Catch Asylum : Le forum des fous de catch WWE TNA ROH INDY NJPW
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Oh ? Un show WFA serait en train de poper par ici ?!
Notre traditionnel concours de popularité WWE de fin d'année a commencé ici ! Venez voter !
Le débrief de TLC est dispo ici ! Bonne écoute (en plusieurs fois je pense ^^' ) !
Notre e-fèd, reprend, la WAF c'est par ici que ça se passe ! Viendez !

Partagez | 
 

 WFA Raw 15/05/2016

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Bon Brute & Truand
Head Booker
avatar

Messages : 929

MessageSujet: WFA Raw 15/05/2016   Lun 9 Mai - 18:49

Pour le prochain Raw, WFA.com met l'accent sur 5 points :


* Qui de jeff Hardy ou de CM Punk repartira champion du monde poids lourd ?


* Les MCMG ainsi qu'une nouvelle superstar feront leurs débuts sur le ring !


* Deux autres matchs de qualification dans le tournoi de la 30ème place !


* Comment Serena va-t-elle gérer son nouveau roster ?


* Comment les différents champions vont-ils se préparer pour le Rumble ?



Ps : les horaires précises vous seront communiquées plus tard (s'il n'y a que moi (Gbacc') qui peut poster se sera plus tard probablement )


On compte sur votre présence en live !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SwantonBomb
Head Booker
avatar

Messages : 1776
Age : 23

MessageSujet: Re: WFA Raw 15/05/2016   Lun 9 Mai - 19:50

Twisted Evil Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FOZ
EC3
avatar

Messages : 909
Age : 24

MessageSujet: Re: WFA Raw 15/05/2016   Mer 11 Mai - 13:46

Absent malheureusement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SwantonBomb
Head Booker
avatar

Messages : 1776
Age : 23

MessageSujet: Re: WFA Raw 15/05/2016   Jeu 12 Mai - 12:54

FOZ a écrit:
Absent malheureusement.

Dépush malheureusement

(je parle de Ryder pas Sheamus hein... Dinero a encore besoin de lui^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gbacca
Administrateur
avatar

Messages : 10302
Age : 32
Localisation : Trou de baal de Jabba le Hutt
Humeur : Fakhr/Nature Touch

MessageSujet: Re: WFA Raw 15/05/2016   Ven 13 Mai - 19:11

Je posterai à partir de 21 heures dimanche (environ) (possibilité de retard Very Happy )

_________________
WFA:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SwantonBomb
Head Booker
avatar

Messages : 1776
Age : 23

MessageSujet: Re: WFA Raw 15/05/2016   Ven 13 Mai - 19:59

Je pourrais peut-être poster un peu plus tôt.
Je te tiens au courant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bon Brute & Truand
Head Booker
avatar

Messages : 929

MessageSujet: Re: WFA Raw 15/05/2016   Sam 14 Mai - 17:46

Les bookers il manque pleeeeein de choses ^^'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gbacca
Administrateur
avatar

Messages : 10302
Age : 32
Localisation : Trou de baal de Jabba le Hutt
Humeur : Fakhr/Nature Touch

MessageSujet: Re: WFA Raw 15/05/2016   Dim 15 Mai - 18:50

Je confirme mon postage pour 21 heures, je suis bien rentré à temps ^^' (mais je suis crevé lol ) (et j'espère qu'on a bien reçu tout ce qui manquait entre temps ^^' )

Edit ' : bon il nous manque un match Sad

(et j'suis trop mort pour rédiger quelque chose de potable )

_________________
WFA:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gbacca
Administrateur
avatar

Messages : 10302
Age : 32
Localisation : Trou de baal de Jabba le Hutt
Humeur : Fakhr/Nature Touch

MessageSujet: Re: WFA Raw 15/05/2016   Dim 15 Mai - 20:49

Bon suite à divers manques, on a dû adapter la carte prévue (un match qui n'a pas trouvé preneur, un match et un segment manquants ) et j'ai écris un match à l'arrache en connaissant très mal un des deux lutteurs, donc soyez indulgents (ps : il est probable que j'ai un peu de retard sur le premier post le temps de le relire et de faire les dernières modifications que j'ai du coup pas eu le temps de faire en avance ).

Donc vous étonnez pas si ça ne commence pas à 21h00 pile mais deux/trois minutes en retard Very Happy !


A tout de suite !

_________________
WFA:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bon Brute & Truand
Head Booker
avatar

Messages : 929

MessageSujet: Re: WFA Raw 15/05/2016   Dim 15 Mai - 20:57

Et pour ma part (Swanton) j'ai écrit un segment à l'arrache en six minutes chrono. Si vous le trouvez, c'est une victoire assuré contre Curtis Axel !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gbacca
Administrateur
avatar

Messages : 10302
Age : 32
Localisation : Trou de baal de Jabba le Hutt
Humeur : Fakhr/Nature Touch

MessageSujet: Re: WFA Raw 15/05/2016   Dim 15 Mai - 20:59

Comme la semaine précédente, l'ouverture de WFA Raw ne se fait pas avec la musique du show... à la place, après la vidéo de présentation, la salle est plongée dans le noir et sur le titantron on aperçoit quatre silhouettes. Le public les reconnaît vite et ce sont des huées qui accueillent la Wyatt Family.


" Je te connais Seth... le Royal Rumble approche, et tu voudras le gagner pour reprendre ton titre... car tu penses en avoir fini avec nous avant Wrestlemania. Mais... mes doux agneaux qui sont là... ne te laisseront pas faire. Car vois-tu... mes chers disciples, mon prêcheur, le Pope, qui a vu la véritable lumière, et mon guerrier, Sheamus, paladin des enfers, contrarieront tes vaines ambitions au cours de ce match.


Ils n'ont pas peur, ils ne connaissent pas peur... comme j'ai enlevé la peur de la vie de Britani. Ils ne te craignent pas, pas plus que je te crains. Les temps changent, et je suis le changement.


Tous ceux qui se mettront sur notre chemin, au Royal Rumble, subirons ma punition. Car ton âme est mienne Seth, et avec ton âme... je libèrerai Sister Abigail !


Cours " !


Les lumières se rallument et JR et Matt qui comprennent que les Wyatt seront du Rumble Match semblent plutôt inquiets de cette annonce, pas tellement pour Seth mais pour ceux qui se retrouveraient entre eux. Ils enchaînent en annonçant que tout de suite maintenant, va avoir lieu un autre match du tournoi pour la 30ème place lors du Rumble Match entre AJ Styles et Rey Mysterio.



Roberts : " Le prochain match est un match simple, le vainqueur de ce match sera qualifié pour la suite du tournoi pour la 30ème place lors du Rumble Match ".




" Et voici le premier combattant, 215 pounds à la pesée, de Gainesville Georgie... AJ Styles " !


Ce dernier fait son entrée avec un large sourire. Il est applaudit par les fans et ne semble pas affecté par sa défaite lors du King of The Ring. Il semble particulièrement pressé d'en découdre, visiblement motivé par la perspective d'arriver à la trentième place lors du Rumble Match. Il se place au centre du ring, effectue ses taunts habituels sous les applaudissements de la foule et attend son adversaire.




" Et maintenant son adversaire ce soir ! 175 pounds à la pesée, de San Diego, Californie... Rey Mysterio " !


A l'instar de son adversaire, le luchador se fait chaleureusement applaudir par les fans. Ce dernier lève les mains au ciel avant de s'élancer à toute allure sur le ring. Il communie avec les fans dans deux coins du ring, avant de faire face à son adversaire.


Les deux lutteurs, tout deux favoris de la foule se serrent la main au centre du ring avant que l'arbitre, Charles Robinson, ne fasse signe au time keeper. Le premier match de ce WFA Raw sera visiblement sous le signe du fairplay ! Les deux hommes s'éloignent l'un de l'autre, avant de se saisir sous les " 6-1-9 " et les " A J Styyyyles " de la foule. C'est le dernier nommé qui prend le dessus et saisit son adversaire en collier arrière. Rey Mysterio se dégage rapidement et repousse son adversaire... qui parvient finalement à contrer et à envoyer le luchador dans les cordes. Ce dernier y rebondit, et passe, au retour entre les jambes de son adversaire avant de se relever d'un bond. Les deux hommes se fixent de nouveau, avec un sourire en coin, permettant à la foule de les encourager de plus belle et à l'ambiance de s'accroître d'un cran. Mysterio repart à l'assaut, coup d'avant bras, bloqué par Styles qui repousse de nouveau Mysterio dans les cordes. Ce dernier s'y retient. Le phénoménal se jette sur monsieur 619 mais se prend un coup de pied dans la figure de Mysterio en contre. Ce dernier en profite pour s'élancer, Hurricanrana porté dans la foulée ! Styles est envoyé dans les cordes ! Le luchador lève un poing rageur... 619 ! Non ! Styles s'est retourné... Pelé Kick porté à toute vitesse ! Le tombé dans la foulée... simplement un !


Les deux lutteurs sont de nouveau debout, et se font face. Styles envoie un coup d'avant bras, Mysterio réplique par un atémi. L'échange dure ainsi quelques instants jusqu'à ce qu'AJ porte sa combinaison de coups de pieds et poings terminant par une clothesline qui envoie son adversaire au sol. Styles ne perd pas de temps et relève son adversaire. Styles Suplex Special ( German et Facesbuster) ! Il tente un nouveau tombé ! Un, deux, mais pas trois ! AJ passe alors sur le tablier du ring. Mais il n'a pas le temps de tenter ce qu'il désirait car Rey Mysterio s'est relevé à toute allure et à porté très rapidement un Running Dropkick qui a envoyé Styles près de la rampe d'accès menant au titantron ! Mysterio n'en a pas fini, il reprend de l'élan à l'opposé... Suicide Dive ! Mysterio, et ses fans, sont déchaînés ! Il fait passer Styles sous la première corde et fonce pour effectuer un tombé. Simplement deux !


Mysterio relève son adversaire, mais ce dernier se laisse pas faire et envoie des coups d'avant bras dans l'estomac de son adversaire. Mysterio est obligé de lâcher Styles qui porte un Spinning Heel Kick sans élan ou presque. Monsieur 619 est envoyé au sol. Mais il se relève aussitôt... pour se prendre la Discus Clothesline portée avec autorité par le phénoménal ! Nouveau tombé. Toujours le même résultat, simplement deux ! Styles relève son adversaire, et le met en position de Vertical Suplex. Il fait durer la prise... c'était une erreur car Mysterio on ne sait comment parvient finalement à se sortir de là ! Il fonce dans les cordes, ciseau tête à la volée ! Styles est envoyé au sol mais Mysterio ne s'arrête pas de courir pour autant ! Le luchador passe en-dessous de Styles à son retour, et continue sa course. Lorsqu'il revient, il saute par dessus lui. Au troisième passage, il se jette sur Styles qui contre avec une snap suplex portée à toute vitesse ! Le tombé ! Un, deux, trois, non ! Dégagement in-extremis du luchador !


