Catch Asylum : Le forum des fous de catch WWE TNA ROH INDY NJPW
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

On fait le bilan, calmement, sur la loooooongue saison 3 de la Lucha Underground ici! Bonne écoute !
Notre traditionnel concours de popularité WWE de fin d'année a commencé ici ! Venez voter !
Notre e-fèd, reprend, la WAF c'est par ici que ça se passe ! Viendez !
Oh ? Un show WFA serait en train de poper par ici ?!

Partagez | 
 

 WFA RAW 01/05/2016

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Bon Brute & Truand
Head Booker
avatar

Messages : 929

MessageSujet: WFA RAW 01/05/2016   Lun 25 Avr - 13:18

Ce dimanche, la WFA repart après avoir fait un point sur le roster !


(on vous communiquera les horaires, on va peut-être les changer, possiblement un démarrage toujours à 18h30, mais dès ce moment là un message toutes les 15 minutes)


WFA.com insiste sur 5 points :


* Quelles annonces réserve Triple H avec la fin de Smackdown ?

* Un match de championnat aura lieu en Main Event

* Britani est de retour, cela redistribue-t-il les cartes de la division féminine ?

* La route pour le Royal Rumble commence, qu'apprendrons-nous lors de ce show ?

* Jeff Hardy choisira le champion qu'il affrontera suite à sa victoire lors du King of The Ring Tournament !




On compte sur votre présence en live !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FOZ
EC3
avatar

Messages : 911
Age : 24

MessageSujet: Re: WFA RAW 01/05/2016   Lun 25 Avr - 13:39

J'en serais
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gbacca
Administrateur
avatar

Messages : 10316
Age : 32
Localisation : Trou de baal de Jabba le Hutt
Humeur : Fakhr/Nature Touch

MessageSujet: Re: WFA RAW 01/05/2016   Jeu 28 Avr - 19:35

Plop !

Le show débutera à 18h30, avec un post toutes les 15 minutes dès ce moment là... ou sera accéléré si personne ne fait le live !



Aux "joueurs" : Qu'est-ce que vous attendez pour ce show... et qu'est-ce que vous espérez pour vos poulains pour la Road To Wrestlemania de l'E-Fèd qui s'approche pour votre poulain ?

_________________
WFA:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Showtime
Administrateur
avatar

Messages : 6549
Age : 23
Localisation : Under a six sided ring
Humeur : Aqueuse

MessageSujet: Re: WFA RAW 01/05/2016   Jeu 28 Avr - 22:49

J'espère que EoC se relevera et fera qqch au Rumble, c'est probablement une des derniere road pour Goldy

_________________

Pool catch:
 
[size=12]Showtime[/size]

Xavier Woods - Rollins -Big Cass - AJ Styles - Alberto Del Rio - Ambrose
Heath Slater - Jack Swagger - Erick Rowan - Kane
Becky Lynch Paige
Alexander Wolfe

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gbacca
Administrateur
avatar

Messages : 10316
Age : 32
Localisation : Trou de baal de Jabba le Hutt
Humeur : Fakhr/Nature Touch

MessageSujet: Re: WFA RAW 01/05/2016   Ven 29 Avr - 15:01

Meupeuthe moi Show' si tu as un souhait de feud particulière pour "la fin" qu'on voit si on peut le faire ou pas Very Happy

_________________
WFA:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frog Splash
Champion
avatar

Messages : 1694
Age : 22
Humeur : Enjoy the moment !

MessageSujet: Re: WFA RAW 01/05/2016   Dim 1 Mai - 13:11

Les gars, préparez-vous à du lourd ! 


Un nouveau départ pour la WFA, à partir de 18h30 ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TheStraightedge17
Grand Slam Champion
avatar

Messages : 3093
Age : 24
Localisation : Denver, Colorado.
Humeur : Franklin, Michael ou Trevor ?

MessageSujet: Re: WFA RAW 01/05/2016   Dim 1 Mai - 14:06

J'espère avoir le temps d'être revenu du tennis pour mater le show qui s'annonce énorme #nouveaudépart à 18h30, sinon compter sur moi pour tout débriefer ensuite ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gbacca
Administrateur
avatar

Messages : 10316
Age : 32
Localisation : Trou de baal de Jabba le Hutt
Humeur : Fakhr/Nature Touch

MessageSujet: Re: WFA RAW 01/05/2016   Dim 1 Mai - 18:18

Dans 10 minutes, jeunes gens !

_________________
WFA:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SwantonBomb
Head Booker
avatar

Messages : 1776
Age : 23

MessageSujet: Re: WFA RAW 01/05/2016   Dim 1 Mai - 18:21

The King is here !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gbacca
Administrateur
avatar

Messages : 10316
Age : 32
Localisation : Trou de baal de Jabba le Hutt
Humeur : Fakhr/Nature Touch

MessageSujet: Re: WFA RAW 01/05/2016   Dim 1 Mai - 18:30



Voilà un thème song inhabituel qui retentit en ce tout début de Raw. La foule, un peu moindre que d'ordinaire, répond par des encouragements, aussi vibrants que si la salle était pleine, ce que l'habileté des caméramans ne parvient pas à cacher tout à fait. Triple H, costume impeccable, arbore malgré tout un léger sourire, même si, visiblement, ses yeux sont fatigués.


Il se dirige sur le ring, mais, tape dans les mains de quelque fans qui tendent des pancartes " WFA still number one " ou portent des t-shirts à l'effigie de la compagnie. Trips va également saluer le duo de commentateur historique, JR et Matt Striker, tous deux restés en place. Il saisit ensuite un micro puis monte sur le ring. Il attend quelques instants, une fois sa musique coupée, savourant les encouragements des fans.

Il prend une grande inspiration avant de parler : " Et bien... par où commencer. Il y aurait tellement à dire. J'imagine que vous le savez tous, vous l'avez en direct lors du King of the ring... et ce n'était pas scripté, mais Ted Dibiase Jr a quitté la compagnie en rachetant Smackdown, ainsi que les contrats de certaines superstars qui l'ont suivi là bas... à la Lucha Underground. Nos avocats se sont penchés là dessus depuis la fin du pay-per-view... et, il semble que Ted soit dans son bon droit. "

Ce dernier se fait huer et insulter, plus encore que lorsqu'il était membre du roster de la WFA.

" Mais... ce n'est pas un caprice de sale gosse qui va nous empêcher de continuer. La WFA a connu des jours meilleurs, mais la WFA a existé longtemps avec un seul show, en concurrence avec la NFW puis l'UHW... et elle existera encore longtemps après le rachat de Ted Dibiase. Alors bien sûr... nous avons dû faire quelques coupes dans le budget. Il n'y aura, pour le moment, plus de préshow diffusés sur différentes plate-forme et le WFA Network, il n'y a plus de GM, pas même pour Raw, maintenant, je suis en charge.

Quand la maison manque de s'effondrer, pour la rebâtir, on commence par s'assurer que les fondations tiendront. Les fondations de la WFA, qu'est-ce que c'est ? Cinq ceintures ! Le titre féminin, le titre par équipe, qui ne seront pas affectés par les changements qui vont avoir lieu suite aux évènements du King of The Ring... le titre TV, le titre Intercontinental et le Titre de champion du monde poids lourd !

Ce sont les titres les plus anciens de cette fédération, ils ont une histoire, et cette histoire ne peut pas être effacée par un rachat ! Non ! Alors voilà mes premières annonces de ce soir ! A partir du Royal Rumble... il n'y aura plus que ces trois ceintures pour les superstars qui luttent en solo ! Ainsi des matchs d'unification seront organisés ! Le champion TV affrontera le champion US et le gagnant recevra la nouvelle Ceinture TV ! Le champion Intercontinental affrontera le champion Pure et le champion "Manliest" et le vainqueur possèdera la nouvelle Ceinture Intercontinentale ! Et enfin... le champion WFA affrontera le champion du monde poids lourd pour la Nouvelel Ceinture de WFA World Heavyweight Champion !

Pourquoi je ne donne pas de noms me direz-vous ? Et bien... parce que la WFA, c'est aussi la compétition ! C'est aussi des surprises, des opportunités ! Et ce soir en Main Event, MVP affrontera Damien Sandow pour la ceinture Intercontinentale !

Mais ce n'est pas tout, dans cet esprit de compétition, j'ai décidé d'organisé un tournoi sur les trois Raw qui auront lieu avant le prochain PPV... dont le vainqueur entrera à la 30ème place lors du Royal Rumble " !




Et voilà Cesaro qui fait son entrée sous les applaudissements de la foule ! Ce dernier, en smoking impeccable, arbore un large sourire. Il se dirige sur le ring en tapant dans les mains de quelques fans et s'arrête du côté de la Cesaro Section. Le champion US monte sur le ring, saisit un micro, déposé discrètement à son attention par un technicien, puis avance pour serrer la main de Triple H. Ce dernier hésite un court instant avant de la serrer.

Cesaro : " Je sais que nous n'avons pas toujours été amis Trips, j'ai fricoté avec le Gang... mais je pense avoir depuis prouvé que je m'étais repenti. Dibiase Jr m'a fait une proposition... une sacrée proposition, je crois que tu le sais, j'aurai pu me faire un max de pognon en partant avec lui chez la concurrence mais... je suis resté, parce que c'est ici, "the place to be" ! C'est ici que sont mes fans, et c'est ici qu'est la Cesaro Section ! (applaudissements) Et puis j'ai déjà fricoté avec Ted Dibiase Jr... je sais que son seul but est purement égoïste. Je plains ceux qui sont partis avec lui. Mon titre va donc disparaître au Royal Rumble, mais je ferai honneur à tous les champions US qui m'ont précédé ! Car cette ceinture a peut-être moins d'histoire que le Titre Tv, mais les trois premiers champions ont tout de même été Trent Barreta, Heath Slater et DH Smith, deux futurs champions majeurs et un lutteur qui a électrisé les foules avec ses... (le public : Slaties ) " !




Une fois encore la foule se lève et applaudit le nouvel arrivant, en tenue plus décontractée que son futur adversaire. Le champion TV arbore un large sourire, et frappe sa ceinture à plusieurs reprises avant de descendre le long de la rampe. Il semble, un peu, gêné par les applaudissements, mais tape tout de même dans les mains de quelques fans avant de se diriger, avec un micro qu'il récupère lui aussi sur le ring, vers Triple H à qui il sert la main... et vers Cesaro à qui il tend la main. Le superman suisse n'hésite pas et sert la main de son futur adversaire. Visiblement, le match entre ces deux là s'annonce sous le signe du fair-play.

Ricochet : " Déjà... merci beaucoup pour votre accueil, WFA Universe, je ne suis pas tellement convaincu de le mériter... mais... merci quand même. Ensuite, tu parles du passé, du prestige de la ceinture US Cesaro. Mais moi... ce n'est pas le passé qui m'intéresse, c'est le futur ! Et ce futur, je veux l'écrire en lettre dorée. Beaucoup de monde voit en moi le futur de la WFA, je veux être à la hauteur de ce futur, et pour ça, au Royal Rumble, je vais devoir te battre Cesaro. Une fois que je t'aurai battu, au cours d'un grand match, car je ne doute pas que tu seras un vaillant adversaire, alors j'aurai honoré le passé de nos ceintures communes. Et je l'honorerai encore en étant un champion qui combat, un champion qui fait honneur à sa ceinture. Après tout je suis à l'heure actuelle, le champion masculin qui détient son titre depuis le plus de temps... j'ai appris à gérer la pression qui va avec la possession d'une ceinture. Car le plus difficile, crois-moi, ce n'est pas d'obtenir le titre mais bien de le garder " !

Cesaro : " Alors je t'arrête tout de suite Ricochet, crois-moi je sais déjà tout ça. Je ne suis pas le perdreau de l'année, mon histoire à la WFA est plus longue que la tienne, j'ai connu deux règnes éclairs en équipe, au sein des Bad Moon Miracles, puis du gang. J'ai longtemps pensé que c'était mes partenaires qui m'avait tiré vers le bas. J'avais tort. Alors ce titre là... crois moi je compte bien le garder un moment ! Et c'est mon nom qui se trouvera dans les livres d'histoire quand on parlera de l'unification, la deuxième, des titres US et TV " !

Ricochet : " Je sais à quel point tu es fort Cesaro, tu es le superman suisse... "

Cesaro : " Et je sais que tu compteras sur ta vitesse et ton agilité pour me battre ".

Ricochet : " L'important c'est avant tout d'offrir aux fans un match qu'ils ne sont pas prêts d'oublier " !

