le sol ! Le choc a été rude ! On peut déjà distinguer la marque du grillage sur le dos rouge de l'ancien Low Ki. Daniel Bryan relève Kaval et tente de le balancer du côté du ring. Mais il se fait contrer par Kaval, et c'est lui qui passe par-dessus la troisième corde, sur la zone de combat. The Warrior attend que Bryan se relève, il prend appui sur les cordes, rebondit dessus pour un Spingboard Crossbody ! Et le premier tombé du match ! 1, 2, et dégagement de Daniel Bryan ! Ce match commence sur les chapeaux de roue avec un rythme déjà très soutenu. Celui qui est considéré comme le meilleur catcheur au monde se relève, à genou. Et Kaval en profite pour porter son Downward Kick !


C'est à ce moment-là que le chronomètre apparait pour la première fois dans ce match et dans ce PPV. Le public reprend le compte à rebours jusqu'au 0. Les lumières s'éteignent, et il n'y a qu'un projecteur braqué sur les différentes chambres. Petit à petit, ce projecteur ralentit... pour s'arrêter sur la chambre où se trouve William Regal !


Maintenant, chaque équipe est représentée dans ce match, et nous n'aurons pas le droit à un Handicap Match entre deux membres de la même équipe, et l'autre adversaire. The Lord fait signe à 'arbitre charg' d'ouvrir la chambre de se dépêcher, voulant combattre le plus vite possible. William Regal va sans doute amener sa puissance et sa technique dans ce match. Il rentre dans la zone de combat, et Clothesline sur Kaval ! Clothesline sur Daniel Bryan ! L'Anglais lève le poing en l'air en signe de victoire, ce qui provoque des huées massives du public. Kaval est le premier à se lever, et Regal se diriger vers lui. Et c'est alors un enchaînement de coups de genou dans la face du World Warrior. Il porte cinq coups de genou avant de porter un double coup de genou, dans le nez de Kaval ! C'est maintenant Daniel Bryan qui se relève. Et William Regal porte une magnifique Exploder Suplex ! La moitié des champions par équipe est bien en jambe dans ce début de match, et il impose sa domination dans cette première Elimination Chamber de cette soirée. Dans un des coins du ring, Daniel Bryan se relève grâce aux cordes.


William Regal se dirige vers lui, et met sa botte sur sa gorge, l'étranglant ! L'arbitre n'intervient pas. Après quinze secondes sans pouvoir respirer pour Daniel Bryan, Regal enlève enfin sa chaussure, laissant l'American Dragon tenter désespérément de reprendre son souffle. William Regal va maintenant s'occuper de Kaval qui se trouve dans le coin opposé, et qui se relève seulement. Il se dirige vers lui, et le projette de l'autre côté du ring, c'est-à-dire dans le coin où Daniel Bryan se trouve ! Et les deux se télescopent violemment ! The Lord prend son élan, et part pour un Corner Splash sur ses deux adversaires ! Mais Kaval esquive au dernier moment, et il n'y a que Daniel Bryan qui se prend la prise ! William Regal se retourne alors pour voir où se trouve Kaval, mais il se fait cueillir par un magnifique High Kick du Warrior, en pleine tempe ! L'Anglais va se réfugier dans un coin du ring. Mais Kaval ne lui laisse pas une minute de répit. Il prend de l'élan, effectue une roue, et le Tidal Krush est porté ! Magnifique ! Regal est groggy dans le coin, mais il reste debout grâce aux cordes. Il passe de l'autre côté, monte sur les cordes et porte son Bite of The Dragon !


Il porte sa prise pendant une bonne trentaine de seconde, pour bien affaiblir le plus puissant des trois lutteurs qui se trouvent en ce moment sur le ring. Il lâche enfin la prise, et Regal avance, sonné. Kaval monte alors au sommet du turnbuckle... et il porte un Moonsault sur l'Anglais ! C'est une voltige de grande classe que vient de nous offrir le World Warrior ! Et il tente le tombé ! 1, 2, et dégagement du Lord. Daniel Bryan se relève alors, et Kaval tente de lui porter une Clothesline. Mais c'est esquivé par l'American Dragon qui se projette dans les cordes, et porte une Clothesline ! Kaval se relève rapidement, mais Bryan se projette une nouvelle fois dans les câbles, et deuxième Clothesline ! The Warrior se relève mais moins rapidement cette fois. Il est à genou, et Daniel commence à lui envoyer des Kicks ! Les coups de pied claquent bien, et après une bonne dizaine, Bryan s'arrête, pousse un cri, et en porte un encore plus violent dans la tempe du guerrier ! Kaval s'écroule, complètement sonné par ce coup de pied ! Daniel Bryan tente alors le tombé : 1, 2, et c'est un dégagement de Kaval. Il en faudra plus pour l'éliminer !


Le chronomètre apparait une nouvelle fois. Le public s'en donne à coeur joie pour reprendre le compte. Les lumières s'éteignent une nouvelle fois. Et le prochain qui sortira de la chambre est... CM Punk !


Le Straight Edge Savior sort rapidement de sa chambre, pressé de venir en aide à son disciple, Daniel Bryan. La Straight Edge Society est donc la première équipe réunie dans ce match. Les deux sont à côte à côte, et le maître, CM Punk semble donner des consignes à son élève, qui l'écoute attentivement. C'est alors que, bizarrement, les deux Straight Edge se séparent. CM Punk se dirige vers Kaval, alors que Daniel Bryan part s'occuper de celui qui lui a enseigné le catch, William Regal. La caméra se concentre sur le leader de la Straight Edge Society, qui relève Kaval, et le fait passer par-dessus la troisième corde. The World Warrior chute durement sur le sol métallique produisant un bruit horrible. CM Punk le rejoint rapidement, et lui envoie des Stomps sur toutes les parties de son corps, pour l'affaiblir. Il le relève ensuite, et le balance violemment contre la structure dorée de la cage, spéciale Revolucion ! Il le fait rebondir contre les cordes pour lui faire prendre de la vitesse, et il le balance contre la cage ! Et il recommence l'opération une deuxième fois, une troisième fois ! Quatre fois en tout !


Kaval s'écroule, sonné par toutes ses projections. Et on peut voir du sang couler de son arcade sourcilière ! L'entaille est profonde, et le sang jaillit abondamment de la plaie. CM Punk n'en a que faire, il en profite même. Il se penche sur le corps du World Warrior, et lui envoie des droites, juste à l'endroit de la coupure pour aggraver la blessure. Ces agissements répugnent le public, qui siffle Punk. Après une dizaine de coups de poing, Cihaime se relève, et provoque les spectateurs, s'attirant une heat incroyable. De l'autre côté, les forces sont plus équilibrées entre Daniel Bryan et William Regal. Un coup c'est l'un qui domine, un coup c'est l'autre. Ils sont au milieu du ring, et The Lord maintient un collier arrière sur Bryan. La prise est très bien portée, ce qui est une habitude chez l'Anglais. Daniel Bryan suffoque, et ne sait pas comment se sortir de la prise. Petit à petit, il arrive à se relever, et il envoie des coups de pied dans la face de William Regal ! Et ce dernier lâche finalement la prise sous les coups ! Puis, il tente de projeter Bryan dans un des coins du ring. Mais arrivé près du turnbuckle, il monte sur les cordes, et effectue un salto arrière, et il arrive à se réceptionner sur ses jambes, derrière Regal.


Et il tente un Roll Up ! 1, 2, et dégagement de Lord William Regal ! Les deux lutteurs se relèvent rapidement, et en même temps. La moitié des champions par équipe tente une Clothesline, esquivée par Daniel qui porte une Belly-to-Back Suplex ! L'American Dragon monte alors sur la troisième corde, puis attend que Regal se remette debout. Et il s'envole pour un Missile Dropkick ! Ca touche sa cible ! Le tombé : 1, 2, et énième dégagement de l'Anglais ! Daniel Bryan se relève, en s'encourageant tout seul. Il saisit alors le bras de Regal, pour porter le LeBell Lock ! C'est porté ! NON !!!! William Regal retourne la prise... en Roll-Up !!! 1, 2, 3 !!!!


Daniel Bryan est éliminé !


CM Punk, qui se battait toujours avec Kaval, n'a même pas remarqué que son disciple venait de se faire éliminer. Il se retourne, et voit alors Bryan quitter la cage dorée. Punk se dirige vers lui, et l'agrippe par le bras, dans une colère noire. Il lui parle un long moment, en l'insultant presque. Daniel Bryan baisse la tête, puis repousse son maître, et repart vers les backstages. CM Punk lance un regard noir à Bryan, ayant cru que ça allait être lui qui allait lui offrir les titres par équipe.


Le chrono apparait. Le prochain catcheur qui sort de sa chambre est... Evan Bourne !


Le petit lutteur rentre à toute vitesse sur le ring. Il se projette dans les cordes, et Spinning Wheel Kick sur Regal ! Evan Bourne harangue la foule avec son taunt. Il se dirige vers CM Punk, qui est toujours dans une colère noire après l'élimination de son élève, pour venir en aide à son coéquipier Kaval toujours malmené par le Kid de Chicago. Il lui envoie coups d'avant-bras et coups de pied. Et il porte ensuite un Roundhouse Kick qui sèche littéralement Punk. Evant Bourne traine ensuite le corps de Punk près d'un des coins du ring, et fait signe à Kaval de monter sur les cordes pour porte son Warrior's Way. Evan, lui, va s'occuper de William Regal, dans le coin opposé. Kaval s'élance... mais c'est esquivé par Punk qui s'enlève au dernier moment ! La World Warrior arrive néanmoins sur ses pieds, mais il est désorienté. Et Punk en profite pour porter le GTS ! C'est porté ! Evan Bourne se rend juste compte que son coéquipier est KO, il ne pourra pas casser le compte ! Le tombé : 1, 2, 3 !


