Catch Asylum : Le forum des fous de catch WWE TNA ROH INDY NJPW
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

La nouvelle saison de pronostics à commencer, c'est par que ça se passe !
Notre débrief de NJPW Royal Quest est ici , vous pouvez également retrouver notre vlog de l'événement ici !

Partagez | 
 

 Promos Royal Rumble 2016

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Gbacca
Luttologue bedonnant
Gbacca

Messages : 11733
Age : 34
Localisation : Trou de baal de Jabba le Hutt
Humeur : Fakhr/Nature Touch

Promos Royal Rumble 2016 Empty
MessageSujet: Promos Royal Rumble 2016   Promos Royal Rumble 2016 EmptyDim 29 Mai - 19:44

Avant toute chose, un gros GG à Téhesse pour l'affiche et les bandeaux !



Promos Royal Rumble 2016 Royal_10


Bienvenue pour la séance de promotions pour le prochain Royal Rumble... sans doute le début d'une nouvelle ère ! A vous de prendre le train en marche, et que la Road to Wrestlemania VI commence !




Antonio Cesaro VS Ricochet :

Promos Royal Rumble 2016 Cesaro10


Premier match d'unification des titres entre Ricochet le champion TV et Cesaro le champion US. A la fin de cette rencontre, il ne restera plus qu'un seul titre, le Titre TV "unifié". Les deux hommes défendent l'honneur de leur ceinture, le tout dans la bonne humeur et le fairplay ! Qui sortira vainqueur ?


Beatdown Revolution vs APA vs MCMG

Promos Royal Rumble 2016 Tag_te10

La Beatdown Revolution a marqué la WFA par des débuts retentissants. Champions par équipe, champion Intercontinental. Les trois membres du groupe ont un titre autour de la taille. Oui mais voilà, à trop vouloir faire un impact, on s'en prend à tout le monde. Et dans tout le monde, il y a les APA qui aura l'occasion en remportant ce match de prouver qu'ils sont la meilleure équipe de tous les temps à la fédération. Quant aux MCMG... ce sera finalement leur premier match au sein de la fédération et ils auront à coeur de prouver que le catch par équipe indépendant c'est le niveau au-dessus !



MVP VS Balor VS Young :

Promos Royal Rumble 2016 Young_10


Deuxième match d'unification qui concerne les trois ceintures intermédiaires de la WFA. Le champion IC, MVP, qui a battu Sandow à Raw, Finn Balor, le champion Pure, et le champion "Manliest", Silas Young qui possède la ceinture Light auront à cœur de prouver qu'ils sont le meilleur... au plus grand dam du public car aucun des trois hommes n'est un favori de la foule ! Qui deviendra le nouveau champion IC "unifié" ?



Last Woman Standing : Mickie James vs AJ Lee (c)

Promos Royal Rumble 2016 298873133354304797634288813471502856949n


La division féminine à elle aussi été impactée par le départ de Ted Dibiase pour la Lucha Underground avec Smackdown et un tas de contrats. Résultat, comme pour les équipes, le roster est maintenant très réduit. Néanmoins, ça a été l'occasion pour Serena de reprendre les choses en main. Maintenant, elle passe au stade de compétition au-dessus ! Mickie James et AJ Lee ont toutes deux une grande histoire dans la fédération et il est certains qu'elles livreront un grand match !


CM Punk VS Bobby Roode :

Promos Royal Rumble 2016 Punk_v10

Et dire que, Royal Rumble oblige, ce match d'unification n'est pas le Main Event de ce ppv ! Bobby Roode contre CM Punk pour l'unification des deux ceintures majeures ! Le criminel contre l'inspecteur ! Les deux lutteurs ne s'aiment pas, CM Punk parle fort, trop sans doute, car en général, Bobby Roode répond avec ses poings pour faire taire la grande gueule. Cette fois, il n'y aura que le ring pour les départager ! Un énorme match en perspective ! Qui sortira vainqueur ?


Royal Rumble Match :

Promos Royal Rumble 2016 Rr_mat11


30 personnes sont annoncées pour ce match ! TOUS les membres du roster masculin participeront à l'exception du vainqueur du match précédent ! Ce qui signifie que TOUT LE MONDE peut gagner ce match ! On sait déjà que le Miz entrera en premier et Dolph Ziggler en numéro 30 ! Au rang des favoris peuvent s'ajouter Jeff Hardy, Hunico, les perdants des matchs IC et WHC s'ils ne sont pas trop épuisés, Seth Rollins, Kevin Steen... et qui sait quelles surprises nous réserve ce match tant attendu... car si vous comptez bien 30 c'est plus que le Roster...




Revenir en haut Aller en bas
Gbacca
Luttologue bedonnant
Gbacca

Messages : 11733
Age : 34
Localisation : Trou de baal de Jabba le Hutt
Humeur : Fakhr/Nature Touch

Promos Royal Rumble 2016 Empty
MessageSujet: Re: Promos Royal Rumble 2016   Promos Royal Rumble 2016 EmptyMer 1 Juin - 15:45

Promo Seth Rollins : Prologue


(ps : j'ai essayé d'être cohérent avec l'univers proposé par l'ami Tomb' )
(ps 2 : si je suis inspiré j'essaierai de lier cette promo et celle de Brit' )
(ps 3 : je poste au fur et à mesure donc je sais pas combien de parties je vais faire )






WFA City, quelques années avant l'arrivée de Bray Wyatt, sous l'Eglise Sainte Marie, bureaux secrets de l'Inquisition



Deux inquisiteurs, d'âge avancé, dans des tenues qui les ferait passer pour des civils lambda, discutent, dans une petite pièce, où se trouve une grande bibliothèque. Ils sont assis, l'un en face de l'autre et ont disposé de nombreux livres ouverts sur la table en bois épaisse, prévue à cet effet. Les deux hommes aux visages marqués, l'un d'entre eux portant un cache œil sur le droit, semblent préoccupés.

" Tout concorde, c'est bien lui ", dit le plus grand, également le plus mince, des deux, en posant son doigt sur l'un des livres ouverts. Sur la double page, d'un côté un dessin d'un être bestial, de l'autre des explications, en latin, et un nom " Legio". Le premier tend le livre au deuxième qui lit à son tour la description qui en faîte. Après quelques instants, il relève ses yeux, apeuré.

" Il s'agit d'un des lieutenants de Satan, d'après le Liber Demonicus, que viendrait-il faire sur terre alors que l'enfer est en guerre incessante pour sa domination. Pourquoi Satan se priverait d'un être si puissant ".

" Et même s'il met du temps à recouvrer tous ses pouvoirs, ajoute le premier, nous ne pouvons pas le laisser agir à sa guise sur terre ".

" Un tel être ne peut être vaincu... sans une bonne préparation et sans connaître ses points faibles. Nous devons contacter l'Ange, peut-être aura-t-il plus d'informations à nous donner ".




Quelques heures plus tard, dans un salon vip de la boîte de nuit "l'antre du pêché "




Les deux inquisiteurs sont assis sur un fauteuil confortable qui épouse parfaitement la forme des murs. La musique, électronique, criarde et beaucoup trop forte, parvient à s'infiltrer au sein de la loge. En face d'eux, deux hommes, costumes noirs, lunettes noirs, cravate, grands, musclés, des hommes de main. Entre eux, une femme, plantureuse, blonde, yeux bleus, bouche pulpeuse, regard perçant, sourire en coin, cigarette dans la bouche, les observe, dans sa robe rouge qui ne fait que suggérer sa grande beauté. Sa peau est satinée, un grand de beauté orne sa joue gauche, et surtout, son âge semble indéfinissable, ni jeune, ni vieille, ni d'âge moyen, ou peut-être les trois à la fois. Elle souffle sa fumée sur les deux hommes qui ont pris rendez-vous avec elle. Elle ne les aime pas, mais... elle n'a pas d'autres choix que de collaborer, pour le moment.

" J'imagine que si vous avez accepté de venir dans un tel endroit... c'est que ce que vous avez à me demander doit être très important. L'antre du pêché... soupire-t-elle de sa voix suave, ça fait un peu cliché. Et puis au final... il n'y a rien de très... hors norme qui se passe ici. Elle sourit. Mais j'imagine que ce n'est pas pour parler luxure que vous êtes venus. Vous n'étiez déjà pas très porter sur la chose alors que vous étiez jeunes, mais maintenant que vous êtes vieux et fatigués.

_ Légion, ça te dit quelque chose ", demande l'inquisiteur plus petit, plus carré, celui avec le cache oeil.

L'Ange" semble déçue, elle n'est pas parvenue à irriter ses interlocuteurs. Ils sont trop sérieux comme toujours songe-t-elle avant de répondre.

_ " Evidemment, répond l'intéressée, évidemment. Il s'agit d'un lieutenant de Satan. Mais pourquoi vous vous inquiétez de lui. Il ne s'intéresse pas à ce monde. C'est un démon dont la spécialité est la traque d'autres démons. Et... il n'est pas mauvais dans la chasse aux soldats de dieu. Et je ne parle pas de vous. Son intérêt pour ce monde ci est limité. C'est un tueur, un séducteur. Il paraît qu'il est déjà parvenu à faire basculer des créatures bien plus pures que vous. Pourquoi vous intéressez-vous à lui ?

_ D'après nos sources, et nos recherches, il est sur terre, affirme le deuxième inquisiteur.

_ Mais j'imagine que tu le sais déjà ça, ajoute le premier.

_ Evidemment, sourit-elle. Je vous l'ai dit, Legion est puissant, et c'est un charmeur. Sauf qu'il a séduit le mauvais démon. Il a séduit une des favorites de Satan, une certaine Abigail, vous la connaissez sous le nom de Sœur Abigail je crois. Sa spécialité, à elle, c'est d'agir sur des êtres de chairs comme vous. Une succube comme vous les appelez. Le problème est que Satan les a trouvé ensemble. Depuis, il s'est exilé, de lui-même, et elle est torturée par son ancien amant jaloux. Et qu'est-ce que vous lui voulez à Légion ?

_ Nous savons qu'il se trouve en ce moment au Bayou Lafourche. Une série de disparitions inexpliquées ont signalé son arrivée, explique le borgne. Nous allons le trouver, et le détruire. Mais pour cela, nous avons besoin de connaître son point faible.

_ "L'Ange" se met à rire. Frère Jehan, vous n'avez aucune chance contre lui, même avec tous vos tours de centaines d'années de luttes face à des êtres démoniaques. Même s'il est affaibli, puisqu'il n'a pas été créé pour venir dans ce monde-ci, vous ne parviendrez pas à l'arrêter. Je vous l'ai dit, c'est un guerrier. Son pouvoir est immense. Il vous tuera avant même que vous ne puissiez l'approcher.

_ Il a forcément un point faible, rétorque le deuxième inquisiteur.

_ Non frère Ethan, c'est une machine de guerre. Il est fort, il est résistant, il est agile, il est malin. Même s'il revêt l'apparence d'un humain, ce qui l'affaiblira, tuer sa forme humaine ne le tuera pas lui. Sa seule faiblesse est son amour pour Abigail.

_ Si on ne peut le vaincre, réplique Frère Jehan, alors nous l'enfermerons.

_ Vous essaierez ", lance avant de rire "l'Ange", observant les deux vieillards, quitter la loge en sachant qu'elle ne les reverrait plus.
Revenir en haut Aller en bas
Gbacca
Luttologue bedonnant
Gbacca

Messages : 11733
Age : 34
Localisation : Trou de baal de Jabba le Hutt
Humeur : Fakhr/Nature Touch

Promos Royal Rumble 2016 Empty
MessageSujet: Re: Promos Royal Rumble 2016   Promos Royal Rumble 2016 EmptyMer 1 Juin - 21:57

Promo Seth Rollins : Chapitre I : Naissance







Tyler est ce qu'on appelle communément une petite frappe. Il travaille pour un gros bonnet du crime, un certain Randy Orton. Il s'est fait une place au soleil à WFA City rapidement. Ancien flic, il a tourné ripoux mais a gardé de cette époque de nombreux contacts. Il a pris le contrôle de la ville rapidement, avec ses Gang et mis en place un maire fantoche du nom de JBL. Tyler est né dans un quartier défavorisé, et si ses parents ont tout fait pour qu'il puisse s'en sortir, que ce soit par le biais des études ou du sport, Tyler a dû faire face à deux choses. Le chômage de masse et la perception qu'ont les recruteurs des hommes issus de "Park Avenue " ou " Garbage Avenue " comme tout le monde la surnommait. Tyler avait tenté de percer dans le milieu de la boxe, mais en vain. Personne n'avait vraiment voulu lui laisser sa chance. Pas plus que pour des jobs sur les docks, ou même de veilleurs. " T'es de Park Avenue, on sait la faune que tu vas ramener avec toi ", lui disait-on à chaque fois. Un soir, qu'il avait trop bu, il retournait dans son hlm minable, quand il était tombé sur quelques trafiquants. Mauvais endroit au mauvais moment. Sauf qu'il avait désarmé et éclaté les cinq typas en deux-temps trois mouvement. Le lendemain, un mec dénommé "Hunter", il ne lui avait jamais demandé pourquoi on le surnommait ainsi, l'avait trouvé et l'avait recruté.


Oh ça ne paye pas bien, surtout qu'il dépense la plupart de ce qu'il gagne dans les boites contrôlées par le Grand Patron. Il n'aime pas tabasser les commerçants, ou les désespérés qui ont demandé de l'argent à Dibiase, surnommé "La banque", l'homme qui contrôle tous les prêteurs sur gage de la ville, les autres ayant été... éliminés. Alors Tyler n'est pas fier de ce qu'il fait, mais au moins il a un appartement décent, de l'alcool pour oublier la déception qu'il est et des filles quand l'alcool ne suffit plus. Et puis, Hunter ayant décelé un potentiel en lui, il a eu droit à de nombreux cours de sports de combats, y compris militaire. Le but était à moyen terme de faire de lui une véritable machine à tuer, une fois qu'il aurait prouver sa fiabilité. Ce qui avait freiné ses employeurs était qu'il était trop à l'écoute de ses émotions. Il n'était pas complètement froid. Voilà le type de tueur qu'ils aimaient, comme le "Suisse". Ce mec là faisait froid dans le dos de Tyler à chaque fois qu'il le voyait. Alors il avait renoncé à ça aussi. Il ne resterait qu'une petite frappe. Une petite frappe avec un entraînement exceptionnel et des capacités au-dessus de la moyenne, mais une petite frappe. Et quelque fois, il regrette encore d'avoir choisi cette vie là, il aimerait retourner chez lui, mais il a trop honte pour faire machine arrière. Et jour après jour, il devient une épave de plus en plus proche de couler définitivement.


Ce soir là, il boit, au " Jobber Jungle ", un bouge tenu par deux barmaids sympathiques et une nénette qui en a dans le pantalon. Clairement, la patronne, c'est elle, Sara. Les deux autres amusent la galerie, font boire les clients, mais c'est elle qui tient les compte, et c'est elle qui a choisi de payer les hommes d'Orton pour éviter les ennuis. Les deux autres ont eu du mal à accepter ça et d'après ce que Tyler a compris, il a fallu envoyer le Suisse chez eux pour qu'ils comprennent que la proposition de l'homme qui contrôlait la ville n'était pas du genre qu'on pouvait refuser. Néanmoins, pour le client lambda, rien n'a changé depuis qu'un nouveau patron contrôlait indirectement le bouge. L'ambiance est toujours aussi bonne, les produits locaux favorisés, et les spectacles variés. Ce soir là, une troupe de danseuses divertit les badauds. Tyler les regarde à peine. Il se contente de boire un verre, accoudé au comptoir, écoutant vaguement les conversations autour de lui. On discute économie, jolies pépés, et du champion du monde de MMA, John Morrison, un mec de WFA City, la fierté de la ville. Tyler est persuadé qu'il pourrait battre ce type là à plat de couture, mais il sait qu'il ne pourra jamais le prouver. Il n'a jamais eu sa chance et ne l'aura jamais.


Aux têtes qui se tournent et aux bouches qui se ferment, Tyler comprend qu'une jolie femme vient de débarquer. Elle s'assoit à côte de lui. Presque malgré lui, il se retrouve à la dévisager, plus longtemps qu'il ne l'aurait voulu. Il ne veut pas la regarder, mais il est comme envoûté, un instant durant. La femme est belle, une blonde, un grain de beauté sur la joue. Elle a un joli sourire, et des courbes à rendre jalouse Aphrodite. Ses yeux bleus le fixe un instant, elle sourit, avant de commander un Bloody Mary, assorti sa robe rouge. Elle est bien trop sophistiquée pour ce bouge, c'est la seule chose dont est sûr Tyler. Sa présence n'est donc pas anodine, elle est probablement venue rencontrer quelqu'un. Probablement pas un des hommes d'Orton, ce n'est pas ici qu'ils font leurs réunions, c'est d'ailleurs pour changer d'air qu'il est en ce lieu ce soir.

" Tu bois quoi le ténébreux ? Lui demande alors la jeune femme... enfin la femme, Tyler ne sait pas vraiment quel âge elle a.

_ Un whisky, répond, surpris, le jeune homme.

_ Tu fêtes quelque chose en particulier ? Le questionne-t-elle, après avoir commandé.

_ Je bois parce que je n'ai rien de mieux à faire, répond-il, sèchement. C'est Hunter qui t'envoie ?

_ Non. Je suis venue ici pour te trouver, Tyler.

_ Et tu es ?

_ Je m'appelle Lucie, mais on me surnomme "l'Ange", affirme la mystérieuse femme avant de trinquer avec Tyler. Crois-moi, me rencontrer est une fête.

_ Oh vraiment ? Tu travailles pour la concurrence j'imagine...

_ Pas du tout. Je suis mon propre patron, sourit-elle.

_ Pourquoi moi ? Il y a des tas de types plus qualifiés que moi.

_ Je sais reconnaître une âme solitaire. Et c'est d'une âme solitaire dont j'ai besoin.

_ Besoin pour quoi exactement ? Demande Tyler soupçonneux.

_ Sauvez le monde, ou quelque chose dans le genre, répond Lucie en souriant. A moins que ce ne soit simplement pour apporter du réconfort à une pauvre femme perdue.

_ Tu as l'air de tout sauf d'une femme perdue. Qu'est-ce que tu veux vraiment ?!

_ Je te l'ai dit, toi ".


Après une nuit endiablée, avec la beauté rencontrée au bar, lorsqu'il se réveille, Tyler a froid, et surtout réalise qu'il ne peut pas bouger. Un instant durant, il pense que c'est parce qu'il dort encore, ou qu'il est mal réveillé. Il comprend vite qu'il ne s'agit pas de cela. Il ouvre les yeux, et voit des liens qui l'enserrent. Il est ficelé comme un saucisson sur quelque chose de froid. Il s'agit de pierre clairement. Il regarde autour de lui. Il réalise qu'il est dans une sorte d'église. Des vitraux revêtent les murs qu'il peut apercevoir. Après un instant, en fixant l'une de ses oeuvres d'art, il a impression qu'elles se meuvent. Ici un ange lutte avec un démon. Là un homme purifie un monstre. Il sent alors l'odeur d'une cigarette. Il tourne la tête. Il voit Lucie, toujours aussi resplendissante. Il voudrait la haïr, mais, en la regardant, il ne peut pas.

" Pourquoi ? Demande Tyler.

_ Pourquoi ? Lui dit-elle après s'être approchée et penchée vers lui. Je te l'ai dit, j'avais besoin de toi. Disons que... contrairement à mon "ami" ici présent, j'ai voulu t'offrir des derniers instants mémorables. Si tu as quelqu'un à blâmer, c'est lui, pas moi ".

Seth se tourne, il aperçoit un homme, âgé, très âgé, il se déplace avec une canne et son visage est recouvert de blessures, en plus d'un oeil manquant caché par un bandeau.

" Je suis le primarque Jehan. Je fais parti de l'Inquisition, explique-t-il sur un ton solennel. L'inquisition... ce n'est pas ce que tu crois. Nous ne brûlons pas des sorcières... enfin pas comme on l'a laissé entendre. Depuis l'aube du christianisme nous sommes un ordre de l'ombre, un ordre qui chasse les ténèbres, qui protège la lumière. Mais aujourd'hui, après des centaines d'années de luttes, nous ne sommes plus très nombreux. Nous avons eu à faire à notre pire adversaire, et je ne parle de stupides sorcières, ou de crétins qui invoquent des esprits morts, ou des démons mineurs en notre monde. Non... je parle d'un véritable démon. Nous avons tout tenté... et nous avons échoué. Nous l'avons sous-estimé. Et maintenant nous n'avons plus d'autres choix... "

Mais qu'est-ce que j'ai à voir avec vos trucs débiles ?!