Cesaro : " Oui... toi et moi on va leur montrer que la WFA n'a pas perdu ses meilleurs talents ! On va leur montrer qu'ils sont toujours là " !




Cette fois ce sont des huées qui accueillent le champion qui fait son entrée, à savoir le champion "Manliest", comme l'indique le graffiti par-dessus le Light inscrit sur sa ceinture. Ce dernier, en jogging et marcel crado, arbore un sourire qui se veut narquois mais qui est plus idiot qu'autre chose. Il arrive avec un micro en main, monte sur le ring, pousse les deux autres champions qui étaient au centre du ring et ne s'intéresse pas à Triple H qui s'est quelque peu écarté, s'effaçant pour laisser parler ses champions.

Young : " Hey là vous deux, désolé de vous interrompre les petits pédés, mais moi je suis pas là pour lécher le cul de qui que ce soit. Alors retournez donc dans les vestiaires vous reniflez le fion pendant qu'on discute entre hommes, voulez-vous ".

Cesaro : " Qui va nous obliger ? Toi ? "

Ricochet : " Laisse-tomber il n'en vaut pas la peine... "

Les deux autres champions quittent alors le ring, déposant leur micro au passage, et prennent le temps de taper dans les mains des fans tandis que Silas attend, visiblement agacé, qu'ils aient quitté les lieux.

Young : " Voilà, on est quand même mieux entre hétéro, Trips. (huées). Quoi ? Allez me faîtes pas croire que ces gens là ne vous dégoûtent pas ! La différence entre vous et moi c'est que je le dis haut et fort voilà tout " ! (huées )

Triple H : " Bon... tu en viens au fait où je te dégage moi-même Young... "

Young : " Allons Trips on est pareils toi et moi, des vrais mâles, pas la peine de jouer les mijaurées. Enfin... si tu joues pas, j'imagine que c'est pour ça que Stéphanie c'est barrée avec Orton... "

Cette fois Silas semble avoir dépassé les bornes et il est maintenant front contre front avec Triple H. La foule encourage le chairman a fracassé son employé mais ses ardeurs sont refroidies par une nouvelle musique qui retentit.




Une fois n'est pas coutume, Damien Sandow, en costume, est plutôt applaudit par la foule, même s'il semble, au moins autant, hué. Il a, lui aussi, un micro en main. Et contrairement aux précédents champions, le champion intercontinental s'en sert en arrivant.

Sandow : " Coupez la musique ".

Young : " Hey j'ai pas fini de parler " !

Sandow : " C'est bien là l'inconvénient des démocraties, elles ont bien des avantages, mais elles laissent aussi parler les individus de ta sorte ".

Young : " Je suis unique " !

Sandow : " Malheureusement je crains que non. Tu es un arriéré typique, voilà tout. Et je dois l'avouer, t'avoir pour adversaire ne m'enchante guère... même si j'imagine que je vais pouvoir en profiter pour de donner quelques cours, car je suis contraint de faire l'amer constat de la faiblesse de tes capacités cognitives ".

Young : " Quoi " ?

Sandow : " Merci pour cette démonstration qui ne fait que valider mon hypothèse ".

Young : " Attends, attends, tais-toi un peu là, tu m'embrouilles complètement. J'étais venu pour me plaindre moi à la base et... "

Sandow : " Et bien cher ami (il monte sur le ring désormais) lorsque tu auras répondu à cette petite question, alors seulement tu pourras te plaindre. Bon, ma question est plutôt triviale, mais j'imagine que pour un esprit inférieur comme le tiens cela suffira ".

Young : " Bon tu me fais chier. Triple H, pourquoi je dois mettre mon titre en jeu, face au champion Pure, et au champion Intercontinental. Je suis le "Manliest Champion", je suis le seul vrai homme de ce roster... c'est pourquoi je devrais lutter pour la ceinture majeure " !

Sandow : " Ah figurez-vous monsieur H, ou dois-je vous appeler Triple ? Enfin peu importe. Figurez-vous que j'avais une requête plus ou moins similaire à formuler vis à vis de cet individu. Il est clair que la ceinture "Light" est la création malade de l'esprit dépravé de John Morrison. Il a perdu sa ceinture qui s'est retrouvée dans les mains de... cette créature qui, si je me souviens bien, avait perdu un match pour le titre TV il y a quelques ppv. Aussi... je ne comprends pas pourquoi il doit lutter pour MON titre Intercontinental. De plus... je tiens à objecter l'existence même de votre match monsieur H. Voyez-vous, je suis champion intercontinental... et la ceinture que vous allez conservé est la mienne. Alors certes vous voulez en quelque sorte l'unifier avec la ceinture Pure et... sa ceinture débile. Mais... ce n'est guère possible. Je suis le seul champion intercontinental, je dois donc conserver ce titre afin de pouvoir me concentrer sur le Rumble Match. Et puis... vous avez en plus l'audace de me faire lutter, moi, et pas les deux autres, pour ma ceinture, en Main Event ce soir ! C'est une honte et... "




Et voilà que Finn Balor interrompt le champion intercontinental. Le Pure Champion est lui aussi accueilli sous des huées, ce triple threat là ne verra pas un favori de la foule l'emporter, voilà qui est sûr et certain ! L'irlandais, en jean, t-shirt, arrive lui aussi avec un micro déjà en main. Il sourit, prend son temps pour descendre et se positionne face à ses deux, probable, futurs adversaires.

Balor : " Et bien et bien... que vois-je là ? Deux lâches qui ont peur de m'affronter. Voilà ce que je vois. J'imagine que vous avez déjà compris que je vous étais supérieur. Je suis le champion Pure... donc le meilleur lutteur de cette compagnie et en plus... hey je suis irlandais. Deux choses que vous ne serez jamais les gars ".

Sandow : " Pardonnez-moi monsieur Balor mais je ne vois pas en quoi être irlandais vous rendrait supérieur à quiconque ".

Balor : " Voilà la réponse typique de quelqu'un qui n'est pas irlandais ".

Young : " Attends tu m'as traité de lâche là " ?!

Balor : " Oui... "

Sandow : " Il est un peu lent hein... "

Balor : " J'ai l'impression ".

Young : " Je ne suis pas lâche, je dis juste que je devrai lutter pour la ceinture de champion du monde poids lourd ! Pas pour le titre Intercontinental ! Je suis calibré pour le Main event " !

Sandow : " J'ai surtout l'impression que vous avez de sérieux problèmes d'ordre cognitif cher ami et que vos idées sont encore plus dépassés que votre intelligence est réduite " !

Young : " Qu'est-ce qui dit " ?

Balor : " Que t'as été fini à l'urine " !

S'en est trop pour Young qui s'approche de Sandow. Ce dernier... quitte alors le ring, toujours avec son micro.

Sandow : " Pardonnez-moi mes amis, j'aurai aimé éclairer vos esprits en devisant plus encore, mais puisque que Triple H n'a pas daigné me répondre, et c'est contenté de s'amuser de vos atermoiements, cela signifie que j'ai toujours un match de championnat ce soir... et je dois le préparer ".

Young : " Toi par contre t'as pas bougé " !

Balor : " Parce que t'es supposé me faire peur ? J'en ai battu des tas des comme toi... avant de devenir lutteur professionnel... des grandes gueules, des gros bras, mais (il tape sur la tête de Silas avec son index à trois reprises ) pas de cerveau. Je t'aurai même pas engagé pour être mon homme de main. Non... toi... tu es négligeable dans le triple threat qui me verra devenir le champion intercontinental incontesté " !

Young : " Bon... et bien finalement je crois que j'ai bien envie d'y participer à ce match... rien que pour écraser ta petite gueule de fiottasse ! (il donne une petite claque "amicale" sur la joue de Balor). Et après je deviendrai le premier champion intercontinental à gagner le Royal Rumble et j'unifierai ce titre avec le titre de champion du monde... et enfin, les vrais hommes auront le contrôle sur cette fédération qui pourra être sauvée du marasme dans lequel sa politique pseudo progressiste l'a conduit " .

Balor : " Finalement t'es pas bête, t'as juste des idées de merde. T'es un porc Young... et crois-moi au Royal Rumble tu vas couiner ".

Les deux hommes s'éloignent l'un de l'autre et quittent le ring. Triple H s'apprête à faire de même quand...




Et voilà que les huées grondent ! Le champion du monde poids lourd, le Fun Lovin' Criminal fait son entrée ! Ce dernier est entourée de deux jeunes femmes en tenues pour le moins légère, tandis que lui même arbore un look très "bling-bling". Il descend lentement le long de la rampe, rappelant à qui veut l'entendre qu'il est champion du monde poids lourd pour la deuxième fois et qu'il est le meilleur de la compagnie.

Punk monte sur le ring, en compagnie de ses accompagnatrices (des inconnues). Il sourit à Triple H, regarde la foule, savoure les huées, puis saisit un micro tendu par une de ses assistantes.

CM Punk : " T'inquiète Bro, elles sont à mes frais. Ah Trips (il lui fait quelques tapotes dans le dos). Trips Trips Trips... c'est comme ça que tu démarres ta nouvelle ère alors ? Avec des annonces à la con ? Avec des mecs dont tout le monde se fout. Je veux dire... qui s'intéresse à Ricochet ? Ou à Cesaro ? Ou à Balor ? Ou à Sandow ? Ou à Young ? Personne. Même moi je ne les aurai pas invité à Voiceless TV. Et toi... tu les laisses aller et venir à leur gré. Tu dis rien... tu la joues diplomate. On a tous vu tes talents de diplomate avec Ted. Alors ça fait quoi de perdre la moitié de sa compagnie ? Et de ses revenus ? Finalement t'es pas capable de garder quoi que ce soit Trips, ni Smackdown, ni ta femme, ni rien. (Triple H semble prêt à envoyer une droite à Punk qui recule de trois pas). Hey je ne suis pas là pour me battre Trips, je te dis ça en toute amitié. Je pense au business avant tout.

Parce que bon, tu vois, tes petites annonces là, tu aurais pu les garder pour le Network. Des matchs d'unification, tout le monde s'en fout, enfin... à part mon match bien sûr. Mais ça tu aurais dû garder cette annonce là pour le Main Event au lieu de ton petit match pour ton petit titre là. Je dois avouer que... le titre Intercontinental à mon époque c'était quelque chose. Mais depuis... j'espère qu'il y aura un vrai champion bientôt.

Bref, tu vois, je suis le champion du monde poids lourd, on aurait dû me célébrer en ouverture. Au lieu de ça, tu tires toute la couverture à toi. c'est ce que tu as toujours fait. Mais... c'est pour ça que les lutteurs ne sont pas restés Trips. J'avoue ça avait de la gueule cette façon de pourrir ton pay-per-view, de pourrir ton petit tournoi... sauf que pendant ce temps là, moi, j'obtenais enfin mon dû et devenais champion du monde poids lourd.

J'ai battu Seth Rollins. Et facilement en plus. Tu sais Seth Rollins, le mec a eu un règne super long la dernière fois... simplement parce que jusqu'à présent il ne m'avait pas affronté en un contre un. Il n'avait aucune chance contre moi, seul à seul. Je l'ai prouvé. Alors maintenant, Trips, laisse-moi sur mon ring fêter mon titre comme il se doit. "




Et voilà l'inspecteur Roode qui fait son entrée ! Le champion WFA est accueilli par un tonnerre d'applaudissements. Triple H, avec un sourire narquois, en profite pour quitter le ring. L'inspecteur, dans son habituel ciré, et le chairman se croisent ainsi sur la rampe. Ils ne s'arrêtent pas mais leur regard en dit long sur ce qu'ils pensent l'un de l'autre. Ils ne seront jamais amis, pas après les accusations erronées de Roode, pas après Wrestlemania, mais il y a un certain respect entre eux. Ce respect... ne se lit plus quand Bobby monte sur le ring, et après avoir communier avec ses fans, fait face à CM Punk qui en profite pour congédier ses accompagnatrices.

Punk : " Oh Bobby... qu'est-ce que tu viens faire sur Mon ring ".

Roode : " Et bien... figure-toi que moi aussi je suis devenu champion à King of the Ring ! WFA Champ' BABYYYYY " !

(les fans hurlent et chantent des " Bobby Rooo " pendant de longues secondes )

Punk : " Oui oui en battant DH Smith j'ai vu ça... moi j'ai affronté Seth Rollins, t'avoueras que c'est quand même autre chose que ton roi canadien là " !

