Catch Asylum : Le forum des fous de catch WWE TNA ROH INDY NJPW
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

On fait le bilan, calmement, sur la loooooongue saison 3 de la Lucha Underground ici! Bonne écoute !
Notre traditionnel concours de popularité WWE de fin d'année a commencé ici ! Venez voter !
Notre e-fèd, reprend, la WAF c'est par ici que ça se passe ! Viendez !
Oh ? Un show WFA serait en train de poper par ici ?!

Partagez | 
 

 WFA Wrestlemania V

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9, 10, 11  Suivant
TheStraightedge17
Grand Slam Champion
avatar

Messages : 3093
Age : 24
Localisation : Denver, Colorado.
Humeur : Franklin, Michael ou Trevor ?

MessageSujet: Re: WFA Wrestlemania V    Dim 21 Juin - 14:51

Batman&Robin a écrit:
Le match que j'attends le plus ?
Le Church Match.
Non pas parce qu'il y a le Pope dedans mais parce que c'est le seul qu'il nous manque pour que le show soit complet^^

16h59 ! J'ai jusque 16h59 ! Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MrCoffeeInTheBank
Champion
avatar

Messages : 1593
Age : 28
Humeur : caféiné

MessageSujet: Re: WFA Wrestlemania V    Dim 21 Juin - 15:02

Moi c'est le Mickie James vs Candice Lerae. C'est le seul match dont je ne connais pas le résultat final.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tombstone
Mr. Wrestlepedia
Mr. Wrestlepedia
avatar

Messages : 5492
Age : 33
Localisation : Les Flammes de l'Enfer
Humeur : Tranquilo

MessageSujet: Re: WFA Wrestlemania V    Dim 21 Juin - 15:03

Steen/Rollins, le MITB ladder match et Roode/Orton forment mon Top 3 des combats les plus bandants de ce WM V. Very Happy

Au fait, d'après vous qui est HE ?

Perso j'hésite entre Bad Luck Fale, Silas Young et le retour d'Austin Aries.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frog Splash
Champion
avatar

Messages : 1694
Age : 22
Humeur : Enjoy the moment !

MessageSujet: Re: WFA Wrestlemania V    Dim 21 Juin - 15:14

J'aurais dit le Smith vs Lee, mais vu que je l'ai booké le suspense est ... hum ... moindre. 

Sinon, le MITB me fait grave envie Very Happy !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MrCoffeeInTheBank
Champion
avatar

Messages : 1593
Age : 28
Humeur : caféiné

MessageSujet: Re: WFA Wrestlemania V    Dim 21 Juin - 15:18

Pour HE, si j'étais vous, je ne chercherais pas du côté des arrivants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gbacca
Administrateur
avatar

Messages : 10316
Age : 32
Localisation : Trou de baal de Jabba le Hutt
Humeur : Fakhr/Nature Touch

MessageSujet: Re: WFA Wrestlemania V    Dim 21 Juin - 15:37

Si j'enlève les matchs que j'ai booké et ceux de mes poulains (ça en fait 6 heureusement que la carte est grande lol )

Je dirai que c'est le Ziggler/Miz (pareil la streak et j'ai bien accroché à la feud) et le Dibiase vs De Burchill pour la conclusion de la feud.

_________________
WFA:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TManiac
Champion
avatar

Messages : 2306
Age : 25
Localisation : Les Eyrié
Humeur : En travaux

MessageSujet: Re: WFA Wrestlemania V    Dim 21 Juin - 16:53

Hormis le Jericho/Kozlov, j'ai hâte de voir le Church Match (parce que le premier m'avait bien fait kiffer) et le Lesnar/Reigns, pour les mêmes raison que mon camarade Clowny !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://simdelpatoche.canalblog.com/
Clown Bastard
Prisonnier Politique
avatar

Messages : 6690
Age : 27
Localisation : Pays Catalan

MessageSujet: Re: WFA Wrestlemania V    Dim 21 Juin - 16:54

MrCoffeeInTheBank a écrit:
Pour HE, si j'étais vous, je ne chercherais pas du côté des arrivants.
Oui donc c'est un des arrivant. Coffee le roi du suspens... souvenez vous... Roman "V" Reigns.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TheStraightedge17
Grand Slam Champion
avatar

Messages : 3093
Age : 24
Localisation : Denver, Colorado.
Humeur : Franklin, Michael ou Trevor ?

MessageSujet: Re: WFA Wrestlemania V    Dim 21 Juin - 16:57

Clown Bastard a écrit:
MrCoffeeInTheBank a écrit:
Pour HE, si j'étais vous, je ne chercherais pas du côté des arrivants.
Oui donc c'est un des arrivant. Coffee le roi du suspens... souvenez vous... Roman "V" Reigns.

C'est pas faux lol lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bon Brute & Truand
Head Booker
avatar

Messages : 929

MessageSujet: Re: WFA Wrestlemania V    Dim 21 Juin - 17:00

-BON SANG DE BOIS DE C'EST PAS VRAI!

Les murs tremblent ici, quelques dizaines de minutes avant le début du Hall Of Fame. On retrouve JBL dans son bureau, en train de parler à Josiane, sa fidèle secrétaire. Tous deux sont magnifiquement vêtus pour l'occasion.

-Non, mais vous vous rendez compte, Josiane?! Ce Hall of Fame va être un fiasco et ça va encore retomber sur moi! Nom de nom, j'avais besoin de ça, tiens!
-Calmez-vous, John...
-MAIS JE SUIS CALME!, s'écrie-t-il avant de fondre en larmes. Je suis foutu! Foutu! Bouhouhou! Mais pourquoi ai-je accepté d'organiser le Hall of Fame? Pourquoi ai-je dit oui à Goodman?! J'aurais dû laisser faire cet abruti de Laurinaitis et son stupide sourire niais!
-Mais non, enfin! Vous vous faites du mouron pour rien! Et puis c'était une excellente idée de vouloir redorer votre blason auprès du BBPI [ndlr: Big Boss Par Intérim]! Surtout après votre garde à vue!
-Snif... vous avez raison! J'ai bien fait!
-Et d'ailleurs, cela ne sera pas un fiasco! Vous avez vu ce buffet? Cette salle somptueuse? Tout ce beau monde que vous avez invité? Allons ressaississez-vous! Vous êtes JBL, le General Manager de RAW, que diable!
-Vous... vous avez entièrement raison! Plus rien ne pourra arrêter le déroulement de cette soir...
-M'sieur Layfield! M'sieur Layfield! Le direct est dans 30 minutes et les présentateurs de la soirée ne sont toujours pas arrivés!, s'exclame un régisseur qui vient d'arriver dans le bureau.
-Foutu... je suis foutu...

Ni une, ni deux, JBL sort une flasque de sa poche intérieure et s'en accorde trois gorgées cul sec.

-Je vous avais dit que ce n'était pas une bonne idée d'engager ces deux comiques.
-Silence, Josiane! C'étaient les moins chers du roster! Ils ne demandent que du temps d'antenne en préshow, ces cons!
-Vous et votre cupidité...
-Vous avez raison! Je vais leur montrer qui c'est JBL!

Le GM de RAW pianote sur son téléphone.

-Ah ça sonne! Je me demande bien où est l'abruti numéro 1!

Non loin de là, au Lidl à deux rues de la salle du Hall of Fame. Nous retrouvons une personne de dos. Il est en jean et t-shirt, décontracté et fait tranquillement ses courses.

-Haha! Ils vont voir ce qu'ils vont voir! Je vais faire exactement ce qu'ils m'ont dit de faire! J'achète ces biscuits apéros et ces cacahuètes comme ils me l'ont demandé pour le Hall of Fame de demain soir! Quel génie je suis d'avoir fait ces courses 24 heures à l'avance! Attention, mon vieux, bien les placer dans le panier sans les casser! Voiiiiiiiilà! Aussi, bien me souvenir du numéro de la carte bleue professionnelle qui est 1492. Haha! J'ai hâte de voir leurs têtes quand je leur dirais :"Vous avez vu? J'ai fait ça tout seul et rien n'a été botché!" Oh mon téléphone sonne!

Avec de multiples précautions, Curtis Axel, puisqu'il s'agit de lui, reprend très délicatement son téléphone et fait bien attention à ne pas botcher la touche.

-La vache! J'ai réussi à prendre mon téléphone sans le faire tomber ou me tromper de touche!! Ce doit être mon jour de chance! Allo?
-OU-C'EST-QUE-TU-ES?!
-... C'est qui?
-TON PATRON, ABRUTI! T'ES OU?!
-Ben je fais les courses pour le Hall of Fame de demain! Comme vous me l'avez demandé! A propos, les chips, vous les préférez goût paprika ou barbecue?
-(voix glaciale) Le Hall of Fame, c'est dans moins de 30 minutes...
-Hein?! Oh zut! Mais vous inquiétez pas! Je suis au Lidl, là! Le temps de passer à la caisse et je serais là à temps!
-(voix glaciale)... Et tu es censé animer la soirée ce soir...
-...Ouh la boulette! J'avais totalement oublié!
-Dépêche-toi de revenir sur-le-champ. Et je prie le Ciel pour que tu paraisses présentable.
-J'ai un jean et un t-shirt...
-(soupir)
-Tâchés et troués...
-... Achète-toi une tenue plus présentable au Lidl. Et fais vite, moi, je préviens ton collègue.
-Patron?
-Mouais?
-J'ai... j'ai encore botché, pas vrai?
-J'en ai bien peur.
-J'a... j'arrive, patron.