Kaval est éliminé !


Nous avons notre deuxième éliminé du match ! Le chronomètre apparait encore, pour la dernière fois ! Et c'est donc le Big Show qui fait son entrée !


Show prend son temps pour rentrer, nonchalant. Et il fait le ménage sur le ring ! Atémi sur CM Punk ! Atémi sur Evan Bourne ! Il projette le petit Bourne dans les cordes, et porte un Back Body Drop ! Il relève Evan, et le balance de l'autre côté des cordes. Et il le projette ensuite dans une des chambres en plexiglas ! Et la chambre cède ! Bourne est entouré de débris de plastique ! CM Punk arrive alors derrière lui et lui envoie un coup de pied dans la nuque qui le faut chuté ! William Regal tente de venir en aide à son coéquipier mais il se fait accueillir par un High Kick de Punk ! CM se penche ensuite vers le corps de Show, et il lui porte l'Anaconda Vise ! C'est maintenu ! Show se débat, mais n'arrive pas à se sortir de la prise. Evan Bourne se relève alors, et monte sur la troisième corde. Et il porte son Air Bourne ! Incroyable ! Un combo Anaconda Vise/Air Bourne ! Le tombé ! 1, 2, 3 !


Big Show est éliminé !


Ce n'est pas possible ! L'homme qui semblait le plus menaçant a été éliminé en même pas cinq minutes ! Maintenant, il ne reste plus que trois hommes, et chacun d'une équipe différente ! Les trois sont dans la zone de combat, se tournant autour. Evan Bourne se dirige alors vers Willial Regal et porte un Headcissor ! Et il en fait de même avec CM Punk. Il relève ensuite CM Punk et arrive à le soulever pour le placer au sommet du turnbuckle. Il le rejoint rapidement, et le met en position pour le Cyclorama ! Et c'est porté ! Magnifique prise que vient d'effectuer Evan Bourne ! Bourne et Punk sont au sol, et les deux se relèvent en même temps. CM est à genou, et c'est alors que Regal prend de l'élan et porte son Knee Trembler !!! Le tombé : 1, 2, 3 !!!!


CM Punk est éliminé !


Il ne reste plus que deux catcheurs ! Et Bourne qui vient de se relever, semble vouloir en finir au plus vite. Il monte sur les cordes, sans que Regal s'en aperçoive, et il porte son Diving Double Knee Drop !!! The Lord est au sol, près d'un des coins du ring, en parfaite position pour le Air Bourne ! That Kid monte encore une fois sur la troisième corde, et s'élance pour sa prise de finition ! Mais c'est esquivé par Regal, et Evan s'étale par terre, à plat ventre. William Regal le relève... et il porte sa Tiger Bomb !!! Le tombé : 1, 2, 3 !!!

Justin Roberts : And the winner, and still the WFA Tag Team Champion, The Lord & The Beast !!!

Regal ne savoure pas longuement sa victoire. Il prend les deux ceintures, et repart aux vestiaires sous les huées du public.



Booker : Lionsault
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aralar
EC3
avatar

Messages : 870
Age : 32
Localisation : Rouen

MessageSujet: Re: WFA RAW 18/01/2015   Dim 18 Jan - 20:01

Godot a écrit:
Aralar a écrit:

Première dissension au sein du gang ? J'aime la façon dont c'est amené, chapeau les booker !

Ce n'est pas une dissension mais une mise au point qui permet au Gang de repartir de l'avant pour sauver la WFA !

Ah ouais tu as raison !

Bon quelqu'un pourrait dire à Godot que le gang touche à sa fin ? C'est triste de le voir espérer lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Modérateur
avatar

Messages : 3459
Age : 25
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: WFA RAW 18/01/2015   Dim 18 Jan - 20:04

Regardez! Regardez! Vous la voyez la première petite fissure dans le Gang. Elle est finie et droite, c'est ce petit trait qui va faire s'effondrer les rêves utopiques du Gang. HAHAHA

Seth et Bray qui s’échangent des paroles, c'est du moment mystique ou je ne m'y connais pas.

Bravo à Mensah pour être le premier entrant dans la Chamber pour le WHC suite à un match de qualif.

_________________

WFA:
 


Vainqueur du concours de pronostics WWE 2012/2013
Vainqueur Pool Catch Saison 4
Vainqueur du concours de pronostics WWE 2015/2016
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FOZ
EC3
avatar

Messages : 911
Age : 24

MessageSujet: Re: WFA RAW 18/01/2015   Dim 18 Jan - 20:05

Seth Rollins vs Bray Wyatt AWESOME !!

Mensah dans l'Elimination Chamber même TBK mérite également.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nak
Pénélope du forum
avatar

Messages : 2338
Age : 26

MessageSujet: Re: WFA RAW 18/01/2015   Dim 18 Jan - 20:05

Très gros début de show, vraiment bon ! 
Le Lee vs Jericho est bave jvc

DiBiase Sad
Ma chute continue et en plus ca pue le faceturn Sad
Moi aussi je vais aller regarder Sleepy Hollow Sad

Je suis intrigué par les choix de Seth Rollins, vivement qu'ils soient révélés.
Et très bon segment d'ouverture !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bon Brute & Truand
Head Booker
avatar

Messages : 929

MessageSujet: Re: WFA RAW 18/01/2015   Dim 18 Jan - 20:12

Justin Roberts : Ladies and gentlemen, the next contest is scheduled for one fall and is for the WFA Television Championship ! Introducing first the challenger, weighing in at 214 pounds, from Long Island, New York … the Internet Champion … Zack … Ryyyyyyyyyyder !!!
 

 
Le jeune homme fait son apparition, fringant comme jamais. C’est le match de sa vie qui va se dérouler dans quelques minutes ! L’occasion de montrer au monde son talent, de prouver à tous qu’il peut réussir là où tant d’autres ont échoué. Concentré, il affiche tout de même son sourire charmeur, et charmant, qui lui vaut de francs applaudissements. Il rentre dans le ring et grimpe sur le turnbuckle le plus proche, pour un dernier moment de communion avant de se plonger dans son combat. 
 
Justin Roberts : And his opponent, weighing in at 247 pounds, from Guildford, Surrey, England, he is the current reigning, and defending WFA Television Champion … the Ripper … Paul … De … Buuuuuuuurchiiiiiiiiill !!!
 

 
Il a fière allure, le champion ! Vêtu d’un slip noir où les mots « money rules the world » sont incrits en lettres d’or, il chemine vers le ring avec son habituelle démarche des plus hautaines. Pas un regard à Ryder lorsqu’il pénètre sur la surface de combat … Visiblement, il ne prend pas ce match très au sérieux, quand bien même il s’agit d’une défense de titre … Un rapide taunt, de franches huées, et il confie sa ceinture à un officiel. Ce match va pouvoir commencer !
 
TV Championship Match : Paul De Burchill © (Clown Bastard) vs Zack Ryder (Fan-of-Ziggler)
 
Le public est unanimement derrière le rookie pour ce match. Après la déconvenue subie par le Gang lors du Royal Rumble, ils sentent que le moment est venu d’enfoncer le clou. Zack est le premier à se mettre en action. Alors que son adversaire l’observe avec un sourire dédaigneux, le lutteur au pantaslip s’approche par le côté. Il attrape le bras du Ripper, et porte un retournement ! Mais l’anglais est bien trop fin technicien pour se faire avoir par pareille manœuvre, il se dégage facilement d’une roulade, retourne à son tour le bras de Ryder … et termine par une claque mesquine. Le Long Island Iced-Z recule de quelques pas, à la fois sonné et furieux de s’être fait avoir aussi facilement. Mais le Broski est un battant ! Il vient maintenant proposer une épreuve de force à son opposant ! Paul hausse les épaules, et tend les bras … tout en envoyant sa botte dans l’abdomen du jeune lutteur ! Le champion ricane face à la naïveté navrante dont fait preuve son challenger pour le moment. Il l’enfourche … et l’écrase au sol avec violence ! Le membre du Gang pose ensuite son pied sur le corps immobile de Zack pour le tombé … 1 seulement. L’anglais applique ensuite un Reverse Chinlow afin de maintenir l’Internet Champion au sol. C’est un début de match compliqué pour ce dernier, qui ne parvient pas pour le moment à confirmer les belles choses entrevues au Rumble. 
 
Les encouragements du public lui permettent tout de même de refaire surface assez vite. Il pose un premier genou à terre et envoie son premier coup, son coude venant percuter l’abdomen de son adversaire. Celui-ci met très vite fin aux velléités de révolte du challenger d’un coup de genou des plus violents, droit sur le nez du pauvre Broski. Il lève ensuite les bras pour narguer le public. Il va ensuite relever Zack … oh le croche-pattes ! Un Drop Toe Hold du Long Island Iced-Z qui envoie Paulo à terre ! Le challenger se relève … Paulo aussi est debout … il fonce vers son adversaire … Flapjack out of nowhere ! L’Internet Champion remet son adversaire sur pieds, le projette … c’est contré, et le Ripper suit … Double High Knee en contre de Ryder ! De Burchill titube, Hangman’s Neckbreaker ! Il est en train de prendre l’ascendant ! Un taunt à la foule plus tard, le Broski veut enchaîner … seulement il n’y a plus personne à frapper ! Le champion a roulé sous les cordes pour échapper à la furie Zack Ryder. Le membre du Gang se remet doucement sur pieds, une expression de colère sur le visage … Slingshot Plancha ! Ouh … le challenger a décollé ! Les cris des fans lui donnent du baume au cœur, et il tente de capitaliser sur son bon passage en renvoyant Burchill dans le ring. 1 … 2 … non, dégagement. 
 