Roode : " Tu as affronté Seth Rollins dis-tu ? T'appelle ça un affrontement ? Il sortait d'un Triple Threat et d'un passage à tabac par la Wyatt Family ! Non... moi j'ai dû suer sang et eau pour l'avoir mon titre ! J'en ai bavé ! J'ai dû lutter face au Gang, face à mes propres démons, et face à un DH Smith au sommet de son art pour devenir champion " !

Punk : " Oh non Bobby pas toi ! Tu ne vas pas me sortir le couplet sur le mérite ? Toi tu as choisi la voie longue, moi j'ai pris le raccourci, c'est ça être un Fun Lovin' Criminal. "

Roode : " C'est assez ironique qu'on se retrouve au sommet au même moment... "

Punk : " Oui j'avoue ça fait un peu cliché... le commissaire face au criminel. "

Roode : " En fait (il se gratte la tête) pour le prestige du match j'aurai préféré affronter un mec comme Ziggler, ou Brock Lesnar, ou Seth Rollins... un des trois qui était dans le match pour le titre en fait... mais je dois avouer que j'aurai pas pris autant de plaisir à les battre que je vais en prendre à te battre " !

Punk : " Ah ça... les flics et la violence. Je suppose que c'est pour ça que personne n'aime les flics ".

Roode : " Je suis pas là pour être aimé... pourtant il me semble que j'ai plus de soutien que toi ".

Punk : " Normal... je suis trop bon pour eux. Ils sont jaloux de mon talent, jaloux de ma vie, jaloux de ma liberté, voilà tout ".

Roode : " ça t'embête pas si dans mon rapport je me contente d'écrire qu'ils ne t'aiment pas parce que t'es un gros con " ?

Punk : " Tu n'en serais pas à ta première erreur à la WFA hein ? Tu vois dans mon top 50 des enquêteurs je te mets à la 49 ème place entre Scoubidou et Franck Drebin. Sauf que eux... au moins ils font rire ".

Roode : " Vas-y Punk, rit... rit autant que tu le peux, parce qu'en attendant, tu portes ma ceinture " !

Punk : " Ta ceinture ? (Il la pose) Viens donc me la prendre " !

Roode s'avance alors... et le Punker quitte le ring en attrapant la ceinture, il se place près de ses accompagnatrices qui l'attendaient près du ring. Il fait un non de la tête à Roode avant de taper sur les fesses des jeunes femmes et de laisser l'inspecteur en assurant que le champion ne se bat pour rien. Quant à Roode, il communie avec les fans jusqu'à ce que la publicité soit lancée.


Booker : Gbacca

_________________
WFA:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FOZ
EC3
avatar

Messages : 911
Age : 24

MessageSujet: Re: WFA RAW 01/05/2016   Dim 1 Mai - 18:38

Oulala de grande annonces cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gbacca
Administrateur
avatar

Messages : 10316
Age : 32
Localisation : Trou de baal de Jabba le Hutt
Humeur : Fakhr/Nature Touch

MessageSujet: Re: WFA RAW 01/05/2016   Dim 1 Mai - 18:40

Ps : n'hésitez pas à venir discuter avec nous sur la bobox, si vous avez des questions, des envies, des souhaits de feud à l'avenir toussa toussa Very Happy

_________________
WFA:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JGabriel68
Hall Of Famer
avatar

Messages : 4867
Age : 22
Localisation : Atlanta, GA

MessageSujet: Re: WFA RAW 01/05/2016   Dim 1 Mai - 18:44

Excellent segment d'intro, Bacca !

Que de bonnes annonces réjouissantes ! Il était évident qu'avec la restructuration que subit actuellement la WFA, autant de ceintures ne serait plus justifié.
C'est embêtant pour mon titre Pure fraîchement acquis, mais quel match Silas Young vs Damien Sandow vs Finn Bàlor cheers !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gbacca
Administrateur
avatar

Messages : 10316
Age : 32
Localisation : Trou de baal de Jabba le Hutt
Humeur : Fakhr/Nature Touch

MessageSujet: Re: WFA RAW 01/05/2016   Dim 1 Mai - 18:44

En coulisses, nous retrouvons Goldust. Pas vraiment en coulisses, mais plus dans les escaliers de secours, bien à l'abri des regards. On peut lire un mélange de tristesse, et surtout d'abattement. Sans un mot, ses yeux sont plongés dans le vide.


La porte du fond s'ouvre et Dylan-Alexander Remington rejoint son grand ami Goldust. Voilà ce qui reste actuellement des cadres masculins d'Equality of Chance.


-Goldust, je...
-Economise ta salive. Je connais d'avance la réponse de Triple H.
-Il m'a confirmé que Paul de Burchill est blessé pour une durée indéterminée. Mais on parle minimum d'un an. Sans compter la rééducation, soupire le nain.
-Paulo... Dire que je m'attendais à ce qu'il nous trahisse... Et il m'a sauvé la vie contre la Beat Revolution. Quel con j'ai pu être encore une fois...
-Et pour Bo.... Triple H ne m'a rien dit. Lui-même ne sait pas s'il veut renouveler son contrat ou rejoindre l'invasion par Smackdown de la Lucha Underground.
-Dire que nous l'avions accueilli à bras ouverts...


Les deux hommes se taisent. DAR regarde le sol, dépité, alors que Goldust se cache dans ses bras.


-Equality of Chance revient à la case départ...
-Nous ne sommes plus rien, Dylan. Reconnais-le!
-Je... non... C'est une mauvaise passe et...
-Mais quelle mauvaise passe?!, s'emporte le Bizarre One. Quelle mauvaise passe?! Celle qui dure depuis des mois ou celle qui vient de reprendre?!? J'espère que tu as bien profité de notre règne formidable de quelques semaines, car maintenant EoC est finie!


D'un bond, l'ancien champion par équipe se lève et descend les escaliers. Son manager a à peine le temps de réagir.


-Où vas-tu?!
-Là où va notre faction. Nulle part!
-Goldust! Reviens! Goldust!


JR : Eh bien eh bien, il semblerait que tout ne tourne pas très rond du côté d'EoC ! Dire qu'ils étaient au sommet il y a quelques mois seulement ... Ça ne vous fait pas de la peine, Matt ?


MS : Ce qui me fait d'la peine, c'est de savoir qu'un travesti quinquagénaire et qu'un nabot irlandais aient pu croire qu'ils allaient réussir à la WFA ! La fin de cette mascarade est peut-être la plus belle nouvelle du soir !


JR : Vous êtes un homme sans cœur Matt ! Ils ont représenté l'espoir pendant des années, vous ne pouvez pas vous permettre de dire ça !


MS : Oh que si je peux ! Le catch, c'est sérieux Jim ! On n'est pas là pour accueillir tous les éclopés, tous les rejetés, toutes les raclures des bas-fonds qui écument WFA City ! La WFA, c'est une affaire d'hommes, des vrais, qui font jouer leurs muscles et leur talent ! Et aussi de femmes avec de gros boobs ...


JR : Votre vision des choses est tellement ... manichéenne ... En plus nos lutteuses sont parmi les plus talentueuses du monde et...


MS : Tant qu'elles ont de gros boobs ...


JR : Décidément, c'est impossible de discuter avec vous ! Soit, de toute façon nous avons mieux à faire ! Voilà le premier match d'un tournoi qui va nous occuper pendant ces prochaines semaines, destiné à déterminer le lutteur qui aura la chance d'entrer en trentième et dernière position lors du Rumble Match !


MS : Ah ! Hunico ! Voilà justement l'un de ces hommes virils et talentueux dont je vous parlais, Jim ! Il ne devrait faire qu'une bouchée de son piètre adversaire ...


JR : Je n'en serais pas si sûr Matt, Ryder a une revanche à prendre après sa désillusion de KOTR !




Justin Roberts : Ladies and gentlemen, the next contest is scheduled for one fall and is a part of the tournament for the thirtieth spot at the 2016 edition of the Royal Rumble ! Introducing first, weighing in at 205 pounds, from Juarez, Mexico, the Mercenary ... Huuuuunico !!!


Le mexicain apparaît sous les vifs sifflets du public de WFA City, qui n'a toujours pas digéré ses derniers actes. Malgré tout, Hunico ne s'en soucie guère : il sait qu'il a pris la meilleure décision, l'argent vaut bien plus qu'un titre factice. Une fois sur le ring, le Gringo le plus célèbre de la WFA s'avachit contre les cordes dans l'attente de son adversaire.




Justin Roberts : And his opponent, weighing in at 214 pounds, from Long Island, New York, he is the Long Island Iced-Z ... Zaaaaaack ... Ryyyyyyyder !!!


C'est une toute autre ambiance ! Zack, qui fait sa première apparition depuis la perte de son titre, a droit aux vivas de la foule. Le Woo Woo Woo Kid, d'abord hagard, cache bien vite sa frustration et se dirige vers les fans du premier rang qui tentent leurs mains et leurs appareils, dans l'espoir de récolter une petite tape voir, si la chance leur sourit, un selfie avec le lutteur. Hunico se désintéresse totalement de la scène, laissant à Ryder le soin de satisfaire ses Bro'. Une fois sur le ring, l'arbitre effectue les vérifications d'usage. Tout est prêt, le match va pouvoir commencer !




Hunico (TheStraightedge17) vs Zack Ryder (FOZ)



Les deux hommes se rejoignent au centre du ring, souriants. Ils sont sûrs de leurs forces, ça promet un bon combat. Ryder attaque le premier : son poing vient s'écraser sur la joue droite d'Hunico, qui recule de deux ou trois pas alors que les applaudissements fusent. Le mexicain revient sans attendre et, plus attentif, il dévie sans mal la seconde couche avant d'envoyer sa botte dans l'abdomen de l'Ultimate Broski. Suivi d'un coup de genou en plein dans la tempe ! Le mercenaire vient de calmer d'entrée son adversaire avec un coup des plus dévastateurs ! Ryder est au sol, complètement KO ... sait-on jamais ? Le tombé, 1, 2 et dégagement. Zack s'est ressaisi à temps. Néanmoins, il est à la main de son opposant. L'ancien homme de main du Gang le remet sur ses pieds et gratifie sa face de quelques droites bien senties. Petit à petit, le Long Island Iced-Z recule jusqu'aux cordes. Hunico lui passe alors les bras derrière celles-ci afin de l'immobiliser, et il se projette à l'opposé ... Clothesline ! C'est du moins ce qu'avait tenté le mexicain, mais un Double High Knee de Ryder en a décidé autrement. Quoique ... il semble que le mercenaire ait stoppé sa course à temps, et il a attrapé les jambes du Woo Woo Woo Kid ! Il le balance alors par-dessus les cordes ! L'ancien champion s'écrase violemment à l'extérieur du ring, sous les huées. Hunico est lui déjà au sommet du turnbuckle, prêt à s'élancer ... Somersault Senton ! Il touche son adversaire qui se relevait à peine ! Damn, c'était pratiquement sa Falling Star !


Ryder a très mal débuté ce match pourtant si important. L'Ultimate Broski subit beaucoup trop, et la dernière attaque l'a pas mal amoché. Il est balancé dans le ring par Hunico, qui remonte pour sa part sur la troisième corde. Veut-il en finir ? Il se jette ! Non, ce n'était qu'une feinte ... dans laquelle Zack a plongé tête la première ! Le Long Islande Iced-Z a roulé, puis s'est relevé, sans faire attention à son adversaire ... le Missile Dropkick en pleine nuque ! Ça a du faire sacrément mal ! Peut-être assez pour clôturer ce combat à sens unique ! Le mexicain s'allonge sur celui qui était encore champion il y a quelques semaines, mais l'arbitre lui indique que son pied est sous la corde. Pas de chance, il va falloir repartir à l'assaut ! Il attrape Ryder par le bras pour le remettre debout ... Short-arm Clothesline du Broski ! Enfin il se révolte ! Les deux lutteurs se retrouvent debout au même moment pour la première fois depuis le début du match, et c'est cette fois Hunico qui prend les devant ! Il tente une Clothesline qu'esquive Zack avant de courir prendre de l'élan dans les cordes. À son retour, il place un Flying Forearm Smash qui sonne totalement le pauvre mexicain ! Néanmoins, ce dernier parvient à rester debout ... soit, inversons les rôles : Ryder projette l'ancien champion Intercontinental dans les cordes ! Non, c'est contré. Hunico s'avance, prêt à réceptionner le malheureux Woo Woo Woo Kid avec un surpassement ... sauf que c'est bien lui qui visite le sol ! Gros Facebuster en contre de Ryder !