Ce ne sont pas MES trucs débiles, rétorque le vieil homme, nous allons faire de toi un paladin de la lumière, nous allons donner un sens à ton existence.

Libérez-moi et arrêtez vos conneries ! Je vous promets que je ne dirai rien !

Tu seras bientôt libre mon enfant.

Pourquoi ?

Ton corps robuste va accueillir en lui l'âme d'un puissant archange. Ton âme sera détruite, mais grâce à ton sacrifice, le monde sera sauvé.

Et vous l'avez envoyée faire le sale boulot à votre place espèce de lâche ! Hurle Tyler.

C'est nous qui t'avons choisi. Un homme seul, voué au mal, dont la famille ne s'inquiètera pas de la disparition, pas plus que les employeurs. Elle... a été envoyée pour te séduire.

Je n'y connais rien dans toute vos conneries de religion mais... en agissant de la sorte vous ne valez pas mieux que ceux que vous chassez non ?

L'inquisition exige de nombreux sacrifices mon fils, affirme Jehan, toujours aussi solennel.

Et toi, Tyler se tourne vers Lucie, tu savais ce qu'ils comptaient faire. Combien ils t'ont payé ? Je suis sûr que mon patron pourra m'être plus.

Je ne pense pas, sourit la femme, ils m'ont proposé leurs âmes.

Qui es-tu ?

Allons, tu dois l'avoir compris non, sourit-elle.

Mais... tu n'existes pas !

Bien sûr que si, j'existe tout autant que le grand patron. Mais... toi et les tiens avez tendance à l'oublier voilà tout.

Maintenant ! Silence " !

Deux inquisiteurs sortent de l'ombre. Ils sont plus jeunes, mais blessés eux aussi. Ils bandent la bouche et les yeux de Tyler. Ce dernier ne peut pas hurler, et ne voit plus. Il ne fait qu'entendre une langue qu'il ne connaît pas. Il ne s'agit ni de latin, ni de grec, ni même d'hébreux, mais d'un autre langage, secret. La langue divine, l'appelle les inquisiteurs. Ces derniers commencent le rituel d'appel de l'âme de l'archange. Seth sent une lame s'enfoncer dans sa chair. Il se sent partir. Même s'il ne le sait pas, les rituels pour invoquer ange ou démon sont, finalement, très proches. Alors qu'il sombre dans l'inconscience, il la voit, distinctement, Lucie. Le diable vient se moquer de moi une fois encore songe-t-il. Lucie... Lucifer, la supercherie est tellement simple songe-t-il. On la surnomme l'Ange... elle n'a pas mentie non plus, l'ange déchu voilà tout. Elle lui sourit, allongée au-dessus de lui.

" Je ne peux pas te sauver Tyler... mais je peux t'aider à te venger. Donne-moi ton âme et je te promets d'empêcher leur stupide rituel.

_ J'ai senti la lame de couteau, je vais mourir.

_ Oui... tu vas mourir. Et leur stupide archange va prendre possession de ton corps. Et il va aller affronter le démon qu'ils n'ont pas réussi à vaincre. Moi... je peux t'offrir la vengeance. La vengeance contre ces moines, la vengeance contre ceux qui t'ont exploité, la vengeance contre ceux qui ne t'ont pas laissé ta chance, la vengeance contre tous ceux qui ont fait de ta vie un enfer.

_ Quel intérêt... si je suis mort... je ne pourrai même pas assister à ma vengeance.

_ Je peux arranger ça, assure-t-elle. Si tu m'offres ton âme, je te promets de te laisser regarder ta vengeance.

_ Me laisser regarder... soupire-t-il, je n'aurai plus le contrôle de mon corps c'est ça.

_ Non... je vais le donner à un de mes amis. Si le Grand Menteur laisse Satan envoyé un de ses démons sur Terre, je ne vois pas pourquoi je ne le ferai pas moi-même. Je suis... bien plus que ce stupide bouc. Contrairement à eux, je t'offre une fenêtre. Qu'en dis-tu ?

_ Comment ?

_ Ils sont faibles, leurs esprits sont faibles. Que tu sois d'accord ou pas, leur rituel échouera. Tu mourras pour rien, après avoir vécu pour rien. Je t'offre la vengeance... accepte et vis, ou refuse et meurt.

_ Soit... marché conclu " .


Lucie arbore un large sourire, avant de disparaître. Lorsque Tyler se réveille, il ne contrôle plus son corps et sent, en lui, une présence oppressante. Il se voit massacrer les inquisiteurs présents, choqués, en un instant. Lucifer lui sourit. " Tu as beaucoup à apprendre sur ce monde, Seth, il a bien changé depuis l'époque où tu l'arpentais. Je vais t'instruire. Quant à toi, le spectateur, j'espère que tu vas savourer ta vengeance. Lucie tend alors des papiers d'identité au démon, " Seth Rollins ". Tyler Black est dépité, cette Lucifer a décidément un humour particulier.
Revenir en haut Aller en bas
Gbacca
Luttologue bedonnant
Gbacca

Messages : 11733
Age : 34
Localisation : Trou de baal de Jabba le Hutt
Humeur : Fakhr/Nature Touch

Promos Royal Rumble 2016 Empty
MessageSujet: Re: Promos Royal Rumble 2016   Promos Royal Rumble 2016 EmptyJeu 2 Juin - 16:42

Promo Seth Rollins : Chapitre II : Cycles










Sans le contrôle de son corps, l'ancien Tyler Black devenu Seth Rollins put observer les méfaits du démon qui le possédait. Il commença par payer la dette de Lucifer, et commença à se venger de tous ceux à qui Tyler en voulait, de l'institutrice du CE2 qui lui avait dit qu'il ne ferait jamais rien de sa vie jusqu'à ce champion de MMA, John Morrison, qu'il jalousait. Dans le même temps, le démon semait le chaos partout où il passait, à priori sans but, détruisant aussi bien forces de l'ordre que criminels. Le dernier camp tenta de l'acheter, en vain, le premier de l'arrêter, tout aussi vainement. Le démon possédait des pouvoirs surnaturels qui lui permettaient de se sortir de quasiment toutes les situations. Néanmoins, il finit par attirer, à être si voyant, d'autres personnes. C'est ainsi qu'un sorcier vaudou du nom de Mensah-X s'en prit au démon... et parvînt à le vaincre, rendant son corps à Tyler et libérant son âme de la prison dans laquelle elle était emprisonnée. Mais au lieu de revenir à une vie normale comme le lui suggérait Mensah, Tyler reprit le contrôle de l'âme du démon... et épousa l'identité de Seth Rollins... sauf que le démon dépassé n'était plus au contrôle du corps, mais un pantin. Un pantin qu'il mît du temps à apprivoiser, permettant à Mensah de le vaincre. Ce dernier le brûla, pensant mettre fin aux jours de Seth. Mais il n'en fut rien. Il revînt à la vie dans un sarcophage qu'il avait bâti au sein de son temple souterrain à WFA City. Seth revînt à la vie, et se gagna ainsi de nombreux nouveaux adeptes, le démon ayant eu une folle envie de se faire adorer. Cela aussi, le nouveau Seth l'adopta. Petit à petit son influence dans la ville grandit. Il fut une force inarrêtable, permettant indirectement la destruction d'Orton, et la fin du crime organisé à l'ancienne. Il prît le contrôle de la "basse" ville, et attira l'attention d'un vieux flic, un certain Dolph Ziggler. Seth ne le craignait pas. Ce fut une erreur. Ce dernier fut aidé par une force que Seth ne parvînt pas à identifié et fut, pendant un temps, vaincu. Il parvînt toutefois après un duel à mort au sommet d'un building à prendre le dessus sur le policier qui fut abandonné et trahi par cette "force". Celui qui s'était servi de Ziggler croyait Rollins mort, mais cela ne durerait pas, puisqu'il apprendrait la mort de son pion. Il était temps pour Seth d'en apprendre plus sur celui qui s'en était pris à lui.


C'est ici que nous reprenons notre histoire.


Seth sait qu'elle est ici, dans son manoir, au cœur de Spring Street, au milieu des gens aisés et corrompus. Il n'a pas envie d'entrer. Il sait que s'aventurer sur le terrain d'un ennemi potentiel est une mauvaise idée, mais il n'a pas d'autre choix. Il n'a pas pu déterminer qui est l'ennemi invisible qui s'en prend à lui pas plus qu'où il se trouve. L'entrée du manoir est gardée par deux hommes de mains plutôt costauds qui attendent devant le lourd grillage. Seth pourrait escalader, passer inaperçu avec ses pouvoirs, mais... il sait que contre celle qui est à l'intérieur ça ne sert à rien. Alors autant signaler sans aucune subtilité son arrivée, histoire de faire comprendre à sa futur hôte qu'il a du répondant. Il arrêta sa lourde moto noire devant le grillage, hôte ses lunettes noires, et sourit aux deux hommes. Ils n'ont pas le temps de prévenir leurs camarades que Seth, les mains tendues, les étrangle tel Dark Vador. Les corps des deux hommes retombent, sans vie. La porte s'ouvre alors, sur plusieurs gardes qui lui hurlent de ne pas bouger. Rollins se contente de sourire avant de faire mine de mettre une main à sa poche. Les hommes de main, sur les nerfs, tirent. Seth disparaît dans un écran de fumée. Ils n'ont pas le temps de se retourner qu'il est déjà dans leur dos. Quelques instants et quelques cris plus tard, de nouveaux cadavres ornent l'immense jardin entourant le manoir. Seth s'époussette les épaules, réajuste son nœud papillon, et après s'être assuré que son costume ne possède aucune tâche de sang s'avance vers l'entrée du manoir. Des chiens tentent de lui barrer la route. Il n'a qu'à les regarder, pour que d'instinct, ils préfèrent éviter la confrontation.


Un majordome voit Seth arrivée, et lui fait signer d'entrer, en précisant que " madame vous attendait Monsieur Rollins ". Ce dernier sourit au serviteur avant de pénétrer dans ce lieu de perversité. Malgré tout, Seth a un certain code d'honneur, et son hôte sait parfaitement qu'il désapprouve certaines choses qui se produisent en ce lieu. Non pas que son temple soit un lieu de décence, mais... il est le seul à profiter du harem constitué de ses plus fidèles acolytes et il ne s'adonne pas à du sadomasochisme, à de la scatophilie, de la zoophilie et tout un tas d'autres choses qui ont lieu dans ce manoir et qu'il préfère éviter de voir. Le démon Seth, aurait sans doute apprécié un tel lieu, pas lui. Finalement, Seth trouve son hôte, à l'étage, sur un balcon. Elle est dans une robe transparente qui ne cache rien de sa parfaite anatomie que Rollins n'a pas oublié malgré les années... et qui n'a pas changé d'une once.

" Je t'attendais, déclare Lucie, j'espérais que tu arriverais plus détendu. Tu sais, c'est difficile de trouver du bon personnel de nos jours. Ca m'avait pris un temps fou d'éduquer ceux-là. Et puis, il va falloir tout nettoyer. Elle se retourne. Je vois à ta mine renfrognée que tu n'as apprécié aucun des jeux qui ont cours dans mon humble demeure.

_ Toi non plus puisque tu es là, seule, rétorque-t-il.

_ Il y a bien longtemps que je n'y participe plus. On finit par se lasser de tout. Je me suis lassé du paradis, puis de l'enfer, il semblerait que la terre prenne le même chemin. Lorsque l'on est immortel, on voit les mêmes choses se répéter incessamment. La lutte entre le bien et le mal, les mêmes jeux, les mêmes guerres, les mêmes erreurs. Je pensais que vous autres humains, ne seriez pas comme les anges ou les démons, ce cher Satan y compris, grâce à votre libre arbitre. Le miens m'a valu une place en enfer, le Grand Menteur m'a donné la liberté, sachant que j'allais m'en servir pour agir égoïstement. La vengeance d'abord, la soif de pouvoir ensuite, le plaisir ensuite, et maintenant... je ne suis plus qu'une observatrice aigrie. Même les jeux de pouvoirs infernaux m'ont lassé, et pourtant il s'en passe des choses intéressantes là bas en ce moment. La seule chose qui me divertit, finalement, c'est toi. Je dois avouer que je ne m'attendais pas à ce que tu parviennes à reprendre le contrôle de ton corps. Encore moins que tu réussisses à "absorber" l'âme immortelle de Seth. Tu as réussit à rendre notre petit marché caduque. Mais je ne t'en veux pas, bien au contraire. Tu as gagné ta liberté, toi aussi, et tu suis le même chemin que moi. Peut-être un jour seras-tu même tenté par le bien, par la rédemption. Et tu t'en lasseras, et tu viendras à moi, me demandant de te rendre ta mortalité. Et je te rirai au nez. Tu m'appartiens Seth et tes petites démonstrations de force sont futiles. Elle s'est rapprochée de lui tout en parlant, et elle l'a entraîné sur le balcon. Elle est dorénavant à côté de lui, les mains sous sa chemise. Si tu voulais bien laisser la haine que tu éprouves à mon égard de côté, toi et moi, nous pourrions détruire ce monde, et en rebâtir un meilleur. Un monde à nous, à notre image. Et nous pourrions renverser le Tout Puceau de son trône là haut dans les cieux et mettre fin à ce cycle sans fin. Tu ne te rends pas compte de ton potentiel. Tu ne te rends pas compte du nombre de règles que tu as brisées. Mais... son regard se perd, ses mains se retirent, quand elle est certaine que ses paroles ne touchent pas son invité, tu te moques de tout cela. Tu veux te servir de moi, comme je me sers de toi. Toutefois, je suis sûre que tu as compris comment je fonctionnais n'est-ce pas. Je ne donne rien. Je n'offre pas. Si tu veux quelque chose, il va falloir passer un marché.

_ Et c'est la règle hein ? Se moque Seth. Pour être qui s'estime libre, tu obéis à de nombreuses règles, je trouve.

_ Je n'ai jamais prétendue être l'anarchie incarnée, répond l'ange déchue avec un sourire malicieux, je suis ce que je suis. Je sais ce que tu veux... mais toi, tu ne sais rien de moi que ce que je veux bien te laisser entendre. Crois-tu seulement posséder quelque chose qui puisse m'intéresser ?

_ Mon âme je suppose, encore plus maintenant qu'elle est plus puissante que jamais.

_ Ton âme a toujours été puissante, pourquoi crois-tu que j'ai aiguillé ces stupides moines vers toi. Il y avait tant d'autres possibilités. Mais je t'ai choisi. J'ai vu un grand potentiel en toi. Et tu as surpassé mes plus vives espérances.

_ Que veux-tu ?

_ A toi de deviner.

_ Je n'ai pas le temps pour tes petits jeux.

_ Le temps n'a pas d'importance.

_ Oh si... plus le temps passe et plus tu te rapproches des limites de ma patience.

_ Si seulement tu étais un tout petit peu plus malin, sourit Lucifer, se plaçant en face de Seth, je t'ai déjà donné les réponses et puis, celui qui es en toi... il connaît les réponses. Tu ne fais que te servir de la surface des pouvoirs qui sont tiens. Tu l'as pourtant vu faire... tu l'as vu entrer dans l'esprit de ses victimes, mais toi... tu te contentes de tes étranglements, d'une force, d'une endurance et d'une vitesse améliorée. Je peux t'apprendre à être bien plus que ce que tu es.

_ Pourquoi ferais-tu cela ?

_ Je te l'ai dit, elle l'enlace, tu es la seule chose qui m'intéresse encore dans ce monde, tu es le seul imprévu, le seul grain de sable dans les rouages du cycle sans fin décidé par le Grand Menteur.

_ Si je reste, s'en est finie de toutes ces... "

Seth n'a pas le temps d'achever sa phrase, que Lucie, d'un claquement doigt, au sens propre comme au figuré d'ailleurs, fait disparaître tous ceux qui étaient dans cette maison.

_ Ce... n'était qu'une illusion ? Demande Seth, véritablement impressionné.

_ Non... mais il y a des règles que je respecte, d'autres pas. Vos lois de la physique ne sont pas pour moi. Ils croiront avoir fait un rêve. Ils oublieront l'existence même de cet endroit. Il n'y a plus que toi et moi, ici et maintenant. Laisse-moi t'instruire. Laisse-moi faire de toi, véritablement, l'égal d'un dieu.

_ Et... que veux-tu en échanges ?

_ La même chose que n'importe lequel d'entre vous, rends-moi heureuse pendant ton séjour ".


Un baiser langoureux achève la phrase, tandis qu'une nouvelle nuit torride fait office de signature de contrat entre la créature et son créateur.
Revenir en haut Aller en bas
Gbacca
Luttologue bedonnant
Gbacca

Messages : 11733
Age : 34
Localisation : Trou de baal de Jabba le Hutt
Humeur : Fakhr/Nature Touch

Promos Royal Rumble 2016 Empty
MessageSujet: Re: Promos Royal Rumble 2016   Promos Royal Rumble 2016 EmptyVen 3 Juin - 18:16

Promo Seth Rollins : Chapitre III : Duel







Les mois s'écoulent, Seth s'entraîne avec Lucie, chaque jour. L'ange déchue s'avère une enseignante patiente, et l'homme qui contrôle le démon un élève avide d'apprendre. Rollins apprend plus qu'il n'aurait jamais cru pouvoir savoir. Ses capacités croissent au delà de ses espérances, tant sur le plan physique, spirituel, intellectuel que "magique". A aucun moment de l'entraînement il ne sent plus cette présence surnaturelle qui l'avait dérangée, qui l'avait attaquée. Les moments passés avec l'ange déchue sont finalement, quand il prend le temps d'y réfléchir, les meilleurs de sa vie. Et quand la formation est terminée, il n'a, en réalité plus vraiment envie de quitter le manoir. De la même manière, la quête de cet individu, ou ses anciennes motivations ne lui disent plus rien. Un matin, Seth décide de dire à Lucie qu'il veut rester à ses côtés, mais ce matin là, l'ange déchue n'est plus là, pas plus que le manoir. Lorsqu'il se réveille, il est dans son temple, sur son trône, seuls restent les souvenirs. La séductrice, la dupeuse a parfaitement réussi à l'avoir. Il avait pensé que le marché qu'ils avaient passé était un piège... mais il s'était trompé sur la nature du piège. Il avait crû que l'entraînement serait sans fin... comme si il pouvait la rendre heureuse pour l'éternité. Seth est triste, et comprend qu'il s'est fait manipuler et qu'il se fait encore manipuler. Lucifer l'a séduit et l'a entraîné pour qu'il se débarrasse de Legion. Legion hors de l'équation, Lucifer pourra s'en prendre à Satan et une fois Satan vaincu il ne lui restera plus que le dernier frère, Belzebuth qui ne pourra pas l'arrêter. Le cycle de lutte sans fin sera achevé... et elle pourra prendre sa revanche sur le Créateur. Seth se maudit pour s'être trompé à ce point. Elle l'a finalement trompé en lui disant la vérité. Il n'est qu'une marionnette, qu'un jouet, et elle lui laisse l'espoir, sans doute vain même s'il n'arrive pas à s'en convaincre tant il fut heureux durant son séjour, de la retrouver en enfer et de régner à ses côtés.


Seth, grâce à ses pouvoirs décuplés, sent Bray Wyatt comme s'appelle le démon qui a pris possession de Widham Rotunda. Il l'attend, car il sait que Seth va être assez stupide pour venir à lui. Être séparé de Lucie est la pire des tortures. La séductrice est comme une drogue, la pire des drogues. Il sait qu'il ne pourra pas se passer d'elle. Il sait qu'il est maudit, bien plus qu'il ne le croyait. Il sait, et il l'accepte, car il n'a pas d'autres choix. Il doit partir pour confronter le démon... au Bayou Lafourche.