JBL coupe la communication. Il regarde Josiane, soupire, se prend une gorgée de sa flasque et pianote à nouveau son téléphone. Cette fois-ci, on ne sait pas qui est son interlocuteur, qui décroche d'une voix paniquée.

-Allo?
-Ou-es-tu, mon-petit-présentateur?
-Oh m'sieur Jibielle, c'est vous! Comme je suis content de vous entendre!
-Et moi donc...
-Alors rassurez-vous, je suis habillé comme vous l'avez demandé à ma femme. J'ai le cou un peu serré et mal aux pieds avec ces horribles chaussures, mais ça ira.
-Très bien...
-Cependant...
-Ouiiiiii?
-Ben voilà! Je me suis perdu!
-(soupir) Tu es venu seul?
-Ben ouais! J'ai voulu prouver à tous que je pouvais me trouver mon chemin tout seul!
-Miséricorde... Bien, mon petit présentateur pas cher, peux-tu me décrire l'endroit où tu es?
-Ben, y a des gens! Ils poussent des poussettes métalliques.
-Sois plus précis, tu veux?
-OK, alors je vois aussi des jouets, des vêtements, Curtis Axel qui n'a pas réussi à boutonner une chemise, de la bouffe... ça, ça plairait à mon anci....
-Attends! Attends! Curtis Axel?!
-Ben ouais!
-HOURRA! Vite, vas le chercher et dépêchez-vous de venir à la soirée du Hall of Fame! Tu sais où c'est?
-Non...
-T'avais pas genre un papier où était marqué une adresse?
-Je pensais que c'était un mouchoir!
-(...) Curtis doit le savoir! Il a l'adresse sur son portable! Dépêchez-vous, il reste 15 minutes! A tout de suite Richie!

Richie Steamboat, magnifique dans son costume que lui a prépare Kaitlyn, court vers Axel.

-Curtis! Curtis!
-Oh tiens, salut Richie! Dis-moi, tu penses quoi de cette chemise?
-On a pas le temps! Il faut y être dans 15 minutes!
-Mais je vais pas y aller comme ça!
-Attends, je vais t'aider! Tiens! On va prendre cette chemise!
-Pourquoi celle-là?
-Y a une cravate nouée dessinée dessus! Ca nous fera gagner du temps! Oh la chance! Des baskets en promo! Quelle taille?
-36!
-Pour la veste, on va prendre celle-ci! C'est une matière bizarre mais elle est noire! Géniale!
-Merci vieux, tu me sauves la vie! Allez, viens vite!

Les deux hommes paient en catastrophe les achats et, ayant un doute sur le lieu (malgré le fait que de nombreux fans se dirigent dans les rues vers la salle du Hall of Fame), Axel et Steamboat préfèrent appeler un taxi. Par chance, The Botch Machine n'a pas perdu l'adresse, ni se s'est trompé d'adresse. Trois minutes avant le début de la soirée, JBL n'en croit pas ses yeux. Devant lui, ses présentateurs vedettes les moins chères sortent au loin du taxi!

-Josiane! Vous avez vu?! Ils l'ont fait! ILS L'ONT FAIT!
-Je vous l'avais dit, John! Maintenant, si vous le voulez bien, je vais m'installer à mon siège.

Le GM de RAW est aux anges! Cette fois, il est sûr que ce sera une magnifique soirée... A moins que...

-Ouf! Bonjour M'sieur Jibielle! Quelle aventure! Mais nous y voilà! On va passer une superbe soirée!
-Et rassurez-vous, ce soir, zéro botch! Promis, Hahaha!, s'amuse Axel qui, en voulant taper amicalement l'épaule de son boss, a tapé celle de Richie.
-Vos... vos vêtements, bégaie JBL.
-Rassurez-vous, patron! J'ai payé avec la carte pro! Et pour ne pas oublier le code, je l'ai répété pendant que j'étais dehors! Malin, hein?

Mais si JBL ne sait pas quoi répondre, c'est en raison du look improbable de Curtis. Le combo chemise choisie par Steamboat-chaussures adidas-perfecto bon marché ne passe pas inperçu! Sans compter l'ersatz de pochette réalisé par Steamboat himself, en véritable papier sopalin.

-Allez m'sieur Jibielle! C'est bientôt à nous!
-A toute!
-Curtis?
-Oui patron?
-Je croyais vous avoir demandé aussi de ne pas porter de jean troué et taché.
-... OUH LA BOULETTE! J'ai encore botché, c'est ça?
-Oh?, s'étonne Richie. Moi, je trouve que ça te va bien!

Voyant le couple d'animateurs partir, JBL s'accorde le fond de sa flasque. La soirée du Hall of Fame risque d'être longue. Très longue.


Booker: Coffee
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frog Splash
Champion
avatar

Messages : 1694
Age : 22
Humeur : Enjoy the moment !

MessageSujet: Re: WFA Wrestlemania V    Dim 21 Juin - 17:05

Un duo à couper l'souffle \o/ !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gbacca
Administrateur
avatar

Messages : 10316
Age : 32
Localisation : Trou de baal de Jabba le Hutt
Humeur : Fakhr/Nature Touch

MessageSujet: Re: WFA Wrestlemania V    Dim 21 Juin - 17:06

Curtis et Richie enfin réunis, on croirait Expendables cheers

_________________
WFA:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TManiac
Champion
avatar

Messages : 2306
Age : 25
Localisation : Les Eyrié
Humeur : En travaux

MessageSujet: Re: WFA Wrestlemania V    Dim 21 Juin - 17:07

Du bonbon pour attaquer tout ça !

Curtis mémorable d'entrée dans sa tentative d'éviter de botcher la touche lol

Le HOF animé par les deux lascars, je sens que ça va être épique à tous les niveaux lol

Et le gimmick du "j'ai encore botché", c'est priceless et sans limites !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://simdelpatoche.canalblog.com/
FOZ
EC3
avatar

Messages : 911
Age : 24

MessageSujet: Re: WFA Wrestlemania V    Dim 21 Juin - 17:08

Curtis et Richie pour nous animer le HOF lol lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TheStraightedge17
Grand Slam Champion
avatar

Messages : 3093
Age : 24
Localisation : Denver, Colorado.
Humeur : Franklin, Michael ou Trevor ?

MessageSujet: Re: WFA Wrestlemania V    Dim 21 Juin - 17:08

Curtis et Richie, c'est gage d'une soirée réussie ! Je crains le pire lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tombstone
Mr. Wrestlepedia
Mr. Wrestlepedia
avatar

Messages : 5492
Age : 33
Localisation : Les Flammes de l'Enfer
Humeur : Tranquilo

MessageSujet: Re: WFA Wrestlemania V    Dim 21 Juin - 17:08

lol lol lol Avec ces deux loustics, la cérémonie du HoF ne risque pas d'être triste ! C'est le duo de rêve là !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SwantonBomb
Head Booker
avatar

Messages : 1776
Age : 23

MessageSujet: Re: WFA Wrestlemania V    Dim 21 Juin - 17:13

Botchamania is running wild !
Et dire que ce n'est que le prologue  lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Godot
Hall Of Famer
avatar

Messages : 4725
Age : 27
Localisation : Dans le TARDIS.

MessageSujet: Re: WFA Wrestlemania V    Dim 21 Juin - 17:15

On ne pouvait pas trouver meilleur maître de cérémonie que c'est deux gugus ! lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bon Brute & Truand
Head Booker
avatar

Messages : 929

MessageSujet: Re: WFA Wrestlemania V    Dim 21 Juin - 17:18

Dans l'immense salle de concert, les portes sont fermées. Plus aucune place n'est disponible et les caissières sont dans l'obligation de refuser du monde à l'extérieur! Car si Wrestlemania V aura lieu dans le stade non loin de là, maintenant, tout le monde est sur son 31, car c'est l'heure du Hall of Fame session 2015!



Le public, qui est soit venu à temps, soit a bénéficié d'invitations tant désirées, est composé de nombreux catcheurs et anciens catcheurs, de leurs proches et de leurs amis, quelques VIP et autres investisseurs tous soigneusement habillés. Sur la scène, devant de long rideaux rouge aux bordures dorées, un pupitre transparent avec un micro, ainsi qu'Howard Finkel tout sourire. Ce dernier porte un élégant costume cravate, tout comme la plupart des invités, tout sourire également. Certains sont déjà émus, attendant patiemment le début de la cérémonie.

Howard Finkel : Mesdames et messieurs, je vous demande de prendre place rapidement et dans le calme le plus absolu. Merci.

Puis alors que la musique cesse de se faire entendre, même les plus indisciplinés se taisent et se lèvent pour applaudir Finkel.

Howard Finkel : Mesdames, messieurs, bonsoir. Je suis encore une fois ravi de tous vous accueillir pour débuter ce qui s’annonce être une soirée magnifique, à commencer par le Hall of Fame ! Sans plus attendre, je vous propose de commencer tout de suite en introduisant ceux qui seront vos hôtes pour ce soir ! Le premier est un homme sélectionné autant pour ses qualités humaines que comiques. Il s'est marié il y a peu mais n'a jamais délaissé le monde du catch. Le second est un homme autant charismatique et inoubliable. Il catche encore et est assez généreux pour laisser gagner ses adversaires. Mesdames et Messieurs, veuillez accueillir Richie Steamboat et Curtis Axel!

Sous un tonnerre d'applaudissements et de vivats pour accueillir ce duo improbable, l'annonceur s'éclipse discrètement afin de laisser place au début de la cérémonie.



Richie Steamboat arrive, visiblement l'air très concentré. Il salue la foule rapidemment, fait la moue devant les acclamations du public, se gratte la tête, hausse les épaules et s'installe au pupitre.