Le premier tombé du match pour Zack se solde par un compte de deux seulement. Ça n'entame pas la confiance fraichement retrouvée du Long Island Iced-Z, qui attrape Hunico par le cou et le redresse. Très vite le mexicain se retrouve sur les épaules de l'ancien champion, en position de Fireman's Carry Slam. Ce qui n'est pas vraiment à son goût ! Celui qui fut pendant un temps le larbin du Gang assène de violents coups de coude dans la mâchoire de l'Internet Champion qui vacille fortement ! Il réussit malgré tout à porter sa prise ... et balance la carcasse d'Hunico contre les cordes ! Le corps du pauvre homme rebondit brutalement dessus avant de finir au sol. Zack ne tergiverse pas, il souhaite profiter au maximum de sa bonne passe et traîne la dépouille vers le centre du ring. Descente du genou en plein sur l'épaule ! Le décompte, 1, 2 et une nouvelle fois le mexicain se dégage avant le 3. Ryder frappe le sol du poing par mécontentement, avant de lever les bras pour demander un peu plus de soutien au public déjà largement derrière lui. Hunico se remet seul sur ses jambes, bien que vacillant. L'Ultimate Broski en profite pour l'attraper par derrière, en position de Neckbreaker ! Sauf que le mexicain contre ! Il retourne même complètement la situation et se trouve à présent en position de placer la prise ! Second retournement ! Ryder ne se laisse pas avoir aussi facilement ... il place son Standing Neckbreaker ! Non, Hunico se retient de tomber. Il parvient même à se saisir des bras de l'Internet Champion et à se retourner pour placer ... un Double Underhook Backbreaker des familles !


Zack est sonné. Il a pris le genou d'Hunico en plein dans les omoplates, ce qui ne fait pas du bien croyez-moi ! Heureusement pour lui, le mexicain ne parvient pas à enchaîner et Ryder parvient à rouler en dehors du ring. Il prend soin, cette fois, de s'éloigner suffisamment des cordes pour éviter toute attaque. Les deux hommesprofitent de cette interruption dans l'affrontement pour reprendre leur souffle et panser leurs plaies aussi bien que possible. L'arbitre compte néanmoins le Broski, et ce n'est qu'une fois l'homme en noir arrivé à 7 que celui qui était encore champion au dernier RAW revient sur le ring. Hunico l'attendait de pied ferme, et il l'attaque sans délai ! Des stomps qui maintiennent le favori de la foule au sol, parfaitement placé pour un Boston Crab ! Le mexicain a attrapé les jambes de son opposant et il tente vainement de le retourner, jusqu'à ce que l'officiel lui intime l'ordre de lâcher étant donné que Zack a saisi les cordes. Le Woo Woo Woo Kid peut ainsi se relever en toute quiétude et reprendre le combat. Les deux hommes s'avancent prudemment l'un vers l'autre, attendant l'occasion de placer un assaut. C'est finalement l'Ultimate Broski qui la donne en se jetant tête la première dans la gueule du loup ! La sanction est irrévocable : le poing de Ryder est saisi au vol par Hunico qui lui retourne le bras avant de le ramener à lui pour une Key Arm Suplex de toute beauté ! L'ancien membre du Gang se dépêche de tenter un tombé, 1, 2 et ... non, pas 3.


Le mexicain est très déçu de ne pas l'emporter là-dessus, la manoeuvre étant pourtant magnifique. Mais si Ryder préfère s'en prendre un peu plus dans la tronche, pourquoi le lui refuser ... Avec des petits coups de pied aussi vicieux que honteux - lui valant une bonne bronca de la WFAréna - Hunico emmène Zack jusqu'au coin du ring où il l'assoit. Partant de l'autre côté en jouant avec la foule, l'ancien lutteur du Gang se prépare pour une attaque dévastatrice. Il s'élance ... Rolling Senton Bomb ! On a encastré le Woo Woo Woo Kid contre le turnbuckle ! Le pauvre Ryder est dans les vapes, il ne répond déjà plus aux sollicitations de l'arbitre alors qu'une nouvelle tentative de tombé avorte à cause, une fois de plus, des cordes trop proches. Qu'à cela ne tienne, il est temps d'en finir avec cette mascarade : Hunico traîne Zack jusqu'au centre du ring, place une descente de la cuisse pour faire bonne figure, et rejoint le même coin qu'avant. Une fois hissé au sommet, l'issue de ce match ne fait plus guère de doute ... Falling Star porté par le mexicain ! Oui, ça touche ! Enfin ... non ! C'est ... c'est très étrange mais il semblerait qu'un mouvement de hanche de l'Internet Champion réalisé à la dernière seconde lui a permis d'éviter la plus grosse partie du choc, absorbé par le sol ! Hunico a par contre pris très cher et il se retrouve les pattes en l'air ... ce dont profite Ryder pour faire le tombé ! Va-t-il l'emporter en opportuniste ? 1, 2 et ... presque 3 ! Il s'en est fallu d'un cheveu mais le mexicain a eu la présence d'esprit de se dégager !


Le match n'est pas fini, mais Hunico souffre toujours suite à ce terrible choc. C'est l'occasion rêvée pour l'Ultimate Broski d'en finir, lui qui n'a pas vraiment été à la fête depuis que la cloche a sonné. Les deux lutteurs se relèvent plus ou moins simultanément, mais l'ancien sous-fifre d'Orton et compagnie est plus mal en point. Zack capitalise sur cet état de forme avec un Inverted Atomic Drop qui fait souffler un vent de panique entre les oreilles du mexicain. Le pauvre homme sautille suite à l'impact, et ce n'est pas terminé puisque l'Internet Champion le gratifie d'une seconde couche ! Le voilà mûr pour la suite ... Ryder se projette dans les cordes sous les encouragements des fans, et lorsqu'il revient, c'est la cuisse en avant pour son Rough Ryder ! Roulade ! Roulade de l'ancien champion Intercontinental pour esquiver ! Emporté par son élan, le Woo Woo Woo Kid est stoppé seulement par les câbles entourant le ring. Il se retourne aussi vite que possible, mais trop tard : Superkick en plein dans les gencives ! Hunico a renversé le cours du match en deux mouvements ! Cette fois, plus question de plaisanter. Il ne tease pas la foule et grimpe tout de suite au sommet du turnbuckle le plus proche. Zack est immobile, la voie est libre ... Falling Star ! C'est passé, pas de doute ! Le mexicain soulève la jambe de son adversaire sous les huées, l'arbitre se précipite pour le compte ... 1 ... 2 ... 3 ! C'est terminé, Hunico l'emporte face à Zack Ryder !


Justin Roberts : Ladies and gentlemen, the winner of this match and qualified for the next round of this tournament ... Hunico !!!




Une belle victoire pour le mexicain, qui fait donc un premier pas vers cette place si importante de numéro 30 au Rumble. De son côté, Zack subit une nouvelle désillusion, il va devoir cravacher pour se sortir de cette mauvaise passe. Le mexicain, après avoir nargué la foule quelques instants, est le premier à regagner le vestiaire. Ryder, malgré la défaite, prend le temps de saluer ses Bro une fois remis du Falling Star.


Nous nous retrouvons très vite dans les vestiaires, où le revenant John Cena (sans doute son quatorzième retour, applaudissons le) discute tranquillement avec un caméraman. Peaufinant quelques échauffements, le marine semble déterminé. Depuis son rapide passage au sein de la Wyatt Family, un simple Pré Show lors de WFA King Of The Ring lui avait fait office de carrière. Autant dire que le père Cena est revanchard lorsuq’il quitte les vestiaires pour rejoindre le titantron. La foule est mitigée, mais laisse le bénéfice du doute au Champ’, alors que… alors qu’une silhouette reconnaissable entre mille croise sa route. L’ancien TV Champion s’arrête, et reluque une immense épée tatouée sur le torse d’un homme encore plus imposant. La caméra recule, et dévoile Brock Lesnar ! Challenger numéro 1 au titre mondial il y a encore quelques semaines, la légende vivante et ancien membre du GANG n’a rien pu faire contre les assauts de Ziggler et Rollins. Enervé, absent, il ne prête aucune attention à Cena. Le marine ricane, lui fait un petit signe de la main, aux bons souvenirs de leurs anciens affrontements, puis continue sa route.

John Cena : Pas bavard, la bête. You want some boys ?! COME GET S…

Lesnar ! Lesnar s’attaque à Cena ! Sans tambour ni trompette et à la stupeur des fans, The Beast vient écraser son homologue contre un distributeur de boissons qui explose sous l’impact ! Dieu… Attendez, le distributeur grésille, Cena semble presque électrocuté par la brutalité du combat qui n’en est pas vraiment un, des litres de soda se déversant sur lui alors que Lesnar s’acharne sur son cadavre. La foule hue copieusement ce geste dans l’Arena, des coups de poing et une volonté de démolir accentuant le rictus sadique de Brock. L’ancien numéro 01 de la compagnie, sans doute frustré de sa dernière défaite, s’éclate et récupère canette sur canette pour les détruire contre le crane du pauvre Marine. Prise d’élan…. Et le voilà qui s’écrase sur son vis-à-vis ! Mon dieu quel choc, les officiels et autres membres de la sécurité arrivent enfin, un peu tard sans doute. Inconscient, Cena ne réagit à aucun signe des médecins. Pour Lesnar, qui agrippe l’un des officiels par le col, ce n’est pas terminé. Il y retourne ! Le voilà qui prend Cena sur ses épaules et F5 ! F FUCKIN 5 ! Quelles images ladies and gentlemen, quelles images ! Le Chairman débarque quelques secondes plus tard, ordonnant une pause publicitaire après ces évènements d’une rare violence. La route vers le Royal Rumble s’annonce déjà anxieuse à la WFA version 2016 !


Bookers: EoC => Coffee // Match => Frog // Lesnar => TS17

_________________
WFA:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SwantonBomb
Head Booker
avatar

Messages : 1776
Age : 23

MessageSujet: Re: WFA RAW 01/05/2016   Dim 1 Mai - 18:46

Ce segment  bave jvc

Ces annonces  bave jvc

Ce show  bave jvc

Cette fédération  bave jvc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FOZ
EC3
avatar

Messages : 911
Age : 24

MessageSujet: Re: WFA RAW 01/05/2016   Dim 1 Mai - 18:52

La fin de l'EOC !

Bon match face à Hunico malgré ma défaite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SwantonBomb
Head Booker
avatar

Messages : 1776
Age : 23

MessageSujet: Re: WFA RAW 01/05/2016   Dim 1 Mai - 18:55

Super match entre Ryder et Hunico, bien joué Frog. Bravo au mexicain.

EoC, ça sent le sapin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gbacca
Administrateur
avatar

Messages : 10316
Age : 32
Localisation : Trou de baal de Jabba le Hutt
Humeur : Fakhr/Nature Touch

MessageSujet: Re: WFA RAW 01/05/2016   Dim 1 Mai - 18:59

Quelques semaines avant le King of The Ring, route 66, au cœur du désert, la nuit.


Britani est accoudée à son coupé sportif, sous la lune étoilée. Elle porte un débardeur noir, un jean troué, des lunettes noirs cachent ses yeux, malgré l'obscurité ambiante. Par chance, la lune l'éclaire. Une dépanneuse arrive, à son volant, un homme de taille moyenne, la quarantaine, les yeux fatigués, barbe naissante. Il descend de sa dépanneuse, puis s'approche de la lutteuse.

Dépanneur : " Alors qu'est-ce qui s'est passé miss... "

Britani : " J'vous l'aurais dit au téléphone si je le savais. C'est vous le professionnel ".

L'homme bougonne quelques mots, avant de soulever le capot de la voiture.

Dépanneur : " Bon bah votre voiture là, elle est foutue... vous auriez dû prendre américain, mais j'imagine à votre accent que vous n'êtes pas du pays de l'Oncle Sam hein ".

Britani : " Pas moyen de réparer ça " ?

Dépanneur : " Ici ? Pas avant quelques jour, au mieux, miss. Elle est à vous depuis quand la voiture " ?

Britani : " C'est une location ".

Dépanneur : " Ah... j'vous l'embarque pas la voiture alors ".

Britani : " Non " ?

Dépanneur : " Non, parce que je les connais ces zozos là. Si je la touche leur assurance va prétexter que c'est moi qui l'ai bouzillé ou trouver n'importe quoi pour pas payer. J'y touche pas moi. Bon par contre, si vous voulez je peux vous emmener vous, mais va falloir commencer à être plus gentille avec moi ".

Britani : " Et si je refuse " ?

