Catch Asylum : Le forum des fous de catch WWE TNA ROH INDY NJPW
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

La nouvelle saison de pronostics à commencer, c'est par que ça se passe !
Notre débrief de AEW Double Or Nothing est ici

Partagez | 
 

 WFA on Demand : Back to The Past ! Mars WFAttack

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Gbacca
Luttologue bedonnant
Gbacca

Messages : 11641
Age : 33
Localisation : Trou de baal de Jabba le Hutt
Humeur : Fakhr/Nature Touch

WFA on Demand : Back to The Past ! Mars WFAttack Empty
MessageSujet: WFA on Demand : Back to The Past ! Mars WFAttack   WFA on Demand : Back to The Past ! Mars WFAttack EmptyMar 20 Mar - 13:49

WFA on Demand : Back to The Past ! Mars WFAttack Tumblr_lzsyj8WwsC1rq6emko1_500


Justin Roberts : The following contest is a Tag Team Match schedulded for one fall !



Justin Roberts : Introducing first, from Orangeburg, South Carolina, weighed at 248 pounds, The Gold Standard, Shelton Benjamin (Hornswoggle) !

Le Gold Standard est applaudit bruyamment par le Wrestle Stadium (qui n’est pas un stade ouvert) d’Hollywood, assurée d’avoir une bonne prestation rien que par la présence de cet athlète complet.



Justin Roberts : And his partner, from Miami Florida, weighted at 259 pounds, M..V..P (nobody now ^^’) !

Les réactions que suscitent MVP sont un peu moins enjouées. Une partie de la foule l’applaudit alors que l’autre le hue. Lorsqu’il arrive sur le ring. Les deux hommes se serrent la main puis discutent de leurs victoires contre Dolph Ziggler, se demandant visiblement qui est l’homme mystère.



Justin Roberts : Their first opponent, from Washington DC, weighed at 293 poundsThe Animal, Batista (Matheo) !

Dave entre sous les sifflets de la foule. Mais ce dernier s’en moque et avance, seul sous la lumière jusqu’au centre du ring. Il n’a visiblement pas peur de ses adversaires.



And Their Second Opponent, from Chicago, Illinois, weighted at 291 pounds, Luke Gallows (doc’) !

Gallows arrive seul, l’ancien Festus, guéri de ses carences mentales grâce à une thérapie et une vie plus saine se fait toutefois huer par la foule. Il serre la main de Batista et ils discutent de la stratégie à adopter pour ce match, visiblement les deux hommes souhaitent gagner afin de voir leur destin s’améliorer.


La cloche sonne et sans grande discussions ce sont Luke Gallows et Shelton Benjamin qui comment la rencontre. Les deux hommes se tournent autour avant de se jeter l’un sur l’autre. Benjamin donne un coup de pied bloqué par son adversaire et Dragon Whip ! Shelton fait signe au public qui réagit positivement puis relève son adversaire et l’envoie dans son coin. Il porte un puissant Stinger Splash avant de donner la main à son partenaire. Ce dernier ne perd pas de temps et porte une série de coup de coudes à l’ancien Festus toujours au sol. Il tente ensuite le premier tombé du match, n’obtenant qu’un compte de un. MVP relève alors sans perdre de temps son adversaire. Il tente de lui porter une German Suplex mais Luke ne décolle pas. Ce dernier passe derrière son opposant et porte une German Suplex Pin. Il n’obtient qu’un compte de deux. Les deux hommes sont au sol et se dirigent lentement en rampant vers leurs coins respectifs et double Tag au même moment !

Batista et Shelton se foncent dessus. Double Clothesline ! Quel choc ! L’Animal, plus puissant, est le premier debout. Il relève son adversaire et lui porte une série de droite qui l’accule contre les cordes. Batista recule et Clothesline qui fait passer sont adversaire par dessus la troisième corde ! L’Animal descend hors du ring malgré les réprimandes de l’arbitre. Il saisit son adversaire qui se relevait et le pousse la tête la première contre les barricades. Il s’acharne ensuite à coup de pieds dans le torse de ce dernier. Les coups pleuvent et malgré le compte de 7 de l’arbitre, Batista ne s’arrête pas. Ce dernier, sûr de lui, casse le compte avant de retourner s’occuper de son adversaire. Il le soulève et Front Powerslam contre les barricades ! Batista lève les points en l’air sous les huées du public avant de remonter sur le ring !

L’arbitre en est au compte de 4 et Batista se moque de son adversaire au sol tandis que le public et MVP encouragent le Gold Standard à remonter sur le ring. A six ce dernier se relève. Batista qui comprend que son opposant aura le temps de remonter quitte à nouveau le ring. Il reste sur le tablier extérieur et Diving Shoulder Block ! Les deux hommes se sont pris à nouveau les barricades qui ont momentanément cédé ! Quel choc ! Un nouveau compte commence mais Luke Gallows compte bien s’en mêler et il descend de son poste d’observation rapidement imité par MVP. Les deux hommes se croisent près de leurs coéquipiers toujours au sol. L’arbitre qui en était à 5 a arrêté son compte pour engueuler MVP et Gallows qui commencent à s’échanger des droites sous les acclamations du public !

L’ambiance est clairement montée d’un cran tandis que l’arbitre ne sait plus où donner de la tête. Finalement, l’Animal se relève et remet son adversaire sur le ring. Il tente un tombé ! Mais l’arbitre ne le voit pas, il est occupé à disputer Gallows et MVP qui continuent de s’échanger des droites ! Batista le remarque, cesse son tombé et engueule à son tour l’arbitre. Ce dernier se retourne alors que l’Animal se prépare à refaire un tombé ! Mais il est contré par un roll-up de Benjamin ! Gallows le remarque ! Il pousse MVP contre la barricade, monte sur le ring et interrompt le compte à deux et demi ! C’était juste. L’arbitre invective Gallows et Big Boot de MVP sur celui-ci qui roule jusqu’à son coin. MVP profite d’être aux côtés de Benjamin pour porter une Double German Suplex. Montel regagne alors son coin obéissant aux ordres de l’arbitre tandis que Benjamin monte sur un coin du ring ! Et Missile Dropkick ! Les deux hommes sont au sol ! Ils rampent vers leurs coins ! Benjamin fait le changement, mais pas Batista qui est retenu au dernier moment par MVP qui le ramène au centre du ring non sans difficulté !

La foule hurle de joie après cet exploit ! MVP relève son adversaire et Modified Exploder Suplex ! Il tente un tombé ! Il n’obtient qu’un compte de deux. Mr 305 relève son adversaire, le projette dans les cordes. Ce dernier tente une Clothesline pour contrer MVP, mais ce dernier attrape le bras de Batista et porte un Arm Trap Crossface. Batista est en grand danger et son coéquipier l’a bien compris. Il rentre dans le ring, mais Benjamin aussi ! Et le Gold Standard est plus rapide. Il se déplace sur un bord du ring et Springboard Bulldog qui sèche littéralement l’ex Festus ! Benjamin lève les poings en l’air sous les applaudissements de la foule, pousse Gallows hors du ring puis retourne à la place qui est sienne tandis que Batista résiste tant bien que mal à la soumission qui s’est poursuivie durant tout ce temps. L’Animal est proche des cordes, son bras libre va les saisir ! Oui ! Non ! Galvanisé par les cris qui lui demandent d’abandonner, Batista, réussit à se relever avec MVP accroché à lui et Belly to Back Side Slam bien porté !

Une fois encore les deux hommes sont au sol. Le Gold Standard qui est en feu encourage son coéquipier en criant, en applaudissant, en bougeant en tout sens sous les hurlements de la foule très réceptive à ce Dark Match. Et Batista tape dans la main de Luke Gallows ! MVP va taper dans celle de son partenaire ! Non ! Gallows lui a donné un coup de poing dans le dos après un bon ce qui a empêché Mr 305 de faire le changement. Luke relève MVP et l’envoie dans le coin où se trouve Batista. Il lui donne une série de coups de poings et de coups de pieds dans l’estomac puis fait le changement. L’Animal fait de même avant de redonner la main à Luke. Ce dernier recule tandis que discrètement Batista empêche son adversaire de s’échapper. Et Big Body Splash de Gallows. MVP Titube, Luke en profite et porte un Scoopslam. Il enchaîne par le tombé. Un, deux, trois ! Non ! Mr 305 a relevé son épaule au dernier moment !

Par réflexe, il tend sa main vers son coéquipier, mais il est beaucoup trop loin. Gallows se relève, laisse MVP ramper puis lui porte un coup de coude dans le dos. Puis un autre et un troisième avant de tirer MVP vers le coin où se trouve Batista. Il effectue un nouveau changement avec l’Animal. L’ex Festus maintient son adversaire au sol et nouvelle descente du coude de la part de Batista qui tente à son tour un tombé, n’obtenant qu’un compte de deux. Batista est furieux ! Il ne perd pas de temps et porte sa Batista Bite ! Mr 305 souffre et Benjamin tape du pied sur l’escalier pour l’encourager, rapidement suivi par la foule. MVP souffre terriblement. Son visage rougi. Il est prêt à abandonner et Benjamin s’en rend compte. Il ne veut pas perdre et quitte donc sa position initiale pour rentrer sur le ring. L’arbitre l’en empêche et MVP tape ! Batista lâche la prise ! Mais L’arbitre n’a rien vu ! Mr 305 le savait au vu du sourire qu’il affiche ! Pendant que l’Animal pose sa main sur l’épaule de l’arbitre pour l’engueuler, MVP rampe et se laisse tomber hors du ring. Gallows veut intervenir, mais l’arbitre l’a repéré et l’empêche de quitter son poste, se moquant des réprimandes de Batista.

Ce dernier quitte le ring, mais MVP court alors vers Benjamin, remonte sur le ring, suivi par l’Animal et fait le changement ! Quelle roublardise de la part de celui qui s’est déjà fait acheter plusieurs fois par Alberto Del Rio… sans qu’il ne l’est pour autant inviter à rejoindre sa faction ! Batista est fou de rage ! Benjamin n’en a cure ! Il saute sur son adversaire, portant à merveille un Diving Double Axe Handle ! Il remonte ensuite Batista sur le ring. Il enchaîne par un tombé. Un, deux, et dégagement de Batista !



Mais qui est-ce ? Skip Sheffield ? Oui c’est bien lui ! Il vient seulement d’arriver à la WFA et visiblement il n’est pas satisfait de ne pas avoir été placé dans le show à peine arrivé ! Il fonce sur le ring sous le regard ébahi de Benjamin. Les deux hommes se font face, l’arbitre se place entre eux. Il engueule le nouvel arrivant qui l’écarte le poussant brutalement contre les cordes. MVP vient alors se placer lentement à côté du Gold Standard tandis que Batista quitte le ring. Et Double Clothesline de Skip Sheffield ! La cloche sonne alors, mettant fin au match qui se termine par une victoire par disqualification de Gallows et Batista. Les deux alliés de circonstance, se retirent alors, ne souhaitant visiblement pas s’en prendre au nouvel arrivant. Sheffield relève alors Benjamin et Back Pack Stunner ! Le Gold Standard est complètement ko ! MVP quand à lui se relève en titubant et Running Lariat ! Mr 305 est out à son tour !

Le nouvel arrivant se place alors au centre du ring. Il lève ses bras bien haut sous les sifflets de la foule. Il sourit, puis quitte le ring et la salle alors que son thème retentit.

Booker : Gbacca


Dernière édition par Gbacca le Mar 20 Mar - 14:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gbacca
Luttologue bedonnant
Gbacca

Messages : 11641
Age : 33
Localisation : Trou de baal de Jabba le Hutt
Humeur : Fakhr/Nature Touch

WFA on Demand : Back to The Past ! Mars WFAttack Empty
MessageSujet: Re: WFA on Demand : Back to The Past ! Mars WFAttack   WFA on Demand : Back to The Past ! Mars WFAttack EmptyMar 20 Mar - 13:51



Les caméras montrent les différentes zones du Wrestle Stadium qui contrairement à ce que son nom laisse penser n’est pas un stade mais bel et bien une immense salle. La salle est comble, des records de ventes sont battus et le public est chaud bouillant. De nombreuses pancartes sont levées alors que les caméras filment la foule surexcitée. Visiblement outre le Scramble Match et la haine envers McMahon et Del Rio, ce sont le I Quit Match et le Last Man Standing qui sont au centre des attentions. Beaucoup de fans pensent qu’il va s’agir des show stealers et ils attendent beaucoup de leurs superstars favorites, Kofi Kingston et Jack Swagger. Les caméras arrivent finalement sur les deux présentateurs du show qui eux aussi sont très enthousiastes.

JR : « Quelle soirée nous allons voir Matt » !

MS : « Oui ! Dès que le show est terminé j’ai un rendez vous avec une des membres du SaD » !

JR : « Et vous n’avez pas peur de la castration » ?

MS : « Bien sûr que non » !

JR : « Si j’étais vous je me méfierais mais surtout je m’enthousiasmerais pour Mars WFAttack qui promet d’être grandiose ! La victoire de Kingston et celle de Swagger vont mettre fin à de longues rivalités » !

MS : « Vous soutenez ces deux là vous ? Décidément… vous aimez les loosers qui vous ressemble. Ce soir Morrison et Michaels vont éclater vos protégés ! Mais nous aurons le temps d’en reparler car sans plus tarder voici un match opposant deux nouveaux arrivants, Drew McIntyre et Chris Masters » !

Justin : The Following Contest is your opening match of Mars WFAttack and his schedulded for one fall !



Justin : Introducing first, from Ayr, Scotland, weighted at 256 pounds, Drew Mcintyre (Lust) !

L’écossais pénètre dans l’arène sous les huées de la foule en tenue traditionnelle, kilt à rayure… et cornemuse à la main ! Il fait signe aux officiels de cesser la musique et avance lentement sur le ring en jouant de la cornemuse ! Son visage est partiellement recouvert de peinture bleue. Le public réagit vivement en lançant des « U-S-A » comme le public américain sait si bien le faire. Finalement, le nouveau venu arrive sur le ring, pose son instrument et attend avec détermination son adversaire.



Justin : And his opponent, from Loas Angeles California, weighted at 263 pounds, The Masterpiece, Chris Masters (nicoeagle) !

L’autre nouvel arrivant à la WFA ne perd pas un instant et fonce sur le ring. Il se jette directement sur Drew McIntyre qui l’avait aggressé à coup de chaises et l’arbitre peine à les séparer afin que la rencontre puisse commencer normalement. Après un long passage à tabac de l’écossais, les deux hommes sont sépaés par des officiels. Une fois que ceux-ci ont quitté le ring, l’arbitre attend que McIntyre se lève et fait sonner la cloche.

Les deux hommes se jettent l’un sur l’autre comme des morts de faim. Les droites pleuvent sous les « Bouh » et les « Yeah » du public ! L’échange est âpre, les coups très violents mais c’est finalement Masters qui prend le dessus. Il projette son adversaire dans les cordes et tente un surpassement. Mais la manœuvre se voit venir à dix milles lieux même sous les mers et l’écossais donne un violent coup de pied dans la tête de son adversaire. Il enchaîne avec un Neckbreaker qui fait tomber au sol son opposant. L’écossais ne tente toutefois pas le tombé et s’acharne à coup de pieds sur le crâne de son opposant. Il finit en s’essuyant la semelle sur le nez de son adversaire sous les sifflets du public. « Shut the hell up fat americans » crie alors l’écossais. Les huées redoublent et Drew McIntyre reprend son travail de destruction en partant pour un Knee Drop sur le crâne de son adversaire. Mais Masters roule et esquive la manœuvre. Il se relève rapidement, tout comme son adversaire et Shoulder Block qui fait tomber l’écossais. La Masterpiece relève son adversaire le projette dans les cordes et place une combinaison Pendulum Backbreaker Sidewalk Slam ! Il tente le tombé. Dégagement à deux de l’écossais.

Masters ne perd pas de temps et relève son adversaire. Il lui donne quelques coups de pied dans l’abdomen histoire de l’affaiblir encore un puis le porte en position de Military Press ! Et c’est part… non Drew donne de nombreux coups de pieds dans les tempes de Chris et parvient à se remettre debout derrière son adversaire. Il lui donne un vicieux coup de pied dans l’arrière du genou qui met à terre la Masterpiece. Le Scotish Chosen One redonne un autre coup dans la jambe de son adversaire qui tombe à terre sous les huées du public. Et il s’acharne sur celle-ci donnant plein de petits coups de pieds avant de claquer la jambe de Masters à plusieurs reprises contre le ring. La Masterpiece se tord dans tous les sens et l’arbitre vient s’enquérir de sa santé tandis que l’écossais jubile le poing levé sous les huées du public. Après quelques instants, Masters est debout et assure à l’arbitre que la rencontre peut se poursuivre. McIntyre surgit alors et place un très violent Big Boot dans le crâne de son adversaire qui se retrouve acculé dans le coin. Et l’écossais monte sur la deuxième corde. Il donne une dizaine de coup de poings dans les tempes de son adversaire le laissant sans aucune réaction. Il lève ensuite une nouvelle fois son poing, sous les huées du Wrestle Stadium. Mais cette pause permet à Chris Masters de retrouver un peu de lucidité. Il soulève McIntyre se préparant à une Powerbomb ! C’est porté ! Non ! Contré en Facebuster au dernier moment ! Quel choc ! Et tombé de McIntyre. Un, deux, trois ! Non ! Dégagement in extremis de la Masterpiece.

McIntyre est furieux ! Il relève son adversaire lui donne un coup de pied dans le genou, puis un autre, puis enchaîne avec un uppercut alors que son adversaire avait plié. Ce dernier se retrouve acculé contre les cordes. Drew se précipite sur lui pour placer une Clotheslines mais Masters avait vu venir la manœuvre et grâce à un surpassement envoie Drew directement contre les barricades la tête la première ! L’écossais est à terre. L’arbitre commence à le compter et Chris se tient la jambe, reprenant un peu son souffle. A cinq, l’écossais est assis sur la barricade. Un membre du public le touche. McIntyre saisit la main de celui qui vient de le toucher et lui donne une baffe qui claque dans toute l’aréna déclenchant les huées massives de la foule. L’homme qui vient de se faire baffer tente d’entrer dans le ring mais il est chassé par le service d’ordre et il ne verra pas le reste du show ! L’écossais se met alors à rire réaugmentant les huées ! L’arbitre en est désormais à 2 mais Drew ne remarque pas que le compte a reculé. Il sent une main sur son épaule. Il se retourne et Chris Masters le porte en position de Military Press ! Et il le jette contre la barricade ! McIntyre s’est explosé et il se tord dans tous les sens à son tour.

La Masterpiece attrape l’écossais et le projette dans l’escalier, projection contrée mais contrée de nouveau et Drew atterit la tête la première contre l’objet métallique ! Chris Masters ne perd pas de temps. Il replace son opposant sur le ring et tente un tombé. Un, deux et dégagement de l’écossais. Masters relève Drew le projette dans les cordes et lorsqu’il revient porte un violent Spinebuster ! Non ! McIntyre a réussi à contrer la prise en un DDT qui a claqué la tête de la Masterpiece qui a presque utilisé trop de force ce coup-ci élevant trop haut dans les airs l’écossais lui permettant de contrer de la sorte. L’écossais ne tente toutefois pas un tombé. Il donne de nouveau des coups dans l’arrière de la jambe de son adversaire qui se tort en tout sens puis porte un Single Leg Boston Crab sur le membre affaibli. Masters est loin des cordes et il souffre atrocement. Le public toutefois l’encourage ce qui a pour effet immédiat de décupler les forces de la Masterpiece qui rampe lentement vers les cordes. La prise dure depuis près d’une minute et les cordes ne sont plus très loin. Mais McIntyre replace son adversaire au centre du ring au grand dam du public d’où s’élève des chants « don’t tap out » encourageant Chris. Ce dernier tente de se retourner une première fois. Il échoue, mais la deuxième tentative est la bonne. Il repousse son adversaire dans les cordes, se relève tant bien que mal et les deux hommes se font face sous les applaudissements du public surpris de la qualité de la rencontre !

Chris Masters attend son adversaire, lui disant de venir le frapper. McIntyre sourit, avance et lui porte une giffle. Masters ne bronche pas. McIntyre porte une deuxième giffle. Toujours aucune réaction. L’écossais porte une troisième baffe mais non ! Masters a saisi le bras de l’écossais et porte une droite puis une deuxième et une troisième qui accule Drew dans les cordes. Mais Masters se déplace lentement à cause de sa jambe blessée et il ne peut pas suivre son adversaire qui profite du répis pour porter un vicieux Low Drop Kick en plein dans la jambe blessée de son adversaire ! McIntyre sourit, lève les bras en l’air en voyant son adversaire se tordre de douleur à ses pieds. « I’m gonna finish him fools » hurle-t-il alors sous la bronca du public d’Hollywood. Drew relève son adversaire. Il le met en place pour son futur shock DDT mais surpassement de Masters ! Mais Drew retombe sur ses pieds. Il se retournet et German Suplex ! Non ! La Masterpiece n’a pas bouché d’un poil. Ce dernier passe à son tour derrière son adversaire et Masterlock ! Masterlock ! Le public exulte et Mcintyre souffre le martyr. Il tente de se dégager mais la prise est trop forte. Il tente de faire reculer son adversaire mais rien n’y fait. McIntyre fait mine de tenter un Low Blow à l’aide d’une de ses jambes mais l’arbitre lui dit que s’il retente de faire cela il sera disqualifié. L’écossais sourit alors et donne un vicieux coups de pied qui touche la jambe blessée de son adversaire ! Masters relâche son étreinte. Drew se retourne et Futur Shock DDT ! Le tombé, un, deux, trois non ! Incroyablement dégagement de Chris Masters !

Drew McIntyre est fou de rage ! Il se relève à la vitesse de l’éclair et engueule l’arbitre lui disant qu’il y avait trois ! Le public se moque de l’écossais qui retente un tombé. Simplement deux. Il renouvelle l’opération. Toujours deux. Il recommence mais Roll-up ! Un, deux, dégagement de l’écossais. Les deux hommes se relèvent. Un échange de droite commence sous les « bouh » et les « yeah » du public mais Masters tenant difficilement debout, cette fois c’est McIntyre qui a le dessus. Dès qu’il y a suffisament de distance entre les deux protagonistes l’écossais porte un Low Drop Kick qui touche sa cible ! Masters met un genoux à terre et se tient la jambe douloureuse pendant que l’écossais prend de l’élan. Et Running Knee en plein dans la tête de la Masterpiece. Drew ne tente pas le tombé. Il porte de nouveau une Single Leg Boston Crab sur la jambe meurtrie de son adversaire. Il se place au centre du ring et les encouragements de la foule poussent Masters a tenté de libérer une fois encore de la soumission. Il avance lentement vers les cordes. Après une minute de souffrance intense, il les touches mais ne les aggripe pas car McIntyre le replace à nouveau au centre du ring et Masters abandonne ! Il tape ! L’écossais relâche sa prise et lève les deux bras vers le ciel sous les huées de la foule, célébrant sa première victoire en PPV !

MS : « Voilà une belle victoire ! La domination de l’écossais a été écrasante » !

JR : « L’écossais s’est acharné sur la jambe de son adversaire comme un lâche et… »

MS : « L’intelligence de Drew a parlé point » !

JR : « Et voilà des officiels qui viennent s’assurer que la jambe de… »



Cody Rhodes arrive alors en costume cravate, micro en main. Il croise l’écossais victorieux. Les deux hommes se toisent lentement mais aucun incident n’éclate. L’American Desilusion prend ensuite la parole sous les sifflets de la foule qui craignent le pire pour le pauvre Chris Masters. « WFA Universe ! Je sais que vous ne m’aimez pas ! Et je ne vous aime pas non plus ! D’ailleurs… je ne suis pas là ce soir pour m’adresser à vous ! Vous savez pourquoi ? Parce que vous n’avez aucun pouvoir dans cette fédération. Vous ne m’intéressez pas. Non je suis ici pour envoyer un message à notre Chairman Mister McMahon. J’ai écarté des rings Matt Hardy que vous avez placé à l’interview. Pourtant je n’ai pas attiré votre attention et vous n’avez pas daigné ni me mettre dans un match lors des WFA Raw qui ont suivi les Survivor Series ni me mettre dans un match ce soir. Vous allez donc payer très cher cette erreur » !

Cody balance son micro. Il fonce sur le ring sous les sifflets de la foule. Il monte sur le ring où Chris Masters est devant les officiels, maintenus debout par eux. « Ecarte-toi Chris » entendons-nous de la bouche de Rhodes. Ce dernier refuse. Il tente de mettre une droite à l’American Desilusion mais tombe à terre, sa jambe le faisant trop souffrir. Les officiels, trois hommes, se précipitent sur lui pour l’aider. Mais Cody en attrape un par l’épaule et Cross Rhodes ! Les deux autres officiels s’éloignent. Ils quittent le ring. Rhodes est retenu par Masters. L’American Desilusion qui a sa jambe bloqué se retourne et hurle à la Masterspiece qu’il n’est pas sa cible. Cody Rhodes sort alors de ses poches une bombe de déodorant et il en met dans les yeux de la Masterpiece qui lâche la jambe de l’American Desilusion qui se précipite sur les officiels qui n’étaient pas encore parti. Le plus lent d’entre eux se prend un coup de poing dans le dos. L’autre se retourne et Cross Rhodes sur la rampe ! Des hommes de la sécurité arrivent alors et Rhodes prend la fuite. Il saute par dessus les barrières de sécurité, sous des réactions mitigées du public, huées des plus jeunes, applaudissement des plus âgés. Il prend une chaise laissée libre et l’écrase contre la tête du plus rapide de ses opposants qui passait par dessus la barricade. Le deuxième se prend lui aussi un coup de chaise dans le crâne et l’American Desilusion continue sa fuite à travers le public. Il n’a plus que trois hommes au trousse. Ils finissent par s’engouffrer dans les couloirs du Wrestle Stadium. Et Distribution de coups de chaise ! Rhodes a assommé tous ses poursuivants. L’American Desilusion sèche le caméraman, prend la caméra se filme de très prêt et dit « Shane, tu vas regretter de m’avoir sous-estimé » ! La caméra est ensuite projetée et l’image se brouille momentanément.

Nous sommes désormais en Backstage. La caméra passe par la porte entrouverte du vestiaire réservé à Alberto Del Rio et son clan. A l’intérieur, trois tables de massage sur lesquelles sont installés Alberto, Show et Barrett. Affairées à les massés, trois jolies jeunes femmes spécialistes de… spécialistes. Autour des trois hommes allongés en peignoir, Ricardo Rodriguez qui circule entre les différentes machines de musculation. Il apporte une bouteille de boisson vitaminée à chacun des trois hommes, les ayant cherché dans un petit frigo installé au fond de la pièce. Le valet, habillé dans sa tenue habituelle monte le son de la télévision qui le montre en train de monter le son d’une télévision.

Rodriguez : « L’opener était sympathique n’est-ce pas monsieur ».

Del Rio : « Mouais… j’aurais trouvé mieux, mais je ne vais pas, pour le moment, contrarier plus que cela les plans de Shane. Nous allons bien voir comment se poursuit la soirée ».

Rodriguez : « Ce sera bientôt à vous monsieur Big… euh monsieur Show, vous devriez aller revêtir votre tenue ».

Del Rio : « Je crois que c’est une bonne idée ».

Show : « Bah, à poil et sans m’échauffer je les vaincrais ces deux minables. Vu ce qu’ils ont pris lors du dernier WFA Raw, ils ont du comprendre qu’ils n’avaient aucune chance contre moi ».

Del Rio : « Je n’en doute pas, mais je pense que pour l’audimat il vaut mieux que tu luttes habillé ».

Show : « Tu crois vraiment » ?

Tous (y compris les demoiselles spécialistes) : « Oui » !

Show : « Okay, okay, je vais m’habiller dans ce cas » !

L’athlète le plus large au monde se dirige alors vers un endroit que la caméra ne filme pas. Il revient, entouré de son peignoir avec une affiche du PPV.

Show : « Vous trouvez pas que le bleu m’aminci » ?

Del Rio : « Va t’habiller » !

Barrett : « C’est toi qui a décidé de l’affiche Alberto » ?

Del Rio : « Non pourquoi » ?

Barrett : « Parce qu’on me voit pas assez à mon goût » !

Del Rio : « Hey ! J’ai déjà obtenu de Shane que nous soyons tous les trois sur l’affiche. Je vous l’ai dit, pour le moment, on reste correct » !

Barrett : « Mouais… n’empêche que toi tu es sous les feux des projecteurs » !

Del Rio : « Ma tête est à côté d’un chihuahua masqué ! Tu crois qu’un homme de classe comme moi mérite un tel traitement » ?

Barrett : « Sans doute pas… mais Shane t’a clairement envoyé un message avec cette affiche, ou du moins le graphiste. Ils nous prennent pour des envahisseurs ».

Del Rio : « Les Américains sont comme ça, nous autres émigrés sommes toujours vu comme des envahisseurs, comme des parias. Pourtant… je me suis plié à leurs coutumes, j’ai abandonné mon masque… et je joue avec les armes de la finance sans aucune morale pour me battre. Ils devraient m’aduler » !

Barrett : « Les Américains sont complètements dégénérés ! Je suis sûr qu’en Europe notre clan est adulé. Là bas, les gens ont bon goût. Notamment en Angleterre ».

Del Rio : « Peut-être, on s’en fiche pas mal de toute façon. Tout ce qui compte c’est que d’ici le Royal Rumble nous aurons tous les titres ».

Barrett : « J’en suis certains. Ce qui est sûr… c’est que j’ai mon idée de stratégie pour ce soir. Je serais champion Intercontinental. Triple H et Sheamus sont identiques. Ce sont des gros bœufs sans cervelles ».

Del Rio : « Oui tu as raison ».

Rodriguez : « Monsieur… sans vouloir vous offensez, je crois qu’il est de mon devoir de vous rappeler que vous deviez annoncé le nom de votre clan ce soir ».

Del Rio : « Je sais, j’attendais que Show soit revenu ».

Ce dernier étant de retour, habillé, Alberto quitte sa table de massage, se lève, se place à côté du Big Show, rapidement rejoint par Wade, lui aussi en peignoir.

Del Rio : « Désormais, il faudra nous connaître non pas comme les envahisseurs, la trust, ou n’importe quel nom stupide… nous sommes la Révolución !

Bientôt, la WFA vivra à l’heure mexicain je peux vous le garantir !

La Révolución c’est la solution !

Dans La Révolución il n’y a pas de compromis et tout ce qui a été bâti avant nous sera rasé. Il ne restera que ceux qui me suivront… nous détruirons lentement tout ce que vous avez aimé, tout ce que vous avez chéri. Il n’y aura plus de place ici pour les faibles, les laids, les imbéciles, les lâches, les pauvres… nous resterons uniquement entre gens du même monde ! Et WFA ne sera plus jamais synonyme de McMahon ou d’américain ni de défense de concepts dépassés comme l’ultra patriotisme américain !

