Catch Asylum : Le forum des fous de catch WWE TNA ROH INDY NJPW
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

On fait le bilan, calmement, sur la loooooongue saison 3 de la Lucha Underground ici! Bonne écoute !
Notre traditionnel concours de popularité WWE de fin d'année a commencé ici ! Venez voter !
Oh ? Un show WFA serait en train de poper par ici ?!

Partagez | 
 

 WFA RAW du 17 janvier 2016

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Bon Brute & Truand
Head Booker
avatar

Messages : 929

MessageSujet: WFA RAW du 17 janvier 2016   Jeu 14 Jan - 23:57

WFA RAW revient ce dimanche à partir de 18h30! Et ça risque de partir sur les chapeaux de roues!

Des explications entre Dolph Ziggler et Seth Rollins! Sûrement que Brock Lesnar sera dans les parages!

Une interview exclusive de Matt Hardy!

Les nouveaux champions par équipe en action!

Ambrose et Steen ne vont sûrement pas en rester là!

AJ Lee est la nouvelle championne des divas! Britani est au fond du trou...

Un number one contender's match et un match de championnat pour le main event!


Tout ça, ce dimanche!

Ne nous dites pas que vous aurez mieux à faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gbacca
Administrateur
avatar

Messages : 10333
Age : 32
Localisation : Trou de baal de Jabba le Hutt
Humeur : Fakhr/Nature Touch

MessageSujet: Re: WFA RAW du 17 janvier 2016   Ven 15 Jan - 11:28

Normalement je serai là Very Happy !

_________________
WFA:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FOZ
EC3
avatar

Messages : 912
Age : 24

MessageSujet: Re: WFA RAW du 17 janvier 2016   Ven 15 Jan - 11:47

J'en serais Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Godot
Hall Of Famer
avatar

Messages : 4726
Age : 27
Localisation : Dans le TARDIS.

MessageSujet: Re: WFA RAW du 17 janvier 2016   Ven 15 Jan - 11:57

Gbacca a écrit:
Normalement je serai là Very Happy !

Pareil de mon coté. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TheStraightedge17
Grand Slam Champion
avatar

Messages : 3093
Age : 24
Localisation : Denver, Colorado.
Humeur : Franklin, Michael ou Trevor ?

MessageSujet: Re: WFA RAW du 17 janvier 2016   Ven 15 Jan - 19:01

J'aurais mieux à faire.

Non non en vrai je serais là, ça faisait juste longtemps que je vous avais pas cassé les couilles. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SwantonBomb
Head Booker
avatar

Messages : 1776
Age : 24

MessageSujet: Re: WFA RAW du 17 janvier 2016   Sam 16 Jan - 9:51

Je serai là et je pourrai poster !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diabolo
Hype Bro
avatar

Messages : 226

MessageSujet: Re: WFA RAW du 17 janvier 2016   Sam 16 Jan - 12:29

Sans doute présent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JGabriel68
Hall Of Famer
avatar

Messages : 4867
Age : 22
Localisation : Atlanta, GA

MessageSujet: Re: WFA RAW du 17 janvier 2016   Sam 16 Jan - 12:48

Je verrai si en rentrant après le train je suis pas trop mort, sinon dès le lendemain pour moi Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bon Brute & Truand
Head Booker
avatar

Messages : 929

MessageSujet: Re: WFA RAW du 17 janvier 2016   Sam 16 Jan - 14:29

Ca fait plaisir que de voir qu'après plus d'un mois d'absence, vous répondez toujours présents! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aralar
EC3
avatar

Messages : 870
Age : 32
Localisation : Rouen

MessageSujet: Re: WFA RAW du 17 janvier 2016   Dim 17 Jan - 8:53

Je vais essayer d'être dans le coin Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bon Brute & Truand
Head Booker
avatar

Messages : 929

MessageSujet: Re: WFA RAW du 17 janvier 2016   Dim 17 Jan - 11:07

Show complet ! Show dément !


A ce soir 18h30 !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Godot
Hall Of Famer
avatar

Messages : 4726
Age : 27
Localisation : Dans le TARDIS.

MessageSujet: Re: WFA RAW du 17 janvier 2016   Dim 17 Jan - 14:37

cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bon Brute & Truand
Head Booker
avatar

Messages : 929

MessageSujet: Re: WFA RAW du 17 janvier 2016   Dim 17 Jan - 17:31

H-1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bon Brute & Truand
Head Booker
avatar

Messages : 929

MessageSujet: Re: WFA RAW du 17 janvier 2016   Dim 17 Jan - 18:30

Les nombreux techniciens de la WFA s'affairent en coulisse alors que le premier WFA RAW après Cyber Sunday va avoir lieu dans quelques minutes à peine. Des gens se croisent, s'esquivent et se bousculent dans un vacarme assourdissant, propre à ces derniers instants avant un show. Parmi ces dizaines d'hommes et de femmes qui déambulent dans les couloirs de l'aréna, une personne attire particulièrement l'attention de par son attitude décontractée en total contraste avec le spectacle environnant. Jeans à la cool et t-shirt à l'effigie d'un quelconque groupe de métal constituent son attirail. Cet homme sourit. Un sourire franc, profond, vrai. Il est heureux d'être là, il n'y a aucun doute !


Matt : C'que c'est bon putain ! 


Matt Sydal, puisque c'est de lui qu'il s'agit, emprunte les différents couloirs en habitué. Ils n'ont pas de secret pour lui, même après plusieurs années sans avoir pu les parcourir. Lui, l'ancien Red SMAC, l'ancien champion par équipes de la WFA, celui que l'on a connu sous le nom d'Evan Bourne, est de retour ce soir ! Les quelques anciens encore en place parmi le staff de la fédération lancent vers Matt des regards incrédules, l'information n'ayant vraisemblablement pas fuité jusqu'à leurs oreilles. Certains lui tendent tout de même une main amicale, à laquelle le lutteur répond avec joie. Il finit par se présenter dans une pièce qui fait office de cafétéria, où de nombreux athlètes se restaurent avant le show. 


Matt : C'est moi les filles ! 


... 


Dolph : Putain ... 


Trent : C'est pas vrai !


Silas : C'est qui c'te pédale ? Qu'est-ce qu'il vient foutre ici !? Ces lopettes de la sécurité sont même pas foutues de jarter un gringalet ou quoi !?


Dolph : Ferme-la Silas ... c'est Evan Freakin' Bourne que t'as devant toi !


Silas : ... Qui ?


CM Punk : Evan Bourne. Un clown qui s'est fait dégagé y a un bail. 


Matt : Tiens, t'es encore là CM ... Tu vas pas m'croire, mais même ton p'tit cul m'a manqué ! Putain les gars, j'suis content de vous revoir ! 


Trent : Putain mon pote, qu'est-ce qu'il s'est passé ? Ils t'ont repris alors ? 


Matt : Ouep, j'ai retrouvé mon taff, j'vais pouvoir botter des paires de fesses comme au bon vieux temps ! 


Dolph : Ça se fête ça ! 


Matt : T'inquiète pas, après le show j'compte bien vous emmener boire un verre ... et ptêt deux ou trois autres trucs !


Trent : Carrément bro ! 


John Laurinaitis : Ah ! Il est là ! 


Dolph : Eh merde ...


Trent : ...


John Laurinaitis : Tu es Matt Sydal, c'est ça ? Notre nouvelle recrue ?


Matt : Yep, c'est moi m'sieur Laurinaitis. Ravi de vous r'voir ! 


John Laurinaitis : Me revoir ? On s'est déjà croisé ? 


Matt : Vous êtes toujours aussi drôle vous, haha ! Alors, vous me cherchiez ?


John Laurinaitis : Oui ! Je voulais tout d'abord te féliciter chaleureusement et de vive voix pour ce nouveau poste. Souviens-toi, c'est une chance, mais aussi un grand devoir qui t'es offert. Tu es un lutteur de la WFA à présent, et un grand pouvoir implique de grandes responsabilités. 


Matt : J'vois que vous avez de sacrées références !


John Laurinaitis : Merci, j'ai toujours adoré les Batman. Quoi qu'il en soit, bienvenu à la WFA mon cher ami ! J'espère que cette expérience sera aussi bénéfique pour nous que pour toi ! 


Matt : Merci m'sieur, ça me va droit au coeur ! 


John Laurinaitis : J'ai une autre bonne nouvelle à t'annoncer par ailleurs. Étant donné ton manque d'expérience dans ce milieu qu'est la lutte, j'ai décidé, pour tes premiers mois au sein de notre fédération, de t'attribuer un ... hum ... eh bien, une sorte de mentor. Tu es donc dès à présent sous l'aile de John Cena, qui sera chargé de t'apprendre toutes les ficelles du dur métier de catcheur ! Profite bien de cette chance, tous les petits nouveaux ne l'ont pas eu !


Matt : Euh ... m'sieur Laurinaitis ... vous savez, j'suis pas vraiment un newbie ... ça fait un moment que j'lutte quand même et ...