L'homme s'approche l'air lubrique : " Vous savez y'a pas grand monde qui passe ici à cette heure de la nuit... "

L'anglaise sourit, avant d'envoyer un coup de pied dans les parties génitales du dépanneur et d'enchaîner avec un DDT sur le bord de la route. Elle ne s'arrête pas là toutefois et commence à l'assaillir de coup de pieds dans les côtes à multiples reprises. A l'écran, pour faire comprendre ce à quoi elle pense, on revoit entre chaque coups de pied des scènes de la déconvenue, c'est le moins qu'on puisse dire, qu'a été son mariage avec Kendrick. Visiblement, elle a besoin de se défouler et reporte sa haine sur le dépanneur. Après un moment, alors qu'il continue de gémir, elle finit par se ressaisir et elle s'arrête. Elle jette ses lunettes, se prend la tête à deux mains. Visiblement, elle est perdue et regrette ce qu'elle vient de faire. Elle se retourne d'un seul coup, et voit un homme, que la foule dans le stadium reconnaît tout de suite (la scène étant diffusé dans la WFAréna sur le titantron) à savoir Bray Wyatt. Britani se fige, il sourit.

Bray : " Pourquoi t'arrêter Britani ? Libère tes chaînes, libère toi, cet homme est un porc. Il voulait de violer Britani, comme Kendrick t'a violée. Les hommes sont mauvais Britani... et tu as le pouvoir en toi de leur donner une leçon qu'ils n'oublieront pas de si tôt ".

Britani : " Il a compris je pense ".

Bray : " Oh vraiment ? Et tu crois que Kendrick a compris lui ? Tu es faible Britani... ils t'ont rendu faibles, tout ceux que tu as écouté. Regarde-toi, je vois... un tel potentiel en toi, mais il est gâché. Gâché par tes parents, à cause de l'éducation toute formatée de ta petite bourgeoisie d'Angleterre qu'ils t'ont donné. Gâché par ton prétendu ami... Georges, le majordome. C'est lui qui t'a poussé dans les bras de Kendrick, c'est lui qui t'a poussé à arrêter de faire ce qui te plaisait, à savoir obtenir la ceinture à n'importe quel moyen. Tu étais prête à tout, prête à briser les carcans de ton éducation, prête à briser les règles que t'imposaient la société... et tu as suivi leurs règles, à cause de lui... et regarde-toi. Cet homme sera-t-il puni pour t'avoir agressée ? Bien sûr que non... s'il n'était pas si fier il irait sans doute porter plainte mais... il aura trop honte de dire quoi que ce soit... parce que tu es une femme. Il pense que tu es faible... Kendrick le pensait aussi, Georges le pensait aussi... moi... je sais qu'ils t'ont affaibli pour faire d'eux leurs jouets. Ils ont tous joué avec toi, Kendrick, Georges, James. Et pourquoi as-tu perdu ? Parce que ce jeu là... n'est pas ton jeu ! Je vais te montrer les règles du jeu du monde auquel tu appartiens ".

Le gourou fait un signe de tête. Britani se retourne. Derrière elle, Sheamus, The Pope et Bad Luck Fale. Les trois hommes passent à tabac le dépanneur, le laissant ensanglanté, et presque sans vie.

Britani : " Va-t-il mourir " ?

Bray : " Il ne fera plus jamais de mal à qui que ce soit... il ne TE fera jamais plus de mal. Et regarde mes chers agneaux, ils n'ont aucun remord. Je peux t'apprendre à ne plus regretter, à ne plus avoir mal, à ne plus pleurer... il te suffit de me suivre ".

Britani : " Je pourrai repartir " ?

Bray : " Quand tu veux... je n'ai jamais emprisonné qui que ce soit ".

Il rit quelque peu, puis sourit, et enfin tend sa main à la lutteuse qui la saisit. Elle part avec lui, la Wyatt Family et l'anglaise disparaisse alors, dans le noir, comme s'ils n'avaient jamais été présents sur cette route isolée.


*** ***


Retour sur le ring avec Justin Roberts, ne laissant pas l'occasion à Striker et JR de commenter ce segment diffusé sur le titantron et à l'écran.



Roberts : " Le prochain combat est prévu en un tombé et est un match du premier tour du tournoi pour la 30ème place du prochain Rumble Match " !





" D'Hollywood, Californie, 213 pounds à la pesée... Dolph Ziggler " !


L'ancien champion du monde poids lourd arbore un air déterminé. Il a perdu son titre mais pas sa motivation. Après quelques taunts sous le titantron, il avance le long de la rampe sous les applaudissements très nourris du public. Une fois au centre du ring, il attend son adversaire.




" De Marievielle Québec Canada, 220 pounds à la pesée... Kevin Steen " !


Le dernier vainqueur du Royal arbore un air confiant. Il hurle à qui veut bien l'entendre malgré les huées qu'il se succèdera à lui-même après avoir remporté ce tournoi. Il arrive finalement sur le ring où il fait face à son adversaire. L'arbitre fait signe au time keeper sans perdre de temps, la cloche sonne, la rencontre va pouvoir commencer !


Les deux hommes se tournent autour permettant à la foule de faire chauffer sa voix. Rapidement, des "let's go Ziggler" montent mais... après quelques uns d'entre eux des " Kill Steen Kill " prennent le relais. Alors que la foule fait monter le son, les deux lutteurs s'arrêtent de bouger un instant, afin de partager cet instant avec le public. Dans les tribunes, la WFA n'est pas morte. Dolph sourit... Steen sourit, narquois, avant d'insulter son adversaire et de se jeter sur lui. Il le saisit, l'entraîne contre les cordes et le projette dans les cordes à l'opposé. A l'aide de son genou Steen fait choir son adversaire au centre du ring. Il le saisit en collier arrière alors qu'il est encore à terre et travaille son cou. Mais Dolph ne se laisse pas faire longtemps et parvient à se remettre debout. Il envoie plusieurs coups de coude à son adversaire, se libère... et reçoit un coup de pied dans l'abdomen. DDT enchaîné par Steen, qui ne passe pas, il est projeté par Ziggler dans les cordes. Ce dernier le suit, et porte une clothesline qui fait passer Steen... par-dessus la troisième corde ! Ce dernier, vexé, frappe contre le tablier du ring après s'être relevé. Est-ce un avant du goût du Rumble Match ?


Dolph provoque son adversaire en lui faisant signe de revenir sur le ring; Ce dernier monte sur le tablier avant d'en redescendre rapidement en voyant Ziggler tenter de lui porter un superkick. Steen, qui n'est pas du genre à reculer, remonte toutefois aussitôt dans la zone de combat en passant sous les cordes à proximité. Il parvient ainsi à passer dans le dos de Dolph et il lui porte un tombé. Un, dégagement de Dolph. Mais à peine ce dernier se remet-il debout qu'il reçoit un superkick de la part de Steen. Ziggler vacille. Steen porte une Back Suplex et enchaîne avec un nouveau tombé. Un, deux, dégagement de Dolph. Le vainqueur du dernier Rumble Match ne perd pas de temps et saisit son rival par les cheveux. Il l'entraîne dans le coin le plus proche. Steen monte sur la première corde avant de chuter à cause de son adversaire. Dolph le rejoint et porte plusieurs coups de poing dans le crâne de son rival, assis sur le coin du ring. L'ancien champion du monde poids lourd lève un poing rageur... Diving facebuster ! Le tombé enchaîné... un, deux, dégagement de Steen !


La foule applaudit chaleureusement la manœuvre tandis que des ralentis la montrent à plusieurs reprises, à différentes vitesses et sous différents angles. Les deux hommes se relèvent et s'envoient des coups de poing l'un après l'autre sous des "yeah" aux tonalités différentes. Steen prend finalement le dessus et porte une violente Powerbomb à son adversaire. Kevin ne porte pas de tombé et relève son adversaire pour une seconde Powerbomb ! Mais il se fait contrer ! Ziggler passe derrière son adversaire qui se retourne... Double Superkick ! Les deux hommes se sont touchés et tombent au sol sous les applaudissements de la foule. Ils se sont littéralement séchés l'un l'autre. L'arbitre de la rencontre, Jack Doan, les compte. Il en arrive à six lorsque Steen se relève. Il observe son adversaire, fonce dans les cordes à l'opposé, revient... Running Senton ! Mais Dolph s'est écarté et Steen s'est explosé le dos ! Dolph en profite pour porter une série d'Elbow Drop à son adversaire au sol. La foule les compte. Arrivé au neuvième, Ziggler se déhanche avant de porter le dixième, plus puissant et d'enchaîner avec un nouveau tombé ! Un, deux, et dégagement de l'ancien vainqueur du Rumble !


La rencontre est indécise et le public semble l'apprécier. Des " Steen Kill Steen " répondent aux "Let's Go Ziggler" alors que l'ancien champion du monde poids lourd vient d'envoyer son adversaire dans le coin en bas à droite de l'écran, dos en premier. Il lui fonce dessus... Stinger Splash ! Esquivé par Steen ! Dolph s'est explosé le crâne, il vacille. Superkick de Steen. Dolph se retrouve assis dans le coin. Steen fonce dans le coin opposé. " I'm gonna kill you son of a bitch ", lance-t-il avant de s'élancer de nouveau sous les applaudissements de ses fans et les huées de ceux qui soutiennent Ziggler. Cannonball ! Steen éloigne Ziggler du coin du ring en le traînant au sol. Il monte ensuite dans le coin sus-nommé... High Angle Senton Ball ! Qui passe ! Le tombé ! Un, deux, trois, non ! Simplement deux ! Steen se tient la tête à deux mains ! Il n'en croit pas ses yeux. Mais cette fois il semble en avoir assez. " It's over son of a bitch ! 'cause i'm Kevin Fuck'in Steen " ! Il relève son adversaire... petit paquet ! Un, deux, dégagement de Steen qui est furieux ! L'ancien vainqueur du Rumble se relève, tente de proter un coup d'avant bras, esquivé par Ziggler qui porte un neckbreaker en contre ! Dolph fonce dans les cordes, revient vers son adversaire... Famouser ! Famouser ! Le tombé ! Un, deux, tr, non ! Une fois encore... simplement deux !


Dolph en a vu d'autres et ne panique pas. Même s'il aurait sans doute préféré un re-match, entrer en 30ème place lors du prochain Rumble Match peut être une sacrée alternative pour obtenir un match pour le titre majeur qui sera d'ici à Wrestlemania, unifié. Dolph se place dans le dos de son adversaire et lui hurle de se relever. L'excitation croît dans la foule. Steen se relève... Zig Zag ! Non ! L'ancien vainqueur du Rumble a eu le réflexe de se baisser. Il se réfugie dans les cordes ce qui ne plaît pas à Dolph qui le poursuit. Ziggler tente de relever son adversaire qui se tient aux cordes mais ce dernier le fait passer par-dessus la troisième corde ! L'ancien champion du monde et champion de la WFA, toujours invaincu à WFA Wrestlemania parvient toutefois à retomber parfaitement sur le tablier. Mais Steen l'a vu et porte un coup de la guillotine à l'aide des cordes. Il fait ensuite passer Ziggler entre la deuxième et la troisième corde avant de le saisir... Package Piledriver ! Package Piledriver ! Le tombé ! Un, deux, trois ! Non ! Dolph a posé le pied sur la première corde ! Quel réflexe ! Steen est fou de rage ! Il traîne son adversaire jusqu'au centre du ring avant d'effectuer un nouveau tombé. Un, deux, et dégagement de Ziggler. Steen ne perd pas une seconde, il relève son adversaire, le projette dans les cordes... Pop-up Pow... non Dolph est parvenu à se libérer, en passant par-dessus son adversaire. Il est donc dans son dos... Zig Zag ! Zig Zag ! Un, deux, trois ! C'est terminé ! Victoire de Dolph Ziggler qui va communier avec ses fans !


" Le vainqueur de ce match, qualifié pour le prochain tour du tournoi pour l place de 30ème entrant au prochain Rumble Match... Dolph Ziggler " !


Striker : Maintenant que Ted n'est plus là... je dois me réjouir de la victoire d'un ancien de la Team Perfection je suppose...

JR : Ce qui est sûr c'est que Ziggler vient d'éliminer un sérieux concurrent à la course à la trentième place. Steen doit voir son rêve de se succéder à lui-même s'éloigner.

Striker : Et Ziggler a fait un grand pas de plus vers le Main Event de Wrestlemania.