Le lendemain, abords du Bayou Lafourche



Devant Seth, les marais s'étendent, à perte de vue, un labyrinthe d'arbres et de marécages. Pourtant, avant même de pénétrer dans les lieux, il sait qu'il n'est pas seul. Des yeux, nombreux, l'observent. Wyatt lui a envoyé ses pions les plus sacrifiables. La question étant de savoir si ils sont là pour le tester, ou pour lui faire perdre du temps, voir même encore par simplement amusement pour le patriarche de sa "famille" comme il les appelle pour leur donner un semblant d'importance. Seth aurait pu les occuper avec ses propres acolytes. Il ne les considère pas mieux que Bray... mais il appréciait avant sa rencontre avec Lucie de se sentir vénérer par eux. Et puis ils avaient de nombreuses utilités, ils étaient ses yeux, ses oreilles et sa banque. Les pions ne sont pas complètement stupides, ils ne quittent pas la protection du domaine de leur maître ce qui signifie clairement qu'une part de ses nouveaux pouvoirs ne sera pas utilisables au sein des marais. Du moins, c'est ce qu'escompte Bray. Seth agit donc comme son ennemi l'attend. Il pénètre dans le Bayou Lafourche et se fait assaillir par une bande de péons crasseux. Il sent, qu'effectivement ses pouvoirs sont amoindris, mais il sait aussi qu'il ne lui faudra pas longtemps pour déjouer ce piège là. Toutefois, il se garde bien de le faire, car si Bray est au courant de sa disparition, il ne sait pas forcément qu'il a été entraîné par la meilleure enseignante qu'il aurait pour trouver. Alors il se débarrasse des adorateurs de Bray à l'ancienne, à coup de poings, de pieds, d'étranglements, de torsions, et usages de divers matériels trouvés sur place, branchage, arme blanche dérobé à l'ennemi. Seth se laisse volontairement toucher à plusieurs reprises. Un combat trop parfait éveillerait les soupçons chez son adversaire, et quelques blessures superficielles ne vont pas le gêner, surtout qu'il est désormais capable de les régénérer beaucoup plus vite qu'avant son entraînement.


Seth, reprend ensuite sa marche. Il est ralenti à plusieurs reprises par de nouvelles embuscades. Il feint ne pas en voir venir certaines, espérant ne pas en faire trop non plus, il ne voudrait pas que son adversaire le soupçonne. Rollins atteint finalement une colline. Au sommet, une croix, avec un homme que Seth avait déjà détruit des années plus tôt, un certain Trent Barreta, un justicier qui s'était opposé à Orton et aux siens et avait pu gagné face à eux... mais pas face au démon qui possédait alors le corps de Tyler. Il est mort, brûlé sur la croix visiblement. Seth ne saisit pas bien le sens du message que veut envoyer Bray en laissant un de ses anciens adversaires là, il doit savoir que le Rollins qu'il affronte n'est plus le même que celui qui avait vaincu le justicier. Peut-être n'y a-t-il même pas de message, mais qu'un simple hasard. Encore que, si IL existe, il ne peut y avoir de hasard, par définition. Seth gravit la colline, sur un chemin boueux, celui qu'empreinte les fidèles de Wyatt sans nul doute. Il aperçoit le patriarche, entouré par deux hommes et... une femme semble-t-il. Elle est puissante, mais pourtant humaine elle aussi. Seth se demande à quoi le patriarche la destine. Il n'a toutefois pas le temps de se poser la question longuement, car le grand rouquin et... le pasteur noir s'en prennent à lui.

Ce sont des humains eux aussi, pas des démons. Bray les a visiblement refaçonnés, mais, ils ne sont qu'humains. Ils n'ont aucune chance face à Seth. Toutefois... vu le marasme magique qu'il ressent, ici au cœur du Bayou Lafourche, il se doute que ses pouvoirs sont censés être annihilés, voir même vampirisés. Seth fait encore dans la finesse et se bat comme un être humain normal lui aussi. Aucun des hommes n'a d'arme à feu, ni même d'arme blanche, ils se battent à mains nus. Seth prend le dessus assez rapidement sur ses deux adversaires. Il dénuque Sheamus avant d'étrangler le Pope. Il avance ensuite en face de Bray, leurs tenues vestimentaires contrastent. Rollins est en cuir noir, Bray est en pantalon et chemise à fleur. Il a même le chapeau de paille sur la tête et le morceau de paille dans la bouche. Il se met à rire. La femme, Britani, avance, mais Wyatt lui fait signe de ne pas intervenir. Le patriarche se lève, et bouge frénétiquement son index.

" Toi, toi... tu caches quelque chose mon petit. Oh oui c'est mon petit doigt qui me l'a dit ah ah ! Tu crois... tu crois que tu connais tout de Bray n'est-ce pas mais...

_ Je connais tout de toi oui, rétorque froidement Seth, je sais qui tu es, ce que tu es, et pourquoi tu t'en es pris à moi. Tu espères pouvoir utiliser mon âme pour ramener ta bien-aimée sur terre. Mais Abigail est condamnée à rester en enfer, pas par Satan, mais par moi. Et je vais te renvoyer là bas où tu subiras le châtiment que tu réserveras ton maître ! J'imagine qu'elle, il se tourne vers Britani, est ton plan de secours pour Abigail...

_ Ah ah ! Pauvre fou qui croyait tout savoir ! Tu n'es qu'un homme ! Un homme qui s'est pris pour un dieu ! Pire ! Un homme qui s'est pris pour un démon ! Les dieux se sont montrés cruels par le passé avec les hommes qui se sont pris pour des dieux... parfois ils les ont accepté parmi eux. Mais nous autres, démons, nous sommes par nature bien plus féroces, bien plus sournois, bien plus malveillant que tu ne pourras jamais l'être. Nous n'avons aucune limite. Toi... tu as de nombreuses limites !

_ Et pourtant je vais te renvoyer sur ton plan Bray !

_ Oh vraiment ? Il rit, longuement. Tu es naïf Seth, tu es tellement naïf. Tu as pris possession de l'âme de l'un des miens et tu crois que ton crime restera impuni. Je vais t'infliger ta punition.

_ Tu ne peux rien contre moi, assure Rollins.

_ Ah oui ? Parce que tu crois vraiment que ta petite escapade avec la petite Lucie est passée inaperçue. Je dois avouer Seth, ne pas y avoir cru. Je pensais que tu te cachais de moi car tu sentais tes pouvoirs décliner, aspirés par mes puissants rituels. Mais... Abigail, est toujours en enfer. Et de là bas, il est si facile d'observer ton monde... et encore plus facile d'observer l'enfer. Ton manoir... était dans les deux dimensions. Tu as été formé par Lucifer hein ? Et tu crois vraiment que le but de sa formation était de te permettre de me vaincre. Non... elle a joué avec toi... et moi. Ce qu'elle voulait, c'était un duel intéressant, un duel pas trop déséquilibré. Pourtant il n'aura pas lieu. Tu crois que je n'ai pas remarqué ton petit cinéma. Tu m'as beaucoup amusé Seth, vraiment. Mais... au fond de toi, tu n'es que Tyler Black, un pitoyable humain raté. Moi... je suis Legion ".

Bray écarte ses bras et Seth sent une déferlante de magie, comme il n'en avait ressenti qu'en présence de Lucifer elle-même. Autour de lui, il entend des râles. Les disciples, morts, de Wyatt se sont levés et entourent la colline. " Lucifer te l'a dit je crois ! Vos lois ne sont pas pour nous ! Nous sommes éternels ! Nous ne vivons pas ! Nous ne mourrons pas ! Eux aussi maintenant " !

Seth sourit, confiant. Il sait que ses pouvoirs vont lui permettre d'éradiquer cette menace en deux temps trois mouvements. Lorsque les premiers adeptes reviennent, il les envoie se fracasser au loin par télékinisie, il en écartèle quelques uns, décroche leur tête. Mais... ces morts-vivants là sont plus que des simples zombies. Et chaque membres écartelé, chaque tête, se reconstitue rapidement, et revient à l'assaut. Rollins se concentre, et grâce à sa magie parvient à faire imploser les corps qui s'en prennent à lui, les réduisant en bouillie. Il fixe son adversaire, pensant que ce dernier commencerait à paniquer. Mais il n'en est rien. Il s'est assis sur son rockin' chair et il sourit à pleine dents. Seth s'avance... et sent des mains lui attraper les chevilles. Elles ont jaillit du sol. Il ne parvient pas à les détruire. Autour de lui, Sheamus et Dinero, aux yeux blancs de mort, lui foncent dessus. Il n'arrive pas à s'en prendre à lui non plus. Seth se concentre pour localiser la source de l'énergie qui l'empêche d'utiliser ses pouvoirs. Il s'agit de la femme. Bray se met à rire quand Seth la fixe. Il se relève, et fait signe à ses sbires les plus puissants de s'arrêter.

" Tu avais raison Seth, j'avais besoin de toi pour faire revenir Abigail... mais j'ai trouve une autre solution, j'ai trouvé un corps dans lequel l'incarné, et grâce au temps gagné par Lucifer, elle est maintenant à mes côtés, ici sur terre, plus puissante que jamais ! Tu as perdu Seth " !

Rollins comprend que s'il ne passe pas au stade supérieur, son adversaire va effectivement le vaincre. Il concentre son énergie, et la laisse exploser, tel certains super héros de mangas bien connus. Lorsque la poussière générée par l'explosion se dissipe, la colline entière est dévastée et tous les sbires de Bray ont disparu. Tous ? Non. Sheamus et le Pope, qui ont visiblement eût droit à un traitement spécial se reconstituent lentement. Quant à Bray et Abigail (dans le corps de Britani donc ) ils n'ont strictement rien. Seth, est épuisé, il a utilisé quasiment toute sa magie pour créer cette explosion. Il sait qu'il n'a plus qu'une solution pour continuer à vivre, fuir, fuir dans son temple. Ce qu'il fait.


De retour dans son temple, épuisé, il comprend rapidement que quelque chose ne va pas. Il est seul, sans aucun de ses adeptes. Il vacille, sur le sol de marbre et se dirige vers son sarcophage, une fois à l'intérieur il sera intouchable et pourra se régénérer. Il franchit le seuil de la porte menant à ce sanctuaire... mais il comprend qu'il ne l'atteindra pas. Derrière-lui, il sent la présence d'Abigail, devant lui celle de Bray. Les deux démons tendent leurs mains, le corps de Seth se met à léviter. Son corps le fait souffrir le martyre, mais ce n'est pas la plus grande douleur, non. Il sent son âme se faire arracher de son corps, puis broyer, en milliers de morceaux. Puis il ne ressent plus rien...
Revenir en haut Aller en bas
Gbacca
Luttologue bedonnant
Gbacca

Messages : 11733
Age : 34
Localisation : Trou de baal de Jabba le Hutt
Humeur : Fakhr/Nature Touch

Promos Royal Rumble 2016 Empty
MessageSujet: Re: Promos Royal Rumble 2016   Promos Royal Rumble 2016 EmptyVen 3 Juin - 18:27

Promo Seth Rollins : Epilogue




Seth est mort, il le sait. Pourtant... son existence n'est pas terminée. Il ouvre les yeux. Il est dans une rivière de sang dont les berges sont d'os, à la dérive. Autour de lui des créatures tout droit sortie des livres de bestiaires qu'il pensait imaginaire. Elles sont imposantes, laides, et dévorent des corps, ou les torturent... ou se battent entre elles, dans une lutte incessante. Le lieu est froid, glacé même, et non pas brûlant. Sans doute n'a-t-il pas atterri dans ce domaine là. Il tente de se remémorer ce que Lucifer lui a appris de l'enfer. La rivière de sang, le froid, il est dans le domaine de sa professeur qui s'est décidément jouée de lui jusqu'au bout. Non, se dit-il, il ne peut pas s'agir de la fin. Il s'agit du commencement. Il rassemble ses forces et nage jusqu'aux berges, échappant à la vigilance des êtres difformes qui surveillent la rivière. Il réalise alors que s'il est ainsi conscient, c'est que son âme a survécu. Combien de temps s'est-il écoulé ? Combien de temps a-t-elle mis pour se reconstituer, il n'en sait rien. Mais... en ces lieux, le temps n'a pas d'importance.


Durant un temps, il rampe, évite les geôliers, et vit comme un rat dans un navire. Il n'a ni faim, ni soif, l'avantage d'être mort sans doute, mais à chaque jour qui passe, il retrouve des sensations et avec elles, il sent... la magie qui imprègne ce monde. Et si il sent la magie, c'est que ses pouvoirs reviennent. Pour obtenir la force d'un démon, il "suffit", sur ce plan-ci de dévorer son cœur. Alors, Seth, à l'aide de ses pouvoirs commence par ciblés des démons de moindre importances. Il parvient à les vaincre plus facilement qu'il ne l'aurait cru. Personne ne s'intéresse à leur disparition. Ici, tout le monde est égoïste, ici, la guerre est éternelle. Il s'en prend ensuite à des adversaires de plus en plus forts, frôlant la mort, définitive, à plusieurs reprises, accroissant sa puissance. Et là, il commence à faire parler de lui, à faire des vagues, sans que personne ne saisissent son nom car il ne laisse jamais de survivants, ni parmi les démons, ni parmi les âmes damnées qui assistent à la scène. Petit à petit, le démon inconnu, et différent des autres, d'ordinaire les démons se font connaître auprès du maître des lieux quand ils ont acquis une telle renommée et se voit attribuer un poste clef par le gardien de cette zone des enfers, se taille un véritable domaine au cœur de celui de Lucifer. Ses plus fidèles lieutenants, ses plus terribles guerriers vont affronter le démon et ne reviennent pas. Ses "frères", Satan et Belzebuth se montrent de plus en plus impertinents pensant l'ange déchu de plus en plus faibles. Pourtant, ils n'osent envoyés leurs combattants, de peur qu'ils se fassent massacrer par ce démon inconnu dont la loyauté ne semble aller vers personne.

Un jour, Seth atteint le palais de Lucifer. Elle est assise, seule, sur son trône glacé. Elle sourit en voyant Rollins et avant qu'il ne fasse quoi que ce soit, elle dit " Maintenant, tu es prêt ".



Fin ?




Revenir en haut Aller en bas
Bon Brute & Truand
Head Booker
Bon Brute & Truand

Messages : 929

Promos Royal Rumble 2016 Empty
MessageSujet: Re: Promos Royal Rumble 2016   Promos Royal Rumble 2016 EmptyVen 3 Juin - 21:09

Pensez à vos promos les enfants Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Sexy Boy
EC3
Sexy Boy

Messages : 844
Age : 24
Localisation : In the space between the spaces
Humeur : Sinusoïdale

Promos Royal Rumble 2016 Empty
MessageSujet: Re: Promos Royal Rumble 2016   Promos Royal Rumble 2016 EmptyDim 5 Juin - 15:17

Promo Dolph Ziggler : 1ère Partie

"Allez, il faut que tu brilles."

Il frotte de toutes ses forces, nettoyant chaque recoin, chaque arête.

"C'est le grand jour. Il ne faut pas seulement que tu gagnes, il faut que tu les impressionnes."

Il fait tourner son fauteuil et précautionneusement, il sort le bloc de métal de sa caisse. Il reprend sa place initiale et le dépose sur son socle.

"A toi de jouer, mon beau."

Il fait glisser un panneau puis tapote le code.

-SIGNAL RECU-
-ACTIVATION-
-TELECHARGEMENT DES PROTOCOLES-

-BONJOUR CREATEUR-

"Il faudra que je revois ce morceau de code. Enfin bref, tu sais quel jour on est ?"

-OUI. MON HORLOGE INTERNE EST RELIEE-

"Non, ce que je veux dire... c'est... Peux-tu quantifier le niveau critique de ce jour dans ton cycle de vie ? Réponse verbeuse."

-OUI. CE JOUR A UNE PRIORITE DE 24. IL EST LE PREMIER DE LA FILE.-

"Exactement. Tu sais pourquoi ? Parce que c'est le jour où on va enfin avoir tout ce qu'on a voulu."

-NEGATIF-

"Que veux-tu dire ?"

-CE N'EST PAS LA RAISON-

"Quelle est la raison alors ?"

-CE JOUR EST LE DERNIER DE LA FILE-

"Non, c'est impossible. Tu dois avoir un bug. Une fuite mémoire quelque part. Aargh, c'est vraiment pas le moment"

***Annonce : Tous les participants sont appelés dans l'arène.***

"Bon, tant pis. Il va falloir que tu donnes tout ce que tu as.

-OUI-

''Vérification des priorités''

-PRIORITE NIVEAU 0 : PROTEGER LE CREATEUR-
-PRIORITE NIVEAU 1 : ETRE UN HEROS-

''Exactement, c'est l'heure d'être un héros.''

Dix minutes plus tard

***Et le dernier entrant, votre favori. Celui que vous attendez tous : le jeune Ziggy et son mecha DOLF !***

-PROCEDURE D'ENTREE-

"On va y arriver"

Le mecha rejoint les autres dans l'arène. Ils sont une petite dizaine, chacun pilotés à distance par un humain.

***Let's get ready to ruuuuuuuuuuuuuuuuuuuumble !***

Les premiers coups partent. C'est un déferlement d'étincelles et de débris d'acier. Fort heureusement, le public est à l'abri derrière ses champs de force. MIZTERIO est le premier au tapis, sa tête roulant au sol jusqu'aux tribunes.

-ERREUR SYSTEME-

"Quoi ? Mais qu'est-ce que c'est ?!"

-ENVIRONNEMENT INSTABLE-
-DEMANDE D'EXTINCTION-

"De quoi tu parles ? Extinction refusée ! Bats-toi !"

-REDEMARRAGE DE LA PROCEDURE-
-COMPORTEMENT DE COMBAT-
-ERREUR SYSTEME-

"NON !"

Trop tard, DOLF est frappé en plein "visage" par KILLER STEEN. Celui-ci se met à lui arracher les plaques de son torse ! Si les robots ressentaient la douleur, on aurait mal pour lui.

"Allez, relève-toi. Tu ne peux pas me faire ça. Ne me laisse pas. Ne me..."

***Qu'est-ce que c'est que ça ? Un portail vient d'apparaître au milieu de l’arène ! C'est totalement interdit par le règlement. Le responsable sera disqualifié.***

En effet, un portail d'une couleur bleue est sorti de nulle part à quelques mètres au-dessus du sol. Deux silhouettes en sortent. l'une d'elle tient une boîte dans ses mains.

52 : "J'ai aucune idée de comment fonctionne cette chose !"

La deuxième silhouette lui arrache des mains.

Dolzimandias : "Je m'en charge. Toi, va le chercher."

52 : "Qui ? Le gamin ?"

Dolzimandias : "Non, la machine !"

52 : "T'es sûr de toi ?"

Dolzimandias : "C'est qu'un gosse, à quoi il nous servirait ? Va chercher le robot !"

52 se met à courir comme un dératé vers la carcasse désossée de DOLF. Autour de lui, le combat s'est arrêté, les mechas ont été désactivés. Mais la sécurité de l'arène, armée de matraques électriques se dirigent vers lui.

52 : "Quelle journée de meeeeeeeeerde."

Il arrive devant DOLF.

52 : "J'arriverais jamais à le porter !"

Dolzimandias : "Prends que la tête, abruti !"

52 (qui marmonne) : Abruti, toi-même. Monsieur le super-vilain.

Il ramasse le cube de métal et le met sous son bras. Mais en se retournant, il se retrouve encerclé par la sécurité.

52 : "Viens m'aider !"

Dolzimandias : "Je ne peux pas, je dois garder le portail ouvert ! Lance-moi la tête !"

52 : "Pour que tu te barres sans moi, hors de question !"

Dolzimandias : "Tu veux tout faire plan..."

Il n'a pas le temps de finir sa phrase que le corps de DOLF se met à émettre des arcs électriques ! Les membres de la sécurité s'effondrent un à un. 52 est quant à lui protégé par un champ de force émanant de la tête de DOLF.

Dolzimandias : "Quoi ?"

Ziggy : "Je ne sais pas qui vous êtes mais rendez-moi tout de suite mon robot."

Dolzimandias : "C'est toi qui a fait ça ?"

Ziggy : "Ne me..."

Dolzimandias donne un coup dans la tempe du jeune garçon qui tombe au sol.

Dolzimandias : "On prend le gamin, aussi ! Dépêche-toi !"

52 arrive en courant et saute à travers le portail. Dolzimandias lance Ziggy, inanimé, et saute à son tour.


Promos Royal Rumble 2016 Wormhole

Ziggy reprend peu à peu ses esprits. Des voix étouffées lui parviennent aux oreilles.

52 : "Non mais franchement, j'avais pas signé pour ça. Ça me casse trop les..."

Dolzimandias : "Il se réveille."

Ziggy : "Où est-ce que je suis ? Où est DOLF ? Vous êtes qui ?"

Une silhouette s'avance et se plante devant lui.

"Je suis Dolph Ziggler. Et pour la faire courte, c'est la fin du monde."