Styles ne perd pas de temps. Il fonce dans le coin le plus proche, à savoir celui en haut à droite... Moonsault ! Mysterio était déjà debout et fonçait sur Styles mais... ce dernier a atterri derrière lui ! Phenomenon'DDT ! Styles fonce sur le tablier. Il attend, sous les encouragements de la foule, très excitée par le rythme effréné de la rencontre. Phenomenal Forearm ! Contré par un Dropkick ! Le tombé du luchador. Simplement deux. Musterio passe à son tour sur le tablier. Springboard Headbutt ! Nouveau tombé ! Un, deux, trois, non ! Styles s'est dégagé au dernier moment ! Rey Mysterio ne ralentit pas pour autant. Il relève son adversaire et veut le projeter dans un coin, mais la projection est contrée ! Mysterio va se crasher dans le coin en haut à gauche, poursuivit par Styles ! Non il parvient à sauter sur les cordes ! Moonsault ! Quelle vitesse ! Styles est à terre. Mysterio se place au sommet du coin précédemment nommé. Il montre le ciel de nouveau... Frog Splash ! Le tombé ! Un, deux, trois, non toujours pas ! Des " Eddie ! Eddie ! Eddie " ! retentissent alors que Styles et Mysterio reprennent leur souffle, tout deux épuisé par l'enchaînement de séquences rapides qu'ils viennent d'effectuer.


Mysterio est le premier debout. Il relève son adversaire, et tente de lui envoyé un coup de poing, mais il se fait contré en armbar. Styles entraîne son adversaire au sol. AJ n'est pas le phénoménal pour rien, et contrairement à son adversaire dans la force rédige sur la vitesse et la voltige, Styles a de très nombreuses cordes à son arc. Il lâche très vite le Armbar pour porté un Double Leg Boston Crab afin d'appuyer là où ça fait mal. Mysterio crie, mais il résiste alors que la soumission dure de nombreuses secondes. Il tente d'avancer vers les cordes. Il y parvient, lentement, difficilement, il va les toucher ! Non ! Styles l'entraîne au milieu du ring... Muta Lock ! Muta Lock ! Mysterio hurle ! Cette fois-ci, il ne va pas avoir d'autre choix que d'abandonner ! Il tente de se débattre mais la prise est trop bien portée par Styles pour qu'il la lâche. C'est Styles qui finit, après une longue minute, au moins, par abandonner l'idée de gagner ainsi. Mysterio n'est pas du genre à abandonner et il ne le sait que trop bien.

Styles relève Mysterio, épuisé par la série de soumissions qu'il vient de subir. Mais Rey Mysterio parvient à se libérer et entraîne son adversaire avec lui... Running Bulldog ! Styles se relève rapidement, il ne voit pas Mysterio lui arrivé dessus à toute allure, Headscissors ! Styles est dans les cordes ! Le public a compris ! Rey s'élance... 619 ! Qui passe ! Springboard Seated Senton dans la foulée ! Le tombé ! Un, deux, trois ! C'est fini ! Que ? Non ! Styles est parvenu à se dégager ! Mysterio n'en croît pas ses yeux ! Mais l'arbitre lui montre bien deux ! Les ralentis se multiplient et montrent qu'effectivement AJ s'est dégagé au tout dernier moment. Rey n'en croit pas ses yeux, il se relève son adversaire qu ise libère de son étreinte... Styles Cash ! Styles Cash ! Comme ça ! Un, deux, trois ! Terminé ! Victoire et qualification d'AJ Styles pour le prochain tour !


AJ Styles semble épuisé, mais il célèbre sa victoire avec ses fans qui rugissent de plaisir. Mysterio, se relève, après quelques instants, et vient serré la main de son adversaire avant de s'éclipser en coulisses, laissant Styles célébrer sa victoire. Ce dernier montre le panneau indiquant que le prochain ppv est le Royal Rumble et forme un 30 avec ses mains. Les publicités sont lancées alors que Styles continue de célébrer avec la foule.


Booker : Gbacca

_________________
WFA:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SwantonBomb
Head Booker
avatar

Messages : 1776
Age : 23

MessageSujet: Re: WFA Raw 15/05/2016   Dim 15 Mai - 21:03

Un de mes dream match *_*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TheStraightedge17
Grand Slam Champion
avatar

Messages : 3093
Age : 24
Localisation : Denver, Colorado.
Humeur : Franklin, Michael ou Trevor ?

MessageSujet: Re: WFA Raw 15/05/2016   Dim 15 Mai - 21:06

Les Wyatt en ont pas terminé avec Rollins... Dommage que l'absence justifiée certes de Tomb' empêche d'avoir un réel suspense, sinon ce match et cette confrontation aurait valu de l'or ! Et puis je suis persuadé que ça finira à Wrestlemania cette histoire, c'est trop bien booké ! 

AJ STYLES !  cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gbacca
Administrateur
avatar

Messages : 10302
Age : 32
Localisation : Trou de baal de Jabba le Hutt
Humeur : Fakhr/Nature Touch

MessageSujet: Re: WFA Raw 15/05/2016   Dim 15 Mai - 21:15

Les caméras filment pendant quelques instants les coulisses, avançant dans les couloirs. Quelques superstars se retrouvent vite à l'image, obtenant des réactions en fonction de leurs précédentes apparitions au sein de Sunday Night Raw. Pour certains d’entre eux, ce sera tout pour ce soir. Pour d’autres, on sera présent pour matchs, segments et autres chinoiseries. Dans l’Arena, de nouveaux feux d’artifices éclatent dans tous les sens, la foule attendant avec impatience l’arrivée de leurs Superstars favorites. Cela dit… quand une jeune femme aux allures d’actrice débarque sous le titantron micro en main, l’ambiance devient très vite hostile. Une bronca s’élève comme rarement en weekly… avec la présence de Kate Beckinsale ! Kate « hoskie » Beckinsale est de retour à Raw… et on devine bien ce que ça veut dire !


Kate Beckinsale (tout sourire) : Mesdames et messieurs… merci d’accueuillir comme il se doit… votre TOUT NOUVEAU champion du monde poids-lourds et indétrônable Fun Lovin’ Criminal… C…M… Punk !!!!




Il est là ! Sous les huées de la foule, CM Punk débarque dans la plus grande simplicité, T Shirt et bermuda accompagné de son célèbre blazer hors de prix, juste histoire de faire genre. Le Punker observe la foule, reluque le petit derrière de Beckinsale en faisant un clin d’œil à la caméra avant de se diriger vers le ring, petite claque sur le derrière de son ex au passage. Tout sourire, il n’hésite pas à narguer gentiment les fans du premier rang avant d’entrer sur le ring, brandissant son titre et s’emparant d’un micro derechef. La bronca est grandissante, Punk s’appuie sur les cordes, et s’en délecte. Déjà 42 jours de règne pour l’homme qui tentera de devenir au Royal Rumble le premier WFA World Heavyweight Champion de l’histoire… même si connaissant le Straightedge, la pression ne sera pas au rendez-vous.


CM Punk : Des huées ? Quoi ? Mais pour… Pourquoi vous êtes jamais contents ??

Public : Booooo !!!!!


CM Punk : Haha… Bon, okay. OKAY, j’ai filé un petit billet à Kate pour faire ma promo, je reconnais. Je lui avais bien proposé plus mais… enfin depuis qu’elle s’est barré avec l’autre grand-père cette conne… T’façon je me fais toujours largué… t’essaie d’être sympa et voilà…… Bref. JE SUIS CHAMPION DU MONDE POIDS-LOURDS bordel de merde !!!!


Public : Booooooo !!!


CM Punk : Rhaaaa non vous déconnez ? Putain les mecs soyez sympas quoi, je galère depuis deux ans ! Je vous ai pourtant pas trop gonflés ! Et puis pour être honnête dix secondes… rien à foutre. J’vous baise. J’ai même tellement baisé cette industrie que j’ai transformé la WFA en Youporn. Euh… madame ! Madame, s’il vous plait, oui vous… Euh… Non sérieusement bouchez les oreilles de votre gamin, je veux pas de problème avec les officiels, je les adore. Comme Bobby Roode, en fait. Je l’adore. Je suis même là pour ça. Parce que vous voyez, il suffirait de très peu de choses pour que l’Inspecteur devienne un Criminal. Mais visiblement, comme le gars préfère jouer les samaritains… Vous savez pendant quelques temps, j’ai même voulu me le mettre dans la poche.
Un homme du public : Tu l’aurais baisé !


CM Punk : Pardon ? Ah… Ah oui, oui oui bien sûr ! Mais bon, comprends bien que j’aurais récupérer ce foutu contrat plus rapidement ! Au lieu de ça, j’ai dû me coltiner Austin Aries, sérieusement… Enfin bon, a King of The Ring, j’ai ENFIN battu Seth Rollins pour ce bout de métal, et putain il était temps que j’me l’fasse aussi celui-là. Ah la la… je peux vous dire que je l’aime cette ceinture. Dans mes moments intimes, il m’arriverait même de l’aimer plus qu’une femme. Euh… Oui bon ce sera sûrement coupé à l’antenne, de toute façon ! Vous voyez, c’est pour ça que je suis là. J’aimerai qu’il se pointe, le Bobby Roode. J’ai des dossiers à bosser ce soir, au pire je prendrais pas beaucoup de temps messieurs-dames, promis. Mais faut que je lui parle. Regardez, je viens de me tatouer « LOVE » sur les phalanges, histoire de pouvoir lui taper dessus avec amour. Parce qu’à minuit, quand le Rumble s’achèvera, y’aura plus qu’un seul champion. Et même si ce petit con me fait rêver, je vais devoir lui mettre la volée de sa vie, ça va de soi. WFA World Heavyweight Champion… ça a quand même de la…




CM Punk : Hum… gueule.


Il est là ! Le WFA Champion entre dans l’Arène sous une belle ovation, fixant le Straightedge avec ferveur et ne le quittant pas des yeux. Les stigmates de ses précédentes batailles sont encore présentes sur son visage, plusieurs hématomes se voyant sous ses lunettes de soleil. Calme, il débarque lui aussi au sein du ring et se place juste devant l’autre champion, décontracté. Punk applaudit le champion, lui propose une poignée de main virile avant de lui faire un petit câlin auquel Roode ne réagit pas.


CM Punk : Ouais, bon je suis peut-être allé un peu loin là… Comment tu vas mon pote ? Ça me fait plaisir d’te revoir putain, vraiment !


Bobby Roode : (…)


CM Punk : Bobby ?


Bobby Roode : (..)


CM Punk (toujours enjoué) : Et bah c’est pas grave, je vais causer pour deux ! Un chewing gum ? Non ? Ecoute Bobbynou, tu sais que c’est pas contre toi. J’en ai marre de jouer les méchants, je suis plus Fun et Lovin’ que Criminal, tu le sais. J’ai pas envie de t’en foutre plein la gueule, mais dans les vestiaires on est venu me dire « ouais Phil’ »… Déjà, d’où ils m’appellent Phil’ ? Enfin bref ils viennent et me sortent « ouais Phil’ euuuuuh, va sur le ring ce soir pour chauffer un peu Bobby euuuuh, ça va le booster, votre feud est intense et tout… ». Bon ouais, c’est vrai qu’on est la nouvelle hype de la WFA maintenant, et c’est pas trop tôt ! Mais faut juste que tu comprennes un truc, c’est que si TOI AUSSI tu veux t’asseoir sur le trône, va falloir t’asseoir sur mes genoux.