L’anglais se dégage et va se réfugier sous les cordes. Le sujet de sa majesté est secoué par le jeune loup, que le public encourage de vive voix. Ryder a conscience qu’il a ici une occasion exceptionnelle de lancer sa carrière, et il va tout faire pour réussir. De fil en aiguille, Paulo se retrouve acculé à un coin du ring … Corner Elbow Smash du challenger ! Le Ripper s’effondre lentement jusqu’à finir sur les fesses, dans la position parfaite pour la Broski Boot ! Zack s’élance, pied en avant … mais De Burchill n’est plus là ! Le champion a encore une certaine vista, il saute sur le côté et son adversaire termine sa course le genou en plein contre la protection du coin. Il y reste coincé un court instant en râlant de douleur, temps mis à profit par Paul pour placer un Low Dropkick. Revoilà le membre du Gang maître des opérations … Il commence par châtier l’impudent Ryder, qui a osé s’en prendre à son auguste personne. Pour cela, il emprunte à son collègue Randy Orton sa marche du déshonneur, piétinant l’ensemble des membres du rookie en quelques instants. Une fois ceci fait, le britannique lève le bras pour signifier aux fans sa toute-puissance. Inutile de préciser leur réaction face à tant de modestie … Seulement, Paul De Burchill a bien raison : ce soir, il semble plus fort que son opposant.
 
Mais celui-ci n’a pas dit son dernier mot pour autant ! Le Long Island Iced-Z est pour le moment assis par terre, et il se frotte frénétiquement le genou pour faire partir la douleur encore lancinante. Les coups ont laissé des traces, quelques ecchymoses devraient bientôt apparaître. Néanmoins, il est lucide, et lorsque le champion va pour le relever, il est accueilli d’un coup de coude en pleine poire ! Malheureusement, Zack se précipite trop et il laisse des ouvertures : Saito Suplex en contre de Paulo. Il fait le tombé dans la foulée, 1, 2 et non. Le Ripper ne montre aucune déception, il savait bien qu’une manœuvre comme celle-ci ne suffirait pas. L’homme a par contre sa prochaine action déjà en tête ! Il relève tranquillement Ryder, et passe son bras sous sa nuque, et inversement, afin de se retrouver en position de Suplex. Quelques coups de genoux dans l’abdomen afin de s’assurer la totale coopérativité du Broski, et c’est parti pour un Brainbuster ! Le lutteur au pantaslip est en l’air, et il retombe durement sur la nuque ! Ouch … De Burchill s’empresse de se coucher sur lui, 1, 2 … non, seulement 2 ! Il s’en est cependant fallu de très, très peu … Une seule autre prise devrait être nécessaire … et le champion sait parfaitement de laquelle il s’agit ! 
 
Paul De Burchill est venu se placer derrière son challenger, à l’affût en attendant qu’il ne se remette debout. L’aréna toute entière tente de prévenir le pauvre Ryder qu’il est sur le coup de recevoir le fameux Poor Breaker, mais ce dernier est trop mal pour les entendre. Il est d’ailleurs aussi trop mal pour se remettre sur pieds, et la patience n’est pas le point fort de l’anglais. Il va donc « aider » son opposant, en l’attrapant par les cheveux … Small Package ! Transformé en un éclair par le challenger en un Armbar ! Finalement il avait entendu les cris de ses fans ! Le public est d’ailleurs ravi de  ce contre et il le fait savoir en donnant de la voix. Seulement les qualités techniques du Long Island Iced-Z ne sont pas aussi grandioses que celles de son adversaire, qui se défait sans souci majeur de l’étreinte. Mais voilà, maintenant ils sont tous les deux debout ! Et ce n’est plus la même histoire pour le membre du Gang, dont la première gauche est esquivée par en-dessous, puis suivie par une réplique cinglante de Zack. Deuxième tentative … et la même esquive ! Nouvelle droite de Ryder qui est chaud bouillant ! Il évite encore la réplique, juste avant de feindre un autre coup de poing ! Burchill s’abaisse cette fois et le Double High Knee du challenger le frappe en plein visage ! 
 
Exceptionnel retour du Broski, que tout le monde voyait perdu il y a quelques dizaines de secondes seulement ! Il est maintenant en position de force, relève Paul et l’envoie dans les cordes. Flapjack ! Le britannique se réfugie dans le coin, en position assise … la photo est prise, et la Broski Boot portée ! De Burchill tombe aussi vite que Swanton après un Monaco ! Ryder tire sa carcasse vers le centre du ring, il le relève tant bien que mal, demande le soutien du public … ZACK ATTACK !!! OUI, C’EST FAIT, C’EST PORTÉ ! RYDER VA LE FAIRE, IL VA GAGNER !!! Le tombé … 1 … 2 … 2,99 !!! Incroyable mais vrai, le Ripper s’est dégagé ! Zack comme l’aréna n’en croit pas ses yeux ! Il se tire les cheveux jusqu’au sang, il n’était qu’à deux doigts ! L’arbitre confirme immédiatement qu’il n’est pas allé jusqu’à trois … pas le choix, il faut en remettre une couche ! Le Long Island Iced Z relève Paulo, complètement inerte. Projection vers un coin, et le challenger hisse son adversaire au sommet. Il monte à son tour, sans doute pour tenter la Superplex. Malheureusement, nous ne le saurons jamais étant donné que le Ripper se défend de nouveau ! Il prend l’avantage grâce à des droites et des coups de coude … avant de repousser l’Internet Champion du turnbuckle. La suite se passe à la vitesse de l’éclair : Paul monte sur la troisième corde, Zack se remet en ordre de marche, il fonce vers De Burchill qui vient le percuter au meilleur moment avec son Diving Knee Drop en plein sur le nez. Un long filet de sang s’échappe de l’orifice et son propriétaire tombe raid. Il est totalement KO ! Le lutteur du Gang rampe et parvient à poser sa main sur la dépouille. 1 … 2 … non, l’arbitre est tiré en dehors du ring ! C’est … Anderson ! Le disciple de Bray, membre de la Wyatt Family ! Que vient-il faire là !? Il envoie l’arbitre contre la barricade et grimpe sur le ring, où l’attend De Burchill … Mic Check avant même que l’anglais ait pu esquisser le moindre mouvement ! Mais pourquoi Anderson intervient-il dans ce match !? 
 
Justin Roberts : Ladies and gentlemen, the result of this match is No Contest ! By the way, Paul de Burchill retains the WFA Television Championship !
 
Aucune musique n’est jouée. A la place, c’est Bray qui descend le titantron, tranquillement, son sourire dément au visage. Le public ne sait pas trop comment réagir. D’un côté, ils semblent en vouloir à De Burchill, en atteste le passage à tabac orchestré par le schizophrène de la fratrie … mais de l’autre, ils ont permis au lutteur du Gang de conserver son titre ! Certes il était très proche d’y arriver de son propre chef, mais tout de même ! Lorsque son gourou arrive sur le bord du ring, Anderson abaisse les cordes et va chercher un micro. Il repart ensuite en dehors du ring et fouille sous le tablier.
 
Bray : Mes amis … mes amis, j’ai une grande nouvelle à vous annoncer ! Il est innocent ! Christian est innocent ! La certitude est mienne, il n’a jamais eu en sa possession son âme ! C’est … c’est … fantastique ! 
 
Le public, au nom de Captain Charisma, s’est mis à conspuer Bray et sa Family. Personne n’a oublié les horreurs infligées par le champion Hardcore au canadien lors du Rumble.
 
Bray : J’ai vraiment eu peur, vous comprenez … moi qui suit un grand fan de Christian ! Un homme à la folie sous-jacente … comme moi ! Je savais qu’il n’aurait pas pu faire ça ! Dire que j’ai failli le tuer … hihi … hahaha ! Nous pouvons faire des choses si stupides, nous les démons ! J’espère vraiment que tu me pardonneras, Christian, mon ami ! J’ai été vraiment idiot de croire qu’un homme comme toi pouvait avoir fait ça ! Heureusement, tout ceci n’a pas été trop loin …
 
Pendant que son leader parlait, Anderson est retourné sur le ring, et il a attrapé Paulo. Une fois ce dernier amené près d’un coin, le membre de la Family entreprend de l’attacher au turnbuckle grâce à une paire de menottes ! Oh Ryder ! Zack Ryder est debout, et il est furieux ! Le Long Island Iced-Z a frappé l’assaillant par derrière et veut l’éjecter du ring … Wyatt avec sa Sister Abigail ! Bray envoie définitivement le rookie au royaume des songes ! Anderson peut ainsi terminer de menotter le Ripper, toujours inconscient après le passage à tabac. 
 
Bray : Désolé, Zack … mais tu te mêles de ce qui ne te regarde pas ! Prend garde, t’approcher aussi près de la folie faite homme peut avoir des conséquences tragiques … hahaha ! Oh … on dirait que monsieur Burchill est prêt pour notre petite fête ! Ken, mon cher disciple … mon ami … apporte donc les jouets ! 
 
Sans attendre, Anderson redescend sous le ring. Il en extirpe un kendo stick, une chaise, une batte entourée de barbelés … mais également un bidon d’essence, alors que Bray sort un briquet de sa poche ! Oh mon Dieu !
 
Bray : Let the fire burn … hahaha ! Oh … mais j’y pense ! Il manqué notre invite d’honneur ! Nous ne pouvons pas commencer sans lui ! Viens, Randy … viens donc assister à notre petite beuverie !
 
Quelques secondes passent, mais personne ne franchit la porte des vestiaires.
 