[MVP et Jeff Hardy] restent au sol un long moment, tout deux semblant souffrir de la fatigue et de la douleur. Ils se relèvent au compte de sept de l'arbitre et commence à s'envoyer des droites. Les bouh et les yeah sont lancés en écho par le public à chacun des coups des deux protagonistes du match. Les deux hommes vacillent longuement après chaque coup et on sent que chacun d'entre eux pourrait être le dernier. Les bouh et les yeah continuent de s'enchaîner, lentement, accompagnés de "oooooh" qui marquent la durée entre deux échanges. Finalement, c'est un bouh qui clôt ce long échange. MVP saisit Jeff par l'épaule et la frictionne, le faisant hurler de douleur. Il le positionne ensuite pour son 305... mais Jeff parvient à se dégager au tout dernier moment ! Twist of Fate ! Twist of Fate ! Le tombé ! Un, deux, trois ! Non ! Non ! dégagement de MVP ! Jeff n'en croît pas ses yeux, qui sont presque larmoyants tant il semble souffrir. Il monte au sommet du coin le plus proche... Swanton Bomb ! Encore ! Elle passe aussi ! Jeff est tombé sur son adversaire mais il ne bouge plus, son épaule le faisant trop souffrir. Par chance pour lui, il est tout de même dans une position valable pour un tombé ! Un, deux, trois...

Ce replay de King of the Ring ravit la foule de la WFAréna.




Et voici Jeff Hardy ! Le King of the Ring 2016 ! Il ne porte pas de couronne, ni de sceptre comme certains avant lui qui n’hésitaient pas à porter pour montrer qu’ils étaient le gagnant du prestigieux tournoi ou même de cape.

Là, le vétéran porte juste une chemise ouverte, un débardeur et un jean avec des baskets. Il ne fanfaronne pas, pas de taunt, pas de célébration ni même le moindre signe aux fans ou public de la WFAréna. Ce n’est pas la forme pour le roi.

La foule donne encore plus de voix pour motiver Jeff Hardy.

Jeff Hardy monte sur le ring et s’apprête à prendre la parole.

Jeff Hardy : J’aimerai pouvoir vous dire et même le penser un minimum mais… j’aimerai croire que à King of the Ring, un roi est parti, DH Smith, et je dois prendre le flambeau… enfin le trône mais non…

« JEFF ! JEFF ! JEFF ! » scande la foule.

Jeff Hardy : La vérité est qu’un Hardy est parti à cause d’un autre Hardy. Vous avez vu la belle image après ma victoire mais le résultat est clair… j’ai envoyé mon propre à la retraite.

Il n’y a plus un bruit dans la salle.

Jeff Hardy : Est-ce que je veux le venger ? Est-ce que je le peux ? Même pas. Matt avait raison. Je suis incapable d’être quelqu’un seul. J’avais besoin de lui et maintenant que je l’ai dégagé… je me perds. Et je vais me perdre encore plus et c’est pas ce putain de titre de King of the Ring qui va me sauver. Je ne veux pas être sauvé. Parce que je pense que je ne peux pas l’être et je ne le mérite pas. Peu importe ce que vous dites. Je vous suis reconnaissant mais Matt avait raison ma carrière reposait sur une vérité cachée qu’il a exposée au grand jour. Je ne suis pas le lutteur que je dois être. Il est temps pour moi de sombrer… de sombrer profondément… dans la folie. On m’a dit extrême, charismatique et maintenant fou, dérangé et dément.

Un groupe de fans scande alors « The Insane Enigma »

Jeff Hardy : Je n’ai plus aucun plan. Cette victoire au King of the Ring appartient au passé, à un notre moi. Et cette partie de moi disparaitra définitivement au prochain RAW quand j’utiliserai mon title shot.

« YEAH ! »

Jeff Hardy : Et puisqu’il faut choisir un adversaire alors je choisis ce crétin de Punk.

La foule est partagée, certains sont en transe devant ce changement soudain de personnalité de Jeff Hardy, certains sont déçus notamment beaucoup d’enfants. La caméra s’attarde même sur un enfant enlevant même la peinture sur son visage. L’image bouleverse. Mais, Jeff Hardy semble décidé, bien que perdu, il n’est plus le même.

Jeff Hardy adopte à présent des mimiques inquiétantes. Il passe sa main sur le visage, ouvre les yeux en grand et se décoiffe complétement.

Jeff Hardy : Je me fiche de gagner ou non au prochain RAW, ce que je veux c’est enterrer ce qu’il reste de Jeff Hardy. Je dois l’éliminer une bonne fois pour toute comme quand j’ai éliminé Matt. Mon frère était parfois le pire des crétins mais il mérite que je me batte contre ce qu’il voyait de pire en Jeff Hardy. Jeff Hardy a pris sa retraite en même temps que Matt.

L’inquiétude règne de plus en plus dans la salle.

Jeff Hardy : A présent… ne vous inquiétez plus… pour moi ou pour Jeff Hardy. Inquiétez-vous pour CM Punk et ce que je vais lui infliger au prochain RAW. Son titre ne sera peut-être pas miens mais lui… je vais le détruire membre après membre pour qu’il n’en reste que des morceaux. Vous me supplierez d’arrêter et quand vous m’implorez, vous comprendrez que Jeff Hardy appartient au passé.

Une voix s’élève alors dans la WFAréna.

??? : Mais t’es qui alors ?

Jeff Hardy, ou ce qu’il en reste, se retourne et voit qu’il s’agit d’un fan.

Il sourit.

Puis il descend du ring et passe par-dessus la barricade pour aller le voir.

Jeff Hardy : Tu veux savoir ce que je suis.

Jeff Hardy se penche à l’oreille du fan.

Jeff Hardy : Je suis qu’un fou.

Jeff Hardy le regarde et affiche un grand sourire sur son visage.

TWIST OF FATE ! TWIST OF FATE SUR LE FAN ! Mais il est complétement cinglé ! Jeff Hardy prend la chaise sur laquelle le fan était assis et le passe à tabac. Les images sont choquantes et il est certain que Jeff Hardy en subira les conséquences. La sécurité intervient mais Jeff lève les bras comme pour se rendre. Les trois membres s’approchent de lui mais Jeff envoie un coup de pied dans les valseuses d’un des trois avant de frapper le deuxième avec la chaise puis le troisième.

Les spectateurs autour de Jeff sont effrayés mais certains, un bon tiers de la salle apprécie cette folie.

Jeff Hardy attrape une caméra et se filme.

Jeff Hardy : Punk… Oui c’est à toi que je parle. Tu veux savoir pourquoi toi ? Honnêtement…je n’en ai aucune idée.

Jeff Hardy balance la caméra sur le caméraman qui s’écroule.

Mais que lui arrive-t-il ?

On marque une pause et WFA RAW revient.



Bookers : Segment 1 + match : Gbacca Segment 2 : Swantonbomb

_________________
WFA:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JGabriel68
Hall Of Famer
avatar

Messages : 4867
Age : 22
Localisation : Atlanta, GA

MessageSujet: Re: WFA RAW 01/05/2016   Dim 1 Mai - 19:00

Clap de fin pour l'EoC, ou vont-ils réussir à se renaître de leur cendre ? Un dernier baroud d'honneur avec quelques nouvelles recrues ? C'est dommage, mine de rien, c'est une faction qui a su traverser les époques de la WFA sur ces dernières années.

Très bon match ensuite, bravo Frog. C'est bien écrit, pas trop long. Pas de soucis FOZ, ton Ryder saura rebondir à n'en pas douter, il faut persévérer ! Et hâte de voir la suite pour Hunico, car il y a (toujours) du potentiel.

Enfin Lesnar qui déglingue Cena. C'était bon, franchement. Si quelqu'un veut sérieusement relancer le perso de Johnny, bon courage. Le voir servir de paillasson nous change de la réalité ^^'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SwantonBomb
Head Booker
avatar

Messages : 1776
Age : 23

MessageSujet: Re: WFA RAW 01/05/2016   Dim 1 Mai - 19:04

J'ai eu peur quand j'ai lu le segment de Britani. Ca fout les boules franchement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FOZ
EC3
avatar

Messages : 911
Age : 24

MessageSujet: Re: WFA RAW 01/05/2016   Dim 1 Mai - 19:05

Encore de bons segments Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gbacca
Administrateur
avatar

Messages : 10316
Age : 32
Localisation : Trou de baal de Jabba le Hutt
Humeur : Fakhr/Nature Touch

MessageSujet: Re: WFA RAW 01/05/2016   Dim 1 Mai - 19:14

JR : De retour mesdames et messieurs pour ce WFA RAW, première étape d'une nouvelle ère qui s'annonce grandiose !


MS : Pour une fois Jim je vous rejoins entièrement, ce soir débute la Punk-ère ! Bon Dieu que je suis impatient de le voir démolir l'inspecteur Derrick au Rumble, haha !


JR : Si vous l'dites Matt, si vous l'dites ... Ah, on m'informe que les choses bougent en backstage ! Il semblerait que Triple H ait convoqué Mizanin suite à ses agissements du King of the Ring. Ça va barder pour son matricule !


***


Effectivement, l'image qui nous parvient est celle de l'Awesome One, debout devant le bureau de l'homme en charge du show. Triple H se masse les tempes de longues secondes, ce qui agace passablement Mizanin, les bras croisés et les traits tirés.


Triple H : Bon ... Mike ... Qu'est-ce que c'était que c'bordel ?


Mike : De quoi tu veux parler, Hunter ?


Triple H : De ta putain de boucherie sur Zayn bordel ! Tu lui as pété la jambe ! Mais ... mais qu'est-ce qui t'as pris, merde !?


Mike : Oh, ça ... C'est simple, j'ai estimé que ce combat ne présentait aucun intérêt pour moi. C'est tout.


Triple H : Et donc ... tu as décidé de détruire la vie d'un gars en qui on plaçait pas mal d'espoir, parce que ça te faisait chier de l'affronter ?


Mike : C'est ça, c'est tout à fait ça !


Triple H : Alors t'es vraiment tombé aussi bas ...


Mike : Ne t'avise pas de me faire la leçon, Hunter. Je suis pas un de tes sous-fifres, alors passe-moi tes discours.


Triple H : De toute façon, un discours ne changerait plus grand-chose. Tu n'as définitivement plus rien de bon en toi.


Mike : La faute à qui ?

Triple H : Peu importe. En tout cas, tu ne t'en sortiras pas comme ça cette fois. Je refuse de laisser passer une agression aussi lâche.


Mike : Oh ... nous y voilà alors, tu comptes me dégager ?


Triple H : Je t'avoue que j'y ai pensé. Malheureusement, avec ce qui nous est tombé dessus dernièrement, j'ai besoin de toi. Ça me fait chier, mais c'est comme ça, alors je ne vais pas te renvoyer. Je t'inflige une suspension, avec effet immédiat, jusqu'au Royal Rumble. Tu n'auras pas accès au Performance Center, tu ne seras pas à RAW, bref, je ne veux pas entendre parler de toi jusqu'au prochain PPV. C'est clair ?


Mike : Tu m'offres des vacances ? Merde, si j'avais su j'aurais cassé des fémurs beaucoup plus tôt ...


Triple H : La ferme, Mike ! C'est sérieux bordel, c'que t'as fait est inacceptable ! Par ailleurs, en plus de ta suspension, tu rentreras le premier au Royal Rumble. J'ose croire que ça te fera réfléchir ...


Mike : Réfléchir ? Parce que tu crois vraiment que c'est une sanction, ça ? Putain Hunter, je...


Triple H : Ne m'appelle plus Hunter ! Je ne suis plus ni ton ami, ni ton collègue, je suis ton boss. Tu as perdu le droit de m'appeler comme ça depuis longtemps, et j'en ai assez que tu te permettes ce genre de familiarités, Mike. N'oublie pas que tu n'es rien de plus qu'un lutteur, cette fédération ne t'appartient pas !