**************************************************

"Je meurs de faim" pense Dolph. Son entraînement l'a épuisé. Il passait ses journées à la salle. Plus que tout au monde, il veut cette victoire et personne ne lui prendra. Pourquoi celle-ci est si spéciale ? Après tout ce qu'il a remporté, il devrait être blasé. Et pourtant, la rage était plus forte que jamais. Après sa douche, il s'habille. Ses muscles lui font atrocement mal. Enfin, il sort des vestiaires. Tout le monde est déjà parti à cette heure-ci. Mais il a un arrangement avec le propriétaire et il pouvait rester tard. Il a même la clé. Il ferme la porte derrière lui et se retrouve dans la rue. La nuit est douce. Ce genre de nuit qui vous donne envie de flâner sans savoir vraiment où aller. Mais Ziggler est trop épuisé pour ça. Il ne souhaite qu'une chose : passer chez son grec préféré et aller se coucher. Il rabat sa capuche sur sa tête et commence à marcher. Quelques mètres plus loin, il voit un homme allongé sur le sol, recroquevillé sur un morceau de carton près d'une benne. Dolph fouille dans sa poche et en sort un billet tout froissé. Il s'approche de l'homme et le dépose devant lui. Mais soudain, l'homme lui attrape le bras.

"Calmez-vous, je voulais juste vous..."

"Il vient, il vient, il vient.."

"Quoi ?"

"Le dévoreur des mondes... Il a faim, il a faim, comptez bien chaque seconde..."

"Ecoutez, lâchez-moi et je vous donne ce billet."

"Il marche, il marche, il marche, le dévoreur des mondes..."

Ziggler repousse l'homme et lui lance le billet. Il reprend un peu de contenance et continue sa route sans se retourner. Mais l'homme continuait sa comptine.

"Il a faim, il a faim, folle course vagabonde... Il rit, il rit, il rit, le dévoreur des mondes... Il a faim, il a faim, est-ce le tonnerre qui gronde ?"

Dolph presse le pas jusqu'à ne plus pouvoir l'entendre. Il lui avait fait froid dans le dos. Il essaye de se chasser cet air de la tête sur le chemin qui le mène à chez lui. Une fois la porte fermée, il prend une grande respiration, comme si il avait dû faire le trajet en apnée. L’appétit l'a quitté. Désormais, il veut dormir immédiatement. Il jette son sac au sol et se dirige vers sa chambre. Mais une odeur familière vient lui chatouiller les narines.

"Fruit de la passion et noix de coco. Première question. Comment vous êtes entré ? Deuxième question. Vous avez piqué mon après-shampooing ?"

Une voix féminine lui répond.

Femme : "Première réponse : j'ai la clé. Deuxième réponse : C'est mon après-shampooing que tu sens."

Dolph : "Désolé mais c'est impossible. J'ai moi-même crée ce parfum pour mon usage personnel."

Une autre voix vient s'immiscer dans la conversation.

Homme : "Pour moi, vous puez tous les deux le péché."

Ziggler se retourne mais en un éclair, il se retrouve projeté contre le mur, une main autour de la gorge.

Femme : ''Tout doucement, Marshall. On ne veut pas lui faire de mal.''

Dolph : ''Marshall, c'est ton prénom ? J'ai connu un Marshall, il était...''

Marshall : ''Marshall, c'est mon titre, espèce de chien ! ''

Dolph : ''Ça explique le chapeau.''

Femme : ''Pardonnez l'attitude de mon partenaire, il est... spécial.''

Marshall : ''Je suis pas ton partenaire, catin !''

Nicole : ''Bref, je me présente. Je suis Nicole. Mais mes amis m'appellent la catin, apparemment.''

Dolph : ''C'est le prénom qui veut ça. Et encore, vous portez pas le diminutif. Est-ce que votre ami peut me lâcher ?''

Marshall : ''Je vais le faire mais si tu bouges, je te fais rôtir.''

Le Marshall relâche son étreinte et Ziggler retrouve sa liberté.

Dolph : ''Merci Marshall... comment ?''

Marshall : ''Marshall Ziggler, pour vous servir et toutes ces conneries.''

Dolph : ''Euh... vous vous foutez de moi ?''

Nicole : ''Non, c'est pour ça qu'on est venus. Comment dire ? Tu peux t'assoir ?''

Ziggler s'installe dans son fauteuil. Il allume une lampe et grâce à la lumière, il peut enfin découvrir pleinement ses deux interlocuteurs. La jeune femme arbore une chevelure blonde qu'elle avait coiffée en chignon. L'homme, quant à lui, entre son chapeau et le bandana, Dolph pouvait discerner de graves brûlures sur son visage.


Marshall : ''Ma gueule te revient pas, blondinet ? Quelle putain d'ironie...''

Nicole : ''Voici le Marshall Dolph Ziggler. Je sais que ça a l'air fou mais il porte le même nom que toi.''

Dolph : ''Ce n'est pas mon nom.''

Nicole : ''Je sais. Tu t'appelles Nick Nemeth. Et moi, je m’appelle Nicole Nemeth.''

Dolph : ''Alors quoi ? Vous montez une sorte de club des homonymes ?''

Nicole : ''On est plus que des homonymes. On est toi. Des versions de toi. D'autres univers.''

Dolph : ''Woooooow. Écoutez, je vais vous donner le numéro d'un type. Il sera sûrement intéressé par la came que vous prenez.''

Marshall : ''J'avais dit qu'on perdait notre temps avec celui-là. Il a rien de spécial.''

Nicole : ''Le boss a pensé que c'était préférable de nous envoyer nous. Parce qu'on se ressemble pas, tu vois. Être face à deux de ses doubles alternatifs, ça peut être perturbant.''

Dolph : ''Mais ça aurait été un poil plus crédible quand même.''

Nicole : ''Je peux t'assure que là d'où on vient, il y en a qui sont tes copies exactes, physiquement, en tout cas.''

Dolph : ''C'est ridicule. Vous m'avez fait assez perdre de temps comme ça. Sortez de chez moi.''

Nicole : ''Attends. Écoute ton instinct. Tu dois le sentir au fond de toi. Sinon tu ne nous aurais pas laissé parler. Tu as envie d'y croire.''

Dolph : ''Je ne le répéterai pas. Sortez de chez moi.''

Il se lève et leur indique la porte. Nicole soupire.

Nicole : ''Je ne voulais pas en arriver là. Marshall...''

Ce dernier se rue sur Ziggler et le plaque au sol avec une force inouïe. Il retire son chapeau et abaisse son bandana pour dévoiler son visage horriblement défiguré.


Marshall : "VOIS LA VERITE... OU BRULE AVEC MOI !"

Les deux hommes se sentent brûler de l'intérieur. Le feu s'échappe de leurs yeux pour se rejoindre. Après quelques secondes de douleur intense, le flux rentre dans chaque corps. Le Marshall se relève le premier et revisse le chapeau sur sa tête.


Marshall : ''Je vois pas pourquoi tu parles avant, ça finit toujours comme ça.''

Nicole : ''Je préfère les convaincre que les forcer. ''

Marshall : ''Je t'avais forcé.''

Nicole : ''C'est pour ça. Ça va, Dolph ?''

Elle s'approche de lui et s'accroupit. Il ouvre lentement les yeux.

Dolph : ''Je... je connais le kung-fu.''

Marshall : ''Pourquoi il faut toujours qu'ils disent ça ?''

Nicole : ''Allez, prends mon bras. On a du boulot.''
Revenir en haut Aller en bas
Orange Sanguine
Spécialiste Indy depuis 1845
Orange Sanguine

Messages : 9946
Age : 16
Localisation : Akihabara (un jour peut-être)
Humeur : amoureux ♥♥♥

Promos Royal Rumble 2016 Empty
MessageSujet: Re: Promos Royal Rumble 2016   Promos Royal Rumble 2016 EmptyDim 5 Juin - 15:31

Je vous préviens, je suis revenu à la WFA, mais c'est pas pour faire des promos de 15 pages en 15 chapitres Razz Sheik .

Je me demande d'ailleurs si ça ne rebute pas du monde à faire des promos du coup scratch

_________________


Promos Royal Rumble 2016 Hana_k10

Palmarès Perso:
 
Palmarès WFA-WAF:
 

Revenir en haut Aller en bas
Gbacca
Luttologue bedonnant
Gbacca

Messages : 11733
Age : 34
Localisation : Trou de baal de Jabba le Hutt
Humeur : Fakhr/Nature Touch

Promos Royal Rumble 2016 Empty
MessageSujet: Re: Promos Royal Rumble 2016   Promos Royal Rumble 2016 EmptyDim 5 Juin - 16:14

Chacun fait ce qu'il peut/veut ^^'.

Je profite du fait d'avoir pas mal de temps libre pour me faire plaisir (mes deux autres promos vont être beaucoup plus courtes, à cause de ce même manque de temps ^^' ).
Revenir en haut Aller en bas
Gbacca
Luttologue bedonnant
Gbacca

Messages : 11733
Age : 34
Localisation : Trou de baal de Jabba le Hutt
Humeur : Fakhr/Nature Touch

Promos Royal Rumble 2016 Empty
MessageSujet: Re: Promos Royal Rumble 2016   Promos Royal Rumble 2016 EmptyLun 6 Juin - 12:54

(avant propos : pour ceux qui liraient la promo, c'est bien le personnage qui parle, et je n'approuve aucunement ses propos )





Promo Silas Young





WFA Raw, une semaine avant le Royal Rumble,



Juste avant la publicité, Seth Rollins a attaqué Sheamus pendant un match contre Carlito, causant la disqualification du membre des APA. Un brawl monstrueux s'en est suivi entre la Wyatt Family et Rollins d'un côté et les APA et la Beatdown Revolution de l'autre qui a profité de l'intervention de Seth pour s'en prendre aux APA.


Durant la publicité, un décor a été installé sur le ring, un pupitre, un drapeau américain derrière lui, une photo de Trump, quelques bières disposées sur une petite table à côté du pupitre et deux jolie filles en bikini qui chauffent la foule.




Les deux filles en bikini annoncent alors au micro : " S'il vous plaît, veuillez accueillir chaleureusement votre champion "Manliest" Silas Young " !


Ce dernier, lorsqu'il apparaît à l'écran, en jean troué, t-shirt sale, bottes de "cow boy", reçoit une bronca d'enfer de la part des fans de la WFA réunis ce soir là. Ce dernier effectue un non désapprobateur de la tête, envers la foule, sous le titantron avant de se diriger sur le ring où les deux femmes en bikini lui écartent les cordes pour lui faciliter le passage. Les deux jeunes femmes s'installent autour du pupitre, derrière lequel se trouve maintenant Silas. Elles sourient, un peu bêtement, et ouvrent toutes deux une bière qu'elle gardent dans leur main tendue vers Silas. Ce dernier attend que les huées et les chants hostiles à son égard cessent avant de prendre la parole.


" J'ai fait un rêve ! Un rêve d'une compagnie meilleure ! Et ce rêve... ce rêve commence au Royal Rumble !

Car le catch est à l'image de la société ! Le catch est décadent ! Le catch laisse trop de pouvoirs aux femmes ! Le catch se soucie de ne pas blesser la sensibilité des petits enfants, des biens pensants et de leurs toutous de journalistes !

Et moi, Silas Young, je vais remettre de l'ordre au sein de la WFA ! Finis le catch féminin ! La place des femmes est dans une cuisine, un bar à strip-tease ou un bordel pour celles qui sont jeunes et jolies et c'est tout ! Le catch est un sport d'hommes ! Il est inutile de leur faire croire qu'elles pourront être l'égale des hommes dans le domaine physique ! C'est complètement absurde ! Toi là petite ( il désigne une gamine dans le public avec un t-shirt AJ Lee) au lieu d'admirer cette pimbêche tu ferais bien d'apprendre à cuisiner, à coudre et à entretenir ta maison ! Parce que vu l'état de ta mère crois-moi tu pourras pas faire rêver les vrais mâles comme les deux pépés qui m'accompagnent là " !

Des huées descendent de l'arène et des "looney macho" se font entendre.

" Parce que je devrai me sentir insulter par vos "machos" c'est ça ? A une époque pas si lointaine on n'employait pas le mot "macho", on utilisait le mot homme ! Il n'y avait que des hommes ! Point barre ! Et on appelait un chat un chat ! Une fiotte pour un homosexuel ! Un aveugle pour un malvoyant ! Et un putain de connard pour les sales gauchistes de merde !

Car ce sont eux ! Ces foutus communistes qui ont gangrené notre cher pays et donc notre chère fédération de catch de l'intérieur ! Regardez-moi ce qu'on trouve à la WFA ! Quel exemple pour la jeunesse ?! Je vous le demande ! On a un espèce de travesti managé par un nain ! L'EoC qu'ils appellent ça ! L'égalité des chances hein ? Mais putain les gars votre place n'est pas dans une fédération de catch mais dans un putain de cirque ! Et pas un bon cirque en plus bordel de merde " !

Des chants "EoC" montent des travées.

" Bière " ! Hurle Silas se faisant verser sa boisson directement dans la bouche par ses deux assistantes.

" Voilà à quoi vous servez les femmes ! Uniquement à ça ! Être jolies et subvenir à tous nos besoins sans ouvrir votre putain de bouche ! Un homme se moque de ce que vous pensez ! Un homme se moque que ça soit votre période du mois ! Un homme se moque de vos putains de sentiments ! C'est clair ?! Dieu nous a fait mâle et vous femelle, et que je sache ce n'est pas Adam qui a condamné l'humanité en bouffant cette putain de pomme ! Voilà ce qui arrive quand un homme ne surveille pas sa femme ! Voilà ce qui arrive quand on vous laisse prendre la putain d'initiative ! Alors fermez là " !

Naturellement ce dernier laïus ne fait qu'accroître les huées, justifiées, notamment de la part de la partie féminine de la foule (mais pas seulement) à l'encontre de Young.

" J'en ai pas fini sur l'état pourri de la WFA ! Qui sont les champions majeurs ? CM Punk et Bobby Roode ! Voilà vos champions un abruti qui se prend pour un voyou mais qui boit pas, qui fume pas, et qui fait croire qu'il baise ! Un homme fait ce qu'il veut ! Il n'écoute pas ces putains de connard de médecins et de scientifiques qui un jour te disent que c'est pas bien de manger de la viande parce que ça file le cancer et nia nia nia et le lendemain te dise que c'est parce que tu en as pas mangé que t'es tombé malade ! Un mâle, un vrai, il boit ! Il boit parce que cette putain de vie c'est de la merde ! Je ne laisserai pas cet espèce de nain, pas plus gros qu'un putain de haricot au sommet de cette fédération ! Quant à l'autre, Bobby Roode, ce mec est censé représenté la loi ! La loi et l'ordre ! Qu'est-ce qu'il a fait ce connard ? Il a participé à la chute de la meilleure organisation qui ait existé dans ce business, le Gang, il a baisé une espionne et il a accusé n'importe qui ! Bravo le flic ! La prochaine fois occupe-toi d'éloigner les véritables dangers comme ces putains de tarés de l'EoC " !

Tandis qu'il se fait servir de nouveau de la bière et essuyer le front, des " asshole " se font entendre dans toute la salle. Mais malheureusement pour les fans, Silas Young n'en a pas fini.

" Poursuivons... avec les champions par équipe... la division par équipe, voilà une putain de blague à laquelle il faut mettre fin ! Putain c'est quoi ces mecs ? Ils font "équipe" ! Ils se passent le savon sous la douche c'est bien ça ? Les équipes c'est le refuge des connards qui sont pas assez forts pour lutter tout seul ! Regardez ce qu'on y trouve, des petites tapettes toute maigre genre les MCMG, des putains d'étrangers, un portoricain de merde, un samoan à la con, un bulgare, c'est quoi ça un bulgare ? Je savais même pas que la Bulgarie était un foutu pays ! Je croyais que c'était une marque de putes de bas de gamme ! Ni plus ni moins ! Et qui est associé avec la pute de l'Europe de l'Est, le vieux cowboy ! Mec... les cowboy c'est pas brokeback moutain hein ! Les cowboys c'est John Wayne ! Un mâle un vrai, qui lutte seul !

Le champion des États-Unis est suisse... qu'est-ce que cette connerie ! Qu'est-ce que vous comprenez pas dans champion des Etats-Unis putain ? Quant au champion TV il passe plus de temps à faire des cabrioles qu'à se battre comme un homme dans ce putain de ring ! C'est la honte de la profession ! Voilà la vérité ! Ces gars là plutôt que d'unifier leur titre feraient bien d'abandonner leurs putains de ceinture !

J'en viens maintenant à mes deux adversaires ! Qui sont mes deux adversaires ? MVP un ancien tôlard ! Un ancien tôlard champion Intercontinental... c'est quoi cette fédération où on encourage les putains de bandits à être champion ! Au nom de quoi ? D'une deuxième chance ? Mais regardez ce qu'il fait au moins ce connard ! Il monte à nouveau son petit gang des ghettos et il terrorise les bons citoyens qui vivent dans cette fédération ! A cause de la Beatdown Revolution, c'est quoi ce nom ? Un nom de cellule terroriste ? Je pose simplement la question ! Croyez-moi le doute est permis quand on voit qui il y a dans ce groupe et leur façon d'agir, de faire de véritables attentats contre d'autres lutteurs ! Renvoyez-moi ça en prison là où est sa place !

Et en face... en face c'est pas mieux ! Le Pure champion ! Une petite frappe irlandaise ! Fut un temps où, ici, en Amérique, les petites frappes irlandaises se contentaient de sévir dans leur putain de quartier et quand ils en sortaient le bon peuple d'Amérique leur foutait une putain de raclée telle que même leurs putes de mère ne les reconnaissait plus ! A la place de ça on envoie des putains de... de comment ils appellent ça, de geek, d'accroc aux "réseaux sociaux" en la personne de Zack "stupide" Ryder pour l'arrêter. Mais Zack Ryder s'il n'y avait que moi on l'enverrait dans le même cirque que Ricochet, Goldust et le nain ! Un homme n'a pas besoin de communiquer sans arrêt derrière un foutu écran ! Parler c'est pour les gonzesses ! Pas étonnant qu'il ait été une honte pour notre pays en perdant face à ce putain d'irlandais !

Alors oui ! La première marche de mon plan de remise dans le droit chemin de cette compagnie passe par le massacre sans aucune pitié de mes deux adversaires ! Je serai le champion intercontinental ! LE champion. Pas parce que je le veux mais parce que je le dois ! Pour sauver cette fédération ! Pour sauver l'Amérique ! Pour qu'à travers moi les gosses de tout ce pays sache de nouveau ce qu'est un homme, un vrai !

Et la deuxième marche sera ma victoire dans le Royal Rumble ! Brock Lesnar étant parti, il ne reste plus de vrai adversaire, plus de vrai homme à abattre, à part, peut-être Kévin Steen et Hunico, un putain de mexicain et un putain de canadien qui sont de meilleurs exemples pour la jeunesse que la plupart des bon américains de ce roster ! Voilà où on en est ! Tout le reste, ne compte pas, ce sont des drogués comme les Wyatts, Hardy, ou Rollins, ou des espèces de tantouses comme Ziggler et The Miz !

Alors, vous, citoyens américains fans de la WFA, et toi Triple H, entendez ceci ! Je vais sauver la WFA ! Je vais sauver le catch " !


Silas lève ses deux bras au ciel, sous les huées de la foule. Il hurle de nouveau à ses assistantes de le servir... mais à la place il reçoit deux jets de bières et deux DDT de la part des femmes en bikini, à la grande joie du public ! Elles renversent sur lui le pupitre, avant de saccager le plateau sous les encouragements de la foule. " Voilà ce qu'elle te dit l'Amérique " ! lancent les jeunes femmes avant que la publicité ne soit lancée.
Revenir en haut Aller en bas
Sexy Boy
EC3
Sexy Boy

Messages : 844
Age : 24
Localisation : In the space between the spaces
Humeur : Sinusoïdale

Promos Royal Rumble 2016 Empty
MessageSujet: Re: Promos Royal Rumble 2016   Promos Royal Rumble 2016 EmptyLun 6 Juin - 18:41

Promo Dolph Ziggler : 2ème Partie

Dolph avance rapidement dans les couloirs de la base, malgré sa douleur à la hanche. Il a beaucoup de travail ces temps-ci. Les choses s'accéléraient. D'un côté, il est rassuré de voir que ce qu'il faisait fonctionnait, de l'autre, ça signifiait que la fin était de plus en plus proche. Il tourne à droite et se retrouve devant Nicole.

Dolph : "Comment se sent-il ?"