Bray : Allons, Randy … ne veux-tu pas t’amuser à nos côtés ? 
 
Quelques secondes de plus, et toujours ri… oh, si, attendez !
 

 
C’est bel et bien Orton que voilà ! Le leader officieux du Gang apparaît, seul, sous le titantron. La foule se tait, attendant de connaître la suite des « réjouissances ». 
 
Randy : Qu’est-ce que tu fous, Bray ? 

Bray : Randy ! Mon cher ami ! Je commençais à douter de ta venue … hahaha ! Ahlala, Randy, Randy … tu as fait du mal Randy ! Beaucoup de mal même ! 

Randy : Quoi !? Tu es sérieusement venu me reprocher les trucs du Gang ? Toi ?

Bray : Le … Gang ? Oh, ça ! Non, non, hahaha ! Je me fiche pas mal de ce que toi et tes petits copains faites ici ! Quand je dis que tu as fait du mal, je veux dire que TU as fait du mal. A ma famille ! Tu nous as dit que Christian détenait son âme ! Sami … Saaaaaaami beuheuheu … tu nous as trompés, Randy ! Moi, Anderson … toute notre famille ! Comment as-tu pu !? 

Randy : Je … putain … je comprends rien de ce que tu baragouines, c’est dingue ! 

Bray : Tu as fait mal à ma famille, aujourd’hui c’est moi qui vais faire du mal à la tienne. Mon cher disciple, batte s’il te plaît.
 
Anderson tend à son patron l’arme, d’un geste solennel. Ce dernier s’approche de Paulo, à présent parfaitement conscient et couinant comme un dératé …
 
Randy : Bray … fais pas l’con ! Pose ça !
Bray : Trop tard ! 
 
La batte pourfend l’air et atteint l’anglais en plein visage ! Quoique … le lutteur du Bayou a suspendu son geste au dernier moment.
 
Bray : A moins que …

Randy : Quoi ?

Bray : Tu sais, je crois qu’une simple séance de maquillage ne serait pas suffisante pour ton ami. Voilà ce que je te propose : je le détache, là, tout de suite, si tu officialises un match pour sa ceinture immédiatement !

Randy : Tu veux le titre de Paul ?

Bray : Moi ? Oh, non ! Une seule ceinture est suffisante pour tenir mon pantalon … hahaha ! Mais mon ami a l’air bien idiot si je suis paré d’or et pas lui !

Randy : Mais … merde, il est déjà trop amoché pour que ça soit équilibré !

Bray : Équilibré ? Hahaha, tu en as de très bonnes, Randy ! Face à un homme comme mon disciple, peu importe son état, ton compère est forcément désavantagé ! Le diable lui-même tourne les talons lorsqu’un membre de la Family se dresse sur sa route ! 

Randy : Je suppose que je n’ai pas le choix … bordel … libère le et c’est d’accord !

Bray : Excellent ! 
 
Un signe de Wyatt et Anderson libère Burchill de ses liens. Ce dernier a beau protester face à la décision d’Orton, qui balance ses bras d’un air désolé, le voilà obligé de défendre son titre à nouveau ! Bray va s’asseoir en ringside alors que l’arbitre, mis KO précédemment, remonte sur le ring en faisant très attention à ce qu’il fait. 
 
TV Championship Match : Paul De Burchill © (Clown Bastard) vs Mr.Anderson (Jomo Styles)
 
Les deux hommes se tournent autour un instant avant que n’intervienne le premier contact. C’est Burchill qui prend le dessus, malgré la fatigue, et le voilà qui repousse son adversaire contre les cordes. L’arbitre sépare les deux hommes, mais le Green Bay Slammer revient immédiatement avec une Clothesline. Voilà le Ripper déjà à terre … ça va être compliqué de conserver son titre. L’ambiance dans l’aréna est toute particulière, on ne sait pas qui encourager et au final, malgré l’enjeu flagrant, le public est plutôt silencieux. La majorité des faibles encouragements est destinée à Anderson, mais le Gang a toujours eu ses fans, et voilà leur occasion de donner de la voix. Dans le ring, le challenger inflige plusieurs descentes du genou à son adversaire. Le premier tombé du match est presque décisif puisque l’anglais ne s’en sort qu’à 2,5. Le membre du Gang, dont le leader est retourné aux vestiaires la tête basse, est remis debout par Anderson, qui porte un Side Slam Backbreaker de toute beauté. Le TV Champ’ roule en dehors du ring, tout près de Bray dont le rire dérangé glace le sang des spectateurs du premier rang. Il ne touche pas à Paulo, quand bien même l’officiel, par peur, n’aurait sans doute pas tenté de l’en dissuader. L’esprit fou du gourou de la Family semble estimer que, pour une quelconque raison, ce titre doit être conquis dans les règles … plus ou moins.
 
Anderson descend et renvoie bien vite son adversaire sur le ring. Un décompte à l’extérieur ne lui donnerait pas le titre, de toute façon. Il relève le champion par les cheveux, l’enfourche … et écrasement ! Un cri de douleur autant que d’impuissance sort de la bouche du britannique, conscient que ses jours en temps que TV Champ’ sont comptés. Il lui faut trouver une solution, et vite ! Le disciple de Bray lui fait visiter les quatre coins du ring, sans lésiner sur les atémis et les coups de pied au passage. Lors du dernier assaut, De Burchill ne s’écroule pas mais titube quelques mètres vers le centre du ring … Dropkick du challenger. Nouveau tombé, 1, 2 et dégagement. On se rapproche de la fin … Anderson est en contrôle total, il peut faire ce qu’il veut de son opposant. Et visiblement, il a envie de se faire plaisir ! Le voilà dans une position pas forcément habituelle, au sommet d’un turnbuckle ! Cela ne peut vouloir dire qu’une chose … Kenton Bomb !!! Esquivée ! Paulo a roulé sur le côté au tout dernier moment, c’est incroyable ! Le pauvre Anderson s’est sérieusement vautré et se tient le bas du dos en grimaçant. Il reste cependant le plus frais, c’est lui qui enchaîne et relève son opposant. Il l’attrape pour un nouveau Mic Check … mais le Ripper passe dans son dos … Pooooor Breeeeeeaker !!! C’est porté !!! 
 
Seulement le champion TV n’a pas l’énergie nécessaire pour faire le tombé ! Il lui faut plusieurs secondes pour poser son bras sur le torse inerte qui s’offre à lui … 1 … 2 … non ! Le membre de la Wyatt Family lève le bras ! Sur le côté, son leader s’en amuse allègrement. L’anglais n’a pas la force de s’offusquer, il roule sur le côté et reste dans les vapes. Les deux hommes sont alors comptés par l’arbitre, qui s’arrête, à 5, au moment où Anderson attrape le bras de son adversaire. Celui-ci se défend, fait reculer le schizophrène avec des coups d’avant-bras … et tente la Twisted Sister après avoir esquivé une Clothesline ! Seulement ça ne passe pas ! Le blond se retient aux cordes et laisse son adversaire s’affaler, seul. Ce dernier se relève vite, par réflexe … Russian Legsweep porté avec autorité. Anderson a connu un gros passage à vide, mais il est à présent redevenu maître de la situation. A l’inverse, De Burchill vient peut-être de laisser passer sa chance. Il est remis debout par le Green Bay Slammer qui l’envoie dans un coin. Il se fait hisser, frapper, et rejoindre par Anderson, qui réussit à le placer sur ses épaules. Les faibles coups de coude n’y changeront rien : Green ay Plunge parfaitement exécutée ! Le tombé, l’arbitre se précipite … 1 … 2 … oui, 3 !!! Nouveau champion !!!
 
Justin Roberts : Ladies and gentlemen, the winner of this match and neeeeeew WFA Television Champion … Misteeeeeeeeer … Anderson !!!
 

 

Pas de réaction démesurée, la victoire ne fait ni chaud, ni froid au nouveau champion. Bray arrache pourtant des mains de l’officiel le titre de son disciple, et grimpe sur le ring à sa rencontre. Tandis qu’on évacue le pauvre De Burchill, Wyatt ceinture son ami avant de prendre sa tête à deux mains pour lui susurrer quelques paroles, front contre front. Les deux hommes finissent par s’enlacer, et Bray lève le bras d’Anderson sous quelques applaudissements, mais surtout dans une atmosphère tendue.

Jim Ross, bouche bée: Well... nous avons un nouveau champion TV, et bonne nouvelle, ce n'est plus le GANG, mais... je me demande si le remède n'est pas pire que le mal... Matt?

Matt Striker: Je... j'ai peur, Jim... La ceinture hardcore et maintenant la ceinture TV... Après un gros Rumble, cette équipe ne cesse de monter...

Jim Ross: Et dire que Zack Ryder était le challenger officiel. Esperons qu'il va bien. Nous vous donnerons des nouvelles très vite! Maintenant, on va se changer les idées avec Renée Young. Mon petit, c'est à vous!

Renée : Allez, dépêche-toi !

L'intervieweuse, suivi du caméraman, presse le pas pour rejoindre la championne des Knockouts qui vient d'arriver, sac à l'épaule. Cette dernière semble surprise de la voir.

Renée : Britani, bonsoir.

Britani : Bon... Bonsoir. Qu'est-ce que vous voulez ? Nous n'avions pas d'interview prévue à ce que je sache.

Renée : Je sais, je sais. Mais nous devons avoir vos impressions sur ce qu'il s'est passé ce soir.

Britani : Je viens juste de... je n'ai pas suivi le show.

Young regarde son caméraman d'un air gêné.

Renée : Euh... Tout d'abord, Mickie James s'est...