Bobby Roode : (…)


CM Punk : Et le truc, c’est que je t’ai déjà battu. Deux fois en plus. Parce que tu vois, genre ça ferait 1-1 , ou aucune confrontation, les gens verraient un petit challenge mais la… Y’a peu de suspense, je marche sur l’eau en ce moment. D’ailleurs j’ai vu ton match contre DH Smith, impressionnant. T’as laissé des forces, j’ai voulu intervenir, sans rancune. Et je suis content que ça n’est pas été toi. Tu mérites tes derniers jours de règne avant le Rumble. Et t’as dû te faire un max de nanas avec de l’or sur tes hanches ? Non parce que pour moi… Déjà qu’en soit trouver une nana qui me plait c’est comme trouver une vierge dans les maisons closes, alors dès que je peux varier les plaisirs…


Bobby Roode : (…)


CM Punk : J’espère que tu comprends ce que je veux te dire, Bob. T’es un super tueur, et franchement, tu me fais kiffer. Mais y’a des limites à ce que je peux tolérer, et y’a des limites à ton règne, mon pote. Tu veux que je te dise, j’en ai rien à foutre que tu me répondes pas. J’en ai même rien à foutre d’être crédible, d’être un bon champion, ou que ces gens se disent que je fais du bon boulot. Je suis là pour le chèque, le prestige, et pour un côté égomaniac à crever. Tu vois ce que je veux dire ?


Bobby Roode : (…)


CM Punk : Hum… Comme tu veux. Je te dis, je m’en branle. Ton silence me fait marrer, et tant que je me marre, je sais que je suis en pole position. Tu le sais Bob que je suis là uniquement pour ma gueule, et tant que je jouerais mon jeu, je serais imprenable.


Bobby Roode : (…)


CM Punk (se rapproche froidement) : (…)


Bobby Roode (se rapproche aussi) : (…)


CM Punk (une tape sur l’épaule de Bobby) : Rho allez putain dis quelque chose ! Oh ! Allez quoi ! Rho je déconnais je préfère quand même quand ça parle deux minutes ! Hé ! Pffff azy’ je suis encore venu pour rien.


Bobby Roode : Derrière toi.


CM Punk : IL A PARLE !!!! IL A PARLE ! IL EEEEEST DES NOOOOOOTR…. Oh, tiens, saut Jeff ! C’est le rendez-vous des glandus aujourd’hui…


TWIST OF FATE ! Jeff Hardy venait juste d’arriver sur le ring derrière le Punker, et ne lui a même pas laissé le temps de finir sa phrase ! Le challenger au titre de ce soir envoie un message sans aucune parole aux fans du Fun Lovin’ Criminal, alors que celui-ci se relève et tombe nez à nez avec un Roode moqueur.


CM Punk : Oh putain je sens que je vais vraiment m’en prendre plein la gueule…


ROODE BOMB ! ROODE BOMB ! C’est porté par le champion de la WFA avant de se relever et de faire face à Jeff Hardy ! Le plus jeune des frères Hardy tiens d’ailleurs le titre Poids-Lourd dans une main, brandissant cette ceinture comme si elle faisait déjà partie de sa collection. Roode se place, lève aussitôt la sienne… Le ton est donné entre deux hommes qui s’affronteront peut-être au Rumble ! Punk, lui, prend son pouls en demandant un Pepsi à Justin Roberts… Attention aux crises de confiance !
Dans ce qui sert désormais de vestiaires pour les Knockouts, on retrouve la championne AJ Lee, ceinture autour des hanches. Elle se tient debout, au-dessus d'une Mimi Dashwood assise en tailleur. Autour d'elles, Georges, le fidèle majordome, pousse un casier contre le mur.

AJ : "Mimi, c'est ridicule, je ne vais pas faire ça."

L'australienne ne relève pas la tête, trop occupée.

Mimi : "Je sais que tu ne crois pas en ces choses là mais je te dis que ça va marcher."

AJ : "Non, Mimi, je ne vais pas me pointer avec un bouquet d'herbes séchées. Et puis, si les gens me voient avec ça, je suis bonne pour un test de la Wellness Policy.

Mimi : "Tu n'auras leur dire que c'est moi qui te les ai donné."

AJ : "Oui, justement, c'est ça qui va les inquiéter. Georges, dîtes quelque chose !"

La majordome finit de pousser le meuble et s'éponge le front avec une serviette.

George : "Il me semble que quelqu'un a fait un trou dans ce mur."

AJ : "Je parle de l'idée de Mimi !"

George : "Oh, bien qu'elle soit saugrenue, je dirais que vous n'avez rien à perdre. "

AJ : "Si. De la dignité. Le peu qu'il me reste."

Georges : "Voyez ça comme... un cadeau de bienvenue."

AJ : "Georges ! Ce sont des herbes aromatiques !"

Mimi : "Le thym, le romarin et la sauge sont très utiles pour repousser les mauvais esprits. Le basilic, c'est pour renouer les amitiés."

AJ : "Ouais, ben moi, ça me donne envie de pizza. Ah ! C'est bon, j'ai compris comment ça marche. Georges, la banderole se casse la gueule."

Le majordome soupire et monte sur une chaise pour la raccrocher.

Mimi : "Voila !"

Dashwood relève la tête avec un grand sourire et lui tend le bouquet.

AJ : "Merci, c'est... vraiment gentil. Mais ça pique un peu les yeux de près, quand même."

Georges : "Vous voulez autre chose, mademoiselle Lee ?"

AJ : "Dans l'idéal, j'aimerais qu'on ait de l'eau chaude dans les douches."

Dashwood penche la tête sur le côté et se met à rêvasser.

Mimi : "Oh oui, ce serait bien."

AJ : "Ils ont coupé le chauffage aussi ou quoi ? Je suis glacée. Je sais qu'on est serrés niveau budget mais il y a des limites quand même."

Mimi : "Serena dit que nous sommes trop gâtées. Je pense qu'elle a raison. Nous devrions nous rapprocher de Mère Gaia."

Lee roule les yeux.

AJ : "Il n'y a que moi qui suis sensée dans cette..."

La championne n'a pas le temps de terminer sa phrase que la pièce se retrouve plongée dans le noir.

Georges : "Oh, seigneur."

AJ : "Tout le monde se calme !"

Mimi : "Le bouquet ! Secoue le ! Tu ne nous atteindras pas, esprit malin !"

Un petit rire résonne dans la pièce alors que la lumière revient. A l'entrée du vestiaire se trouve Mickie James, le doigt sur l'interrupteur.

Mickie : "Ha ha ! Vous auriez dû voir vos têtes."

AJ : "Mickie... franchement."

James fait quelques pas dans la pièce.

Mickie : "Désolé, désolé. C'était trop tentant."

Dashwood, qui s'était réfugiée derrière Lee, sort la tête.

Mickie : "Alors, comme ça, vous pensez que Britani est une sorte de démon, maintenant ?"

AJ : "Non.

Mimi : "Sinon comment expliquer ce changement soudain ?"

AJ : "Mickie, ne l'écoute pas, elle est impressionnable. Britani traîne juste avec les mauvais gars."

Georges : "Je connais bien, mademoiselle Knight. Elle a des problèmes par le passé mais jamais son comportement n'a été si extrême."

AJ : "Moi je pense qu'elle nous fait juste une crise d'adolescence en retard. Les hormones qui s'emballent, le mutisme, les sorties avec des types louches. C'est normal, c'est même sain, je dirais. Elle a besoin de se rebeller un peu. Laissons lui du temps et dans, allez, 2 mois à tout casser, la gentille petite Britani sera de retour parmi nous."

Mickie : "Finement observé, je dois avouer, AJ."

AJ : "J'ai juste appris à connaître les gens avec qui je travaille. D'ailleurs, je te connais et je me doute que tu n'es pas juste venu pour jouer avec la lumière."

Mickie : "Je te rappelle que depuis... la restructuration, ce vestiaire est aussi le mien désormais."

AJ : "Génial. Donc déjà, je ne me change plus ici."

Mickie : "C'est plutôt insultant."

AJ : "Hé, je dis pas que toutes les lesbiennes sont chaudes du cul, hein ? Je parlais juste de toi."

Mimi : "Le mot en C. Georges, notez-le."

L'espionne lève les yeux au ciel.

Mickie : "Qu'est-ce que je disais ? Oui, donc on va se côtoyer de plus en plus, surtout qu'en tant que challenger je..."

AJ : "Wow, wow ! Minute papillon. En tant que challenger ? Tu l'as sortie d'où celle là ?"

Mickie : "Du fait que je suis la seule Knockout qui reste, peut-être ?"

AJ : "C'est faux ! Il y a Britani."

Mickie : "Qui semble plus occupée à frapper Seth."

AJ : "Et il y a Mimi !"

Mimi : "Oui, il y a moi !"

James pose les poings sur ses hanches.

Mickie : "Sérieusement ?"

Lee soupire.

AJ : "Et puis me... mince."

L'espionne, et donc apparemment challenger par défaut, affiche un grand sourire.

Mickie : "C'est tout ce que j'avais à dire. Oh, si, j'ai super envie d'une pizza."

A ce moment, la General Manager des Knockouts apparaît dans le dos de James.

Serena : "Allez les petites, on range les journaux intimes et on se sort les doigts du cul !"

Mimi : " Le mot en..."

AJ : "Non, Mimi. Serena ne compte pas."

Serena : "Je vous veux toutes en salle d'entraînement dans..."

Elle regarde sa montre.

Serena : "Il y a trois minutes ! Allez, on se dépêche. Je peux vous dire que vous allez roter du sang, mes chéries !"


*** ***




Dès les premières notes de musique, le public devient extatique. Malgré la perte de son titre, la popularité de Ziggler est toujours intacte. Lui-même ne semble pas le moins du monde embarrassé. Cheveux plaqués en arrière, sourire ultra-bright, il arbore un T-Shirt à son effigie. Il se tourne pour effectuer son déhanché qui rend fou de joie son public féminin et gay. Au passage, on remarque que son palmarès est inscrit au dos du maillot. Il y a tout juste assez de place ! Il s'approche de ses fans pour taper dans leurs mains et leur offrir 2-3 selfies. Il rejoint finalement le ring, non sans avoir posé pour quelques dernières photos. Il récupère le micro qu'on lui tend. Le sourire aux lèvres, il l'approche de sa bouche.

"Bonsoir. Je suis Dolph Ziggler."

Après un petit rire et quelques applaudissements du public, il reprend.

"C'est incroyable le pouvoir des mots, non ? Je suis Dolph Ziggler. Quatre petits mots. Et pourtant, ils signifient tant de choses. Ça n'a pas toujours été le cas."

Ziggler passe une main dans sa nuque, l'air un peu gêné.

"Je me suis souvent présenté comme ça, même si ça avait l'air stupide. Combien de vents j'ai pu me prendre au début... C'est sûr, ça décoiffe. C'est pour ça que je mets autant de gel, vous savez... Bon, d'accord, l'humour, ce n'est pas mon fort. Enfin bref, je savais qu'un jour ce nom allait prendre une dimension nouvelle. Aujourd'hui, ce n'est plus moi qui le dit. C'est vous qui le chantez. Ce sont les gens qui le crient dans la rue quand ils m’aperçoivent. Ce sont les annonceurs qui le hurlent dans leur micro."

Il se racle la gorge et prend une grande inspiration.