Hasta Siempre Camarade ! La Révolución avance et rien ne l’arrêtera » !

L’image crépite durant un instant, puis c’est un écran noir avec inscrit Révolución en lettres dorées qui apparaît durant quelques instants

Booker : Gbacca
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gbacca
Luttologue bedonnant
Gbacca

Messages : 11641
Age : 33
Localisation : Trou de baal de Jabba le Hutt
Humeur : Fakhr/Nature Touch

WFA on Demand : Back to The Past ! Mars WFAttack Empty
MessageSujet: Re: WFA on Demand : Back to The Past ! Mars WFAttack   WFA on Demand : Back to The Past ! Mars WFAttack EmptyMar 20 Mar - 13:53

Au retour de la page crépitante, des tables ont été placées un peu partout autour du ring, nous indiquant donc le prochain match. Justin Roberts effectue les habituelles présentations, fidèle au poste.
« The following contest is a Triple Threat Table Match and is for the WFA Television Championship » !

« Introducing first, weighted at 214 pounds, from Long Island, New York, Zack Ryder (Sinesse) » !
Zack Ryder fait son apparition sous le titantron, vêtu de son habituel panta-slip et accompagné des huées du public. Ryder fait son chemin vers le ring, lâche un « Woo, Woo, Woo, you know it! » à la caméra et se positionne dans le coin extrême gauche alors que retentit le theme song suivant.

« And his opponent first, from Saint Louis, Missouri, weighed at 183 pounds, he’s the current WFA Television Champion, Evan Bourne (Otaku San) » !
C'est maintenant le champion en titre Evan Bourne qui arrive sur la rampe d'entrée ! Tout sourire comme à son habitude, il salue le public, tape dans les mains de ses nombreux fans présents aux abords du ring, et monte dans l'anneau. Il s'installe dans l'un des coins tout en échauffant ses poignets.

« And the last participant, seven feet high, weighed at 480 pounds, The Big Show (Kevouu) » !
The Giant effectue maintenant son apparition sous les huées du public, révolté contre le membre du clan Del Rio. Show n'en a que faire et descend d'un air déterminé la rampe pour monter dans le ring et faire face à ses deux adversaires.
Ding ding ding !
C'est parti pour ce combat triple menace, où le seul moyen de remporter le match est de faire passer un de ses adversaires à travers une table ! The Big Show, qui s'est positionné dans l'un des coins, a l'air de faire signe aux deux autres de combattre tandis que le géant préfère se ménager en restant bien sagement assis dans son coin. Zack et Evan ont l'air confus de ce choix du Big Show mais, après quelques secondes, ils vont au contact sans réelle conviction. Evan parvient tout de même à bloquer Ryder avec un Arm Drag takedown. Bourne veut tout de suite enchaîner mais le natif de Long Island préfère se glisser entre les cordes afin que Evan ne puisse le toucher. Le public hue la lâcheté de Ryder, qui parvient à étirer un sourire du visage sérieux du Big Show qui paraît amusé dans son coin. Zack crie hurle à Evan de reculer, ce que dernier fait pour que Ryder ose se montrer. Ce que ce dernier fait, mais se fait à nouveau surprendre par une emprise de Evan qui applique un Armlock arrière qui permet au high-flyer de ramener Ryder au sol avec un Snapmare, tout en renforçant la pression au bras. The Long-Island Loudmouth reprend ses appuis et se relève, mais Evan trouve rapidement la faille en projetant Zack dans les cordes, pour que ce dernier rebondisse afin que Bourne ait plus facile à le ramener au sol avec un nouveau Arm Drag takedown ! Zack, surpris, essaie de se défaire de la pression mais Evan "Air" Bourne lui assène plus coups de genoux afin de le sonner tout en continuant à lui tordre le bras. Enfin, Zack arrive à se retourner et à poser un pied sur la corde, obligeant l'arbitre à faire lâcher prise. Les deux hommes sont maintenant debout, Ryder se tenant le bras, mais il envoie un violent coup de pied dans l'abdomen qui plie en deux le Kid, ce dernier recevant ensuite des coups d'avant-bras. Zack le saisit alors par la tête et vient l'écraser violemment au sol, sous les exclamations du public ! Evan se tient la tête et Ryder le nargue mais celui-ci ne voit pas venir un kick dans la face tout en souplesse de Evan ! Bourne veut se ruer sur Zack qui va de nouveau se réfugier dans l'un des coins du ring mais il choisit le mauvais côté puisqu'il se dirige vers le Big Show qui était tranquillement installé dans son coin et qui l'accueille avec une monstrueuse chop qui résonne dans toute l'aréna !
Le Big Show est hilare devant la bêtise de la grande gueule de Long Island, ainsi que Evan, mais ce dernier ne rit pas très longtemps puisqu'il reçoit à son tour une chop, sous les « Whoo » de la foule de Hollywood présente ici ce soir. Tandis que Zack a préféré rouler en dehors du ring, le champion en titre Evan "Air" Bourne encaisse plusieurs Headbutt. The Giant saisit ensuite le high-flyer pour faire étalage de sa puissance en lui broyant le corps avec un Bearhug ! Après quelques instants de souffrance pendant lesquelles Zack nargue le pauvre Evan, ce dernier parvient tout de même à se replier sur lui-même pour ensuite exécuter un Tornado DDT qui plante la tête du Big Show dans le ring ! Le géant est déjà sonné alors qu'il vient à peine de s'insérer dans la partie et Bourne se relève rapidement mais se laisse surprendre par un Swinging neckbreaker par derrière de Zack Ryder qui est remonté dans le ring. Bourne a la mauvaise idée d'aller s'aider des cordes du coin pour se relever puisque Ryder saute aussitôt sur l'occasion pour lui guillotiner la face avec un Running Facewash ! The Long-Island Iced-Z se retourne et c'est Big Show qui l'attrape en l'air et lui porte un Military slam qui fait chuter Ryder de près de 3 mètres de haut ! Mais le champion, qui s'est vite ressaisi, reprend à nouveau la main dans ce match en effectuant un Diving Hurricanrana de la troisième corde sur le Big Show qui chute à nouveau, cette fois-ci à genoux ! Zack Ryder s'élance à son tour et se venge du Giant en lui portant un Shining Wizard directement dans la tempe, très bien porté !
Zack et Evan se lancent un regard en biais qui en dit long sur la haine qui règne entre les deux lutteurs, mais ils ont finalement l'air de se comprendre car Ryder fait signe à Bourne de monter sur la troisième corde et imite assez grossièrement le Shooting Star Press avec des signes de la main. Evan hésite, puis monte finalement sur la troisième corde pour peut-être effectuer son Air Bourne sur le Big Show. Il se hisse sur le top rope et... Non ! Zack Ryder vient de déséquilibrer le champion en lui faisant perdre ses appuis et en le projetant à l'extérieur du ring, où se trouvent des tables disposées un peu partout, sous les cris médusés de la foule. Et ouf ! Evan a failli s'écraser sur une des tables, donnant la victoire à Zack, mais a finalement atterri à proximité, mais pas dessus, créant de la frustration chez le challenger. Ryder, toujours aussi frustré d'avoir échoué dans sa tentative de remporter le match ainsi que le championnat Television, veut venir achever Bourne toujours à l'extérieur du ring mais quelqu'un derrière-lui le saisit et le retourne à la volée : Big Show ! The Giant est debout et le projette immédiatement dans les cordes pour le saisir en pleine course et... Spinebuster monstrueux du Big Show ! La colonne vertébrale de Zack Ryder en a pris un sacré coup, ce dernier gisant au centre du ring, complètement K.O. Cette attaque de la part du Big Show sur Mr. You know it a bien profité au champion Evan Bourne qui a pu récupérer. The World's Largest Athlete n'en a que faire puisqu'il ne prête aucune attention au petit bonhomme et va plutôt chercher une table pour la ramener dans le ring ! Big Show, à son aise, place la table sur ses quatre pieds et relève Zack Ryder. Il s'apprête à gagner ce match s'il fait passer Ryder à travers cette table ! Zack debout, The Giant le saisit par la gorge et... Evan Bourne vient sauver in-extremis le Long-Island Loudmouth, sauvant par la même occasion sa ceinture, en collant un Enzuigiri dans la face de Show ! Oh oh... Ce dernier, a à peine ressenti le coup, et rugit, furieux. Il se met à poursuivre Evan et celui-ci préfère fuir à l'extérieur du ring, le géant à ses trousses. Bourne fait les 4 coins du ring et arrive finalement près d'un poteau où il effectue un Drop toe Hold, envoyant Show tête la première mais ce dernier se retient au dernier moment, et il saisit maintenant Evan par la gorge et le soulève à sa hauteur de géant ! Show s'approche d'une autre table et se prépare à y faire passer le champion à travers mais c'est maintenant Zack Ryder qui vient stopper le géant en effectuant un Baseball Slide, lui faisant perdre l'équilibre !
Sans réfléchir, Zack tente de soulever le géant pour le faire choir à travers la table. Vaille que vaille, le champion Evan Bourne vient lui prêter main forte et à deux, ils soulèvent The Big Show avec une souplesse à travers la table !!! Le public exulte, tandis que la grosse masse du Giant vient s'écraser dans la table ! S'étant fait projeter dans la table par deux hommes, le champion conserve donc son titre !
« Ladies and gentlemen, as two men crushed the Big Show through the table , Evan Bourne retains his title » !

MS : « C’est une honte ! Ryder a autant gagné que Bourne ! Pourquoi il garde son titre » !

JR : « A mon avis on en saura plus lors du prochain WFA Raw » !

MS : « Oui… si Bourne est honnête » !

JR : « Il l’est ! Vous verrez » !

MS : « J’en doute, surtout venant d’un homme qui prétend être au régime depuis notre voyage en France et qui a visiblement pris du poids » !

JR : « J’aimerais pouvoir continuer cette conversation Matt mais on nous attend en Backstage » !

La caméra se promène à nouveau dans les Backstages de la WFA. Elle traîne son regard plus vicieux encore que celui de Matt Striker dans les vestiaires des divas. Shane McMahon en seul, assis sur sa confortable chaise de bureau dans un magnifique costume noir. Il tient une bouteille de Whisky dans la main droite et un verre dans la main gauche. La lumière de la pièce est tamisée, car les derniers rayons du jour sont tombés et que seuls les réverbères autour du stade permettent au travers des interstices laissés par les volets métalliques mal fermés d’éclairer la pièce. Shane semble pensif. Il regarde une photo de lui entouré des sœurs Bella à la plage. Il avale alors tout le contenu de son verre, puis verse à nouveau de l’alcool dans le récipient qu’il tient fermement. La main est tremblante, la bouteille désormais vide, quelques gouttes tombent à côté du réceptacle. Shane se lève alors, après avoir jeté la bouteille dans la poubelle laissant entendre pour toute agonie un bris de glace.

Il s’avance machinalement, comme si ses bureaux étaient toujours les mêmes, jusque vers une petite commode. Il en sort une autre bouteille de Whisky qu’il pose au sommet de celle-ci. Il pose son regard sur une affiche de Mars WFAttack. Une larme coule le long de son visage. Il boit à nouveau d’une traite le contenu de son verre avant de se resservir. Il laisse la bouteille sur le meuble avant de marcher, lentement, d’un pas mal assuré à cause des effets de la boisson qu’il a ingurgité en trop grande quantité, trop vite. Il pousse un long soupir puis atterri devant une photo de lui-même, seul, devant les locos de la WFA à WFA City. A nouveau une larme coule de ses joues. Il se met à parler tout seul.

« Tu es content de toi papa ! Espèce d’enfoiré ! Regarde ce que tu as fait de moi ! J’avais le sourire avant ! Maintenant… je suis seul dans un bureau pourri à pleurer ! Je n’ai même pas envie de me payer une de ces petites starlettes prête à tout pour percer un jour dans ce lieu mythique. Hollywood, lieu de débauche n’arrive même pas à me réjouir ! Pourquoi ? Pourquoi ? Pourtant… j’ai tout pour faire ! J’ai fait viré Stone Cold ! Ton dernier héritage père ! Ce connard que tu as construit de toute pièce alors qu’il était à la WWE n’est plus là ! J’allais enfin pouvoir me lancer, seul, afin de faire taire tout ceux qui disent que je n’ai fait qu’hériter de toi… que je suis un Vince avec le talent en moins ! Enfin j’allais pouvoir diriger le show comme je l’entendais ! Mais non… non ! Tu me pourris encore la vie ! Comment n’ai-je pu ne pas faire attention à cette foutue ligne ! J’aurais dû me douter que TON service d’avocats allait me planter ! Pauvre con… faire ça à ton propre fils !

Et moi ? Je suis vraiment ce crétin avec ce sourire niais ? J’ai l’air d’un puceau mal dégrossi sur cette photo à la con ! J’avais tout pour moi… un adversaire minable que je battais semaine après semaine et que j’ai finis par détruire et une paire de jumelle que je pouvais monter quand je voulais ! Maintenant… qu’est-ce que j’ai ? Des jumelles dont le verre serait fêlé, voilà ce que j’ai ! Tout ça à cause de ce connard d’Undertaker ! Crois-moi ordure tu n’es pas prêt de toucher à nouveau à un titre ! Je vais te briser… comme tu as brisé ce que j’aimais » !

Shane lâche alors la photo dont le verre protecteur se brise. Il la ramasse mais se coupe sur un des débris. Il regarde à nouveau cette photographie désormais fissurée et rougie. Il se met alors à rire, non pas comme un dément, mais un rire noir, teinté d’une profonde ironie, d’une grande tristesse. Il reprend ensuite.

« Oui je vais te briser… comme je briserais Del Rio s’il se mêle de mes affaires ! Ils veulent tous jouer ! Je vais les anéantir comme j’ai anéanti Austin… j’effacerais toute trace de leur passage à la WFA ! Moi aussi, je peux jouer à leurs petits jeux ! Peu m’importe leur menace, mon père est Vince McMahon, j’ai été à une meilleure école qu’eux quand il s’agit de coup de putes et autres escroqueries… moi aussi je vais passer à la vitesse supérieure » !

On entend alors que Shane retourne s’installer une voix dans le couloir adjacent au bureau.

« Ce soir je peux te garantir que je serais le nouveau champion » !

Une autre voix répond.

« Non ! JE serais le nouveau champion » !

Première voix : « Bien sûr que non ! Shane va s’assurer que je gagne » !

Deuxième voix : « Non ! Que JE gagne » !

Première voix : « Ah oui ? Et pourquoi il ferait ça » ?

Deuxième voix : « Parce que je suis le meilleur dans ce que je fais et que tu as beau prétendre être l’opportuniste ultime tu n’arriveras à rien » !

La caméra filme alors le couloir, confirmant à chacun l’identité des deux hommes qui passaient dans le couloir.

Edge : « Qui n’a pas réussi à vaincre seul l’Undertaker » ?

Jericho : « Tu me prends pour qui ? Je savais que Shane ne me laisserait pas perdre. Tu l’as entendu toi aussi, il avait dit qu’il voulait se venger de ce motard du dimanche. Il était hors de question que tu n’es pas de matchs deux semaines d’affilées » !

Edge qui regarde rapidement le nom inscrit sur la porte : « Tu prétends manipuler Shane c’est ça » ?

Jericho : « Evidemment ! Tu sais qui je suis ! Je suis le Mental Mastermind ! Je peux manipuler tout le monde ! Je l’ai déjà fait ! La preuve J’AI éliminé à moi seul grâce à mon plan génial établi sur plusieurs mois le General Manager de WFA Raw, Stone Cold Steve Austin » !

Edge : « Alors tu penses que Stone Cold n’est pas plus bête que Shane » ?

Jericho : « Tout le monde est bête à côté le moi, là n’est pas la question ! Je ne vois pas où tu veux en venir » !

Edge : « Réfléchis un peu… qui est un petit traître aux yeux de tous ? Toi ou moi ou Shane ? Qui est le plus haït toi ou moi ou Shane ? Qui passe pour un lâche, un faible, un être méprisable et versatile ? Toi, moi ou Shane ? Qui n’a pas eu de matchs durant les derniers WFA Raw ? Je n’en aurais pas eu si tu avais fait ton boulot… John Morrison n’en a pas eu et… The Lord and The Beast n’en ont pas eu ! Et tu oses encore m’affirmer que tu es dans les petits papiers de Shane ! Il se méfie de toi ! Il n’a pas confiance en toi… alors qu’il a une grande confiance en moi » !

Jericho : « Depuis quand es-tu dans tous les matchs pour le titre sans exception ? Depuis au moins Cyber Sunday ! Et tu n’en as pas gagné un ! Tu es un looser ! Point barre » !

Edge : « Ce soir je serais champion et tu seras le looser » !

Jericho : « Ce soir… je ferais le tombé final sur toi, comme Christian l’avait fait lors du Fatal Fourway » !

Edge : « ça m’étonnerait » !

Jericho : « Pourquoi ? Parce que tu as oublié de dire à papa Shane de s’assurer que l’arbitre ne serait pas à la solde de Del Rio » ?

Les deux hommes se regardent alors fixement. Leur visage haineux se transforme petit à petit en un visage de doute. Ils se tournent vers la porte du bureau du Chairman. Cette dernière s’ouvre. Shane, en sort, ses yeux sont brillants, son teint rouge et il tient désormais uniquement la bouteille de Whisky dans sa main droite, la gauche étant vaguement bandée à l’aide d’un amas de mouchoir désormais rougis et de scotch (pas la boisson).

McMahon : « Bande de canadiens pourris jusqu’à l’os ! Vous croyez vraiment que vous me manipulez hein ? Aucun de vous n’a touché au titre depuis tellement longtemps… vous courrez après la ceinture sans vous posez de question ! Vous trahissez, vous tabassez, vous gagnez, vous perdez… selon mon bon plaisir ! Qui manipule qui ? Tant que vous n’avez pas la ceinture… je suis assuré que vous avancerez dans la même direction que moi ! Bande de… »

Jericho : « Mais je… »

McMahon : « Silence ! Silence ! JE suis le Chairman, j’ai tout les pouvoirs ! Et bien sûr que l’arbitre de ce soir sera honnête ! Del Rio est une espèce d’ordure mais je le contrôle, tout comme vous ! Je contrôle tout le monde ! Ce soir si vous gagnez ce sera uniquement parce que vous êtes les plus forts ! Tout ce que je vous demande… c’est d’éviter que l’Undertaker redevienne champion ! Il est hors de question que cela arrive… sinon cela chauffera pour vos miches ! Idéalement l’un de vous sera champion… et vous pourrez vous disputer entre vous les titres, car je ne suis pas ingrat… alors arrangez-vous comme vous le voulez, mais si Christian est toujours champion, cela prouvera que j’ai bien fait de me garder quelques cartes en main. Vous l’avez dit vous mêmes, Morrison et The Lord and The Beast ont été épargnés ces dernières semaines… ce n’est pas pour rien, croyez moi » !

Booker : Match : Angelo Segment : Gbacca
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gbacca
Luttologue bedonnant
Gbacca

Messages : 11641
Age : 33
Localisation : Trou de baal de Jabba le Hutt
Humeur : Fakhr/Nature Touch

WFA on Demand : Back to The Past ! Mars WFAttack Empty
MessageSujet: Re: WFA on Demand : Back to The Past ! Mars WFAttack   WFA on Demand : Back to The Past ! Mars WFAttack EmptyMar 20 Mar - 13:55

J.R. : Vous ne rêvez pas, malgré toutes les émotions qu'on a subi, ce soir, il y en a encore ! Mars WFAttack n'est pas fini !

Matt Striker : Et on continue avec un match pour le titre de Women's Champion et pas n'importe lequel un Last Woman Standing entre Michelle McCool et Katie Lea Burchill !

J.R. : Et il y a de l'enjeu supplémentaire, la dernière chance d'obtenir le titre pour la Simply Flawless et l'avenir du SaD pour la Beautiful Witch !

Matt Striker : Rien que l'intitulé donne envie ! La Division féminine de la WFA sortira changée de ce PPV.

J.R. : Et pour vous préparer à ça, Matt Hardy nous prévient qu'il a repéré quelque chose dans les vestaires !

Matt Striker : Les provisions de Mark Henry ?


Matt Hardy, qui cache une barre au chocolat dans son dos mais avec une trace autour de la bouche, apparaît à l'écran.

Matt Hardy : Chut, chut... j'ai surpris une conversation téléphonique. Regardez...


La caméra nous montre Stacy, au téléphone, qui déambule dans les couloirs.

Stacy : Je sais que tu sais ce que tu fais ! Je te demande juste de me donner un délai, les Divas ne tiennent pas en place ici, ça va mal finir ! …...... Qu'est-ce que je fais alors ? …........ Tu es sûre ? C'est pas un peu dangereux ? …..... Je sais, elle est notre seule chance........ D'accord. Salut, Vickie.

Soudain, Stacy croit entendre un bruit et se retourne, elle soupire puis reprend sa route. Elle tombe finalement sur Serena, elle sursaute. Elle recule mais se heurte contre Chyna.

Lita : Tu ne devrais pas traîner dans les couloirs, tu sais. Il paraît qu'une bande de psychopathes agresse les Divas.

Stacy : Ne...me... touchez pas ! Tabassez qui vous voulez, je m'en fiche mais si vous vous attaquez à moi, vous en subirez les conséquences.

Serena : Je n'attends que ça !

Layla : Toi ou moi en premier ?

Maryse : Ni l'une...

Alicia : Ni l'autre !

Serena : Ouh.... de la chaîr fraiche...

Maryse : Je ne crois pas.

Lita : Vous voulez vraiment vérifier ?

Lita s'apprête à frapper Maryse mais son poing est bloqué par Beth Phoenix !

Beth : Et si tu t'attaquais à quelqu'un de ton calibre ?

Lita : J'imagine que tu parles de toi ?

Natalya : Pas seulement....

Soudain le SaD se retrouve entourée par le reste du Roster féminin valide de la WFA.

Melina : Je crois que c'est le moment de sonner la retraite, non ?

Serena se jette sur Perez mais est retenue par ses coéquipières.

Serena : Lâchez-moi, je vais me la faire !

Layla : Dis pas de conneries !

Lita : Ce n'est pas fini ! Vous finirez par vous bouffer entre vous et on sera là.

Chyna soulève Deeb et le SaD s'en va. Beth et Stacy s'adressent un long regard puis Keibler, Maryse et Fox partent dans la direction opposée. Elles croisent Matt Hardy.

Matt Hardy : Salut les filles, vous faîtes quoi, après le show ?

Les trois filles se regardent puis éclatent de rire avant de disparaître.

Matt Hardy : Tu filmes toujours ?




J.R. : J'ai eu peur ! J'ai cru que nous allions assister à une boucherie ! …... hmmm.... côte de porc....

Matt Striker : Et Vickie va bien ! Je suis soulagé. Je n'aurais pas pu supporter qu'on lui ait fait du mal. Ma belle Vickie....

J.R. : Je suis d'accord, enfin sauf la dernière partie. Quand Guerrero reviendra, le SaD sera enfin puni !

Matt Striker : Mais sera-t-il encore d'actualité ? Car si Katie Lea perd son titre, ce soir, son clan est dissous ! Allez Michelle !

Justin : The following contest is a Last Standing Woman for the WFA Women's Championship !



Justin : Introducing the challenger, from Palatka, Florida : Michelle McCool !

Une fois n'est pas coutume, la Simply Flawless arrive sous les applaudissements ! Elle va même taper dans les mains du public !



Justin : And her opponent, from Chelsea, England, she is the current WFA Women's Champion : Katie Lea Burchill !

La Beautiful Witch apparaît sous des huées incroyables ! Elle prend tout son temps pour rejoindre le ring et toise McCool du regard.


WFA Women's Championship : Last Woman Standing Katie Lea Burchill vs Michelle McCool

Chacune des deux lutteuses a beaucoup à perdre ! Ca se voit sur leurs visages fermés. C'est parti en Collar et Elbow ! Non Michelle porte un dropkick ! Puis un second, elle prend son élan et Bulldog ! Contré par Burchill qui envoie son adversaire valser plus loin. Elle reprend ses esprits, relève McCool et la projette dans les cordes, Flapjack ! Katie Lea enchaîne avec une German Suplex ! Elle s'approche de la Simply Flawless mais celle-ci contre avec un Drop Toe Hold. Elle prend de l'élan dans les cordes, passe au-dessus de la championne, puis en-dessous et Bulldog ! Michelle la pose contre le coin et place des coups de bélier. Elle donne une gifle à Burchill et la projette dans le coin opposé. Splash ! McCool continue avec plusieurs stomps sur Katie Lea adossée à la protection du bas puis elle décide de retirer celle du haut. Il n'y a pas de disqualification ! Ca y est c'est retiré. Mais Burchill la pousse contre le turnbuckle désormais nu, directement sur l'acier. Michelle s'écroule dans un cri de souffrance, se tenant le dos.

La championne roule à l'extérieur, tout comme la challenger, pour se reposer et va ensuite chercher un objet sous le ring. C'est un Kendo-Stick ! Et un coup dans le dos de McCool qui venait de se relever. Et un autre, à terre, toujours ciblé sur le dos. Elle lâche le bâton et relève la Simply Flawless. Elle la soulève et fonce sur le poteau avec. Elle laisse l'arbitre faire le premier compte du match : 1....2....3....4....5.....6...Michelle se relève mais en se tenant le dos. Burchill retourne vers elle mais se prend un coup de stick dans le ventre puis en plein dans le visage, la canne est explosée ! Big Boot ! McCool s'appuie sur la table des commentateurs tandis que l'arbitre commence à compter : 1....2....3.... The Beautiful Witch commence à se relever et la challenger l'envoie la tête ma première sur la table de Striker et Ross. Elle l'envoie contre la rambarde de sécurité et lui envoie plusieurs droites dans la face. Michelle va sous le ring et trouve une chaise. Headshot !

Esquivé par la championne et l'objet frappe la rambarde et tombe. Clothesline qui sèche une McCool surprise. Katie Lea récupère la chaise et en envoie un grand coup dans le dos de son adversaire. Elle remet Michelle dans le ring et laisse l'arbitre compter : 1...2...3 Elle va placer la chaise dans le coin du ring. McCool commence à se relever dans le coin opposé. Burchill prend son élan et place un violent coup de genou dans la face de la challenger. Elle la relève et la projette vers la chaise. Non c'est contré par la Simply Flawless ! Mais la Beautiful Witch renverse à son tour ! Michelle porte un coup de genou dans l'abdomen, suivi d'un DDT. Elle enchaîne plusieurs descentes du coude et essuie sa botte sur le visage de Katie Lea. McCool projette son adversaire dans les cordes, Flapjack ! Enchaîné avec un Big Boot ! Elle l'envoie maintenant dans le coin et Burchill se prend la chaise de plein fouet ! La challenger lui porte un Hair Snap et monte sur la troisième corde, Leg Drop ! L'arbitre compte la championne à terre : 1...2...Elle commence à bouger 3....4....5....Elle se soulève du sol 6....7....8 Ca y est Katie Lea est debout !

Michelle lui envoie un Gutkick et Faithbreaker ! Non Burchill contre en surpassement ! Cette dernière roule à l'extérieur pour se reposer. Mauvaise idée car McCool la rejoint avec un Suicide Dive ! La Simply Flawless se relève la première et commence à faire le ménage sur la table des commentateurs. Katie Lea en profite pour fouiller en dessous du ring sans que son adversaire ne la voit. Michelle veut la balancer sur la table mais se prend un coup de chaise dans la jambe. Jawbreaker de Burchill et Spinebuster sur la table des commentateurs ! La championne hurle à l'arbitre de ne pas compter. Elle sort une poubelle remplie d'armes et la vide dans le ring. Elle la place sur la tête de McCool et prend un Kendo-Stick. Et elle frappe ! Une fois, deux fois, trois fois, jusqu'à ce que le bâton casse.

Elle enlève la poubelle avant de lui balancer dans le visage. Katie Lea remet la challenger dans le ring et sort une chaise... puis une table et une autre chaise ! Elle est carrément en train de toutes les sortir ! Elle prend une chaise et la place en dessous du bras de Michelle, elle en prend une autre et Con-chair-to ! Esquivé par McCool qui récupère un poing américain avant d'en donner un coup à Katie Lea, qui s'effondre sur le coup ! La Simply Flawless la relève et Faithbreaker sur la chaise ! L'arbitre compte et McCool se repose dans le coin. 1....2....3....4....5....Burchill donne un signe de vie....6....7....8....9... Katie Lea se relève in extremis !

Michelle n'en croit pas ses yeux ! Elle s'est relevée ! Elle cherche quelque chose dans le ring et décide de déplier la table. Elle place son adversaire dessus et monte sur la troisième corde... non, elle redescend et place une chaise sur Katie Lea. Elle réfléchit et remonte sur le turnbuckle. Mais elle se prend une chaise balancée par Burchill. Elle tombe à l'extérieur ! Katie Lea descend de la table. Elle s'appuie sur le turnbuckle et rejoint McCool à l'extérieur. Mais celle-ci a commencé à fuir à travers le public ! La championne se lance à sa poursuite. Elles se fraient tant bien que mal un chemin parmi les fans. La Simply Flawless se retourne et ne voit pas Burchill. Mais celle-ci a pris un raccourci et lui envoie un coup d'extincteur dans le dos ! Avant de le decharger sur elle ! Michelle rampe à l'aveuglette et la WFA Women's Champion la suit en souriant. Katie Lea l'attrappe par les cheveux et la traîne sur les marches. Arrivée en haut, elle la relève et lui envoie un coup de poing dans le bide. Elle porte une Suplex sur la rampe d'escalier ! Non ! Michelle se stabilise et l'envoie contre la barre. Clothesline qui la fait passer par dessus !

McCool la tabasse maintenant sur les marches. Elle prend le bras de Burchill et le fracasse contre la rampe ! La championne roule jusqu'en bas des escaliers ! McCool glisse sur la barre et Clothesline ! Elle lui envoie un Gutkick et Faithbreaker ! Non, c'est contré en surpassement. La Simply Flawless retombe sur son dos déjà touché. Katie Lea porte un Elbow Drop. Elle l'envoie maintenant contre la rembarde de sécurité, elle passe de l'autre côté et Suplex ventrale sur la rembarde ! Elles sont sur la rampe d'entrée et Backbreaker de Burchill sur le grillage ! L'arbitre compte : 1....2....3....4....5....6....7.... Mais McCool roule sur elle-même et descend de la rampe. Katie Lea l'attrappe par les cheveux et elles reviennent finalement au ring et la championne aperçoit quelque chose qui brille... sa ceinture ! Burchill la prend et en donne un coup en plein dans le visage de son adversaire. McCool est au sol et... elle saigne ! The Beautiful Witch semble satisifaite et demande à l'arbitre de compter. 1....2....3....4....