Britani : Laissez-moi deviner, elle s'est proclamée challenger pour mon titre.

L'intervieweuse hoche la tête.

Britani : Dans ce cas, je n'ai rien loupé d'important. Si vous voulez bien m'excuser, je dois...

La championne commence à partir avant d'être retenue par le bras.

Renée : Attendez, vous devez aussi savoir que Candice LeRae a voulu un title-shot. Et elle l'aura si elle bat Mickie, la semaine prochaine.

Britani : Ecoutez, Candice est une très bonne lutteuse et j'espère de tout cœur qu'elle battra Mickie. Mais je doute que James la joue fair-play.

Renée : Et à propos du fait qu'elle vous ait attaqué au Rumble ?

Britani : Elle m'a permis de garder mon titre aussi. Pour l'instant, les signaux que je reçois sont un peu confus. J'espère m'expliquer avec elle bientôt. Maintenant, je suis désolée mais je suis très pressée.

Renée : Une dernière chose ! Une dernière chose !

Knight soupire.

Britani : Quoi ?

Renée : C'est à propos de Mimi.

Britani : Oh non, je lui avais dit de ne pas jouer du djembé dans les vestiaires ! Je suis désolé, ça n'arrivera plus.

Renée : Non, ce n'est pas ça. Elle... On l'a attaqué.

La championne devient livide (enfin, encore plus que d'habitude).

Britani : P-P-Pardon ?

Renée : Elle a tenté de prendre la défense de Vladimir Kozlov et...

Britani : QUI ? Qui lui a fait ça ?!

Renée : Paul De Burchill.

La championne ne répond pas et elle laisse tomber son sac.

Britani : Où est-il ?

Renée : Je l'ignore. Pourquoi ? Qu'est-ce que... Britani ! Britani !

Mais Knight est déjà partie. Le caméraman a juste le temps de tourner la caméra pour la voir disparaître dans un couloir. Après quelques secondes, il revient vers l'intervieweuse. Celle-ci lui fait signe de couper.

Nous retrouvons maintenant le champion pure de la WFA, Daniel Bryan, au centre du ring, un micro entre les mains, la ceinture pure repose sur son épaule gauche et il arbore un sourire fier alors que le public scande son nom.

- Merci ! Merci à vous ! Hé oui je suis toujours champion.

Joignant le geste à la parole il hisse bien haut la ceinture, provoquant ainsi une nouvelle explosion de joie de la foule

- Ça n'a pas été facile, mais au terme de la bataille, la technique a parlé… Cesaro est repartis les mains vides, une habitude qu'il devrait vite prendre… Surtout maintenant que le gang commence a enchaîner les défaites…

La foule acquiesce vivement les propos du champion en scandant des chants à la gloire de Kevin Steen. Daniel Bryan lève la main pour demander le silence, et l'obtiens rapidement.

- Néanmoins tout n'est pas aussi rose que ça en a l'air… Il y a deux points sur lesquels je voudrais revenir. Premièrement, la réaction de Cesaro après le combat. Sérieusement, s'en prendre a un arbitre comme Mike Chioda, un pillier du corps arbitrale de la WFA, et surtout un arbitre de confiance… C'est petit… Très petit Cesaro !

Le public entonne des chants « Cesaro Suck ! », et Daniel Bryan s'en amuse ouvertement. Après quelques secondes du même acabit, il redemande le silence.

- Et le second point est peut être plus grave encore, et il m'impacte personnellement…

Un lourd silence remplis maintenant la salle, alors que Daniel Bryan baisse la tête.

- Il s'est passé quelques choses d'horrible au Royal Rumble, mon ami Fenny, a été blessé… Rien de très grave au premier abord, mais je n'ai malheureusement pas les moyens pour payer les soins. Pour que vous puissiez saisir la gravité de l'intervention, je vais vous montrer une série de photo, éloigner les plus jeunes, ils pourraient être choqués…

Sur le titantron s'affiche la photo d'un immense tracteur, le même qu'utilisé par Danier Bryan lors du Royal Rumble. Le champion Pure relève la tête et masque difficilement un large sourire alors que la foule l'acclame de plus belle.

- Merci d'encourager Fenny, comme vous pouvez le voir, en apparence il n'a rien, mais si on regarde de plus près…

Une nouvelle photo apparaît sur l'écran géant, et on y vois une longue rayure sur le garde boue à l'arrière gauche du véhicule. S'étendant sur un bon vingt centimètre de long, la marque n'est visible que pour qui la recherche vraiment, et clairement négligeable au vu de l'utilisation faites dudit tracteur.

- Le garagiste m'a dit qu'il fallait refaire toute la peinture du garde boue gauche, avec une peinture extrêmement spécifique provenant de l'usine Fendt en Allemagne. Cesaro, je sais que tu as beaucoup d'argent, tu en es fier et tu n'hésite pas à t'en vanter. Donc pour une fois tu vas l'utiliser à bon escient, je demande réparation ! J'exige que tu prennes en charge les frais de réparation de mon tracteur ! C'est ton tacot qui est la cause de cette rayure donc tu vas ramener ton cul ici, et me signer un chèque de dédommagement !

Le public laisse exploser sa joie et encourage le Champion Pure à grand coup de « Yes ! ».



Cesaro déboule comme une furie avant même que son thème ne soit lancé, il a la tête des mauvais jours et avance d'un pas rapide vers le ring, Daniel Bryan fais un pas en arrière pour garder une certaines distance avec le suisse qui pénètre maintenant dans le ring. Les deux hommes se font face et la tension est palpable, Cesaro porte le micro à ses lèvres alors que son visage est déformé par la colère.

- Je vais te payer Bryan, à grand coup de poing dans la gueule ! A No Way Out, ton foutu tracteur seras le dernier de tes soucis ! Je vais te détruire, récupérer mon titre, et peut être même te virer de la WFA une bonne fois pour toutes !



Les deux hommes se tournent immédiatement vers la rampe et Hunico fais son entrée, Tijuana sur l'épaule et un large sourire sur les lèvres. La foule hue copieusement le mexicain, mais il ne semble pas s'en préoccuper, il continue son avancée et se stoppe à quelques mètre du ring.

- J'ai une annonce à faire, je suis officiellement challenger pour le titre Pure !

La foule hurle sa désapprobation, et large sourire se dessine sur le visage de Cesaro, qui provoque maintenant Bryan. Ce dernier a quant à lui perdu son envie de rire et il semble prêt à en découdre au moindre geste hostile du suisse. Après un sifflement pour se faire entendre le mexicain reprend :

- Hum, je me suis mal expliqué, je suis officiellement, LE SEUL Challenger pour le titre Pure !

Cesaro encaisse l'annonce comme il aurait encaissé un coup de poing au visage, le masque de la colère se dessine de nouveau sur ses traits et il descend rapidement du ring avant d'avancer vers Hunico d'un pas décidé.

- Une dernière chose Cesaro… Orton veut te voir… Et tout de suite ! Je crois que ça va chier pour toi cabrón !

Cesaro est écarlate, il a les poings serrés et s'approche dangereusement de Hunico. Piqué par la curiosité Daniel Bryan s'approche des cordes et contemple, amusé, la scène. Le suisse hurle sur Hunico tout en avançant vers lui, mais il se vois rapidement forcé d'interrompre sa marche quand la pointe de la batte du mexicain se pose sous son menton.

- Les ordres sont les ordres amigo, d'une manière ou d'une autre, tu iras voir Orton. A toi de voir si tu veut que j'implique Tijuana dans l'affaire…

Cesaro marque une courte pause, détourne le regard de Hunico et crache par terre avant de remonter le long de la rampe, toujours dans une colère noire. Daniel Bryan est , quant à lui, perché sur les cordes et se moque ouvertement du suisse, ses moqueries sont largement reprise par la foule qui s'en donne à coeur joie à grand coup de « Looser !!! ». Mais Hunico met rapidement fin au célébration en envoyant un violent coup de batte dans l'abdomen de Daniel Bryan, qui retombe lourdement en arrière. Le mexicain grimpe dans le ring et surplombe le champion Pure. Tijuana s'abat une nouvelle fois sur Bryan, et s'en suis une violent coup de pied dans les côtes. Le champion Pure est KO et Hunico se penche une dernière fois sur lui pour ramasser la ceinture. Sous les sifflets massif de la foule, il lève le titre a bout de bras en jetant un regard de défi à sa nouvelle victime.

Bookers: TV: Frog/ Divas: Sexy/ Pure: Aral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aralar
EC3
avatar

Messages : 870
Age : 32
Localisation : Rouen

MessageSujet: Re: WFA RAW 18/01/2015   Dim 18 Jan - 20:18

Britani I love you

Pour le titre TV, je me demande si le remède n'est pas pire que la maladie lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TManiac
Champion
avatar

Messages : 2306
Age : 25
Localisation : Les Eyrié
Humeur : En travaux

MessageSujet: Re: WFA RAW 18/01/2015   Dim 18 Jan - 20:29

Fichtre ça attaque le GANG de tous les côtés... Maintenant les Wyatts, et Anderson qui remporte le titre TV... Toujours ça que le GANG n'aura plus non plus.