John Laurinaitis : Taratata ! Se battre avec son petit frère sur un matelas gonflable, ça ne fait pas de toi un lutteur ! Aussi j'insiste pour que John te prennes à ses côtés et te fasse découvrir ce que c'est réellement qu'être un employé de la WFA. Essaie aussi de lui chiper une ou deux prises, c'est l'un de nos plus fins techniciens, haha ! Sur ce, messieurs, je vous souhaite à tous un bon show ! À la r'voyure ! 


Laurinaitis s'éclipse aussi vite qu'il n'était arrivé, laissant derrière lui un Matt Sydal à la fois atterré et hilare. 


Matt : Putain ...  y a vraiment rien qu'à changer ici !


Booker : Frog Splash AKA le nouveau Robin (mais avec cette histoire, il va falloir que l'ancien Robin devienne Nightwing)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Godot
Hall Of Famer
avatar

Messages : 4726
Age : 27
Localisation : Dans le TARDIS.

MessageSujet: Re: WFA RAW du 17 janvier 2016   Dim 17 Jan - 18:37

Intéressant cette histoire de mentor autour de Cena et Bourne, hâte de voir sur quoi ça va déboucher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TheStraightedge17
Grand Slam Champion
avatar

Messages : 3093
Age : 24
Localisation : Denver, Colorado.
Humeur : Franklin, Michael ou Trevor ?

MessageSujet: Re: WFA RAW du 17 janvier 2016   Dim 17 Jan - 18:52

Au bon souvenir des SMAC... Le bon vieux temps, ça m'semble loin putain  Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bon Brute & Truand
Head Booker
avatar

Messages : 929

MessageSujet: Re: WFA RAW du 17 janvier 2016   Dim 17 Jan - 18:58



Le premier WFA Raw de l'année commence par un travelling dans les tribunes. Le public semble en effervescence après les quelques semaines de vacances octroyées à juste titre aux lutteurs. De nombreuses pancartes sont soulevées, soutenant notamment Dolph Ziggler, raillant Seth Rollins, ou demandant à Britani de l'épouser, et bien d'autres choses encore évidemment. Les caméras s'arrêtent maintenant sur JR et Striker qui récapitule les évènements du dernier Cyber Sunday, et rappellent que le prochain ppv sera le King of the Ring. Les deux hommes sont interrompus par une musique qu'ils connaissent bien.




Seth Rollins fait son apparition sous le titantron, en tenue de ville tout à fait classique, sans apparat ni bure comme on a pu le voir par le passé. Dans le même ordre d'idée, les lumières ne se sont pas éteintes avant son entrée. L'homme semble seul ce soir, pas d'acolytes, et il semble passablement énervé. Il n'a plus ses pouvoirs, n'a pas récupéré sa ceinture, il a de quoi être énervé. Micro en main, il se dirige au centre du ring.


" Coupez la musique " ! Le ton est sec, l'air renfrogné. La foule, qu'il ignore royalement, en profite pour le conspuer comme rarement. L'ancien champion du monde poids lourd, recordman du plus long règne de la WFA qui semble de plus en plus loin de sa gloire pas si passée que cela, s'attire d'autant plus facilement les foudres de la foule qu'il rajoute à sa longue liste de défauts, le fait de ne pas accepter la défaite.


" Dolph Ziggler ! Si t'es un homme ramène-toi sur ce ring maintenant ! Je crois qu'on a des choses à se dire " !




Le champion du monde poids lourd ne se fait pas désirer. Il se fait accueillir par un tonnerre d'applaudissements. Ce dernier, en tenue de ville, est tout sourire sous le titantron. Il en profite pour communier avec les fans, et prend tout son temps pour descendre la rampe, tapant dans les mains du public, et faisant rager un Rollins bouillonnant. Lui qui est d'ordinaire si froid et méthodique, fait des allées et venues dans le ring et paraît pour le moins impatient. Visiblement, il est très impacté par sa situation depuis qu'il a perdu le titre. Ziggler finit par monter sur le ring, et se placer en face de Rollins, sourire arrogant au visage.


" J'imagine que tu ne m'as pas fait venir pour me dire que tu admets ta défaite ? Que tu admets que je suis meilleur que toi ? Demande Ziggler, avec un large sourire moqueur.


Je veux justement parler du match de Cyber Sunday. Il était clair que je dominais cette rencontre, que j'avais match gagné... quand la lumière bleue est apparue et a tout changé " !




Cyber Sunday a écrit:
GOD'S LAST GIFT! C'EST FINI! Le challenger a largement de quoi faire le tombé! Mais il observe le cercueil et l'allumette, et semble lui aussi apprécier le clin d'oeil. Il dépose Ziggler dans le cercueil sous les huées du public. "Tu as osé défier un Dieu? Voilà ce qu'il t'en coûte! Tu serviras d'exemple!" et craque une allumette! 




Mais! La salle entière est soudainement plongée dans le noir! Et petit à petit, elle est traversée par une lumière bleue nuit! De la même couleur que celle de Summerslam, qui avait retiré à Seth Rollins ses pouvoirs magiques! Encore une fois, la foule s'interroge sur la provenance de cette lumière, tout comme Seth Rollins, seul lutteur debout dans le ring et principal intéressé par ce phénomène! Cette atmosphère particulièrement étrange dure quelques temps, autant qu'au dernier PPV. Puis disparaît tout aussi vite! 




Debout dans le ring, le Dieu, incrédule, ne semble pas être plus ou moins affecté. Si ses pouvoirs ne sont pas revenus, il ne semble avoir subi aucune lésion durant cette activité inexplicab... OH MAIS! SETH SE TIENT LA GORGE A DEUX MAINS! Que se passe-t-il? C'est... C'est Dolph Ziggler! Il se redresse hors de la bière et tient sa main comme son adversaire faisait pour porter son Minded Chokeslam!
" Marrant, t'as pas laissé la vidéo jusqu'au moment où je remporte le match hein ? Se moque Ziggler en sachant pertinemment l'effet que cette phrase va faire sur son adversaire. 
 
On voit surtout très clairement que j'avais le match gagné, avant cette intervention. Avant l'arrivée de la lumière bleue, rétorque Seth.


Hey, quand c'est toi qui utilisait tes pouvoirs, je te voyais moins crier à la tricherie... poursuit Dolph.


C'est pas de la tricherie que je me plains non... répond Rollins. Non... c'est ton hypocrisie que je dénonce.


Mon hypocrisie ?


Bien sûr. Tu prétends être un lutteur méritant, un champion qui ne gagne qu'à la force de ses poings. Seulement... pour me vaincre, tu m'as privé de MA magie. Tu n'as pas idée de tout ce que j'ai dû sacrifier pour obtenir ce pouvoir. Et en plus... tu utilises, ou plutôt, tu paies quelqu'un, un mage clairement, pour réussir à me vaincre. Ce type que tu as engagé m'a non seulement pris mes pouvoirs, mais comme, malgré tout, tu n'arrives pas à me vaincre à la loyale, il intervient pour t'aider à gagner tes matchs ! Avant que tu ne sois dans la course au titre, il n'y avait pas de lumière bleue, pas de magie, à part la mienne, à Raw. Et depuis que tu es arrivé face à moi... la magie t'aide à remporter tout tes matchs. Alors, assume au moins de ne pas être le champion que tu prétends être. Notre rencontre à Cyber Sunday a prouvé aux yeux de tous que tu ne pouvais pas me battre à la loyale... sans mes pouvoirs, sans magie ! Malgré tout ce que tu m'as fait subir, à Raw...


A la loyale hein ? S'agace Ziggler après la tirade de l'ancien champion. On reparle de tes adeptes en début de match ? On reparle de ton usage de la magie pour gagner tous tes matchs des mois durant ? Ou de l'intervention de Punk ? Non je suppose ! Tu sais quoi, je ne sais pas qui est cette "lumière bleue", je ne sais pas d'où elle vient, ni pourquoi elle s'en prend à toi. Mais d'un autre côté... tu es un tel connard égoïste qu'il fallait bien que ça te retombe dessus un jour !  Pas de chance pour toi, c'est arrivé au moment où tu devais relever le plus grand défi de ton règne. Alors je vais pas nier que, même sans le connaître, j'apprécie ce type, et je ne chercherai pas à nier que j'ai apprécié le coup de main, que j'ai apprécié te rendre la monnaie de ta pièce... mais voilà, je ne suis pas derrière ça Seth !


Dans ce cas, affirme Rollins, tu n'auras rien contre un dernier match, entre toi et moi au King of the Ring... sans magie !


Puisque je te dis que c'est pas moi qui suis... oh et puis merde, je vais t'infliger un trois à zéro en ppv avec plaisir ! J'accepte ton défi ! Je n'ai pas peur de toi ! Magie ou pas magie " !




Et voilà Brock Lesnar qui fait son entrée en étant tout aussi acclamé que conspué par le public de la WFAréna. Ce dernier est lui aussi en tenue de ville. Il a un micro en main et, sous les regards incrédules des deux rivaux les rejoint sur le ring.