Richie : Je ne comprends pas pourquoi vous m'applaudissez, ça vient de commencer!

La foule est déjà conquise, mais l'ancien champion par équipe ne comprend pas leurs réactions.

Richie : Bref! *Il sort de sa poche des feuilles A4 pliées à la va-vite et les lit mot à mot, machinalement* Bonjour à tous et... bonjour à toutes! Je suis très content d'animer cette soirée placée sous le... le signe de l'émotion et du rire. Entre parenthèses, attendre que le public finisse d'applaudir.

Steamboat lève la tête et attend que le public finisse d'applaudir.

Richie : C'est pour moi une grande joie et une fierté non... dissimulée d'être à ce pu... pupitre pour... pour... sacrebleu je n'arrive pas à lire l'écriture de Kaitlyn. Pour... Pour inviter les concernés à venir sur scène! Ils sont pour nous tous des exemples de réu... réussite dans le monde du catch, et leurs entrées dans le Pan... Panthéon du catch est un honneur que nous partageons avec eux! Entre parenthèses, attendre que le public finisse d'applaudir. *applaudissements de la foule* C'est bon? Bien, je continue. Pour participer à l'animation de cette soirée, la World French Addict a demandé à Curtis Axel ici présent d'interviewer quelques personnes dans la salle tout au long de la soirée. Entre parenthèses, taper dans le dos de Curtis Axel et attendre que le public finisse d'applaudir.

La foule est hilare. Comme Curtis n'est pas là, Steamboat tape dans le dos de personne et attend que le public finisse d'applaudir. Aucun rire ne vient le perturber.

??? : Flutefluteflutefluteflutefluteflutefluteflute!

Et voilà Curtis Axel qui arrive en courant sur scène. Il salue la foule qui l'applaudit. Certains scandent déjà "BOTCHAMANIA"

Curtis : Excusez-moi, j'étais pas aperçu que ça avait commencé. J'étais au buffet, vous allez voir, il est extra. Ce soir, je passerai parmi vous pour vous interviewer! C'est parti!

Richie, reprenant son papier: Et que la fête.... commence! Et sans plus tarder, voici le... le.... excusez-moi, je n'arrive pas lire ce qu'elle a écrit. *compose un numéro, dont le téléphone retentit dans la salle* Allo! Coucou mamour! Dis-moi, tu as écrit quoi après "voici le..." ? "Le Desert Destroyer, Mike Knox!"



Sitôt que Richie Stemboat ait fini sa phrase, le public applaudit déjà à tout rompre ! Il n'en faut pas plus au premier champion WFA pour venir sur scène. Depuis la dernière fois que nous l'avions vu, il a peu changé. Mais pour une fois, la barbe est parfaitement taillé, sa tignasse soigneusement coiffée en queue de cheval et il a fière allure dans un costume sur-mesure impeccable ! Marchant d'un pas sûr, son sourire montre tout le plaisir qu'il a de se retrouver sous le feu des projecteurs. Saluant la foule, il s'approche du pupitre où l'attend Richie Stemboat. Il lui sert la main et disparaît.

-Bonsoir à tous et à toutes ! Quel bonheur de revenir le temps d'un soir devant les caméras de la WFA, mais surtout ! Quel bonheur j'ai d'être la personne choisie pour introniser le premier catcheur de cette session de Hall of Fame 2015 ! Croyez-moi, j'ai de sacrés souvenirs à raconter à mes petits-enfants ! Entre autres quand j'ai été le premier champion WFA et de Smackdown ! Entre autres ! Mais cela n'est rien à côté de ce que je ressens actuellement pour introduire dans le Panthéon de la WFA celui sans qui le monde du catch ne serait pas ce qu'il est aujourd'hui. Mesdames et Messieurs, merci d'accueillir comme il se doit le premier entrant de cette cuvée 2015… « The Lord » William Regal !

A l'annonce de Mike Knox, le portrait de l'ancien GM de Smackdown apparaît à l'écran. Chez les spectateurs, c'est un cri de joie unanime suivie d'une standing ovation qui est accordée à l'Anglais. C'est un grand monsieur du catch, autant kayfabe que réel, qui rejoint les plus grands noms de la WFA. Des chants « William Regal » se font fait entendre, puis le public se rasseoit, empêchant Mike Knox de finir son discours.

-Voilà ce qu'il mérite ! Une standing ovation dans une salle chauffée à blanc remplie de personnes qui lui sont reconnaissantes ! En fait, bien plus qu'un catcheur, c'est un homme animé par la passion du catch qui est accueilli dans le Hall of Fame. Que ce soit à la WWE ou à la WFA, il a laissé partout son empreinte. Un palmarès impressionnant parmi les plus grandes fédérations de catch : 4 fois Champion TV de la WCW, 5 fois champion hardcore à la WWE, 4 fois world tag team champion, autant de fois champion européen, deux fois champion intercontinental, king of the ring en 2008 et enfin deux champions par équipe à la WFA, ayant plusieurs fois des postes à responsabilité au sein de toutes ces fédérations !
Il est ce soir récompensé pas seulement pour son fort beau palmarès, ni seulement pour sa technicité, mais aussi… pour le fait qu'il soit anglais! Non, ne riez pas ! Nombre de fois où il a été mis dans des gimmicks casse-gueules, il s'en est toujours sorti avec son éternel flegme britannique. Qui n'a pas en tête ses segments comme aristocrate à l'accent arrogant, sa team avec Eugène, son flow lorsqu'il rappe, sa gimmick de Real Man ou lorsqu'il a chanté l'hymne national britannique lors de son investiture en tant que General Manager de Smackdown ? Ce soir, l'un des pères fondateurs du catch moderne rejoint les plus grands. Mais il nous laisse un magnifique héritage avec ses nombreux et talentueux élèves. Jugez par vous-même : CM Punk, Bryan Danielson, Samoa Joe, Brian Kendrick, Chris Hero pour ne citer qu'eux !
Et c'est moi, son ancien partenaire, qui ait la chance de l'introniser ici-même. Je me suis battu à ses côtés dès nos grands débuts,lui le Lord et moi la Bête, nous avons gagné les titres par équipe ensemble contre les Freakin' Awesome, il m'a trahi pour rejoindre la Revolucion, l'une des plus grandes factions de la WFA, nous nous sommes affrontés, il a été General Manager de Smackdown quand j'ai été champion, j'ai ressenti un vide lorsque qu'il a pris sa retraite. Il m'a non seulement été un tremplin pour la suite de ma carrière, mais a été un véritable mentor qui a toujours su me conseiller et me soutenir. C'est pourquoi je suis heureux d'introniser aujourd'hui au Hall of Fame un talent pur de technique in-ring et d'humour britannique, un monstre sacré au micro doté d'un palmarès qui force le respect, un monument du catch pour ce qu'il a fait dans et en-dehors du ring! C'est l'un des rares cadeaux que la Grande-Bretagne fait au monde, alors sachons conserver ce Joyau de la Couronne dans ce bel écrin qu'est le Hall of Fame… Mesdames et Messieurs, The Lord William Regal !



Le voici ! Un immense sourire sur son visage ! William Regal, accompagné de Molly Holly et de Layla, est accueilli par une nouvelle standing ovation, encore plus intense que la précédente. Son costume so british, avec gilet et montre à gousset, est impeccable, et ses cheveux longs également. Au centre de la scène, très ému, il fait une révérence à la foule en délire, saluant de la main quelques personnes. En se voyant, la première version de The Lord and The Beast se serrent comme jamais et se donnent quelques claques dans le dos pendant de longues secondes. L'accolade finie, Regal se tient au pupitre. Après quelques temps pour se remettre de ses émotions, il porte sa bouche au micro en souriant.

-Oh dear, dear, dear, dear… Heureusement que j'ai mon discours. Sans cela, je ,n'aurais absolument aucun mot pour vous décrire que je ressens. Bien sûr, je suis très fier d'appartenir désormais au Panthéon du Catch ! Qui plus est, je suis également très fier d'être le seul et unique représentant du Hall of Fame… à avoir montrer son Big Ben à l'écran pendant un PPV ! Oups!, s'écrit-il en mettant faussement sa main devant sa bouche devant l'hilarité générale.
Veuillez recevoir mes plus plates excuses, mais je crois que ma langue a fourché ! Je voulais dire bien sûr que je suis très fier d'être le premier représentant britannique et non-américain du Hall of Fame. J'ai encore du mal à réaliser que je porterai désormais cette chevalière. Mais sachez que ceci est le plus beau cadeau que vous m'offrez. J'aimerai vraiment vous remercier tous et toutes personnellement, tout comme évoquer mes souvenirs et mes joies de mes années de catch, mais cela m'est impossible. Je suggère alors que vous achetiez mon autobiogra… *rires de la foule*
Non? Bon… Je vais seulement vous raconter mon plus beau souvenir dans cette fédération. Je suis désolé, Mike, mais ce n'est pas avec toi. Je regrette également que ce ne soit pas quand j'ai arbitré le match où Trent Barreta est devenu champion poids-lourd lors du dernier Wrestlemania ! Ce n'est ni avec la Revolucion ! Non, non ! Mon plus beau souvenir à la WFA est… quand Smackdown a battu le RAW de JBL ! Et c'était moi qui dirigeait ce show, n'est-ce pas ? Yes, indeed ! What a bloody moment !

Le public applaudit bruyamment les derniers mots de Regal qui regarde JBL, souriant sous son chapeau texan. Regal reprend le micro.