Michelle porte sa main au visage et s'aperçoit qu'elle saigne. Elle se relève en furie et se jette sur Burchill ! C'est un déluge de droites échangées entre les deux lutteuses ! Elles se relèvent mais continuent à faire du toi à moi. Les coups sont de plus en plus puissants et la challenger prend l'avantage ! Puis elle porte un violent Gutkick et la projette dans les escaliers. Elle lui fracasse ensuite la tête contre l'acier. Elle prend son élan, One Handed Bulldog sur les escaliers et Katie Lea saigne à son tour ! Les deux lutteuses sont à terre et l'arbitre les compte. Michelle se relève à 4 alors que Burchill est debout à 8 ! Les deux sont de retour dans le ring et Michelle prend Katie Lea en DDT avant de monter sur la troisième corde. Mais Katie Lea se débat avec des coups de poing dans le dos déjà endommagé de McCool puis elle la rejoint. McCool et Burchill sont sur le turnbuckle. Elles se battent et tentent de prendre l'avantage. Michelle lui donne un violent coup dans le nez et Faithbreaker ! Faithbreaker... du haut de la troisième corde.... sur la table dépliée ! Oh mon dieu ! Les deux femmes sont à terre et l'arbitre commence à compter : 1....2....Aucune ne se relève, normal après une telle chute ! 3....4....5 Le public encourage McCool ! 6....7 Toujours aucun mouvement des deux lutteuses 8....9.....10 ! C'est.... c'est un match nul !

Justin : This match is a no-contest !

J.R. : Quoi ?! Mais.... Attendez ! Qui est championne ? Que devient le SaD ? Et McCool ? Qu'est-ce que c'est que ce bordel ?!

Matt Striker : Je l'ignore, je n'avais pas pensé à cette éventualité !

J.R. : Même lorsqu'il n'y a pas d'intervention, aucune des deux lutteuses ne peut avoir le meilleur sur l'autre.

Matt Striker : Il risque d'y avoir du grabuge lors du prochain Raw ! Vickie, s'il te plaît, reviens !

J.R. : Pour une fois, je ne serais pas contre un de ses ''Excuse-me !''

Matt Striker : Bref, nous finissons ce match sans championne, il va falloir en couronner une nouvelle. Et quelque chose me dit que cette bataille pour le titre va être sanglante... tout comme ce le fut ce soir !

J.R. : Remettons-nous de nos émotions car le show continue.

Les deux lutteuses sont évacuées en civières et le ring est débarrassé des diverses armes.

Le noir total. Aucun son, ne parvient jusqu’aux oreilles des téléspectateurs ni des spectateurs à cause des bruits de la foule qui regarde le titantron sur laquelle s’affiche cette image noire. Rapidement, l’arène toute entière est elle aussi mise dans l’obscurité. Le silence se fait relativement rapidement, la foule se demandant ce qui va arriver sans trop comprendre. Après quelques instants, quelques sons parviennent aux oreilles de tous. Ils sont réguliers. Les plus attentifs reconnaissent rapidement des gouttes d’eau, une respiration profonde puis les bruits d’un cœur qui bat entendu à travers un moniteur. Les yeux de chacun se faisant à la pénombre, les spectateurs distinguent le moniteur, seule lumière, aperçoivent un lit et quelqu’un qui semble être assis sur une chaise à côté.

« Je t’avais pourtant prévenu, Daniel, les huées se font alors entendre bruyamment, la foule reconnaissant le Straight Edge Savior, CM Punk. Je t’avais prévenu que je n’abandonnerais pas ton âme aussi facilement. Tu es corrompu jusqu’à l’os. Je pensais pouvoir te guérir avec les méthodes que j’emploie habituellement… mais je m’étais trompé. Je m’étais vraiment trompé… j’ai failli, je l’avoue. Mais je n’abandonnerais pas. La force que me fournit une vie Straight Edge, que me fournit la vie au sein de MA Straight Edge Society me permet d’insister encore et encore. Je te sauverais Daniel. Tu seras mon exemple, mon triomphe. Lorsque j’aurais réussi à faire de toi un homme meilleur, tout le monde voudra entrer dans MA Straight Edge Society. Et je pourrais sauver toutes les âmes damnées de la WFA et du WFA Universe » !

« Terminé, les drogues, terminé l’alcool, terminé le sexe sans amour… oui tout cela sera terminé. Et tout le monde n’aimera qu’un seul homme, moi, leur sauveur, l’élu. Bientôt ma Straight Edge Society réussira là où tant d’autres ont échoué avant moi. Fini, les Vishnu, fini les Bouda, fini les Jésus ou les Mahomet… il ne restera qu’un seul et unique véritable sauveur, CM Punk ! Je deviendrais l’égal d’un dieu. Des bâtiments seront construits pour moi. Ils seront les plus beaux et les plus imposants de la création. La date zéro des calendriers sera ma date de naissance. Grâce à moi, tous les hommes seront identiques et adoreront le seul et unique vrai sauveur, moi. Grâce à moi, fini les inégalités, fini les guerres ! J’espère que tu comprends Daniel que tu n’es que la première étape de cette longue et lente construction ».

« Comment pourrais-je convertir les foules et lancé ma sainte croisade contre la débauche si je n’arrive même pas à convertir un simple lutteur bourré d’addictions ? Je dois te convertir tu comprends ! Je n’ai pas pu le faire en te donnant des leçons, en te faisant vivre auprès des autres membres de MA Straight Edge Society, qu’ils soient lutteurs comme Ezekiel Jackson ou qu’ils soient avocats, étudiants et tellement d’autres choses en dehors de mon temple. Pire encore Daniel, tu as agi comme le diable, comme le malin. Tes tentations impures et tes paroles blasphématoires ont fait mouche parmi certains de mes adeptes qui remettent en cause mes préceptes, mon organisation, mon temple, ma Straight Edge Society, ma grâce, ma vie » !

« Je sais que tu m’entends Daniel. Et maintenant tu ne peux pas me répondre. Tu ne peux qu’écouter. Comprends-tu que tu es une incarnation du vice, de la débauche, de tout ce que je hais ? Comprends-tu que j’agis pour ton bien et non pas pour mon bien avant tout ? Comprends-tu le symbolisme de notre confrontation ? Tout a débuté il y a si longtemps autour du titre intercontinental… mais maintenant… les titres n’ont aucune importance. Je pensais pouvoir t’aider à te guider vers la lumière, vers la guérison en te permettant d’accéder aux titres par équipe. Mais… non… il n’en est rien. Cela n’a pas suffit. Comme je te l’ai déjà dit… j’ai mal évalué ta corruption. Oh oui… j’ai sous-estimé l’influence qu’avait la société sur ton esprit. Je ne pensais pas que tu étais à ce point une créature démoniaque. Mais maintenant, maintenant que tu ne peux qu’entendre, je vais pouvoir commencer ta rééducation. Bientôt tu seras un être à mon image. Tu seras un reflet de ma perfection, un reflet de ma vertu. Bientôt… toi aussi tu chériras la voie que je mène. Bientôt ton âme sera digne d’être accueilli parmi mes âmes bienveillantes et pures de MA Straight Edge Society. Bientôt tu feras parti de mes convertis, de mes adeptes et tu seras meilleur que tous ceux qui n’auront pas encore été converti ».

L’image se coupe et la lumière revient alors que le public siffle puissamment CM Punk, des chants en l’honneur de Daniel Bryan redoublant en intensité avec la fin du sombre segment.

Booker : Divas : Sexy Boy Segment : Gbacca
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gbacca
Luttologue bedonnant
Gbacca

Messages : 11641
Age : 33
Localisation : Trou de baal de Jabba le Hutt
Humeur : Fakhr/Nature Touch

WFA on Demand : Back to The Past ! Mars WFAttack Empty
MessageSujet: Re: WFA on Demand : Back to The Past ! Mars WFAttack   WFA on Demand : Back to The Past ! Mars WFAttack EmptyMar 20 Mar - 13:58

Justin Roberts: The Following Contest is for the WFA Tag Team Championship !



Les challengers entrent en premier, côte à côte. Tous deux en tenues rouges, ils portent pour l’occasion des gilets sans manche de la même teinte, floqués à leur nom. La foule les acclame, tandis qu’ils s’avancent, tapant dans les mains des spectateurs des premières rangées. Ils partent chacun vers un côté du ring puis montent sur le tablier, face à face. Ils se tournent vers les gradins et chauffent la foule, qui réagit très positivement. Ils entrent ensuite sur le ring, et montent sur deux coins, levant les bras puis faisant le signe des ceintures. Il se positionnent ensuite au centre du ring, et font quelques mouvements d’échauffement, avant d’attendre patiemment l’arrivée de leurs adversaires. L’ambiance retombe peu à peu…



Et voilà les deux détenteurs des ceintures. Regal entre en tête, ceinture autour de la taille, et est suivi par Knox qui avance d’un pas lourd la tête basse. L’anglais arbore son air hautain habituel, mais semble soucieux. Arrivés vers le ring, les champions regardent leurs adversaires. Ils tournent un moment autour de la structure de combat, d’un pas lent, les toisant avec mépris, sous les huées du public. Puis, Regal fait signe à Knox de monter. Il s’exécute, et ouvre la voie à son partenaire, jetant un regard menaçant à Gabriel et Chavo. Regal se pose devant les challengers, dégrafe sa ceinture et la lève d’une main, l’air neutre.

L’arbitre vient s’emparer des biens de The Lord and the Beast, et les présente à la foule. Les deux équipes rejoignent ensuite leur coin et se concertent. Du côté des challengers, Chavo reste sur le ring et débutera donc l’opposition. Côté champions, Regal tend l’index d’un air dégouté vers le ring, pour montrer à Knox que c’est à lui de débuter. La cloche sonne.

«The Lord And The Beast» William Regal (Baptmann) & Mike Knox (?) vs Justin Gabriel (Angelo) et Chavo Guerrero (Y2Jeriko)

Knox n’hésite pas un seul instant et fonce immédiatement sur son opposant… qui sort un Roll Up d’entrée ! Et 1, 2, dégagement à l’arrachée ! Chavo a le regard plein de malice, Knox un air sauvage, et Regal lui hurle dessus. Les deux adversaires se toisent, et la bête décide d’employer une approche moins brutale. Epreuve de force. Malgré une défense honorable de Chavo, le Desert Destroyer prend logiquement le dessus, et envoie le mexicain dans un coin, avant de lui foncer dessus pour un Body Splah … esquivé ! Chavo s’enlève au dernier moment, et envoie un Dropkick to Back dans le dos de la moitié des champions par équipe, qui lui fait percuter le turnbuckle. Il revient sur Chavo … et Frankensteiner ! Bel enchainement ! Knox est étourdi, et subit les invectives virulentes de Regal, qui s’énerve. Chavo amène Knox vers Gabriel, premier tag de la partie ! Gabriel monte sur le coin puis sur le dos de Knox, et le prend en Sleeperhold pendant que Chavo se range derrière les cordes. Knox souffre et grimace. Il tente de se débattre mais pose un genoux à terre. Gabriel semble maitriser la situation, mais Knox se relève brutalement pour se laisser tomber sur le dos dans un simulacre d’Electric Chair. La situation s’est inversée en un geste. Enfin presque. Car Knox peine à se relever, endolori par les agressions subies. Regal lui hurle dessus pour demander le changement, et la bête parvient à l‘obtenir. Second tag !

Regal ne perd pas une seconde et fonce sur Gabriel, encore à terre. Elbow drop ! Il le relève, et Snap Suplex ! Quelle vitesse d’exécution ! Et le tombé, 1 , 2, seulement 2 ! Justin tente de se relever l’air hagard mais doit faire face à une pluie de coups assénés par le Lord. Il parvient toutefois à se reprendre, et à envoyer des droites lui aussi. Un brawl sévère s’engage entre les deux belligérants, et l’arbitre intervient pour les séparer. Ils s’éloignent de quelques mètres et reprennent leur souffle. Regal semble en proie à une immense fureur, et il trépigne, le regard dément. Nouveau contact entre les deux hommes, et Armlock de Regal, retourné par Justin, qui tente dans la foulée un Crucifix Pin … mais Regal reste debout. Le sud-africain adopte un plan B, repasse devant l’anglais, et DDT en contre ! Très jolie manœuvre, qui lui vaut une grosse ovation. Regal, sonné, part à quatre pattes faire le changement avec Mike Knox. La bête entre, décidée à se venger. Gabriel l’attend de pied ferme. Tentative de Clothesline de Knox, Gabriel passe dessous. Le Desert Destroyer rebondit dans les cordes et se fait intercepter par un Dropkick … non, il se dérobe et en profite pour envoyer des coups de pieds à son adversaire, avant de la propulser dans les cordes et d’enchainer avec un Big Boot ! Regal a enfin le sourire. Knox enchaine, en redressant son opposant et en lui assénant un BodySlam. Et un second ! Et un troisième ? Non. Justin se débat, et envoie des kicks dans l’abdomen de la bête, qui tente de répondre par une souplesse. Mais Gabriel se rétablit sur ses pieds dans le dos de Mike et … Double Knee Backbreaker ! Quel choc ! Un râle s’échappe de la gorge d’un Knox qui se dégage à deux du tombé qui s’ensuit. Gabriel file faire le tag avec Chavo. Les deux hommes entrent sur le ring, Knox toujours à terre. Justin se place dos à Knox, et Chavo fonce dans les cordes. Il revient sur son partenaire, qui lui assène un surpassement bien travaillé, et Senton de Guerrero sur Knox. Nouveau tombé, nouveau compte de deux. Chavo tape dans ses mains, et la foule suit. Knox se relève en chancelant, Chavo monte sur le turnbuckle et … Flying Crossbody ! Non ! Knox évite la manœuvre de justesse, court dans les câbles, et reviens sur un Chavo a peine redressé qui se tient l’abdomen … et Running Crossbody ! Quelle réponse de la bête ! Et c’est le tombé !

Et 1, 2, NON ! Chavo se dégage à 2.99 après ce terrible impact. Gabriel est soulagé, et relance la foule, qui se met à chanter des « Let’s Go Chavo ». Le Latino tente de survivre, alors que Knox enchaine avec des coups de poings violents au sol.
Il relève ensuite le mexicain, et tente le Knox Out mais dans un sursaut d’énergie, Chavito se dégage de la prise, esquive ensuite un Clothesline pour se retrouver dans le dos de son adversaire , et lui assène un Neckbreaker en contre ! Chavo rampe et tente d’aller changer avec Gabriel, mais alors qu’il est très proche d’y parvenir, Mike parvient à le retenir par la jambe. Il se relève, sautillant à cloche-pied, et envoie un Enzeguiri en plein dans la tempe du Desert Destroyer, qui s’effondre, sonné. Gabriel se positionne sur le turnbuckle, ayant flairé le bon coup, tandis que Chavo lui tape dans la main avant de rouler en ringside, épuisé. Le changement est fait, et Justin prend son élan … 450 SPLASH ! 450 SPLASH ! Quelle réactivité ! Et le tombé: 1, 2, NOOOOON ! Regal est intervenu pour casser le tombé, et propulse Gabriel dehors, en hurlant sur Knox au passage. « What kind of beast are you, stupid man ?! » . L’arbitre est furieux, et force le Lord à rejoindre son coin. L’anglais s’exécute. Knox ne bouge que faiblement, les bras croisés sur son abdomen. Gabriel, lui, remonte lentement sur le ring, un peu sonné par l’attaque surprise dont il a été victime. Knox parvient, au prix d’un gros effort, à aller chercher le changement. Regal entre ! Et il ne perd pas de temps, il prend immédiatement Gabriel en headlock, profitant de la faiblesse momentanée de son opposant. Justin met un genoux à terre, et Sir William Regal le pousse brutalement en avant pour enchainer directement avec une Ankle Lock ! Joli travail de soumission ! Le sud-africain plie mais ne rompt pas. Il parvient même à gagner quelques dizaines de centimètres et se rapproche des cordes. Regal ne l’entend pas de cette oreille et le traine vers le centre, tout en passant avec fluidité de l’Ankle Lock à un Single Leg Boston Crab. Sa victime hurle, et il rit d’un air sadique, en criant « Give up !». A force de témérité, Gabriel parvient à user de sa jambe libre pour forcer Regal à lâcher. Il se redresse en boitillant, et envoie un gros kick dans l’abdomen de l’anglais. Mais sa jambe lâche, et il part s’affaler contre les cordes. Regal toujours plié en deux, Justin tente de l’attaquer, mais il se fait prendre à son tour … et Butterfly Suplex. Il prend ensuite la jambe blessé de Justin, et enchaine avec un Leg DDT, avant de relever son adversaire et de terminer sur une superbe German Suplex Pin ! Et 1, 2, pas 3 ! Justin reste en vie, un masque de douleur sur son visage. Son partenaire applaudit, et pousse le public à l’encourager. Et ca marche ! Regal relève encore Gabriel. Il semble décidé à en finir et lui envoie un gros coup de poing dans le plexus. Justin est penché en avant, et l’anglais s’élance dans les cordes et revient pour son Regal Knee… contré ! Justin se redresse à l’ultime seconde et évite de peu le genou de son opposant, attrape son bras et … Crossface ! Crossface ! Regal hurle de douleur, complètement surpris par la manœuvre. Gabriel crie, comme pour expulser sa rage. Regal rampe, et gagne quelques centimètres. Mais il faiblit ! Il va taper … Dans un moment de lucidité, il tape de toute la force de son bras libre sur la jambe blessé de son opposant, qui gémit et finit par lâcher la prise. Les deux rivaux se relèvent, séparés par quelques mètres. L’un boite, et l’autre se tient l’épaule en grimaçant. Le public donne de la voix pour soutenir ses favoris.

Et droite de Regal sur Justin ! Réponse du principal intéressé avec un uppercut ! Et échange de coup de poing entre les deux hommes. A toi, à moi ! Les coups s’enchainent à un rythme de plus en plus lent. Les deux finissent par aller s’affaler sur les cordes, chacun étant proche du partenaire adverse. Il se ruent l’un sur l’autre, et Double Clothesline ! Ils sont KO ! L’arbitre comment à compter. Finalement, harassés mais encore là, Regal et Gabriel rampent. Ils vont chercher le changement, et arrivent à hauteur de leurs partenaires respectifs en même temps. Mais alors que Justin tape dans la main de Chavo, Regal marque un temps d’arrêt, hésistant, pour finalement changer à son tour. Ces quelques secondes profitent au mexicain, qui prend d’assaut Knox dès son entrée. Et série de kicks, alternés avec des droites ! La bête tente de se défendre, mais Chavito est trop rapide et lui tourne autour. Il tente, dans un sursaut d’audace, de la prendre en suplex. Knox bloque avec aisance, et enchaine avec un Backbreaker, puis un Powerslam. Il propulse ensuite Chavito dans les câbles et Big Boot … esquivée ! Et Hurricanrana du mexicain ! Knox roule sous la première corde, étourdi, juste à côté de son partenaire encore éprouvé. Chavo se tourne pour courir dans les cordes, et Regal fait le changement discrètement. Le mexicain revient sur un Knox qui n’est désormais plus l’homme légal, et Low Dropkick qui l’envoie en ringside ! Il lève un poing rageur, grosse ovation ! Faisant fi des remarques de l’arbitre, il s’élance immédiatement, et Slingshot Plancha en ringside ! Knox est mort ! Le mexicain se redresse, il s’est fait mal aussi, mais parvient à rejoindre le ring. Et il est accueilli par une Regalplex ! Oh non ! Et 1, 2, NOOOOOOOON !
Chavo se dégage ! L’anglais n’en revient pas et se prend la tête entre les mains, l’air désespéré. Il relève le mexicain, qui est encouragé par Justin Gabriel. Et nouvelle Regalplex… non, Chavito parvient à se dérober au milieu de la prise, et à retomber derrière le Lord. Et kick dans la tempe ! Il prend Regal en position de souplesse, et sourit à pleine dents, la douleur restant toutefois encore visible sur son visage.
On est parti pour les Three Amigos ! Et 1 ! Et le deuxième passe ! Chavo amène sa cible non loin de Gabriel, et fait le tag ! Gabriel se met en position pour le 450 Splash alors que Chavo enchaine avec le dernier Amigos … et Regal le repousse contre son partenaire, qui tombe salement du Turnbuckle, rappelant à son bon souvenir la douleur vivace de sa jambe blessée. Gabriel ne se relève que pour voir la silhouette de Regal arriver en courant ! REGAL KNEE ! Et c’est le tombé ! Et 1, 2, Chavo tente d’intervenir mais est trop court, et 3 !!!!

Justin Roberts: They are the winners, and still the WFA Tag Team Champions, « The Lord » William Regal and « The Beast » Mike Knoooox !



Regal s’empare des deux ceintures, et célèbre avec un rictus de satisfaction. Leurs deux challengers sont effondrés, Chavo tentant de soutenir un Gabriel blessé et à l’air morne. Ils quittent tous deux le ring, sous une belle ovation, qui laisse place à d’énormes huées dirigées contre les toujours champions, Regal et Knox. Knox justement, qui remonte sur le ring. Regal lui donne une tape amicale sur l’épaule et lui tend sa ceinture. Les deux célèbrent au centre du ring.

Matt Striker: Eh bien, quelle belle démonstration de Sir William Regal, qui a une nouvelle fois fait parler sa classe et son statut supérieur !

Jim Ross: Il s’en sort bien, les deux prétendants aux titres ont montré une belle cohésion, et ont été supérieur à vos favoris. J’espère les revoir bientôt, ces champions ne me satisfont pas pour un sou !

Matt Striker: De toute façon vous n’êtes jamais content, vous voulez que je vous dise…

Le commentateur est coupé dans son élan, une musique retentit !



C’est Alberto Del Rio ! Il débarque sur le titantron, encore vêtu d’un élégant costume noir, et d’une cravate couleur or, micro en main.

Alberto: My name is Alberto Del Riooooo !

Grosses huées du public, tandis que sur le ring, les champions par équipe prennent un air interloqué.

Alberto: Depuis ma prise de pouvoir, je vous avais promis l’arrivée d’une nouvelle ère pleine de belles et grandes surprises. Moi et mes partenaires, allons dominer la WFA, comme jamais quiconque n’y est parvenu auparavant ! C’est pourquoi, en vertu de mon autorité légale sur le déroulement des matchs de la WFA, j’annonce un nouveau Tag Team Title Match, ici, et maintenant ! Vos adversaires arrivent !

Regal vocifère et hurle sur le propriétaire partiel de la WFA, son partenaire insultant bruyamment Del Rio.



C’est le Big Show ! Il entre, adresse un regard complice à Del Rio, puis se dirige vers le ring. The Lord and the Beast reculent. Show prend position sur le ring, visiblement prêt à en découdre.

Regal parle à Knox et les deux attendent un second adversaire qui n’arrive pas. Les secondes s’égrènent, mais toujours rien. Del Rio s’avance vers le ring, un air faussement contrarié. Il adresse un long regard à William Regal, et conclut par un clin d’œil. Et Regal rejoint le Big Show, d’un air naturel, lui fait une accolade, et passe derrière les cordes !
Knox ne comprend pas ce qui se passe et adresse un regard furieux à son partenaire
Il n’a pas le temps de s’expliquer avec lui, que Del Rio le coupe.

Alberto: Ring the Bell !

WFA Tag Team Championship: William Regal (Baptmann) & Big Show (Kevouuu) vs Mike Knox

Mike Knox tente de se ruer sur son ancien partenaire. Knockout Punch du Big Show en pleine course ! Le Desert Destroyer est KO ! Show le relève, et Chokeslam ! Il pose un pied sur Knox, et 1, 2 … pas 3 ! Show a lui-même stoppé le tombé. Il fait le changement avec Regal, qui ne perd pas une seconde … et Regal Stretch, Regal Stretch ! Knox ne réagit presque plus, et tape avec ses dernières forces !

Alberto Del Rio: They are the winners, ans the neeeew WFA Tag Team Champions … The Lord and The Beast ! William Regal and The Big Shooooow !

Il jette alors le micro pour aller féliciter les nouveaux champions, serrant la main à Regal, qui lui répond par un franc sourire. Les trois hommes se retirent sous une bronca monumentale, Regal quittant le ring en dernier, pour adresser un regard plein de dédain à son désormais ex-partenaire.

MS : « Quoi ? Quoi ? Mais non ! William Regal rejoint le clan de Del Rio ! Alors que Shane tout à l’heure disait qu’il aimait bien les champions qui l’avait débarrassé de ces abrutis de Freakin’ Awesome ! Ce n’est pas possible » !

JR : « Vous vous attendiez à quoi ? Del Rio est en train de réunir les plus grandes pourritures de ce roster sous sa bannière. Big Show qui était un des protégés de Shane… Barrett qui trahit sans cesse et qui avait d’ailleurs trahi Regal aux Survivor Series… et Regal donc… Shane ferait bien de s’inquiéter de cette Revolución ! Et pas que lui… toute la WFA devrait s’en inquiéter » !

MS : « Fermez là Jim ! Dès demain si mon rendez-vous ne se termine pas trop tôt dans la matinée, j’irais voir Del Rio pour savoir si je peux être leur commentateur officiel » !

JR : « Vous aussi vous allez tourner votre veste » ?

MS : « Oui ! Parfaitement » !

JR : « Vous êtes pathétique et… »

L’image est alors coupée !

Lauren: "Me revoilà pour une nouvelle interview au cote de la plus grande des superstars de la WWE... Jack Swagger ! Bonjour Jack !"

Jack Swagger: "Bonjour Lauren !"

Lauren: "Comment vous sentez avant votre match face à John Morrison ?"

Jack Swagger: "Je vous arrête tout de suite ma chère Lauren, je ne ressens ni peur ni appréhension. Ce match, je pars pour le gagner ! John Morrison sera bien obligé de dire les deux mots fatidiques lorsque mon Ankle Lock lui détruira les chevilles !"

Lauren: "D'autant plus que vous partez confiant grâce à un match plein lors du dernier WFA Raw."

Jack Swagger: "Tout à fait ma chère Lauren. Mais vous savez ma véritable confiance ne vient pas de là. Tout d'abord j'ai un public qui me soutient. Et quel soutien ! Vous savez je ne pense même pas pouvoir être en mesure de dire I Quit lorsque j'entendrai le public entier me soutenir. Entendre des milliers de personnes scander votre nom, voir des gosses avec des étoiles plein les yeux, des parents porter leur enfant sur leurs épaules pour leur permettre de mieux me voir, c'est cela qui me procure ma véritable force."

Lauren: "Mais vous n'allez pas puiser votre force ailleurs ?"

Jack Swagger: "Bien sur que si, mais ce n'est un secret pour personne car ces dernières semaines, de nombreux événements ont positivement bouleversé ma vie."

Lauren, les yeux pétillants: " Ah oui lesquels ?"

Jack Swagger: "Tout d'abord mon entraîneur personnel est reparti dans son pays d'origine pour participer à la révolution qui menace les dirigeants du pays. Cela peut vous paraître illogique mais en fait cela m'a ouvert les yeux. Ici il avait une bonne situation, une belle maison, des amis qui l'aimaient. Mais il a préféré tout abandonné pour répondre à son idéal de liberté. Souvent il me disait "tu sais Jackie, je ne me sens pas libre ici, j'ai toujours l'impression que le devoir m'appelle là-bas chez les miens !" et depuis qu'il est parti, je n'ai qu'une envie: rendre honneur à son courage !"

Lauren: "Et c'est tout ?"

Jack Swagger:"Non car avant de partir, il m'a fait découvrir ça: Partrex ! Une eau qui facilite mon transit intestinal, me soulage des gaz et empêche les crampes d'estomac. De plus, elle m'apporte une dose supplémentaire de calcium et de magnésium qui me permettent de me sentir bien dès le matin !"

Lauren, agacée: "Dites moi pas qu'il n'y a que ça !"

Jack Swagger:"Euh si... Enfin je ne vois rien à rajouter !"

Lauren: " Bordel Jack ! Et moi alors ?! Je ne suis qu'une femme de plus dans ta vie c'est ça ? Je ne te soutiens peut-être pas ? Je ne t'encourage peut-être pas ? Vous n'êtes qu'un con Jack Swagger !"

Lauren s'apprête à partir mais Jack Swagger la retient: "Oui enfin depuis que je sais que tu es enceinte et que tu as choisis son nom sans me consulter, excuse-moi, mais je me sens pas forcément dans mon assiette ! Alors oui, heureusement que j'ai le public, mon entraîneur et Partrex Parce que sinon, je t'explique pas l'état dans lequel je serais !"

Lauren: "Mais enfin, c'est toi même qui m'avait dit que tu voulais un nom qui soit comme Blaise..."

Jack Swagger: "Un nom qui me PLAISE ! Plaise du verbe plaiser ! P-L-E-Z-E ! Avec un P comme purée, pute, parsembleu, Patrick Timsit. Un P comme Putain-je-t'aime-mais-la-prochaine-fois-demande-moi ! Un P comme Please-embrasse-moi-et-dis moi-que-tu-m'aimes !"

Lauren: "Bah oui, mais aussi avec ton cheveux sur la langue..."

Mais avant que Jack Swagger n'ait pu prononcer un mot, Lauren l'embrassa. Après un fougueux baiser, Lauren reprit.

Lauren: "Bon aller, on a une interview à finir. Dites moi Jack, une fois John Morrison battu, que comptez vous faire ?"

Jack Swagger: "Je ne sais pas encore. Le titre Intercontinental me tend les bras, je battrais Evans Bourne sans aucun problème pour le Television Title, le WHC Title est fait pour moi et je pense être capable de former une équipe à moi tout seul donc on verra bien. Je pense que je jouerais ça au dés. 1:je vais boire une bonne bière avec mes potes. 2:je m'occupe d'Evan Bourne. 3:Triple H tâtera de mon Ankle Lock. 4:The Lord and The Beast pourront retourner à leur soirées SM dans leur château. 5:Christian sera mon prochain adversaire.

Lauren: "Et 6 ?"

Jack Swagger: "Et 6 ? Et bien si je tombe sur 6, il me semble que le joaillier du coin fait de très belles bagues de fiançailles."

Lauren: "Je... Euh... Enfin c'est..." BOM ! Lauren vient de s'évanouir sous nos yeux ! Jack Swagger la prend alors tendrement dans ses bras et s'éloigne dans les couloirs tandis que la camera revient vers les commentateurs.

Booker : Match (et après match) : Nak Segment : Baptmann
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gbacca
Luttologue bedonnant
Gbacca

Messages : 11641
Age : 33
Localisation : Trou de baal de Jabba le Hutt
Humeur : Fakhr/Nature Touch

WFA on Demand : Back to The Past ! Mars WFAttack Empty
MessageSujet: Re: WFA on Demand : Back to The Past ! Mars WFAttack   WFA on Demand : Back to The Past ! Mars WFAttack EmptyMar 20 Mar - 14:00

Justin Roberts : The following Contest is Schedulded for one fall !



Justin : Introducing next, from Hollywood, California, weighed at 223 pounds, Mister Perfection, Dolph Ziggler ( Sexy Boy) !!!