" Oh là oh là oh là ! Commence Brock en avançant le long de la rampe, une fois sa musique coupée. On se calme tout de suite Thorin et Drago Malefoy. Je sais pas si c'est la sortie de Star Wars qui vous a émoustillé ou quoi... mais au bout d'un moment ce serait bien qu'on arrête de parler de magie et qu'on parle un peu de plus de catch ! Bordel on à WFA Raw ici, on n'est pas dans je ne sais quel film à la con ! Il n'y a pas de force magique cachée, ou je ne sais quoi. Ah si, tu veux pas qu'on fasse une prise de sang à Dolph pour voir son taux de midi-chloriens Seth aussi ?


Vous me faîtes pitié les gars... c'est pourquoi, pour éviter la catastrophe et remettre le catch au centre du show... j'annonce que votre petit duel n'en sera pas un ! Ce sera un triple threat car je compte bien utiliser mon title shot lors du King of The Ring ! Et c'est pas une foutue lumière bleue qui m'empêchera de devenir champion du monde poids lourd " !


Dolph hausse les épaules, visiblement cette participation en plus ne le gêne pas, pas plus qu'elle le surprend. Rollins lui, regarde avec mépris la bête incarnée.


" Je suppose que toi tu réponds au cliché du guerrier bourrin sans cervelle hein ? Brock le barbare... lui en a marre, lui y'en a tapé, bouga bouga boum ! Vous trop réfléchir pas assez agir moi... "


Seth n'a pas le temps de continuer ses moqueries. Lesnar le saisit... Suplex ! Seth est retombé sur ses jambes ! Il fait maintenant face à Brock qui fait signe que ce n'est pas passé loin avec ses doigts. Ziggler arbore un large sourire tandis que les publicités sont lancées alors que les trois hommes se regardent comme des chiens de faïence, près à se jeter les uns sur les autres.


Booker: Gbacca
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TheStraightedge17
Grand Slam Champion
avatar

Messages : 3093
Age : 24
Localisation : Denver, Colorado.
Humeur : Franklin, Michael ou Trevor ?

MessageSujet: Re: WFA RAW du 17 janvier 2016   Dim 17 Jan - 19:10

Citation :
On se calme tout de suite Thorin et Drago Malefoy. Je sais pas si c'est la sortie de Star Wars qui vous a émoustillé ou quoi... mais au bout d'un moment ce serait bien qu'on arrête de parler de magie et qu'on parle un peu de plus de catch ! Bordel on à WFA Raw ici, on n'est pas dans je ne sais quel film à la con !

AMEN. MERCI BROCK. Ce triple menace qui va s'étendre sur plusieurs shows s'annonce juste énorme, déjà hâte de savoir qui en ressortira gagnant. Franchement, le mec qui vaincra cette feud aura un règne plus long que Gbac'. J'annonce !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Godot
Hall Of Famer
avatar

Messages : 4726
Age : 27
Localisation : Dans le TARDIS.

MessageSujet: Re: WFA RAW du 17 janvier 2016   Dim 17 Jan - 19:16

Citation :
ce serait bien qu'on arrête de parler de magie et qu'on parle un peu de plus de catch ! Bordel on à WFA Raw ici, on n'est pas dans je ne sais quel film à la con !

Comme d'habitude, Brock est la voix de la raison !
N'empêche, ce match s'annonce énorme ! bave jvc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bon Brute & Truand
Head Booker
avatar

Messages : 929

MessageSujet: Re: WFA RAW du 17 janvier 2016   Dim 17 Jan - 19:18

En coulisses, nous retrouvons pour l'une de ses toutes premières interviews, la sympathique Jojo! Elle se tient devant la caméra et semble être prête pour tenir une interview.


-Mesdames et Messieurs, bonsoir! Mon invité de ce soir, Matt Har...
-JOHN MORRISON!


La caméra se détourne et nous voyons débarquer en zone d'interview l'homme de la Cité de Lumière. Les huées, qui étaient réservées à Matt Hardy, se font moindre pour accueillir JoMo.


-Hem... Monsieur Morrison, je ne crois pas que vous soyez celui que je devais interviewer.
-John Morrison note deux erreurs dans ta phrase, chère Reno Yang... Mais! Qu'as-tu fait à ta magnifique coiffure si blonde?! Et John Morrison t'avait pourtant bien dit de ne pas rester trop longtemps dans la cabine à UV!
-(...) En fait... Je remplace Renee Young pour ce soir.
-Oh! Ceci explique cela! John Morrison vient de comprendre! John Morrison a même compris pourquoi tu posais des questions aussi bêtes! John Morrison t'expliquera plus tard. En attendant, laisse John Morrison être interviewé.
-Hors de question! Je devais interroger, s'interrompt-elle en mettant la main à son oreille. Oui, la régie? Quoi?! Mais! Après le match? (soupir) très bien... Matt, je regrette mais il va falloir reporter l'interview après le match de votre frère. Merci de ne pas faire de scandale, c'est gentil.
-Oui! Merci à toi, Fat Harpie!
-Pauvre type...
-Alors... John Morrison, vous avez fait une presta...


Jojo se coupe d'elle-même en raison du regard que lui lance le Leader de la Lumière.


-Que crois-tu faire, femelle?
-Hein? Mais je vous interviewe.
-John Morrison sait comment marchent les médias. Les journalistes ont peur de lui poser des questions qui fâchent, car ils sont éblouis par sa Lumière. John Morrison les comprend. Mais John Morrison déteste ces questions consternantes comme celles que lui posaient Ringo Youn. John Morrison n'a rien contre toi, chère... heu... John Morrison a oublié ton prénom.
-Jojo.
-Oui! John Morrison n'ai rien contre toi, chère Josh Matthewsette, mais John Morrison a décidé d'offrir une vraie interview aux membres baignés par sa Lumière. John Morrison ne veut plus se faire sucer la queue par des journalistes en manque d'audience, comme ce Daryl Pugilat ou cette Maïzena Barnabé, mais après l'interview de John Morrison, John Morrison veut bien se faire sucer la queue par toi, belle Josh Matthewsette, malgré la masculinité de ton nom.


Outrée par cette demande, Jojo hésite à giffler le catcheur, mais parvient in extremis à se calmer. Elle préfère partir au loin. La foule est divisée par les commentaires du possesseur de la ceinture Light. Entre ceux qui le huent depuis Cyber Sunday et ceux qui l'applaudissent, aficionados acharnés de la gimmick.

-C'est chambre 69, Josh Matthewsette! A tout de suite!
-Pauvre taré!
-Ah! John Morrison s'impressionne quand il séduit avec une telle facilité. Il pense même à écrire un livre de séduction pour tous les autres malheureux hommes. John Morrison les plaint. Mais il n'est pas là pour ça, chers membres de la Lumière. Il est là pour avoir une interview-vérité! Et John Morrison est prêt pour répondre aux questions du meilleur journaliste de la Cité de Lumière... JOHN MORRISON!


Sans plus attendre, sous les rires de la foule, JoMo passe du côté gauche de l'écran et s'adresse au vide à sa droite.


"Merci pour cette présentation, cher John Morrison, champion de la Lumière. Tout d'abord, comment vous sentez-vous après cette exploit à Cyber Sunday?"


Dans le même jeu, JoMo passe à droite et s'adresse au vide à gauche de la caméra.


-Excellente question, cher John Morrison! John Morrison se sent en pleine forme! A vrai dire, John Morrison a à peine suinté lors de ce match tandis que son adversaire, VIH Smith, était à ramasser à la petite cuillère à soupe, frappé par autant de lumière! John Morrison le plaint, mais John Morrison espère que cela lui servira de leçon! Comme si VIH Smith méritait de toucher à la Ceinture de Lumière. HA HA HA!
-HA HA HA! Mais justement cher John Morrison, ne regrettez-vous pas d'avoir presque touché du bout des doigts la WFA belt? Quel dommage!
-Oui, quel dommage, cher John Morrison, mais (il s'arrête et prend un visage faussement ému) John Morrison regrette du fond du coeur de ne pas avoir gagné ce titre. Le lendemain, John Morrison n'osait plus se regarder dans ses 10.000 glaces de sa salle de bains. Il n'osait plus regarder les habitants de la Cité de Lumière dans les yeux. Il ne parvenait à faire jouir que 83 femmes cette journée-là. John Morrison déprimait, car c'était l'occasion rêvée de regagner ce titre! (il sèche ses larmes du revers de son manteau) Mais John Morrison n'est pas homme à se laisser abattre! John Morrison gagnera ce titre, il en fait la promesse à la Cité de Lumière! Et ce, même s'il doit affronter un adversaire couard et un arbitre aussi partial!
-A propos de ce titre, cher John Morrison, vous n'êtes pas sans savoir que Bonnie Roule veut aussi toucher à ce titre.
-Huhuhuhu! Ah John Morrison! Toujours autant d'humour! Pensez-vous sincèrement que Ronnie Cool puisse gagner un jour ce titre? Que HH Ritz va continuer à le conserver? Alors que le brave General Manager de Smackdown, Raul Rayman, a vu la Lumière à Cyber Sunday quand il a regardé le match de John Morrison? John Morrison ne croit pas.
-Dernière question, cher John Morrison. La Cité de Lumière est, dit-on, partagé. D'un côté, ceux qui vous applaudissent d'avoir sauvé aussi élégamment, aussi intelligemment et avec autant de classe le titre Light avant qu'ils ne finissent dans les mains de RH Snif. De l'autre, certains qui huent John-Morrison-seul-sait-qui, sous prétexte qu'ils n'ont pas aimé ce sauvetage de patrimoine mondial de la Lumière. Qu'aimeriez-vous leur dire pour les ramener dans le droit chemin?
-Il ne s'agit pas, cher John Morrison, de les remettre dans le droit chemin. La Cité de Lumière est amour et pardon. La Cité de Lumière est John Morrison. Donc amour et pardon sont John Morrison. John Morrison sait très bien qu'au fond de ces êtres maladroits et imparfaits, ils savent que John Morrison a bien fait d'agir ainsi. John Morrison veut les pardonner. Comme il aimerait pardonner à PH Slip et à l'arbitre de cette rencontre. Ces deux pauvres fous doivent désespérer d'attendre ce pardon. Mais John Morrison les prévient. John Morrison pardonne, mais John Morrison n'oublie pas. On ne salit pas le titre Light en pensant le retirer à John Morrison.
-C'est pourtant ce qu'il va se passer!