"Ladies and gentlemen, your winner by incredible awesomeness, Dolph Ziiiiiiiiiiiggler !"

L'annonce est suivie par une nouvelle vague d'applaudissements.

"Awesomeness, c'est pas déposé, hein ? Non parce que je voudrais pas encore avoir des emmerdes avec... vous savez, l'autre... avec la..."

Ziggler pose la mais sur son crâne pour imiter une crête.

"Encore une fois, je m'égare. Dolph Ziggler, ce n'est pas toujours synonyme de victoire. Vous l'avez remarqué vous-même au King Of The Ring. Mais c'est synonyme d'abnégation, de travail, d'investissement. C'est synonyme de passion. De cette putain de rage qui brûle dans mes tripes ! Quand je me lève le matin et que je tire une gueule de trois mètres de long - parce que, oui, ça" il indique son visage "c'est du boulot. Quand j'ai la flemme, la gueule de bois, tous les muscles de mon corps qui me font mal, je me plante devant mon miroir et je prononce ces mots. Je suis Dolph Ziggler. Je suis ce mec qui est arrivé fier comme un paon à la WFA alors qu'il n'avait rien prouvé. Je suis ce mec qui a subi les railleries à cause de ce nom, de sa coupe de cheveux, de son physique de poids-moyen. Je suis ce mec qui s'est fait huer comme du poisson pourri à ses débuts. Je suis ce mec qui a réussi à se mettre à dos toute la famille McMahon en moins de trois mois. Je suis ce mec qui a fait sortir The Rock, une putain de star de cinéma, de sa retraite parce qu'il crevait de jalousie, qui a fait sortir The Miz, une "star" de cinéma, de sa retraite parce qu'il crevait de jalousie. Je suis ce mec qui a dit "non" au Gang. Je suis Dolph Ziggler, PUTAIN !"

Le dernier mot est sorti droit du cœur du Show Off, n'en déplaise au PG. Et le public aime ça.

"Et après, je me donne une claque pour me réveiller. Shampooing, après-shampooing, crème hydratante, baume pour les cheveux... et je suis enfin prêt pour ma journée. Vous pouvez vous moquer mais certaines apprécient beaucoup que je reste si longtemps sous la douche, si vous voyez ce que je veux dire."

Il fait un clin d’œil à une jeune femme au premier rang, au cas où voler le show ne suffirait pas.

"Bon, je sais, j'ai l'air de me vanter. On me l'a souvent reproché. Mais si je voulais me vanter, vous savez ce que je ferais ? Je vous ferais la liste de mon palmarès. Mais je pense que vous savez tous lire."

Il pointe son dos du doigt en faisant le tour du ring.

"Impressionnant je sais. Même moi, parfois, j'oublie que j'en ai autant. Le titre Pure souvent, je le zappe. Je l'ai pas eu très longtemps, il faut dire. Mais bon, vous savez, on ne remarque que ce qui nous manque. Et il manque quelque chose. Vous devinez ce que c'est ?"

Quelques réponses proviennent du public.

"Non, pas le titre US. Ni le titre TV. Pardon ? Le titre Knockout. Sois pas con, Matt. Matt ? Il s'est évanoui ? (En effet, le commentateur a perdu connaissance après avoir balbutié "Il m'a parlé".) Ce n'est pas le titre non plus le titre Light ou Gros Beauf, enfin celui qui change de nom chaque semaine. Je ne parle pas d'un titre. Mais d'un fait tout aussi prestigieux, voir plus. Le Royal Rumble."

Il marque une pause.

"Le Royal Rumble est un symbole fort. Pour beaucoup, c'est même l'événement de la saison, plus que WrestleMania ! Beaucoup d'appelés, peu d'élus. Un seul ! Le dernier homme debout. Je veux être cet homme là. Quand je regarde la liste des vainqueurs... Shawn Michaels, Daniel Bryan, Trent Barreta et Kevin Steen... La plupart sont des enfoirés mais ils ont un autre point commun : ce sont des battants. Peut-être que ça va de pair d'ailleurs. Ce sont des mecs à qui on a dit qu'ils étaient trop petits, trop gros, pas assez vendeurs. Et vous savez ce qu'ils ont fait ? Ils ne se sont pas plaints. Ils ne se sont pas barrés. Ils sont restés sur ce ring alors que 29 autres types étaient tombés à l'extérieur. Et c'est il y a quelque chose que j'aime faire c'est monter sur ce ring et y rester le plus longtemps possible. Encore plus si ça emmerde quelqu'un ! Alors une trentaine de mecs en même temps, quel pied ! Alors je ferais tout ce que je peux pour gagner ce Royal Rumble. A commencer par ce tournoi pour la place de 30ème entrant. Je crois que j'ai déjà fait le plus gros, pun intended. J'ai éliminé un ancien vainqueur, Steen, ce qui est en plus un plaisir personnel. Mais je garde la tête froide. Rien n'est fait. Le numéro 30 ne m'assurera pas la victoire. Le Rumble est un combat de tous les instants. C'est impitoyable. Vous avez beau être là depuis une heure, vous avez beau avoir éliminé une dizaine de gars, vous pouvez vous faire éliminer par Richie Steamboat en un clin d’œil. Vous n'avez pas le droit à l'erreur. Entrer 30ème, c'est arriver quand tous les petits joueurs ont déjà été éliminés. Il ne reste que les meilleurs et ils sont déjà au maximum. Et vous, vous arrivez comme une fleur, pas du tout prêt à vous jeter dans l'arène. C'est comme avoir une cible dessinée sur la poitrine. Votre musique se lance et ils se tournent vers vous, prêts à vous éjecter à peine vous aurez posé un pied à l'intérieur. Parfois, il y a ce drôle de... lien qui se tisse lors d'un Rumble. Vous avez beau vous battre avec un mec depuis vingt minutes, vous serez toujours plus enclin à travailler avec lui pour éliminer les nouveaux entrants que l'inverse. Better the devil you know... Enfin, j'ai déjà été en infériorité numérique et ça m'a plutôt bien réussi. Ils pourront s'y mettre à trois ou quatre, cela ne suffira pas à m'éliminer. Et vous savez pourquoi ?"

Il s'approche des cordes et s'accoude dessus.

"Parce que je ne serais pas seul non plus, ce soir là. Quand je poserais le pied dans ce ring, j'aurais des milliers de personnes à mes côtés. Et tous ensemble, on est bien plus fort que 29 autres gars, non ? J'ai pas entendu. Vous êtes prêts à gagner le Rumble ?"

C'est une vague de "yeah" que le Show Off se prend en pleine figure.

"Ouais, bien sûr qu'on est prêts. On est inarrêtables ! Comment on pourrait perdre ? Regardez, on a ce type là dans notre équipe !" Il pointe un fan avec une casquette au premier rang. "Et on a celui-là, prêts à ramener des bières à tout le monde ! Et on a elle, aussi !"

Il passe entre les cordes et descend en ringside. Il s'approche de la rambarde de sécurité et tend le micro à un jeune fan. "Et toi, t'es prêt à gagner le Rumble ?" La réponse est affirmative. Il tend le micro à son voisin. "Et toi ?" Même réponse. "Et toi ? Non ? Hé, on peut pas gagner à tous les coups. En même temps, le gars a un T-Shirt CM Punk !"

Ziggler revient dans le ring. "Franchement, avec des soutiens comme ça, les autres n'ont aucune chance. Vous avez pas intérêt à me laisser tomber le jour J !" Il s'adosse contre le turnbuckle. "Dolph Ziggler. Vous savez pourquoi j'aime tant ce nom ? Déjà parce que c'est le mien. Mais aussi parce que c'est le vôtre. Quoique je puisse faire ou dire, c'est vous qui avez fait Dolph Ziggler. Ce nom vous appartient. Vous en faîtes ce que vous voulez. Vous choisissez de le huer ou de l'applaudir. Vous choisissez de le porter sur un T-Shirt. Vous choisissez de l’arborer comme pseudo sur Internet. Vous murmurez son nom dans votre lit, la nuit. Oh désolé, mesdames, je n'aurais pas du dévoiler ça. Vous avez pris ce nom comme les autres et vous en avez fait quelque chose de sublime. Et moi, chaque soir, je le porte, comme on porte un drapeau. Je le porte fièrement car je sais ce qu'il représente pour vous. Et chaque fois que je l'entends, ça me rappelle pourquoi je fais ça. Alors je voudrais que vous sachiez... Quand, au Royal Rumble, on annoncera Dolph Ziggler vainqueur, ce ne sera pas seulement ma victoire, ce sera aussi la vôtre. Merci."

La musique du titantron redémarre alors que Dolph grimpe sur la deuxième corde en levant les bras, poussé par les applaudissements nourris de ses fans.


Bookers : Segment 1 : TS / le reste (KO + Ziggler) : Sexy

_________________
WFA:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gbacca
Administrateur
avatar

Messages : 10302
Age : 32
Localisation : Trou de baal de Jabba le Hutt
Humeur : Fakhr/Nature Touch

MessageSujet: Re: WFA Raw 15/05/2016   Dim 15 Mai - 21:22

TheStraightedge17 a écrit:
Les Wyatt en ont pas terminé avec Rollins... Dommage que l'absence justifiée certes de Tomb' empêche d'avoir un réel suspense, sinon ce match et cette confrontation aurait valu de l'or !


Bray n'aura qu'un rôle de manager plutôt que d'adversaire in-ring à priori (sauf peut-être le temps du Rumble Match Very Happy )

Edit' : j'en profite, j'avais pas lu avant le prépostage mais supers segments les gars !

_________________
WFA:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TheStraightedge17
Grand Slam Champion
avatar

Messages : 3093
Age : 24
Localisation : Denver, Colorado.
Humeur : Franklin, Michael ou Trevor ?

MessageSujet: Re: WFA Raw 15/05/2016   Dim 15 Mai - 21:24

Ziggler peut se foutre de la gueule de Punk, en attendant pour le moment faut que tu fasses la queue pour espèrer m'affronter. Ricane mon petit, on se revoit dans quelques semaines  Razz

Super segment du Dolphy au passage, vraiment ! J'espère que le mien vous plaira !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SwantonBomb
Head Booker
avatar

Messages : 1776
Age : 23

MessageSujet: Re: WFA Raw 15/05/2016   Dim 15 Mai - 21:28

Punk... on se revoit plus tard dans la soirée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flying Panda
Administrateur
avatar

Messages : 2534
Age : 33

MessageSujet: Re: WFA Raw 15/05/2016   Dim 15 Mai - 21:28

Bobby Rooo en badass silencieux ça a de la gueule. Pas mal Téhesse. Je note.

Noël
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gbacca
Administrateur
avatar

Messages : 10302
Age : 32
Localisation : Trou de baal de Jabba le Hutt
Humeur : Fakhr/Nature Touch

MessageSujet: Re: WFA Raw 15/05/2016   Dim 15 Mai - 21:31

Quelques semaines avant King of The Ring, Bayou Lafourche


A l'écran, ou sur le titantron, en plus de l'indication précédente, l'image est totalement noire. Une flamme jaillit de l'obscurité, puis devint un feu. Il crépite alors qu'il lèche le bois mort. Une chaise est maintenant visible. Elle est occupée. L'occupant la croule d'avant en arrière, sans qu'on ne distingue encore son visage. La flamme grandit, et celui que tout le monde reconnaît comme Bray se penche. Il sourit. Il fait signe à quelqu'un d'aller chercher quelque chose.