Mr Perfection fait son entrée habituelle mais se fait applaudir par une grande partie de la foule. Il est entouré de ses deux compagnes, Maria et Mélina. Ils les embrassent sous le titantron et leur dit de retourner en backstage. Il veut régler ses comptes en un contre un. Il arbore un sourire narquois, puis se place au centre du ring… encouragé par la foule !



Justin : And his opponent, from Brooklyn New York, weighted at 174 pounds, KAVAAAAL (?????) !

L’homme mystère tout sourire entre sous les huées d’une majorité du public, préférant soutenir le local, ou n’aimant pas ses méthodes borderline. Le nouvel arrivant s’en moque. Il sourit, tape dans les mains des fans qui les lui tendent puis se place sur le ring dans le coin opposé à celui de Dolph.

Tout le monde est place, la cloche sonne, le match peut commencer. Et Dolph ne perd pas de temps, il fonce sur son adversaire. Et Lou Thesz Press. Il l’assaille de coups de poings jusqu’à ce que l’arbitre l’empêche de continuer. Ziggler engueule l’homme en rayures noires et blanches puis fonce à nouveau sur son adversaire qui place un Low Dropkick dans le genou de Mr Perfection qui tombe. Il reste à moitié assis groggy car sa tête à percuter violemment le sol. Et c’est parti pour le Krush Kombo. Premier coup de pieds, deuxième et le troisième en plein dans la face qui passe ! Quel choc ! Il tente le tombé. Simplement un. Dolph is on fire ! Les deux hommes se relèvent en même temps. Clotheslines de Ziggler ! Esquivée et Kaval attrape le bras de son opposant ! Et c’est parti pour le Iron Octopus ! Dolph souffre ! Visiblement il n’a pas l’habitude du style extrêmement vif et technique de son valeureux adversaire. Dolph souffre mais il finit par regagner en lucidité. Il prend de l’élan, marchant avec Kaval accroché à son bras, l’attrape à l’aide de son membre libre et porte ce qui ressemble à un Side Walk Slam qui claque son adversaire au sol, obligeant ce dernier a lâché la prise.

Dolph quitte alors le ring pour reprendre son souffle. Il se tient le bras mais Kaval ne compte pas lui laisser de répis. Il prend de l’élan, saute sur le coin du ring et porte sa Spaceman Plancha ! Les deux hommes se cognent contre la rembarde et l’arbitre commence un compte. Mais cela ne sert à rien car l’ex Senshi remet son adversaire dans le ring. Il monte dans le coin le plus proche ! Et Warrior’s Way ! Il a littéralement marché sur son adversaire ! Il tente un nouveau tombé. Un, deux, trois ! Non ! Dégagement au dernier de moment de Mr Perfection qui ne voit vraiment pas le jour durant ce match à l’étonnement du public qui commence malgré son hostilité de départ probablement non souhaitée par les dirigeants de la WFA à applaudir le nouveau venu. L’ex Low-ki relève son adversaire qui titube. Il s’élance, prend appuie sur les cordes et Tidal Wave ! Quel coup de pied ! Dolph rebondit jusque dans le coin opposé. Kaval fait quelques cabrioles et c’est le Tidal Krush qui s’achève par un jumping high kick en plein dans la tempe de Dolph qui tombe au sol complètement KO. Nouveau tombé de l’homme mystère qui domine outrageusement les débats grâce à sa vitesse et à ses prises de voltigeur. Un, deux et Mr Perfection met un pied sur les cordes !

Kaval ne perd pas de temps. Il place Dolph au centre du ring et refait un tombé. Il n’obtient cette fois qu’un compte de deux. Ziggler est littéralement asphyxié. Il n’a pour ainsi dire, pas retoucher son adversaire depuis que l’arbitre les a séparé. L’ex Low-ki lève son poing en l’air, le public, admiratif de son style de haute volée l’encourage bruyamment. Kaval relève son adversaire. Il lui donne un atémis qui claque bien sous les « woo » du public. Un deuxième ! Un troisième ! Un quatr… non Mr Perfection a bloqué le bras de son adversaire. Il travaille le membre de celui-ci, lui donnant un coup de coude. La douleur éloigne Kaval qui reçoit un coup de pied dans le ventre puis Neckbreaker ! Dolph se relève assez rapidement et porte sa série de d’Elbow Drop ! Après le troisième, il s’essuie les cheveux sur l’homme mystère sous les sifflets du public. Il crie un retentissant « shut your fuckin’ mouth, you fools » puis porte un Jumping Elbow Drop. Il tente le tombé mais n’obtient qu’un compte de deux.

Dolph relève son adversaire, l’envoie dans les cordes. Ziggler tente un surpassement mais Kaval lui saute littéralement dessus ! Il tentait visiblement un hurricanrana mais Dolph le bloque ! Et Sitout Powerbomb ! Quel choc ! Nouveau tombé. Qui n’obtient qu’un compte de deux. Ziggler est agacé, il retente un tombé, pour le même résultat, puis un troisième qui finit de la même manière que les précédents. Un « stay down » plus tard, sous les sifflets du public, Dolph assaille de coups de poings son rival. L’arbitre, comme précédemment éloigne Mr Perfection de sa cible. Ziggler écarte l’homme en rayures et se jette à nouveau sur Kaval qui saigne désormais. L’arbitre relève Mr Perfection et lui dit que la prochaine fois il le disqualifiera d’office. Dolph semble s’en moquer. Il relève son adversaire, le projette dans un des coins du ring et Stinger Splash ! Kaval titube, Dolph s’appuie sur les cordes et Ledrop Bulldog ! Kaval roule jusqu’en dehors du ring ! L’ancien champion par équipe quitte à son tour le ring. Il relève son adversaire et l’envoie tête la première contre les escaliers métalliques !

Dolph prend la tête de Kaval, groggy entre ses mains et la claque contre les escaliers à plusieurs reprises ! Il le remonte ensuite sur le ring pour un tombé. Un, deux, trois ! Non ! Incroyable dégagement de l’homme mystère ! Dolph n’en croit pas ses yeux ! Il se tient les cheveux et a le regard dans la vide. Mais cela ne dure pas longtemps. Il soulève son adversaire puis le place au sommet du coin le plus proche. Il le rejoint et prépare une Powerbomb en se plaçant lui même sur la deuxième corde après être passé sous Kaval qui est dos au ring. C’est parti ! Non ! Super Hurricanrana ! Kaval vient de renverser à nouveau la vapeur ! Bien joué ! Les deux hommes sont au sol, morts de fatigue ! L’arbitre décide après quelques instants de les compter tous les deux. Les deux hommes ne bougent pas avant que l’arbitre n’ait atteint le compte de 5. Ils bougent à 6. Sont à quatre pattes à 7. Se rapprochent des cordes à 8. Prennent appuie sur elle à 9 et sont debouts juste avant le compte de 10. Les deux hommes titubent jusqu’au centre du ring où ils se rejoignent. Atémis de Kaval ! Coup de poing Ziggler ! Nouvel atémis sous les yeah du public. Nouveau coup de poing sous les bouh. Aucun des deux hommes ne prend l’avantage dans cet échange. Middle Kick de Kaval qui surprend Ziggler et Spinning Wheel Kick !

Dolph est à nouveau à terre. Kaval monte au sommet du coin le plus proche. Phoenix Splash ! Phoenix Splash ! Ziggler s’est écarté ! Kaval s’est explosé contre le ring ! Il se tord de douleur. Dolph compte bien en profiter. Il se rapproche tente le tombé, contré en roll-up ! Un, deux, contré ! Un, deux contré à nouveau ! Un, deux, dégagement. Les deux hommes se relèvent. Clothesline de Ziggler, esquivée. Ils prennent de l’élan tous les deux dans les cordes. Nouvelle Clothesline de Dolph esquivée par Kaval. Ils rebondissent à nouveau gagnant en vitesse ! Et Double Clothesline ! Quel choc ! Les deux hommes sont ko. Une fois encore l’arbitre doit les compter tous les deux ! Aucun d’eux ne bouge avant six. Ils se relèvent ensuite très lentement en prenant appuie l’un sur l’autre. Ils semblent épuisés, le coup de fouet qu’ils ont eu momentanément semblant passer. Atemi de Kaval ! Non ! Ziggler attrape le bras de son adversaire. Il donne un coup de poing dedans, puis un coup de pied. Et Standing Dropkick de Ziggler qui envoie Kaval contre les cordes. Dolph fonce sur lui et Big Boot non ! Esquivée par l’ex Low-ki qui s’est baissé ! Mr Perfection est en mauvaise posture ! Son entrejambe est en danger ! Dolph supplie son adversaire de ne rien faire et ce dernier recule jusqu’au centre du ring sous les applaudissements du public.

Dolph reprend une position plus confortable et tend sa main à Kaval qui la serre. L’ex Senshi veut lâcher mais Dolph ne l’entend pas de cette oreille. Il tire vers lui son adversaire et Inverted Suplex ! « You’re a stupid man, kaval » hurle-t-il avant de s’éloigner de son adversaire. Il monte sur au sommet du coin le plus proche. Il ordonne à son adversaire de se relever. Celui-ci finit par le faire et Diving Splash ! Retourné à l’impact ! Le tombé de Kaval ! Un, deux dégagement de Ziggler. Les deux hommes restent au sol quelques instants, mais pas assez pour que l’arbitre les comptes. Nouvel atémis de Kaval. Une fois encore, Mr Perfection attrape le bras de son adversaire. Il lui saisit la tête. Il lui donne un coup de genou dans le crâne, puis un autre, et un double et Sitout Facebuster ! Quel enchaînement ! Kaval dont la blessure ne saignait plus depuis quelques temps laisse à nouver s’échapper le liquide de vie à grand flot. Et tombé de Ziggler ! Un, deux, trois ! Non dégagement in-extremis de l’ex Senshi ! Ziggler n’en croit pas ses yeux. Il se place derrière son adversaire lui hurlant à nouveau de se relever. Ce dernier finit par le faire et Sleeper Hold ! Kaval n’a plus aucune chance de s’en sortir !

L’homme mystère tente de se débattre mais rien n’y fait. Son adversaire ne lâche pas sa prise. Le public applaudit à tout rompre pour accroître les forces de Kaval. Ce dernier qui ne bougeait presque plus semble alors revenir à lui. Il recule à toute vitesse contre le coin du ring. Le choc fait lâcher sa prise à Dolph et Pelé Kick de Kaval ! Bien joué ! Ziggler est groggy et Belly to Back Facebuster ! Enchaîné par un tombé. Un, deux et une nouvelle fois Dolph pose son pied sur la première corde. Kaval est fou de rage ! Il tape des poings contre le ring. Il relève son adversaire et le place en position pour le Ki Krusher ! Mais les jambes de Dolph ne décollent pas ! Kaval manque de force semble-t-il et Surpassement de Ziggler qui envoie Kaval sur le tablier du ring. Mais ce dernier est debout. Dolph se retourne, Kaval prend appuie sur les cordes et Springboard Dropkick qui a littéralement transpercé Mr Perfection qui roule jusqu’à l’autre bord du ring. Kaval place son adversaire au centre du ring. Il le soulève, le remet en position de Ki Krusher ! Mais Dolph ne décolle toujours pas ! Il se dégage ! Place un coup de pied dans l’abdomen de Kaval et German Suplex ! Non ! Kaval est retombé sur ses jambes et il fait à son tour une German Suplex ! Qui est bien portée ! Kaval sait cependant que ce n’est pas assez pour battre son adversaire du jour. Il le relève, le conduit jusqu’au centre du ring et Ki Krusher ! C’est porté ! Le tombé ! Un, deux, tro… Maria a surgi des Backstage à toute vitesse et a tiré l’arbitre en arrière ! Elle était arrivée durant le contre de la German Suplex mais personne quasiment n’y avait prêté attention !

L’arbitre s’engueule avec la jeune femme, lui ordonnant de quitter le ring. Maria s’exécute sous les huées du public tandis que Kaval est dépité. Il tente un nouveau tombé. Un, deux, trois ! Non dégagement à la dernière seconde ! Incroyable ! Et Maria applaudit ! Des chants « Let’s go Kaval » résonnent dans toute l’aréna. Kaval place à nouveau Ziggler en position pour le Ki Krusher et Maria remonte sur le ring distrayant l’arbitre. Et Melina surgit depuis le public dans le dos de Kaval. Elle monte sur le ring et Low Blow sur l’ex Low-Ki qui se tient les parties génitales relâchant donc Dolph Ziggler. Melina quitte le ring tout comme Maria. Elles encouragent chacune depuis un bord leur amant se relever. Dolph et Kaval se lèvent à peu près au même moment. Kaval fonce sur Ziggler et Spinebuster de ce dernier qui profite du petit gabarit de son adversaire à côté du sien pour placer cette prise. Mr Perfection se place derrière Kaval. Il lui ordonne de se relever et Zig Zag ! Zig Zag ! Cette fois c’est fini ! Un, deux, trois ! Non ! Kaval s’est dégagé au tout dernier moment ! Quelle résistance héroïque de l’homme mystère ! Ziggler est fou de rage. Il fracasse le crâne de son adversaire jusqu’à ce que l’arbitre commence à le compter, puis relève Kaval, le place en position de Ki Krusher et Ki Krusher ! Dolph n’en a pas fini. Il relève son adversaire et Sleeper Hold sous les huées du public. L’arbitre déclare la fin du match par KO !

Ziggler balance littéralement le corps meurtri de son adversaire. Des médecins accourrent. Dolph quant à lui est rejoint par ses concubines qui le serrent dans leurs bras avant de lever chacune un des bras de leur amant vers le ciel sous les sifflets du public… quant tout à coup !

Ceci apparaît sur le titantron :



( la vidéo est importante ^^’ )


MS : « Mais c’est pas vrai ! Mais quelle soirée de merde » !

JR : « Ah qui le dîtes vous ! Ziggler qui gagne… »

MS : « Mais non ! Ce crétin d’homme mystère qui n’est pas là ! C’est pas possible ! Et l’autre abruti de Kaval qui tente de se faire de la pub ! N’importe quoi » !

JR : « Matt… euh… Hardy, le temps que Striker se calme, prenez le relais, ou qu’on trouve quelque chose d’intéressant à montrer, parce que là je le sens mal » !

Dans les couloirs du vaste Wrestle Stadium.

« Ecoute on a tout intérêt à s’entendre tous les deux » !

« Non » !

« Mais bon sang… c’est dans ton intérêt que je dis ça » !

« Mon intérêt ? Tu plaisantes j’espère ? Tu n’es pas mieux que les autres » !

Christian, la première voix et l’Undertaker, en tenue de ville, le premier cité en jean, chemise décontracté et l’autre en cuir pour résumé discutent en avançant vers les vestiaires.

Christian : « Je t’ai déjà dit que… »

Undertaker : « Que quoi ? Que tu m’as laissé me faire tabasser par Jericho et Edge » ?

Christian : « Parce que tu m’as aidé contre Del Rio et ses sbires peut-être » ?

Undertaker : « Je n’étais plus en état de le faire, connard » !

Christian : « L’aurais-tu fais si tu avais pu » ?

Undertaker : « Non » !

Christian : « On aurait dû s’inspirer de ce qu’on a fait après les Survivor Series et de ce qui est arrivé pendant les Survivor Series » !

Undertaker : « Explique-toi… »

Christian : « Durant les Survivor Series on s’est engueulé, tu t’es fais éliminé par un Spear… il y a deux semaines tu es intervenu dans mon match en… »

Undertaker : « Tu as battu Jericho grâce à moi…”

Christian : « Je l’aurais battu sans et… »

Undertaker : « C’est ça, c’est ça… tu te prends vraiment pour le champion légitime ma parole » !

Christian : « J’ai gagné le fatal fourway » !

Undertaker : « Sans faire le tombé sur le champion en titre ! Tu ne vaux pas mieux que les deux autres canadiens et que JBL junior » !

Christian : « Tu aurais préféré que je te batte directement c’est ça ? Ce n’est pas moi qui avais choisi cette stipulation » !

Undertaker : « Mais tu as choisi de participer à ce putain de match ! Avec le recul je comprends le geste de Jericho… il était là pour foutre la merde. Mais toi » ?

Christian : « Bon sang ! Ouvre les yeux ! Nous sommes tous les deux des lutteurs ! Quand on a une opportunité de gagner le titre on le gagne ! J’ai fait le tombé sur Edge car ce connard lorsqu’il était avec Orton m’avait écarté des rings momentanément et m’avait privé du haut de l’affiche à Cyber Sunday ! Tu n’es pas le seul qui avait des revanches, ou ce que tu veux ! Sauf que moi je peux passer au-dessus de ça » !

Undertaker : « Alors c’est moi le méchant de l’histoire c’est ça » ?

Christian : « Mais non bon sang ! C’est pas aussi simple que ça ! Ce que tu peux être têtu ! Nous sommes dans le même camp et nous devons faire cause commune ! Si nous sommes tranquilles… que toi ou moi sortons avec le titre à la fin de ce match, nous pourrons nous arranger pour avoir une confrontation en solo lors des Raw avant le Rumble ! Par exemple… si je gagne, je te promets que lors d’un des deux Raws, nous aurons un match pour le titre en solo l’un contre l’autre et si… »

Undertaker : « Tes combines ne m’intéressent pas ! Ce soir je vous éclate tous, je repars avec la ceinture qui n’aurait pas dû me quitter, fin de l’histoire, rideau ! Et si toi ou un des trois comiques font des histoires je vous pourrirais la vie ! Il ne faudrait pas oublier qui je suis les gars ! Je peux vous réduire à néant en un rien de temps ! J’ai massacré les Bella, mais je peux aller beaucoup, beaucoup plus loin lorsque je suis vraiment en colère ! Et si je n’ai pas le titre je serais vraiment mais vraiment très très fâché… et il faudra plus qu’un simple Captain Charisma ou que les Tic et Tac canadiens de la trahison ou qu’une Revolución pour m’arrêter ! Je suis un des frères de la destruction, ne l’oubliez pas les gars, ne l’oubliez pas » !

Le Badass accélère alors l’allure tandis que Christian secoue la tête de dépit en le regardant partir.

Booker : Gbacca
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gbacca
Luttologue bedonnant
Gbacca

Messages : 11641
Age : 33
Localisation : Trou de baal de Jabba le Hutt
Humeur : Fakhr/Nature Touch

WFA on Demand : Back to The Past ! Mars WFAttack Empty
MessageSujet: Re: WFA on Demand : Back to The Past ! Mars WFAttack   WFA on Demand : Back to The Past ! Mars WFAttack EmptyMar 20 Mar - 14:00

Justin : This match is for the Title Shot of The KOTR



Justin : Introducing first, from West Newbury, Massachusetts, weighed at 240 pounds, John Cena !!!

Le rappeur entre sous une belle ovation de la foule. Celui-ci semble très déterminé. Il en a visiblement assez de devoir défendre sans cesse son titre difficilement acquis. Le Chain Gang Commander chauffe la foule, puis il s’arrête au milieu de la rampe. Il jette sa casquette dans le public puis attend son adversaire.




Justin : And His Opponent, from Saint-Louis, Missouri, weighing 245 pounds, Randy Orton !!!

The Viper entre sous les sifflets de la foule. The Legend Killer marche tranquillement vers le ring. Il ne jette pas un regard ni au public ni à son adversaire. Il semble sur de lui.

La cloche a sonné le match peut débuter.

John Cena s'approche de Randy Orton et le premier cité commence les hostilités en envoyant une droite. Randy Orton réplique avec une droite mais le Legend Killer est submergé par les droites du Champ. Randy Orton essaie de placer une droite, Cena bloque le poing de la Viper et le Doctor of Thuganomics envoie une droite énorme qui envoie le Legend Killer au sol. Ce dernier se relève à l'aide du coin, le Chain Gang Commander aide à relever son adversaire du soir pour l'envoyer dans le coin et continuer son assaut. John Cena alterne les droites, certaines vont dans l'abdomen de son adversaire, d'autres dans la torse, d'autres dans la tête. L'arbitre empêche le Champ de continuer son attaque car il tape Randy Orton le poing fermé. Le Chain Gang Commander se retourne pour s'expliquer avec l'arbitre mais la Viper en profite pour placer un Chop Block !! Cena est au sol sur le ventre et le Legend Killer à son tour matraque de droites le Doctor of Thuganomics. Après une bonne vingtaine de droites Orton se relève et Knee Drop dans l'arrière du crâne de Cena ! La Viper relève son adversaire et lui assène un European Uppercut puis un second avant d'exécuter une Snap Suplex !! Le Legend Killer tente le premier tombé de la rencontre pour un compte de 2. Orton place la tête de Cena sur la seconde corde et la Viper appuie sur la tête de son adversaire pour qu'il soit étranglé par les cordes, l'arbitre compte cette manœuvre illicite 1, 2, 3, 4 c'est lâché. John Cena est à genoux, le Legend Killer prend soin de relever délicatement Cena mais ce dernier surprend son monde en réussissant à placer Orton sur ses épaules alors qu'il était à genoux. Le Champ se relève avec Orton sur les épaules, le Doctor of Thuganomics va partir pour son FU non Randy Orton arrive à retomber sur ses jambes derrière le King of the Ring. Cena se retourne, envoie une droite dans la tête du Legend Killer puis se projette dans les cordes mais le Champ se fait surprendre par un Scoop Powerslam !!

La Viper tente le second tombé du match 1, 2 et … dégagement réflexe du Doctor of Thuganomics !! Orton relève Cena qui à peine debout envoie une droite dans la tête du Legend Killer. Ce dernier réplique lui aussi avec une droite. C'est du à toi à moi, c'est un échange perpétuel. Lorsque Cena envoie une droite le public n'hésite pas à crier « Yeah » et lorsque c'est Randy Orton le public n'hésite pas à crier « Bouh » . John Cena envoie une droite, Randy Orton aussi personne ne prend l'avantage dans cet échange. Le Champ a l'air de prendre l'ascendant sur son adversaire qui titube au milieu du ring c'est le moment choisi par le Doctor of Thuganomics pour s'élancer dans les cordes. Randy Orton tente une Clothesline esquivée par le Champ qui revient avec un Running Leaping Shoulder Block !! Randy Orton se relève de suite et Cena continue à se projeter dans les cordes et second Leaping Shoulder Block !! Non Orton esquive le Shoulder Block en se décalant et Cena s'écrase au sol. Le Champ a roulé jusqu'à être derrière les cordes, le Doctor of Thuganomics se relève à l'aide des cordes. John Cena se trouve sur la banquette extérieure du ring, Randy Orton s'élance dans les cordes et Running Clothesline qui fait atterrir le Champ contre la barricade !! Le Legend Killer veut gagner par Count Out. Cena est au sol à l'extérieur du ring, l'arbitre compte Cena.. 1, aucune réaction. 2, toujours aucune. 3, toujours rien. 4, rien à signaler. 5, le Champ commence à bouger. 6, Cena est à genoux. 7, le Doctor of Thuganomics essaie de remonter sur le ring à quatre pattes. 8, Cena n'est pas loin du ring. 9, le King of the Ring est remonté sur le ring. Le Legend Killer envoie un gros Stomp en plein dans la tête du Champ ! La Viper place son adversaire de l'autre côté des cordes puis le fait passer entre la seconde et la troisième en récupérant la tête. Le Legend Killer est en position pour son Rope Hung DDT. Cena envoie des droites dans l'abdomen du legend Killer pour qu'il n'exécute pas son DDT. La Viper lâche petit à petit la prise avant de la lâcher définitivement. Le Legend Killer se tient l'abdomen après toutes les droites qu'il vient de se recevoir dans cette partie du corps. Orton se retourne et Vertical Suplex de Cena !!

John Cena relève son adversaire et le projette dans les cordes, Orton contre la projection en Inverted headlock Backbreaker !! Tentative de tombé du Legend Killer 1, 2 … et dégagement in extremis du King of the Ring ! Orton se relève et Knee Drop de la Viper ! Cena esquive la descente du genou et Orton se cogne violemment le genou contre le sol. Le Legend Killer réussit néanmoins à se relever assez rapidement au contraire de Cena qui est obligé d'utiliser le coin pour se relever. Le Champ est debout groggy dans le coin, Orton s'élance pour une Clothesline et le Champ met sa jambe en opposition et le Legend Killer se prend la botte du Champ en pleine tête. Le Doctor of Thuganomics s'élance dans les cordes et Running Leaping Shoulder Block !! Le Legend killer se relève tout de suite mais Cena arrive derrière lui à toute vitesse et Running One Handed Bulldog !!! La Viper se relève à nouveau et tente une Clothesline esquivé par le King of the Ring qui enchaîne avec sa Proto Bomb !! Le Champ regarde la foule et lève sa main, il se positionne au dessus du visage de Randy Orton et fait le signe du « You can't see me ! » avant de s'élancer dans les cordes pour partir pour le 5 Knuckle Shuffle qui a touché sa cible !! Le Doctor of Thuganomics attend dans un coin du ring que son adversaire se relève pour partir pour le FU. Cena s'impatiente et le Legend Killer se relève petit à petit assez doucement. Le Champ se place derrière la Viper à peine retourné le Doctor of Thumagonomics a déjà pris son adversaire en position pour son finisher. Orton s'agrippe aux cordes et il arrive à retomber de l'autre côté des cordes et porter un coup de la guillotine qui fait tituber Cena. Le Legend Killer monte sur la troisième corde et Diving Crossbody Pin 1, 2 et … dégagement in extremis du Champ !

Les deux protagonistes se relèvent en même temps et Randy Orton arrive à placer son RKO !!!!!
Le Legend Killer a placé son finish et il va empocher le title shot de John Cena. La Viper tente le tombé 1, 2 et … 2, 95 !!!!!! Cena s'est dégagé à la dernière minute et Randy Orton n'en revient pas et remet la faute sur l'arbitre qui dit qu'il n y a que 2. La Viper s'excite et attend patiemment que Cena se relève pour partir pour un second RKO. Orton se place au sol devant Cena et tape avec ses poings sur le sol. Le Champ se relève petit à petit, le Legend Killer est déjà debout et RKO non Cena repousse Orton dans les cordes et FU du Champ !!!! John Cena rampe vers Randy Orton pour tenter le tombé, le Champ est pas loin du corps de son adversaire du soir et ça y est il est dessus, l'arbitre compte 1, 2 et … 2, 97 !!!! Le Champ n'en revient pas que son adversaire se soit dégagé à la dernière seconde lui qui croyait que le match était plié. Le Doctor of Thuganomics rampe jusqu'aux cordes pour se relever avec celles-ci. Orton fait de même mais Cena est debout et il relève le Legend Killer avant même qu'il n'est atteint les cordes. Le Champ envoie une droite à son adversaire puis une seconde mais la Viper contre avec un European Uppercut !! Le Legend Killer enchaîne les European Uppercut et Cena réplique avec des droites. C'est du à toi à moi et Randy Orton prend l'avantage dans cet échange de coups. La Viper s'élance dans les cordes et Sitout Hip Toss de Cena !! Ce dernier se positionne sur son adversaire et le Legend Killer fait pleuvoir les droites sur le crâne de la Viper. Cena ne s'arrête plus et l'arbitre intervient. Le Champ s'engueule avec l'arbitre alors qu'Orton se relève à l'aide des cordes. Cena se retourne et Standing Dropkick du Legend Killer !! Ce dernier tourne autour du corps de Cena et lui lance un regard glacial. La Viper se place au dessus de la tête du WFA King of the Ring et Knee Drop de Randy Orton !! Orton enchaîne avec le tombé 1, 2 et …. dégagement du Champ ! Orton place la tête de Cena sur la première corde et le Legend Killer appuie sur la tête du Champ avec sa botte de façon à étrangler son adversaire avec la corde. L'arbitre compte 1, 2, 3 c'est lâché.

La Viper projette Cena dans le coin et Turnbuckle Clothesline !! Le Champ est au sol et Orton lui porte un Wrenching Chinlock. La prise est bien portée, Cena étouffe et il souffre. L'arbitre demande au WFA King of the Ring si il veut abandonner, le Doctor of Thuganomics refuse. Orton resserre l'étreinte et Cena hurle de douleur. Le visage du Champ rougit tellement il souffre. Cena essaie de toucher les cordes avec ses pieds mais il n'y arrive pas. Le WFA King of the Ring demande le soutien du public qu'il obtient. Cena semble revigoré par les encouragements de la foule et il se relève petit à petit. Le Champ est debout mais Orton a modifié sa prise pour désormais porter un headlock. John Cena réussit à se dégager en projetant le Legend Killer dans les cordes. Clothesline du Champ esquivé par la Viper qui rebondit une fois de plus dans les câbles et Dropkick du Doctor of Thumagonomics !!! Orton se relève de suite et Clothesline de Cena !! Le Legend Killer se fait relever par Cena qui le projette dans les cordes et Spinning Spinebuster du Champ !! Le WFA King of the Ring lève ses mains et se place au dessus de la tête d'Orton et c'est le « You can't see me ! » . Le Champ s'élance dans les cordes et Five Knuckle Shuffle du Champ !! La Viper a esquivé et Cena s'est écrasé au sol. Le Legend Killer se relève et il tente son Knee Drop esquivé par Cena. Orton réessaye une seconde fois mais Cena a esquivé. La Viper envoie un Stomp qui écrase la tête de son adversaire et Orton enchaîne avec son Knee Drop !! Le tombé 1, 2 et … presque 3 !! La Viper fait le tour de son adversaire en lui assénant un Stomp dans chaque partie du corps et il termine cette série avec un énorme Stomp qui a écrasé le nez du Champ ! Orton esquisse un sourire sadique tellement il est content de faire souffrir le King of the Ring. La Viper relève son adversaire et le place sur la troisième corde. Orton grimpe quant à lui sur la seconde corde et prend Cena en position de Superplex. Le Legend Killer veut partir pour une Superplex mais le Champ ne veut pas. Cena met tout son poids dans les jambes pour ne pas s'écraser au sol depuis la troisième corde. Le Doctor of Thuganomics envoie des droites dans l'abdomen du Legend Killer qui ne se défend pas. Le Champ stoppe sa série de droites et prend la tête d'Orton en sa possession et lui envoie une énorme droite qui le fait chuter de la seconde corde ! La Viper s'est écrasée au sol alors que John Cena se repose assis sur la troisième corde. Randy Orton se relève, John Cena se met debout sur la troisième corde, le Legend Killer est de dos par rapport au Champ et Diving Leg Drop Bulldog du Doctor of Thumagonomics !!! John Cena se relève et se met au dessus de Randy Orton et le Champ lève sa main et exécute le « You can't see me ! » Le King of the Ring s'élance dans les cordes et Five Knuckle Shuffle bien porté par le Champ !!! Ce dernier se relève immédiatement et il attend que la Viper se relève pour exécuter son FU. John Cena est impatient et Orton est mal en point mais il est debout. Le Champ se place derrière le Legend Killer qui l'a aperçu de façon très discrète. Le WFA King of the Ring est à quelque millimètre du dos de Randy Orton et RKO d'Orton !!!! Cena ne l'a pas vu venir celui là tellement Orton paraissait mal en point et cela nous prouve une fois de plus que le RKO est une arme redoutable pouvant être placé dans n'importe quelle circonstance. Randy rampe jusqu'au corps de Cena et tente le tombé 1, 2 et … 2,99 !!!!