-Straight out of Blackpool
I'm Sir William Regal
My rhyme's so intense
It shouldn't be legal
I smacked you down,
when leadin' the A-show
I twerked in your face,
I was first! You ? Below!
I am Sir William Regal
Wearin' this signet ring,
You, li'l miss sunshine
Bow down to your king !
Straight up g-g-g-g-g-gangsta !

Quelle ovation dans la salle ! Le public est mort de rire, et JBL également ! Sur scène, Regal est fier de son coup, et attend que le public se calme de lui-même.

-Oh dear, dear, dear, dear… *rires de la foule* T'en souviens-tu, cher ami ? Le score a été si serré, mais pourtant ! Smackdown, le show que je dirigeais, était devenu le A-show ! Mais ce que je préfère par-dessus tout, c'est que je suis le premier de nous deux à entrer dans le Hall of Fame, sunshine ! *rires de la foule* Comme vous pouvez le voir, il m'est très difficile d'évoquer les nombreux souvenirs que j'ai en tête ! Beaucoup me reviennent en tête maintenant, car je vois dans le public, des partenaires, des adversaires, mais surtout des amis que j'aimerai remercier avant tout. Je vois Dave Taylor & Bobby Eaton, je vois Lance Storm, Christian et Test, je vois bien sûr Nick « Eugene » Dinsmore, je vois Tajiri, je vois Booker T, Queen Sharmell et Finlay, je vois Vladimir Kozlov et Ezekiel Jackson, je vois Big Show, Alberto Del Rio, Cody Rhodes et Wade Barrett, je vois bien sûr Triple H et Vince McMahon… En vous voyant tous, je me dis quelle joie j'ai eu de travailler avec vous ! Ah, je vois aussi que je prends trop de temps au pupitre alors je vais me dépêcher!
En bref, j'aimerai remercier toutes les fédérations et toutes les personnes qui ont cru en moi ! Que ce soit à la WCW, à la WWE ou à la WFA, j'ai pu avoir de belles opportunités de carrière. Je suis heureux de savoir que mon travail vous ait plu, au point que mon entrée au Hall of Fame soit plébiscité.
Je veux remercier mes amis, mais également ma famille et mes proches qui m'ont toujours soutenu, mais surtout vous le WFA Universe ! C'est vous qui mériterez avant moi votre entrée dans le Hall of Fame ! Bloody heel, Vince ! Qu'est-ce que tu attends ? Haha !
Maintenant, cher tous, je vais porter cette chevalière à mon doigt et vous laisser. En 2003, j'ai failli y rester, maintenant je peux mourir tranquille ! Merci à tous !



La salle se lève pour applaudir une dernière fois le Britannique qui se fait congratuler par Mike Knox. Au bout d'un certain temps, William Regal se tourne vers le public et l'applaudit à son tour et lui accorde une dernière révérence. C'est alors que le titantron se coupe et une autre musique se lance


Regal ne l'avait pas vu venir celle-là ! Hilare, il lève une dernière fois le poing où trône sa chevalière, et part en coulisses, en profitant quelques temps de la standing ovation qui lui est consacré.

Richie reprend le micro alors que le public se rassoit petit à petit.

-C'est amusante, cette musique. C'est la même que met Kaitlyn quand j'arrive en slip petit bateau dans la chambre. Il parait que c'est bon pour (Steamboat fait les guillemets avec ses doigts) sa "libido" pour quand nous "procréons" . Elle a des trucs comme ça pour éviter de tomber sur la voie ferrée du train-train de la routine ou un truc du genre. Même qu'elle met un bandeau sur ses yeux et qu'elle crie à un certain moment "OH OUIIII DOLPH!" ou encore "OUI CONTINUE JOMO! ENVOIE TOUTE LA LUMIERE!" ou bien "OH OUI BRYAN! JE DIRAI RIEN A BRITANI!", bien que mon nom soit Richie. Du coup, je pensais que c'était une sorte de petite télé portative, où on pouvait matter pépère un petit match de la WFA. Mais je l'ai essayé une fois, je n'ai vu que du noir! Ni Ziggler, ni Morrison, ni The Bryan Kendrick, ni lumière! Du coup, c'était un échec total. En parlant d'échec, retrouvons de suite notre interviewer en salle, Curtis Axel!

Une caméra filme la Botch machine, accroupi à côté d'une superstar.

-Hé! Je suis pas un échec! La preuve maintenant! Je vais faire une interview sans botch!

*rires de la foule*

-Première question, mon cher Consequences Creed! Comment vous sentez-vous pour votre match de ce soir? Votre premier Wrestlemania!
-Curtis, je suis Mensah-X.
-Ah mince! La boulette! 'Faut m'excuser monsieur X...
-Pas grave, mon grand!, répond le Ghanéen amusé.
-Vous savez, j'ai pas la mémoire des visages et j'ai tendance à vous confondre, vous les Noirs.

Ouuuh, cette fois, le Black Leader n'est plus du tout amusé! Entouré par sa clique, Mensah fout un pain à Curtis qui l'achève sur place. Ces "pardonpardonpardonpardon" n'auront donc pas touché le coeur du Ghanéen.

Richie : Un Consequences Creed visiblement détendu pour son premier Wrestlemania. *se tient l'oreillette* Allo? Ah bonjour la régie. Oui? Hein? Que je ne vous réponde pas directement et que j'annonce la suite? D'accord! Bisous! Nous voici de retour pour la prochaine rétrospection …

Psssst, c’est intronisation Richie !

Richie : Ah d’accord ! Nous sommes de retour pour la prochaine psst, c’est intronisation Richie !

*facepalm* La foule hurle de rire alors que le jeune homme rigole avec la foule sans comprendre le pourquoi du comment.

Richie : Donc si je suis bien les petites fiches que m’a préparé ma petite femme, d’ailleurs lui dites pas que je l’ai qualifiée de petite si vous la croisez parce qu’elle risquera de me casser un bras, z’avez vu ses biscotaux ? Elle pourrait me dézinguer en deux secondes. Alors s’il vous plait chuuut. *Clin d’œil* Je dois vous présenter la personne se changeant de l'intronisation. Donc voilà. Pour vous présenter le prochain introduit dans la WFA Hall Of Fame je vous demande d’accueillir un ancien champion du monde Poids Lourd, vainqueur du Royal Rumble et premier champion des Etats-Unis, Trent Barreta !

Trent arrive en costume impeccable, feuille roulée en tube dans la main gauche et salue le public de l’autre main. Il place la feuille sur le pupitre et déboutonne sa veste. Un coup d’œil circulaire puis une poignée de main franche avec Richie qui grimace de douleur plus tard, Trent tapote sur le micro puis prend une grande respiration :

Merci de votre accueil, mais ce soir, ce n’est pas de moi qu’on va discuter mais d’un gars beaucoup plus impressionnant. Le Hall Of Fame, il faudra attendre de nombreuses années avant de m’y voir. Je ne suis qu’à l’aube de ma carrière, je vous le rappelle. Fini les blagues pourries. Revenons à notre mouton. On peut dire que je le connais assez bien pour l’avoir affronter quelques fois. Sans doute les plus grands matchs de ma carrière. Il m’a souvent poussé au bout de moi-même. Surtout notre dernier affrontement. Comment pourrais-je le décrire, monstrueux, rapide et surtout intelligent. Plus qu’un tas de muscles, un vrai lutteur à la technique irréprochable. Fin tacticien et surtout meneur d’homme dans l’âme mais resté solitaire pour la plupart du temps. Une fois entouré, et plutôt bien entouré, il est une vraie force de la nature s’appuyant sur ses collègues lui permettant d’évoluer en état de grâce. World Heavyweight Champion et WFA Champion au tableau de chasse montrent qu’il fait partie des grands de notre business. Au total de ses deux règnes, 317 jours au top. Trustant les Main Event à outrance pendant ses années prouvent qu’il sait tenir la distance. Ca y est ? Vous avez deviné de qui il était question ? Non, allez on continue. Si je parle du Gang, ca reviens ? Du Main Event de Wrestlemania IV ? Randy Orton en arbitre spécial ? Ca y est oui ! Mesdames et Messieurs, on m‘a offert l’honneur d’introduire ce soir dans le WFA Hall Of Fame, l’Animal, Dave Batista !

Il y a un an pile, on se déchirait dans le ring devant des milliers de personnes venues assister au plus grand show de l’année, je ne lui fais pas l’affront de reparler du vainqueur parce que c’est sa soirée. Ca fait maintenant 1 an qu’il prend du bon temps mais pas que, croyez-le ou non mais c’est devenu en quelques sorte un mentor pour moi et surement pour de nombreux autres. Dans le doute, je me tournais toujours dans la même direction, Dave Batista. Il vous faut de bons conseils, un mot d’encouragement ou même une poignée de billets, c’est l’homme de la situation. Au fait, oubliez les billets, il y est très accroché. Une fois les bottes rangées, il est totalement devenu quelqu’un d’autre, ouvert aux autres et surtout aux gens qu’il repoussait lorsqu’il était un lutteur actif. De nombreux adversaires qu’il a écrasés au centre du ring font désormais partie de son cercle d’amis. C’est devenu une vraie brebis, mais chuut, ne lui dites pas, il va devoir s’énerver pour conserver la face devant vous. Accueillez comme il se doit le nouveau membre du WFA Hall of Fame, Dave Batista.



Les fans font du bruit pour saluer l'entrée en scène de l'Animal. Big Dave arrive vêtu d'un costard rouge à la dernière mode, chemise noire avec col Mao, sans cravate, un diamant sur chaque lobe d'oreille, une paire de Ray Ban aux verres fumés vissée sur le nez, crâne rasé et barbe de trois jours, Batista apparaît décontracté et souriant. Il est escorté par Alexa Bliss et Bailey jusqu'au pupitre. Le Léviathan refuse de les laisser partir et les oblige à lui déposer un baiser sur la joue avant de finalement les libérer, faisant même le signe du téléphone avec sa main en regardant Alexa, les mots « Appelle-moi » sur les lèvres. Il pointe du doigt plusieurs amis présents dans l'assistance au premier rang en attendant que le calme revienne, puis il prend la parole.