JoMo se retourne brusquement. Il s'agit de Edge! Le General Manager des Interbrands! Ce dernier est entouré d'hommes de mains.


-Ah! Monsieur Bègue! Cher General Manager de John Morrison, comme il est content de vous voir!
-Moi de même! Notre première rencontre! Mais je regrette qu'elle doive se passer ainsi. Prenez-lui son titre, vous autres!


Le Light Leader tente de se défendre mais ne peut rien face au surnombre numérique et physique! La foule est encore une fois partagé, entre huées et vivats.


-Nooooooon! Rendez-le à John Morrison! Pourquoi, Meg?!
-John... tu as perdu ton titre à Cyber Sunday, tu t'en souviens?
-John Morrison ne t'entend pas, dit-il en mettant ses mains sur ses oreilles. LALALALALALALALA!
-A vrai dire, je pense que si. Ainsi, le titre est revenu de droit à DH Smith... qui a préféré y renoncer.
-John Morrison t'écoute!
-Il a décidé de le donner à plus méritant. Et je sais quels seront les deux prochains participants pour ce titre disputé dès le prochain Smackdown.
-Il y a-t-il John Morrison?
-Non.
-LALALALALALALALA!
-Mais John Morrison pourrait très bien le récupérer, avec mon accord.
-John Morrison t'écoute!
-J'ai qualifié John Morrison pour le King of the Ring Tournament. Si John Morrison fait une prestation remarquable, je n'aurais aucun souci à ce que tu fasses ton rematch.
-John Morrison te montrera combien il est digne de cette ceinture et de ce tournoi si fade comparé au goût de la Lumière.
-J'espère bien. A bientôt Ron Carrillonne.
-C'est John Morrison! Et John Morrison espère que les prochains abrutis qui se battront pour mon titre ne le saliront pas! (à lui-même) Et voilà! John Morrison est tendu comme un string! Allons voir dans la chambre! J'espère que Josh Matthewsette saura me détendre.


The following contest is schedulded for one fall !


 

Introducing first, from Cameron, North Carolina, weighing in at 225 pounds, the Charismatic Enigma, JEFF HARDY !!

Jeff Hardy entre dans la WFAréna, plusieurs semaines après avoir été trahi. Cette fois-ci, les applaudissements sont encore plus forts comme un signe d’encouragement et de ralliement à sa cause plutôt qu’à celle de Matt. Son retour a convaincu, le retour des Hardyz et le voilà qui avance vers le ring, seul. Après sa fameuse et traditionnelle mise en scène pyrotechnique, il grimpe sur le ring et monte sur les cordes pour réveiller la foule comme il sait si bien le faire.



 
And his opponent, accompaigned to the ring by Goldust and Dylan Alexander Reminghton, from Guildford, Surrey, England, weighing in at 247 pound, representing the Equality of Chance, he is the half of the Tag Team Champion, Paul De Burchill !

Justin Roberts reprend son souffle et quitte le ring. Paul De Burchill fait un check à DAR et fait un signe de tête à Goldust. Les applaudissements sont là évidemment. Goldust décide de faire demi-tour et rentre aux vestiaires. De Burchill est déçu mais il fait bonne impression. Il donne sa ceinture de champion à DAR. Il fait à présent face à Jeff. Il lui tend la main mais Jeff tape juste dedans.


Single Match : Jeff Hardy (SwantonBomb) VS Paul De Burchill (Clown Bastard)


Le match peut commencer. Match très important pour les deux hommes. Pour Paul De Burchill, il faut continuer sur sa lancée, à savoir la victoire à Cyber Sunday. Pour Jeff, il lui faut reprendre du poil de la bête. C’est parti ! Premier contact ! Non Paul De Burchill se tient à distance. DAR se moque de Jeff Hardy mais fort de son expérience, le vétéran ne se prend pas au jeu. Coup de la corde à linge esquivée par Jeff Hardy. Paul De Burchill rebondit dans les cordes. Et Forearm smash elbow de Jeff Hardy. « Allez Jeff ! » scande la foule. Jeff Hardy relève immédiatement son adversaire et le projette dans un coin. Coup de la corde à linge de Jeff Hardy. Ce-dernier recule pour laisser tomber Paul De Burchill. Jeff Hardy attend que son adversaire se relève pour s'élancer dans les cordes mais Paul De Burchill l’accueille avec un coup de pied dans le bas du ventre. Il le place en position de suplex. C'est enclenché. Non, Jeff Hardy retombe derrière Paul De Burchill. German Suplex ! NON ! Paul vient de donner un coup de coude retourné dans la tempe du dernier X-Division champion de l’UHW. Sitout rear mat slam du champion par équipe. Il relève The Charismatic Enigma et le balance au-dessus de la troisième corde mais Jeff Hardy se retient bien aux cordes. Paul retourne vite son attention vers Jeff. Il frappe d'un nouveau coup de poing son adversaire, qui lâche les cordes mais d’une main seulement. Il titube. Il va tomber ! Mais il parvient à contrer la nouvelle droite de Paul De Burchill avant de lui mettre un coup de boule puis il enchaîne rapidement avec un coup de pied. Jeff continue d’enchainer. Sunset flip. Le tombé. 1 ! 2 ! C’est tout. Saut chassé dans la face de Paul De Burchill mais ce-dernier esquive en roulant sur le côté. Les deux se relève et Paul prend Jeff en position de suplex. C’est retourné. DDT de Jeff Hardy. C'est incroyable ! Paul De Burchill s'écrase la face contre le ring. Jeff Hardy tente le tombé immédiatement, 1, 2, 2,5,... NON De Burchill lève l'épaule.
                                                           
Jeff Hardy va dans le coin pour attendre que son opposant se relève et tant qu’à faire récupérer un peu après de sacré enchaînement pour un début de combat. Le rythme depuis le début du combat est très rapide. Trop ? Running bulldog ! Running bulldog de Jeff Hardy porté à la perfection. 1 ! 2 ! C'est gagné, 3, NON !!!!!!!! Paul De Burchill se dégage. Jeff Hardy est vraiment surpris, à la limite de la déception et de l'incompréhension... Il donne un coup de pied dans le ventre de Paul De Burchill qui se redresse et mange un coup de genou de Jeff Hardy qui le renvoie au sol après que cela ait bien claqué. Un nouveau tombé est tenté, 1 ! 2 ! Toujours pas 3 ! Quelle incroyable résistance de l’anglais ! Jeff Hardy est debout derrière son adversaire qui l’attrape et le place en position pour une Back Suplex. Il maintient la prise et enchaîne avec un tombé immédiat. 1 ! 2 ! C'est tout ! La roue vient de tourner à une vitesse impressionnante. Jeff Hardy s'est dégagé, le plus jeune des frères Hardy n'a pas encore déchanté. Ce-dernier se relève doucement en se tenant le dos, encore meurtri par la Back Suplex. Il est debout grâce aux cordes. Paul De Burchill monte sur les cordes. Mais Jeff Hardy saute pour faire chuter De Burchill de la troisième corde et se retrouve les couilles sur le poteau. Bon dieu de bois… plus trop en fait ! Jeff Hardy le rejoint et grimpe sur la deuxième corde. Jeff Hardy frappe son adversaire du soir puis le prend en position pour une superplex. Non, De Burchill se défend grâce à plusieurs coups de poings. Jeff lâche De Burchill mais ne tombe pas au sol. Jeff Hardy semble préparer quelque chose… FRANKENSTEINER DEPUIS LA TROISIEME CORDE ! IL EST FOU ! IL EST TOMBE ! De Burchill s’est accroché aux cordes et Jeff est tombé violemment au sol. Il se relève contre les cordes. Coup de la corde à linge de Paul De Burchill et Jeff Hardy qui passe par-dessus la troisième corde ! SUICIDE DIVE DE DE BURCHILL ! Suicide dive alors que Jeff Hardy était retombé sur ses deux jambes. Paul n’a pas perdu de temps !