Incroyable dégagement du Champ et Randy Orton n'en revient pas. La Viper se relève se prenant la tête dans les mains, Orton paraît vraiment agacé par la résistance hors norme du WFA King of the Ring. Le Legend Killer s'acharne sur le corps du Champ avec des Stomps qui sont portés sur toutes les parties du corps, aucune partie du corps n'est épargnée. Le Legend Killer appuie avec sa botte sur la tête de Cena et l'arbitre compte cette manœuvre illicite 1, 2, 3, 4 c'est lâché. La Viper se place désormais sur Cena et il lui envoie des mandales qui font saigner le Champ et l'arbitre intervient en disant que le Legend Killer envoie ses droites le poing fermé. Une échauffourée éclate entre l'homme zébré et la Viper les deux n'étant pas d'accord sur le fait que Randy tape le poing fermé. Qu'à cela ne tienne le Legend Killer relève son adversaire et European Uppercut qui renvoie le King of the Ring au sol à genoux. La Viper relève son adversaire et place un second European Uppercut qui envoie Cena dans le coin. Randy Orton projette le Doctor of Thumagonomics dans le coin opposé et Body Splash du Legend Killer !! Cette Splash a été portée à la façon du regretté King Kong Bundy. Cena agonise dans le coin et Randy Orton monte sur la seconde corde pour faire pleuvoir les droites sur le crâne de Cena, ces droites aggravent la plaie ouverte qu'a le Champ. Mais le King of the Ring revient et il a réussi à prendre la Viper en position de Powerbomb et la Powerbomb est portée en plein centre du ring !!!! Les deux hommes sont à terre entrain d'agoniser. L'arbitre compte les deux hommes qui sont au sol. 1, aucune réaction. 2, toujours rien. 3, les deux hommes commencent à bouger. 4, Randy Orton rampe jusqu’aux cordes et Cena fait de même. 5, les deux hommes rampent jusqu'aux cordes. 6, ils se relèvent à l'aide des cordes. 7, ils sont presque debout. 8, ils sont debout. Randy Orton et John Cena titubent, le premier cité s'approche de Cena et lui envoie une droite. Le Champ réplique avec une droite, c'est au tour de Randy d'envoyer une droite, la foule crie « Yeah » lorsque Cena envoie une droite et « Bouh » lorsque c'est le Legend Killer qui en envoie une. La Viper envoie une nouvelle droite mais le King of the Ring bloque la main du Legend Killer et Cena lui retourne le bras et FUUUUUUUU !!!!!!

Le Champ a réussi à porter son finish et il rampe jusqu'au corps du Legend Killer pour tenter le tombé, Cena est sur le corps inerte du Legend Killer, le tombé 1, 2 et … 2, 99 !!! Quel match encore un dégagement incroyable de Randy Orton. Les deux protagonistes nous font part d'une très grande résistance pendant ce combat. Le King of the Ring n'en revient pas et il se relève de suite et se repose dans les cordes. Le Doctor of Thuganomics se demande ce qu'il peut faire pour battre le Legend Killer. John Cena semble avoir une idée, il relève Randy Orton et Proto Bomb !! Randy Orton reste au sol et Cena monte sur la troisième corde. Le Champ est sur le haut du turnbuckle et il fait le signe du « You can't see me ! » depuis la troisième corde et il s'élance pour son Five Knuckle Shuffkle depuis la troisième corde !!!! C'est contré au dernier moment en RKO !!!!!!!!!!! Randy Orton l'a encore sorti de nulle part et il a juste à tendre sa main pour tenter le tombé ce qui est chose faite 1, 2 et … 3 !!! Non le King of the Ring a mis le pied sur la corde au dernier moment. La Viper croit avoir gagné étant donné qu'il n'a pas vu que Cena a mis le pied sur la corde. Le Legend Killer se relève difficilement sans aucune aide et il demande à l'arbitre de lever sa main, l'homme en zèbre lui dit qu'il n'a pas gagné puisque Cena a mis le pied sur la corde. Randy Orton est à deux doigts de s'en prendre à l'arbitre tant il est énervé, le Legend Killer se met dans le coin et essaie de garder son sang froid. La Viper a une tête de psychopathe et Cena est à quatre pattes au sol. Le public comprend ce que ça veut dire. Orton va s'élancer pour son Punt Kick, le Legend Killer court et Punt Kick … le Champ esquive au dernier moment. Orton se retourne et Drop toe Hold de Cena suivi du STFU !!!

La Viper hurle de douleur et Cena est rouge comme un tomate au niveau du visage tant il veut que Randy Orton abandonne. La Viper souffre et lui aussi rougit au niveau du visage car cette prise bloque la respiration et l'arbitre demande au Legend Killer si il veut abandonner ce qu'il refuse. Orton essaie de ramper jusqu'aux cordes qui ne sont pas très loin mais Cena le ramène au centre du ring et porte la prise de plus belle. Randy Orton est rouge écarlate et il est sur le poing de taper trois fois au sol mais il essaie quand même de ramper jusqu'aux cordes. Le Legend Killer n'est plus très loin des cordes mais Cena exerce une pression au niveau du cou encore plus fort, Randy Orton tape deux fois au sol. Le Champ lâche la prise mais Randy Orton n'a pas tapé trois fois au sol, Cena s'est fait surprendre par la ruse du Legend Killer. L'arbitre vient lui expliquer car le Champ ne comprenait pas pourquoi il n'avait pas gagné. Cena est dépité et il demande à l'arbitre si il est certain de ce qu'il avance. John Cena relève son adversaire le prend en position de Suplex, il veut tenter une Snap Suplex mais c'est contré par Orton qui porte la Snap Suplex !! Le Legend Killer tente le tombé 1, 2 et … dégagement in extremis du Champ !! La Viper semble avoir retrouvé des forces et il projette Cena dans les cordes et Back Body Drop !! Le Legend Killer s'élance dans les cordes et Pointed Elbow Drop !! Orton ne veut pas tenter le tombé il préfère continuer à affaiblir Cena et cette fois il porte un Knee Drop !! Le Legend Killer tente le tombé 1, 2 et … presque 3 ! La Viper ne s'énerve pas et relève son adversaire pour placer un Inverted Headlock Backbreaker !!!! Le Champ vacille dans les cordes suite au Combo Backbreaker/Neckbreaker d'Orton. Ce dernier enroule les bras de Cena dans les cordes et il fait pleuvoir les droites sur le crâne de Cena qui saigne déjà abondamment. L'arbitre s'interpose pour qu'Orton arrête cette manœuvre illégale. Le Legend Killer place un coup de pied dans l'abdomen suivi d'une Powerbomb contre le turnbuckle !! Cena titube et Olympic Slam de la Viper !!!

Orton tente le tombé 1, 2 et … 2,90 !!! Orton n'en peut plus et se défoule avec des droites sur le pauvre crâne de Cena. Le Legend Killer écrase la tête de son adversaire avec sa botte, l'arbitre compte cette manœuvre illicite 1, 2, 3 c'est lâché. Orton projette Cena dans les cordes la projection est contrée et Fisherman Suplex du Champ !!! Ce dernier se relève de suite, il semble avoir retrouvé un second souffle. Randy Orton se relève en se tenant le dos, le Champ le prend en position de FU. Cena va partir pour son finish mais Orton attrape la corde et Cena essaie d'amener son adversaire au centre du ring mais le Legend Killer réussit à se placer de l'autre côté des cordes. Cena se retourne et RKO sur la troisième corde !!!!!! Randy Orton est retombé sur le dos sur la banquette extérieur du ring après ce geste qui a découpé la gorge du Doctor of Thumagonomics. Randy Orton rampe jusqu'à la dépouille du Champ pour tenter le tombé 1, 2 et … 2,99 !!!!! C'est pas vrai quel match, nouveau dégagement in extremis de John Cena et la Viper ne sait plus quoi faire. Orton va discuter avec l'arbitre mais l'homme en noir et blanc lui dit qu'il n'y a qu'un compte de 2. Orton est énervé il est à deux doigts d'asséner un RKO à l'arbitre cependant il essaie de garder son calme et de se concentrer sur la rencontre. Cena est à quatre pattes, Orton pousse violemment l'arbitre qui était sur son chemin. Le Legend Killer arbore sa tête de psychopathe il court et Punt Kick … Cena esquive et Randy Orton n'a pas su s'arrêter dans sa course et il s'est pris la protection du coin en pleine poitrine. La Viper vacille, Cena est à genoux et il réussit à prendre son adversaire en position de Death Valley Driver. Le King of the Ring arrive à se relever petit à petit avec Orton sur les épaules et Reverse FU !!!! Incroyable geste et le Champ s'en va couvrir Orton pour le tombé 1, 2 et … 3 !! Victoire du Champ non Orton a attrapé la corde avec sa main. L'arbitre l'a vu et Cena s'est une fois de plus fait surprendre par la roublardise de la Viper. Le Champ ne sait plus quoi faire et il relève la Viper, le prend sur ses épaules et monte sur la troisième corde avec le Legend Killer sur les épaules. Le King of the Ring va partir pour un Super Attitude Adjustment, non Orton réussit à retomber sur ses pieds sur la troisième corde. Les deux adversaires sont debout sur le haut du turnbuckle et Super RKO ! Le tombé d’Orton, un, deux, trois ! C’est gagné ! Cena s’est fait dérober son Title Shot !

JR : « Non… non… ce… ce n’est pas vrai ! Dîtes moi que je rêve Matt » !

MS : « Vous ne rêvez pas ! Non ! Vous ne rêvez pas ! Le rappaire a enfin perdu son Title Shot ! C’est bien fait » !

JR : « Vous plaisantez ! C’est injuste » !

MS : « Mais la vie est injuste ! C’est ainsi ! Randy Orton semble être reparti sur de bon rails » !

JR : « Alors ça, ça m’étonnerait beaucoup » !

Matt : « Jim Jim Jim… comment ? On me dit que Matt est au côté de Maria et Melina » !

Nous nous retrouvons dans la zone d’interview.

Matt Hardy: "Me voici cette fois-ci aux cotés de Dolph Ziggler. Alors Dolph, ça fait quoi de vivre avec deux meufs 24h/24 ?"

Dolph Ziggler: "Hum je dirais plus de possibilités. De nouveaux horizons s'ouvrent à nous. Et puis on acquiert vite des automatismes donc c'est plutôt cool quoi !"

Matt Hardy: "Et comment vous vous organisez ? Laquelle fait la vaisselle, laquelle fait la lessive ?"

Maria: "écoute connard, si j'étais toi je ferais gaffe à ce que je dirais !"

Melina: "Parce qu'heureusement que notre Dolphi organise des soirées à thèmes sinon tu te servirais pas beaucoup de ton troisième bras !"

Maria: "Et vu que t'en as déjà un de cassé, ça n'en fait qu'un seul d'opérationnel."

Matt Hardy: "Oh Dolph tu dis rien ?!"

Dolph Ziggler: "S'il-vous-plait mes chéries, laissez donc Matt tranquille !"

Melina: "Ouais bah il a qu'à arrêter ses questions machistes."

Matt: "C'était pas une question machiste, c'était une simple question technique ! Z'etes vraiment chiantes toutes les deux ! Bon et sinon, comment te sens tu après ta victoire ?"

Dolph Ziggler: "Oh comme après chaque match gagné, heureux d'avoir montré que le Reflet de la Perfection était en de nombreux points supérieurs aux autres catcheurs."

Matt Hardy: "D'autant plus que tu te battais cette fois contre l'un des meilleurs catcheurs du monde !"

Dolph Ziggler: "Ouais enfin Kaval vient à peine de débarquer et puis avec son crâne rasé et son air bête, je vois pas vraiment en quoi il peut être l'un des meilleurs catcheurs du monde."

Melina: "Moi je le trouve plutôt mignon..."

Dolph Ziggler: "Toi tu vas encore avoir droit à la fessée !"

Maria: "Oh oui la fessée ! La fessée !"

Matt Hardy: "Ouais, la fessée !"

Dolph Ziggler: "On réglera ça ce soir. Mais pour en revenir à Kaval, je vois pas pourquoi je devrais m'inquiéter. Si justement il est l'un des meilleurs du monde, vu que je l'ai battu je suis également l'un des meilleurs du monde. Donc je ne vois pas le problème."

Matt Hardy: "Et vis à vis du mystérieux commanditaire ?"

Dolph Ziggler: "Je viens de te le dire, je suis l'un des meilleurs du monde. Sûrement sur le podium des meilleurs. Alors à moins que ce mystérieux adversaire soit sur la première marche du podium, je ne me fais pas de soucis ! Je le battrais qui qu'il soit !"

Matt Hardy: "Ca ne fait aucun doute mais quand même, il a pu t'étudier dans l'ombre découvrir tes points forts et tes points faibles..."

Dolph Ziggler: "Mes points faibles ? Hahaha tu rigoles j'espère ! Les filles, vous pouvez me rappeler qui je suis ?"

Maria: "Dolph..."

Melina: "Ziggler !"

Maria: "Le Reflet de..."

Melina: "La Perfection !"

Dolph Ziggler: "C'est ça et la perfection n'a pas de points faibles. Non j'ai juste peur que ce ne soit qu'un simple jobber qui aurait voulu marquer le coup pour son entrée dans le roster et qui pense pouvoir me battre alors qu'il ne réussirai qu'à me faire perdre mon temps !"

Matt Hardy: "Et si c'était quelqu'un qui voulait se venger ? La séparation de la Team Perfection n'a pas très bien réussi à Ted DiBiase par exemple. Ou encore Stone Cold Steve Austin qui aurait jeté son dévolu sur toi !"

Dolph Ziggler, l'air sombre: "Allons ne parle pas de choses qui fâchent. Si Stone Cold voulait se venger, il devrait s'adresser à Jericho, pas à moi. Et Ted se porte très bien, je t'assure ! Bon je te laisse, j'ai des choses à faire moi !"

Matt Hardy: "Et la fessée ?"

Mais Dolph Ziggler est déjà parti vaquer à d'autres occupations, et la camera retourne donc vers le Wrestle Stadium.

Booker : Match : Thib Segment : Baptmann
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gbacca
Luttologue bedonnant
Gbacca

Messages : 11641
Age : 33
Localisation : Trou de baal de Jabba le Hutt
Humeur : Fakhr/Nature Touch

WFA on Demand : Back to The Past ! Mars WFAttack Empty
MessageSujet: Re: WFA on Demand : Back to The Past ! Mars WFAttack   WFA on Demand : Back to The Past ! Mars WFAttack EmptyMar 20 Mar - 14:01

Justin Roberts : The next contest is a Triple Threat Match sheduled for one fall, and it is for the WFA Intercontinental Championship !



Justin : Introducing the first challenger, from Dublin, Ireland, weighing 272 pounds, Sheamus !!!

L’Irlandais arrive sous une belle ovation du public, qui commence à l’apprécier de plus en plus. Le guerrier celte reste impassible, même s’il doit être touché par cette nouvelle marque d’affection du public. L’Irlandais fait son taunt sous le titantron, avant de descendre la rampe, d’une marche déterminée. Avant de monter sur le ring, il contemple les affiches à son effigie. Sur le centre du ring, il se frappe le torse, toujours sous les applaudissements de la foule. Sheamus se place ensuite dans un coin, attendant ses deux adversaires.



Justin : Introducing the second challenger, from Manchester, England, weighed at 260 pounds, he’s a member of La Revolucìon, Wade Barrett !!!

L’autre britannique de ce match est accueilli par une toute autre réaction de la part des spectateurs. C’est un brouhaha de huées pour le membre du clan Del Rio ! Celui-ci n’en a que faire, il marche tranquillement vers le ring, arborant un visage confiant, et un petit sourire. Au milieu de la rampe, il lance un tonitruant « Shut Up ! » à un fan placé en ringside, qui l’insultait. Après avoir fermé le clapet de ce fan badaud, il reprend sa marche vers le ring, de la même démarche froide. Il monte ensuite les marches de l’escalier une par une, avant de passer sous la seconde corde. Il lance un regard noir à Sheamus, puis, il fait son taunt. L’Anglais se place ensuite dans un coin éloigné de celui du Celtic Warrior. Il ne manque plus que le champion.



Justin : And now, by the way to the ring, from Greenwich, Connecticut, weighing 255 pounds, he’s the WFA Intercontinental Champion, The Game, Triple H !!!

The King of Kings est lui aussi accueilli par des sifflets, mais moins bruyants que ceux réservés à Wade Barrett, montrant que le public a compris que La Revolucìon est une réelle menace pour la WFA. The Game, ceinture autour de la taille, fait son entrée habituelle avec les jeux de lumière. Il se dirige ensuite vers la zone de combat, fixant ses deux adversaires de en leur lançant des regards assassins, et en leur faisant comprendre qu’ils ne toucheront pas à son titre. Puis, il monte sur la petite partie du ring, et recrache son eau, mouillant les fans placés en ringside. Après cela, il passe en dessous de la troisième corde, enlève le titre de sa taille, et le lève bien haut, en se mettant en face de ses deux adversaires. Il confie ensuite son or, à l’arbitre, qui la passe à un officiel.

Les trois hommes sont en place. L’arbitre leur demande s’ils sont prêts, puis, il fait sonner la cloche !

Triple Threat Match pour le WFA Intercontinental Championship : Triple H © (KXL) vs Sheamus (Meryhor) vs Wade Barrett (Owen)

Et c’est parti pour ce match, qui verra peut-être le deuxième titre de la soirée pour La Revolucìon ! Les trois lutteurs se jettent des regards hostiles, ce qui veut tout dire sur la tension qui règne dans ce match. Aucun des trois n’attaque, préférant se jauger. Et c’est Sheamus qui lance les hostilités, en se jetant sur Barrett, l’Irlandais n’ayant sans doute pas digéré sa défaite du dernier Raw, à cause du partenaire très imposant de Wade Barrett. Il passe sa rage sur le membre de la Revolucìon, qui ne peut riposter. Mais HHH s’en mêle, il retourne l’Anglais, et lui envoie lui aussi des droites. L’Irish Warrior titube, sous les coups toujours aussi puissants du roi des rois. Mais Sheamus ne se laisse pas faire, et envoie à son tour des coups, aussi puissants que ceux du champion. L’Irlandais prend petit à petit à l’avantage. Il se retourne ensuite pour s’occuper de Wade, mais il se fait sécher par une Clothesline de l’Anglais. Le membre du clan Del Rio envoie ensuite plusieurs coups de pied pour garder le grand roux au sol. HHH fait alors signe à Barrett de relever Sheamus, ce que fait l’Anglais. Ce dernier projette alors le guerrier celte vers le champion, qui l’accueille avec une violente Clothesline !

Wade Barrett et Triple H continuent à collaborer, puisque le dernier cité relève une nouvelle fois Sheamus, et le projette en direction du révolutionnaire… qui sèche le guerrier irlandais par un Big Foot ! Barrett pousse ensuite le corps de l’Irish Curse en dehors du ring, qui chute lourdement. Il ne reste plus que le membre de La Revolucìon et Triple H sur le ring. Les deux lutteurs se fixent, et se rapprochent peu à peu. Ils sont maintenant front contre front. Wade fait alors le signe de la ceinture autour de la taille, avec un petit sourire en coin, méprisable. HHH ne supporte pas, et envoie une énorme droite dans le crâne de l’Anglais, qui tombe sous le choc. Mais il se relève rapidement, pour mieux se reprendre de tonitruants coups de poing. HHH enchaîne avec un coup de pied dans l’abdomen, et porte une Suplex, superbement portée ! The King of Kings envoie des coups de pied dans le bide de Wade, toujours au sol, tout en lui hurlant qu’il restera champion, et qu’il ne lui prendra jamais sa ceinture. Puis, Hunter se projette dans les cordes, et porte un Jumping Knee Drop, à la manière de son idole, Ric Flair.

Barrett se tient la tête, après ce coup, mais HHH le remet bien allongé, avant de se projeter une nouvelle fois dans les cordes… pour un deuxième Jumping Knee Drop ! Triple H contrôle son adversaire toujours dans le ring. Mais il n’en a pas fini, puisqu’il monte sur la seconde corde… pour un Diving Jumping Knee Drop ! C’est touché ! Le champion intercontinental couvre son adversaire, pour le premier tombé du match : 1, et dégagement facile du membre de La Revolucìon. Le roi des rois relève Wade Barrett, et le projette dans les cordes. Mais Sheamus, qui a eu le temps de reprendre ses esprits, saisit les jambes de l’Anglais, qui chute lourdement sur le ventre. Puis, le guerrier celte emmène Wade en dehors du ring, et le balance violemment contre les escaliers en métal ! Les escaliers ont reculé d’un bon mètre ! Débarrassé du membre de la clique de Del Rio, Sheamus entre sur le ring, en passant en dessous de la première corde. Tout de suite, Triple H lui envoie des coups de pied, alors qu’il est toujours au sol. Cependant, l’Irlandais est déterminé, et il arrive à se relever, avant de faire tomber HHH et de lui envoyer de violents coups.

The Celtic Warrior passe sa rage sur le champion, qui ne voit pas le jour, tant les coups se multiplient sur son crâne. L’arbitre tente de s’interposer entre les deux protagonistes, mais il ne peut pas, Sheamus le repoussant, et continuant ses violents assauts sur le WFA Intercontinental Champion. Après s’être bien défoulé, il relève le Cerebral Assassin… et lui porte un Running Powerslam ! Le guerrier irlandais tente le tombé, mais Triple H se dégage facilement, juste avant le compte de deux. Le guerrier celte se relève tout de suite, déterminé, et continue ses assauts sur le champion Intercontinental. Il lui envoie plusieurs coups de pied, puis, il le met en position assise, se place derrière lui, et lui envoie de violents coups dans les torse ! HHH est sonné, et il ne réplique pas. Après une bonne dizaine de coups, l'Irlandais arrête, tout en laissant le champion assis. The Celtic Warrior se projette alors dans les cordes, et envoie un violent coup de pied dans la face du roi des rois ! Sheamus fait ensuite son taunt, ce qui enflamme tout de suite la foule, qui donne de la voix pour encourager leur chouchou. Après cette communion avec la foule, le guerrier irlandais fait le tombé : 1, 2, dégagement du Cerebral Assassin.

Sheamus ne baisse pas les bras après ce nouveau dégagement du King of Kings, il se remet debout, tout en relevant son adversaire. Et il le balance en dehors du ring ! Triple H chute lourdement, se faisant très mal au dos. L’Irlandais le rejoint rapidement. Alors que le champion se relève lentement, le guerrier celte le projette contre les barricades de sécurité ! Mais, alors que le grand roux se dirigeait vers The Game, Wade Barrett revient dans le match, en attaquant par derrière Sheamus ! Puis, Barrett balance l’Irish Curse contre les barricades ! L’Anglais relève Sheamus, le soulève, avant de le relâcher, ce qui fait que la face de l’Irlandais s’écrase contre les barricades ! Le champion intercontinental se relève, et d’un regard à Barrett, il lui fait comprendre de remettre debout le guerrier celte. Le membre de La Revolucìon s’exécute. Puis, les deux portent une Double Suplex sur Sheamus ! Ce dernier se tient le dos, semblant souffrir à cause de cette prise portée en dehors du ring. Les deux heels du match n'en ont pas fini avec le guerrier celte. Ils le relèvent, et le balance de toute leurs forces dans un des poteaux du ring !

L'Irlandais est arrivé tête la première contre le poteau, ce qui fait qu'il s'est un peu ouvert au niveau de l'arcade sourcilière. Triple H et Wade Barrett continuent à collaborer, puisqu'ils relèvent une nouvelle fois Sheamus, qui prend cher dans ce match. Les deux le remettent sur le ring, avant de rentrer dans la zone de combat, à leur tour. Les deux heels envoient des Stomps sur toutes les parties du corps de l’Irlandais, toujours au sol. Puis, ils le relèvent, et portent un Double Russian Leg Sweep ! Beau travail d’équipe ! Les deux se relèvent en même temps, et HHH relève Sheamus… mais c’est un Roll Up de Barrett sur Hunter : 1, 2, dégagement du champion ! Triple H se relève de suite, et envoie une énorme droite à l’Anglais, n’ayant sans doute pas apprécié la « trahison » de celui avec qui il collaborait pendant le match. Wade se relève, en se tenant le visage, et HHH le projette dans les cordes. Le champion tente une Clothesline… mais c’est esquivé par le membre de La Revolucìon qui prend de la vitesse… mais il se fait accueillir par le High Knee Strike traditionnel du roi des rois !

Le champion intercontinental est déchaîné, il relève Barrett, et lui porte une Belly-to-Back Suplex ! Et il tente le tombé : 1, 2, dégagement du membre du clan Del Rio. The Cerebral Assassin ne perd pas de temps, il relève tout de suite un de ses challengers. Il le dirige alors vers un des coins du ring, le soulève, le plaçant sur la troisième corde. HHH lui envoie alors plusieurs coups de poing, avant de le rejoindre au sommet du turnbuckle. Là, il lui envoie encore plusieurs coups, que ce soit dans le crâne ou l’abdomen de l’Anglais. Puis, il le met en position de Superplex ! HHH tente de porter la prise, mais Wade résiste. Le champion intercontinental insiste, sans succès. C’est alors que Sheamus se relève, ayant eu le temps de reprendre ses esprits. Et il se place, de façon à porter une Powerbomb sur le King of Kings ! Et c’est porté ! Powerbomb de Sheamus sur Triple H ; Superplex de Triple H sur Barrett ! Superbe mouvement ! Et le guerrier celte couvre The Game ! 1, 2, dégagement du Cerebral Assassin ! L’Irlandais ne désespère pas, et il couvre maintenant Wade Barrett ! 1, 2, et l’Anglais lève l’épaule, ce qui stoppe le compte de l’arbitre !

Le guerrier irlandais reste à terre, épuisé. L’homme en rayures noires et blanches commence à compter les trois hommes, qui sont au sol. Au compte de quatre, les trois lutteurs commencent à se relever. Et au compte de six, ils sont finalement tous debout ! Et c’est le grand roux qui prend l’avantage en portant une Clothesline à Triple H et à Wade Barrett, en même temps ! Et il continue avec un Shoulder Block à la manière de John Cena, encore une fois sur ses deux adversaires ! Le grand roux enflamme le public avec son taunt, avant de relever le membre de La Revolucìon. Et il projette ce dernier dans un coin. Puis, il relève le champion, et le projette dans le coin opposé de celui de l’Anglais. Et il s’élance pour une Corner Clothesline sur Barrett ! Et il enchaîne avec une autre Corner Clothesline, mais cette fois, sur le champion intercontinental ! The Celtic Warrior n’en a pas fini, il projette Wade dans le coin de HHH. Et les deux se télescopent violemment ! Et c’est ensuite un Corner Splash de Sheamus sur ses deux adversaires ! Barrett avance, groggy, et le grand roux en profite pour porter une très belle Snap Suplex ! Et c’est maintenant le tombé : 1, 2, dégagement de Barrett !

Sheamus relève une énième fois Wade, et le projette dans les cordes. Mais il se fait contrer ! L’Irlandais a l’air surpris, et Barrett l’accueille avec un Spinning Side Slam ! L’Anglais n’a pas le temps de se relever, puisque Triple H se relève. Wade lui envoie alors un coup de pied dans l’abdomen… et il porte ensuite un Pumphandle Slam ! Le membre de La Revolucìon est le seul debout sur le ring. Il traîne alors le champion intercontinental sur le corps de Sheamus. Ses deux adversaires placés en croix, Barrett monte sur la seconde corde… et c’est un Diving Elbow Drop sur HHH et Sheamus ! Le roi des rois roule intelligemment en dehors du ring, alors que Barrett tente le tombé sur l’Irlandais : 1, 2, 2,5 ! Dégagement in-extremis du grand roux ! L’Anglais se relève, avec un regard déterminé. Il veut en finir ! Il relève le guerrier celte, et le met en position pour le Wasteland ! C’est porté ! NON ! Sheamus contre… et arrive à porter son Irish Curse ! Il a détruit le dos de Barrett ! L’Irlandais a totalement renversé la situation ! Il se relève, et se place dans un coin, se préparant pour le Brogue Kick !

Wade se relève lentement. Sheamus piaffe d’impatience, hurlant à son adversaire de se relever. Barrett est enfin debout, c’est parti pour le Brogue Kick ! Brogue Kick !!! Non !!! L’Anglais esquive, et Sheamus se prend un Spinebuster de Triple H qui venait de remonter sur le ring ! L’Irlandais est complètement HS ! HHH fait alors signe à Wade de relever le guerrier celte, ce que fait ce dernier. Et l’Anglais place le grand roux entre les cuisses de HHH, en position pour le Pedigree ! Le roi des rois prend les deux bras de l’Irlandais… et c’est le Pedigree ! C’est porté !!!! Mais Hunter n’a pas le temps de se relever, que Wade Barrett le relève, le met sur ses épaules… et c’est The Wasteland ! The Wasteland !!!!! Et c’est maintenant le tombé : 1, 2, 3 !!!! Wade Barrett est le nouveau champion, grâce à sa roublardise !



Justin Roberts : And the winner, and the new WFA Intercontinental Champion… WADE BAREEETTTT !!!

L’Anglais sort vite du ring, et récupère vite fait sa nouvelle ceinture. Il se tient la tête, tout en levant l’or, sous les bruyants sifflets du public, qui n’a sans doute pas aimé la façon avec laquelle Wade a gagné son premier titre à la WFA. Dans le ring, Sheamus et Triple H, le trahi, reprennent leurs esprits. Wade Barrett, lui, sourit, en contemplant sa ceinture fraîchement acquise. On voit alors à l’image, Alberto Del Rio, dans les vestiaires, applaudissant le membre de son clan.

MS : « Bravo ! Vive la révolution ! Vive Alberto ! Vive Barrett » !

JR : « Vous êtes vraiment pathétique ! Mais alors vraiment » !

MS : « Bah quoi ? Deux titres déjà pour eux… il ne leur manque plus qu’une touche de féminité et ils seront le clan parfait » !

JR : « Moi ce que je vois c’est que Sheamus c’est ENCORE fait arnaquer ! Il combat bravement, il combat loyalement et il se fait encore avoir à cause des tricheries ou des fourberies des autres » !

MS : « Wade Barrett est simplement plus intelligent que lui c’est tout » !

JR : « J’en suis pas sûr car il vient de se mettre à dos, non seulement Sheamus mais aussi Triple H » !

MS : « Et alors ? Vous croyez quoi qu’ils vont s’associer » ?

JR : « Evan Bourne et Zack Ryder l’ont bien fait durant leur match » !

MS : « Vous êtes complètement dingue Jim, Matt c’est à toi et arrête de refiler de la drogue de ton frère à tout le personnel y compris les commentateurs corpulents » !

Matt Hardy, plâtreman, est dans la salle d’interview en compagnie d’HBK.