« Bon sang, la WFA sait vraiment comment recevoir… tout ça me donnerait presque envie d'arrêter le cinéma pour revenir lutter ! »

Les fans massés dans les sièges à l'étage entament alors le chant « ONE MORE MATCH », ce qui fait sourire Big Dave.

« J'ai dit « presque », vous êtes sourds ? Vous n'en n'avez jamais assez, hein ? Et pour affronter qui exactement ? Lesnar ? Roode ? Smith ? Rollins ? Orton ? Lee ? Steen ? … Curtis Axel ? Non, lui je déconne. Il y a tellement de stars à présent, tellement de talents à la WFA, vous n'avez plus besoin d'un vieux machin comme moi, il n'y a plus de place. La roue tourne, le temps passe. Il y a un an, je participais à mon dernier match en Main Event de Wrestlemania, avec le titre en jeu ! Il n'y avait pas de meilleure façon de terminer ma carrière à la WFA ! Ca a été un très grand moment pour moi, même si j'ai perdu… contre cette satanée crevette de Baretta en plus ! Un type qui n'a pas été capable de conserver son titre plus d'un misérable mois ! UN MOIS, PUTAIN ! Quel gâchis ! Alors non, je n'avais visiblement plus le niveau, il fallait que je raccroche mes bottes de lutte, celles-là mêmes qui ont botté le cul de tant d'adversaires ! Non, je ne vais pas énumérer les noms car ce serait bien trop long et que les producteurs m'ont dit de ne pas trop m'étaler… et puis honnêtement, qui se souvient de Mike Knox de toute manière ? QUI ? Hein ? Quoi ? Vous voulez dire que le gros barbu qui a parlé avant moi c'était...Oh... excusez-moi. »

La foule s'esclaffe et on nous montre à l'image Mike Knox qui a pris place dans la salle aux côtés de ses pairs. Il éclate de rire et pointe Dave du doigt.

« Et donc me voilà, un an plus tard, avec cette grosse bague à mon doigt... non mais vous avez vu la taille de ce machin ? Elle pèse une tonne. D'ailleurs je voudrais dire un truc à Randy… Où tu es Randy ? »

Big Dave ôte ses Ray Ban et balaie les premiers rangs du regard. Orton apparaît à l'image avec un sourire pincé.

« Ah tu es là-bas. Tout à l'heure, quand on s'est croisé en coulisses, si je ne t'ai pas serré la main… ce n'est pas parce que je ne voulais pas, c'est parce que je ne pouvais pas lever le bras à cause du poids de la bague. Alors ne m'en veut pas, camarade. »

The Viper applaudit ironiquement tandis que ses voisins immédiats se foutent de sa gueule.

« J'ai croisé Daniel Bryan aussi tout à l'heure. Il m'a demandé s'il pouvait tenir la bague quelques secondes… J'ai dit non. Je ne voulais pas que le sol cède sous ses pieds, qu'il tombe dans le trou entraîné par le poids du machin, qu'il traverse la Terre et qu'il se retrouve en Chine avec ma putain de bague. »

Bryan apparaît à l'image, il rigole et salue Batista.

« Je t'ai sauvé la vie, mec, n'oublie pas. J'ai aussi refusé de laisser Samoa Joe la tenir dans ses mains… mais là c'était surtout pour des raisons évidentes d'hygiène… Bon... plus sérieusement, cette bague signifie énormément pour moi. Elle signifie que ce gamin d'origine philippine qui a grandi dans la misère et les rues les plus malfamées de Washington DC, a eu raison d'abandonner la délinquance, les flingues, les couteaux et les mauvais coups et de leur préférer les salles de sport, les haltères et la sueur. Quand je vois cette bague à mon doigt, quand je vois toutes ces personnes présentes ici ce soir, les plus grandes légendes de ce business, les meilleurs fans du monde, quand je vois tout ça, je me dis que ce gamin a réussi, tout simplement... et ça me rend fier, ça me fait très chaud au coeur. Je vous remercie tous sincèrement du fond du coeur… sauf toi Regal, sale pourriture de rosbeef avec tes boucles dignes d'une pub pour un putain de shampoing ! Franchement, ce n'est pas une chevelure, c'est un symbiote de l'espace animé de vie ! »

Le réalisateur fait des gros plans sur Sir Regal qui regarde la caméra en disant d'un air détaché et plein de flegme so british : « He's just jealous, don't pay attention to what he says. »

« Merci ! Sans le catch, sans la WFA, je ne serais certainement pas où j'en suis aujourd'hui, je ne serai pas en train de vivre le rêve américain à Hollywood, de tourner dans des films où je partage l'affiche avec James FUCKING Bond… ou un raton-laveur et un arbre qui parlent, hem... Merci à tous, que vous soyez membres de la direction, du staff créatif, techniciens, roadies, arbitres, commentateurs, lutteurs, fans… Je vous aime ! Et à ceux qui ne m'aiment pas – et il y en a des tas – mes détracteurs, mes haters, je dis ceci : je serai à jamais le premier lutteur de l'histoire à avoir gagné les deux titres majeurs de la WFA ! U mad ? Et je voudrais terminer en disant un dernier mot à tous les autres Hall of Famers, ou plutôt un avertissement... Préparez-vous ! Oui, préparez-vous car... The Beast has been unleashed ! Et l'Animal arrive pour se placer au sommet de la chaîne alimentaire du WFA Hall of Fame !!! »



[i]L'Animal célèbre sous les clameurs de la foule, applaudi par ses pairs qui lui offrent une standing ovation. Batista fait un signe, on dirait qu'il prépare quelque chose. Il quitte le pupitre et se place sur le devant de la scène… puis il saute et exécute sa fameuse pose mitraillette pour le plus grand bonheur des fans ! Les effets pyrotechniques et les explosions accompagnent ses gestes, comme auparavant. Big Dave célèbre à nouveau puis il descend serrer les mains et étreindre ses plus grands amis en commençant par Triple H et "The Nature Boy" Ric Flair, spécialement venu pour l'occasion...

Richie Steamboat : On se retrouve dans quelques minutes pour des psst, c’est intronisation Richie !


Discours de Coffee (Knox & Regal, en l'absence de Baptmann), de François (Trent Barreta) et de Tombstone (Batista)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TheStraightedge17
Grand Slam Champion
avatar

Messages : 3093
Age : 24
Localisation : Denver, Colorado.
Humeur : Franklin, Michael ou Trevor ?

MessageSujet: Re: WFA Wrestlemania V    Dim 21 Juin - 17:30

Oh putain oui ! Mike Knox, premier champion WFA, qui vient introduire le grand William Regal, ça rappelle non seulement des souvenirs mais c'est aussi super puissant ! Mérité pour Regal même si, vu son ancienneté et son rôle de GM, je me demande quel manager sera introduit avec lui. Ce n'était pas Y2Jeriko à l'époque de la Revolucion ? Very Happy

Pour Batista, c'est peut-être un peu tôt comme il était encore en activité à l'époque du GANG et qu'il n'y a pas fait grand chose. Mais ça reste une belle recrue qui aura marqué le titre WFA ! Deux choix logiques (content de voir le petit Trent en costard introduire la bête, belle passation de pouvoir de l'an dernier) en attendant la suite, toujours aussi énorme avec Richie et Curtis Botchman lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frog Splash
Champion
avatar

Messages : 1694
Age : 22
Humeur : Enjoy the moment !

MessageSujet: Re: WFA Wrestlemania V    Dim 21 Juin - 17:37

Eh bien voilà un duo parfait pour cette première partie de la cuvée 2015 ! Que ce soit Regal ou Big Dave, on tient là deux grands noms, c'est tout vu. Entre l'anglais qui a tout vécu, de lutteur à GM, en passant par le rôle d'arbitre, à l'homme le plus dominant de l'histoire de la fédé (en attendant Kevin Steen), pas de doute, ce sont deux excellents choix !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SwantonBomb
Head Booker
avatar

Messages : 1776
Age : 23

MessageSujet: Re: WFA Wrestlemania V    Dim 21 Juin - 17:39

Bravo à William Regal et Batista (vieille crapule, tu restes meilleur acteur que catcheur). Ils ont marqué plusieurs saisons de la WFA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aralar
EC3
avatar

Messages : 870
Age : 32
Localisation : Rouen

MessageSujet: Re: WFA Wrestlemania V    Dim 21 Juin - 17:40

Bravo aux deux nouveau Hall of Famers cheers
Sacré démarrage avec les deux glandus Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bon Brute & Truand
Head Booker
avatar

Messages : 929

MessageSujet: Re: WFA Wrestlemania V    Dim 21 Juin - 17:40

Richie Steamboat : Curtis, vous êtes toujours en train de parcourir les allées pour une nouvelle interview. Vous êtes avec qui?

Curtis Axel: Tom, mon chou, je suis là pour une interview-vérité avec un ancien champion TV & USA! John Cena, bonjour! Cela fait un an que l'on a plus de nouvelles de votre part. Vous semblez tenir la forme physiquement, mais on sent quand même que votre renvoi vous a affecté. Votre nouvelle coupe ne vous va pas du tout et vous avez surabusé des sessions d'UV. Vous aussi, vous pensez que la WFA ne vous a jamais compris? Qu'avec cette storyline avec le Berger, c'était perdu d'avance? Vous sentez aussi que tous vos fans se détournent de vous? Dites-nous à quel point vous haïssez maintenant la WFA et surtout pourquoi vous êtes venu ici?