Hunico qui commence à s'imposer, ça sent pas bon pour Bryan c't'histoire. Sauf qu'il s'est mis Cesaro à dos, encore une petite fissure... Doucement, mais sûrement, le GANG s'effondrera.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://simdelpatoche.canalblog.com/
Nak
Pénélope du forum
avatar

Messages : 2338
Age : 26

MessageSujet: Re: WFA RAW 18/01/2015   Dim 18 Jan - 20:29

Sheik Sheik Sheik

Clown Sad

Encore des choix très surprenants. La Wyatt Family monte en puissance (mais bon avec ce ******* de Tomb c'est logique il transforme en or out ce qu'il touche Sheik )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FOZ
EC3
avatar

Messages : 911
Age : 24

MessageSujet: Re: WFA RAW 18/01/2015   Dim 18 Jan - 20:33

J'étais tout proche mais si ce match fût dure .... ANDERSON Nouveau Champion TV ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bon Brute & Truand
Head Booker
avatar

Messages : 929

MessageSujet: Re: WFA RAW 18/01/2015   Dim 18 Jan - 20:36

Dans la zone interview nous retrouvons la pétillante Renée Young en compagnie de Chris Jericho. Ils sont tous deux installé sur des chaises devant un large poster reprenant la couverture du tout dernier DVD de Chris Jericho.

- Bonsoir Chris, et merci de nous accorder du temps pour cette interview. Tout d'abord une question qui nous nous posons tous, comment vas Christian ?

- Hé bien, il se remet doucement, il lui faudra du temps pour soigner ses blessures physique et psychologique, mais Christian est un Wrestling Class Heroes…. Solide et brillant comme un diamant, il feras son retour bientôt.

Renée consulte rapidement ses fiches et semble intriguée.

- Un retour bientôt ? Mais tout semblait indiquée que…

- Nous ne sommes pas du genre à nous cacher quand l'adversité se présente, et c'est pour ça que j'annonce officiellement que Christian seras de retour pour Smackdown ! Et c'est une information fiable à cent pour cent, vu qu'elle viens de moi.

- … Très bien, mais vous ne craigniez pas une nouvelle attaque de la part de la Wyatt Familly ?

- C'est une possibilité à prendre en compte, mais nous sommes prêt à faire front, c'est pas un crado du bayou qui vas me faire flancher, d'ailleurs…

Jericho se tourne vers la caméra et pointe l'objectif du doigt.

- Bray Wyatt, c'est quand tu veut ! Je te laisse voir les détails pour notre affrontement, et tu comprendras pourquoi les diamants sont éternelles !

Une légère gêne se lis sur le visage de la jeune femme qui essaye tant bien que mal de reprendre la main dans son interview :

- Chris, si vous le voulez bien, je voudrais aborder avec vous un tout autre sujet, celui de la jeune génération de la WFA.

- Avec plaisir, il y a tant a dire sur eux, et j'ai beaucoup à leurs apprendre.

- Le moins qu'on puisse dire c'est que la jeune génération a fais des débuts très remarqué, certains portent déjà des titres et d'autres sont en bonne voie pour, ne craigniez vous pas qu'ils finissent par vous écarter ?

Chris Jericho pars dans un rire franc avant de retrouver instantanément son sérieux, il se tourne alors vers la jeune femme et lâche un « non » glacial.

- Pardon… Je ne voulais pas…

- Rassurez vous Renée, je comprend, beaucoup de lutteur de ma génération sont aujourd'hui à la retraite, mais je ne suis pas comme eux… Au risque de me répéter, les diamants sont éternels, là où certains sombrent dans la médiocrité, moi je reste toujours au top.

- Auriez vous un conseil à donner à toutes ses jeunes pousses ?

- Bien sûr ! Tout d'abord unissez vous contre le Gang ! Arrêtez de faire cavalier seul, vous n'avez pas le niveau ! Et SURTOUT… Prenez exemple sur moi, achetez les DVD contenant mes combats, et apprenez….

- Brodie Lee, Mister Money In The Bank, vous a battus ce soir, est il selon vous un des piliers de l'avenir de la WFA ?

- Pas avec ce look en tout cas…

Chris Jericho ponctue sa phrase par un éclat de rire, et demande dans la foulée à la journaliste d’enchaîner.

- Très bien, revenons en au Gang si vous le voulez bien, vous affrontiez Randy Orton au Royal Rumble, et au terme d'un combat âprement disputé vous avez finis par l'emporter.

- Exact, un beau combat, bien qu'assez difficile d'un point de vue auditif.

- Pardon ?

- Vous savez, faire un combat avec Stephanie McMahon qui vous hurle dans les oreilles en permanence c'est pas facile, je sais pas comment elle fais pour être aussi insupportable… Ceci dit ça expliquerais pourquoi Orton combat peu en ce moment… Probablement une mesure de protection imposé par un médecin… Un truc du genre « Pas plus d'un combat par trimestre sinon vous deviendrez sourd avant la fin de l'année »…

- Et ensuite les choses se sont compliqué… Du moins jusqu’à l'arrivée de DH Smith….

- Certes... Vous remarquerez qu'une fois de plus Stephanie était impliquée… Je me demande ce que ferais Randy sans elle, à votre avis il serais à la vente de sandwich ou plutôt au produit dérivé ? J'arrive pas à me décider…

- Sans l'intervention de David Hart Smith, les choses aurait-elle pût plus mal tourner ? Pensez vous que Randy Orton aurait pût mettre fin à votre carrière ?

- Du moins il aurait essayer et échouer, mais maintenant il vas avoir fort à faire, j'ai cru comprendre qu'il avait beaucoup de choses à gérer, surtout vu la situation précaire de sa milice…

- Toujours au Royal Rumble, il y a eu cette attaque sur Christian, et votre élimination dans la foulée par CM Punk, vous lui en voulez d'avoir ainsi profiter de la situation ?

- Non pas du tout, c'est le jeu, si j'avais été comme lui en grand besoin de victoire et avec si peu de talent, je pense que j'aurais fais pareil… Enfin je suppose, c'est pas facile de se projeter ainsi… Et puis bon j'aurais bientôt ma revanche sur Punk.

- Ah ? Dites nous tout.

- Haha, une fois de plus je vais livrer de l'information exclusive. Je serais présent lors du prochain Smackdown, dans le main event bien entendu, en un contre un avec CM Punk pour une place dans l'Elimination Chamber du titre poids lourd de la WFA !

- Chris, merci infiniment d'avoir pris le temps de répondre à mes questions, je vais maintenant vous laisser aller retrouver Christian, et pourriez vous lui transmettre les encouragements du WFA Universe, et les miens bien évidement ?

Chris Jericho acquiesce du chef, et se retire prestement de la zone d'interview alors que l'image se coupe.

Jim Ross: Toujours agréable d'avoir l'avis sans détour d'un gros nom du milieu

Matt Striker: Ah bon? Vous appréciez Chris Jericho maintenant? Vous lui crachiez dessus avant! Tss...

Jim Ross: J'ignorais qu'il existait une loi divine nous demandant de garder les mêmes opinions toute notre vie!

Matt Striker: GNAGNAGNA!

Justin Roberts : The following contest is your main event of the evening and it's schedulded for one fall !


Introducing first, weighing in at 220 pounds, from Marievielle Quebec, Canada, he is the Royal Rumble Winner... Kevin Steen !

 

Le canadien, t-hirt "Kill Steen Kill" fait son entrée sous les applaudissements nourris de la foule. Même si quelques voix dans l'IWC se sont élevées après sa victoire lors de l'édition du Royal Rumble 2015 comme se fut le cas après la victoire de Trent Barreta, la salle est conquise par le badass canadien qui avance sans se préoccuper de tout ça, visiblement bien décidé à botter le cul de son adversaire.


Introducing now his opponent, weighing in at 235 pounds, from Saint Louis Missouri, representing the Gang... Randy Orton !

 
 

C'est seul et sous les huées massives de la foule que rentre le leader officieux du Gang. L'amant de Stéphanie McMahon semble toujours aussi sûr de lui malgré sa défaite face à Chris Jericho lors du précédent pay-per-view. Sourire narquois au visage, il avance jusque dans le ring, déterminé à prouver qu'il est toujours le mâle alpha de cette fédération.

L'arbitre de la rencontre, Mike Chioda, fait signe au gardien du temps de sonner la cloche. Ce dernier s'exécute, le match peut commencer. Les deux hommes ne perdent pas de temps et se jettent l'un sur l'autre. Personne n'a envie de traîner quand il s'agit de se mettre sur la gueule avec un membre du Gang, surtout quand il est seul. Orton esquive le contact au dernier moment et porte un european uppercut dans la foulée. Steen se tient la mâchoire et se jette de nouveau sur son adversaire. Une fois encore, la vipère comme le serpent qu'il est, échappe des doigts de son adversaire au dernier moment. Il lui passe dans le dos et envoie un coup de pied à l'arrière du genou de Steen, puis une claque derrière la tête, déclenchant les huées de la foule, lançant un " bienvenue dans la cours des grands " en passant. Randy se recule de quelque pas, sourire narquois au visage tandis que Steen se retourne. " Tu provoques le mauvais mec ", prévient-il son adversaire... avant de se jeter sur lui ! Les deux hommes passent par-dessus la troisième corde ! Le Nightmare of Prowrestling est le premier debout. Il saisit le double champion du monde poids lourd de la WFA par la tête... et envoie cette dernière se fracasser contre la barricade. Steen ne lâche pas pour autant son adversaire et semble, à la grande joie du public, décidé à faire le tour du propriétaire avec Orton. Il le balance maintenant contre les escaliers. Orton se fracasse l'épaule contre la structure métallique qui est envoyé au loin. Steen casse le compte de l'officiel et retourne après sa victime qui rampe vers la table des commentateurs. Steen le soulève et lui porte une sorte de Snake Eye contre la table de Striker et JR. Mr Wrestling s'empare de nouveau du membre du Gang, le soulève une fois de plus... mais Randy parvient à s'échapper et retombe derrière son adversaire qu'il balance directement contre les deux commentateurs !