Hardy : « Bonsoir Shawn ! Comment te sens-tu avant ce qui devrait être la dernière confrontation entre toi et Kofi Kingston » ?

HBK : « Qui devrait être la dernière confrontation ? Tu as été chez ton frère récemment c’est ça » ?

Hardy : « Hey commence pas Shawn ! Le procès n’a pas encore eu lieu et tu aurais pu me répondre bonsoir toi aussi parce… »

Sweet Chin Music de Michaels en plein dans la tête de l’interviewer. Le Heart Break Kid ramasse le micro qui a été projeté, se place devant la caméra puis sourit.

« Bien, puisque l’interviewer incompétent est out et que Lauren a été renvoyée et doit être occupée avec son abruti de fiancé je vais m’interviewer moi-même. Après tout, on n’est jamais mieux servi que par soi-même. Et puis… se faire interviewer par Matt Hardy. Sans rire, je crois qu’il s’agit plus d’une humiliation que d’autre chose. Personne n’est digne de m’interviewer à part moi-même ».

« HBK, voilà plusieurs mois qu’un cafard te gêne comment se fait-il qu’il soit aussi résistant ?

Bonne question Shawn. La réponse est assez simple en fait. Vois-tu le cafard est une espèce très résistante. Elle peut continuer de vivre pendant un bon moment même sans sa tête. Le Kofi Kingston est du même acabit. Il n’a plus toute sa tête à cause des drogues et des coups qu’il a reçu de ma part par conséquent il n’a toujours pas remarqué qu’il était mort.

Tu comptes donc le tuer sur le ring ce soir ?

Non, non, non ! Je vais faire pire. Le tuer serait trop simple et ne m’apporterait rien. Je vais me contenter de tuer sa carrière. Il saura ainsi qu’il ne pourra vivre à tout jamais que dans mon ombre. Il saura que tant que je serais là il ne pourra au mieux être que le numéro deux. Il comprendra qu’il a fait une erreur en se mettant sur ma route ! Une fois que je l’aurais vaincu, je m’occuperais de tout ceux qui gênent ou ont gêné mes objectifs !

Et qui sont ces gens HBK ?

Le chairman qui aurait dû me remettre dans la course au titre depuis bien longtemps. Et celui qui aura la ceinture. Peu m’importe de qui il s’agit.

Tu sembles bien sûr de toi ? Mettre Kingston KO pendant un compte de 10 ça n’est pas rien. Tu l’as dit toi-même les cafards sont résistants ?

Vois-tu Shawn, tout le monde le sait, je suis croyant. Or de simples hommes ont pu tuer momentanément le fils de dieu. Il sera aisé pour le Showstopper, le Main Event, Mister Wrestlemania de mettre 10 secondes à terre un cafard ghanéen ! Très facile !

Des projets après ta victoire ?

Bien sûr… je remporterais le Royal Rumble et je ferais le Main Event de WFA Wrestlemania » !

Et Sweet Chin Music dans la caméra qui met fin à la retransmission !

Booker : Match : Lionsault Segment : Gbacca
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gbacca
Luttologue bedonnant
Gbacca

Messages : 11641
Age : 33
Localisation : Trou de baal de Jabba le Hutt
Humeur : Fakhr/Nature Touch

WFA on Demand : Back to The Past ! Mars WFAttack Empty
MessageSujet: Re: WFA on Demand : Back to The Past ! Mars WFAttack   WFA on Demand : Back to The Past ! Mars WFAttack EmptyMar 20 Mar - 14:02

Justin Roberts : « The following contest is schedulded an I Quit Match, the winner will be the man who forces his opponent to say the words I quit ».



Justin Roberts : « Introducing first, from Los Angeles, California, weighed at 223 pounds, John Morrison ! »

Le Friday Night Delight arrive en compagnie de Tiffany. Les deux amoureux font la pose en slowmotion. Ils se donnent un baiser langoureux puis la jeune femme retourne en backstage. JoMo regarde quelques fans avec un air narquois, s’approche d’un homme qui porte un T-Shirt à son effigie et lui dit qu’il est trop laid pour pouvoir porter ce vêtement ce qui achève de tuer les quelques encouragements qui venaient de la foule, à cause du lieu du show. Il avance sous les fortes huées du public et attend son adversaire dans le ring.



Justin Roberts : « And his opponent, from Perry, Oklahoma, weighed at 263 pounds, The All American American, Jack Swagger ! »

Jack entre accompagné par Lauren sous les applaudissements de la foule. Ils se regardent, sans un mot, puis se séparent. Il prend ensuite le temps de communier avec la foule sur la rampe en faisant ses taunts habituelles. Il est visiblement très déterminé. Il avance sur le ring en tapant dans les mains de quelques fans et se place en face de son adversaire.

John Morrison (Tombstone) vs Jack Swagger (Showtime)

La cloche a sonné le match peut débuter.

John Morrison ne perd pas de temps et il envoie des droites en plein dans la tête de Jack Swagger. Ce dernier réplique lui aussi par des droites, c'est un échange de droites continu et le All American American prend l'avantage sous les acclamations de la foule. Jack Swagger projette le Guru of Gretaness dans le coin de façon à ce que son torse cogne la protection du coin et l'ancien lutteur universitaire enchaîne avec une German Suplex !! John Morrison se relève ainsi que Swagger. Ce dernier tente un Dropkick que le Shaman of Sexy évite en reculant. Swagger est au sol le Guru of Greatness envoie un énorme stomp dans l'abdomen de l'ancien lutteur universitaire qui se met en position assise. John Morrison se projette dans les cordes il tente son Running Knee Strike que Swagger évite en s'allongeant au sol et JoMo anticipe et il place un Standing Moonsault !!! Le Friday Night Delight enchaîne avec un Springboard Moonsault !!! John Morrison est copieusement hué par la foule et il exige que l'arbitre demande à Jack Swagger si il veut abandonner, le All American American donne une réponse négative. Qu' à cela ne tienne le Shaman of Sexy projette son adversaire dans les cordes, projection contrée et Lou Thesz Press de Swagger !!!! Ce dernier matraque de coups de poing la tête de John Morrison. Après une bonne trentaine de droites Swagger enchaîne avec une Leg Drop !! Jack Swagger s'acharne de nouveau avec des droites et John Morrison commence à saigner mais l'ancien lutteur universitaire n'en à que faire. Le Shaman of Sexy se fait projeter dans les cordes, il contre la projection et Hurricanrana de JoMo !!! Contré en Powerbomb !!! Jack Swagger est parti comme pour une Powerbomb Pin et il en profite pour remettre le Guru of Greatness en position de Powerbomb et Reverse Powerbomb !!! La tête de John Morrison a claqué contre le sol et le natif de Perry en Oklahoma jubile. Swagger essaie de perde le moins de temps possible, il prend John Morrison par la tête et le fait passer par dessus la troisième corde !!!

John Morrison s'est maintenu à la troisième corde pour ne pas s'écraser au sol à l'extérieur du ring. Jack Swagger s'en est aperçu et il part pour une Clothesline !! Le Guru of Greatness a esquivé en se baissant et en tirant la troisième corde de façon à ce que le All American American passe par dessus le câble supérieur. Jack Swagger est retombé sur ses pieds, John Morrison est debout sur a banquette extérieure du ring et il part pour un Asaï Moonsault !!! Swagger a intercepté JoMo dans les airs et il part pour son Oklahoma Stampede !!!! Jack Swagger dit à l'arbitre de demander si John Morrison veut dire un I Quit, réponse négative de John Morrison. Le All American American va chercher une chaise sous le ring. John Morrison s'aide des escaliers métallique pour se relever, le Shaman of Sexy est ensanglanté au niveau du visage. Jack Swagger attend que son adversaire soit debout pour lui asséner un coup de chaise. JoMo est debout, Chair Shot de Swagger !!!! Le Guru of Greatness a esquivé et le All American American a mis un coup de chaise dans les escaliers métallique. Jack Swagger titube hurle de douleur chaise en main. Le Friday Night Delight monte sur la barrière de sécurité et Missile Dropkick dans le chaise que Swagger avait entre ses mains !!! La chaise a violemment percuté le visage de l'ancien lutteur universitaire. Le Shaman of Sexy se place devant le public en les insultant puis prend un appareil photo à l’un d’entre eux… et se photographie avant de rendre l’appareil au fan qui n’en croit pas ses yeux. Jack Swagger est à genoux, JoMo l'aide à se relever et European Uppercut du Guru of Greatness. Le All American American s'appuie contre les escaliers en métal pour retrouver ses esprits. Le Shaman of Sexy attend que son adversaire se relève et place un magnifique Dropkick !!! Le natif de l'Oklahoma titube et John Morrison en profite pour exécuter un Flapjack sur les marches métallique !!!

La tête de Jack Swagger s'est faite exploser contre les marches métallique. Tiffany arrive sur le ring et encourage comme il se doit son compagnon. John Morrison prend en sa possession la chaise, Jack Swagger est allongé au sol sur le ventre et Chair Shot de John Morrison dans le dos de son adversaire !! Le All American American hurle de douleur et second Chair Shot de JoMo !! Morrison continue son attaque sous les encouragements de Tiffany, troisième Chair Shot !!! La foule conspue le Friday Night Delight mais ce dernier n'en à que faire. John Morrison enlève la ceinture de son pantalon. Il demande à Tiffany de relever Jack Swagger et le Shaman of Sexy fouette violemment son adversaire avec la ceinture à de multiples reprises. Jack Swagger hurle de douleur à chaque coup de ceintures mais il reste toujours debout. John Morrison et Jack Swagger sont sur la rampe d'entrée des catcheurs. John Morrison prend en facelock son adversaire et il veut partir pour une Snap Suplex. Le Guru of Greatness n'arrive pas à porter cette prise il demande de l'aide à Tiffany. Cette dernière s'arme de la ceinture de John Morrison et frappe le dos de Swagger avec l’ustensile. Le All American American hurle une fois de plus de douleur et JoMo a réussi à placer sa Snap Suplex sur la rampe d'entrée !! John Morrison embrasse Tiffany pour la remercier. Le Friday Night Delight étrangle Swagger avec sa ceinture désormais. Le All American American rougit sous cet étranglement dont la douleur est insoutenable. L'arbitre demande à Jack Swagger si il veut dire la phrase fatidique. Le All American American donne une nouvelle réponse négative et John Morrison serre encore plus fort. Jack Swagger n'est pas loin de dire les mots qui lui feraient perdre la rencontre. John Morrison demande à Tiffany d'enlever ses bottes pour frapper Swagger avec ce qu'elle exécute. Jack Swagger est à la fois étranglé et se reçoit des coups de botte en pleine tête. Lauren arrive depuis les vestiaires et Cat Fight avec Tiffany !!! Tiffany est dominée et John Morrison lâche son étranglement pour s'occuper des filles. Tiffany retourne aux vestiaires en courant suivie de près par Lauren. Le Guru of Greatness avait le dos tourné et Low Blow de Swagger !

Malgré ce geste roublard le pubic encourage Jack Swagger avec leurs chants « Let'go Swagger » . John Morrison est à genoux se tenant les parties alors que le All American American essaie de se relever difficilement. Au bout d'une trentaine de secondes les deux protagonistes ont réussi à se remettre debout. JoMo part pour une Clothesline !! Esquivée par l'ancien lutteur universitaire qui exécute une Back Suplex sur la rampe d'entrée !!! John Morrison bouge au sol dans tous les sens et le All American American quant à lui exécute son taunt favori en tapant sur son torse. Le manteau en fourrure de John Morrison n'est pas loin et Jack Swagger l'enfile pour se moquer de son adversaire. Le All American American place le manteau sur la tête du Shaman of Sexy et ce dernier ne voit plus rien. Jack Swagger en profite pour balancer des droites et des droites dans la tête de JoMo. Après cette attaque Jack Swagger tape dans la main d'un fan. L'ancien lutteur universitaire projette son adversaire au sommet de la rampe d'entrée. John Morrisont trébuche lorsqu'il arrive au sommet. Jack Swagger relève John Morrison et le prend en position de Suplex. Le All American American veut faire chuter son adversaire sur le sol depuis le haut de la rampe d'entrée. Il y'a bien une hauteur équivalente à deux mètres 50. Jack Swagger met toute son énergie pour faire basculer son adversaire au sol. John Morrison envoie des droites dans l'abdomen de l'ancien lutteur universitaire pour qu'il lâche la prise. Swagger ne lâche pas mais le Guru of Greatness place un coup de genou dans l'abdomen du All American American qui lâche la prise. Ce dernier n'est pas loin de tomber, John Morrison lui envoie un Superkick pour qu'il tombe !!! Jack Swagger n'est vraiment pas loin de tomber, il va tomber non il arrive à se stabiliser et à envoyer une droite au Guru of Greatness, Un seconde droite et une troisième droite, le Shaman of Sexy contre avec un European Uppercut suivi d'un Overhead Kick !! Le All American American est groggy et n'est pas loin de faire le grand saut. John Morrison court pour faire chuter l'ancien lutteur universitaire mais Back Body Drop de Swagger !!!!!

John Morrison est tombé non il a réussi à s'accrocher au mur contre toute attente. John Morrison a les pieds qui flottent dans les airs. Swagger s'en aperçoit et il essaie de faire chuter Morrison. Mais ce dernier avec l'agilité qu'on lui connaît tant arrive à s'agripper au cou de Swagger avec ses jambes. John Morrison a réussi à revenir sur la rampe d'entrée en s'accrochant au cou du All American American. Ce dernier arrive à prendre son adversaire en Powerbomb et JoMo contre en Hurricanrana qui fait chuter Swagger de la plate-forme !!!! Le All American American s'est écrasé au sol depuis une hauteur de plus de deux mètres 50. Le Guru of Greatness vient contempler ses actes et fait un bras d'honneur à la foule et dit « C'est ça que vous soutenez ? » John Morrison se place eu bord de la plate-forme, que va-t-il faire ? 450 ° Splash depuis la plate-forme !!!!!!!!! Incroyable mouvement du Shaman of Sexy qui n'a pas eu peur du vide et qui s'est écrasé de tout son poids sur Swagger. Le public en reste bouche bée. John Morrison se relève au bout d'une trentaine de secondes et il exige que l'arbitre demande au All American American si il veut abandonner. Swagger hésite un long moment et répond « Non » ! John Morrison se prend la tête entre ses mains et se demande comment Swagger a pu résister. Qu'à cela ne tienne John Morrison emmène Jack Swagger en backstage. Le Shaman of Sexy est dans un long couloir et il projette Jack Swagger contre le mur. John Morrison ne s'arrête pas là, il projette le All American American contre une poubelle accrochée au mur, le Guru of Greatness enchaîne avec une Northern Lights Suplex. John Morrison se relève avec un saut carpé. Nous faisant part une fois de plus de toute son agilité.

Le Friday Night Delight se dirige avec Swagger dans la main vers une pièce à côté qui n'est autre que les toilettes. La porte est fermée à clé, Morrison décide d'utiliser l'option du Swagger bélier. Jack Swagger est projeté, projection contrée et Morrison atterrit dans la porte. Ce dernier est sonné contre la porte, le All American American recule et Spear qui fait passer le Guru of Greatness à travers la porte !!! La porte est cassée et les deux protagonistes sont dans les toilettes. Jack Swagger se venge du Shaman of Sexy pour tout ce qu'il lui a fait subir en lui envoyant des droites dans la tête. Le All American American continue son acharnement en projetant John Morrison contre le lavabo tête la première. Le lavabo a une marque rouge dû au saignement abondant qu'a le Guru of Greatness a au niveau du visage. Le Friday Night Delight se tient au lavabo et se fait prendre en Gutwrench Lock par son adversaire et Gutwrench Suplex sur le lavabo !!!! Morrison hurle de douleur et il est désormais à l'intérieur du lavabo. Swagger retire son adversaire du lavabo et le projette contre le mur des toilettes. Le All American American dit à l'arbitre de demander à Morrison si il veut se soumettre, réponse négative du Guru of Greatness. L'ancien lutteur universitaire ramène la porte auprès de lui et la laisse au sol, Jack Swagger s'empare de JoMo et Belly to Belly Suplex sur la porte qui était au sol !! Le All American American comprend que Morrison ne va toujours pas abandonner il décide d'ouvrir une cabine et de mettre la tête du Shaman of Sexy dans la lunette des WC. Swagger fait signe à l'arbitre d'approcher et de demander à JoMo si il veut dire I Quit. L'arbitre s'exécute mais Morrison répond négativement. Jack Swagger tire la chasse d'eau et Morrison étouffe sous l'eau qui lui arrive en plein dans le visage.

L'arbitre demande à Morrison si il veut dire I Quit, toujours Non. Swagger tire de nouveau la chasse d'eau. Jack Swagger repart de plus belle avec Morrison mais cette fois ils se dirigent vers la cafétéria. Le All American American prend un plateau en sa possession et essaie de mettre un coup de plateau dans la tête du Shaman of Sexy. Ce dernier esquive et s'empare lui aussi d'un plateau, aucun des deux n'arrive à atteindre sa cible. John Morrison joue plus finement le coup en mettant un coup de plateau dans l'abdomen de Swagger qui est plié en deux. John Morrison enchaîne en montant sur le présentoir où sont exposés les plats. Morrison s'élance depuis le présentoir pour un Diving Crossbody !! John Morrison enchaîne en montant sur une table pour porter son Starship Pain !!!! Swagger a roulé pour esquiver le finish et le Shaman of Sexy s'est écrasé au sol. Le All American American s'est relevé et prend un tabouret en sa possession, il attend que le Friday Night Delight se relève et coup de tabouret en pleine tête !!! Jack Swagger relève John Morrison et lui envoie des droites qui le font tituber. Jack Swagger prend son adversaire en Gutwrench Clutch et Gutwrench Powerbomb !!!!! Contré en Double Knee Facebuster !!!!! Jack Swagger vacille alors que Morrison lui se relève doucement. Morrison se dirige vers une pile d'assiettes et il balance des assiettes en direction du All American American qui essaie d'esquiver tant bien que mal. Ce dernier réplique en envoyant des plateaux en direction du Shaman of Sexy c'est un véritable champ de bataille. Headshot de Morrison !!! Une assiette vient de se fracasser dans le crâne de son adversaire mais un plateau est arrivé en plein dans la tête de JoMo !!

Les deux protagonistes se reposent chacun pendant quelques secondes. Après une bonne minutes, les deux adversaires s'approchent l'un de l'autre. Jack Swagger envoie une droite, Morrison réplique avec un Kick. C'est du à toi à moi et dans cet échange c'est John Morrison qui prend l'avantage et il assène un Eye Poke à son adversaire qui est aveuglé. John Morrison prend appui sur le comptoir et Springboard Flying Chuck Kick !!! Jack Swagger atterrit sur une table suite à ce mouvement du Shaman of Sexy. Ce dernier rejoint Swagger sur la table, le Guru of Greatness relève son adversaire qui titube. Le Friday Night Delight se place derrière le All American American et Belly to Back Wheelbarrow facebuster à travers la table !!!!! La table s'est brisée sous le poids des deux catcheurs. John Morrison met peu de temps à se relever et il demande à Swagger si il veut abandonner, réponse … « Non » !!! A bout de souffle et après tout ce qu'il vient de subir Swagger refuse d'abandonner on voit bien toute la ténacité dont il fait preuve dans ce match incroyable. Le Shaman of Sexy sort de la cafétéria avec Jack Swagger en main. Le natif de l'Oklahoma se révolte et il envoie une droite dans le dos du Guru of Greatness. Ce dernier réplique par un coup de genou. Swagger intercepte la jambe de son adversaire et Ankle Lock !!!! La prise est superbement portée par le All American American dont le visage devient rouge tellement il est déterminé à finir le match. Le Friday Night Delight n'a aucune solution pour se sortir de cette prise si douloureuse qui lui tord la cheville. L'arbitre demande à Morrison si il veut abandonner il dit « Non » ! Le All American American exerce une pression encore plus forte sur la cheville de son adversaire. John Morrison essaie de ramper dans tous les sens mais cela ne sert à rien, il se retourne Swagger anticipe et porte un Inverted Ankle Lock !!! Le Friday Night Delight rougit tellement il souffre de cette prise.

Attendez c'est Tiffany qui arrive et adresse un Low Blow à Jack Swagger qui lâche la prise en conséquent. Lauren arrive à la rescousse de Jack, Lauren envoie une claque à Tiffany. On est parti pour un nouveau catfight entre les deux femmes. Lauren prend l'avantage dans ce catfight, non c'est Tiffany, Lauren arrive à reprendre l'avantage. John Morrison se relève difficilement et vient séparer les deux filles en poussant violemment Lauren. Jack Swagger s'est relevé et part pour une Clothesline esquivé par JoMo mais Tiffany était derrière et elle se reçoit une Clothesline monstrueuse du All American American !!! Morrison reste scotché sur place après ce que vient de subir sa princesse. Lauren en profite pour exécuter un Low blow sur le Shaman of Sexy. Jack Swagger enchaîne avec sa Gutwrench Powerbomb !!!! Le dos de Morrison a claqué contre le sol en béton et l'arbitre demande au Friday Night Delight si il veut abandonner alors que Swagger fait signe à Lauren qu'elle peut disposer. La réponse de John Morrison est « JAMAIS !! » Le All American American ne se décourage pas et il ouvre un placard rempli de seaux, de balais, de serpillières, etc … L'ancien lutteur universitaire relève John Morrison et lui place un seau sur la tête et Swagger frappe le sceau avec un balai ! Le Guru of Greatness est à genoux et Swagger s'acharne avec des coups de balais sur le seau qui recouvre la tête de John Morrison. Le natif de l'Oklahoma décide de relever son adversaire qui a toujours son seau sur la tête et DDT de Swagger !!! La tête de Morrison recouverte par le seau a violemment percuté le sol. Le All American American demande à Morrison si il veut se soumettre et ce dernier hésite pour finalement dire « Non » ! Jack Swagger repart avec John Morrison dans les mains qui n'a plus son seau sur la tête. Jack Swagger ouvre une porte et c'est un bureau. Personne n'est dans cette pièce le All American American projette le Shaman of Sexy contre le bureau. Le Guru of Greatness est groggy contre le meuble. Le natif de l'Oklahoma s'élance pour un Body Splash !!! C'est esquivé par John Morrison et Swagger s'écrase contre le bureau, le premier cité envoie un Capoeira Kick à son adversaire qui se couche sur le meuble. Le Friday Night Delight est épuisé et il va puiser dans ses dernières ressources, le Guru of Greatness monte sur une bibliothèque. Mais que fait-il ? Starship Pain depuis le haut de la bibliothèque sur Swagger qui passe à travers la table !!!!!

Les deux protagonistes sont allongés au sol sous les décombres de la table qui vient de se briser. John Morrison bouge au sol dans tous les sens, Jack Swagger lui est dans une léthargie des plus totales. Le Shaman of Sexy se relève très difficilement grâce à un fauteuil. John Morrison demande à Swagger si il veut dire I Quit, réponse négative du All American American. Le Friday Night Delight n'en revient pas et il décide de prendre la jambe de Swagger en sa possession et porte un Ankle Lock !! John Morrison utilise la prise fétiche de son adversaire qui hurle de douleur, l'arbitre demande si tout va bien auprès de Swagger qui rougit tellement la douleur est intense. John Morrison dit à Jack Swagger de dire I Quit mais le principal concerné ne bronche pas et prend en sa possession un bout de table. Le Guru of Greatness essaie de tordre encore plus la cheville de son adversaire. Le All American American lance le bout de table qu'il avait en main dans la jambe de Morrison qui lâche la prise après s'être reçu ce projectile improvisé en plein tibia. Le pantalon de Morrison est troué après ce bout de table reçu. Swagger essaie de se relever alors que le Shaman of Sexy s'est assis sur un fauteuil pour récupérer. Le All American American s'est relevé difficilement il semble avoir retrouver un certain second souffle. Le natif de l'Oklahoma attend que le Friday Night Delight se lève du fauteuil et Big Boot de Swagger !!! Esquivé par Morrison qui envoie un Roundhouse Kick que Swagger évite en se baissant. Le All American American est derrière Morrison et Spin Out Powerbomb du All American American sur le fauteuil !!! Jack Swagger décide de ne pas faire dire I Quit à son adversaire et il le traîne dans les couloirs pour l'amener dans le parking.

Le All American American balance son adversaire contre un capot de voiture. John Morrison rebondit contre le capot et Capot to Slingshot Crossbody !! Swagger est surpris par la manœuvre et il se relève de suite mais se fait accueillir par un Dropkick !! Le All American American se relève encore une fois et Calf Kick de Morrison !! Ce dernier enchaîne en projetant Jack Swagger contre un capot de voiture. Le Shaman of Sexy est monté sur le toit de la voiture et Diving Moonsault de JoMo !! Swagger esquive et Morrison arrive à retomber sur ses jambes. Le All American American est debout sur la terre ferme alors que le Guru of Greatness est sur un capot il s'élance et Moonsault Attack sur Swagger !! John Morrison ouvre le capot de cette voiture et il met la tête du All American American dans les parties mécaniques avant de la voiture. Jack Swagger essaie de claquer le capot contre la tête de l'ancien lutteur universitaire. Ce dernier esquive au dernier moment et Jack Swagger ceinture Morrison par derrière et German Suplex sur le capot !!! Le Shaman of Sexy s'est empalé le dos contre le capot de la voiture. Le All American American enchaîne en courant vers le toit de la voiture et Toit Slingshot Splash sur Jomo !!!! Jack Swagger tape sur son torse et il attend que Morrison se relève pour lui porter son finish. Le Guru of Gretness se relève difficilement sur le sol et Gutwrench Clutch de Swagger suivi de la Gutwrench Powerbomb sur le capot !!!! C'est contré en Hurricanranna par JoMo qui fait passer le All American American à travers le pare brise !!! Le Friday Night Delight ouvre la portière avant et il l'arrache littéralement. Morrison fait s'asseoir Swagger sur le siège avant il lui met la ceinture de sécurité, le Guru of Greatness monte sur le capot. Il s'élance et Suicide Dive à travers le pare brise qui détruit Swagger contre le siège avant !!!

Morrison détache Swagger et l'extirpe en dehors de la voiture. Morrison ouvre le coffre et y trouve deux chaises pliantes. Le Shaman of Sexy déplie les chaises et place la porte qu'il a arraché sur ces chaises. Le Friday Night Delight positionne Swagger sous la portière de voiture. John Morrison prend son adversaire en position pour le coup du boomerang et c'est porté par Morrison !!!! Le natif de l'Oklahoma s'est fait explosé la tête contre la portière de voiture et John Morrison esquisse un sourire narquois. Le Shaman of Sexy a l'air d'avoir une idée derrière la tête, il monte sur un camion. Le Guru of Greatness met du temps à monter sur le toit du camion et le All American American arrive à se relever en demandant à l'arbitre de l'aider. John Morrison est sur le toit du camion et Jack Swagger vient de se relever. Ce dernier cherche où est passé John Morrison, il lève les yeux et John Morrison est parti pour un Diving Crossbody depuis le toit du camion !!!!!! Le Shaman of Sexy est complètement fou d'avoir exécuté un geste d'une telle hauteur. Les deux protagonistes sont au sol et l'arbitre prend les devants en demandant à Jack Swagger si il désire abandonner. Pas de réponse du All American American qui reste toujours inconscient après cette manœuvre ô combien spectaculaire. L'arbitre vient aux nouvelles de John Morrison qui lui aussi est mal en point après ce geste. John Morrison se relève au bout d'une bonne minute et il décide d'appliquer une Koji Clutch à Jack Swagger. Aucune réaction de la part de ce dernier, le Guru of Greatness exerce une très forte pression sur le cou du All American American. Ce dernier ne réagit pas tellement il vient de subir et John Morrison le comprend et décide de lâcher la prise pour lui demander si il veut dire I Quit. Jack Swagger hésite longuement avant de finalement dire non. Le Shaman of Sexy est agacé et il décide de ramener son adversaire dans le long couloir des vestiaires.

Jack Swagger revient et il envoie une droite dans l'abdomen de son adversaire. Morrison répond avec un coup de genou avant d'envoyer le All American American valdinguer dans le mur. Le Guru of Greatness reprend son adversaire entre ses mains et lui envoie un European Uppercut ! Une machine à café est dans le couloir et John Morrison envoie Jack Swagger en plein dedans face première. Le natif de l'Oklahoma titube et le Friday Night Delight prend son adversaire en position de Suplex. Le Guru of Greatness veut porter une Snap Suplex contre la machine à café, Jack Swagger met tout son poids dans ses jambes pour ne pas partir pour la Suplex. Le All American American envoie une droite dans l'abdomen de John Morrison et arrive à inverser les positions et il porte une Snap Suplex contre la machine à café !!! John Morrison souffre après cette Suplex et Jack Swagger prend son adversaire entre les mains et il continue d'avancer dans le long couloir. Le All American American voit un stand de marchand de glace et projette son adversaire contre ce stand. Le All American American ouvre un bac à glace et il enfonce la tête de Morrison dedans qui ressort la tête toute couverte de glace à la fraise. Jack Swagger enchaîne avec un Dropkick qui envoie Morrison au sol. L'ancien lutteur universitaire relève son adversaire et ils continuent leur longue marche dans ce couloir. Jack Swagger aperçoit un escalier ainsi qu'une poubelle. Le natif de l'Oklahoma a une idée derrière la tête. Swagger ouvre la poubelle, le All American American prend Morrison en Military Press Drop et c'est porté !! Morrison a atterrit dans la poubelle. Swagger referme le couvercle. Il court à toute allure en poussant l’énorme poubelle à roulette qui descend les escaliers à toute vitesse avant de s'écraser au sol lors de son arrivée. Le Shaman of Sexy ne sort pas indemne de cette descente rapide. Le All American American rejoint son adversaire en bas des escaliers. Jack Swagger envoie une droite à John Morrison qui réplique par un Kick, c'est un échange de coups et le Guru of Greatness prend l'avantage en envoyant un Kick dans les parties intimes de l'ancien lutteur amateur.