1 ! L’arbitre ne perd pas une seule seconde et commence à décompter les deux hommes à l’extérieur du ring. Bien évidemment, le premier debout c’est Paul De Burchill. Jeff se relève. Les deux sont debout à l’extérieur du ring. Flapjack ! Flapjack de Jeff Hardy et Paul De Burchill se mange la barricade. Quel choc ! C’est la stupeur dans la salle. Toute la WFAréna s’est tût comme un seul homme. Le choc a raisonné aux quatre coins de la salle. Jeff s’est mangé le genou de Paul De Burchill sur l’épaule. Jeff Hardy s’allonge au sol. Il grimace. L’arbitre compte 1 ! 2 ! 3 ! 4 ! Le premier debout est Jeff Hardy, sous les applaudissements de la foule, qui se met à encourager encore plus leur favori. Cela semble revitaliser le vétéran. Jeff Hardy attrape Paul De Burchill par les cheveux et frappe sa tête contre la barricade. Paul De Burchill ne réagit pas. 5 ! Jeff Hardy balance Paul vers les escaliers mais c’est retourné et Jeff Hardy heurte violemment les escaliers en métal. 6 ! Paul passe sous les cordes pour que l’arbitre recommence son compte. Paul rejoint Jeff. 1 ! Les deux adversaires du soir sont sur la rampe et se battent comme des chiens affamés. 2 ! Paul projette Jeff Hardy vers le ring. 3 ! Il ne se fait pas mal puisqu'il a eu la lucidité de mettre son pied en opposition contre le tablier. Paul est derrière. Jeff Hardy se retourne. BIG BOOT de Paul ! 4 ! Paul relève Jeff Hardy et lui cogne la tête contre un poteau. Heureusement qu'il a mis ses mains devant, sinon c'était tête la première dans le poteau. Paul en profite pour le ramener dans le ring.

Paul De Burchill frappe Jeff Hardy avec plusieurs coups d'avant-bras. Jeff Hardy réplique avec des droites. « Yeah ! » « Yeah ! » « Yeah ! » « Yeah !! » « Yeah ! » « Yeah ! ». Paul De Burchill prend le meilleur sur son adversaire et le fait reculer. Paul veut projeter Jeff Hardy dans les cordes mais c'est contré, double contre. Forearm smash porté par Paul De Burchill. Jeff Hardy se relève dans le coin. Running front dropkick de Paul De Burchill. Il enchaîne avec une Single Leg Boston Crab. Jeff Hardy est en mauvaise position. Il rampe vers les cordes. Ça y est, il a la main sur les cordes. Paul ne relâche pas la prise. 1 ! 2  ! C’est bon Paul a lâché. Il relève Hardy et le porte. Brainbuster ! Il tente le tombé. 1 ! 2 ! Stop. Jeff Hardy s’est relevé et en profite pour porter un brise-mâchoire à son adversaire. Paul se tient le menton. Jeff se met à la verticale difficilement. Bras à la volée de Jeff Hardy. Double leg drop to an opponent's midsection. Et il enchaîne avec un dropkick. Jeff tente le tombé. 1 ! 2 ! C’est tout ! DAR distrait Jeff et De Burchill met au sol Jeff. Paul De Burchill attaque ensuite Hardy grâce à une succession de coups de pied qui écrase la cage thoracique de l’Enigma. Quelques secondes plus tard, l’ancien champion de la X-Division se relève et se rue sur Paul qui esquive la charge. Jeff Hardy n'en démord pas et donne un coup de pied arrière dans l'abdomen de De Burchill qui se retourne mais DDT ! Extraordinaire ! Paul De Burchill relève Jeff Hardy qui se défend avec un coup de pied dans l’abdomen puis avec une souplesse ventrale. C’est super ! Jeff Hardy relève De Burchill et il tente de porter une German Suplex mais De Burchill reste bien accrocher aux cordes et donne une série de coups de tête en arrière pour que son adversaire le lâche. Une fois libre, Paul De Burchill envoie Jeff dans les cordes avant qu'il ne l'accueille avec un belly-to-belly over head suplex qui envoie Hardy dans les cordes opposées. Le tombé est tenté, 1, 2,... Hardy se dégage. Il se relève en se tenant le dos. Paul arrive à toute vitesse et porte un coup de la corde à linge qui couche une fois encore Hardy au sol.

Paul De Burchill se relève et relève son adversaire. Twist of Fate ! TWIST OF FATE DE JEFF HARDY ! Il monte sur les cordes. SWANTON BOMB ! NON ! Paul De Burchill a roulé. Jeff Hardy se relève en se tenant le dos… THE RIPPER ! THE RIPPER ! Le tombé ! 1 ! 2 ! 3 ! Vic… NON ! Jeff Hardy s’est dégagé ! Paul De Burchill relève Jeff Hardy et le projette dans un coin… WHISPER IN THE WIND ! C’est fantastique ! Le deux hommes se battent comme des fous pour parvenir à leurs fins ! Paul rampe vers le coin pour se poser contre. Hardyac Arrest ! Non ! De Burchill s’est éclipsé. Paul relève Jeff et lui écrase plusieurs fois la tête contre un des turnbuckles. Il nargue la foule, provoque Jeff une nouvelle fois et quand il se retourne, Hardy fonce sur lui. Paul l'accueille comme il se doit avec une violente Gutwrench Powerbomb ! Jeff est au sol et se tient la nuque. Le tombé est tenté. 1 ! 2 ! C'est tout ! Agacé, il maintient Hardy au sol avec un étranglement. Hardy est en souffrance. Mais il se défait de la prise et se réfugie dans un coin pour retrouver ces esprits et comprendre ce qu'il se passe. Paul revient vers lui, Hardy esquive la droite, des restes de lucidité, passe dans le dos de Paul De Burchill, lui écrase la tête contre le coin et tente le roll-up. 1, 2, 3 ! Ce n'est pas encore gagné ! Paul De Burchill a failli se faire surprendre par Jeff Hardy. Paul se relève avant Hardy et frappe le dos de Hardy avec une succession de coups d’avant-bras, tout cela avant de porter une descente du coude toujours sur le dos meurtri du Rainbow-Haired Warrior. Il plante son genou dans le dos de Hardy, attrape d'une part un de ses bras, d'une autre part une de ses jambes et tire de toutes ses forces ! Les cris de douleur du favori de la foule résonnent dans toute l'aréna. De Burchill ne relâche pas la prise. Jeff Hardy tend sa jambe et la place sous les cordes. Il doit lâcher mais il ne lâche pas ! L’arbitre doit intervenir. L’arbitre intervient et Paul casse la brise lui-même.

Hardy s'est relevé et est monté sur les cordes dans le dos de Paul De Burchill. L’arbitre s'est écarté au bon moment. MOONSAULT ! Quel mouvement spectaculaire. Tout vient de basculer en un seul mouvement. Hardy pose sa main sur Paul De Burchill. 1 ! 2 ! NOOOOOOOOON ! Les deux lutteurs sont HS ! KO ! Inerte dans le ring. Ils ne bougent quasiment plus, à l'exception de leurs mouvements leur permettant de respirer, aucun membres du corps ne bougent. L’arbitre compte 1 ! 2 ! 3 ! La foule scande le nom de Jeff. Mais c’est Paul De Burchill qui est debout, LARIAT de Hardy ! Ça n'en finira jamais ! Le tombé 1 ! 2 ! Ce n'est pas possible ! Il l'a fait ! Il s’est relevé ! Il s'est encore relevé ! Paul De Burchill n'abandonne pas ! Comment n'a-t-il pas pu être totalement K.O. suite à ce coup d’une violence et d’une vitesse monumentale. Jeff Hardy se relève rapidement, en tout cas plus rapidement que Paul De Burchill ou encore que la fois précédente. Il se prépare, patiemment... Paul De Burchill est debout. Twist of Fate ! C'est repoussé par De Burchill dans les cordes. Jeff y rebondit, running crossbody de Paul De Burchill ! L’ancien membre du GANG du circuit indy vient de découper Jeff Hardy. Paul continue. TWISTED SISTER ! TWISTED SISTER ! De Paul De Burchill ! C’est de la folie ce match ! 1 ! 2 ! C’est tout ! Jeff Hardy est toujours conscient. Paul De Burchill relève le plus jeune de la fratrie Hardy en oubliant pas de le frapper. Il l’envoie dans les cordes mais Jeff Hardy contre et projette son adversaire qui s’accroche aux cordes. Jeff fonce vers lui et prend les pieds de Paul De Burchill dans la figure. Le rosbeef s’élance… Coup de la corde à linge. C’est esquivé par Jeff Hardy. Coup de pied dans l’abdomen. Twist of Fate ! Jeff Hardy tente le tombé. 1 ! 2 ! NON ! Toujours pas trois ! Jeff Hardy est tout proche de la victoire. Jeff Hardy relève Paul De Burchill. Mais C-4 ! C-4 ! Jeff Hardy est K.O. ! 1 ! 2 !...