Nicole : "Un peu sonné, ce que je peux comprendre. Sinon, il va bien. "

Dolph : "Je vous sens soucieuse."

Nicole : "Vous êtes sûr que c'est lui ? Je veux dire, on a un démon, un super-vilain, un robot... Lui, ce n'est qu'un lutteur. En quoi pourrait-il nous aider ?"

Dolph : "Nicole, tu es une lutteuse aussi. J'ai lutté dans ma jeunesse. Et nous en avons rencontré d'autres."

Nicole : "Vous pensez qu'il y a un lien ? Mais pourquoi lui particulièrement ?"

Dolph : "Parce que c'était le premier."

Ziggler appuie sur le bouton de la porte, qui s'ouvre devant lui. A l'intérieur, il découvre Dolph, enfin... l'autre Dolph, en train de faire de pompes. Celui-ci se relève quand il voit un vieil homme s'appuyant sur une canne entrer dans sa cellule.

Dolph : "Bonsoir Dolph."

Dolph : "Bonsoir... euh... Dolph. J'imagine que vous être un autre 'moi'. Ça va être chiant pour les noms, non ?"

Old Man Dolph : "Pour les homonymes, nous préconisons l'utilisation de surnoms. Les autres ont trouvé ça amusant de m'appeler 'Old Man' alors, je fais avec."

Dolph : "Et c'est quoi le mien ?"

Old Man Dolph : "Nous sommes partis sur Dolph Prime."

Dolph Prime : "Comme Optimus ? Classe ! Mais pourquoi ?"

Old Man Dolph : "Vous ne vous souvenez vraiment pas de moi ?"

Dolph Prime : "Pourquoi ? Je devrais ?"

Old Man Dolph : "Nous nous sommes déjà rencontrés. Dans un bar. Pour vous, ça doit faire 4 ans. Vous étiez ivre. Et vous aviez une lunette de WC dans la main."

Dolph Prime : "Aucun souvenir, désolé."

Old Man Dolph : "Bref, je suis une version de vous, ça, vous le savez. Et je viens du futur. Votre futur. Enfin, pas vraiment... En revenant dans le passé, j'ai créé un paradoxe et ainsi former une nouvelle dimension. Vous suivez ?"

Dolph Prime : "Oui, oui. J'ai vu Retour vers le Futur."

Old Man Dolph : "Je vois que vous connaissez vos classiques. Enfin bref, en voulant revenir vers le futur, justement, je me suis perdu. Et j'ai continué à sauter d'univers en univers, en espérant retourner chez moi, un jour."

Dolph Prime : "Écoutez, tout ça c'est très triste. Je suis sincèrement désolé pour vous. Mais qu'est-ce que ça à avoir avec moi ?"

Old Man Dolph : "Qu'est-ce qu'on vous a expliqué pour l'instant ?"

Dolph Prime : "En gros, c'est la fin du monde. Et vous réunissez tout plein de versions de moi pour le sauver."

Old Man Dolph : "En effet. Un jour, j'ai remarqué que certaines dimensions avaient disparu. Tout simplement effacées, comme si elles n'avaient jamais existé."

Dolph Prime : "Le dévoreur des mondes..."

Old Man Dolph : "Vous en avez entendu parler ?"

Dolph Prime : "Oui, j'ai rencontré un SDF qui fredonnait une comptine."

Old Man Dolph : "Le temps nous est compté, alors."

Dolph Prime : "Vous voulez dire que ce dévoreur va détruire mon monde ?"

Old Man Dolph : "Je le crains."

Dolph Prime : "Qu'est-ce qu'on peut faire ?"

Old Man Dolph : "Se dépêcher. Trouver un maximum d'entre nous. Quand nous serons assez nombreux, nous pourrons l'affronter."

Dolph Prime : "Combien sommes-nous ?"

Old Man Dolph : "En théorie, une infinité. Ici, nous sommes une quinzaine."

Dolph Prime : "Au fait, ici, c'est où ?"

Old Man Dolph : "Je crois qu'il est temps que vous rencontriez quelques uns de nos semblables."

Le vieux Dolph indique la porte à son 'lui' du passé, qui sort de la pièce.

Old Man Dolph : "Vous connaissez déjà Nicole. Suis-nous."

La jeune femme leur emboîte le pas et ils marchent quelques secondes pour arriver dans une grande pièce remplie d'écrans. Devant ceux-ci, deux hommes semblent discuter.

Old Man Dolph : "Nous sommes dans la salle de contrôle principale. Voici le Space Ranger."

L'homme de droite se retourne, habillé d'une combinaison moulante, veinée de câbles traversés par une lumière bleue. Il ressemble comme deux gouttes d'eau à Dolph Prime, exceptés ses cheveux qui ne sont pas teints.

Space Ranger Dolph : Bonjour. Vous êtes le nouveau ?

Ziggler se contente d’acquiescer en dévisageant son interlocuteur.

Space Ranger Dolph : Je comprends, c'est assez perturbant. Mais vous allez vite vous y faire. Comme le vieil homme, vous l'a dit, je suis le Space Ranger. Et vous êtes chez moi."

Dolph Prime : "Alors, on est dans l'espace ?"

Space Ranger Dolph : "Pour être plus exact, nous sommes dans l'espace entre les espaces. La station se situe entre les dimension pour pouvoir les observer. Et grâce à elle, nous pouvons remarquer les anomalies."

Old Man Dolph : "J'étais une de ces anomalies, c'est comme ça que nous nous sommes rencontrés, lui et moi. Et je vous présente Relgizz."

A côté du Space Ranger était assise une drôle de créature, la peau très rosée, le crâne en pointe et des tentacules autour de la bouche.

Relgizz : "Ruojnob. Rertnocner suov ed ivar."

Dolph Prime : "Euh... pardon.. je n'ai pas compris."

Space Ranger Dolph : Ah oui, j'allais oublier.

Le Space Ranger prend un petit objet sur son bureau et se lève. Il enfonce quelque chose de métallique dans l'oreille de Dolph Prime.

Space Ranger Dolph : "Votre traducteur universel. Cela vous aidera à comprendre la plupart d'entre nous, dont Relgizz. Évitez de le perdre."

Relgizz : "Ça va mieux ?"

Dolph Prime : "Euh... oui, c'est bon... je vous comprends. Vous êtes..."

Relgizz : "Un des vôtres oui."

Dolph Prime : "Attendez, j'ai un peu de mal à comprendre. Je ne veux pas vous manquer de respect mais... comment vous savez que vous êtes moi ? On a rien en commun."

Space Ranger Dolph : "En fait, si. Chaque entité possède ce qu'on appelle une empreinte universelle. Une sorte d'empreinte génétique mais qui transcende les lois de la biologie. Nous possédons tous la même et cette station nous permet de les trouver."

Dolph Prime : "J'ai un peu de mal à suivre."

Space Ranger Dolph : "Tous nos semblables ne s'appellent pas Dolph. Certains Dolph Ziggler n'ont d'ailleurs aucun lien avec nous. Mais il y a un "nous" par univers. Tout ce qui existe dans l'un doit exister dans l'autre même sous une forme différente."

Dolph Prime : "Donc il peut y avoir un univers où je suis une sorte de dieu ? Et un autre où je suis un organisme microscopique ?"

Space Ranger Dolph : "Prenez le temps d'assimiler ça."

Nicole Nemeth : "On a rencontré une sorte de blob une fois, sympa mais un peu raciste sur les bords."

Old Man Dolph : "Malheureusement, beaucoup d'entre nous se révèlent incapables de nous rejoindre. Voyager entre les dimensions pourrait leur être fatal."

Nicole Nemeth : "Il y en a qui sont des gros connards aussi alors eux, on évite d'aller les chercher."

Relgizz : "Et pourtant, Dolzimandias est ici."

Tous, sauf Dolph Prime, se mettent à rire. Mais leur enthousiasme est vite interrompu quand une sirène se met à sonner.

Old Man Dolph : "Oh non ! D'où ça vient ?"

Le Space Ranger se retourne vers son panneau de contrôle.

Space Ranger Dolph : "De la dimension d'Argent ! Ça n'aurait pas dû arriver si vite !"

Old Man Dolph : "Ouvrez le portail, on envoie une équipe ! Nicole, tu te sens prête ?"

Nicole : "Toujours patron ! Je prépare l'équipement."

Il se retourne ensuite vers Dolph Prime.

Old Man Dolph : "Je suis désolé de vous demander ça. Je ne devrais pas vous envoyer si vite en mission mais le temps presse. Suivez les ordres de Nicole et ne vous inquiétez pas, je vous enverrai vite du renfort."

Dolph Prime : "Je ferais tout ce qui est en mon pouvoir."

Nicole attrape le bas de Dolph Prime et lui fait traverser la pièce.

Dolph Prime : "Bon, j'osais pas trop le demander devant le vieux. Mais qu'est-ce que..."

Nicole : "C'est la fin de cet univers, on doit intervenir. Enfile ça."

Elle lui tend un veste qu'il enfile prestement alors qu'ils courent dans une autre pièce.

Nicole : "Mets toi là. Tiens toi bien droit, ça va secouer."

Promos Royal Rumble 2016 Wormhole-in-Space-Time

"Est-ce le tonnerre qui gronde ? Il danse, il danse, il danse..."

"Maman ? Maman ? Non, ce n'est pas la voix de maman."

"... le dévoreur des mondes. Il a faim, il a faim..."

"Maman, j'ai peur."

"C'est une macabre ronde. Il chante, il..."

C'est à ce moment que le jeune Dolph se met à pleurer, du haut de ces 10 mois. Il fixe cette ombre penchée au-dessus de son berceau.

"Shhhhh, mon petit. Tu peux pleurer tant que tu veux. Personne ne viendra te consoler."

"Maman, où es-tu ?"

"Toute la maison dort... très profondément. Le genre de sommeil dont on ne se réveille pas."

"Maman, il fait si froid."

"Tu as l'air d'être un enfant gâté. Regarde moi tous ces jouets."

L'homme fait tourner le mobile de Dolph. Dolph aime ce mobile. Ça le rassure. Mais pas cette fois.

"Moi aussi, j'ai des jouets. Comme celui-ci. Regarde comme il brille. Bon, il est un peu tâché. Mais c'est la faute de ta connasse de mère !"

Dolph pleure de plus en plus fort.

"Ne t'inquiète pas, c'est bientôt fini. Tout est bien..."

Soudain une deuxième forme apparaît, elle attrape la première. Et les deux disparaissent. Et le vacarme retentit.

Dolph Prime : "Espèce de malade ! Je vais te le faire payer !"

Du bruit, beaucoup de bruit. Mais Dolph ne pleure plus. La voix du deuxième homme lui semble familière. On dirait celle de son papa. Quand il est très fâché.

Nicole : "Dolph ! Dolph ! Ça suffit ! Il en a eu assez !"

"Maman ?"

Dolph Prime : "Assez ? Tu as vu ce qu'il leur a..."

Nicole : "Je sais, mais il faut qu'on se dépêche."

Dolph Prime : "Se dépêcher de quoi ?"

Nicole : "De partir !"

Dolph Prime : "Partir ? Je croyais qu'on devait ..."

Nicole : "Quoi ? Sauver le monde ? Il n'y a rien qu'on puisse faire. On est là pour le sauver lui !"

Elle s'approche du berceau. Dolph tend les bras. Elle ressemble beaucoup à maman. Elle le soulève.

Nicole : "Allez, viens par là, toi. Prime, on a plus beaucoup de temps. Soit tu me suis, soit tu restes pour couler avec le navire."
Revenir en haut Aller en bas
TheStraightedge17
Grand Slam Champion
TheStraightedge17

Messages : 3093
Age : 26
Localisation : Denver, Colorado.
Humeur : Franklin, Michael ou Trevor ?

Promos Royal Rumble 2016 Empty
MessageSujet: Re: Promos Royal Rumble 2016   Promos Royal Rumble 2016 EmptyMar 7 Juin - 14:44

PROMO COMMUNE CM PUNK-BOBBY ROODE (des promos séparées spéciales arrivent en fin de semaine)




H-3 minutes :
 
 
CM Punk : Non sérieusement j’y crois pas. Je suis de retour putain ! Je suis de retour ! Rhola… J’en redemande mon pote, tu vois cette belle ceinture ?
 
Caméraman : Bah… Ouais.
 
CM Punk (excité) : Tu veux toucher ? Allez ? Tu veux tâter ? Regarde comme ça brille mec, et j’peux me pavaner en direct sur le Network avec ça ! J’en reviens pas de l’avoir arraché à Anubis !
 
Caméraman : Le King Of The Ring était de toute façon assez spéciale dans l’ensemble.
 
CM Punk : J’te le fais pas dire. Un screwjob, un nouveau doublement titré, un Bobby qui se juge au sommet du monde, Smackdown qui taille la route dans le plus grand des calmes… Haha, j’pensais pas avoir autant de boulot. Ca fait chier, y’a foot à 23 heures. Tu sais avec des potes, on se réuni au square de Chicago faire quelques petits lancés, c’est sym…
 
Caméraman (l’interrompt) : Rappel aux techniciens, dernier délai pour arranger le plateau, on est à l’antenne dans 3 minutes !
 
CM Punk : Bon. Comment je suis là ? Comment tu me trouves ? Ça va la cravate ?
 
Caméraman : Phil’…
 
CM Punk : Alleeeeeeez s’te plait ! Regarde-moi, ça fait six ans que j’ai pas mis de costard ! Oh et puis merde, j’y vais en T-Shirt ! Quoi que… Argh je sais pas… Ça va, le fessier ?
 
Caméraman : PHIL !
 
CM Punk : Rhaaa t’es pas professionnel ! Elle est où Jessica ?
 
Caméraman : Partie.
 
CM Punk : Kimberley ? Beverly ?
 
Caméraman : (…)
 
CM Punk (mal dans sa peau) : Bon bah y’a plus que toi, grouilles-toi !
 
Caméraman : H- 01 minute messieurs !
 
CM Punk : Bon j’espère que les danseuses seront plus respectueuses que toi, petite tête ! Je reçois qui déjà après Bobby ? La Beatdown ? Mouais… Encore trois guenons avec « Love Mom » tatoué sur le bras droit et qui jouent les divas avec des titres en mousse. Bon ouais OK, OK j’en ai porté une pendant un an mais bon…
 
Caméraman : Tu vas pas me dire que tu préférais les Wrestling Class Heroes ?
 
CM Punk : Ah si !
 
Caméraman : (…)
 
CM Punk : Ah non mais moi je suis une belle girouette hein, dans deux semaines j’encense Dibiase pour un peu de Youtube Money ! Faut savoir où va le vent mon pote. Avec les condés dans la foule et la vendetta de Triple H, y’aura bientôt un goût d’euthanasie à la WFA. Je le sens, ça va faire très mal !
 
Caméraman : Toi t’es dans ton cocon, t’as rien à craindre.
 
CM Punk : C’est vrai. Mort de rire quand j’ai vu la tête de Bobby et Paulo à Raw quand je me suis fait désirer. Il m’a appelé vénère le lendemain, c’était de la folie !
 
Caméraman : Tu faisais quoi ?
 
CM Punk : Bah, justement. Beverly. Ou Kimberley, je sais plus trop. Je voulais leur demander mais bon…
 
Caméraman : Prêt pour ce soir ?
 
CM Punk : Plus que jamais. Et j’te l’dis, ça va être bien. Ça va être très très bien même !
 
 
 
 
Punk : Ladies and gentlemen welcome to the show, welcome to your show … Welcome to The Voiceless TV Show, biatch !
 
 
La scène n’a pas changée, le décor non plus. L’ambiance, elle, est beaucoup plus décontracte. Quand le Straightedge débarque en T Shirt dans son show, Voiceless TV, les directeurs de télévision se mordent déjà les doigts : tout peut arriver ce soir, même le pire. Imaginez une radio libre, transposez la sur le petit écran avec quelques jolies danseuses du ventre, un orchestre jazz-hip hop gérant toutes les entrées et un présentateur nonchalant je m’en foutiste. Voilà, vous aurez son bébé. Son œuvre, son occasion de fister son monde. Ce soir, c’est devant des milliers, voire même des millions de téléspectateurs que notre champion du monde, évidemment vêtu de sa ceinture, recevra Bobby Roode pour un entretien exclusif avant leur affrontement au Royal Rumble. Lors du dernier Sunday Night Raw, le Straightedge n’avait pas pointé le bout de son museau, amusant autant qu’agaçant son homologue. Ce soir, aucune échappatoire pour lui. Dans le rang des nouveautés, hormis quelques statuettes du Punker et des répliques de SF comme Alien ou Starship Troopers, on voit bien que l’heure n’est plus à la découverte de nouveaux lutteurs : Voiceless TV est devenu égocentrique, à l’instar de son animateur. Seuls les meilleurs survivront. Avec lui, exit Julian McMahon, place à Michelle McCool ! L’ancienne Diva de la Wrestling French Addict est assise en tailleur sur le canapé, embrassant avec tendresse le présentateur sur la joue.
 
 
(Applaudissements nourris sur le plateau)
 
 
CM Punk : Ahah ça commence fort cette histoire ! Comment tu va, ma chérie ? Toujours avec le vieux débri ?
 
Michelle McCool (chaude comme la braise) : Oui mais… Tu me connais, on peut s’arranger…
 
CM Punk : Ah euh… Je… Putain je la sens très bien cette émission ! Bon on vas pas perdre de temps et commencer par le début, ce soir y’a « Fear The Walking Dead » et j’suis pas payé à l’heure. Putain j’suis pas payé du tout d’ailleurs !
 
Michelle McCool : Phil’…
 
CM Punk : Bah non mais c’est chiant ! Déjà y’a deux semaines j’ai rien touché non plus…
 
Michelle McCool (le coupe) : Mais t’étais même pas à Raw !
 
CM Punk : (…) Ouais. En parlant de ça, on va revoir rapidement les images de dernier Raw avec comme vous l’savez cette merveilleuse signature de contrat… ou j’étais pas là. On sera d’accord Michelle que j’ai encore été EX-CEP-TIO-NELLE.
 
Michelle McCool : Tu sais que t’as de la chance d’être mignon ?
 
CM Punk : Ames sensibles, bousillez-vous les yeux. On me balance les images, s'il vous plait !
 
 
Triple H : Euh… Y’a pas de soucis mais… vous êtes qui vous ?
 
Jeune femme : Ah oui, pardon ! Au temps pour moi, j’avais la tête ailleurs avec ma course contre la montre hiihii ! J'm'appelle Jessica ! Bon euh… alors attendez… Ah oui ! J’ai un message pour toi, et pour toi.
 
Bobby Roode : Bordel, je rêve.
 
Jeune femme : CM Punk pourra pas être des vôtres ce soir, il est retenu en ville pour une affaire urgente.
 
Triple H : Hein ?! Une affaire ur… C’est une blague ?
 
Jeune femme (gênée) : Non non rien. C’est juste que… Fin’ c’est pas très "tout public", quoi.
 
Triple H : Rien à foutre. Sérieux, ce mec me rend dingue. Il doit pas se rendre compte qu'on est en direct. Dis-moi.
 
Jeune femme (réfléchie) : Euh… Ah oui ! Alors : "CM Punk ne sera pas là ce soir, et s’en contrebalance le coquillard de votre avis. Si ça ne vous plait pas, vous pouvez toujours sucer son Cornetto. Bisous et bonne soirée."
 
Triple H : (…)
 
Jeune femme : Ah et aussi "Vous signerez sans lui et en admettant que c'est lui qui a gagné. En acceptant les conditions de CM Punk, vous venez juste de lui… de lui…" Non vraiment j’ose pas…
 
Bobby Roode (sérieux) : Parle, connasse.
 
Jeune femme : "Vous venez juste de lui embrasser le cul. Punk aime ce qu’il voit, et voit ce qu’il aime !"
 
Bobby Roode : Et... C'est tout ?
 
Triple H : Il espère quand même pas que je vais accepter ça ?
 
Jeune femme : Bien sûr que si. Il n’est pas contre l’opposition, il avait juste autre chose à faire aujourd’hui. Ca le tentait moyen de venir s’exposer devant tous ces guignolos. Apparemment WFA City n’est pas son point de chute préféré.
 
Public : Booooooooo !!!!!
 
Jeune femme : Voilà… Hiihii... Non non mais faut juste décoller le papier. Ouais. Comme une décalco, passez un petit coup d’eau et c’est NI-QUEL.
 
Bobby Roode : Bin voyons…
 
Jeune femme : CM Punk vous aime beaucoup, donc il est resté plutôt sobre. Il vous souhaite bonne chance, et vous demande de pas trop lui en vouloir si…
 
Bobby Roode : Si ?
 