Morrison tire son adversaire par les cheveux et les deux protagonistes se retrouvent en haut des gradins. Les fans sont très heureux de pouvoir contempler ces deux performers qui livrent une prestation cinq étoiles ce soir. Le Friday Night Delight descend les escaliers mais le All American American envoie une droite dans le dos de son adversaire. JoMo réplique lui aussi par une droite mais Swagger joue au roublard en exécutant un Eye Poke au Guru of Greatness. Le natif de l'Oklahoma enchaîne avec une Gutwrench Suplex dans les escaliers ! Non ! Morrison est resté accroché à la rambarde au milieu des escaliers et n’est pas tombé. Les deux hommes descendent ensuite les escaliers et s’échangeant des droites. Le All American American envoie son adversaire dans la barrière de sécurité et il porte une Clothesline !!! Morrison est revenu aux abords du ring. Jack Swagger va chercher une échelle en dessous du ring et il fait signe aux commentateurs de quitter leur table car elle va être utilisée. Swagger retire la protection en plastique de la table pour la balancer sur JoMo qui gît au sol. Le All American American est décidé à en finir avec son adversaire et il va chercher une table en dessous du ring pour la positionner sur la table des commentateurs. Swagger place l'échelle devant la table des commentateurs. Le All American American monte sur l'échelle son adversaire sur l'épaule. Jack Swagger est au sommet et il positionne John Morrison en face lui de façon à ce qu'il se fasse Superplexer depuis le haut de l'échelle à travers les tables. Attendez Tiffany arrive et on voit sur le titantron Lauren en backstage qui est allongé au sol, on a l'impression qu'elle est inconsciente. Jack Swagger est déconcentré et il parle à Tiffany lui disant qu'elle va payer pour ça. Le Guru of Greatess est revenu dans la partie et il exécute un Eye Poke à son adversaire avant de le prendre en position de Suplex et d'enchaîner très vite en exécutant une Superfront Suplex depuis le haut de l'échelle à travers les tables !!!! Tiffany et Morrison exultent. Le Guru of Greatness n'en a pas terminé il se met debout sur l'échelle et part pour son Starship Pain !!!!! Swagger a été touché de plein fouet.

Tiffany aide Morrison à se relever et lui dit d'en finir très vite. Morrison fait signe que ce n'est pas terminé et il prend une chaise en sa possession la place au sol. John Morrison épuisé relève son adversaire et Easy Ride sur la chaise !!!! Le Guru of Greatness relève son adversaire et Moonlight Dive sur la chaise !!! Le Shaman of Sexy n'en a pas terminé puisqu'il porte une Gutwrench Powerbomb sur la chaise !!!! Le Friday Night Delight porte un Ankle Lock à son adversaire, la prise fétiche de Swagger, Morrison dit à l'arbitre de demander au All American American si il veut dire I Quit et le All American American dit « I Quit » !!!! Incoryable victoire de John Morrison au cours d'un match tout aussi incroyable.

JR : « Quel match ! Mais quel match ! Les deux hommes n’ont rien lâché et ce sont mis en grand danger » !

MS : « Et on a vu Lauren et Tiffany » !

JR : « Vous n’êtes vraiment pas comme les autres pas vrai » ?

MS : « On me le dit souvent en effet » !

JR : « En tout cas s’il se remet assez vite John Morrison fera parti de mes favoris pour le Rumble Match » !

MS : « S’il ne vise pas plus haut » !

JR : « En effet ! Mais ce qui est sûr c’est que moi-même qui soutenait Jack Swagger suit désormais convaincu du talent de JoMo qui va avoir, tout comme son adversaire sans doute besoin d’un peu de repos » !

MS : « Ah vous reconnaissez donc enfin quel grand homme il est » !

JR : « Non ! C’est un pourri ! Une ordure, un prétentieux ! MAIS, il est doué » !

MS : « Matt… si tu es remis, c’est à toi, j’aime encore mieux écouter tes interviews à deux ronds que ça » !

Matt Hardy: "Me revoilà aux cotés de la seule Rastar de la WWE, Kofi Kingston ! Salut Kofi."

Kofi Kingston: "Salut Matt"

Matt Hardy: "Oula, ça n'a pas l'air d'aller. Ton match qui ne devrait plus tarder te fait peur ?"

Kofi Kingston: "Ca va peut-être paraître bizarre mais oui j'ai peur ! J'ai peur car Shawn Michaels est fou ! Cet homme n'a pas sa place parmi nous mais dans un asile, bien au chaud dans sa camisole de force !"

Matt Hardy: "Cette feud a pris une véritable tournure personnelle, non ?"

Kofi Kingston: "C'est plus que personnelle, c'est carrément viscéral, je DOIS battre ce type ! T'as sûrement du entendre parler de ce tueur qui a échappé aux autorités au Texas, Georges Bouche ? Et bien quand j'ai vu ça aux infos, je me suis dit que putain Michaels devrait lui aussi avoir sa place dans le journal comme fou furieux !"

Matt Hardy: "Pourtant ce n'est pas la première fois que deux catcheurs se détestent !"

Kofi Kingston: "Nous ne serons ni les premiers, ni les derniers à nous détester mais là c'est bien plus grave ! Moi je fais ce métier par plaisir, pour le contact avec la foule, pour tout les rêves que l'on peut fournir aux gamins, nous catcheurs ! Il n'y a qu'à voir la réaction du public quand on monte sur le ring. Mais là Michaels est en train de tout détruire. Si ça continue, il serait capable de s'attaquer à ma famille, à mes amis, à mes fans ! Et ça je ne peux pas l'accepter !"

Matt Hardy: "HBK a quand même le soutient de McMahon, qui ne te porte pas vraiment dans son cœur, tu n'as pas peur qu'il te mette des bâtons dans les roues ?"

Kofi Kingston: "Je ne pense pas non. Il a déjà fort à faire avec ce nouveau venu de Del Rio et puis Michaels ne lui est plus d'aucun intérêt donc de ce côté la, je ne me fais pas trop de soucis."

Matt Hardy: "Justement, que penses-tu de Del Rio ? Serais-tu prêt à rejoindre son mouvement contestataire ?"

Kofi Kingston: "Je trouve que Del Rio a beaucoup de cran. On a tous vu l'ignoble McMahon à l’œuvre lors des Survivors Series et il faudrait un esprit brillant pour pouvoir contrer l'attaque d'un tel morpion. Et je pense que Del Rio est un de ces esprits brillants. J'ai hâte de voir comment McMahon va tomber de son piédestal et se faire damer le pion. Mais il est hors de question que je rejoigne son mouvement. Je dois d'abord débarrasser la WFA de la menace Michaels et si jamais Del Rio peut m'aider à le faire taire à tout jamais, je ne refuserais pas son aide. Il faut bien comprendre que Michaels DOIT dégager, il DOIT être éliminé !"

Matt Hardy: "Ca reste quand même l'un des meilleurs performers de l'histoire du catch !"

Kofi Kingston: "Il n'en reste pas moins complètement malade et fou !"

Matt Hardy: "Bon et bien bon courage pour tout à l'heure, je serai là pour te soutenir !"

Kofi Kingston: "Merci man ! Appelle moi un de ces jours, j'ai de la bonne qui vient d'arriver !"

Mais le reste de la discussion n'étant pas tout public, la camera retourne vers les commentateurs

Booker : Match : Thib Segment : Baptmann


Dernière édition par Gbacca le Mar 20 Mar - 14:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gbacca
Luttologue bedonnant
Gbacca

Messages : 11641
Age : 33
Localisation : Trou de baal de Jabba le Hutt
Humeur : Fakhr/Nature Touch

WFA on Demand : Back to The Past ! Mars WFAttack Empty
MessageSujet: Re: WFA on Demand : Back to The Past ! Mars WFAttack   WFA on Demand : Back to The Past ! Mars WFAttack EmptyMar 20 Mar - 14:03

Justin Roberts : The next contest is a Last Man Standing Match ! In this match, the participant who will incapacitate his opponent to stand up until a count of 10 will be declared the winner…



Justin : Introducing first, from Ghana, West Africa, weighing 221 pounds, Kofi Kingston !!!

L’Africain arrive sous une très belle pop ! Kofi a son sourire habituel sur le visage, même s’il sait que le combat qui l’attend sera très rude. L’African Sensation fait son taunt, accompagné par les effets pyrotechniques, de couleurs vertes et jaunes. Kingston se dirige vers le ring, en sautillant, et en frappant dans les mains des fans placés en ringside. Il monte ensuite sur le ring, et se place sur la seconde corde. Là, il frappe encore une fois frénétiquement dans ses mains, toujours sous les applaudissements des spectateurs. Après cela, il se place dans un coin, et attend son adversaire.



Justin : And his opponent, from San Antonio, Texas, weighing 225 pounds, he’s The Heartbreak Kid, Shawn Michaels !!!!

C’est un tout autre accueil qui est reserve à Shawn. C’est un brouhaha de huées qui envahit les travées. HBK fait son apparition, toujours avec cet air méprisable, et un petit sourire malsain. Il avance tranquillement vers le ring, en ne tenant pas compte des insultes qui fusent à son encontre. Il fixe son adversaire, ce dernier le regardant d’un air assassin, presque fou. HBK entre ensuite dans la zone de combat. Il se met au centre du ring, et fait sa pose légendaire, embrassant ensuite ses deux biceps. Il se place ensuite dans le coin opposé de celui de son rival.

La tension est palpable, tant ces deux hommes se vouent une haine incommensurable. L’arbitre leur demande s’ils sont prêts, avant de faire signe au time keeper de sonner la cloche !

Last Man Standing Match : Kofi Kingston (Hadès) vs Shawn Michaels (frog splash)

Et c’est parti pour ce match entre ces deux homes qui vont pouvoir enfin régler leur compte, jusqu’à ce qu’un des deux ne puissent plus se relever ! Les deux se fixent longuement, alors que le public donne de la voix, sachant que ce match risque d’être épique ! Shawn Michaels et Kofi Kingston se tournent, autour aucun des deux n’osant attaquer. Finalement, The Heartbreak Kid propose une épreuve de force à son grand rival. Bien sûr, le Ghanéen accepte. Mais c’était une ruse du Showstopper qui envoie un coup de pied dans l’abdomen de Kofi. Ce dernier est plié en deux, alors que Shawn sourit et se moque de son adversaire qui s’est fait avoir comme un bleu. Michaels envoie ensuite plusieurs coups de poing, mettant toute sa force dans ses coups, pour faire mal à son adversaire. Il se déchaine sur le crâne du Ghanéen. Mais son poing commence à le faire souffrir, tant ses coups sont puissants. Il projette alors Kofi dans les cordes, et tente un surpassement. Mais c’était téléphoné, et Kingston envoie un violent coup de pied dans le buste de Michaels, qui se redresse tout de suite.

Puis, The African Sensation amène au sol The Headliner avec un Snapmare, avant de le maintenir au sol avec un collier arrière, bien maintenu. La prise est portée au centre du ring, Shawn Michaels ne peut donc pas s’en sortir en attrapant les cordes. HBK se débat, mais rien n’y fait, Kofi resserre son étreinte à chaque tentative de s’en sortir. The Showstopper commence à devenir rouge, tournant même au rouge vif. Et c’est alors que ce dernier arrive à retourner Kofi, mais, il avait oublié que c’est un Last Man Standing Match, il n’y a donc pas de tombé dans ce match. Michaels est dépité, résigné à devoir tenter un autre moyen pour se sortir du collier arrière de l’Africain. Petit à petit, il arrive à se relever, malgré le fait que Kingston serre de plus en plus. Ca y est, le Showstopper est finalement debout, et il envoie des coups de coude pour que Kofi lâche. Mais le Ghanéen ne lâche pas pour autant ! HBK fait alors un étranglement des yeux de Kingston, qui se retrouve aveuglé ! Le public hue Michaels, n’appréciant pas la manière avec laquelle HBK s’en est sorti. Et le gamin briseur de cœur enchaine avec une Suplex.

Shawn Michaels se relève lentement, il prend son temps, sachant que ce match est loin d’être fini. HBK demande à l’arbitre de ne pas compter son adversaire, avant de sortir du ring, pour aller chercher le premier objet du match ! Il soulève le tablier du ring, cherche en dessous, et en sort une chaise ! Il monte sur le ring avec, mais la laisse tomber près de Kofi. The Showstopper se couche alors sur l’Africain, et le matraque de droites ! Kofi ne voit pas le jour, et ne peut même pas repousser son assaillant. Après s’être bien défoulé sur son rival, il se remet debout, et reprend la chaise qu’il avait laissée non loin de là. Il ordonne une nouvelle fois à l’arbitre de ne pas compter l’African Sensation. Il attend alors que son ennemi se relève, pour lui envoyer un Chair Shot, qui pourrait déjà être fatal. HBK trépigne d’impatience, il frappe sa chaise par terre, et hurle à Kingston de vite se remettre debout. Le public hurle à Kofi de faire attention, mais rien n’y fait, il se remet sur ses jambes sans se douter qu’il va se prendre une chaise en métal dans la face.

Kingston est debout… Michaels s’élance pour le Chair Shot… mais c’est esquivé par Kofi ! Shawn est surpris, il se retourne, et il se prend plusieurs Middle Kick de Kofi. Ce dernier enchaine avec des coups de pied plus puissants les uns que les autres. Sous ces coups, The Heartbreak Kid lâche la chaise. Kingston continue avec ces coups de pied : Low Kick, Middle Kick, puis, il finit avec un Roundhouse Kick ! Le Ghanéen se projette ensuite dans les cordes, et c’est un Spinning Wheel Kick ! Shawn roule en dehors du ring, se tenant le visage. Kofi fait son taunt, en criant « Boom ! Boom ! Boom ! » repris massivement par la foule, qui est à fond derrière l’Africain. Ce dernier s’aperçoit alors que son adversaire a roulé en dehors du ring, et qu’il est en train de ses relever. Mais il ne lui laisse pas de répit, il monte sur la troisième corde, attend que HBK se soit relevé… et il s’élance pour un Diving Crossdy vers Shawn qui est en dehors du ring ! Mais le Showstopper esquive, et Kingston s’écrase lourdement sur la tapis de protection, protection qui n’a pas empêché Kofi de se faire très mal ! Shawn Michaels demande alors à l’arbitre de compter Kingston : 1, 2, 3, 4, le Ghanéen est déjà sur ses pieds !

Cela déplait fortement à Michaels, qui se jette tout de suite sur le Ghanéen. Mais la haine l’a aveuglé, puisque Kingston contre en le balançant dans un des poteaux du ring ! Le choc a été rude, et le Headliner est sonné. Kofi le prend ensuite et le balance contre les escaliers en métal ! Michaels se tient son dos endolori, mais le Ghanéen le relève tout de suite, et lui écrase la tête contre les escaliers. Mais il n’en reste pas là, il lui frappe le crâne contre les escaliers une fois… deux fois… trois fois… quatre fois… cinq fois ! Shawn est totalement groggy après tous ces chocs, mais il se tient à la barricade de sécurité, pour empêcher l’homme en rayures noires et blanches de le compter. Pendant ce temps, Kofi enlève la petite partie du ring, pour ne garder que la grande. Il prend la plus grande partie, la soulève, et la balance dans la face de l’Africain ! Quel choc ! Michaels passe par-dessus la barricade et termine dans le public ! La caméra fait alors un gros plan sur HBK, qui est au sol, entouré de fans, et on peut voir une grosse entaille, d’où beaucoup de sang jaillit ! Kingston communie avec le public, alors que l’arbitre commence à compter Shawn.

L’arbitre commence son compte, tandis que Kofi Kingston monte sur la barricade de sécurité, tout en frappant dans les mains des jeunes spectateurs. Ce n’est qu’au compte de cinq que se relève Michaels… et Kingston s’élance pour un Diving Crossbody ! Qui touche sa cible ! Plusieurs spectateurs se font écraser par les deux lutteurs ! L’arbitre tente de se frayer un chemin entre les rangs, pour aller compter les deux protagonistes. Mais lorsque l’homme au t-shirt zébré arrive près des deux hommes, les deux sont déjà debout, en train de s’échanger des droites. Les deux lutteurs se donnent les coups, tout en montant les escaliers qui mènent au gradin supérieur. L’arbitre les suit, tout en essayant de les persuader de descendre, sachant que cette position est dangereuse pour la santé physique des deux catcheurs. Shawn Michaels et Kofi Kingston sont sur la dernière marche, alors que l’arbitre, lui, est toujours en train de monter les marches une par une. Shawn et Kofi continuent à faire du à toi, à moi. C’est alors que l’Africain envoie un magnifique High Kick, en plein dans la tempe d’HBK qui perd l’équilibre, et qui dévale les escaliers !

Quelle chute ! Il ne pourra plus se relever ! Cependant, on peut distinguer un corps en dessous de celui de Michaels ! La caméra se rapproche, et on peut voir que c’est l’arbitre ! L’homme en rayures a amorti la chute de HBK, qui ne s’est pas fait si mal que ça. Par contre, lui, doit avoir plusieurs os de cassés. Plusieurs médecins arrivent, et poussent le corps du Showstopper, pour soigner le grand blessé. Ce sont ensuite des brancardiers qui font leur apparition. Pendant ce temps, Michaels se relève, et Kofi se dirige une nouvelle fois vers lui. Shawn descend les escaliers, pour ne pas subir une nouvelle chute comme celle-ci. Kofi le suit à la trace. Mais, d’un coup, il fait demi-tour, et prend la civière que les brancardiers avaient apportée ! Il la descend, et la balance en direction de Shawn, qui s’était accoudé à la barricade de sécurité ! Et la civière arrive à pleine vitesse dans le bide de HBK, qui est plié en deux ! Kofi Kingston est déchainé, et il veut vraiment faire souffrir son ennemi. Il déplace la civière. Il prend alors HBK, qui se tient toujours les abdominaux, et le met sur la civière. Le Ghanéen monte lui aussi sur la civière, relève Michaels tout en essayant de garder l’équilibre… et c’est un DDT sur la civière !

Les deux hommes sont sur la civière, et HBK, groggy, chute lourdement sur le sol en béton. Kingston se relève, tout en se frottant le dos, qui en a aussi pris un sacré coup. C’est alors qu’un arbitre accourt, pour remplacer l’arbitre blessé, qui a été évacué grâce à une autre civière, et en passant par les couloirs du stade. Kofi est debout, et fait signe à l’arbitre de compter Shawn Michaels, toujours au sol. 1… 2… 3, toujours aucune réaction de la part du Showstopper… 4… 5, HBK commence à s’appuyer sur les mains… 6, Shawn est à genoux… 7, Michaels est debout, stoppant le compte de l’arbitre ! The Heartbreak Kid va tout de suite se tenir à la barricade, pour ne pas retomber. Et c’est une Clothesline de Kofi Kingston, qui fait passer Shawn Michaels par-dessus la barricade ! Kingston le rejoint, les deux hommes sont donc revenus près du ring, après une longue période près du public. HBK est presque en dessous du ring, alors que l’African Sensation monte sur les barricades, pour une nouvelle prouesse aérienne, sans doute. Le Ghanéen demande à l’arbitre de ne pas compter le Showstopper, qui commence à se relever. Alors que Shawn est enfin debout, Kofi s’élance… et coup de Kendo Stick en plein vol ! Michaels a profité du laps de temps passé en-dessous du ring, pour en sortir un Kendo Stick, et l’utiliser contre Kingston !

L’Africain est au sol, avec une grosse marque rouge au niveau de l’abdomen, après ce violent coup. Mais il n’en a pas fini de souffrir, puisque The Heartbreak Kid se déchaine sur le corps de Kingston, avec le Kendo Stick ! Kofi hurle de douleur, et gesticule dans tous les sens, après ces coups à répétition. C’est une bonne dizaine de coups que se prend le Ghanéen, et The Healiner n’arrête, que quand le Kendo Stick se brise en deux ! Après ce bon défouloir, Shawn ordonne à l’arbitre de compter, et de surcroît, le plus rapidement possible. L’arbitre s’exécute, voyant le regard dément de Michaels, et ne voulant pas finir comme le précédent arbitre : 1… 2… 3… 4, Kofi commence à se redresser, mais le chemin est encore long avant d’être totalement debout… 5… 6, Kingston commence à se relever, au grand désespoir de Shawn, qui est fou de rage… 7… 8, le Ghanéen est debout ! Tout de suite, HBK se jette sur lui ! Et il le balance contre la barricade de sécurité, près de la table des commentateurs ! Shawn Michaels demande à l’homme en rayures de ne pas compter son ennemi. The Showstopper semble alors avoir une idée. Il se place devant la table des commentateurs, et demande à Jim Ross et Matt Striker de partir !

Le dernier cité se plaint, une table ayant déjà été brisée. Shawn Michaels enlève tout ce qui se trouve sur la table. Il va alors chercher son adversaire, et le place sur la table. Il le matraque de coups de poing, pour qu’il reste allongé sur la table. HBK se saisit alors du petit téléviseur qui se trouvait sur la table, et s’en sert pour assommer Kofi ! Le choc a été violent, et on peut voir que The African Sensation saigne abondamment. The Showstopper n’en a que faire, et laisse tomber le téléviseur, qui est un peu taché de sang. Ensuite, The Heartbreak Kid monte sur la petite partie du ring, se tient aux cordes, et c’est parti pour un Asaï Moonsault ! Qui touche sa cible ! Et la table s’est brisée sous le choc. Les deux lutteurs sont au sol, entourés par les décombres de la table. Et l’arbitre commence à compter les deux hommes. 1… 2… 3, Shawn se relève déjà, alors que Kingston ne bouge pas d’un cil… 4… 5, Michaels est debout, toujours rien chez le Ghanéen… 6… 7, l’Africain commence juste à se relever… 8... 9, et l’African Sensation est debout ! The Headliner n’y croit pas, il se tient la tête entre les deux mains, désemparé. Kofi, lui, a beaucoup de mal à garder l’équilibre, épuisé.

Michaels se jette une nouvelle fois sur son rival, et le balance encore une fois contre les barricades ! Il ne laisse pas l’arbitre compter, il reprend l’Africain, et le balance contre des barricades, une nouvelle fois. Et il lui fait faire le tour du ring de la même manière, en le balançant contre les barricades ! Le dos du Ghanéen est broyé, après toutes ces violentes projections ! Les deux lutteurs sont maintenant près de la rampe. Shawn relève Kofi, et porte une Belly-to-Back Suplex, sur la rampe ! Cependant, il le relève tout de suite, et place sa tête entre ses cuisses. Il part pour un Piledriver sur la rampe ! Ce n’est pas possible, il ne peut pas faire ça, la nuque de Kingston serait brisée ! C’est parti ! NON ! The African Sensation contre avec un Back Body Drop ! Le public s’enflamme, Kofi ayant retourné la situation, et Shawn ayant le dos qui le fait souffrir le martyr. Le Ghanéen est à genou, éreinté par ce dur combat. L’arbitre commence à compter : 1, Kingston se relève tout de suite, alors que Shawn gesticule toujours de douleur… 2… 3… 4… 5, HBK se relève petit à petit… 5… 6… 7, Shawn est debout.

Et Kofi ne lui laisse aucun répit, puisqu’il porte ses Double Chest Chops sur le torse du Showstopper, qui titube. Et Kingston enchaine avec sa Flying Clothesline ! Michaels se relève rapidement mais il se prend un magnifique Standing Dropkick de Kofi ! Alors que l’arbitre commençait à compter, l’Africain l’arrête. Ce dernier monte alors sur la barricade de sécurité, et commence à faire ses gestes habituels, qui annoncent le Boom Drop ! La foule reprend avec leur chouchou… et Boom Drop ! C’est touché ! Les deux hommes sont au sol, même Kofi, qui s’est fait aussi mal. L’arbitre commence alors à les compter : 1… 2… 3, Kingston commence à se relever, tout le contraire de HBK… 4… 5, Kofi est sur ses jambes, Shawn, lui, s’appuie sur ses mains pour se mettre debout… 6… 7, Michaels est presque debout… 8, Shawn s’est remis sur ses jambes ! Kofi Kingston semble déçu, et énervé de la résistance de son adversaire. Il se dirige alors vers lui, et le met en position pour le SOS ! SOS ! Non ! Shawn contre avec une Gutwrench Suplex ! Le bruit du corps de Kingston contre la rampe est horrible, mais Michaels ne semble pas laisser l’arbitre faire son travail. Il relève Kofi… et c’est un Spike Piledriver !

Mon dieu !!! Quel choc ! La nuque de Kofi doit être brisée ! Michaels se relève, arborant un sourire malsain. Il semble se délecter de la souffrance de son grand rival. L’arbitre commence alors à compter Kofi : 1… 2… 3… 4… 5, toujours aucune réaction de la part de l’African Sensation… 6… 7, Kofi commence juste à bouger… 8… 9… 10 ! NON !!!! Kingston est debout juste à temps !!! C’est incroyable ! Shawn est fou de rage, et insulte l’arbitre, qui, à son goût, ne compte pas assez vite. Il envoie ensuite des droites sur Kofi qui titube. Les deux montent petit à petit la rampe. Shawn emmène alors Kofi vers le côté droit de la rampe, où on peut tomber d’une sacré hauteur. Il lui envoie plusieurs droites, au bord du précipice. Kingston tente tant bien que mal de garder l’équilibre, sachant que cette chute pourrait être fatale. De plus, une table est placée juste en bas, et s’il tombe, il briserait en même temps la table. Michaels prend alors du recul… et Sweet Chin Music ! C’est esquivé ! Kofi passe derrière, Shawn est surpris, et déséquilibré, il se retourne…et Trouble in Paradise !!!! Et HBK chute de la rampe, et va briser la table en contrebas ! La table n’a presque pas amorti la chute du Showstopper, et ce dernier souffre vraiment.

L’arbitre compte alors le Headliner : 1… 2… 3… 4… 5… 6, The Heartbreak Kid commence juste à se relever… 7, Shawn s’appuie sur les mains… 8, Michaels est à genou et est presque debout… 9, Shawn est debout ! Tout est à refaire ! Kofi est au bord de la rampe, et s’élance pour un Diving Crossbody. Mais il ne décolle même pas, puisque Shawn a un réflexe incroyable, il balaye les jambes de Kingston avec ses bras ! Le Ghanéen chute lourdement, encore une fois contre le métal froid de la rampe. Et HBK porte un Super Neckbreaker sur le béton ! Une nouvelle fois, la nuque de l’Africain en a pris un sacré coup ! The Showstopper relève tout de suite Kofi, un sourire méprisable sur le visage. Il prend son temps, regarde le public qui le hue, il repousse alors Kingston… et c’est un Sweet Chin Music !!!! SWEET CHIN MUSIC !!!! C’est fini !!! HBK fait alors sa pause légendaire, sous les bruyants sifflets du public. Kofi, lui, est inconscient. L’arbitre commence sans le doute le compte final : 1… 2… 3… 4… 5… 6… 7… 8… 9… 10 ! C’est fini ! NON ! Kofi s’est relevé au dernier moment, au grand désespoir de Shawn Michaels !

Michaels devient fou ! Il s’en arrache presque les cheveux. Shawn se dirige vers son adversaire qui se tient la rampe, sinon, il retomberait par terre. HBK le remet sur la rampe d’entrée, avant de le rejoindre rapidement. Les deux hommes sont debout, mais nous ne savons pas comment Kingston peut tenir debout, tant il titube. The Showstopper lui saisit alors les jambes, le faisant tomber par terre. Et il veut porter son Modified Figoure-Four Leg Lock ! C’est porté ! NON ! Kofi se débat, pour ne pas à subir cette prise destructrice, et qui broie les jambes. Mais HBK insiste, voulant vraiment faire souffrir son grand ennemi. Finalement, Kingston arrive à le repousser en lui mettant sa botte en plein visage. HBK lâche tout de suite les jambes, et recule se tenant la mâchoire. Kingston se relève, et va une nouvelle fois s’attaquer au Showstopper. Et il part pour le Trouble in Paradise ! C’est porté ! Mais il se prend en même temps un Sweet Chin Music, out of nowhere !!!! Trouble in Paradise /Sweet Chin Music ! C’est incroyable !!! Les deux hommes sont au sol KO, alors que l’arbitre commence à les compter... 1… 2… 3… 4, les deux hommes sont au sol, sans aucune réaction… 5… 6, Kofi et Shawn commencent à se relever, en s’appuyant l’un sur l’autre… 7… 8, Kingston et Michaels sont à genou, mais ils sont épuisés… 9, HBK commence à se mettre debout, mais l’Africain le retient, et lui envoie une énorme droite ! Il a mis toute sa force, et toute la rancune accumulée au cours de ces dernières semaines, dans ce coup, et HBK chute ! 10 ! Kofi Kingston est debout ! Il remporte le match !!!!

DING DING !



Justin Roberts : The winner of this match… KOFI KINGSTOOOONNNNN !!!

Après avoir entendu la cloche sonner, le Ghanéen est toute de suite tombé d’épuisement. Malgré le grande fatigue qui se lit dans son regard, on peut voir une grande satisfaction d’avoir triomphé de son ennemi. Avec l’aide de l’arbitre, il se remet debout, sous une énorme pop des spectateurs. Plusieurs médecins arrivent pour s’occuper des deux catcheurs, qui garderont les séquelles de ce match pendant plusieurs semaines. Shawn Michaels est évacué en civière, alors que Kofi Kingston reste en haut de la rampe, pour célébrer sa victoire avec le public. Puis, il disparait sous le titantron, escorté par des officiels, sous les bruyants applaudissements de la foule.

JR : « Oui c’est magnifique ! C’est extraordinaire ! Quelle victoire de prestige pour Kofi Kingston » !

MS : « La lutte aura été serrée jusqu’au bout ! Que d’émotions ! J’ai cru que Shawn allait réussir à l’emporter jusqu’au bout » !

JR : « C’est mérité pour Kofi qui a mangé ses vaches maigres pendant un long moment » !

MS : « Je ne suis pas d’accord avec vous ! Dans cette histoire c’était HBK l’offensé » !

JR : « Vous plaisantez ? Vous avez vu ce qu’il a tenté de faire au dernier raw » ?

MS : « Un homme offensé peut aller loin » !

JR : « Et vous croyez qu’il va avoir compris qu’il fallait laissé tranquille Kingston » ?

MS : « J’espère qu’il ne renoncera pas ! Mais on m’informe qu’il se passe quelque chose en backstage » !

Dans les couloirs du Wrestle Stadium, The Miz fait les cents pas. Il est en tenue de ville décontractée, chemise blanche, jeans, basket. Il semble très préoccupé et ne cesse d’aller et venir. Visiblement il attend son partenaire qui lui avait promis de venir lui faire part de sa décision lors de Mars WFAttack. The Miz s’arrête soudainement de marcher. Il a entendu, comme tout le monde, une porte claquer. Puis une seconde. Constatant ensuite qu’il ne se passe rien il décide d’avancer voir ce dont il s’agissait. Au dessus d’eux, une ampoule se met à grésiller. Les deux hommes regardent l’objet disfonctionnant qui se remet à marcher. « Tout tombe en ruine décidément », s’exclame Mizanin. Il avance ensuite alors qu’au fond de la salle une autre ampoule grésille. Mais peu importe l’électricité défaillante du lieu, The Miz avance dans le couloir. Puis apparaît au bout du couloir, semblant venir d’au delà du virage que prenait le lieu Kane. Il est en tenue de ring. Il sourit. Un de ses bras est derrière lui. Mizanin, confiant s’approche de son ami.

The Miz : « Alors Kane ! Je déduis de ton sourire que Freakin’ continue l’aventure pas vrai » !

Kane : « Oui l’aventure continue pour Freakin’Awesome » !

Le public hurle de joie.

The Miz : « C’est génial ! A nous les titres ! J’ai une idée pour les récupérer à la loyale… tout en faisant perdre ces imb… »

Kane : « Ce ne sera pas la peine Miz ».

The Miz : « Pourquoi » ?

Kane : « Parce que j’ai déjà les ceintures » !

Une fois de plus la pop augmente.