Mike : Rien de plus qu'un lutteur, vraiment ? Putain, Hunter, tu as oublié qui je suis ou quoi ? Je suis Mike Mizanin ... je suis le Miz ! J'ai fait trois fois plus de choses ici que toi, j'ai changé le cours des choses simplement en étant ce "simple lutteur" ! J'ai déjà marqué l'histoire lors d'un Royal Rumble, tu l'as déjà oublié ? Ne crois pas que les brindilles que tu places sur ma route vont m'empêcher de recommencer ! Tu veux savoir pourquoi j'ai agressé Zayn ? Parce qu'il ne méritait pas de m'affronter ! Je suis un champion, je suis le meilleur lutteur de la WFA ! Avant de m'en retrouver là, j'ai du prouver ma force des dizaines et des dizaines de fois, et il n'est pas question que je me retrouver face à quelqu'un qui ne le mérite pas un minimum. La période où je m'en contentais en ruminant sur mon sort est terminée Hunter ! J'ai compris que pour vous détruire, je devais me retrouver à nouveau au sommet, et c'est précisément là que je me rends ! Ne te méprends pas, boss, je ne suis pas un simple lutteur. Je suis ton ennemi, le tiens et celui de cette fédération. Suspend-moi, pénalise-moi, tu peux même essayer de me dégager de force si le cœur t'en dit ... c'est déjà trop tard. J'ai enfin trouvé mon objectif, je réduirai bientôt tout ça en cendres ! Prépare-toi bien Hunter, Zayn n'était rien de plus qu'un avertissement.


Triple H s'est levé pendant le monologue, il se retrouve donc à hauteur du Miz. L'Awesome One ne bouge pourtant pas d'un pouce. Hunter fait son maximum pour se contenir. Non pas qu'il craigne de se faire coucher, ce qui aurait de grandes chances d'arriver étant donné son statut de retraité, mais son nouveau job l'oblige à une certaine exemplarité.


Triple H : Dire que j'ai cru que c'était toi, la relève ...


Mike : On fait tous des erreurs, Hunter. On se verra au Rumble. Prépare bien ton jeu ...


Mizanin se retire, escorté par deux membres de la sécurité qui attendaient sagement derrière la porte du bureau. L'Awesome One ne résiste pas, ça n'aurait aucune utilité. De son côté, Triple H finit par envoyer son poing droit dans un mur, une fois seul.


***


JR : Eh bien ... Je ne sais pas vraiment quoi dire ...

MS : Bravo, Jim. Il n'y a rien de plus à dire ! Enfin quelqu'un qui ose s'opposer à cette oligarchie infâme qui nous prend pour des idiots et nous impose ses produits dérivés sur pattes ! Bravo, Monsieur Mizanin !


JR : Je crois que vous ne comprenez pas, Matt. Le Miz veut en finir avec la WFA ...


MS : Je l'ai parfaitement compris, je ne suis pas Santino ...


JR : ... ce qui implique vos chères amies de la division féminine.


MS : QUEUHOI !?! Mais ... mais ... mais il n'a pas le droit ! Qui il est cet enfoiré pour venir nous menacer comme ça, hein ? La WFA va l'écraser, littéralement ! Nous nous délecterons de sa défaite, nous marcherons sur son cadavre [...]


JR : C'est triste, tout de même. Mizanin a un jour représenté l'espoir d'une nouvelle génération, et aujourd'hui qu'elle s'est finalement installée, il tente de la détruire ...


MS : [...] et lorsque nous raconterons cette histoire à nos enfants, le visage du héros qui portera le coup fatal s'imprègnera dans leurs cœurs !


JR : Bon, mon cher Matt, il est temps de passer à quelque chose de plus sympathique ! Regardez qui voilà !


MS : Oh ... oh ... oui, enfin !






La General Manager des Knockouts se présente sous le titantron. Des chants "Queen of the Ring" démarrent.

Serena : WFA Universe ! La soirée du King of the Ring a été... bon, disons-le franchement, ça a été un sacré bordel. Et bien sûr, ma division a été touchée. Certaines de mes lutteuses sont parties. Les restantes se comptent désormais sur les doigts d'une main. Mais vous savez quoi ? On s'en cogne ! La qualité avant la quantité ! La WFA n'est pas puissante grâce au nombre mais parce qu'on a des putains de talents !

Le public montre qu'il est d'accord en applaudissant à tout rompre.

Serena : En fait, cet écrémage est une bonne chose. Moins de Knockouts payées à rien faire. Il ne reste que les meilleures, celles qui ont vraiment l'envie, la rage au ventre. Étrangement, ce ne sont que des femmes que je ne peux pas sentir.

Serena se met à rire.

Serena : Vous savez aussi ce qui est drôle avec cette scission ? C'est ça.

Deeb se retourne vers le titantron et c'est Mickie James qui vient la rejoindre, la tête basse. La General Manager lui tend le micro.

Mickie : Je... je voulais présenter mes excuses à Serena. Pour avoir tenté d'usurper sa place de General Manager.

Serena lui fait signe de continuer et James soupire.

Mickie : Elle est une bien meilleure dirigeante que moi. Sans mes... mes liens avec la direction, je ne suis plus qu'une lutteuse comme les autres. C'est bon, tu es contente ?

Serena : Ravie.

Mickie : Tu sais, j'aurais pu partir. On m'a offert beaucoup de choses pour que je le fasse. Mais je ne l'ai pas fait. Parce que tout ce que j'ai accompli, c'était pour cette fédération. J'aime la WFA et...

Serena : Ca ira, Mickie. Merci. Allez, tu peux nous laisser.

Deeb lui fait signe de partir et Mickie s’exécute.

Serena : Ah, je sais. Je me suis fait un petit plaisir. Comme lorsque j'ai décidé de montrer à Sasha qui était vraiment le boss. Mais il fallait bien que quelqu'un lui rende la monnaie de sa pièce, non ? J'ai été trop laxiste, désormais, je peux vous dire que ça va changer d'ambiance ! Je vais faire de cette division le fer de lance de la WFA. Peu importe que notre roster soit réduit, peu importe qu'on n'ait pas de budget, peu importe qu'une de mes filles se mette à adorer un démon ! Cette division vivra !

Deeb lance le micro et lève les bras sous les applaudissements du public. Elle disparait ensuite sous le titantron.[/quote]







Les lumières se sont éteintes, Bray Wyatt fait son entrée accompagné par Britani Knight, Sheamus et le Pope. Ces derniers s'avancent sous les huées des fans jusqu'au centre du ring. Bray a un micro, il le porte à la bouche quand...




Les lumières toujours éteintes ne masquent pas l'arrivée de Seth Rollins. Ce dernier arbore un sourire narquois. Il porte de nouveau, par-dessus ses vêtements, sa bure habituelle. Il semble plus sûr de lui que ces derniers mois, notamment après sa récente victoire, et malgré le cahs-in et les violences subies lors du King of the Ring. L'arrivée de celui qui contrôle l'âme de l'ancien dieu égyptien suscite des applaudissements, sans doute parce que cette rivalité était attendue depuis près d'un an maintenant et les premiers jalons posés lors du dernier No Way Out.


Seth lève ses bras lorsqu'il arrive sur le ring, et une lumière purpurine éclaire désormais le ring. Visiblement, Seth a retrouvé ses pouvoirs. Ce dernier, qui a également apporté un micro, est le premier à parler.


Seth : " Je crois que tu m'as sous-estimé Bray. Tu n'aurais pas dû te dévoiler... non... oh certes tu m'as coûté mon titre, pour la deuxième fois, mais... maintenant dès que j'ai su d'où provenait cette lumière bleue, il m'a été facile de récupérer mes pouvoirs. Une fois débarrassé de toi... il me sera facile de récupérer ma ceinture ".

Bray : " Et que crois-tu connaître de moi Tyler Black " ?

Seth : " Je sais que tu es dans un corps d'emprunt... je connais cette cérémonie tu sais... puisque j'ai étudié les mêmes écrits que celui que tu as piégé... Windham Rotunda. pour en faire ta petite marionnette. Sauf que moi... j'ai réussi à prendre le dessus sur le démon... et c'est moi qui l'ai piégé dans mon corps. Et tu sais quoi... Bray... moi aussi j'ai mon temple, moi aussi j'ai mes disciples, moi aussi j'ai mes érudits, moi aussi j'ai une bibliothèque qu'envierai n'importe quel musée. Lorsqu'on lit les bons livres, lorsque l'ont invoque les bons morts... ils chuchotent. Et tu sais ce que chuchotent les enfers Bray ? Ils chuchotent que tu as été banni des enfers par Satan lui-même... ils chuchotent ton nom... et qui connaît le nom d'un démon... sait comment le combattre... Légion ".

Bray à une expression terriblement dure, puis il sourit : " Ah ah ah ah... pauvre petit homme. Pauvre... pauvre... petit homme. Crois-tu vraiment que tu as pu récupéré tes pouvoirs par toi-même ? Je t'ai laissé les reprendre... je t'ai laissé trouver toutes les informations que tu voulais. Sais-tu pourquoi ? Parce que Sœur Abigail m'a dit... que je devais te battre en pleine possession de tes moyens. Tu n'es... rien qu'un petit mortel. Ooooh pas n'importe quel mortel, il est vrai que tu as réussi à dompter l'âme d'un dieu. Mais ton dieu est ancien, fatigué, et pitoyable. Tu m'as pris pour un enfant, tu m'as sous-estimé... et je n'ai pas oublié cela, maintenant c'est moi qui vais t'humilier " !

Seth : " M'humilier hein ? Et comment comptes-tu t'y prendre ? Visiblement... pas seul. Peut-être es-tu trop lâche pour m'affronter seul à seul " !

Bray : " Peut-être prendrai-je plus de plaisirs à te montrer que nous ne sommes pas du même monde toi et moi... sans même m'impliquer physiquement ! Mes disciples... sont des humains tout comme. Britani... sera bientôt prête pour la grande destinée qui l'attend. Elle est plus forte que jamais, tu l'as senti, je crois au King of The Ring. Sheamus et Le Pope... mes chers agneaux. Ils ont tant à apprendre encore. L'un d'eux ! L'un d'eux se montrera digne de t'humilier j'en suis sûr ! Je suis un démon... dans un corps d'homme, toi tu n'es qu'un homme... qui croît posséder une âme de démon ".

Seth : " Et pourtant c'est moi qui ait été cham... "

Bray : " Le démon, tout comme moi, ne s'intéresse pas à l'or, ne s'intéresse pas aux titres. S'ils sont sur notre route à un certain moment, nous les prenons. Mais... l'avarice, l'appât du gain, du gain matériel, il y a d'autres démons qui s'occupent de cela. Nous... Seth, comme moi, nous nous intéressons à la seule chose qui possède véritablement une valeur... l'âme. Et c'est ton âme que je vais détruire. Ainsi, j'emporterai avec moi ta puissante âme humaine, celle qui a pu contraindre à l'obéissance un ancien dieu... et celle du dit dieu en question ".

Seth : " Et tu crois vraiment que tu pourras regagner ta place en enfer ainsi ? Tu es pitoyable ".

Bray : " L'enfer sera à moi... ou il ne sera pas. Cet terre sera l'enfer... ou elle ne sera pas. Je vais libérer l'humanité, je vais libérer toute la création des carcans imposés par le grand créateur ! Satan lui-même n'est qu'un jouet de ce tout puissant qui rit de nous sur son trône dans les cieux ! N'entends-tu pas son rire alors qu'il nous voit jouer la partition qu'il a écrite pour nous ! Il n'y a trop peu de créatures qui parviennent à s'en libérer ! Je dois reconnaître que toi... tu t'en es libéré... mais ta voie ne mène à rien ! Ton ambition est ridicule ! Comment peut-on se contenter avec ce que tu as acquis de vouloir être le champion d'une fédération de catch ! Comment peux-tu te contenter de cela ? Tu n'as même pas eu l'ambition d'en prendre le contrôle ! Tu aurais pu lever une véritable armée à tes ordres... tu aurais pu avoir le monde au creux de ta main... ah si seulement tu avais laissé le dieu faire... mais tu as pris le contrôle d'un être chaotique... pour le soumettre à ta pitoyable revanche ! Bouhouhou je n'ai pas pu être signé à la WFA, bouhouhou ils m'ont rejeté, alors j'ai obtenu de quoi devenir le meilleur. Pathétique usage de tout ce savoir que tu te vantes de posséder. Tu es comme tout ces imbéciles, fidèles servant de l'ordre établi, fidèles servant de la société... fidèles servant de l'enfermement. Puisque tu ne veux pas changer... je vais te détruire ! Cours " !

Un éclair, puis lorsque le noir revient, Seth se retrouve seul dans le ring, la Wyatt Family ayant visiblement disparue.


Bookers : Segment 1 : Frog', Segment Knockout : Sexy, Segment 3 : Gbacca

_________________
WFA:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SwantonBomb
Head Booker
avatar

Messages : 1776
Age : 23

MessageSujet: Re: WFA RAW 01/05/2016   Dim 1 Mai - 19:25

Winter is coming #GoT

Hell is coming #WFA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gbacca
Administrateur
avatar

Messages : 10316
Age : 32
Localisation : Trou de baal de Jabba le Hutt
Humeur : Fakhr/Nature Touch

MessageSujet: Re: WFA RAW 01/05/2016   Dim 1 Mai - 19:29

Roberts : The following contest is sheduled for one fall, it’s your maiiiiiiiin event, and it is for… this Intercontinental Championshiiiiiip !