 
 
The Beat Revolution apparaît sous le titantron avec Goldust à leurs pieds ainsi que Bo Dallas. Goldust rampe vers le ring sur la rampe. De Burchill est en pleine détresse. Il passe entre les cordes mais DAR lui demande de rester dans le ring car c’est ce qu’ils veulent. De Burchill se retourne. Twist of Fate ! Jeff vient de le surprendre et monte sur les cordes. SWANTON BOMB ! Le tombé ! 1 ! 2 ! 3 ! Victoire de Jeff Hardy. Victoire d’un Jeff Hardy épuisé ! MVP attrape DAR et le balance dans le public. James Storm détruit Bo Dallas et Goldust. MVP monte dans le ring. Jeff Hardy lui fait face mais MVP le vire facilement du ring. MVP est vite rejoint par James Storm et ensemble, ils détruisent ce qu’il reste de Paul De Burchill.  

De retour en coulisses, nous retrouvons Matt Hardy qui regarde la scène d'un air amusé. Il est aux côtés de Jojo. A lui-même, il se dit "mais quel crétin..."

-Matt, à Cyber Sunday, vous avez choqué le WFA Universe en trahissant votre frère durant le match de championnant. Un mot à propos de ce geste?
-Une trahison? J'ai commis une trahison? Tu te moques de moi, Jojo! Celui qui a trahi quelqu'un, c'est mon frère vis-à-vis de moi!, s'emporte-t-il alors que la foule le hue. J'ai porté à bout de bras notre équipe, j'ai fait tout le boulot pour que nous puissions remporter les titres et devenir la meilleure équipe de l'histoire de la WFA et lui s'en moquait! Je suis revenu à la WFA avec un projet, rien que pour lui offrir une chance d'être sous le feu des projecteurs et pour faire du nom des Hardy un nom qui inspire respect et gloire! Et lui restait à ne rien faire, à se piquer et à attendre d'être payé pour se piquer.
-Vous n'êtes pas tendre avec votre ancien tag team partner...
-Mon tag team partner? Ah! Elle est bonne! Jeff est charismatique grâce à sa gestuelle bizarre qui plait aux jeunes cons d'aujourd'hui. C'est grâce à ça qu'il reste à la WFA! Moi, je travaille ardemment pour catcher, et les gens m'apprécient pour ça! Même si je taffe dans des gymnases! Mais quand je le vois maintenant faire ce qu'il fait, c'est-à-dire n'importe quoi avec talent, je me dis que c'est du gâchis. Alors J'ai voulu l'aider, mais Jeff est un cas désespéré. Je n'avais pas un tag team partner, juste un crétin shooté et dont les pré-ados achètent ses t-shirts en se pensant cools. C'est pathétique.
-Et si j'évoque les liens familiaux qui vous unissent?

Cette fois, Matt marque un temps d'arrêt. Il hésite et répond à la question.

-C'est vrai qu'il y a ça. Mais mon frère que j'ai connu était travailleur acharné, faisait soulever les foules et surtout était le meilleur de nous deux. Désormais, Jeff n'est plus rien de tout ça. Il est devenu le plus nul de nous deux. Il salit le nom de notre famille, et je l'encourage à changer de nom de famille. Je suis Matt Hardy, il est Jeff l'abruti, répond-t-il simplement sous les sifflets. Je n'ai aucun regret quand je dis qu'il n'est plus mon frère.
-Vous rejetez tout lien avec lui?
-Parfaitement. Et je compte le prouver lors de notre match, qui sera le quart de finale du King of the Ring. Lors de ce tournoi, je l'écraserai puis je serai votre nouveau roi.
-Merci Matt pour ces quelques mots.

The Man Who Will Not Die part de la zone d'interview sans dire un mot, se contentant d'un rapide hochement de tête. Mais alors qu'elle s’apprêtait à s'éteindre, elle se détourne vers Jeff Hardy, caché derrière un mur, qui écoutait la conversation. Il a l'air confus, apeuré et surtout anéanti par ce qu'a dit son frère.


Booker: Segment Morrison-Edge: Coffee/ Match: Swanton/ Segment post-match : Coffee
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gbacca
Administrateur
avatar

Messages : 10333
Age : 32
Localisation : Trou de baal de Jabba le Hutt
Humeur : Fakhr/Nature Touch

MessageSujet: Re: WFA RAW du 17 janvier 2016   Dim 17 Jan - 19:25

Le retour de Smac rouge cheers oui bon enfin du mec qui était sous le déguisement Razz !

Bonne chance à lui, et la relation avec Cena s'annonce marrante ^^' !


Sinon... ça pue la troisième défaite de suite pour Seth ça (en espérant que mes autres poulains s'en sortiront mieux vu les derniers mois lol ).


Bon contrairement à mon personnage je ne pense pas que la lumière bleue soit liée à Ziggler, mais plutôt là pour l'emmerder lui directement.

Gros match en perspective en tout cas !

_________________
WFA:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TheStraightedge17
Grand Slam Champion
avatar

Messages : 3093
Age : 24
Localisation : Denver, Colorado.
Humeur : Franklin, Michael ou Trevor ?

MessageSujet: Re: WFA RAW du 17 janvier 2016   Dim 17 Jan - 19:27

C'est déjà du vu et revu, de l'entendu et du réentendu, mais Coffee, t'as sans doute avec Nak et Gbac' la plus belle plume de segments de la WFA. Morrison le prouve. Je lis chaque ligne plusieurs fois tellement je suis dedans, tu es sans conteste l'un des tous meilleurs pour faire vivre un perso, putain ce segment était énorme. Et bizaremment, à chaque fois, y'a le mot "coffee" en dessous. Franchement chapeau. Pour ce segment #Morrisonnesque et pour l'ensemble, j'pense à Punk aussi ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gbacca
Administrateur
avatar

Messages : 10333
Age : 32
Localisation : Trou de baal de Jabba le Hutt
Humeur : Fakhr/Nature Touch

MessageSujet: Re: WFA RAW du 17 janvier 2016   Dim 17 Jan - 19:36

Excellent segment JohnMorrisonesque en effet !


Il reprend finalement ses habitudes qui ont fait sa gloire, et il est autant aimé que détesté pour ça, c'est une bonne idée je pense Very Happy !

Pourvue que ça dure !


Hâte de savori qui sont les deux larrons qui vont s'affronter pour la light belt (qui sera sûrement appelée à être renommée au moment de la prise de titre ^^' ).


Gros match ensuite, honteusement interrompu par la Beat Revolution ! Allez EoC bordel !



Et bonne interview de Matt également ensuite !


Très bon post qui fait bien avancer les storylines !

_________________
WFA:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bon Brute & Truand
Head Booker
avatar

Messages : 929

MessageSujet: Re: WFA RAW du 17 janvier 2016   Dim 17 Jan - 19:39



La foule acclame le champion Pure qui arrive sous le titantron souriant mais le regard pensif. Il descend vers le ring, vêtu d'un jean, d'un t-shirt à sa gloire et d'un perfecto et ceinture sur les hanches. Pendant qu'il s'y dirige, des images de son match perdu en équipe avec Kevin Steen contre les Beat Revolution sont diffusées, notamment la toute fin du match de Cyber Sunday, l'arrivée de Renee Young et surtout les mots échangés entre les deux tweeners.
A la fin des images, on retrouve The Lunatic Fringe les regardant dans le ring. Il attend que la foule finisse de siffler la Beat Revolution et prend la parole.

"Au dernier PPV, je pensais que ça allait être facile. Facile de battre ces deux vieux si prétentieux, de battre Kevin Steen plus tard pour mon titre et facile de poursuivre mon petit bonhomme de chemin. Mais, putain, il a fallu que je choisisse le pire des tag team partners!"

Partagé entre soutenir Ambrose et soutenir Steen, la foule scande tour à tour leurs noms, et hue ou applaudit le champion Pure.Ce dernier reprend.

"Comment ai-je pu être assez idiot pour prendre ce crétin bedonnant? Qui gagne autant de matches que le Brooklyn Brawler? Celui dont tout le monde se souvient pour être le gros abruti qui gagne le Royal Rumble comme dans n'importe quel navet comique que l'on voit au cinéma?! Un film du genre "Kevin est un crétin heureux, qui rêve que d'une chose : gagner un tounoi de catch. Grâce à sa motivation et entouré de ses amis, va-t-il ridiculiser le monde du catch?!" Putain! Je lui ai proposé de m'aider et c'est lui qui paume le match? Vous savez, je me dis que j'aurais pu battre Eddy Murphy et Mel Gibson avec un putain de balai à chiottes! Non! J'aurais pu battre John Boyega et Daisy Ridley seul, avec un bras attaché dans le dos et l'autre occupé à montrer mon doigt central à ce gros trou du cul! J'ai fait équipe avec ça, et ce con a taché ma ceinture!'