JR a eu du mal à esquivé, Striker, lui demande s'il va bien, tandis qu'Orton retourne sur le ring où l'arbitre en est déjà à quatre. Ce dernier semble décider à se contenter d'une victoire par décompte à l'extérieur ce qui ne plaît guère à la foule, véhémente. A six, Steen commence à bouger, près des officiels qui s'enquiert de l'état de santé de Good Old JR. A sept, Steen se remet debout et à huit, il est sur le ring. Mais le Legend Killer ne le laisse pas se relever et l'assaille de coups de pied dans la tête au moment où il rentre sur le ring. Le vainqueur du Royal Rumble est acculé et n'a d'autres solutions que de se réfugier dans les cordes. Cela n'arrête pas le double champion du monde poids lourd pour autant. Chioda se met alors à le compter. Un, deux, trois, quatre ! Il finit par attraper Orton et l'enguirlander. Ce dernier lui crache littéralement à la face un " tu sais qui je suis ? " avant de retourner effectuer son travail de sape sur son adversaire, toujours allongé dans les cordes. De nouveau les coups de pieds pleuvent. Orton se fait encore compter, mais cette fois, il s'arrête au compte de quatre, ne voulant, visiblement, pas prendre le risque d'une défaite stupide par disqualification. Randy esquive l'arbitre puis pousse légèrement Steen sur le tablier. Tout le monde a compris, c'est l'heure du DDT ! Le Legend Killer savoure et porte sa prise sur Mister Wrestling en savourant ! Il éloigne ensuite le corps inerte de ce de dernier des cordes et porte le premier tombé du match. Un, deux, dégagement du vainqueur du Royal Rumble.

Randy Orton entame alors son tour du déshonneur sous les " Orton sucks " de la foule qui ne semblent pas l'affecter le moins du monde, puisqu'après s'être essuyé les pieds sur le visage de celui qui a créé le Pure Championship à la WFA, il effectue sa pose de Legend Killer, déclenchant des huées plus fortes encore. Après ça, Orton porte son Knee Drop sur la tête de son rival. Mais ce dernier esquive au dernier moment. Randy se tient le genou tandis que Steen se relève rapidement. Enzuiguiri bien placé par Mister Wrestling dans la foulée. Randy s'effondre dans un coin du ring. Steen fonce dans le coin opposé... Cannonball ! Orton est ko. Steen, sous les encouragements de la foule monte au sommet du coin le plus proche... High Angle Senton Bomb ! The Antichrist of Prowrestling se jette sur son adversaire pour effectuer un tombé à son tour. Un, deux, dégagement du membre du Gang. Steen ne perd pas de temps et relève son adversaire... Go Gome Driver ! L'arbitre effectue le compte à la fin du mouvement. Un, deux, nouveau dégagement du double champion du monde poids lourd de la WFA devant un public déçu de voir Orton se relever. Steen se relève, lève un poing raguer et les " Kill Steen Kill " montent des travées en réponse au taunt du vainqueur du Royal Rumble.

Ce dernier montre un coin du ring, déclenchant les " yeeeaaah " de la foule et y grimpe aussitôt. Moonsault ! RKO ! RKO ! Quel mouvement de Randy Orton ! Il vient de finir le match sur un contre ! Voilà pourquoi Randy Orton reste une des superstars les plus dangereuses de cette fédération ! Quel contre ! Quel contre incroyable ! Randy rampe vers Kévin, il le pousse, et effectue le tombé ! Déjà dans le premier rang de nombreux fans se tiennent la tête à deux main. Un, deux, trois ! Non ! Non ! Dégagement au tout dernier moment de Kévin Steen ! Le public exulte ! Orton a les yeux écarquillé ! Il n'en revient pas ! Comment Steen a-t-il pu se dégager après un tel contre ? Tandis que les deux lutteurs ne bougent plus et que JR ne fait que hurler, les ralentis se multiplient, montrant la magnifique manœuvre. Randy, le temps des ralentis, s'est toutefois ressaisit et il s'est mis en position de vipère, prête à frapper, après s'être vengé de son échec sur le ring en le frappant avec ses poings. La salle est délétère, tandis que Steen se remet difficilement debout. Orton est debout lui aussi maintenant. Mister Wrestling vacille... RKO ! RKNO ! RKNO ! Steen a contré en Steen breaker ! Wow ! Steen retombe, presque sans le faire exprès, sur son adversaire le couvrant ainsi. Chioda se jette sur le ring et le frappe une fois ! Deux fois ! Mais pas trois ! Le match continue !

La foule est maintenant chaude bouillante ! Et les chants " Kill ! Steen Kill ! " résonnent dans toute la WFAréna. Les deux lutteurs sont à terre et l'arbitre les compte donc. Ils relèvent à sept et se balancent des droites dans la face sous les " bouh " et les " yeah " de la foule. Finalement, ce sont les " yeah " qui prennent le dessus. Steen accule son adversaire dans les cordes. Mais c'est à ce moment là qu'Orton et les " bouh " reprennent le dessus. Les deux hommes se retrouvent au milieu du ring lorsque Mister Wrestling parvient à bloquer un coup de poing de son adversaire. Il tente de le projeter mais la projection est contrée ! Le double champion du monde poids lourd envoie Steen dans les cordes. Ce dernier revient à toute vitesse... Scoop Powerslam ! Non ! Orton a effectué le mouvement tout seul, sous les moqueries de Steen et du public. Randy se relève, furieux, le cauchemar du catch professionnel passe dans son dos... Sleeper Suplex ! Portée avec autorité ! Steen remonte au sommet du coin le plus proche... Moonsault ! Le tombé dans la foulée ! Un, deux, mais toujours pas trois ! Le public commence à lancer des " this is awesome ", tant les deux lutteurs les ont embarqué dans leur match.

Le vainqueur du Royal Rumble relève le membre du Gang et lui envoie un coup de pied dans l'estomac. Randy n'est pas en reste et lui envoie un coup de genou dans le ventre, puis un deuxième et un troisième ! Clothesline à bout portant ! Esquivée par Steen... Sidewinder Suplex en contre ! C'est superbe ! Mister Wrestling montre pourquoi il porte ce surnom ce soir. Il effectue un nouveau tombé. Un, deux, dégagement du double champion du monde poids lourd. Steen se relève aussitôt, et repart au sommet du coin le plus proche, lentement, en titubant presque, la fatigue et la douleur étant bien présentes. Il s'élance... non ! Orton se jette sur lui, montant rapidement dans le coin. Il lui envoie des droites dans l'estomac... Superplex dans la foulée ! Les deux lutteurs se retrouvent de nouveau au sol. Des plus classiques dans le monde du catch " Let's Go Steen " montent des travées enfin d'encourager le récent vainqueur du Royal Rumble. L'arbitre recommence à les compter... mais il cesse à quatre car Orton effectue son taunt serpentin, fracassant le sol, déclenchant l'ire des fans présents dans la salle. Orton hurle à son adversaire de se remettre debout... ce qui arrive fatalement. Steen ne semble pas savoir où il est... RKO ! RKO ! Non ! Steen a attrapé Orton en vol une fois de plus et ne l'a pas lâché... Package Piledriver ! Package Piledriver ! Mais bordel de merde c'est quoi ce contre ?! Le tombé ! La foule compte avec l'arbitre ! " Un ! Deux ! Trois ! Noooooo " ! Et oui la foule l'a bien compris, Randy s'est dégagé au tout dernier moment !

Des chants " this is awesome " résonnent dans la salle tandis que les deux lutteurs reprennent leur souffle. C'est un véritable combat de titan auquel nous assistons et aucun des deux hommes ne semble vouloir lâcher l'affaire ce soir. Steen se relève difficilement, puis saisit son adversaire par la tête. RKO ! RKO ! Sorti de nulle part ! Non ! Steen a balancé Orton qui s'est éclaté le dos contre le ring ! Ce dernier ce relève et vacille de nouveau. Package Piledriver ! Package Piledriver ! Une fois encore ! Cette fois le leader du Gang ne bouge plus ! Mais Steen ne semble pas en avoir fini. Il attrape les jambes de son adversaire inerte... Sharpshooter ! Sharpshooter ! Orton hurle au milieu du ring sous les " Tap Out " de la foule ! Le leader du Gang tente de se débattre mais rien n'y fait, la prise est magnifiquement portée. Steen maintient son étreinte avec vigueur tandis qu'Orton tente de ramper vers les cordes. Il parvient à bouger, difficilement. Il se rapproche, il y est presque, la tension est à son comble dans la salle. Steen ! Steen vient de se replacer, tout en maintenant la prise, au centre du ring ! Orton se met à hurler de plus belle ! Il lève son bras... il va abandonner ! Non ! Il tente de se mouvoir encore ! Mais rien n'y fait ! Il tente de ramper... et s'effondre ! Il tape ! Il tape ! Kévin Steen vient de faire abandonner Randy Orton !

La cloche sonne tandis que Randy se tient le dos et hurle de douleur. Steen quant à lui se jette dans le coin le plus proche, face-caméra, pour communier avec les fans pour sa victoire. Ce dernier semble particulièrement content tandis qu'Orton repousse les médecins qui s'affairent autour de lui, regardant, presque impuissant, son adversaire célébrer sa victoire, adossé contre les cordes. Steen fait le tour des quatre coins du ring et les fans lancent des " Kill ! Steen Kill " ! Ce dernier sourit et quitte le ring, sans même un regard pour son adversaire vaincu.

Brodie Lee est dans le parking, habillé en tenue de « civil », c’est-à-dire… bah de la même manière qu’il était dans le ring. Il tient toujours sa mallette à la main. Il approche de son camion quand une voix résonne dans le parking.
 
??? : Hey petit !
 
Brodie Lee se retourne et voit…
 
Vincent Kennedy McMahon.
 