Rapidement, ce quelqu'un s'avèrent être Sheamus et le Pope et ce quelque chose Britani Knight. La jeune femme est dans une bure, couverte de blessures, sale. Elle est jetée près du feu. Les deux disciples de Wyatt se retirent, en silence, ce dernier observe sa nouvelle apprentie qui relève lentement la tête. Son visage est en sale état, comme le reste de son corps. Il sourit.

Bray : " Que ressens-tu Britani " ?

Britani : " Je vais te tuer ".

Bray : " Bien... bien... "

Britani : " Tu m'as promis la liberté... alors que tout ce que tu as fait c'est m'enfermer et me torturer ".

Bray : " C'est la preuve que tu n'as toujours pas appris de tes erreurs Britani. Tu m'as fait confiance, comme tu as fait confiance à d'autres hommes avant moi. Tu as fait confiance à ton père, aux valeurs qu'il t'as transmise, tu as fait confiance à Georges, à son jugement et tu as fait confiance à Brian Kendrick. Tu es forte Britani, bien plus que ton apparence ne le suggère. Et tu vas le prouver de ce pas. Je suis seul, sans défense, venge-toi de ce que je t'ai fait ".

Britani : " Je ne serai pas ton pantin ! J'ai eu le temps de réfléchir pendant que tu m'enfermais ! Je ne te frapperai pas " !

Bray : " Ah non " ?


Le gourou se lève comme un diable et frappe Britani, encore à terre, violemment dans les côtes. Elle tousse, crache un peu de sang, elle s'est visiblement mordue la lèvre dans le choc. " Lève-toi et frappe-moi " lui hurle Bray. Avant qu'elle n'est le temps de se relever, il la frappe une deuxième fois. Puis une troisième. Et une fois de plus. Britani évite cependant le cinquième coup de pied, roule, saisit un morceau de bois enflammé et l'enfonce littéralement dans l'œil de Bray. Elle s'acharne ensuite sur lui, réduisant le visage de son tortionnaire en charpie. La haine déforme les traits de Britani. Alors que le corps ne bouge plus, la triple championne s'acharne encore et encore, avant de hurler, évacuant sans doute ainsi son énorme frustration. Lorsqu'elle jette son tison, elle entend un rire derrière elle. Elle se retourne, pour constater que la chaise croule encore et que Bray est sur elle. Devant elle, il y a bien un corps ensanglanté, mais... ce n'était pas celui du gourou.

Britani : " Qui était-ce " ?

Bray : " Est-ce vraiment important ? N'as-tu jamais rien ressenti d'aussi puissant, d'aussi libérateur que ce que tu as ressenti lorsque tu as séparé son âme de son corps Britani ? Je le vois dans tes yeux, tu n'as jamais été aussi bien qu'à cet instant. Cette puissance, cette liberté, tu les as toujours eues en toi. Tu ne le savais pas. C'est toi qui a fait tout le travail Britani, je ne suis que le vecteur de ta libération. J'ai aimé ton attitude, et je vais te récompenser. Tu vois ça (il saisit un objet dans son dos, qui se révèle être une poupée à l'image de Brian Kendrick. Il la lance à Britani ). Avec ça... tu peux faire tout ce que tu veux à celui qui t'as trahi. Venge-toi... comme il te siéra ".

Britani : " C'est un mensonge c'est ça... encore. Et quelle est la leçon cette fois " ?

Bray : " A toi de me le dire ".

Britani : " J'imagine que c'est quelque chose comme... la vengeance n'est pas quelque chose de facile, et elle ne serait pas jouissive si tu ne t'y donnais pas cœur et âme. Je me vengerai de lui... mais pas comme ça. Je veux sentir sa peur, je veux qu'il me supplie. Et à l'instant où je lui ferai croire que je vais l'épargner... je lui prendrai ce qu'il a de plus précieux. Il pourra dire adieu à sa foutue virilité " !

Bray : " Bien... tu fais partie de la famille maintenant, tu peux sortir de là. Viens avec moi, mon enfant. Tu as fait le premier pas, je vais t'apprendre à courir ".



*** ***


Roberts : " Le prochain match est un match simple, le vainqueur de ce match sera qualifié pour la suite du tournoi pour la 30ème place lors du Rumble Match ".


" Et voici le premier concurrent, 242 pounds à la pesée, d'Hollywood, Californie... membre de l'EoC... Golduuuuust " !




Le fondateur, et dernier membre actif d'EoC, accompagné de son fidèle manager, Dylan Alexander Remington fait son entrée sur le ring sous les applaudissements de la foule qui scandent le nom du clan, lien entre toutes les différentes ères de la WFA et qui semble malheureusement près de l'extinction. Néanmoins, le lutteur comme le manager semblent avoir plus de détermination que jamais.





Stupeur dans la WFAréna, personne ne pensait voir ce lutteur débuter à WFA Raw ! Ce dernier arbore un large sourire, et arrive sur le ring avec un air d'autosatisfaction au visage. Il attrape le micro des mains de Justin Roberts, avant de laisser la foule, dont une partie des "smart" l'applaudissaient se taire.

" Mon nom est Kenny Omega, et... cet homme là (il désigne Goldust), n'est pas digne d'être mon premier adversaire. Je suis trop bon pour lui. Je suis trop bon pour ce foutu tournoi, je suis trop bon pour toute cette fédération de ratés ! Que les choses soient claires, tant que je n'étais pas là... la WFA ne comptait pas " !


Omega jette son micro à Roberts, avant de faire face à Goldust sous les huées des fans. Ce dernier s'époussette les épaules tandis que la cloche sonne. Et c'est parti pour le début du match. Goldust, visiblement furieux, se jette sur son adversaire qui se contente d'éviter le contact. Le membre de l'EoC tente de bloquer son adversaire dans un des coins du ring mais ce dernier est trop vif pour qu'il y parvienne. Après être passé pour la énième fois dans le dos de l'ancien champion Tag Team, Omega lui donne une petite claque sur la nuque, moqueuse. Cela ne fait que renforcer la colère du membre de l'EoC, frustré par les évènements du King of the Ring, à savoir la perte de titre et de son coéquipier qui s'est avéré fidèle malgré les doutes qu'il éprouvait. Le membre de l'EoC, se jette sur Kenny qui arrête son adversaire d'un geste de la main. Enzuiguiri porté à la suite (Flash Man's Time Stopper ). Et voici le premier tombé du match. Un, deux, dégagement de Goldust.


Omega ne perd pas de temps, soulève son adversaire... Dragon Rush ! Nouveau tombé ! Un, deux et dégagement du membre de l'EoC sous les encouragements de son manager. Kenny se relève, relève son adversaire, l'envoie dans le coin en haut à gauche de l'écran, s'écraser le dos. Le choc est rude. Goldust est à terre, Kenny s'approche en trottinant, il s'arrête, alors que son adversaire est sur les genoux... Ex Hadouken ! Goldust est projeté en dehors du ring, en passant sous la première corde. Omega forme le v de la victoire avec ses doigts sous les huées des fans. Il prend ensuite de l'élan à l'opposé... Tope con Hilo ! (Suicide Somersault Senton ) Goldust qui se relevait est projeté au sol une nouvelle fois. Le nouvel arrivant s'essuie les mains avant de renvoyer manu-militari le membre de l'EoC sur le ring. Omega effectue un nouveau tombé. Un, deux, trois, non ! Toujours pas ! Goldust parvient à lever l'épaule juste à temps au grand soulagement de ses fans et de son manager.


Kenny qui semble durant un instant étonné par la résistance de son adversaire le relève une fois de plus avant de le projeter dans les cordes, la projection est contrée. Omega fonce dans les cordes, gagne en vitesse, passe par-dessus son adversaire en leapfrog, rebondit une nouvelle fois sur les cordes, nouveau leapfrog... non Kotaro Krusher leap frog transformé en one handed bull dog ). Kenny retourne son adversaire, place son pied sur son torse pour effectué un tombé sous les huées de la foule, dans ce match qu'il domine de la tête et des épaules. Un, deux, nouveau dégagement de Goldust. Omega n'en croit pas ses yeux. Il saisit son adversaire par la tête et hurle un " the joke is over " en anglais dans le texte. Croyt's Wrath ! Croyt Wrath's ! Le match est terminé ! Le tombé ! Un, deux, et Omeage relève l'épaule de son adversaire sous les huées de la foule ! Kenny relève Goldust pour mieux le laisser tomber à ses pieds. Le membre de l'EoC est à bout de souffle, il n'a que trop souffert durant ce match. Omega s'approche de DAR et lui conseille, en hurlant, de jeter l'éponge s'il ne veut pas qu'EoC meurt ce soir en direct à la télévision. DAR lui réplique qu'EoC a survécu a bien pire que lui et encourage son poulain en hurlant son nom qui est repris bientôt par toute la WFAréna.


Omega secoue la tête de droite à gauche avant de retourner vers son adversaire du jour. Il lui tient de nouveau la tête et tente de l'obliger à se relever. Goldust, soutenu et galvanisé par la foule, parvient à résister, à genou et envoie des droites et des gauches dans le torse de son adversaire. Il se relève, enchaîne avec des coups d'avant bras, puis des atémis, sous les " woooo " de la foule. Il projette Omega, qui saute de nouveau par-dessus son adversaire qui parvient à le saisir et porter un Inverted Knee Drop. Et Goldust saisit Omega pour enchaîner avec un deuxième, puis un troisième, que la foule compte. Quatre ! Cinq ! Omega est au sol, il se tient l'entre-jambe. Goldust relève le nouvel arrivant et le renvoie à terre à l'aide d'une Powerbomb qui se finit sur un pin. Un, deux, dégagement. Goldust n'a pas lâché son adversaire, nouvelle Powerbomb, non, Omega est passé dans son dos. Il fonce dans les cordes avant de se jeter sur le membre de l'EoC qui contre avec une Snap Suplex ! Nouveau tombé ! Un, deux, dégagement d'Omega. Goldust fonce sur le coin en bas à droite, attend que son adversaire se relève sous les encouragements de la foule... Diving Hurricanrana ! Omeag est envoyé à l'extérieur du ring en passant sous la première corde. Goldust le rejoint, montant sur le tablier... Cannonball ! Qui passe !


Goldust en feu, communie avec les fans qui rugissent de plaisir, avant de taper dans la main de DAR. Le membre de l'EoC sembla avoir ressuscité dans cette rencontre ! Il projette Omega sous la première corde. Il le suit. Le tombé. Un, deux, dégagement du nouvel arrivant. Goldust ne perd pas de temps, relève son rival du soir... Final Cut ! Le tombé ! Un, deux, trois, non ! Dégagement de Kenny Omega ! Goldust se prend la tête à deux mains ! Il n'en croit pas ses yeux ! Il se voyait déjà qualifié pour la suite du tournoi mais... le match n'est toujours pas terminé. EoC lui hurle de rester concentrer. Goldust se relève, relève son adversaire qui lui porte une fourchette dans les yeux sans que l'arbitre ne s'en aperçoive. Omega place Goldust sur ses épaules pour lui porter de nouveau son finisher. C'est parti... non ! Sans doute dans un réflexe de vétéran, Goldust parvient à s'extirper de cette position dangereuse. Il glisse dans le dos de son adversaire... roll-up ! Un, deux, trois ! C'est terminé ! Omega se dégage un poil trop tard et écarquille grand les yeux en se relevant ! Il n'en revient pas d'avoir perdu ainsi son premier match à la WFA ! Quant à Goldust, il se jette dans les bras de DAR avant de le soulever du sol et communie avec les fans pour fêter sa qualification pour la suite du tournoi ! Les deux hommes semblent particulièrement heureux tandis que sur le ring... Omega porte son Aoi Shoudou à l'arbitre de la rencontre, changeant l'atmosphère festif en quelque chose de délétère. Il enchaîne par un " Goldust au Rumble Match tu es mort " .