*la caméra se tourne vers l'interviewé*

Darren Young, hilare : Je ne suis pas John Cena!

La foule se marre en découvrant Young, et surtout en voyant la mine déconfite de la Botch Machine.

Curtis Axel : Bon, ben... A vous, les studios.

Richie Steamboat : Merci Curtis pour cet interview-émotion. Enfin, on découvre John Cena sous un autre visage. C'est beau, un homme qui se dévoile. Snif... excusez-moi, je ne sais pas ce qui me prend. Ca m'arrive souvent que mes yeux perd des gouttes d'eau légèrement salées. Par exemple, quand je regarde Titanic, quand j'épluche des oignons ou quand je m'enfonce mon doigt dans l'oeil parce que Kaitlyn me dit que si je veux échapper à la vaisselle, je peux me fourrer le doigt dans l'oeil jusqu'à l'omoplate. D'ailleurs, ma femme me traite souvent de chochotte à cause de ces gouttes d'eau que je lâche sans faire exprès. Même la prochaine personne à venir sur scène fait ça aussi sans que sa femme le voit, quand il se fait retirer des agrafes dans le dos ou quand il se remet une épaule disloquée. Le voici d'ailleurs qui arrive.



C’est un accueil chaleureux qui attend le schizophrène le plus célèbre du monde du catch ! Cette fois, pas de t-shirt de détenu à la Cactus Jack, pas de bandana à la Dude Love ou même de Mr.Socko pour Mankind … Pour cette occasion spéciale, Mick a revêtu un costume ! La seule extravagance qu’il s’est permis réside dans un improbable nœud papillon rayé rouge et noir. Après avoir salué d’un grand sourire l’assistance et serré la main d’Howard Finkel et de Jim Ross, l’Hardcore Legend s’avance jusqu’au pupitre et sort de son veston une petite feuille grossièrement pliée.

Mick : Hum … hum … Mesdames et messieurs, je vous remercie toutes et tous d’avoir fait le déplacement ce soir. C’est une immense joie, ainsi qu’un grand honneur pour moi d’être présent devant vous. Aujourd’hui, je m’adresse à vous pour une raison des plus nobles, puisqu’on m’a demandé d’introduire au Hall of Fame l’un des plus grands noms de l’histoire de la WFA. Un homme qui a marqué la fédération a plus d’un titre. Autant vous dire que j’ai une sacrée pression ! Mais ne vous inquiétez pas, j’ai dit à Jack et aux autres de me laisser tranquille ce soir, haha ! Bon … allons-y … L’homme qui va entrer au panthéon de son sport ce soir est un ancien champion Intercontinental, et surtout ancien champion du monde poids lourd de la WFA. Il est le premier à avoir accroché ces deux titres à son palmarès. Leader en son temps de l’une des premières factions de l’histoire de la Wrestling French Addict, il a participé à nombre de matchs extraordinaires, notamment le premier et le seul Armageddon Hell in a Cell ayant eu lieu à ce jour. Surtout, il a disputé et remporté le Main-Event du premier Wrestlemania de l’histoire ! Cet homme fut pendant une courte période mon partenaire, cet homme est à jamais mon ami, cet homme est l’un des plus grands. Mr.Sunday Night. Mr.Pay-Per-View, Mr.WFA, le Whole Damn Show ou plus simplement RVD … Mesdames et messieurs, ROB VAN DAM !!!



C’est avec une émotion palpable que Rob fait son entrée devant les dizaines de milliers de spectateurs en liesse. Même s’il a quitté le monde du catch depuis de nombreuses années, sa cote d’amour est visiblement restée au plus haut ! RVD arrive tout aussi classe que le veut l’évènement. Lui aussi serre les mains de Finkel et Ross, avant de gratifier Mick Foley d’une franche accolade. L’Hardcore Legend lui cède la place sur le pupitre, alors que Mr.Sunday Night essuie une larmichette qui coule le long de sa joue.

Public : RVD ! RVD ! RVD !

Rob : Bon Dieu … c’est … oh la vache …

Submergé par l’émotion, le Whole Damn Show peine à trouver ses mots. La foule ne lui facilite pas la tâche, scandant son nom toujours plus fort. C’est un plébiscite rare pour celui a pourtant marqué de son empreinte l’histoire de la WFA de la plus belle des manières. Leader d’une moitié de la Team of World lors de la première feud épique de l’histoire de la WFA, il a vaincu au cours d’une même soirée deux Hall of Famers, Shawn Michaels et Triple H, ainsi qu’un homme plus que susceptible de le devenir, Chris Jericho. Un match mémorable qui a à coup sûr imprimer son nom dans la légende.
RVD parvient petit à petit à retrouver une certaine contenance, si bien qu’il peut finalement reprendre son discours là où il l’avait laissé … c’est-à-dire pas bien loin !

Rob : Merci … Du fond du cœur, merci. Je ne mérite pas tant d’éloge, mais je les accepte malgré tout avec la plus grande euphorie ! Je ne saurais jamais suffisamment exprimer ma gratitude envers vous, les fans, qui avez rendu mon passage à la WFA aussi mémorable pour moi. Être ici aujourd’hui, c’est une bénédiction. Je n’aurais jamais cru cela possible lorsque je suis arrivé. À l’époque, les choses étaient très différentes. Nous étions moins nombreux, la WFA commençait seulement à prendre son essor … il n’y avait qu’un seul show hebdomadaire, un seul roster et moitié moins de titre … Quel développement depuis ce jour ! Je suis fier d’avoir pu contribuer à la réussite de cette fantastique entreprise ! Mais il ne faut pas oublier que c’est vous, les fans, qui êtes les principaux artisans de ce succès. Sans vous, nous ne serions rien, et grâce à vous, nous avons tout ! C’est vous qui nous permettez de nous exprimer sur ce ring à travers le monde, votre soutien sans faille nous oblige à nous dépasser chaque jour ! Merci pout tout ça, c’est vous la vraie star ce soir !

Public : Yeeeeeeeeeeeeah ! RVD ! RVD ! RVD !

Rob : J’espère de tout cœur vous avoir rendu un peu de ce qui vous nous avez apporté lorsque je combattais. Je sais que ma carrière n’aura pas été aussi longue que ce que vous espériez, mais il faut savoir reconnaître lorsque vous êtes dépassé. Je l’étais. Par une nouvelle génération formidable, celle en place en ce moment même et qui vous apporte chaque soir son lot d’émotions. Les p’tits gars, c’est à vous que je m’adresse maintenant. Ce soir, c’est Wrestlemania. C’est le soir où tout, absolument tout peut changer. Vous pouvez vous élever au sommet, en remportant un seul match. DH, Kevin, Brodie, Seth et tous les autres, aujourd’hui, vous écrivez votre histoire. Faites tout ce qui est en votre pouvoir pour la rendre aussi belle que possible. Vous vous le devez à vous-mêmes, vous le leur devez à eux, et vous le devez à tous ceux qui ont un jour cru en vous et vous ont permis de vous retrouver là ! Vous êtes la fine fleur des lutteurs, la crème de la crème. Montrez-leur ce que ça signifie !

Public : Yeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeah !!!

Rob : Je ne vais pas m’exprimer trop longtemps, vous n’êtes pas venus ici pour entendre un papy balbutier. Entrer au Hall of Fame est le plus grand honneur qu’un lutteur puisse recevoir. Je ne peux pas exprimer ma joie tant elle est immense. Je ne peux vous dire que ceci : j’ai apprécie chaque putain de minute passée à la WFA, et je ne changerais rien du tout ! Que ce soit mon arrivée lors de ce Scramble Match pour le titre Intercontinental à mon enrôlement dans TOW, en passant bien évidemment par Wrestlemania I, tout a été magnifique. Même lorsque j’ai perdu mon titre Intercontinental, même après que notre équipe, à Mick et à moi, ait échoué dans les grandes largeurs, je ne changerais aucun de ces moments. J’ai eu la chance d’être un lutteur de la WFA, et c’est le plus beau cadeau que la vie a pu me faire !


C’est sur ces derniers mots que Rob, les larmes aux yeux, termine son discours. Il serre une fois de plus Mick dans ses bras sous une standing ovation. Foley lui lève finalement le bras pour une ultime acclamation. Rob Van Dam est officiellement un Hall of Famer !

Richie Steamboat : Les Kings of Hardcore, mesdames et messieurs! Acclamés pour utiliser des objets, comme des chaises, des tables, des échelles et même des tubes au néon! D'ailleurs, ma femme est aussi très hardcore! Ma femme est hardcore même inconsciemment! Elle plie et déplie les chaises et la table du jardin comme personne! Elle monte à l'échelle super vite pour changer un tube au néon! Moi, je n'ai pas le droit de les utiliser, car elle me dit incompétent pour faire ça. C'est bizarre, je n'ai pourtant jamais de gaz. Une autre personne qui n'a jamais de gaz non plus, c'est Curtis Axel. Curtis, vous êtes avec une nouvelle superstar, c'est ça?

Curtis Axel : Et non, Jules-Edouard, cette fois-ci, je suis avec un petit fan du WFA! Il est accompagné de de son grand frère, de sa maman et de son papa! Alors, mon petit, c'est laquelle ta superstar favorite!

???: Curtis, je suis Dylan-Alexander Remington. Et ça c'est Vladimir, Emma et Goldust! *rires de la foule*

Curtis Axel: ... A toi, Richie!