Brodie Lee : Petit ? Vraiment ?
 
Vince McMahon : Ecoute mon grand, je t’offre une bière ?
 
Brodie Lee : Pas l’temps. Qu’est-ce qu’vous voulez ?
 
Vince McMahon : Tu es un mec bien, Brodie. Un lutteur qui nous a fait forte impression lors du Royal Rumble mais aussi lors du dernier Money in the Bank.
 
Brodie Lee : Venez-en au fait.
 
Vince McMahon : Tu es le genre de catcheur que j’apprécie. Tu es le genre de catcheur qui mérite de faire… partie du GANG.
 
Brodie Lee semble stupéfait.
 
Vince McMahon : Je vais te faire une offre que tu ne pourras pas refuser.

Bookers : ITW : Aralar / Match : Gbacca / Segment 2 : SwantonBomb
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Godot
Hall Of Famer
avatar

Messages : 4725
Age : 27
Localisation : Dans le TARDIS.

MessageSujet: Re: WFA RAW 18/01/2015   Dim 18 Jan - 20:36

TManiac a écrit:

Hunico qui commence à s'imposer, ça sent pas bon pour Bryan c't'histoire. Sauf qu'il s'est mis Cesaro à dos, encore une petite fissure... Doucement, mais sûrement, le GANG s'effondrera.

Ne t'en fait pas pour Bryan, il a toujours vaincu les membres du Gang alors ce n'est pas Hunico qui changera cet état de fait. Bryan va fissurer un peu plus le Gang !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Modérateur
avatar

Messages : 3459
Age : 25
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: WFA RAW 18/01/2015   Dim 18 Jan - 20:38

Le mouton noir a t'il changé dans le gang? Plus de titre TV non plus, seul Lesnar a encore quelque chose autour de ses hanches. J'ai l'impression d'assiter à la chute du mur de Berlin avec le Gang qui joue le rôle du mur et toutes les autres Superstars qui frappent dessus à coups de masse et de disqueuse.

_________________

WFA:
 


Vainqueur du concours de pronostics WWE 2012/2013
Vainqueur Pool Catch Saison 4
Vainqueur du concours de pronostics WWE 2015/2016
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clown Bastard
Prisonnier Politique
avatar

Messages : 6690
Age : 27
Localisation : Pays Catalan

MessageSujet: Re: WFA RAW 18/01/2015   Dim 18 Jan - 20:40

Putain ! Putain ! Putain ! Hunico vs Daniel Bryan quoi !
Bon j'espère qu'ils vont trouver de quoi occuper Cesaro of course... le titre IC peut-être ?

Bon pour ce qui est de mon titre ben... no rage du fromage ! J'aime le Mr. Anderson de Jomo et tu fais un beau champion. Pis si j'ai bien suivie Britani va me sauter dessus et me griffer moon Bubur de partout ! Le pied !
Paul de Burchill futur diva champ' les filles ! Et PAN ! Haha !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nak
Pénélope du forum
avatar

Messages : 2338
Age : 26

MessageSujet: Re: WFA RAW 18/01/2015   Dim 18 Jan - 20:40

Oh putain je sens qu'on va me foutre à la porte. Je sais pas pourquoi mais je le sens Sad

Orton qui perd cheers

Jericho cheers

CM Punk , gare à toi Nak
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bon Brute & Truand
Head Booker
avatar

Messages : 929

MessageSujet: Re: WFA RAW 18/01/2015   Dim 18 Jan - 20:43

Nak  Sheik
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nak
Pénélope du forum
avatar

Messages : 2338
Age : 26

MessageSujet: Re: WFA RAW 18/01/2015   Dim 18 Jan - 20:44

J'ai fait quoi encore ? Sheik
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clown Bastard
Prisonnier Politique
avatar

Messages : 6690
Age : 27
Localisation : Pays Catalan

MessageSujet: Re: WFA RAW 18/01/2015   Dim 18 Jan - 20:45

Brodie Lee dans le Gang ?... J'y croit pas une seconde... et pourtant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bon Brute & Truand
Head Booker
avatar

Messages : 929

MessageSujet: Re: WFA RAW 18/01/2015   Dim 18 Jan - 20:46

Nak a écrit:
J'ai fait quoi encore ? Sheik
ORTON RULES  Sparta
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Godot
Hall Of Famer
avatar

Messages : 4725
Age : 27
Localisation : Dans le TARDIS.

MessageSujet: Re: WFA RAW 18/01/2015   Dim 18 Jan - 20:50

J'espère pour lui que Brodie Lee acceptera la proposition de Vince McMahon et par la même occasion qu'il utilisera sa mallette contre Seth ! Mister Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gbacca
Administrateur
avatar

Messages : 10316
Age : 32
Localisation : Trou de baal de Jabba le Hutt
Humeur : Fakhr/Nature Touch

MessageSujet: Re: WFA RAW 18/01/2015   Dim 18 Jan - 21:06

Bon... moi j'ai encore un train de retard après l'apéro enchaîné avec le repas, je commenterai en live ^^'.

Donc déjà le post que j'ai pas eu le temps de commenter tout à l'heure !

Excellent segment entre Mickie et Candice Lerae !

Paige vs James c'est signé.. je retrouve donc la lutteuse de l'homme contre qui Seth a perdu sa feud... pas bon ça, pas bon... et en plus il y a des chances que je retrouve l'homme derrière le lutteur qui est Mister MITB en troisième larron... c'est moi ou ça pue du cul pour Brit' ? Razz


Très bon Mensah vs TBK... et donc Seth se doit d'éliminer Mensah pour prendre sa revanche ! (Et le choix de ce match reste cohérent en prime puisque Seth veut éliminer les "héros" un à un et a donc une revanche à prendre sur Mensah, s'cool ^^' ).

La confrontation Bray vs Seth bave jvc !!!

C'est une feud qui me fait envie depuis un moment moi aussi... alors si je perds le titre à No Way Out, je crois que j'aurai un joli lot de consolation (parce que je sens que cet enfoiré de Bray va battre les 3 mecs) donc s'cool cheers !!!

(maintenant j'attaque le coffre à catch ^^' )

Edit' : J'ai oublié de laisser un mot sur l'excellent segment du Gang, je mise sur Orton pour le mouton noir ! (Bon je laisse ce comm' car le show est terminé et que je connais le résultat du match en ME donc... je sens la mutinerie (je verrai si j'ai raison après ^^' ))

_________________
WFA:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gbacca
Administrateur
avatar

Messages : 10316
Age : 32
Localisation : Trou de baal de Jabba le Hutt
Humeur : Fakhr/Nature Touch

MessageSujet: Re: WFA RAW 18/01/2015   Dim 18 Jan - 21:32

'tain je voyais mon match plus long, ça paraissait pas si court sur words... je note de faire au moins une page de plus pour le prochain ME ^^'.


Sinon, un coffre à catch de 2011 avec Lion' aux manettes... ça me rajeunit pas toussa ^^'. Y'avait encore la SES, Thib contre Téhesse... The Lord and The Beast... et les futurs SMAC, la vache ^^' (et finalement je dois avoir un truc avec les EC par équipe lol ).


Brit' qui va péter sa gueule à l'english ! S'bien fait !

Même si le pauvre avait pris cher après l'intervention des Wyatt... Anderson nouveau champion fichtre !

Cesaro qui se fait évincer par Hunico... bon vu que Heel' promote plus avec lui s'pas étonnant non plus, mais ça promet un sacré challenge pour Godot !

Jericho vs Punk pour la Chamber de NWO... putain me dîtes pas que je vais retrouver Téhesse à No Way Out... en plus il va être foutu de me prendre le titre ce vil lol


Et Brodie que Vince tente d'acheter... hum intrigant... et hâte de voir comment le Gang va se réorganiser après les nouvelles défaites de ce soir.

_________________
WFA:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MrCoffeeInTheBank
Champion
avatar

Messages : 1593
Age : 28
Humeur : caféiné

MessageSujet: Re: WFA RAW 18/01/2015   Dim 18 Jan - 21:38

Après le dark match, TManiac a écrit:
Je le sens pas ce rematch, ça pue le traquenard à dix mille bornes c't'histoire

Après le message 2, TManiac a écrit:
La Résistance cheers Merci les gens cheers WE ARE THE RESISTANCE cheers Et JE vais choisir mon adversaire pour le titre IC, t'as voulu ton rematch Teddy, tu l'as eu, la cloche a sonné, et tu n'a pas récupéré la ceinture Sheik

Après le message 3, TManiac a écrit:
QUOI ?? QUOIIII ????? SALAUDS !!!! SALAUUUUUUUUDS !!!!!!!!! MA CEINTURE Evil or Very Mad Et en plus je ne l'ai pas perdue, ça c'est rageant !

C'est pour vous faire subir un ascenseur émotionnel à chaque show que j'aime mon taff de headbooker Mister Green

Par contre, vu à quel point Sexy aime ma Mickie, je crois qu'on va avoir un triple threat match lol Sheik Aralar Sheik Candice

Putain, c'est vrai en plus qu'elle accumule les défaites lol j'ai même perdu face à Gail Kim, bordel! Sexy, y a un message subliminal ou quoi? Sheik
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: WFA RAW 18/01/2015   

Revenir en haut Aller en bas
 

WFA RAW 18/01/2015

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

 Sujets similaires

-
» Tram 2 : objectif 2015
» 2015 - [Infiniti] Q30/QX30
» Coupe du Monde 2015
» [BMW] 2015 vue par les étudiants de l'IED
» MIRIBEL - Plan directeur 2006-2015

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Catch Asylum : Le forum des fous de catch :: E-Fed :: Shows :: Raw-