*** ***


Sans transition, on retrouve Triple H en backstage dans son bureau. Il arbore un grand sourire malgré la situation de la fédération qui ne prête sans doute pas tellement à une telle attitude.


Trips : " Comme vous l'avez vu, Kenny Omega vient de débuter ce soir. Mais il ne sera pas la seule attraction nouvelle que vous verrez lors du Royal Rumble !

Ted Dibiase Jr est parti... pas seul, mais je peux vous assurer que les renégociations de certains contrats se sont finalement bien passées, les deux partis ayant trouvé un accord profitables à tous. Ainsi vous verrez de nouveau certaines de vos superstars préférées lors du Royal Rumble. Elles reviendront pour le Rumble Match... Rumble Match qui verra se disputer TOUTES les superstars du Roster sauf le vainqueur du match qui unifiera les ceintures de la WFA et WHC !


Et enfin, sachez que Kenny Omega n'est pas la seule star que nous avons débauché du japon puisque je peux vous affirmer que Kota Ibushi débutera lui aussi lors de ce même Rumble Match !


Contrairement à ce qu'on voudrait vous faire croire, la WFA est bien vivante, et est toujours la fédération numéro 1 du monde ! Restez connectés, car ça va bouger à la WFA " !


Booker : Gbacca (match + dernier segment totalement à l'arrache et fatigué désolé ^^' )

_________________
WFA:
 



Dernière édition par Gbacca le Dim 15 Mai - 21:35, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gbacca
Administrateur
avatar

Messages : 10302
Age : 32
Localisation : Trou de baal de Jabba le Hutt
Humeur : Fakhr/Nature Touch

MessageSujet: Re: WFA Raw 15/05/2016   Dim 15 Mai - 21:33

TheStraightedge17 a écrit:
Ziggler peut se foutre de la gueule de Punk, en attendant pour le moment faut que tu fasses la queue pour espèrer m'affronter. Ricane mon petit, on se revoit dans quelques semaines  Razz

Super segment du Dolphy au passage, vraiment ! J'espère que le mien vous plaira !

Comme les segments de Sexy, ton segment, comme je l'ai dit était très bon.

j'aime beaucoup ce Punk là, et moi aussi j'avais opté pour cette version là de Roode qui permet d'aller jusqu'au bout de l'opposition entre les deux personnages (le grande gueule roublard vs le justicier silencieux ça marche bien en général ^^' )

(et encore merci, on dira jamais assez à quel point on a besoin de monde et question de ça on peut toujours compter sur toi Téhesse ) (ps : fais-moi pensez après ce Raw à t'envoyer la suite de la carte pour les affiches )

_________________
WFA:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SwantonBomb
Head Booker
avatar

Messages : 1776
Age : 23

MessageSujet: Re: WFA Raw 15/05/2016   Dim 15 Mai - 21:35

MVP du moment : Britani
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gbacca
Administrateur
avatar

Messages : 10302
Age : 32
Localisation : Trou de baal de Jabba le Hutt
Humeur : Fakhr/Nature Touch

MessageSujet: Re: WFA Raw 15/05/2016   Dim 15 Mai - 21:46

Dans la salle d'entrainement de la WFA, nous retrouvons Ricochet à cogner dans un sac de frappe, seul, quand soudain la porte s'ouvre brusquement. Antonio Cesaro arrive prêt pour s'entraîner, entouré d'une myriade de journalistes et de photographes. Tous n'ont de cesse de l'interpeller ou de le mitrailler. Le service de sécurité l'entourant peine à repousser les paparazzis, bien que cela fasse sourire le Suisse. Il sourit à Ricochet, qui le lui redonne.


-Je ne te savais aussi aimé, dit le champion TV.

-Une habitude que j'ai gardé depuis le GANG. Rien de méchant, mais la communication d'un champion doit être importante.

-C'est surtout le travail qui compte. Ma communication reste mes victoires. C'est ce que veut le public.

-Oh allez, champ'! Il faut bien donner du rêve au public, pas vrai?

-Mouais, je ne suis pas convaincu. On verra bien qui aura raison au Royal Rumble. Entraîne-toi bien.

-L'entraînement n'est rien, la victoire est tout.

-Encore un héritage du GANG?

-Tout juste...

-Tu es désespérant.

-On se voit au Rumble.


*** ***


Nous sommes en coulisses, à quelques mètres du couloir menant à la WFAréna. A quelques secondes du début du match opposant les Alcooliques Pochtrons Anonymes et les Motor City Machine Guns. Tout le WFA Universe à hâte de voir ce match qui s'annonce extraordinaire.


Et voici Alex Shelley et Chris Sabin, ils effectuent quelques taunts devant la caméra.


Quand derrière eux, Rusev et James Storm attaquent les deux anciennes stars de l'UHW. Les sifflets se font très rapidement entendre.


Rusev et Storm détruisent littéralement les deux hommes. Fort heureusement pour la légendaire Tag Team, une autre équipe de légendes débarquent. Leurs adversaires du soir... les APA. Carlito et Samoa Joe se jettent sur les champions par équipe. Les applaudissements sont de retour d'autant plus que Sabin se relève et aide les APA. Shelley lui est complètement K.O.


MVP ! MVP !


Décidément, rien ne tourne à l'avantage de MCMG ce soir. MVP frappe Chris Sabin avec un coup de ceinture, sa ceinture de champion Intercontinental. MVP enchaine et met K.O. Carlito qui s'écroule sous le choc. Rusev et James Storm reprennent le dessus sur Samoa Joe en le faisant passer à travers une fenêtre de bureau.


La sécurité intervient et la Beatdown Revolution décide d'arrêter le massacre. Le match n'aura vraisemblablement pas lieu.


Une chose est sûre cette attaque a surpris tout le monde.


Les commentateurs paraissent en effet complètement désemparés quand ils reviennent, plus tôt que prévus, à l'image. JR parle tandis que Striker a son doigt collé à l'oreillette afin de bien entendre les instructions.

JR : Décidément, la Beatdown Revolution a décidé de frapper un grand coup ce soir. La division par équipe a elle aussi perdu des éléments à cause de non renouvellement de contrat et les APA et les MCMG sont leurs seuls concurrents. Ils viennent ainsi de littéralement éteindre la concurrence.

Matt : Jim, on me dit dans l'oreillette que le match qui devait avoir lieu entre les APA et les MCMG est tout simplement annulé. Et qu'ils ne pourront pas être remplacé au pied levé. Les deux équipes sont conduites à l'infirmerie pour des examens médicaux complémentaires.

JR : Sécurité avant tout, je comprends bien cela. La Beatdown Revolution vient de gâcher là un spectacle qui promettait.

Matt : Revoyons les images.

JR : Les chocs sont particulièrement violents, notamment avec la ceinture.

Matt : Il ne devrait pas y avoir de dégâts irréversibles mais...

JR : Oui il va falloir que Triple H s'occupe du problème Beatdown Revolution s'il ne veut pas connaître les mêmes problèmes que la WFA a connu lorsque le Gang faisait règner la terreur il n'y a pas si longtemps. La WFA n'a pas besoin de ça en ce moment. Je suis sûr que Triple H trouvera une solution... à moins que les APA, les MCMG ou n'importe qui d'autre ne se mette sérieusement après cette bande de lutteurs revanchards.

Matt : Nous le souhaitons, même moi, je n'ai pas envie de perdre mon travail Jim !

JR : Moi non plus ! Sur ce... on me dit que nous devons retrouvons Bo Dallas en coulisse ! Une bonne nouvelle pour l'EoC !



Dans les vestiaires, on retrouve rapidement un Bo Dallas tout sourire, quittant cette partie des coulisses pour se rendre dans le bureau du GM. Il semble déjà loin, le temps où l'or couvrait ses hanches ! Contrat en main, il ne lui manque plus qu’un stylo pour signer un nouveau bail à la WFA et peut-être, sait-on jamais, entrer un peu plus dans la légende des titres mineurs. Le voilà qui arrive devant le bureau du patron, dans un silence de cathédrale. D’un geste de la main, il fait signe à AJ Styles, passant dans le coin par hasard, et ne lui prêtant aucun attention. L’américain toque à la porte. Pas de réponse. Le voilà qui toque encore… Toujours rien. Ambitieux, l’ancien champion ouvre de lui-même la porte… et un bras énorme vient le tirer dans la pièce !!! Le caméraman n’ose pas entrer, alors que plusieurs hurlements se font entendre. Quelques secondes plus tard, c’est Brock LESNAR qui sort du bureau les mains en sang ! Il ne regarde même pas la caméra, et quitte les lieux alors que l’on entre dans la salle… voyant bien le cadavre groggy de Bo Dallas sur le sol. Son bras est cassé au niveau du poignet et du coude, du sang coule abondament de son front fracassé contre un photocopieur… Aucune chance pour lui de resigner un contrat aujourd’hui, mais qu’arrive-t-il à Brock Lesnar ???
La caméra revient sur les commentateurs, qui sont tout pâle... et qui annoncent la publicité tant bien que mal. Visiblement rien ne s'est passé comme prévu.

Booker : Coffee / Swanton à l'arrache / TS/ (commentateurs : Gbacc' à l'arrache aussi )

_________________
WFA:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gbacca
Administrateur
avatar

Messages : 10302
Age : 32
Localisation : Trou de baal de Jabba le Hutt
Humeur : Fakhr/Nature Touch

MessageSujet: Re: WFA Raw 15/05/2016   Dim 15 Mai - 22:00

Nous nous retrouvons dans les coulisses, Silas Young, en jogging/marcel, observe sur un écran plat le replay qui montre la Beatdown Revolution s'en prendre aux APA et aux MCMG. Arrive alors Finn Balor, jean, t-shirt "irish born" avec un sourire aux lèvres.

Balor : " Va falloir qu'on se méfie pour le Triple Threat au Rumble ".

Young (narquois) : " Qu'on se méfie de quoi " ?

Balor : " De la Beatdown Revolution... mais j'imagine que t'avais pigé ".

Young : " Ouais... et j'ai pas peur d'eux ".

Balor : " Moi non plus, là n'est pas la question. Je te parle simplement d'utiliser ta tête. T'as réussi à devenir champion... et à le rester, et je t'ai vu triché lors de certains matchs par le passé, je ne te blâme pas, bien au contraire, ça veut dire que tu sais utiliser ta tête quand tes poings ne suffisent pas ".

Young : " Mes points suffisent toujours, je suis le Manliest Champion ".