Richie Steamboat: Que c'est adorable, ces enfants à cet âge-là! Merci pour cette belle interview, Curtis! Même si ce n'est ni moche ni jolie une interview. Mais ma prochaine invitée l'est, et je l'invite à nous rejoindre!



Une fois n'est pas coutume. Mickie James est accueillie par des applaudissements. Elle porte une longue robe noire avec un décolleté plongeant. Elle rejoint le pupitre en saluant le public.

Mickie : Bonsoir le WFA Universe. C'est un plaisit pour moi d'être là, ce soir. L'année dernière, Trish Stratus et Lita ont été les premières lutteuses intronisées au Hall of Fame de la WFA. Elles ont en effet grandement contribué à ce qu'est devenu la division féminine aujourd'hui. Mais elles n'ont pas été les seules. Une autre femme mérite cette distinction. Une femme que je connais depuis longtemps et que, malgré ce qu'on pourrait croire, j'apprécie beaucoup. La grande, dans tous les sens du terme, Stacy Keibler !

Le public applaudit avec ferveur le nom de la désormais ancienne General Manager des Knockouts.

Mickie : C'est une longue histoire qui nous lie, Stacy et moi. Je me souviens de notre premier match à la WFA comme si c'était hier.

James se met à rire.

Mickie : Sûrement parce qu'elle avait baissé mon pantalon devant tout le monde avant de devenir la première championne de l'histoire de cette division. Cela a marqué le début de notre rivalité, qui n'avait jamais vraiment eu de fin.

Elle marque une pause avant de reprendre, avec un air plus grave.

Mickie : Stacy Keibler est un exemple pour toutes les lutteuses. Au début de sa carrière, elle n'était considérée que comme un plaisir pour les yeux. On la faisait se déhancher, se déshabiller. Elle aurait pu accepter son sort. Elle aurait pu claquer la porte. Mais elle a préféré rester pour se battre. Elle a prouvé qu'elle était une vraie lutteuse. Mais sa plus grande réussite fut son travail en coulisses. Elle s'est battue pour qu'on reconnaisse les femmes à leur juste valeur, l'égal des hommes. C'est grâce à elle si, à WrestleMania V, il y aura deux matchs de Knockouts, dont un Money in the Bank Ladder Match. Sans plus attendre, mesdames et messieurs, veuillez accueillir une femme qui mérite tout notre respect et notre admiration, Stacy Keibler !



Stacy fait son entrée dans la salle, applaudie chaleureusement par le public et ses pairs. Elle porte une robe fendue rouge qui laisse entrevoir ses jambes finement sculptées. Elle arbore un large sourire, et semble, alors qu'elle donne une franche accolade à Mickie, particulièrement émue. James invite la nouvelle entrante dans le Hall of Fame de la WFA à prendre place derrière le pupitre. Cette dernière le fait, non sans saluer une fois encore la foule, debout.

" Merci, dit-elle, alors que le calme revient, merci du fond du cœur. La jeune femme semble sur le point d'être submergée par l'émotion, mais elle parvient à retrouver son calme après quelques instants et le soutient des fans.

Merci, répète-t-elle. Est-ce que je mérite ma place dans le Hall of Fame de la WFA ? Demande-t-elle. Peut-être pas pour mon palmarès. J'ai été la première championne des Divas, comme le titre s’appelait alors, mais la division féminine était loin des standards actuels. Et... je n'ai plus jamais côtoyé les sommets après ma chute.

Elle respire un bon coup.

Non... bien au contraire. J'étais entourée de femmes talentueuses, de Lita, de Trish Stratus. Elles ont livré des performances extraordinaires sur le ring, elles et leurs "descendantes". Il y a eu de terribles guerres des clans, des batailles pour le changement dans la division féminine. Et j'en étais exclue. Pourquoi ? Parce que je devais prouver, sans cesse, au public comme aux dirigeants, que je n'étais pas qu'une grande blonde écervelée aux jolies jambes, que je pouvais moi aussi lutter, que j'avais moi aussi une opinion à défendre.

Lita et Trish se sont livrées une guerre terrible pour l'âme de cette division qui a été rebaptisée Knockout... Serena et AJ ont continué cette bataille. Oui mais... c'est moi qui ai gagné la guerre. Oh pas sur le ring, non, je dois reconnaître qu'elles étaient bien plus talentueuses que moi. Mais j'ai gagné la guerre en coulisse. La blonde écervelée a prouvé qu'elle avait de la suite dans les idées, a prouvé que malgré les clichés et le machisme ambiant, on pouvait s'en sortir y compris dans le milieu du catch ! Alors... je ne serai peut-être jamais le modèle de milliers de jeunes femmes, mais je veux croire que j'ai une part dans l'importance croissante donnée aux femmes à la WFA. Money In The Bank, Queen of the Cage, et même un Royal Rumble Féminin... régulièrement deux matchs par ppv... je ne dis pas que j'en suis entièrement responsable, mais... disons qu'il est facile de manipuler ceux qui dirigent cette fédération lorsqu'ils vous prennent pour une blonde écervelée. Encore plus lorsqu'ils font plus attention aux cuisses que vous laissez entrevoir qu'au contrat que vous leur faîtes signer.

Bref, mesdemoiselles, mesdames, croyez-en vous, car tout est possible... même intégrer le Hall of Fame de la WFA !


La jeune femme quitte alors le pupitre et s'approche du public qui l'applaudit avec enthousiasme. Tout le monde est de nouveau debout et le roster tout entier rejoint la jeune femme sur scène, la serrant dans ses bras et la remerciant pour ses années de service.

Steamboat : Et bah voilà! J'ai regardé des femmes se serrer entre elles et maintenant Kaitlyn va me "passer un savon", comme elle dit. Au début, je croyais que c'était à cause de mon odeur corporelle, mais non! Ca n'a rien à voir! Pendant que je me prépare mentalement au passage de savon, Curtis, tu peux prendre la suite?

Curtis : Je prends le relai, Monsieur Brockman! Je suis à côté de l'un de mes héros de mon enfance! Le Capitaine Haddock! Il arbore fièrement sa fameuse robe de chambre bleue marine! Capitaine, une petite insulte?

???: Je suis Damien Sandow, pauvre ignorant!

Curtis: Richie, tu prends la suite?

Richie: Ah qu'il est sympa, ce capitaine Haddock! Toujours l'insulte amusante! Et pure coïncidence, on reçoit tout de suite l'ancien partenaire de Tintin!



Des images de l'immense carrière de Triple H sont diffusées sur l'écran géant de la salle, et tandis que tous le panel réunit pour ce Hall of Fame applaudit, David Hart Smith apparaît sur la scène. Accompagné comme se veut la tradition par une personne de la gente féminine, DH se présente face à l'audience dans un costume impeccable, nœud papillon autour du cou. Il se place face au pupitre, et attendant la fin des derniers applaudissements, il prend le temps de scruter les premiers rangs. La plupart des ex membres du GANG se plient à contrecœur à féliciter l'introduction du Game, mais il en demeure un qui ne se réjouit pas de la nouvelle. Randy Orton se tient les bras croisés, et fixe à distance DH qui lui non plus ne baisse pas les yeux. On sent une certaine tension toujours vive, malgré l'atmosphère festive d'un tel événement.

- Bonsoir à tous et à toutes. Mesdames et Messieurs, comme vous le savez, il est de tradition un soir dans l'année, de nous réunir tous ensemble afin de commémorer la carrière de personnalités qui ont sut, années après années, faire briller notre métier aux yeux du monde entier. C'est un très grand honneur pour moi, d'avoir été choisis pour introduire l'un deux au panthéon de la gloire. C'est un honneur et même une fierté, car cet immense champion que je vais vous présenter a été mon idole d'enfance. Oui Paul Levesque, connu sur les rings en tant que Triple H, est celui qui m'a donné envie d'exercer ce métier, de monter sur le ring pour divertir les foules du monde entier. Je pratique les arts martiaux depuis mon plus jeune âge. Mais ce ne sont ni mon père, ou encore Bret ou Owen Hart qui m'ont fait penché pour le catch. Non, j'ai trouvé des encouragements au sein de ma famille. Mais la volonté de percer est venu de cet homme, Triple H, celui que j'attendais de voir avec impatience à la télévision. Et je me rendais ensuite à l'entraînement, avec la volonté et l'abnégation de marquer l'histoire du catch, comme il a put le réussir lui. J'imitais ses mouvements, je redoublais d'efforts, j'ai absolument tout pour lui ressembler.
Un titre Intercontinental et une ceinture par équipe gagnée avec Shawn Michaels, voilà les titres prestigieux qui sont venus couronner la grande carrière de celui surnommé entre autre par ses victimes, de Cerebral Assassin. Triple H a su imposé sa domination et asseoir sa suprématie sur la WFA, et sa longévité au plus haut niveau est exceptionnelle. C'est un exemple pour les plus jeunes d'entre nous. Grâce à cela, il a obtenu et mérité il y a quelques années sa place dans ce même Hall of Fame. Mais on l'a destitué injustement de cet honneur...
Il y a un an maintenant, ma carrière peinait à décoller. J'ai eu la chance que l'on croit toujours suffisamment en moi, pour que l'on me propose de travailler avec Triple H. Ou plutôt Triple H a gentiment accepté de m'aider à booster ma carrière. Je n'ai pas réalisé tout de suite l'immense privilège que j'avais, de travailler avec l'un des plus grands noms de ce business à mes côtés. Mais Hunter n'est pas ce genre d'homme qui ne vous accompagne que lors des matchs, et vous assiste dans le coin du ring uniquement pour passer à l'antenne. Non. Triple H s'est révélé être un mentor fantastique. Il est venu à chacun de mes entraînements, m'a prodigué de précieux conseils, m'a aidé à reprendre confiance en moi. Il est arrivé à me faire inconsciemment évoluer, et révéler mon véritable potentiel. Grâce à lui, j'ai trouvé les ressources pour gagner le Money In The Bank. Ma carrière était lancé, et notre seul objectif avoué était le titre de champion du monde. Puis est arrivé l'Inspecteur Roode, menant son enquête pour découvrir l'identité secrète de l'homme derrière le GANG. Persuadé qu'il s'agissait de mon mentor, il nous a traqué, et a usé de tous ses moyens pour nous déstabiliser. Son assistante James m'a coûté ma mallette. Et de fausses preuves, fabriquées de toute pièce, ont fait plonger Hunter. Son honneur bafoué, et les fans lui tournant le dos. Sincèrement, manipulé par tout cet environnement hostile, j'aurai put lâcher Triple H, et lui laisser encaisser ce que tout le monde pensait qu'il méritait. Mais je ne l'ai pas fais. Nous nous sommes serré les coudes, nous n'avons rien lâché, car nous voulions percer la vérité. Grâce à cet homme, j'ai eu l'occasion de disputer mes plus beaux matchs. Ensemble, nous avons mis à terre le GANG. Cette faction qui a imposé sa tyrannie sur la WFA, appartient désormais au passé. Tout cela grâce à la force et la conviction d'un seul homme. Mesdames et Messieurs, merci d'applaudir le Roi des Rois, le légendaire, Triple H !