Jeune femme : Si il t’enterre encore plus vite que le GANG a sauté Mickie James. J'ai pas tout compris à l'anecdote mais bon... Il m'a montré une photo d'une jeune femme à moitié à poil avec Brock Lesnar, c'est normal ?
 
Bobby Roode : Ah…
 
ROODE BOMB !!! ROODE BOMB du champion sur la jeune femme, le public ovationne ce geste venu de nulle part !!!!
 
Bobby Roode : Pas de problème, j’ai l’esprit de famille. On se revoit au Rumble, abruti. Patron…
 
 
CM Punk : Hum hum…
 
Michelle McCool : (…)
 
CM Punk : Rho quoi, ça va, c’était drôle ! Bon la Roode Bomb il était peut-être pas obligé… Au pire on va lui demander, parce que oui, il nous fait le plais… Ouais bon en tout cas il est là ce soir, mesdames et messieurs, je vous demande quand même de vous lever, et de faire du bruit pour votre futur ex champion de la WFA… Bobbyyyyyy ROOOOODE !
 
 
 
 
Sous un tonnerre d’applaudissements qui a le don d’amusé l’hôte de Voiceless TV, le champion de la WFA débarque dans un sublime ensemble trois pièces, la classe incarnée et fier de porter son titre devant une telle audience. Ne s’occupant absolument pas de CM Punk, il passe devant lui sans tambour ni trompette, embrassant à son tour Michelle McCool. Succédant à un rapide salut aux fans présents sur le plateau, le voilà qui s’installe dans le canapé, face au bureau du Straightedge. Le public retient son souffle, que la fête commence.  
 
CM Punk : Ahah ! Ça me fait plaisir de te voir quand même, Bobbynours ! Comment tu vas depuis le temps ?
 
Bobby Roode : (…)
 
CM Punk : Bobby ?
 
Bobby Roode : (…)
 
CM Punk : Euh… Ok non mais on va reprendre petit à petit, c’est… tu veux quelque chose à boire ? Pourquoi tu reluques mon titre comme ça ?
 
Bobby Roode : (…)
 
CM Punk : C’est extrêmement gênant tu sais. Tu m’en veux, c’est ça ? Non mais comprends moi, je me suis dit « ouais euuuuuh, si jamais je débarque comme ça ça va le faire moyen, on va encore se foutre dessus, les enfants vont voir leur héros Bobby Roooo en sang » toussa…
 
Bobby Roode : (…)
 
CM Punk : J’ai pensé à toi Bobbynours ! Je me suis dit qu’un énième règlement de compte pendant une signature de contrat c’était moyen, nous on est des créateurs ! Hein ouais ? Qu’est-ce que t’en pense Michelle ?
 
Michelle McCool : Je pense que…
 
Bobby Roode (la coupe)  : T’es à la retraite, t’as pas à penser.
 
CM Punk (hilare) : Oh oh oh ! Il est chaud le con, vas-y enchaine j’adore ça !
 
Bobby Roode : (…)
 
CM Punk : Rhoooo non mais alleeeeeeez !!
 
Bobby Roode : (…)
 
CM Punk : Bon… Si tu veux pas me parler, tu répondras au moins aux internautes ! Mesdames messieurs, on embarque pour le « Tweet moi ça, Punk ! » !
 
La foule applaudit la première chronique du jour, alors que Punk fait une rapide accolade à Roode que celui-ci refuse. Il le chambre, lui tapote l’épaule, Roode choppe derechef son avant-bras et le plaque au canapé. Punk réajuste son T Shirt tout en souriant à la caméra, mimant quelques gestes du style « vous inquiétez pas, c’est un bon pote » ou alors hurlant sans micro « c’qu’on rigole ! ». La tension s’abaisse quelque peu aux dernières notes de l’orchestre présentant le happening, même si le visage de Roode est toujours fermé. Le Fun Lovin’ Criminal ne dupe personne.
 
CM Punk : Hum… Bon ! Tu connais le principe : une série de question, je te pose, enfin… Michelle te pose un petit implant sur le doigt pour voir ton rythme cardiaque, et on se mate en direct les meilleures tweets des followers de Voiceless TV rien que pour toi ! Chaud ?
 
Bobby Roode : (…)
 
CM Punk : C’est parti !
 
 
Promos Royal Rumble 2016 Sans_t10
 
 
CM Punk : Allez c’est parti mes chéries, et on va se payer une tranche de sarcasme direct, j’crois ! T’es prêt, boss ? Bon de toute façon tu me répondras pas… Alors @TotoFistMachine vient de réagir : « La WFA est beaucoup moins médiatique qu’avant, @BobbyRoode a profité des départs pour grimper » ?
 
Bobby Roode : Si je suis au sommet du monde c’est parce que j’ai foutu en l’air le règne de DH Smith. Assommé, le gars. Et bordel, « FistMachine », ça sort d’où comme nom ?
 
Michelle McCool : Alors je pense pouvoir vous répondre !
 
Bobby Roode : Toi, la ferme.
 
CM Punk : Désolé bébé, c’est du live.
 
Michelle McCool : (…)
 
CM Punk (amusé) : Ok… @BillyJean de… ah merde, du Minnesota. Désolé vieux. « Comment s’est passé ton match contre DH Smith ? Qu’est-ce que tu penses de lui » ?
 
Bobby Roode : On s'est pas mal fritté avec Smith,  mais ça reste un bon gars. Cela dit niveau catch… Faut reconnaitre qu’il fait un peu de peine. En même temps y a HS dans DHS.
 
CM Punk : Je… J’ai pas compris.
 
Bobby Roode : M’étonne pas.
 
CM Punk : Donc pour remettre ça dans un contexte que mes téléspectateurs comprendront, tu peux pas blairer le gars quoi, mauvais dossier ?
 
Bobby Roode : (…)
 
CM Punk : Hum… @MoiMocheEtPute qui nous envoies : « @ChicagoMadePunk17 mérite clairement pas son titre, tu confirmes » ? Euh… FDP déjà, et… On peut la passer, celle-là, non ?
 
Bobby Roode : Punk ne mérite rien d'autres que de l'ignorance…
 
CM Punk (le coupe) : On va lancer une pub, hein !
 
Bobby Roode :… et du mépris.
 
CM Punk : Hum hum… Ha ha, vieux filou ! Il plaisante. Hein Bobbynours ?
 
Bobby Roode : Va te faire enculer.
 
CM Punk (silencieux) : (…) Alors alors, @CummingHome : « @BobbyRoode, t’es assis devant le pire fils de p*** de la WFA et t’as pas envie de lui mettre une patate. Tu m’expliques » ? Bah écoutez, je sais pas ce que vous avez les gars, dans l’oreillette on me dit pourtant que l’audience est bonne… Aimez-moi, quoi…
 
Bobby Roode : Pire "fils de pute" ? J'ai bien connu la mère Punky, c’est vrai. Et c'est vrai que c'était pas une sainte.
 
CM Punk : Dis donc !
 
Bobby Roode : Mais plutôt qu'une patate dans la gueule je lui filerais bien une brique pour qu'il aille s'acheter des fringues. Parce que les t-shirts délavés et les pantacourts déchirés c'est hype quand t'as 15 ans, moins quand t'en as le double.
 
CM Punk : T’es jaloux.
 
Bobby Roode (le scrute) ! Remarque l'un dans l'autre quand on s'appelle CM Punk c'est normal de ressembler à un punk-à-chien.
 
CM Punk : C’est vraiment votre solution à tout ça hein ! M’attaquer sur mon style vestimentaire ! Lolilol, c’est bien votre seul moyen de m’attaquer, sur le ring je reste un tueur. Le dernier qu’à tenter un move, c’était Morrison. Aujourd’hui le type suce pour un kebab à Pole Emploi. Tu veux tenter ta chance ?
 
Michelle McCool : Calme toi, Phil’… T’es en direct !
 
CM Punk : Ouais… T’façon il est « ZARA » mon T-Shirt Jurassic Park… Hé ouais… @CarmeloAnthony tiens ! Un sportif ! « Qui pour gagner le Rumble ? »
 
Bobby Roode : Hum... Sais pas. Goldust ?
 
CM Punk : (…)
 
Bobby Roode : (…)
 
CM Punk et Bobby Roode (éclatent de rire) : Hahahaha, n’importe quoi ! Goldust ! Haha !
 
Michelle McCool : Ils se… marrent ensemble messieurs dames !
 
CM Punk : Ah putain, pas mal… Bon, @HeathSlatieSlater : « Est-ce que t’es toujours autant attaché à ton rôle de detective ? Tu veux un chapeau Slatie » ? Hashtag le retour de l’autiste encore…
 
Bobby Roode : Hey j’suis pas détective mais inspecteur de police. I.N.S.P.E.C.T.E.U.R. Là regarde c'est écrit sur mon insigne (Roode sort son badge et le met sous les yeux de Punk). Et ouais, ouais je suis toujours autant attaché à mon métier parce que le principe consiste à botter des culs.
 
CM Punk : Logique.
 
Bobby Roode : Et en parlant de botter des culs, y en a un que j'ai bien botté hier soir c'est celui de Kate Beckinsale (rires gras). Quoi tu n'savais pas ? Punk ? T’es toujours la ?
 
CM Punk (le ton monte, un moment de silence avant de rire jaune) : Hum, oublies pas que tout ce que sait cette pépé c’est moi qui lui ai appris. Mickie James m’en a dis du bien d’ailleurs l’autre jour ! Faut dire qu’à défaut de se faire botter, elle avait plutôt l’habitude de jouer l’homme avec toi, non ? On voit ce que ça a donné ensuite… Votre duo hashtag never forget ahah !
 
Bobby Roode (fume de rage) : (…)
 
CM Punk (anxieux) Haha… Bon… @ValWhoArtworks : « @ChicagoMadePunk17, tu mènes 2-0 dans ta série de matchs contre Roode. Bobbynours, tu penses vraiment faire mieux » ?  Pour moi la réponse est évidente, mais bon…
 
Bobby Roode : Les deux fois où Punky a gagné, y’avait pas d'enjeux.
 
CM Punk : XD.
 
Bobby Roode : Ce qui compte c'est gagner LA ceinture en démolissant son adversaire.
 
CM Punk : Tiens en parlant de ça, ça fait combien de temps que t’as pas démoli un mec, Bobby ?
 
Bobby Roode : Y’a trois heures. Colt Cabana. Très mauvais assistant de sécu. Et toi, le pigniouf de télévision ?
 
CM Punk : Y’a trois minutes. Ta sœur, avant l’émission. Très mauvais coup, soit dit en passant. Rien de bien criminel.
 
Bobby Roode (se lève, arrache la tablette des mains du Straightedge en lisant un Tweet) : @RoooooMaster : « Bobby t’es le meilleur, entartes moi ce mec » !
 
CM Punk (se lève lui aussi) : Alors ? On parle encore ou c’est comment ?
 
Bobby Roode : Attends deux minutes j'ai le numéro de Noël Gaudin. Il va s'occuper de ton cas.
 
Caméraman : T’as toujours une émission à faire tourner, Phil…
 
CM Punk et Bobby Roode : TOI TA GUEULE !
 
Caméraman : (…)
 
CM Punk (en face à face) : On va lui donner la meilleure audience de sa carrière à ce toquard, de toute façon je comptais le virer.
 
Bobby Roode : Ah ouais ?
 
CM Punk (tout à coup décontracté comme jamais) : Bah ouais. Il est toujours en retard, il fout le bordel, il coute super cher… Non c’est pas le must niveau……..
 
Un petit sourire en coin, le Punker tourne légèrement la tête en direction du cameraman incriminé, comptant bien lui signifier son renvoi. Mais alors qu'il s'apprête à lui hurler un célèbre « You're Fired » digne des McMahon, voilà qu’un bouquet à cinq doigt s’abat sur sa tempe. Puis un autre ! McCool ne pipe pas mot, la foule non plus. Excédé par les bravades du champion du monde poids lourd, l'inspecteur Ouéfa Champ' se décide enfin à mettre un terme à cette mascarade. Après tout, le punk-sans-chien venait juste d'affirmer qu'il voulait faire péter l''audimat. Et comme le disait Patrick Sabatier en son temps, c'est important l'dimat'. Sous le choc, Punk recule. Profitant de l'effet de surprise, Roode assène une autre mandale qui envoie Cihaime vers l'orchestre. La sécurité tente de s’interposer, mais Roode se dirige derechef vers son adversaire pour en finir une bonne fois pour toute.  Ayant chuté près de la batterie du groupe, Punk profite de la confusion pour reprendre ses esprits. Il s'empare du charleston, et écarte une personne de la sécurité pour frapper en direction de Roode. Il n’atteint sa cible qu’à l'épaule, ce qui fait hurler l'inspecteur. Dans la folie du moment, d'autres personnes tentent de repousser le tatoué, mais c’est bien le WHC qui fait le ménage en en frappant quelques-uns sur le crâne, écartant le reste en faisant des moulinets avec son arme.  La voie libre, enfin, Punk observe son éphèmere invité une poignée de secondes, souhaitant achever le travail. Mais voilà que son opposant le reçoit avec un coup de matraque en plein dans les côtes ! Le champion poids lourd lâche aussitôt le charleston (ou du moins ce qu'il en reste) et grimaçe de douleur. Roode, lui, frappe une nouvelle fois sur l'épaule.  Les coups se mettent à pleuvoir mais Punk parvient à s'en sortir an agrippant la jambe de Roode qu'il mord sans se faire prier. Tel un roquet, le Punkster referme la mâchoire avec force et mord profondément son adversaire qui pousse un cri furieux sous les yeux du public.  Difficilement, Roode se dégage après une nouvelle bordée de coups de matraque et se dirige vers la scène de l'émission en boitillant. Groggy, mais surtout choqué par son homologue, il s’assoit sur une chaise afin de vérifier l'étendue des dégâts. 

Bobby Roode : T'es vraiment un malade mental !

CM Punk : Rho ça va j'ai vu ça dans le Trône de fer !

Punk se relève doucement et s'approche de son adversaire avec un regard mutin. Les deux hommes s'observent pendant quelques instants et l'histoire aurait pu s'arrêter là… s'il n’y' avait pas une dernière provocation de l'inspecteur Ouéfa Champ' en personne. Que du lourd.

Bobby Roode : Hé dis donc maintenant que j'y pense… Tu t'appelles CM Punk ?

Un peu décontenancé par l'interrogation, le tatoué répond par l'affirmative.

Bobby Roode : Et t’es  bien un punk ?

CM Punk : Bah… Ouais.

Cihaime croise les bras, se demandant où son enfoiré de flicaille veut bien en venir.

Bobby Roode : Dans ce cas, où est ton chien ?

CM Punk : Comment ?

Bobby Roode : Où est ton chien ? Tu es un punk. Et tous les punks ont un chien. Si tu es un punk tu dois bien avoir un chien. Sinon tu ne mérites pas de t'appeler CM Punk. Enfin, c’est du CQFD quoi !

Soit ce syllogisme tiré par les poils de cul d'un phoque a heurté Brooks, soit un vieux souvenir vient juste de remonter à la surface. En tout cas, des larmes montent aux yeux du disciple du Maharishi Mahesh Yogi.

CM Punk (les yeux écarquillés) : Prunelle est morte quand j'avais 5 ans ! Écrasée par une bagnole de flics putain ! Une bagnole de flics ! La fleur de l’âge…

Le public, ému, opte pour le souvenir d'enfance. Il n’y a d’ailleurs guère plus que le caméraman pour se souvenir que l’émission est en live. Un souvenir qui visiblement explique beaucoup de choses.
Ce rappel fait émerger une nouvelle rage en Punk qui décoche un coup de boule surpuissant en plein dans le nez de son adversaire. Ce geste lance aussitôt le second round entre les deux hommes qui s'échangent à nouveaux des coups de poings. Les deux belligérants redoublent de violence. Suite au coup de tête reçu en pleine poire, Bobby Roode saigne abondemment. Mais il égalise bien vite en décochant une droite en pleine mâchoire qui fait saigner Punky Brewster.

Trop occupé à vouloir occire l'impertinent, le Canadien se perd dans sa mania… et ne distingue pas Hunico se jeter sur lui ! Hunico is in da place, et toutes les caméras se braquent sur lui ! Le Mexicain arrive comme une gerbille dans un jeu de quilles et envoie Roode vers le coin du ring grâce à un puissant coup de sa meilleure amie, Tijuana. Le Canadien accuse le coup, mais parvient à esquiver le second, finissant sa course sur une statue à l'effigie du Straight Edge. L'œuvre d'un goût douteux égocentrique est mise à mal et se brise en morceaux, provoquant des glapissements outragés de la part de l'homme cultivant le culte de sa propre personnalité. Il faudra débourser le chéquier pour un nouveau moulage…

Hunico : Merde, désolé mano, j'ai voulu te filer un coup de main !

CM Punk (ému) : Pas de problèmes Ese. Mais fais attention la prochaine fois. Merde c’était quand même une belle piè…

 ??? : ENCULÉ VA !

Hunico : Che ?

L'intervention d'Hunico avait été brusque, mais pas autant que celle de… LuFisto ! LuFisto est à Voiceless TV, c’est du grand n’importe quoi ! La foule est évacuée sans attendre, le plateau devenant vite un champ de bataille intense et violent. LuFisto se jete tel un RKO sur le basané avec un missile dropkick. Le coup est rudement porté, et efficacement sur l'épaule. Mais si la précision était quasi-parfaite, l'inspectrice-adjointe manque de force. Alors certes, Hunico est projeté contre les cordes du ring artificiel de VTV, mais il en faut plus pour le mettre au sol.

Hunico : Ay caramba ! Je vais m'occuper de toi, putain…

Hunico rafferme sa prise sur Tijuana et tente de s'en prendre à la Québécoise qui brandit Peek-A-Boo pour se protéger.

LuFisto : Va dans l'métro satanas et diabolo ! Ou Peek-a-Boo vous fera souffrir mille tourments !

Hunico : Che ? 

CM Punk : T'es aussi tarée que l'autre débilos toi.

Hunico : Ma elle au moins elle a des seins !
 
CM Punk : T’es pas marié, toi ?
 
Hunico : Ah si, je dis ça pour toi, amigo.
 
CM Punk : Huuuum… Bien vu.

Fier de lui, Hunico ne peut profiter longtemps de son bon mot, percuté par un flic hors de lui qui l'envoie à terre grâce à un spear des familles. Il résonne jusqu’à Chicago !

Bobby Roode : Toi le chicanos tu restes à terre et tu la boucles ! Quand à toi Punky Brewster, je suis loin d'en avoir fini avec toi. 

CM Punk : Oh ça je n'en doute pas une seconde. Par contre…
 
Bobby Roode : Oui ?
 
CM Punk : Est-ce que tu pourras filer un coup de main pour ranger le bazar après ? Non parce que comme je chapote un peu tout le… Tu vois je paye les alocs et tout fin’… Non ? Au temps pour moi. Tain’ tu l’as quand même bien couché, le mexicain…

Pas tout à fait rassuré, mais pour montrer qu'il est lui aussi prêt pour la suite du combat, Cihaime fait tourner les articulations de ses poings et de son cou. Hunico murmure un « madre de dios » et se remet sur son séant. Une fois ses esprits retrouvés, il se releve l'air mauvais, Tijuana dans la main. Le reste de la foule encore présente ce soir devient extatique devant tant de violence et de nawakisme. Roode et Punk se font à nouveau face quand une sonnerie retentit. LuFisto s'empare de son téléphone. Après un bref échange, elle le range précieusement et s'approche de son supérieur.

LuFisto : Faut y aller chef. Une urgence. On aurait retrouvé un des anciens sbires du Gang.

Bobby Roode (agacé) : Ça peut attendre, bordel !

LuFisto : C'est-à-dire que... les gars auraient retrouvé la trace du membre qui répondrait au nom de M.

Bobby Roode : M. ? Hum... très bien. On se revoit au Royal Rumble Punk. D'ici là tâche de te trouver un putain d'clébard. 

CM Punk : Va te faire foutre Bobbynours.
 
Bobby Roode (s’éloignant sans se retourner) : Alors, où est cet enfoiré ?
 
CM Punk : Attends, Bobby ! Bobby ! Tu pars comme ça ? Sans prévenir ? Sans vaseline ? Mec on le tenait la ! Les audiences ! Bobby, fais pas ça ! Bobby ! Bobbyyyyyyyy !!!!!
 