Sitôt qu'il est fini sa phrase, la musique du Québécois retentit. A peine surpris, the Lunatic Fringe se contente de le fixer, tandis que son ex-coéquipier n'attend même pas que sa musique se coupe pour parler.

-Tu dis pas mal de conneries pour un mec qui ne sait pas se battre! Avant que les deux clowns me beatdownent, je me souviens t'avoir vu passer à travers la barricade, comme le tas de merde que tu es. Tu pourrais m'accorder un peu de reconnaissance en disant que j'ai sauvé les meubles de ton match de PPV. Grâce à moi, tu as pu avoir une leçon de catch, champ'!
-Arrête de me faire rire, j'ai mal aux gencives.
-Et sincèrement, rappelle-moi ton surnom? "The Lunatic Fringe"? Lunatique, putain?! Mais tu es juste un gros pommé, oui! La façon dont tu es perdu dans le ring en dit long! Et c'est moi qui ait accepté de faire ce match-là, avec toi? Les dirigeants vont être contents, j'ai réalisé ton "Make-a-Wish", Dean : tu as pu faire équipe avec un vrai catcheur, qui avait donné à ta ceinture ses lettres de noblesse, merde! Maintenant que tu as pu le faire, gamin, merci de me donner MA ceinture de tes mains grasses, et de repartir chez toi! Et j'espère que tu as bien profité de ton match avec Mr. Wrestling, the Worst Wrestling's Nightmare, the Anti-Christ of Pro Wrestling! Voilà comment on obtient un surnom, bitch!

Dean Ambrose laisse un peu de temps à la foule de donner son avis sur la déclaration de son adversaire.

"Attends, the Worst Wrestling's Nightmare, c'est en raison de ton odeur corporelle, non?"

Steen ne moufte pas, et continue de fixer son adversaire, qui enchaîne, sous les rires moqueurs.

-Par contre, il y a un truc que je ne comprends. OK, perdre contre les Beat Revolution, ce n'est pas très grave. OK, faire équipe avec toi... bon... à la rigueur, ça peut passer. Mais, il y a un truc que je hais, c'est le fait que tu séduises ma copine pendant que j'ai le dos tourné!
-Hein?! Qu'est-ce que tu racontes, bordel? En fait, tu n'es pas lunatique, la Frange, tu es juste totalement con!
-Ne me prends pas pour une noix! Après ta splendide performance, pourquoi s'est-elle jetée sur toi?
-Je sais pas... laisse-moi réfléchir... J'en ai peut-être une plus grosse que la tienne? Ah, mais je t'envie, tu sais. Pas facile d'être le meilleur catcheur au monde et d'avoir une teub de triple centimètres.
-Oh... ta gueule! Je suis sérieux! Pourquoi?
-Mais moi aussi, je suis sérieux, couillon! Et j'en sais rien!? Peut-être parce que j'ai été blessé par la Beat Revolution? Et qu'elle avait envie de savoir juste si j'allais bien? A toute hasard?
-Ben voyons...
-Et puis tu sais, j'ai pas la gueule d'un putain de psychanalyste de couple! Si t'as un problème avec Renee, va lui demander directement!
-Il a raison, Dean.

Le public tourne la tête vers le titantron. Il s'agit de Renee Young. Le public est ravi de la voir autrement que lors des interviews et scande son nom. Elle se dirige vers le ring, avec son look BCBG. C'est son compagnon qui vient malgré tout lui tenir les cordes, tel un gentleman.

"Dean, je suis désolée de te le dire ainsi. Mais je déteste la violence gratuite. Ce que la Beat Revolution a fait à Kevin est inhumain. En courant prendre de tes nouvelles, mon regard s'est détourné vers lui et je me suis dit "Oh mon Dieu! Ca aurait pu arriver à mon chéri!" Dean, j'ai eu si peur!"

Sur ces mots, Renee se jette se coltiner sur son compagnon qui ne sait pas comment réagir. Mais devant l'insistance de la foule, il accepte bon gré de la serrer dans ses bras, sous les "yes!" du public.

Pendant ce temps, Kevin Steen ne cacha pas son ennui.

"Bon, j'm'emmerde! C'est bien gentil, les sentiments, les mamours, les gouzous-gouzous, mais il y a des hôtels pour faire ça! Y a des gosses qui écoutent, bordel! Je suis là aussi pour notre arrangement... Tu as eu ta blonde, je veux MA ceinture. Ce soir.'



"WOOOOO, bitches! Naitch' is still alive! Fuck you Death! WOOO! Ladies n' gentlemen, I'm the General Manager of RAW! The Nature Boy, The Space Mountain! WOO! David Bowie? WOO! Alan Rickman? WOOO! Michel Galabru?! WOOO! LEMMY? WOOOOOOO! I'm still here drinkin' champagne, fuckin' whores, swingin' in my enormous money pool and managin' assholes, WOOO! Et à propos de manager des trous du culs, j'en ai deux beaux devant moi! Oui, deux car Renee a caché le sien, WOOOO! Ces deux trous du cul, appelés Kevin et Dean, se sont présentés comme le fin du fin de mon show... et ont perdu lamentablement! Mais le Naitch' a fait une promesse concernant leur Pure ceinture SIXTEEN TIMES! SIXTEEM TIMES CHAMPION! Et le Naitch comme GM tient ses promesses. Kevin, tu veux ton title shot? Tu l'as ce soir! WOOOO! Mais puisque vous n'avez pas fait le spectacle à Cyber Sunday, je vais rajouter deux autres noms qui me divertissent, not when a bitch touch my tralala WOOO! Veuillez accueillir les autres challengers."



Après avoir bien ri au speech de Flair, la foule change de ton et hue copieusement le heel irlandais qui reste à côté du GM.

"Merci, monsieur Flair, de me reconnaitre à mon niveau! Du moins, merci de me reconsidérer. Votre prédécesseur ne m'avait pas jugé à ma juste valeur, et je devais me coltiner des matches contre les autres abrutis qui tournent autour de cette minable ceinture des Etats-Unis. Et quand je vois le crétin qui y est, et le challenger encore plus abruti que les autres incapables du WFA Universe, je me félicite de cette décision! Un Américain contre un autre Américain pour une ceinture américaine... Vous me dégoûtez! Oh! Vous pouvez me huer! Mais quand j'aurai le titre Pure sur les hanches, récompensant mon parcours indy, vous fermerez vos gueules et apprécierez mon talent. Et vous ne pourrez l'ouvrir que quand les autres nuls se battront pour ce stupide titr..."



RYDER DEBOULE DU PUBLIC ET SE JETTE SUR BALOR! Les deux hommes se rouent de coups à terre, alors que Ric Flair applaudit et fait appel à la sécurité.

"WOOOO! Et voici le quatrième larron! WOOO! ZACK RYDER, BITCHES!"

La foule réagit totalement en faveur du natif de Long Island! La sécurité les sépare brutalement, mais cela ne calme pas leurs ardeurs.
Dans le ring, la tension monte une fois les deux autres noms tomber. Ambrose et Steen se rapprochent, front contre front, et semblent être prêts à en découdre eux aussi. Tentant d'interférer, la malheureuse Renee Young regarda son mari puis le Canadien. Elle parvient finalement à repousser doucement ce dernier en mettant ses mains sur son torse, chose que remarqua discrètement Dean Ambrose...

Mickie est à côté de Renee. Elle a repris son look habituel, short en jean et chemise à carreaux ainsi que sa couleur de cheveux d'origine.

Renee : Bonsoir, Mickie.

Mickie : Bonsoir Renee, tu es resplendissante, ce soir.

Renee : Euh... merci. Beaucoup de choses se sont passées lors de Cyber Sunday. Tout d'abord, vous n'avez plus de ceinture autour de vos hanches.

Mickie : Je savais bien que ça arriverait un jour. Rien n'est éternel après tout. Quand on atteint le sommet, il faut s'attendre à tomber. Et je suis monté plus haut que n'importe qui. La chute a été dure, brutale. Mais à l'instar de mon Ladder Match face à Candice, je vais me relever et reprendre mon ascension.

Renee : Vous semblez plutôt sereine concernant votre perte de titre.

Mickie : Je ne ressens aucune amertume. Au contraire, je suis fière. Fière de ce que j'ai accomplie. Fière de ce que nous avons accompli. Candice et moi avons fait de notre mieux. Et je n'en veux pas à AJ d'avoir cashé, elle a fait ce qu'il fallait. Elle a été intelligente, impitoyable et elle mérite ce titre aujourd'hui.

Renee : L'autre événement de Cyber Sunday fut le mariage avorté de Britani avec Bryan Kendrick. Vous l'avez mentionné avant votre match face à Candice. Ça vous a touché ?

Mickie : Permets-moi de te retourner la question, Renee. En tant que femme, qu'est-ce que ça te fait de voir une femme humiliée de la sorte, devant des milliers de personne ?

Renee : Et bien, je...