Roberts : Introducin’ first, the challenger ! From Liberty City, Florida, weighted at 251 pounds… Montel Vontavious Porter… MVP !



Sous une belle bronca, on pouvait s’y attendre, le challenger et déjà champion par équipe MVP débarque dans l’Arena. Si beaucoup pouvait s’attendre à voir James Storm et Rusev avec lui, deux autres membres de la Beatdown Revolution, il n’en est rien. Ce soir, c’est en leader confiant que l’américain s’avance vers le ring, ne prêtant aucune attention aux fans. Ce match peut être un bon moyen pour lui de s’imposer comme l’une des forces en présence de la WFA et, pourquoi pas, de mettre la pression à CM Punk et/ou Bobby Roode pour le titre suprême. Sérieux, concentré, il pénètre dans le ring sans crier gare, se tournant derechef vers le titantron. Le ton est donné, silence dans les rangs.





Roberts : And his opponent… From Worcester, Massachussets, weighted at 242 pounds HE is the Intercontinental Champion… Damien Sandow !



La foule est tout de suite moins hostile ! Il y aura forcément un favori ce soir et dieu sait que Damien Sandow, encore endolori par son combat du King Of The Ring, se présente comme le messie. Quand il entend les clameurs du public venir jusqu’à lui, son angoisse semble s’évaporer. Sandow est conscient d’affronter un des nouveaux monstres de la ligue et son titre, détenu depuis Janvier, n’a jamais été aussi mis à mal. Le sauveur des masses s’avance lentement, ne quitte pas son adversaire des yeux, brandissant son titre avec force au nez et à la barbe de Porter. Les esprits s’échauffent déjà, mais le petit rictus du challenger ne dévoile rien de bon à venir… Scott Armstrong s’empare de la ceinture, la confie à Justin Roberts et fait aussitôt sonner la cloche. Que la fête commence.



Intercontinental Championship Match : Damien Sandow © (GODOT) VS MVP (GREGO)



Nous y sommes. Le regard inquiet de Sandow se perd dans celui de son adversaire. Il tente de ne rien laisser paraitre, mais la nouvelle puissance des Beatdown Revolution le laisse en plein doute. Devant une foule en ébullition, les premiers signes de chaleur commencent déjà à se faire sentir. Sandow passe une main dans ses cheveux, devine quelques gouttes de sueurs s’étendre sur sa main. Son front est moite, ses poils se hérissent, les cris de quelques milliers de personnes dans l’arena le transcende. Pendant un court instant, MVP, lui, se rappelle de son passé à la WFA. Autrefois un simple valet, avocat pour Mensah X, jonglant avec le feu de Wrestlemania où il était intervenu dans un Inferno Match incroyable. Aujourd’hui, il n’y a plus de Mensah X. Il n’y a que le titre intercontinental, pour couvrir encore un peu plus ses hanches d’or. Les deux protagonistes se tournent autour, se dévisagent, et c’est parti pour le premier contact de la rencontre ! L’épreuve de force demandé par Sandow tourne à son avantage, et il emmène tout de suite son adversaire au sol. Rapidement contré par un réflexe de Porter. Wait, Sandow place un coup de coude furtif dans l’abdomen de son adversaire pour changer la donne, roll-up ! MVP ne l’entend pas de cette oreille et esquive le mouvement. Beaucoup moins fluide que certaines rencontres purement destinées aux voltigeurs, les deux hommes ne veulent toutefois pas perdre une minute. Porter vient se remettre devant son adversaire, qui est assis, et kick dans le visage ! Esquivé par un champion IC opportuniste qui emmène le slip du champion TT au sol avec lui, pinfall… 1..2… Simplement deux ! On se relève, un coup pour rien. Ce quiproquo amuse MVP, confiant, un léger sourire en coin. L’ambiance est électrique, le public se délectant déjà de ce tour de chauffe à deux milles à l’heure, en particulier pour des adeptes des soumissions et des prises lourdes. Peaufinant ses échauffements, Sandow propose une épreuve de force à son adversaire. Encore une fois, MVP accepte, et prend les commandes de ce deuxième contact avec un Leg Sweep qui plaque la sensation intellectuelle au sol. Prise d’élan, rebond dans les cordes et descente de la cuisse, qui ne prend pas !


Damien roule sur le côté pour esquiver, saut carpé et kick dans le visage d’un Porter alors assis ! Le nouveau venu de la WFA esquive de justesse la jambe de son vis à vis et se décale vers les cordes pour obtenir quelques secondes de répit. Encore une fois, la routine lui fait défaut : kick dans le dos ! A genoux, il tourne le dos à un adversaire qui n’est pas décidé à perdre une minute. One Hand Bulldog de Sandow ! MVP, vexé, reprends ses esprits et se place devant son adversaire. Nouveau duel, nouvel enjeu, les choses sérieuses peuvent commencer… Pourtant, la donne a changé. MVP se relâche, se détend, prenant même le luxe de s’adosser aux cordes. Drôle d’attitude pour un match de championnat plus important que jamais pour lui. Il fait signe à Sandow d’attaquer, de se lancer, lui lançant quelques mots doux au passage que seul le champ’ peut entendre. L’intellectuel fait un pas vers lui… et James Storm débarque du public pour venir en ringside ! La deuxième moitié des champions par équipe est à WFA Raw, ladies and gentlemen ! Of course, MVP se pourlèche déjà les babines. L’arbitre lui ordonne de ne pas intervenir, mais du public aux commentateurs, tout le monde sait que les choses ne seront pas si faciles. Sandow se reprend, s’avance d’un pas… et c’est Rusev ! Rusev entre en ringside du côté opposé à Storm ! La Beatdown Revolution est au grand complet tonight, tout ce complique pour Sandow ! Il n’y a à présent plus assez d’un officiel pour lutter contre cette bande brutale et sans humour. Porter se rapproche, le champion IC est concentré. Le challenger fait signe à l’arbitre que tout va bien, que le match peut continuer, ils ne sont là que pour assurer la sécurité du combat. Bin voyons… Une phrase dure à croire quand on devine Storm prendre un micro au moment même où son leader recule une nouvelle fois, et s’assoit sur le turnbockle. Drôle de combat auquel nous assistons messieurs dames, drôle de combat !



James Storm : Excusez-moi. Scott, Damien… Je me permets d’intervenir subtilement, ou pas en fait mais… bordel, faut me comprendre. Faut nous comprendre. Montel, Rusev et moi on est des petits nouveaux dans le business. Sérieux, regardez-moi, il m’a fallu presque 20 ans de lutte pour débarquer ici. C’est quand même énorme, avouez ? MVP et Rusev ont plus de bouteille, c’est clair, et c’est pour ça qu’ensemble on doit profiter de l’instant. Saisir ce putain de moment. Tu vois Damien, c’est pas contre toi, franchement, mais… Raw est en reconstruction. Dibiase, Morrison, Barreta, Smith… Les types se sont tous tirés. Avec les titres, sans les titres, avec Smackdown, sans Smackdown nous, on s’en branle. On s’intéresse aux faits. Et voilà les faits : moins de titres, moins de concurrence, un seul groupe. Le nôtre. Ça laisse de la place, et je peux te garantir que cette place, on va la prendre. La Beatdown Revolution, c’est pas qu’un nom. Et c’est pas qu’une révolution. On est là pour s’emparer du trône laisser derrière l’ancienne WFA, celle qui préférait mettre en avant 40 lutteurs au profit des meilleurs. Ce soir, ils ne restent que les meilleurs. James Storm, MVP, Rusev. Et ensemble, les uns après les autres, on vous montrera que TOUTE la compagnie peut nous appartenir. Roode, Punk, vous êtes les suivants. Hum… C’est tout pour moi. J’ai placé ton speech Montel, bon match ! Reprenez, allez-y ! J’ai fini !


La tension est à son maximum, et personne ne semble… WAIT ! Le coup de poing ! Coup de poing directement dans la face de Sandow, il n’a rien vu venir ! MVP a profité de la situation pour mettre une droite assassine dans le visage d’un champion qui… il reste au sol ! Ces images sont incroyables, tout son corps s’effondre sur le tapis du ring et tentative immédiate de tombé. Non… Si ! Tout est allé trop vite pour l’officiel, même pour le public qui se demande si… 1…2… c’est pas possible ! Non pas déjà ! 2.99 ! Et 3 ! 3 ! C’est fait ! Nouveau champion ! NOUVEAU CHAMPION ! Une bronca de tous les diables envahit le stade, est-ce que c’était vraiment ça, le Main Event ? Avant même de conquérir son titre, MVP récupère la carcasse de son opposant et PLAY OF THE DAY ! L’un des finish du nouveau champion ! Dieu… L’arbitre n’est pas tout à fait au point, et le titantron nous montre l’impardonnable : quand Storm retient l’attention d’Amrstrong, on devine Rusev glisser un poing américain dans la botte de son leader. Le coup est venu de cette arme non légale qui vient clore cette rencontre avant même que le moindre coup de grâce n’eut le temps d’être porté. Dans l’excitation, MVP s’empare de son bien et ordonne à ses sbires, membres de la Beatdown de s’occuper de Sandow. Le malheureux se retrouve rué de coups, blessé à plusieurs endroits, subissant la loi d’un GANG qui ne sera pas sans rappeler… le GANG. LAST CALL de James Storm ! Et THE ACCOLADE pour le russe ! Plusieurs médecins interviennent pour s’occuper du blessé, trop tard semble-t-il…

Mais ce RAW ne finit pas sur la célébration de joie de la Beat Revolution. Deux téléspectateurs sont particulièrement attentifs au procédé destructeur des trois nouveaux champions. Ils sirotent une Pietra posés, accoudés sur le zinc du Jobber's Jungle plein à craquer. Samoa Joe et Carlito. Nous les surprenons en pleine réflexion philosophique.


-T'sais quoué, Carlipoto?
-Hmm?
-Ch'pas c'qu't'en penses, mais les zouaves de la Beer Revolution...
-la Beat Revolution.
-Me coupe pô! La Beer Revolution, à c'qu'j'disais, ben j'les sens pô!
-Pareil! Y a un truc qui me chafouine vraiment chez eux, l'Enorme. Mais j'sais pas quoi.
-Ihesse! Mi tou, comme qui dirait-on dans la langue de Chat-Caisse-Pire.
-C'est pas leur manière de détruire leurs adversaires.
-Non, vu qu'on fait pareil avec ceux qu'veulent pô payer!
-Ni le fait qu'ils font les pires coups de pute au monde.
-Non, c'est ben pire que le GANG.
-Alors je ne vois pas.
-Pôreil.


Les deux hommes s'accordent une rasade de bière. Grand bien leur fasse car ils ont une révélation en même temps!


-JE SAIS, s'écrit Carlito. JE SAIS CE TRUC QUI NOUS CHAFOUINE!
-C'PÔRC'QU'I Z'ONT NOS CEINTURES!, tonne le Gros.
-Y a pas à dire, l'Elephantesque, on est des putains de génies!
-Allez viens don', l'Porto-Ricard! On a du pain sur la planche à donner dans la gueule!
-Go! Sara, on sort!
-Et vous allez où comme ça, demande la manageuse occupée à servir.
-On va récupérer nos ceintures par équipe!
-Ah c'est bien, ça! Et en rentrant, vous en profiterez pour acheter du pain.
-D'ac!, s'exclament les APA.


C'est sur ces images de Carlito fermant la porte du bar le plus branché de la ville, et le pas décidé de Samoa Joe que RAW se termine.


Booker: Match: Téhesse + Segment : Coffee

_________________
WFA:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FOZ
EC3
avatar

Messages : 911
Age : 24

MessageSujet: Re: WFA RAW 01/05/2016   Dim 1 Mai - 19:37

MVP Champion IC ! Le Beatdown Revolution me rappelle le GANG !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: WFA RAW 01/05/2016   

Revenir en haut Aller en bas
 

WFA RAW 01/05/2016

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» 2016 - [Lada] Berline [Projet C]
» EURO 2016
» 2016 - [BMW] i5
» 2016 - [Fiat] Fiat 124 Abarth
» Kite au JO 2016 à Rio !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Catch Asylum : Le forum des fous de catch :: E-Fed :: Shows :: Raw-