The Game apparait sous les vivats de la foule, qui est debout ! Ce soir, on brise le quatrième mur, car Stephanie McMahon est heureuse pour son mari, alors que Vince applaudit son beau-fils, visiblement ému. HHH s'arrête devant la foule et les salue d'une main. Il s’approche ensuite de DH Smith, son protégé, celui qui a toujours cru en lui. Sous les hourras du public, les deux se prennent dans les bras pour une longue accolade, plutôt virile si on en juge par les claques dans le dos que ces deux-là se donnent. The Game s'approche ensuite du pupitre.

-Merci à tous ! Je ne resterai pas très longtemps ici car j'ai déjà tout dit lors de ma première intronisation. Vous avez tous bien compris, parce que vous en avez dans le ciboulot, que c'était kayfabe. D'ailleurs, je ne me suis pas cassé le cul, j'ai repris en grande partie les lignes de mon premier discours ! Déjà que j'avais pas grand-chose à dire la première fois... *rires de la foule*
Bon. Merci déjà à DH Smith. David, dit-il en s'adressant au Canadien, je suis fier de t'avoir comme protégé. Tu es un Hart élevé par un Helmsey-McMahon. En clair, tu as toutes les cartes en main pour être un jour à ma place à ce pupitre pour recevoir ta chevalière de Hall of Famer.
Pour en revenir à ma réintronisation, je vais me répéter un peu lors de mon premier discours, mais je suis très honoré de la revivre à nouveau. J’ai dédié toute ma vie à ce business pour en arriver là, et je suis fier de ce que j’ai accompli. Maintenant, je vais passer plus de temps à la direction que dans le ring, cet endroit n'est plus le mien, je suis devenu trop vieux pour ces conneries ! Oh oui, j'ai bien dit « je vais », car Paul, nulle doute que mon Reigns va botter le cul de ton Lesnar !

Il montre sa main droite, reprend son souffle et laisse le temps à la foule de lui apporter son soutien.

-Désormais, cet anneau ne me quittera plus jamais. A tout moment, elle me rappelera que je suis de nouveau parmi les plus grands noms du catch et de la WFA. Mais bien sûr, rien de tout cela n’aurait été possible sans certaines personnes qui m’ont permis de me hisser au sommet et que j’aimerais remercier. Tout d’abord, Vince bien entendu. Un bel enculé mais surtout un autre Hall of Famer ! Merci, tu as toujours cru en moi et je te suis à jamais redevable. Et sans toi, je n'aurais jamais rencontré ma délicieuse épouse qui, même si elle est la pire des salopes à l'écran, est la personne la plus importante à mes yeux. Je t'aime. Avec vous, j'ai vécu une des plus belles storylines à laquelles j'ai participées. Je ne pensais pas revivre cette émotion une nouvelle fois depuis mon retrait des rings. Vous connaissez mon ego, j'ai franchement apprécié de revenir sous le feu des projecteurs ! *rires de la foule*
Sinon, j’ai un boulot merveilleux grâce à quoi j'ai rencontré mes meilleurs potes. Je tiens particulièrement à remercier les membres de la Kliq, un groupe de frères hors norme avec qui j’ai à la fois appris mais aussi je me suis amusé. Kevin, Scott, Sean, merci ! Et le plus important d’entre eux, merci Shawn !
Mais je dois remercier une nouvelle fois mes rivaux, pour m’avoir poussé dans mes limites et avec qui j’ai fait de splendides feuds. Pour ne citer que celles de la WFA, je veux remercier une nouvelle fois Rob Van Dam et John Cena.
Je tiens à remercier encore mes parents qui m’ont toujours soutenu. Et le dernier que je tiens à remercier, mais que je ne ferais jamais assez, c’est mon entraîneur, lui-même un des meilleurs catcheurs de l’histoire, le défunt Killer Kowalski.
Je vois que certains lâchent leurs larmes. What the Hell ? J'ai l'impression d'assister à mon propre enterrement ! Oh ! Haut les coeurs ! Je reste dans le business, et DH Smith prend la relève ! The Game is not over !



Levant une dernière fois son poing d'où se distingue la chevalière, Triple H quitte le pupitre sous une standing ovation monstrueuse de la foule. DH Smith lui sourit et les deux hommes s'accordent une accolade, plus brève mais plus intense que la première. Les deux hommes quittent ensuite la scène en saluant le public.

Richie Steamboat : Et maintenant, une nouvelle intronisation! Hey! J'ai réussi à le dire correctement! Vous avez entendu, la régie!? *se tient l'oreillette* Oui? Ah? Mais j'avais réussi à le prononcer du premier coup! D'accord... Oui... OK je veux bien rendre l'antenne, mais c'est pas moi qui l'ait volé! Hein? C'est l'antenne qui est une métaphore?... D'accord, j'annonce que c'est la fin. *au public qui applaudit* J'annonce que c'est la fin. Dans quelques minutes commencera le préshow de Wrestlemania V! Je remercie M'sieur Jibielle de m'avoir pris comme présentateur...

Jibielle, du public : Ne dis pas mon nom, abruti! Je ne veux pas être associé à votre fiasco!

Richie Steamboat: D'accord! Je remercie le General Manager de RAW de m'avoir pris comme présentateur! *facepalm de JBL* Un dernier mot, Curtis?

Curtis Axel: Je le remercie également de m'avoir engagé comme interviewer! J'ai passé une excellente soirée sans trop de botches, et ai pris du plaisir à vous offrir ces interviews! Et tout de suite, le Hall of Fame 2015!

Richie Steamboat: Ce n'est pas ce qu'on vient de faire?

Curtis Axel : (...)

La caméra s'éteint progressivement devant le visage en décomposition de Curtis Axel. En fond sonore, des "BOTCHAMANIA" se font entendre.

Discours de de Frog Splash (Mick Foley & RVD), de Sexy (Mickie James), de Gbacca (Stacy Keibler), de JGab (DH Smith) et de Coffee (remplaçant KXL pour HHH)



WFA Hall OF Fame Class of 2015:
William Regal (Baptmann), x2 Tag Team Champions, ancien GM de Smackdown
Batista (Tombstone), x1 WFA champion, x1 champion poids-lourd, x1 champion TV
Rob Van Dam (Frog Splash), x1 champion poids-lourd, x1 champion intercontinental
Stacy Keibler (Gbacca), x1 championne des Knock-Out, ancienne GM des Knock-Out
Triple H (KXL), x1 champion intercontinental, x1 champion par équipe


Dernière édition par Batman&Robin le Dim 21 Juin - 17:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gbacca
Administrateur
avatar

Messages : 10316
Age : 32
Localisation : Trou de baal de Jabba le Hutt
Humeur : Fakhr/Nature Touch

MessageSujet: Re: WFA Wrestlemania V    Dim 21 Juin - 17:42

Bravo à Baptou pour son intronisation avec Regal (pour son rôle de GM sans nul doute ^^') et à Tomb' qui fut un très grand Batista (et qui est le premier double hall of famer ouéfa Razz ).


Pour le reste, c'est super bien écris, les gars, bravo... du coup j'ai honte de ce que j'ai écris pour la suite (la seule excuse que j'ai c'est que j'avais une épreuve de concours à passer en plus du boulot et du dernier match à rédigez... alors soyez indulgents lol )

Et Steamboat/Axel c'était effectivement le bon choix lol (un jour le reprendrai pour monter une Tag Team de débiles lol )

_________________
WFA:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: WFA Wrestlemania V    

Revenir en haut Aller en bas
 

WFA Wrestlemania V

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9, 10, 11  Suivant

 Sujets similaires

-
» [Rumeurs] Et si l'Undertaker ratait Wrestlemania ?
» [Rumeurs] Matchs importants prévus pour Wrestlemania 29
» [Competition] Ou se déroulera Wrestlemania 29 ?
» [Débat de la semaine] Le pire Wrestlemania de l'Histoire ?
» [Divers] 5 Dream matchs pour Wrestlemania 29 (WWE.com)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Catch Asylum : Le forum des fous de catch :: E-Fed :: Shows :: PPV-