Balor : " Et moi le champion Pure, je n'ai pas besoin de gribouiller sur une ceinture qui a servi de jouet à John Morrison pour prétendre être un vrai champion. Mon titre a un passé, et un futur, à travers le titre de Champion Intercontinental Unifié. Toi... ta ceinture sera aussi vite oublié que le titre 15 carats ".

Young : " Et à part prendre des gnons, t'es venu pour quoi " ?

Balor : " Qui dit Triple Threat dit pas de règles, qui dit pas de règles dit intervention de la Beatdown Revolution. MVP n'hésitera pas à rappeler ses copains. Et... si j'avais une bande de potes sous la main j'aurais fait la même, là non plus je ne le blâme pas... seulement, quand ils interviendront, et ils interviendront, je pense qu'il va falloir qu'on se serre momentanément les coudes le temps de les dégager de l'équation ".

Young : " Pas mon problème. La Beatdown Revolution c'est qu'une bande de petites fiottes, voilà tout. Ils sont obligés de se mettre à trois pour battre un mec tout seul. Des lâches, et des tapettes voilà tout. Et franchement c'est pas trois touche-pipis qui font me faire chier dans l'froc. Alors si t'as peur d'eux, démerde-toi tout seul pour te trouver des petites copines qui voudront jouer avec toi à chat contre eux. Et pendant que vous ferez vos jeux de mains de petites collégiennes pucelles, moi je prendrai la ceinture Intercontinentale et lui redonnerait le cachet qu'elle doit avoir. Une fois champion Intercontinental j'irai botté le cul des deux gosses qui jouent au policier et au voleur pour unifier les titres WFA et WHC... et je ferai de cette fédération une fédération d'hommes, de vrais. Finis les femmes qui luttent, boom retour à la cuisine. Finis les homos, boom casse-toi Goldust, les nains seront plus en costumes mais lancés par des canons, coucous DAR, y'aura plus d'équipes non plus, parce que je les soupçonne de pas seulement catcher en équipe. Et j'aime pas trop ça. En plus ces connards d'APA m'ont interdit de Jobber Jungle soit disant parce qu'on a pas le droit d'insulter la grognasse du bar quand elle veut pas faire de strip-tease et... putain mais il est parti depuis quand ce con d'irlandais de merde ? Ok donc quand je serai champion, plus d'irlandais non plus, et pas de connards qui se prennent pour des dieux, plus de... hey putain pourquoi il se barre le caméraman ? C'est pas intéressant ce que je dis c'est ça ?! Mais j'en ai rien à foutre qu'on prenne du retard sur le Main Event, je suis même pas dedans ! "


Justin Roberts : The following contest is schedulded for one fall and it’s for the World Heavyweight Championship !





Introducing first, the challenger, from Cameron, North Carolina, weighing in at 225 pounds, he is the Extreme Enigma, the King of the Ring 2016, Jeff Hardy !!



Jeff Hardy fait son entrée. Méconnaissable, pas un geste envers les fans. On ne connait pas encore la sanction qui lui a été infligé ou qui lui sera infligé, mais une chose est sûre, c’est qu’il n’a montré aucun signe de regret. Il est dans le ring pour battre CM Punk, prêt à le faire souffrir comme il l’a promis.





Now his opponent, from Chicago, Illinois, weighing in at 218 pounds, he is the Fun Loving Criminal, he is the current World Heavyweight Champion, CM PUNK !



Le champion du monde poids lourd fait son entrée. Les huées grondent. CM Punk hurle plusieurs choses sur la rampe qui font réagir encore plus le public. Malgré quelques chants pro-CM Punk, les spectateurs de la WFAréna sont mécontents de voir la superstar Straightedge championne du monde. Il monte sur un coin sous les hué de la foule avant de fouler le ring. Il y fait quelques mouvements d'échauffement avant de s'assoir au milieu du ring. Il s'assoit face à Hardy, qui le regarde d’un air… malsain.

Championnat du monde poids lourd
CM Punk (TheStraightedge17) © VS Jeff Hardy (SwantonBomb)
*DING*

C’est parti pour ce Main-Event qui en plus est un match de championnat.





Un invité surprise ! Bobby Roode ! Le champion de la WFA fait son entrée, dans sa tenue de détective. Il est accueilli par des applaudissements. L’inspecteur a repris du poil de la bête après sa contreperformance à WrestleMania. Il fait le tour du ring sous le regard noir de CM Punk…

…tandis que Jeff Hardy se jette sur CM Punk et le frappe au sol.

Bobby Roode affiche un sourire en coin et prend place aux côtés de Jim Ross et Matt Striker.

Jim Ross : Bonsoir et bienvenue Bobby… que dis-je… Champ’.

Matt Striker : Lèche-cul.

Jeff Hardy relève le champion et le projette dans un coin. Jeff l’attrape par les cheveux puis lui met plusieurs coups de de genou dans l’abdomen avant de lui mettre un violent coup de boule dans les dents. Puis Jeff le jette au centre du ring. CM Punk se relève rapidement et s’essuie la bouche. CM Punk a été surpris par Roode mais à présent sa concentration est à 100% sur le cadet des frères Hardy. Les deux hommes se regardent, plein de rage pour Punk et de folie pour Jeff. C'est Punk qui relance les hostilités en se ruant vers Jeff Hardy. Il assène une succession de coup de poings sur le visage du King of the Ring. La série de gauches et de droites est cependant stoppée par Jeff qui se protège et qui repousse son adversaire afin de pouvoir s'en prendre à lui à son tour. À l'image de CM Punk, quelques secondes plus tôt, il se déchaine et laisse parler ses droites et ses gauches sur la face à ce même CM Punk. Ce-dernier repousse Jeffrey pour reprendre ses droits sur le visage de celui qu’on appelle désormais l’Insane Enigma. Celui-ci est désormais dans le coin, acculé sous les coups de poings à répétition. Le Fun Lovin Criminal se prend un coup d'avant-bras du King of the Ring 2016 et en profite alors et porte un coup de la corde à linge qui couche CM Punk, mais ce-dernier se relève immédiatement et en reçoit une seconde. Il se relève une nouvelle fois pour recevoir cette fois-ci un flying forearm smash ! Jeff Hardy continue de s'en prendre à Punk en sautant sur lui pour bien l'écraser avec une belle descente du coude. Il continue ensuite avec une seconde descente du coude, suivi d'un tombé. 1, NON c'est tout ! Il poursuit avec une prise de tête sur son adversaire. Bien que la prise soit bien portée et bien cadenassé, CM Punk arrive à s'y dépêtrer. Il se relève et donne des coups de coude dans l'abdomen de Hardy mais reçoit un atomic drop, auquel s'enchaine un sidewalk slam. Il s'élance dans les cordes et porte une Leg drop, qui s'écrase sur le cou du résident de North Carolina. Il place ses jambes autour de la tête de son adversaire pour serrer l'étreinte sur le cou de Jeff. Il verrouille bien mais le challenger s'y extrait rapidement. Lorsqu'il se relève, CM Punk saute de la troisième corde et porte un double axe hammer. Jeff tombe et se relève immédiatement. CM Punk porte un European Uppercut à son adversaire qui recule de plusieurs pas. Il poursuit avec une série de coups de genou dans l'abdomen. Là encore, Jeff est solide sur ses jambes. CM Punk le prend alors en position de Fireman's carry. GT... Non bien joué de la part de Jeff qui s'est sorti de cette mauvaise situation.

Jim Ross : Inspecteur, vous estimez-vous chanceux de ne pas avoir été choisi par Jeff il y a deux semaines ?

Bobby Roode : Honnêtement, je m’en cogne. J’espère que Hardy en foutra plein la gueule à Punk mais que Punk gagnera pour que je puisse lui botter le cul rapidement.

Matt Striker : Pff…

Jeff sourit, heureux d'avoir pu éviter le Go to Sleep de CM Punk. Il se retourne et fait face à CM Punk, évidemment, et son sourire disparaît pour se transformer en rire. Il donne une claque à l'enfant chéri (ou détesté ?) de Chicago et s'élance pour un standing dropkick. Jeff s'écroule sur CM Punk pour un nouveau tombé. L'arbitre tente le tombé, 1, 2 c'est terminé. NON ! Il continue avec une prise de tête sur CM Punk. La tactique de Jeff se dessine, secondes après secondes… enfin s’il a une tactique. Il veut garder Punk au sol. Il en profite pour lui mettre plusieurs coups de coude sur le front. Le challenger veut faire mal. CM Punk met un genou à terre, puis tient à nouveau sur ses jambes. Back Suplex de Jeff. Le tombé est tenté 1, 2, NON... Quelle abnégation du champion. Jeff tape du poing sur le ring, puis sur le visage de Punk et se relève. CM Punk est debout aussi et attrape le dernier champion de la X-Division par l'épaule et lui colle une droite. Puis une seconde droite qui fait presque tomber Hardy. La troisième sera la bonne. Non c'est esquivé. Flapjack de Jeff sur CM Punk qui se prend en même temps un coup de la guillotine sur la troisième corde. Jeff Hardy relève CM Punk qui lui met un coup de boule et prend Jeff en position de Suplex. Suplex porté par l'ancien champion Intercontinental. Lorsque Jeff se relève, il reçoit une bonne droite de CM Punk qui envoie Jeff Hardy dans les cordes et accueille son opposant avec un coup de la corde à linge. Il remet l’ancien champion par équipe sur ses jambes et l'envoie dans le coin, non c'est Punk qui se retrouve dans le coin, bien contré. Stinger Splash porté par Jeff sur CM Punk qui titube, suivi d'une superbe Belly-to-belly over head suplex. Jeff n'en a pas fini et porte une descente du genou. Puis un Leg drop. Il porte une série de coup d'avant-bras au visage du Punker. Il tente de relever Punk mais reçoit un coup d'avant-bras dans les dents. Pas un temps mort pour l'instant. Les deux superstars sont en train de régler leur compte maintenant.



CM Punk poursuit en attrapant Jeff et l'envoyant dans un coin. L'épaule de Jeff prend de plein fouet le poteau. CM Punk le tire de là pour le faire chuter au sol. Il attaque ensuite Jeff grâce à une succession de coups de pied qui écrase la cage thoracique de l’Enigma de la Wrestling French Addict company. Le King of the Ring n'en démord pas et roule sur le côté pour stopper les coups de Punk puis se relève. Il donne un coup de pied arrière dans l'abdomen de CM Punk qui se plie en deux. Jeff passe derrière son adversaire et il tente de porter une German Suplex mais CM Punk reste bien accroché aux cordes et donne une série de coup de tête en arrière pour que le champion le lâche. Une fois libre, CM Punk envoie Jeff dans les cordes, mais c'est retourné, une fois encore, et c'est Punk qui est projeté. Jeff accueille son adversaire avec un nouveau belly-to-belly over head suplex qui envoie CM Punk dans les cordes opposées. Le tombé est tenté, 1, 2,... Punk se dégage. Le Rainbow Haired Warrior veut passer à la vitesse supérieure. Jeff monte sur la troisième corde dans un coin et part pour un Leg drop. Punk a roulé et le challenger s'est écrasé la cuisse sur le ring. Il se relève en se tenant le poing et le secoue dans tous les sens. CM Punk fonce et porte un coup de la corde à linge qui fait passer Jeff par-dessus la troisième corde. Hardy est à l'extérieur du ring. CM Punk monte sur les cordes springboard clothesline ! SUPERBE ! CM Punk se relève et projette Jeff dans la barricade mais celui-ci freine au bon moment. CM Punk arrive à toute vitesse mais Hardy l'accueille avec un Twist of Fate.