The Miz : « Alors là ! On l’a met bien profond à Shane et Del Rio d’un coup ! Excellent partenaire » !

Kane place devant lui son bras resté caché. Dans sa main se trouve son masque, mais pas de ceintures.

Kane : « Regarde, elles sont là » !

The Miz : « Mais… ce ne sont pas les ceintures… c’est… »

Kane : « VIENS CHERCHER TA CEINTURE » !

Mizanin hésite puis finalement s’approche.

The Miz : « Qu’est-ce qui t’es arrivé mon grand » ?

Kane : « … »

The Miz : « Bon, regarde je prend les ceintures » !

Kane saisit alors la main de Mizanin : « C’est ma ceinture ! Ma ceinture ! Pas ta ceinture ! Ni nos ceintures ! Tu as perdu ! Moi pas ! Tu as perdu ! Moi pas ! Tu as perdu ! Moi pas » !

Les lampes se mettent à nouveau à grésiller.

The Miz : « Ok ! Pas de problème ! C’est ta ceinture. Je te la laisse. Lâche mon bras ».

Kane exécute l’ordre de son compagnon. Le Miz se tient le bras et semble soulagé.

The Miz : « Bon sang… qu’est-ce qui a bien pu t’arriver. Je vais te sauver » !

Kane : « NON ! Je te hais » !

Les lumières s’éteignent alors toutes en même temps. Après quelques secondes le néon le plus proche du Big Red Monster s’allume et s’éteint sans arrêt permettant aux spectateurs et aux téléspectateurs de voir la scène par intermittence. Kane approche le masque de son visage.

The Miz : « Ne met pas ça » !

Mike Mizanin tente alors de s’emparer du masque met il se prend une gauche magistrale qui le cloue au sol. Kane remet alors très lentement son masque sur son visage puis se fend d’un rire dément. Il attrape The Miz par la gorge et lui porte un violent Chokeslam directement contre le sol. Il se tourne ensuite vers le caméraman et fait de même laissant la caméra filmer une image au sol. On entend sans voir le caméraman souffrir puis les lumières se rallument et Kane disparaît comme par enchantement. Mizanin se relève alors lentement et se fend d’un « Je te sauverais de toi partenaire ! Freakin’Awesome n’est pas finie » !

Booker : Match Lionsault Segment : Gbacca
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gbacca
Luttologue bedonnant
Gbacca

Messages : 11641
Age : 33
Localisation : Trou de baal de Jabba le Hutt
Humeur : Fakhr/Nature Touch

WFA on Demand : Back to The Past ! Mars WFAttack Empty
MessageSujet: Re: WFA on Demand : Back to The Past ! Mars WFAttack   WFA on Demand : Back to The Past ! Mars WFAttack EmptyMar 20 Mar - 14:07

Avant le match, une vidéo promotionnelle est diffusée. La vidéo commence avec la victoire de Christian, remportant par le même temps le titre de champion du monde poids-lourd. Puis, la frustration du Taker est ensuite mise en avant, on voit notamment l’attaque sur Christian après sa victoire, ou ses plusieurs frictions avec Chris Jericho. Ensuite, la vidéo se concentre sur Edge et Y2J, qui ont tous les deux le soutien de Shane McMahon, sans pouvoir s’entendre.
Après cela, on s’attarde longuement sur Alberto Del Rio. De son intervention au Raw d’après les Survivor Series, annonçant qu’il détient des parts de la WFA. Nous voyons ensuite la formation, de son clan, La Revolucìon, et les beatdown qu’ils ont infligé à Christian, notamment. La vidéo se finit sur Wade Barrett, Big Show, et au milieu, Alberto Del Rio, triomphants.


L’image retourne à la table des commentateurs, où se trouvent non loin de là la ceinture suprême, sur une petite table.

Jim Ross : Mesdames et messieurs, c’est maintenant l’heure du Main Event de la soirée !

Matt Striker : Oui, Jim, le Main Event qui verra la perte du titre de Christian, au profit d’Edge.

JR : Avant que les protagoniste n’arrivent, nous allons vous rappeler les règles du Scramble Match : le match dure 20 minutes, deux catcheurs débutent le match ; toutes les cinq minutes, un nouveau catcheur entre dans le match ; à chaque fois qu’un catcheur couvre un autre catcheur jusqu’au compte de 3 ou fait abandonner un autre, il devient le champion temporaire ; celui qui aura réussi le dernier tombé ou soumission en dernier au bout des 20 minutes, sera reconnu comme le vrai champion !

Matt : Mais maintenant Jim, place à l’action !

DING ! DING !

Justin : The following contest is a Scramble Match, and it is for the WFA World Heavyweight Championship !



Justin : Introducing first, from Death Valley, weighing 299 pounds, The Undertaker !!!

Dès les premiers rugissements du moteur de la Harley Davidson, c’est une pop énorme qui envahit le Wrestle Stadium. Le public soutient à fond le Taker, malgré ses agissements des derniers Raw, notamment l’agression sur les sœurs Bella. Le Badass fait le tour du ring avec sa grosse moto. Il la « gare » ensuite, et monte rapidement sur le ring. Au milieu du ring, il lève le bras sous les applaudissements de la foule. The Undertaker se place ensuite dans un coin, attendant le deuxième participant du Scramble Match.



Justin : Introducing the second challenger, from Toronto, Ontario, Canada, weighed at 249 pounds, he’s The Rated-R Superstar, Edge !!!

Dès les premières notes de la musique d’Edge, les sifflets envahissent le stade. La superstar classée X porte un T-shirt à son effigie, ainsi que son pantalon traditionnel. Il avance, sûr de lui, vers le ring. Au milieu de la rampe, il fait son taunt, toujours accompagné par les traditionnels feux effets pyrotechniques. Il continue sa marche vers le ring, tout en fixant le Taker, qui est déjà prêt à en découdre, seul l’arbitre l’en empêchant. Edge monte sur le ring, tout d’un coup moins sûr que lui, Big Evil ne semblant toujours pas avoir digéré l’attaque d’Edge et Y2J du dernier Raw. L’opportuniste ultime se place tout de suite dans un coin, et attend que l’arbitre lance le match.

L’arbitre ne perd pas de temps, il faut tout de suite sonner la cloche !

Ding ding !

Scramble Match pour le WFA World Heavyweight Championship : Christian © (Sharpshooter) vs Edge (Lionsault) vs The Undertaker (Onclesam64) vs Chris Jericho (Nak) vs Alberto Del Rio (FlyingPanda)

Et c’est parti pour ce match qui s’annonce très ouvert, et qui verra peut-être l’apogée de La Revolucìon, juste un mois après la création du clan. Pour l’instant, c’est Edge et The Undertaker qui sont sur le ring. Les deux se tournent autour, et c’est le Badass qui va le premier à la charge. Mais Edge se place dans les cordes, l’arbitre empêche alors le Deadman de s’attaquer à la Rated-R Superstar, ce qui énerve au plus haut point l’ancien World Heavyweight Champion. Celui-ci invective l’homme en rayures, qui baisse les yeux sous le regard assassin du Taker. Ce dernier repart à l’assaut, mais l’opportuniste ultime refuse toujours le combat, puisqu’il sort du ring. L’arbitre l’engueule, alors que ça agace encore plus le Taker, qui commence à avoir des envies de meurtre. Il sort du ring pour rejoindre son adversaire, malgré les recommandations de l’homme au T-shirt zébré. Alors que la superstar classée X fait le tour du ring tranquillement, il ne se rend pas compte que le Badass arrive derrière lui, et le frappe par derrière ! The Ultimate Opportunist tombe sous le coup, sous les acclamations des spectateurs.

Edge rampe vers la barricade, et l’Undertaker se jette tout de suite sur lui. Mais sa haine l’a aveuglé, puisque la superstar classée X joue une nouvelle fois de sa roublardise en tirant sur la tenue de combat du Taker, pour l’envoyer contre la barricade de sécurité ! La tête du Badass s’est méchamment cognée contre la barricade, provoquant un petit cri de stupeur chez le public. Pendant ce temps, The Rated-R Superstar jubile à l’idée d’avoir si facilement dominé le catcheur le plus puissant du match. The Undertaker est contre la barricade, se tenant le nez, pour voir s’il ne saigne pas. Et Edge s’acharne sur lui, avec plusieurs coups de pied dans l’abdomen ou la face du Badass. Le Taker ne peut répliquer, et essaye tant bien que mal de se protéger le visage. L’arbitre en est à six dans son compte. The Ultimate Opportunist relève donc le Deadman, et le remet sur le ring, avant de le rejoindre rapidement. Il tente tout de suite le tombé, mais le Taker se dégage juste au compte de un. Le Canadien se relève tout de suite, et envoie des Stomps sur toutes les parties du corps du Badass, qui est toujours au sol.

Le natif de Toronto relève maintenant le Taker, qui a l’air déjà assez mal en point. Il lui envoie plusieurs coups de poing en plein visage. Puis, il le projette dans les cordes, mais Taker contre. Ce dernier tente ensuite un Back Body Drop, cependant, c’était téléphoné, et Edge envoie un coup de pied dans le buste du Badass. Le dernier cité se redresse, ne semblant pas avoir apprécié, et lance un regard noir à la superstar classée X. Mais Edge ne se dégonfle pas, et envoie une claque, qui retentit dans tout le Wrestle Stadium. L’Undertaker devient fou de rage, et il tente d’envoyer une droite à la Rated-R Superstar. Ce dernier esquive, et envoie ensuite un coup de pied dans l’abdomen du Big Evil. Ce dernier est plié en deux, et le Canadien se projette dans une corde, et porte un Swinning Neckbreaker ! Il couvre tout de suite le tombé, mais le Deadman se dégage assez facilement juste avant le compte de deux de l’arbitre. Le Taker va ensuite rouler près d’un coin, donc près d’un poteau métallique. Edge prend de l’élan, et s’élance pour un Baseball Slide sur le Badass qui vient s’empaler contre le poteau !

The Undertaker est encore contre le poteau, alors qu’Edge veut déjà devenir le champion temporaire ! Il se place dans le coin opposé, et se prépare pour le Spear ! The Rated-R Superstar fait signe au Badass de se relever, tout en ayant un regard de fou. Le Taker se relève petit à petit, et l’opportuniste ultime trépigne d’impatience. Big Evil est enfin sur ses jambes… c’est parti pour le Spear ! Edge s’élance… mais il se fait sécher par un Big Foot du Phenom ! Ce dernier reprend l’avantage, et est prêt à faire payer le Canadien. Il le relève, et lui envoie des droites rageuses. La superstar classée X titube, sous les coups très puissants du motard. Le Taker projette ensuite le natif de Toronto dans un des coins du ring. Il ne lui laisse même pas le temps de respirer, puisqu’il porte une Corner Clothesline ! Le Badass est chaud, puisqu’il enchaine avec son traditionnel Snake Eye ! The Ultimate Opportunist est groggy, il est debout, mais titube. The Undertaker se projette dans les cordes, et part pour un Big Foot ! Mais c’est esquivé par Edge, qui porte ensuite un Half Nelson Facebuster ! Les deux hommes sont au sol, alors qu’en bas à droite de l’image apparait le décompte ! Il ne reste plus que 10 secondes avant l’arrivée du troisième protagoniste !

La foule entonne alors le décompte : 10… 9… 8… 7… 6… 5… 4… 3… 2… 1 ! Le décompte est fini, et un grand bruit retentit ! Le theme song du troisième participant du Scramble Match se fait alors entendre !



Et c’est Y2J, Chris Jericho ! Ce dernier rentre comme une flèche sur le ring, concentré, et déterminé à gagner son troisième titre de WFA World Heavyweight Champion. Dans le ring, The Undertaker commence à se relever. Lionheart passe sous la première corde, mais il se fait tout de suite sécher par un Uppercut du Taker, qui a là, la chance de se venger des deux hommes qui lui ont causé beaucoup de dommages lors du dernier WFA Raw. C’est maintenant Edge qui se relève, et il reçoit le même châtiment que le King of Bling Bling. Les deux reviennent à la charge sur le Badass, mais ce dernier les repousse tout de suite, avec des droites. Chris Jericho et Edge se relèvent en même temps, mais cette fois, ils ne partent pas à l’assaut directement. Ils tournent autour du Taker, tel des rapaces. Le Badass ne sait pas où donner de la tête, il est encerclé. Chris Jericho fait alors un signe de tête, et avec le Canadien, ils se jettent sur le Phenom ! Edge l’attaque par derrière, attrapant ses jambes, alors que Jericho commencent à envoyer des coups de poing et coups de pied au Taker. The Rated-R Superstar fait chuter le Badass. Et les deux heel en profitent : ils envoient plusieurs Stomp à l’Undertaker, qui ne prend même plus la peine de se débattre.

Chris Jericho et Edge se défoulent sur le pauvre corps de Mark Callaway. Les deux le relèvent, et c’est une Double Suplex ! Ils ne perdent pas de temps, The Rated-R Superstar et The Ayatollah of Rock’n’Rolla relèvent le Deadman, et c’est encore une fois un bon travail d’équipe, puisqu’ils portent un Double Russian Leg Sweep ! Edge et Jericho travaillent bien en équipe, mais les deux se regardent bizarrement, les deux n’ayant pas l’air d’avoir confiance en l’autre. Le Taker se relève, et Y2J lui envoie un rude coup de pied dans l’abdomen. Jericho relève ensuite l’Undertaker, et avec l’aide d’Edge, ils le hissent en haut de la troisième corde. Les deux lui envoient ensuite plusieurs coups de poing, avant de le rejoindre. Et Edge et Chris sont prêts à porter une Double Superplex ! Ils envoient une nouvelle fois plusieurs coups de poing dans l’abdomen, pour qu’il parte plus facilement. Et… Double Superplex d’Edge et Jericho sur The Undertaker ! Ce dernier se fait complètement dominer, alors que ses deux assaillants se relèvent. Edge se dirige vers le Badass… mais Jericho le saisit à l’épaule… et il part pour le Codebreaker ! Non ! Edge repousse Y2J… et c’est le Spear ! SPEAR !!!! Et il enchaine avec le tombé : 1, 2, 3 !!!

Le même bruit que lors des arrivées des catcheurs, et l’arbitre lève le bras de la superstar classée X. Edge est le champion temporaire !

Le Canadien sourit, relève Jericho, et le balance en dehors du ring ! Les deux ne vont sans doute plus collaborer pendant le match ! The Rated-R Superstar rejoint rapidement son compatriote Canadien en dehors du ring. Il le relève, et le balance contre les escaliers en métal. Le bruit a été assourdissant, et le dos de Y2J en a pris un sacré coup. The Ultimate Opportunist relève Jericho, et c’est un échange de coups de poing entre les deux, près de la rampe. Dans le ring, l’Undertaker commence à se relever, et il remarque Edge et Jericho en train de se battre à l’extérieur. Le Badass se projette alors dans les cordes… et c’est un Over the Top Rope Suicide Dive sur les deux Canadiens ! Le Phenom ne sort ce mouvement, que pendant les grandes occasions ! Le Taker vient de mettre HS ses deux adversaires qui sont présents dans ce match, pour l’instant, en un seul mouvement. Le Badass se relève difficilement, car on ne peut pas sortir indemne lorsqu’on porte une telle prise. Il relève le champion temporaire, et le balance contre les escaliers ! Ensuite, il relève Jericho et le projette de toutes ses forces sur Edge !

The Ayatollah of Rock’n’Rolla avance, groggy, et le Taker porte un Back Body Drop ! Encore, une fois, le dos de Jericho en a pris un sacré coup, après ce rude choc contre le tapis de protection d’en dehors du ring. The Undertaker s’occupe maintenant d’Edge. Il le prend, et porte un Sidewalk Slam en dehors du ring ! Le Badass est seul debout, et il lève son bras droit en signe de victoire, sous les applaudissements de la foule. Mais le match est loin d’être fini, et le Taker le sait. Il relève Chris Jericho et le remet sur le ring, avant de le rejoindre, laissant Edge, qui est toujours au sol après le Sidewalk Slam en dehors du ring. Sur le ring, le motard tente tout de suite le tombé sur Chris Jericho, mais ce dernier se dégage au compte de deux. Le Phenom relève le King of Bling Bling, et lui retourne le bras. Le Taker se dirige alors vers un coin, et monte sur la troisième corde. Il marche ensuite sur le troisième câble, tout en essayant de garder l’équilibre… et c’est le Old School ! Jericho est au sol, alors que Jericho se prépare pour le Chokeslam ! La foule est en folie, alors que Y2J commence à se relever. The Ayatollah of Rock’n’Rolla est maintenant debout, et il se fait saisir à la gorge ! Chokeslam ! NON ! Chris contre, et il passe derrière le Taker. Ce dernier est surpris, il se retourne… Codebreaker ! C’est porté ! Jericho tente le tombé : 1, 2, 3 !

Chris Jericho est le champion temporaire !

Alors que l’arbitre lève le bras de Jericho, qui arbore un sourire arrogant, le décompte apparait. Chris se place au centre du ring, attendant le nouvel arrivant. 10… 9… 8… 7… 6… 5… 4… 3… 2… 1 !



Et c’est le WFA World Heavyweight Champion, Christian ! Captain Charisma sprinte vers le ring, déterminé. Dans le ring, Chris Jericho est aussi prêt à combattre, et à pouvoir en découdre avec Christian, contre qui il avait perdu lors du Raw du 11 février, à cause d’une distraction de l’Undertaker. The Instant Classic rentre sur le ring, et Lionheart s’attaque tout de suite à lui. C’est un échange de droites entre les deux. Finalement, Christian esquive une droite de Jericho, et il se projette dans les cordes. Et c’est une Clothesline ! Y2J se relève vite, mais il se fait une nouvelle fois sécher par une deuxième Clothesline ! Encore une fois, The Ayatollah of Rock’n’Rolla est rapidement debout. Il se dirige vers Christian, mais ce dernier porte un magnifique Spinning Wheel Kick ! Captain Charisma se relève, et frappe dans ses mains, pour faire réagir le public, ce qui marche puisque les spectateurs du Wrestle Stadium donnent tout de suite de la voix, pour encourager le champion du monde poids-lourd. Christian se place sur la seconde corde, alors que Jericho commence à se relever. Ce dernier se dirige vers le champion, qui le saisit à la tête… et Tornado DDT ! Le tombé : 1, 2, dégagement du King of Bling Bling.

The Instant Classic relève l’Ayatollah of Rock’n’Rolla, et lui envoie plusieurs droites, ainsi que des coups d’avant-bras. Il tente de projeter le Judas de la WFA, mais ce dernier contre. Le champion rebondit contre les cordes, et tente ensuite une Clothesline. L’attaque est contrée, et c’est une Belly-to-Back Suplex du Lionheart ! Ce dernier ne tente pas le tombé, il se relève, et arbore son sourire arrogant. Il frappe ses mains, montrant que c’est fini. Il court alors vers les cordes, et rebondit dessus… Lionsault ! NON ! Le WFA World Heavyweight Champion s’enlève, néanmoins, Chris s’en est vite aperçu, et il arrive à se réceptionner sur ses jambes. Et Edge-O-Matic ! Edge-O-Matic d’Edge qui fait son retour dans ce match ! Il tente le tombé, mais alors que l’arbitre était rendu au compte de deux, The Undertaker, qui fait lui aussi son retour dans l’action, casse le compte, en envoyant un coup de pied en plein dans le visage de la superstar classée X. Les quatre catcheurs sont maintenant sur le ring, et deux « couples » se forment : Edge et l’Undertaker se battent d’un côté, alors que dans le coin opposé, c’est Christian et Chris Jericho qui s’en donnent à cœur joie.

Finalement, ce sont The Undertaker et Christian qui prennent le dessus, respectivement sur Edge et Y2J. C’est alors que les deux faces, d’un commun accord, projettent les deux heels l’un contre l’autre ! The Rated-R Superstar et The King of Bling Bling se télescopent violemment ! Edge et Chris Jericho roulent en dehors du ring, histoire de souffler un peu, sachant qu’il reste au moins sept minutes. Christian et The Undertaker se rapprochent l’un de l’autre, et se font face, se fixant intensément. Et c’est le Badass qui ouvre les hostilités avec une grosse droite dans la mâchoire de Captain Charisma ! Ce dernier chute sous la puissance du coup, mais se relève de suite. Et ce sont encore des droites que se prend le Captain Charisma. The Undertaker passe toute sa rancune accumulée au cours des dernières semaines sur le corps du WFA World Heavyweight Champion. Ce dernier est acculé dans un coin, et le Badass lui envoie plusieurs coups de poing dans les abdominaux, tel un boxeur. L’arbitre, courageux, s’interpose entre les deux protagonistes, ce qui déplait fortement à l’Undertaker, qui lance un regard noir à l’homme au T-shirt zébré.

L’arbitre ne baisse pas les yeux, et réprimande le Phenom. Ce dernier n’y prête pas attention, et se dirige vers le champion. Il le projette dans le coin opposé. Big Evil prend le plus d’élan possible… et c’est un Body Splash ! Captain Charisma reste groggy, dans son coin. The Undertaker reprend de l’élan, avant de s’élancer une nouvelle fois… et c’est un deuxième Body Splash ! The Instant Classic est toujours debout, même s’il est néanmoins sonné. Le Deadman reprend encore une fois de l’élan, même s’il a l’air d’avoir une autre idée en tête. Et il s’élance pour un Corner Big Foot ! Mais c’est esquivé par le New People’s Champ ! The Undertaker a du se faire très mal à l’entre-jambe ! Alors que le Taker a sa jambe droite bloquée, Christian en profite pour porter un Neckbreaker ! Et il enchaine directement avec le tombé : 1, 2, mais pas 3, dégagement sans trop de problème de l’ancien champion du monde poids-lourd de la WFA. Christian se relève, se place derrière le Taker, et commence à frapper dans ses mains… c’est l’heure du Killswitch ! Mais alors que Captain Charisma préparait sa prise de finition, le petit chrono apparait. Le champion l’aperçoit sur le titantron, et se stoppe tout de suite, sachant que le dernier arrivant est Alberto Del Rio, celui qui lui a fait subir plusieurs beatdowns aux derniers Raw. Le public hurle le décompte : 10… 9… 8… 7… 6… 5… 4… 3… 2… 1 !



Sans surprise, c’est le leader de La Revolucìon et copropriétaire de la WFA, Alberto Del Rio, qui fait son entrée. Le Mexicain a dû encore une fois payer quelques officiels, pour qu’il rentre en dernier, ses autres adversaires étant déjà émoussés. Contrairement à ses adversaires, Del Rio ne se presse pas pour rentrer dans la zone de combat, puisqu’il rentre avec une Aston Martin, dont il fait vrombir le moteur. Il sort ensuite lentement de la voiture, arborant son slip doré, avec sa petite écharpe blanche. Sur son visage se dessine son sourire arrogant et sûr de lui. Il descend ensuite la rampe, en fixant Christian, qui est contre la troisième corde, lançant des regards assassins à Del Rio. Mais Captain Charisma ne s’aperçoit pas que derrière lui, The Undertaker se relève. Ce dernier retourne le champion et le saisit à la gorge… Chokeslam ! C’est porté ! Et le tombé : 1, 2, 3 !

The Undertaker est le champion temporaire !

L’arbitre lève le bras du Taker, et un petit rectangle s’affiche en bas de l’écran annonçant le Badass comme « current champion ». Et c’est un Roll Up ! Roll Up d’Alberto Del Rio qui est rentré très rapidement sur le ring, tapant le sprint de sa vie : 1, 2, 3 !

Alberto Del Rio est le champion temporaire !

Si le match devait finir à ce moment-là, Alberto Del Rio serait le champion, et La Revolucìon aurait en leur possession tous les titres de la WFA, à part le Television Championship. La Esencia de la Exelencia jubile au centre du ring, sous les très bruyants sifflets des spectateurs. Le Mexicain fait plusieurs fois son taunt, avec un sourire radieux, montrant toute la confiance que Del Rio a en lui. C’est alors qu’il s’aperçoit que The Undertaker est debout, derrière lui, et semble très, très en colère. Prenant son courage à deux mains, le leader de La Revolucìon sort rapidement du ring. Le Badass le suit, prêt à en découdre avec celui qui l’a eu comme un débutant. Les deux lutteurs jouent au chat à la souris, faisant le tour du ring. Alberto Del Rio se place alors derrière les escaliers en métal, et place une sorte de Low Dropkick dans ces escaliers, qui heurtent violemment les genoux de l’Undertaker ! Ce dernier chute, à genou, et le Mexicain en profite pour placer un violent coup de pied, dans la tempe du Phenom ! Retour sur le ring, où Edge, Chris Jericho et Christian remontent en même temps. Il reste un peu moins de trois minutes.

The Rated-R Superstar et The King of Bling Bling ne s’allient pas, puisqu’ils s’échangent des droites. Captain Charisma se joint vite à la bagarre, alors qu’Alberto Del Rio à l’extérieur du ring, envoie toujours plusieurs droites et coups de pied à The Undertaker, qui ne répond plus. C’est toujours une bataille de chiffonniers dans la zone de combat, et aucun des trois catcheurs n’arrivent à prendre l’avantage. Petit à petit, on peut voir que c’est le WFA World Heavyweight Champion, Christian, qui envoie les coups les plus puissants, et qui sort vainqueur de cet affrontement entre Canadien. Tout de suite, The Instant Classic veut devenir le champion temporaire, il saisit les bras de la superstar classée X, pour porter le Killswitch ! C’est parti pour le prise de finition du champion ! NON ! Son ancien partenaire arrive à contrer… et c’est le Edgecution ! C’est porté ! Le tombé : 1, 2, et Chris Jericho, qui était parti souffler un peu dans un coin, casse le compte. Alberto Del Rio remet le Badass sur le ring, et le place dans un coin, pour mieux lui envoyer des Stomps. Du côté opposé, ce sont aussi des échanges de coups de Edge et Jericho.

Le Mexicain monte sur la seconde corde, et envoie des coups de poing. Après une bonne quinzaine de coups, qui ont été repris par le public, The Undertaker le met en position de Powerbomb ! Del Rio se débat, mais rien n’y fait, il est parti pour son dernier voyage ! Le Badass l’élève encore un peu plus haut… et c’est The Last Ride !!!! C’est porté ! Il ne reste qu’une minute et quinze secondes ! Le motard tente le tombé, alors que Edge et Jericho s’échangent des coups dans un coin, les deux ne se préoccupant que de son assaillant, alors que Christian est toujours au sol : 1, 2, 3 !!!

The Undertaker est le champion temporaire !

The Undertaker reste au sol un long moment, épuisé. Il reste moins d’une minute, et le Badass pourrait reprendre la ceinture qu’il a perdue il n’y a pas si longtemps. La caméra se dirige alors vers les deux Canadiens qui se battent toujours. On peut alors voir que Chris Jericho saisit les deux jambes de l’opportuniste ultime, ce qui fait chuter ce dernier… il le retourne ensuite… et les Walls of Jericho !!! Les Walls !!! C’est porté, c’est verrouillé ! Y2J amène Edge au centre du ring ! Il faudrait un effort surhumain de la Rated-R Superstar pour qu’il s’en sorte ! Dans le même temps, Christian se relève. Mais au lieu de casser la prise, il se dirige vers le haut du corps de son ancien partenaire… et c’est un Crossface ! Double prise de soumission sur Edge, qui souffre le martyr ! The Undertaker se relève, et s’aperçoit de ce qui se passe au centre du ring. Ne voulant pas perdre sa place de champion temporaire, il va pour casser la prise. Mais quelque chose l’en empêche… c’est Alberto Del Rio qui lui retient la jambe ! Et il ne reste plus que vingt secondes ! Le Badass tente tant bien que mal d’avancer, mais Alberto se cramponne bien à sa jambe.

Edge résiste, il ne veut pas abandonner, et être le dernier à avoir subi la dernière soumission du match. Il ne reste que quinze secondes, le Taker ne peut toujours pas casser la prise, Del Rio semblant lui en vouloir depuis qu’il a fait son entrée dans le match. Le public reprend le compte, où les secondes s’écoulent, encore et encore. Et ça continue, le temps défile, sans retournement de situation. Il ne reste maintenant plus que dix secondes, Alberto Del Rio arrive à bien tenir la jambe de Big Evil. Edge est à deux doigts d’abandonner, Christian et Chris Jericho mettant toute leurs forces dans la prise. Le Taker est désespéré, il voit qu’Edge est à deux doigts d’abandonner, et que le titre va lui échapper. Il ne reste que cinq secondes, la Rated-R Superstar lève la main. Le temps continue de tourner, il ne reste plus que trois secondes, deux secondes… et Edge abandonne ! Le temps imparti est écoulé, le match est fini !!!

DING ! DING !

Christian et Chris Jericho se lèvent tous les deux, et lèvent tous les deux les bras en signe de victoire. Le public est muet, il ne comprend pas, et il ne sait pas qui a vraiment gagné le match. Alberto Del Rio, lui, après que le bruit signifiant la fin du match ait retentie, a tout de suite lâché la jambe du Taker, et s’est dirigé vers les vestiaires. The Undertaker est désespéré, dépité, et a des envies de meurtre contre Del Rio. Ce dernier, au milieu de la rampe, se retourne, et pour dernière provocation, fait son clin d’œil caractéristique au Taker, qui est furieux. L’incompréhension règne toujours chez les officiels, et l’arbitre discute avec Justin Roberts, semblant lui annoncer celui qu’il considère comme le vainqueur…

Justin Roberts : Ladies and gentleman, this constest have two winners, Christian and Chris Jericho…

Ces paroles ne règlent en rien les problèmes, et Christian et Y2J attendent avec impatience la suite.

Justin : So, Christian still the WFA World Heavyweight Champion !



Tout de suite, Christian sort du ring, prend son titre, et part vers les backsatges. Jericho, quant à lui, est dans un coin, vide d’expression. Il semble totalement désabusé, après avoir tant fourni d’efforts, pour rien au final. La caméra se tourne maintenant vers Christian, qui fête avec les fans, ceinture à l’épaule. C’est sur ces images de communion avec les spectateurs, que se finit Mars WFAttack 2011.

Booker : Lionsault

Merci à tous pour vos commentaires ! Merci de nous avoir suivi en direct ! Merci à ceux qui nous liront ! Merci à ceux qui commenteront après ce message ! Rendez vous dans deux semaines pour le prochain WFA RAW !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




WFA on Demand : Back to The Past ! Mars WFAttack Empty
MessageSujet: Re: WFA on Demand : Back to The Past ! Mars WFAttack   WFA on Demand : Back to The Past ! Mars WFAttack Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

WFA on Demand : Back to The Past ! Mars WFAttack

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» WFA on Demand : Back to The Past ! Mars WFAttack
» WFA on Demand : Back to The Past ! WFA No Way Out 2011
» WFA On Demand : Back To The Past ! WFA Wrestlemania 1
» Delta Ebro Mars 2010
» les back lead

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Catch Asylum : Le forum des fous de catch :: E-Fed :: WFA :: Archives-