Mickie : Ce porc l'a manipulé pour qu'elle lui offre ce qu'elle avait de plus cher. Tu veux savoir si ça m'a touché ? Non, ça me fait vomir.

Renee : Euh... très bien. J'imagine que vous comptez encaisser votre rematch au King of the Ring ?

Mickie : Évidemment, je compte bien récupérer mon titre au plus vite.

Renee : Cela fait longtemps que vous n'avez pas été dans la position du challenger.

Mickie : C'est vrai. Mais c'est excitant ! Ca vous pousse à vous remettre en question, à travailler plus dur, à vous dépasser. Quand vous restez championne trop longtemps, vous vous reposez sur ses acquis.

Renee : Après des mois de rivalité avec Candice, vous n'avez finalement pas réussi à vous départager.

Mickie : J'étais inconsciente alors qu'il ne lui restait plus qu'à aller décrocher la ceinture. Si AJ n'était pas intervenue, elle serait devenue championne. J'ai eu de la chance. Si on peut dire...

Renee : Très bien. Merci de m'avoir accordé votre temps.

Mickie : C'était un plaisir, Renee.

The following contest is schedulded for one fall !



Introducing first, accompaigned to the ring by his tag team partner D’Angelo Dinero, from Bayou Lafourche, Louisiana, weighing in at 267 pounds, representing the Wyatt Family, SHEAMUS !

Sheamus fait son entrée ! Il est suivi par Dinero qui lui laisse la lumière ce soir. Après avoir brillé à Cyber Sunday, Sheamus peut briller à nouveau face à un adversaire qu’il a éliminé il y a quelques semaines.



And his opponent, accompaigned to the ring by his tag team partner Carlito, from the Jobber Jungle, weighing in at 286 pound, representing les Alcooliques Pochtrons Anonymes , SAMOA JOE !
 
Et voilà Samoa Joe et Carlito, les Alcooliques Pochtrons Anonymes, les doubles champions par équipe de la WFA ! On les sent confiants mais surtout prêt à en découdre. Joe grimpe sur le ring sous une belle ovation.



Single Match : Sheamus (FOZ) VS Samoa Joe (Flying Panda)


Le match peut commencer. Round d’observation entre les deux hommes qui se tournent autour. Sheamus est clairement le favori de la rencontre, il est sur une bonne dynamique malgré son élimination alors que c’est un peu plus compliqué pour Samoa Joe qui est sur trois défaites consécutives en PPV. C’est partie ! Sheamus ceinture Samoa Joe dans le dos. Sheamus poursuit son début de match en tirant son adversaire au sol pour le faire chuter au sol. Dinero, aux abords du ring, se moque de Samoa Joe. Ce-dernier se relève, énervé, et hurle au visage de Sheamus. Nouveau contact. Remporté encore par le lutteur de la Wyatt Family et porte une prise de tête avant de le faire tomber encore une fois. Sheamus attaque ensuite l'ancien champion de la WFA grâce à une succession de coups de pied qui écrase la cage thoracique du Samoan. Quelques secondes plus tard, l'ancien champion de la WFA se relève et se rue sur Sheamus qui esquive la charge. Samoa Joe propose une épreuve de force mais Sheamus refuse et frappe Joe d'un coup de pied dans l'abdomen.

Il se met dans son dos et le ceinture. Il resserre la pression mais son adversaire du soir enlève les bras de son adversaire, les écarte et ceinture à son tour l'ancien champion Intercontinental de la WFA. La force de Joe essouffle un peu plus Sheamus. Sheamus arrive lui aussi à retirer les bras de son adversaire mais ce-dernier le soulève et plaque au sol. Joe applique alors un chokehold à Sheamus. Seulement, l’irlandais n'est pas quelqu'un dont on se débarrasse facilement et que l'on arrête facilement. Il se relève et frappe Joe à deux reprises d'un coup de coup dans le ventre. Ça ne suffit pas pour que Joe lâche la prise. Un troisième, un quatrième puis un cinquième coup de coude lui permet de se défaire de la prise. Mais Joe lui met une droite dans l’abdomen qui le stoppe. Le Samoan s'élance dans les cordes et coup de coude à la volée. Sheamus titube et ne tombe pas. Standing missile dropkick porté par Joe. Cette fois Sheamus est à terre.

Il tente le tombé immédiatement. 1 ! 2 ! Et non ! Sheamus se dégage. Sheamus se met en position assit et tousse. L'impact a été assez violent et… dropkick dans sa nuque. Joe semble en forme ce soir. Il relève Sheamus par les cheveux, lui assène deux droites au visage et l'envoie dans le coin. The Samoan Alcooholic  Machine s'élance pour un splash et ça passe. Sheamus se retient aux cordes pour ne pas tomber. Joe recommence mais cette fois, Sheamus a la lucidité nécessaire pour esquiver le second splash, faisant ainsi s'écraser Joe dans le coin. Derrière, Sheamus enchaîne dans la seconde avec une Back Suplex. Les deux hommes sont au sol. L'arbitre commence le décompte 1 ! 2 ! 3 ! 4 ! Sheamus se relève et relève son adversaire. Il lui assène une droite, contrée par Joe. Celui-ci porte alors un gros coup de genou de la mâchoire de Sheamus. Il s'élance dans les cordes mais il est rattrapé par son adversaire en backbreaker. Sheamus le lâche immédiatement pour mieux le relever et le projeter dans les cordes opposées. Joe s’y accroche, lui évitant de rebondir. Sheamus fonce vers lui et Samoa Joe tend sa jambe pour contrer Sheamus mais ce-dernier est très vigilant et attrape la jambe du natif des îles. Il le force à venir vers le centre du ring. Il le fait tourner pour qu’il se retrouve dos à lui et… Abdominal Strench !

Samoa Joe est pris au piège. La prise de soumission de Sheamus est parfaitement portée. L’épaule de Joe lui fait énormément souffrir. Samoa recule de toutes ses forces et Sheamus heurte un des coins. Sheamus lâche Joe, qui se met à genoux, la main sur l’épaule. Coup d’avant-bras de Sheamus dans l’épaule de Samoa Joe. Sheamus porte une prise de soumission sur le bras de Joe. Mais l’ancien champion par équipe en profite pour mettre un coup de tête à Sheamus qui lâche immédiatement la prise, surpris par le coup. Joe se réfugie dans les cordes pour reprendre un peu son souffle, auprès de Carlito. Sheamus perd patience pendant que Samoa Joe se cache dans les cordes. Il approche de son adversaire mais ce-dernier le tire vers les cordes. Coup de la guillotine porté par Joe. Sheamus en a le souffle coupé au sens propre comme figuré. Il toussote et recherche un maximum d’air. Joe fait quelques mouvements pour travailler son épaule mais ça le fait souffrir. On l’a connu plus réglo mais ce n’est pas grave. Il grimace et semble très en colère. De ce fait, il fonce vers Sheamus pour l’attaquer contre les cordes. L’arbitre est aux aguets et sépare les deux hommes. Coup de la corde à linge de Sheamus. Non ! C’est esquivé par le samoan qui se retrouve dans le dos de l’irlandais. Coquina Clutch ! COQUINA CLUTCH ! Sheamus tape ! Il tape ! Il abandonne !



Victoire de Samoa Joe ! Il a pris sa revanche sur Sheamus. Il célèbre avec Carlito tandis que Sheamus et Dinero quittent le ring puis la salle. Samoa Joe peut savourer. Les APA peuvent savourer mais une chose me dit qu’on n’en a pas encore terminé avec cette histoire.

Bookers: segment Pure: Coffee/Divas: Sexy/ Match : Swanton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gbacca
Administrateur
avatar

Messages : 10333
Age : 32
Localisation : Trou de baal de Jabba le Hutt
Humeur : Fakhr/Nature Touch

MessageSujet: Re: WFA RAW du 17 janvier 2016   Dim 17 Jan - 19:54

Encore un très beau post !


Beaucoup aimé les deux segments. Le premier parce que j'aime bien la storyline qui semble se dessiner entre Ambrose et Steen et l'opposition des deux personnalités au micro est plaisante à voir. Mais également (on commence pas une phrase par mais, mais chut Razz) pour l'intervention de Flair et la poursuite de la feud entre Balor et Ryder à un échelon supérieur ! Et puis ça promet un chouette fourway !

Le deuxième parce qu'il permet de voir l'évolution de personnage de Mickie qui semble se diriger lentement mais sûrement vers un faceturn ! Et c'est bieng !


Et enfin, belle victoire de Joe qui remet les pendules à l'heure ! Les APA sont toujours là !

_________________
WFA:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: WFA RAW du 17 janvier 2016   

Revenir en haut Aller en bas
 

WFA RAW du 17 janvier 2016

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Loi des 100ch abrogé le 1er janvier 2016
» ETOILE DES NEIGES . au Pontet (73) les 30 et 31 janvier 2016
» Melleran (79) 10 janvier 2016
» TOURNOI EN SALLE US ISSOIRE JANVIER 2016
» ALES le 17 janvier 2016

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Catch Asylum : Le forum des fous de catch :: E-Fed :: Shows :: Raw-