Jeff Hardy est hors de lui. Le public est derrière lui. Jeff Hardy attrape Punk par les cheveux avant de lui écraser sa botter sur le visage.

Quelle violence !

« QUATRE ! »

Il s’agit du compte de l’arbitre. Il compte les deux hommes à l’extérieur.

Jeff Hardy se tourne vers Bobby Roode.

« Tu es le prochain. »

C’est flippant.

Jeff Hardy relève Punk et le balance dans le ring.

Bobby Roode : Je sais pas ce qu’il lui arrive mais je m’en fous.

Jim Ross : Jeff Hardy pourrait être un sacré défi pour le Rumble.

Bobby Roode : Pas plus que Punk.

Jeff Hardy va dans le coin pour attendre que son opposant se relève et tant qu’à faire récupérer un peu après de sacrés enchaînements à l’extérieur du ring. Le rythme depuis le début du combat est très rapide. Trop ? Running bulldog ! Running bulldog de Jeff Hardy porté à la perfection. 1 ! 2 ! C'est gagné, 3, NON !!!!!!!! Punk se dégage. Il donne un coup de pied dans le ventre de Punk qui se redresse et mange un coup de genou de Jeff Hardy qui le renvoie au sol après que cela ait bien claqué. Un nouveau tombé est tenté, 1 ! 2 ! Toujours pas 3 ! Quelle incroyable résistance du Punker ! Jeff Hardy est debout derrière son adversaire qui l’attrape et le place en position pour une Back Suplex. Il maintient la prise et enchaîne avec un tombé immédiat. 1 ! 2 ! C'est tout ! La roue vient de tourner à une vitesse impressionnante. Jeff Hardy s'est dégagé, le plus jeune des frères Hardy n'a pas encore déchanté. Ce-dernier se relève doucement en se tenant le dos, encore meurtri par la Back Suplex. Il est debout grâce aux cordes. Punk monte sur les cordes. Mais Jeff Hardy saute pour faire chuter le champion de la troisième corde et se retrouve les couilles sur le poteau. Bon dieu de bois… plus trop en fait ! Jeff Hardy le rejoint et grimpe sur la deuxième corde. Jeff Hardy frappe son adversaire du soir puis le prend en position pour une superplex. Non, CM Punk se défend grâce à plusieurs coups de poings. Jeff lâche le Fun Lovin Criminal mais ne tombe pas au sol. Jeff Hardy semble préparer quelque chose… FRANKENSTEINER DEPUIS LA TROISIEME CORDE ! IL EST FOU ! IL EST TOMBE !

Le Cihaime s’est accroché aux cordes et Jeff est tombé violemment au sol. Il se relève contre les cordes. Coup de la corde à linge de Punk. Ce-dernier continue et frappe Jeff Hardy avec plusieurs coups d'avant-bras. Jeff Hardy réplique avec des droites. « Yeah ! » « Yeah ! » « Yeah ! » « Yeah !! » « Yeah ! » « Yeah ! ». Punk prend le meilleur sur son adversaire et le fait reculer. Phil veut projeter Jeff Hardy dans les cordes mais c'est contré, double contre. Forearm smash porté par Punk. Jeff Hardy se relève dans le coin. Step-up high knee suivi d’un bulldog de Punk. Il enchaîne avec une Single Leg Boston Crab. Jeff Hardy est en mauvaise position. Il rampe vers les cordes. Ça y est, il a la main sur les cordes. Punk ne relâche pas la prise. 1 ! 2 ! C’est bon le champion a lâché. Il relève Hardy et le porte. Tilt-a-whirl backbreaker ! Il tente le tombé. 1 ! 2 ! Stop. Jeff Hardy s’est relevé et en profite pour porter un brise-mâchoire à son adversaire. CM se tient le menton. Jeff se met à la verticale difficilement. Bras à la volée de Jeff Hardy. Double leg drop to his opponent's midsection. Et il enchaîne avec un dropkick. Jeff tente le tombé. 1 ! 2 ! C’est tout ! Quelques secondes plus tard, l’ancien champion de la X-Division se relève et se rue sur Punk qui esquive la charge. Jeff Hardy n'en démord pas et donne un coup de pied arrière dans l'abdomen du Fun Lovin Criminal qui se retourne mais DDT ! Extraordinaire ! Punk relève Jeff Hardy qui se défend avec un coup de pied dans l’abdomen puis avec une souplesse ventrale. C’est super ! Il se relève en se tenant le dos. Le champion du monde poids lourd arrive à toute vitesse et porte un coup de la corde à linge qui couche une fois encore Hardy au sol.

Le straightedge se relève et relève son adversaire. Twist of Fate ! TWIST OF FATE DE JEFF HARDY ! Il monte sur les cordes. SWANTON BOMB ! NON ! Punk a roulé. Jeff Hardy se relève en se tenant à nouveau le dos… Roundhouse Kick ! Le tombé ! 1 ! 2 ! 3 ! Vic… NON ! Jeff Hardy s’est dégagé ! Le Kid de Chicago relève Jeff Hardy et le projette dans un coin… WHISPER IN THE WIND ! C’est fantastique ! Le deux hommes se battent comme des fous pour parvenir à leurs fins ! Le champion en titre rampe vers le coin pour se poser contre. Hardyac Arrest ! Non ! Punk s’est éclipsé. Phil relève Jeffrey et lui écrase plusieurs fois la tête contre un des turnbuckles. Il nargue la foule, provoque Jeff une nouvelle fois et quand il se retourne, Hardy fonce sur lui. Punk l'accueille comme il se doit avec un violent swinging neckbreaker ! Jeff est au sol et se tient la nuque. Le tombé est tenté. 1 ! 2 ! C'est tout ! Agacé, il maintient Hardy au sol avec un étranglement. Hardy est en souffrance. Mais il se défait de la prise et se réfugie dans un coin pour retrouver ces esprits et comprendre ce qu'il se passe. Shining Wizard de Punk qui déroule. Le champion revient vers lui, Hardy esquive la droite, des restes de lucidité, passe dans le dos de CM Punk, lui écrase la tête contre le coin et tente le roll-up. 1, 2, 3 ! Ce n'est pas encore gagné ! Punk a failli se faire surprendre par Jeff Hardy. Il se relève avant Hardy et frappe le dos de Hardy avec une succession de coups d’avant-bras, tout cela avant de porter une descente du coude toujours sur le dos meurtri du Rainbow-Haired Warrior. Il plante son genou dans le dos de Hardy, attrape d'une part un de ses bras, d'une autre part une de ses jambes et tire de toutes ses forces ! Les cris de douleur du favori de la foule résonnent dans toute l'aréna. Il ne relâche pas la prise. Les cris de douleur se transforme en rire malsain et gênant. Jeff Hardy tend sa jambe et la place sous les cordes. Il doit lâcher mais il ne lâche pas ! L’arbitre doit intervenir. L’arbitre intervient et Punk casse la prise lui-même.

Jim Ross : Inspecteur, un mot sur votre victoire et votre premier titre de champion du monde…

Matt Striker : Aucun mérite.

Bobby Roode se tourne vers Striker.

Matt Striker : Bah oui… c’était contre Smith.

Bobby Roode : C’est le passé donc sincèrement, je m’en cogne. Le plus important est à venir.

Jeff Hardy se relève mais Punk le prend en position pour porter une suplex… Twist of Fate ! TWIST OF FATE ! Jeff Hardy monte sur la troisième corde ! SWANTON BOMB ! C’est fait ! Jeff Hardy va devenir champion du monde poids lourd. HUNICO… HUNICO ! Il monte sur le tablier et redescend immédiatement. Jeff Hardy se jette sur les cordes pour l’attraper mais c’est déjà trop tard. Hunico est hors de portée. Jeff Hardy est dans un état second. L’arbitre le somme de rester dans le combat. Jeff Hardy le regarde et l’arbitre prend peur. Jeff se retourne… Roundhouse Kick ! ROUNDHOUSE DE PUNK ! ESQUIVE PAR JEFF HARDY ! C’est l’arbitre qui se mange le coup de pied en pleine face. Jeff rigole mais est assez vigilant pour porter un surpassement à Punk et le faire passer par-dessus la troisième corde. Hunico regarde Punk s’écraser au sol. Les deux hommes se retrouvent côte à côte et Slingshot Crossbody sur les deux hommes. Jeff Hardy vient de faire lever la foule une fois de plus. Cette folie qui l’anime semble le conduire tout droit vers les sommets de la fédération. Hunico est à quatre pattes tandis que Punk est debout contre un des coins du ring. Poetry in Motion ! CM Punk s’écroule. Backbreaker rack lifted and spun into a Samoan drop de HUNICO ! JEFF HARDY EST K.O. ! C’est le chaos à l’extérieur du ring pendant que dans le ring, l’arbitre bouge enfin. Hunico balance Punk dans le ring puis Jeff Hardy. Hunico repart toujours sous l’œil attentif et amusé de Bobby Roode. CM Punk reprend ses esprits en même temps que l’arbitre et porte Jeff Hardy sur ses épaules. GTS ! Go To Sleep ! 1 !......... 2 !………………. 3 !

Justin Roberts : Here is your winner of the match and still World Heavyweight Champion, CM PUNK !

Victoire ! Victoire de CM Punk ! CM Punk conserve et célèbre dans le ring. Bobby Roode se lève de son siège de commentateur pour défier du regard CM Punk. C’est sur cette image que se conclut ce RAW le Champion de la WFA face au Champion du monde poids lourd.

Bookers : Segment : Gbacca / Match : Swanton

_________________
WFA:
 



Dernière édition par Gbacca le Dim 15 Mai - 22:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SwantonBomb
Head Booker
avatar

Messages : 1776
Age : 23

MessageSujet: Re: WFA Raw 15/05/2016   Dim 15 Mai - 22:00

Au final, les segments à l'arrache, c'est pas mal. Ca coupe un peu le rythme du show.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gbacca
Administrateur
avatar

Messages : 10302
Age : 32
Localisation : Trou de baal de Jabba le Hutt
Humeur : Fakhr/Nature Touch

MessageSujet: Re: WFA Raw 15/05/2016   Dim 15 Mai - 22:04

@Swanton : Ouaip idéalement y'aurait fallu les répartir et garder un des bons segments du message 2 au chaud mais on n'a pas eu le temps de faire mieux ^^'



Nous remercions les bookers, et particulièrement Téhesse ainsi que les trop rares lecteurs en live. On espère avoir plus de commentaires dans la semaine Very Happy !

_________________
WFA:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: WFA Raw 15/05/2016   

Revenir en haut Aller en bas
 

WFA Raw 15/05/2016

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» 2016 - [Lada] Berline [Projet C]
» EURO 2016
» 2016 - [BMW] i5
» 2016 - [Fiat] Fiat 124 Abarth
» Kite au JO 2016 à Rio !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Catch Asylum : Le forum des fous de catch :: E-Fed :: Shows :: Raw-