Un silence de cathédrale s’abat sur le plateau. Il ne reste vite plus qu’une caméra, filmant le Straight-edge, et lui-même, à genoux. Punk fixe celle-ci, avant de finir par…
 
CM Punk : Lui, au Rumble, je le transforme en tampax usagé. Coupe moi cette foutue caméra, merde !
 
 


FIN.


Partie VTV : TS17
Réponse Bobby Roode : Panda
Bagarre : Panda et TS17 (mais plus Panda quand même, largement) 
Revenir en haut Aller en bas
Flying Panda
Administrateur
Flying Panda

Messages : 2534
Age : 35

Promos Royal Rumble 2016 Empty
MessageSujet: Re: Promos Royal Rumble 2016   Promos Royal Rumble 2016 EmptyMar 7 Juin - 15:31

Je te l'ai dis l'autre jour sur FB et je te le redis ici. Faudrait trop qu'on fasse une tag team mec ! lol

Et bravo pour l'habillage.
Revenir en haut Aller en bas
Sexy Boy
EC3
Sexy Boy

Messages : 844
Age : 24
Localisation : In the space between the spaces
Humeur : Sinusoïdale

Promos Royal Rumble 2016 Empty
MessageSujet: Re: Promos Royal Rumble 2016   Promos Royal Rumble 2016 EmptyMar 7 Juin - 18:50

Promo Dolph Ziggler 3ème Partie

Dolph Prime est assis contre le mur, la tête entre les mains. Les images défilent dans sa tête. Tout ce sang. Et leurs visages déformés par la douleur.

Nicole : "Ça va ? Tu tiens le coup ?"

Dolph Prime : "Il y a 24 heures, j'étais tranquillement en train de regarder la télévision dans mon appartement. Et là, je viens juste de... ils leur ressemblaient tellement."

Nicole : "A tes parents ?"

Prime se contente de hocher la tête.

Nicole : "Je sais. C'est pas facile. Mais ce n'était pas eux. Vois les... comme des sosies."

Dolph Prime : "C'est comme ça que tu fais, toi ?"

La jeune femme s'adosse contre le mur et se laisse glisser pour arriver au niveau de Prime.

Nicole : "Mes parents sont morts. Mes vrais parents."

Dolph Prime : "Je... je suis désolé. Comment c'est arrivé ?"

Nicole : "Un accident de voiture. Tu sais, ça va te sembler ridicule mais... tu ressembles beaucoup à mon père."

Dolph Prime : "Ça m'a pas l'air si ridicule. On dit que je ressemble au mien."

Nicole : "Le pire, c'est quand je regarde le patron. Ils sont presque identiques."

Dolph Prime : "Ça doit pas être facile. C'est un peu comme si tu voyais..."

Nicole : "Des fantômes. Tu sais, les autres se la jouent gros dur mais on trimballe tous notre fardeau. Le vieux se sent coupable de tout ça. Il pense que c'est de sa faute si le multivers se casse la gueule."

Dolph Prime : "Tu crois qu'on aurait pu faire quelque chose ? Pour les sauver. Si on était arrivé plus tôt..."

Nicole : "Ça n'a pas d'importance. Leur monde touchait à sa fin. Et on ne pouvait pas les emmener."

Dolph Prime : "Bordel, je me sens si..."

Nicole : "Démuni ? Je comprends."

Dolph Prime : "Mais quand tout rentrera dans l'ordre... je veux dire, quand on aura stoppé le dévoreur, ils seront de nouveau en vie, n'est-ce pas ?"

La jeune femme baisse les yeux.

Nicole : "Les mondes qui meurent, ils meurent pour de bon. Comme si ils n'avaient jamais existé. Il n'y a pas de happy ending. Tout ce qu'on peut faire, c'est limiter les dégâts."

Prime se lève, le regard perdu dans le vague.

Dolph Prime : "Je... Vous n'auriez pas dû me faire venir ici."

Puis il se dirige vers la sortie. Nicole le regarde s'éloigner puis se ressaisit, ce n'est pas le moment de se laisser abattre. Elle se remet sur ses pieds et part dans la direction opposée. Elle arrive dans la grande salle. Dans un coin, Iron Ziggler et le petit Ziggy travaillent à réparer DOLF. Elle rejoint le milieu de la pièce où plusieurs personnes sont réunies autour d'une table.

Space Ranger : ''... d'inédit. C'est une nouvelle attaque ciblée.''

Van Ziggler : ''Peut-on être sûr que cela avait un lien avec nous ?''

Space Ranger : ''Un psychopathe pénètre dans une maison et assassine une famille entière. Poignardés à mort. Ce n'est pas une coïncidence.''

Van Ziggler : ''Cet univers était... Ma chère Nicole, vous tombez bien. Pouvez-vous nous en dire plus sur cet homme ?''

Dolzimandias : ''Nous n'avons pas retrouvé son corps. Il a dû s'échapper. Ma foi, il n'ira pas bien loin.''

La jeune femme ignore la remarque du super-vilain.

Nicole : ''C'était un malade. Avec des yeux de fous. Prime m'a dit qu'il l'avait entendu réciter la comptine.''

Dolzimandias : ''Alors c'est sûr, c'est un coup du Dévoreur. ''

Van Ziggler : ''Ce monstre ne fait que manger, il ne manipule pas les gens.''

Dolzimandias : ''Qu'est-ce qu'on en sait ?''

Space Ranger : ''Cette comptine se répand dans le multivers comme des ronds dans l'eau. Peut-être influence-t-elle le comportement de certaines personnes ?''

A ce moment, Old Man Dolph qui était resté silencieux, prend la parole.

Old Man : ''Comment va l'enfant, Nicole ?''

Nicole : ''Bien, il s'est fait examiner par le Docteur.''

Old Man : ''Tant mieux. Et Prime ?''

Nicole : ''Encore chamboulé mais ça lui passera.''

Dolzimandias : ''Et vous pensez que c'est le meilleur d'entre nous ?''

Van Ziggler : ''Vous forgez beaucoup d'espoir envers lui, vieil homme.''

Old Man : ''Messieurs, à partir de maintenant, nous devons être plus prudents. N'écartons pas la possibilité que nous rencontrerions de la résistance, désormais. Fin de la réunion.''

Les participants se dispersent.

Nicole : ''Si je ne me retenais pas, je lui en foutrais une à Super-Connard.''

Old Man : ''Je sais que Dolzimandias n'est pas facile à vivre mais son esprit supérieur nous est utile. Tout comme le génie militaire de Van Ziggler sert la cause, malgré ses errements''

Nicole : ''Errements ? On appelle ça des génocides d'où je viens.''

Old Man : ''Malheureusement, ma chère, l'infinité du multivers nous met face à nos démons. Nous avons aussi notre part d'ombre. Mais je sens qu'autre chose te tracasse. C'est à propos de Prime, n'est-ce pas ?''

Nicole : ''Non, c'est... Enfin, c'est juste que... laissez tomber. Vous avez raison, il faut qu'on soit plus prudents. Si vous avez besoin de moi, je serais en train de m'entrainer.''

Elle ne pouvait pas admettre devant lui qu'elle ressentait de la jalousie pour Prime. Depuis que ce dernier était arrivé, le vieil homme n'avait d'yeux que pour lui. Elle lui sourit une dernière fois avant de faire demi-tour et d'aller vers la salle d'entraînement. Quand elle pénétra dans celle-ci, des bruits de métal qui s'entrechoque lui parvint aux oreilles. Au milieu de la pièce, deux hommes sont en train de disputer un combat à l'épée.

ZigZag : ''Alors monseigneur, on se fatigue ?'' *cling*

Sir Dolph : ''Jamais, mécréant.'' *cling, cling*

ZigZag : ''Pourtant vous suez comme un bœuf.'' *cling*

Sir Dolph : ''Je dois avouer...'' *cling, cling* ''... que votre style n'est pas conventionnel.''

ZigZag : ''On appelle ça'' *cling* ...

ZigZag fait glisser son arme puis frappe son adversaire dans l'entrejambe avec le pommeau. Celui-ci tombe au sol et se retrouve la lame sous la gorge.

ZigZag : ''... le style de la rue. Et c'est celui qui gagne, monseigneur. Ou devrais-je désormais vous appeler jouvenceau ?''

Il rit puis tend son bras pour relever le chevalier.

Sir Dolph : ''C'était un coup bas.''

ZigZag : ''On est en guerre. Pas dans un ballet. Pourquoi vous vous agenouillez, je vous ai pas explosé une noix, j'espère ?''

Sir Dolph : ''Madame Nicole.''

ZigZag : ''Le genou à terre, sérieusement ?''

Nicole : ''Bonjour, Sir Dolph. ZigZag.''

Sir Dolph : ''Veuillez m'excuser mais je dois prendre congé. Et trouver de la glace.''

Le chevalier s'éloigne en se tenant l'entrejambe.

Nicole : ''Est-ce qu'un de tes combats s'est déjà terminé autrement ?''

ZigZag : ''C'est ma spécialité.''

Nicole : ''C'est pour ça que tu ne m'as jamais battu.''

ZigZag : ''Tu t'es déjà pris un coup de poing dans le vagin ?''

Nemeth envoie une droite dans le menton de ZigZag.

Nicole : ''Je te pose la même question.''

Zigzag se met à rire.

ZigZag : ''Très bien, princesse. Allons-y mais je te demanderais une seule chose. Tâche de ne pas tomber amoureuse, d'accord ?''

Il envoie un coup de genou à son adversaire, qui le bloque. Elle lui donne un coup d'avant-bras au visage qui le fait reculer.

***********

Pendant ce temps, dans le réfectoire de la station. Plusieurs Dolph sont en train de déjeuner.

52 : ''Alors, un avis sur le nouveau ?''

Gang Ziggler : ''Prime ? Je suis partagé.''

52 : ''On dit qu'il a été champion du monde dans son univers. Ça doit être bien.''

Gang Ziggler : ''Je le suis toujours dans le mien.''

Marshall : ''Avant qu'il se fasse bouffer.''

Gang Ziggler : ''Va chier, Marshall. Et techniquement, je serais le dernier champion de la WFA qui ait existé.''

Dolph Lundgren : ''Et pire salope univers à toi.''

Gang Ziggler : ''Vous êtes jaloux, c'est tout. Si Ted était là, il vous dirait qu'on était au top. Ah, Ted... tu me manques. Toi et tes pectoraux huilés par notre soin du corps à 500$ la boîte.''

Marshall : ''Ah putain, ça y est, j'ai plus faim.''

Dolph Lundgren : ''Comment toi être ami avec pourriture capitaliste ?''

Marshall : ''Je suis pas souvent d'accord avec la caricature ambulante mais la question se pose.''

Gang Ziggler : ''Ted était la seule personne qui pouvait me comprendre. Il me serrait fort la nuit quand je faisais des cauchemars.''

Marshall : ''S'il te plaît, arrête, je vais gerber.''

52 : ''J'aurais bien aimé avoir un Ted, moi.''

Marshall : ''C'est quitte ou double, soit vous êtes ennemis mortels, soit vous êtes des grosses pédales.''

Gang Ziggler : ''Redis ça, sale monstre !''

Marshall : ''Moi, le monstre ? Alors que tu copules avec des hommes, espèce de dégénéré !''

Dolph Lundgren : ''Oh ! Vous calmez tous les deux !''

52 : ''Il paraît qu'Iron Ziggler a buté le sien.''

Marshall : ''Et ben, ça fait un connard de moins dans l'univers. Buvons à ça.''

Gang Ziggler hausse les épaules.

52 : ''Et il paraît que...''

Marshall : ''Si tu dis encore une fois "il paraît que", je te fais brûler les orbites.''

52 : ''Mais Relgizz a dit...''

Gang Ziggler : ''Relgizz un con.''

''Excusez-moi de vous déranger.''

Ils se retournent tous vers le nouvel arrivant qui se révèle être Prime.

Prime : ''Comment on bouffe ici ?''

***********

ZigZag : "A la vie, à la mort et à tout ce qui n'a pas d'importance !"

ZigZag boit son verre puis grimace en sentant l'alcool couler sur sa lèvre fendue.

Nicole : ''Santé !''

Nemeth boit à son tour.

Nicole : ''Merci pour la danse. Et pour le verre. Mais il faut que j'y aille.''

ZigZag : ''Dépêche-toi sinon Papy va te gronder.''

Elle se remet sur ses pieds et aide ZigZag à se remettre debout.

Nicole : ''Je t'ai vraiment pas loupé. Dommage, t'étais déjà con, maintenant tu n'as même plus ton joli minois pour compenser.''

ZigZag : ''Casse-toi avant que je m’énerve.''

Elle sourit puis se dirige vers la sortie.

''Oh non, ne me dis pas que... Je ne sais pas si je dois rire ou pleurer.''

ZigZag : Écrase.

''Excuse-moi mais que tu veuilles coucher avec une autre version de toi-même, c'est juste... délicieusement ironique. Tu vois la métaphore comme moi, non ?''

ZigZag : ''Ferme ton clapet à merde.''

''Bien sûr. Désolé de t'avoir dérangé. Je vais aller.. oh... nulle part puisque JE SUIS PIÉGÉ DANS TA PUTAIN DE CABOCHE !''

ZigZag : ''Ce n'est pas toi qu'on prend pour un fou parce que tu parles tout seul.''

''Bouhou. Pauvre petit Dolph pourvu d'une enveloppe corporelle.''

ZigZag : ''Ce n'est pas moi qui t'y es mis que je sache.''

''Si j'avais eu le temps de terminer le sacrifice, c'est moi qui aurait le contrôle. Mais il a fallu que l'univers s'effondre sur...''

ALERTE ROUGE
SECURITE DE LA STATION COMPROMISE
ALERTE ROUGE
SECURITE DE LA STATION COMPROMISE

Kraaaaak. C'est le bruit de nuque de Sir Ziggler qui se brise. Son corps tombe lourdement au sol.

Sheamus : ''Ah, quel doux son à nos oreilles, chers frères !''

C'est un grognement porcin qui répond à la voix cristalline.

Sheamus : ''En effet, mon cher, notre père nous gâte aujourd'hui. Régale-toi.''

Un nouveau grognement et l'immonde bête arrache la tête du chevalier avec sa puissante mâchoire. L'ange qui les accompagne lève les bras.

Angelo : "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu."

Sheamus : ''Que cela signifie-t-il ?''

Angelo : ''Même si ils ont été attribués à un autre Dieu, ces mots signifient que notre père est bon. Nous devons nous en souvenir pendant cette épreuve difficile, grand O'Shaunessy.''

Sheamus : ''Difficiles ? Moi, je m'amuse comme jamais.''

Angelo : ''Vos semblables sont si corrompus par la guerre.''

Sheamus : ''Je combats au nom de notre père ! Et je me baignerais dans le sang de ses ennemis !''

Angelo : "Celui qui vaincra, je ferai de lui une colonne dans le temple de mon Dieu, et il n'en sortira plus; j'écrirai sur lui le nom de mon Dieu"
Revenir en haut Aller en bas
Gbacca
Luttologue bedonnant
Gbacca

Messages : 11733
Age : 34
Localisation : Trou de baal de Jabba le Hutt
Humeur : Fakhr/Nature Touch

Promos Royal Rumble 2016 Empty
MessageSujet: Re: Promos Royal Rumble 2016   Promos Royal Rumble 2016 EmptyMar 7 Juin - 21:52

Vous voudrez des retours sur vos promos les gars ?

(si oui : après lecture ? avant le ppv ? après le ppv ? )
Revenir en haut Aller en bas
Flying Panda
Administrateur
Flying Panda

Messages : 2534
Age : 35

Promos Royal Rumble 2016 Empty
MessageSujet: Re: Promos Royal Rumble 2016   Promos Royal Rumble 2016 EmptyMar 7 Juin - 22:39

Gbacca a écrit:
Vous voudrez des retours sur vos promos les gars ?

(si oui : après lecture ? avant le ppv ? après le ppv ? )

Ouais. Et détaillé s'il vous plaît. Parce que c'est très motivant mine de rien, surtout quand tu débutes ou que tu tentes un nouveau format.
Revenir en haut Aller en bas
TheStraightedge17
Grand Slam Champion
TheStraightedge17

Messages : 3093
Age : 26
Localisation : Denver, Colorado.
Humeur : Franklin, Michael ou Trevor ?

Promos Royal Rumble 2016 Empty
MessageSujet: Re: Promos Royal Rumble 2016   Promos Royal Rumble 2016 EmptyMer 8 Juin - 0:10

Flying Panda a écrit:
Gbacca a écrit:
Vous voudrez des retours sur vos promos les gars ?

(si oui : après lecture ? avant le ppv ? après le ppv ? )

Ouais. Et détaillé s'il vous plaît. Parce que c'est très motivant mine de rien, surtout quand tu débutes ou que tu tentes un nouveau format.

+1 ! Surtout que y'a guère que toi Bacca pour le faire (et Coffee fut un temps lointain) ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Gbacca
Luttologue bedonnant
Gbacca

Messages : 11733
Age : 34
Localisation : Trou de baal de Jabba le Hutt
Humeur : Fakhr/Nature Touch

Promos Royal Rumble 2016 Empty
MessageSujet: Re: Promos Royal Rumble 2016   Promos Royal Rumble 2016 EmptyMer 8 Juin - 18:01

Je ferai ça jeudi (pour ceux qui posteront plus tard, il faudra attendre mon retour d'Allemagne ) même si je vous ai lu hier ^^'
Revenir en haut Aller en bas
TheStraightedge17
Grand Slam Champion
TheStraightedge17

Messages : 3093
Age : 26
Localisation : Denver, Colorado.
Humeur : Franklin, Michael ou Trevor ?

Promos Royal Rumble 2016 Empty
MessageSujet: Re: Promos Royal Rumble 2016   Promos Royal Rumble 2016 EmptyMer 8 Juin - 18:29

Premier Round. Promo Solo. Who won, who's next ? You decide.


Revenir en haut Aller en bas
Sexy Boy
EC3
Sexy Boy

Messages : 844
Age : 24
Localisation : In the space between the spaces
Humeur : Sinusoïdale

Promos Royal Rumble 2016 Empty
MessageSujet: Re: Promos Royal Rumble 2016   Promos Royal Rumble 2016 EmptyMer 8 Juin - 18:57

Promo Dolph Ziggler 4ème Partie

La forêt est paisible aujourd'hui. Pas un bruit ne vient déranger sa chasse. L'habituel brise du matin ne s'est pas levée. La forêt est trop paisible aujourd'hui. Pas une seule proie à l'horizon. Son flair lui fait défaut. La forêt est... différente. Il n'y a plus âme qui vive. Attendez, un craquement ! Un craquement étrange. Pas un craquement de branche. Un craquement... d'air ? Il se rue vers l'origine du bruit, une clairière. L'air frémit autour de lui, il chauffe.

Promos Royal Rumble 2016 Wormhole-in-Space-Time

Space Ranger : ''Allez, allez !''

Prime est le premier à émerger du portail, le bébé Dolph dans les bras. Derrière lui suivent Zig Zag, 52 et Dolzimandias.

Space Ranger : ''On a plus le temps, dépêchez-vous !''

Le Marshall arrive à son tour dans la clairière. Puis DOLF, avec le jeune Ziggy perché sur son épaule.

Space Ranger : ''Nicole !''

Le Ranger traverse le portail mais garde un bras à l'intérieur. Il en tire Old Man Dolph. Finalement Nicole les rejoint juste avant que le passage ne se referme. La forêt redevient silencieuse, avant que le bébé ne se mette à pleurer.

52 : ''Bordel, vous avez vu ce que c'était ! Il y avait un mec avec des ailes ! Et une espèce d'énorme sanglier !''

ZigZag : ''Ranger, c'était qui ces types ?''

Space Ranger : ''J'en ai aucune idée.''

Marshall : ''Comment ils nous ont trouvé ?''

Space Ranger : ''Je... ne sais pas.''

Dolzimandias : ''Tu as dit que cette station était sure !''

Space Ranger : ''Je le pensais ! C'est impossible qu'ils aient pu nous trouver ! Elle existe hors de la réalité !''

Dolzimandias : ''Espèce de sale menteur. Je vais te faire payer ton incompétence !''

Nicole : ''CA SUFFIT ! Vous pensez que c'est le moment de vous battre ?''

Marshall : ''Ferme la, catin !''

Prime : ''Écoutez...''

ZigZag : ''Toi, tu vas la fermer, monsieur l'élu. Parce que c'est de ta faute, tout ça !''

Nicole : ''Laisse le en dehors de ça !''

Marshall : ''Il a raison, si il n'avait...''

Il s'interrompt soudainement lorsqu'il voit DOLF à genoux.

Prime : ''DOLF, qu'est-ce qui se passe ?''

Devant le mecha, se trouve le jeune Ziggy, inconscient.

-PRIORITE NUMERO 0 : PROTEGER LE CREATEUR-

Prime se précipite au côté du jeune garçon et prend son pouls.

Prime : ''Seigneur...''

Nicole : ''Oh non.''

-PRIORITE NIVEAU 0 : PROTEGER LE CREATEUR-
-ETAT : ECHEC-

Le Marshall retire son couvre-chef.

52 : ''DOLF, je suis désolé.''

-ECHEC PRIORITE CRITIQUE-
-DESACTIVATION DEMANDEE-

52 : ''Quoi ?''

Prime : ''DOLF, non ! Ne fais pas ça !''

-ECHEC PRIORITE CRITIQUE-
-DESACTIVATION DEMANDEE-

Prime : ''Je t'en prie, DOLF. Nous avons déjà perdu assez d'amis comme ça.''

-CE JOUR EST LE DERNIER DE LA FILE-

Prime : ''On l'emmerde cette file !''

-CE JOUR EST LE DERNIER DE LA FILE-

Prime : ''DOLF, quel est la priorité numéro un ?''

-PRIORITE NIVEAU 1 : ETRE UN HEROS-

Prime : ''Alors sois un héros, aide nous !''

-MODIFICATION DES PRIORITES-
-PRIORITE NIVEAU 0 : ETRE UN HEROS-

Prime : ''Merci DOLF. Ziggy serait fier de...''

52 : ''C'est quoi ce bruit ?''

Marshall : ''Un loup. Il approche.''

ZigZag : ''Qu'il vienne. C'est pas le moment de nous chercher.''

52 : ''Un loup se déplace en meute, non ?''

Ranger : ''Attendez ! Le portail est fait pour nous relier entre chaque version de nous.''

Dolzimandias : ''Tu veux dire que c'est un des nôtres ?''

Ranger : ''C'est probable.''

Dolzimandias : ''Pardonne-moi d'être méfiant après ce qu'il vient de se passer.''

52 : ''Qu'est-ce qu'on fait alors ? Patron, vous allez bien ?''

Ils se retournent vers le vieux Dolph, soutenu par Nicole.

Nicole : ''Il a été mordu, il a perdu beaucoup de sang. Il a besoin de repos. On en a tous besoin. On va monter un campement. 52, Dolzimandias, allez chercher du bois. Marshall, tu te chargeras du feu. Ranger, aidez-moi avec lui, il va avoir besoin de bandages. Prime, ZigZag, vous allez... vous...''

ZigZag hoche la tête, comprenant qu'il faut enterrer le corps du jeune garçon.

ZigZag : ''On s'en occupe.''

Dolzimandias : ''Et après ?''

Nicole : ''Et après on verra.''

*********************************************

La nuit est tombée sur la forêt. Une nuit noire, sans étoiles, uniquement éclairée par le foyer. Celui-ci réchauffe les corps mais pas les cœurs. Une ombre passe devant le feu et va en rejoindre une autre.

ZigZag: ''Comment il va ?''

Nicole : ''Il est faible, très faible.''

Nemeth s'assoit à côté de lui.

Nicole : ''Il ne passera pas la nuit.''

ZigZag : ''Je suis désolé.''

Nicole : ''Moi aussi.''

ZigZag : ''Il tient beaucoup à toi. Beaucoup plus qu'à n'importe qui, ici.''

Nicole : ''Ca fait mal. J'ai l'impression de perdre mon père une deuxième fois.''

ZigZag : ''Je t'ai déjà parlé du mien ?''

Nicole : ''Jamais.''

ZigZag : ''Il était charpentier. Il avait bâti notre maison de ses propres mains.''

Nicole : ''C'est drôle. Parfois, j'oublie que tu vis au XIXème siècle.''

ZigZag : ''Je suis 'vintage', c'est comme ça que vous dîtes dans le futur ?''

Nemeth pose la tête sur son épaule.

Nicole : ''Ça m'a l'air si loin à moi aussi. J'ai l'impression que je vis un cauchemar et que je peux me réveiller à chaque instant.''

ZigZag : ''Il y a pas eu que du mauvais, tu sais.''

La main de ZigZag effleure le bras de Nemeth.

Nicole : ''A quoi tu penses ?''

Elle tourne son visage vers le sien, leurs regards se croisent. Leurs visages n'est illuminé que par les flammes qui dansent. Leurs lèvres se rapprochent... mais Nicole tourne la tête au dernier moment.


Nicole : ''J'ai vu une lueur !''

ZigZag : ''Quoi ? Oh ! C'est le loup. Il tourne autour du campement depuis des heures. 52 l'a surnommé "Wolf Ziggler".''

Les deux se mettent à rire. Mais ZigZag s'interrompt lorsqu'il sent une main se poser sur son épaule.

Marshall : ''C'est mon tour de monter la garde.''

ZigZag : ''C'est bon, Marshall. Je vais rester encore un peu.''

Marshall : ''Je reste aussi, de toute façon, je ne peux pas dormir avec l'odeur de stupre que vous dégagez.''

Nicole : ''C'est toujours un plaisir de parler av...''

Soudain, le Marshall tombe en arrière, s'effondrant au beau milieu du feu.

ZigZag : ''Oh, merde !''

Le Marshall se met à convulser au milieu des flammes, ses orbites crachent des gerbes de braises. Puis son corps s'immobilise au même moment que le feu s'éteint.

ZigZag : ''Nicole, tu n'as...''

Un cri strident perce le silence de la nuit. Le corps du Marshall se met à vomir des flammes par tous les pores de sa peau. Les autres Dolph endormis se réveillent comme un seul homme.

52 : ''Mais c'est quoi ce bord... oh, putain !''

Nicole : ''Non, ne t'approche pas ! Reculez tous, Marshall, ça va ? Réponds nous. Qu'est-ce qui...''

ZigZag : ''Oh, pour l'amour de dieu, non.''

Le Marshall se relève d'un geste, tel un mort-vivant.

ZigZag : ''Nicole, il faut qu'on s'en aille. Je t'expliquerais tout plus tard.''

''Oh, mon cher Dolph. On fait des cachoteries à sa petite amie.''

Nicole : ''Marshall, tu vas bien ?''

ZigZag : ''Ce n'est pas la Marshall, ce n'est plus lui.''

''Alors qui suis-je ?''

ZigZag : ''Un putain d'enfoiré.''

''DIS MON NOM !''

ZigZag : ''Tu es Seth Rollins.''

Seth : ''Oh, je suis tellement plus que ça maintenant. Ce corps est... prodigieux, en dépit de son apparence. Ce pouvoir, c'est comme si... il m'avait toujours appartenu.''

Rollins lève le bras et ravive le feu.

Seth : ''Tu sais ce qui est bien, Dolph, avec tous ces univers parallèles ? C'est que je vais pouvoir tuer ta petite amie encore une fois.''

Il se tourne vers Nicole en souriant et tend la main vers elle. Une traînée de flammes sort de sa main...

Seth : ''RAAAAAAH !!!''

Le loup ! Il vient de mordre le bras de Seth et lui fait dévier son tir qui se perd dans la nuit. C'est le moment. Tous les Dolph se ruent vers Seth, qui est bientôt submergé par le nombre. Il dresse une barrière de flammes entre lui et ses adversaires.

ZigZag : ''Tu es encore trop faible, Seth. Le marshall a mis des années pour apprendre à s'en servir !''

Seth : ''Ce pouvoir était mien. Il me l'a volé ! Ce n'est qu'une question de temps, Dolph. Bientôt, j'aurais pleine possession de mes capacités et je reviendrais.''

ZigZag : ''Va-t-en et prie pour que l'univers disparaisse avant que je te retrouve.''

Rollins se met à rire.

Seth : ''Je vous laisse un souvenir de mon passage. Dîtes au revoir à l'ancêtre.''

Nicole : ''NOOOOON !''

Trop tard, les flammes se saisissent de Old Man Dolph, permettant à Seth de fuir par la même occasion. Les autres se précipitent, essayant d'éteindre les flammes.

Nicole : ''Dolph, réponds-moi. Tu m'entends ? Ne me fais pas ça, s'il te plaît. Ne me laisse pas toute seule.''

Old Man (d'une voix faible) : ''Pr... Prime... Protège-le... Il est...''

Et ainsi s'éteint-il, par une nuit sans étoile. La voix du vieil homme disparaît dans la nuit. Et celle du bébé s'élève, il pleure à pleins poumons. Il pleure pour tous les autres qui retiennent leurs larmes.
Revenir en haut Aller en bas
Orange Sanguine
Spécialiste Indy depuis 1845
Orange Sanguine

Messages : 9946
Age : 16
Localisation : Akihabara (un jour peut-être)
Humeur : amoureux ♥♥♥

Promos Royal Rumble 2016 Empty
MessageSujet: Re: Promos Royal Rumble 2016   Promos Royal Rumble 2016 EmptyMer 8 Juin - 19:05

TheStraightedge17 a écrit:
Premier Round. Promo Solo. Who won, who's next ? You decide.



C'te promo... je kiffe (c'est moi qui ai liké cheers )

@Gbacca: je confirme, c'est cool d'avoir des retours !

_________________


Promos Royal Rumble 2016 Hana_k10

Palmarès Perso:
 
Palmarès WFA-WAF:
 

Revenir en haut Aller en bas
Orange Sanguine
Spécialiste Indy depuis 1845
Orange Sanguine

Messages : 9946
Age : 16
Localisation : Akihabara (un jour peut-être)
Humeur : amoureux ♥♥♥

Promos Royal Rumble 2016 Empty
MessageSujet: Re: Promos Royal Rumble 2016   Promos Royal Rumble 2016 EmptyMer 8 Juin - 20:23

Dans la foulée, ma promo pour Kota Ibushi... punaise ça faisait 3 ans que je n'avais pas fait cet exercice j'espère ne pas trop être rouillé.
Comme d'hab je suis très présent dans mes futurs promos (comme à l'époque de la UHW)... mais c'est plus simple pour moi de les faire.


Une rencontre pour une seconde chance ?



Par une nuit d'hiver, un homme erre dans les rues insalubres de WFA City, au milieu de prostituées ou de dealers, d'ailleurs il est souvent interpellé, mais ce n'est pas ce genre de marchandises qu'il recherche... non lui recherche seulement un bar encore ouvert à cette heure-là, après tout ça ne sera que son deuxième de la soirée... ou au pire un commercant de proximité encore ouvert pour qu'il se rabatte sur une bouteille.

Il se dirige donc vers le "Poil de Cul Barbelé", malheureusement pour lui chaque fois qu'il mets les pieds dans cet établissement, ça lui évoque des souvenirs et le plonge un peu plus dans le désarroi... souvenirs qui d'ordinaire devrait être agréable si sa vie n'avait pas pris cette direction.
Malheureusement pour lui, à la croisée de sa destinée il avait pris le mauvais chemin et avait tout plaqué, de son boulot jusqu'a ses amis... et c'est a cette période qu'il avait découvert les "plaisirs" de la boisson.


Cet homme, on le surnommait O.S a une époque.. maintenant c'est au mieux "hey, toi là...", il était devenu un manager de catcheurs professionnel, gràce à lui plusieurs lutteurs/lutteuses sortirent de l'ombre en remportant notamment des titres. Il avait un certain style dans ses promotions et même dans la création de personnage et avait toujours sût bien s'entouré... certes il ne faisait pas forcément dans la qualité mais arrivait à compenser par une grande créativité.

Mais ça c'était il y a bien longtemps, "ses" anciens catcheurs sont maintenant disséminé à travers le monde... seul lui est resté dans cette ville "maudite"... ville ou se trouve ce siège social dont il refuse de s'approcher.


Il est arrivé à destination et semble soulagé de voir que le bar qu'il avait souvent fréquenter par le passé est encore ouvert. Il entre et va s'intaller directement en face du barman... barman qu'il reconnait de suite, en revanche ce n'est pas réciproque; un certain laisser aller associé aux ravages de l'alcool peuvent métamorphoser un homme.

Dans la foulée il commande deux pintes, le barman le lui sert et rajoute qu'il fermera à 22h, soit dans 25 minutes. C'est largement suffisant se dit OS. Hormis le barman, il y avait 3 autres personnes dans le Poil de Cul Barbelé, mais aucune de ses connaissances.

La bouche sur l'un de ses verres il se remémore tous ses "bons " souvenirs passé en ce lieux, qui le déprime un peu plus... de sa tentative infructueuse de séduire l'une des catcheuse Japonaise qu'il manageait aux délires qu'il passait à écrire des promotions comme les participatives.

Malgré ce passé douloureux pour lui, il se tenait au courant de la suite de la carrière de ses anciens protégés, ainsi il savait qu'Hamada était retournée lutter au Japon et ne quittait que très rarement l'ile du Soleil Levant, Jack Evans lui s'éclatait au Mexique... mais celui qui avait le plus "coulé" dans cette descente aux enfers d'OS c'était Matt Sydal plus connu sous le ring name de Chiwawaman Rouge. OS s'en voulait mais il avait entrainé Red avec lui.

Après avoir été lâché par son manager, Matt n'est pas arrivé à rebondir dût entre autre à la gimmick que lui avait "fait subir" son manager. Les seuls bookings qu'il put trouver était dans des petites fédérations indépendantes avec parcimonie et souvent pour faire le zouav.

OS l'avait croisé quelques mois après avoir tout plaqué dans une convention de catch lors d'une séance d'autographe, à une époque ou l'ancien manager cherchait du boulot... ce qui n'est plus le cas; et n'avait pas osé lui adressé la parole, il se doutait de la direction que prendrait la carrière de Matt Sydal.

Les 25 minutes étaient passé très rapidement, Orange Sanguine n'avait pas eu le temps de boire ses deux verres, et but cul sec la moitié du second avant de quitté l'établissement.
Malgré ses souvenirs douloureux, il n'avait pas complètement fermé la porte au catch, il lui arrivait encore d'aller voir des shows de catch underground qui se déroulait une fois par semaine à WFA City.


Bien évidemment ces shows étaient complètement illégaux, ils étaient organisé dans un usine désaffectée. Sur des vieux matelas qui servaient de ring, des sans abris et des immigrés s'affrontaient pour quelques euros. OS avait constaté qu'au fur et à mesure des semaines, les "pseudos" lutteurs commencait à proposer des choses vaguement interessantes grace notamment à la répétitivité de leurs participations. Ce soir justement il y avait un show d'organisé, il pris alors la décision d'y aller !


Sur le chemin, il se rememora ce jour du 27 Mai 2012, date du show WFA Royal Rumble 2012, jour ou il claqua la porte de la WFA et ou il "cessa" de vivre... provoquer par un booking qu'il avait trouvé scandaleux.

Il s'avait bien qu'il avait agit sur une impulsion mais il ne savait plus comment consideré cet acte... avait-il eu raison de faire ça ? aurait-il dût s'accrocher et passer outre mesure ?
Beaucoup de questions et de sentiments se bousculaient dans sa tête depuis toutes ces années; la haine, la déception, le regret, la solitude... il avait même un temps pensé à mettre fin à sa vie avant de devenir beaucoup plus intimes avec la boisson.
Après quelques minutes de marche (il n'a plus son permis depuis belle lurette... et quand bien même il aurait vendu sa voiture pour se payer à boire), le voici arrivé à destination.

Après avoir donner le mot de passe aux 2 collosses qui servent de sécurité, il fût autorisé à rentrer. Une cinquantaine de spectateurs étaient déjà présent sur place, des habitués pour la plupart qu'OS connaissait vaguement de vue.

Après un opener plus que moyen entre un sans-abris qui se faisait nommé Cyrus et un Mexicain (OS supposait que c'était un immigré même si il n'aimait pas jugé les gens à leurs facièces) qui utilisait son vrai prénom comme Ring Name, Antonio, c'est au tour d'un match entre un Asiatique et une personne au look plutôt quelqonque (Orange se demandait d'ailleurs ce qu'il pouvait faire en ses lieux ?), contrairement aux autres "catcheurs", c'est la première fois qu'il voyait ce lutteur aux yeux bridé dans cette usine désaffectée.

Le referee qui faisait aussi office de ring annonceur a d'ailleurs ouvert sa curiosité, annoncant ce lutteur comme le spectaculaire "Japanese Dragon" Ryujin. Le match qui suivit ne fût pas des plus mémorables, en revanche OS tombea sous le charme de Ryujin et sa façon de lutter.
Après le match qui vut le Japonais perdre , OS alla voir le booker... ou plutôt l'organisateur du show puisque dans ce genre de show on ne peut pas vraiment parler de booking (ni de promoteur) pour se renseigner sur ce "Ryujin".

"Ah tiens OS, toujours dans les parages ?"

"Dis moi, il est pas mal ce Ryujin, tu l'as "découvert" comment ?"

"C'est une connaissance à moi qui me l'a ramené, il a apparement passé des try-out à gauche et à droite, mais il n'a pas pas de papiers et ne cause pas un mot Français... [il se mets à rire] ça n'aide pas..."

"Ca ne te dérange pas que j'aille lui causé un peu ?"

"non vas-y... mais je croyais que tu avais tourné la page avec ses conneries ?"

"C'est le cas... mais ce type à un truc et j'ai envie de lui filer un petit coup de main !"


OS pris alors la direction du coin de l'usine qui servait de vestiaire pour les lutteurs du soir, à quelques mètres du ring, bien évidemment pas de douche ni de casier ni rien, les lutteurs les plus propres pouvaient toujours se laver avec des bouteilles d'eau.

Il se dirigea vers le Japonais seul dans son coin.

"Salut l'ami"

"Wakarimasen"
(traduction: je ne comprends pas)

Orange Sanguine prit son courage à 2 mains et sortit alors l'une des seules phrases qu'il connaissait en Japonais (merci les animes !)

"Hajimemashita, Watashi wa Orange Sanguine, anata wa ?" (trad: enchanté de te connaitre, je m'appelle Orange Sanguine, et toi ?)

"Watashi wa IBUSHI Kota"




Suite à la prochaine session de promotage !

_________________


Promos Royal Rumble 2016 Hana_k10

Palmarès Perso:
 
Palmarès WFA-WAF:
 

Revenir en haut Aller en bas
Gbacca
Luttologue bedonnant
Gbacca

Messages : 11733
Age : 34
Localisation : Trou de baal de Jabba le Hutt
Humeur : Fakhr/Nature Touch

Promos Royal Rumble 2016 Empty
MessageSujet: Re: Promos Royal Rumble 2016   Promos Royal Rumble 2016 EmptyMer 8 Juin - 21:39

@OS après lecture de la promo (je fais le comm' demain donc) : tu aimerais un manager pour Ibushi qui "remplacerait" le rôle que tu "te" donnes dans la promo ? (ou un manager véreux si tu préfères à l'écran, pour jouer sur le fait qu'Ibushi est plutôt paumé aux US toussa ).

(si oui, n'hésite pas à proposer un nom (qu'on puisse connaître Razz ))
Revenir en haut Aller en bas
Orange Sanguine
Spécialiste Indy depuis 1845
Orange Sanguine

Messages : 9946
Age : 16
Localisation : Akihabara (un jour peut-être)
Humeur : amoureux ♥♥♥

Promos Royal Rumble 2016 Empty
MessageSujet: Re: Promos Royal Rumble 2016   Promos Royal Rumble 2016 EmptyMer 8 Juin - 21:58

Gbacca a écrit:
@OS après lecture de la promo (je fais le comm' demain donc) : tu aimerais un manager pour Ibushi qui "remplacerait" le rôle que tu "te" donnes dans la promo ? (ou un manager véreux si tu préfères à l'écran, pour jouer sur le fait qu'Ibushi est plutôt paumé aux US toussa ).

Nope pas pour le moment. Mais je vais y réfléchir !

_________________


Promos Royal Rumble 2016 Hana_k10

Palmarès Perso:
 
Palmarès WFA-WAF:
 

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Promos Royal Rumble 2016 Empty
MessageSujet: Re: Promos Royal Rumble 2016   Promos Royal Rumble 2016 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Promos Royal Rumble 2016

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» WFA Royal Rumble
» Royal Black ma perle a mouaaa !!
» presentation+question sur pont royal
» Royal Wulff
» CFA 2, saison 2015/2016

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Catch Asylum : Le forum des fous de catch :: E-Fed :: Promotions-