Catch Asylum : Le forum des fous de catch WWE TNA ROH INDY NJPW
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Oh ? Un show WFA serait en train de poper par ici ?!
Notre traditionnel concours de popularité WWE de fin d'année a commencé ici ! Venez voter !
Le débrief de TLC est dispo ici ! Bonne écoute (en plusieurs fois je pense ^^' ) !
Notre e-fèd, reprend, la WAF c'est par ici que ça se passe ! Viendez !

Partagez | 
 

 WFA Royal Rumble 2012

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Nak
Pénélope du forum
avatar

Messages : 2338
Age : 26

MessageSujet: Re: WFA Royal Rumble 2012   Dim 27 Mai - 21:48

Super début de show ! Francoinet conserve son bien ! YES ! YES ! YES !
Par contre JoMo s'est encore fait enfler par Rollins. Panne de courant ...
De bons matchs, de bons segments (Mister Green), et le final du Brodus vs Mensah-X m'a bien plu ! Ce RR part sur les chapeaux de roue.



EDIT


JE VIENS DE ME FAIRE ENFLER ! PUTAIN DE MERDE ! JE VIENS ENCORE DE ME FAIRE ENFLER ! J'ALLAIS ENFIN GAGNER CE TITRE DE MERDE, DETENU PAR CE SxE DE MERDE, ET APRES M'ETRE DEBARASSE DE MON EX-COEQUIPIER DE MERDE DANS CE MATCH DE MERDE, MAIS CE CLOWN DE MERDE EST INTERVENU ! PAAAAAAAAAAAAAAAYYYYYYYYYYYYYYYYYYS DE MEEEEEERDE ! VOUS ME FAITES CHIIIIIIIIIEEEEEEEEEER !

(n'empêche que j'avais la victoire acquise et que Punk ne doit sa conservation qu'à une tricherie éhontée. DiBiase > Punk)

NB: Ric Flair. lol lol lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SwantonBomb
Head Booker
avatar

Messages : 1776
Age : 23

MessageSujet: Re: WFA Royal Rumble 2012   Dim 27 Mai - 21:53

Tomb' t'es un dieu cheers
Ric Flair > DSK !
J'espère que Ric gagnera le Royal Rumble

Super match avec 2 grands lutteurs et Ted Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Godot
Hall Of Famer
avatar

Messages : 4724
Age : 27
Localisation : Dans le TARDIS.

MessageSujet: Re: WFA Royal Rumble 2012   Dim 27 Mai - 21:56

Ce show est décidément très très bon, les matchs sont d'un pure régales sans oublier les segment qui le sont également. Encore une fois, un grand merci aux bookers pour ce show exceptionnel.
Tricky, tu devrais remercier Austin Aries pour te faire partager sa lumière et son savoir catchesque en te montrant les diverses prises que ce grand champion puisse faire.

Et le Ric Flair de la WFA est awesome :
Citation :
Lauren : Oh mon dieu !

Ric Flair : Oui, je sais. Mais tu peux m’appeler Ric, ma belle. Tu peux aussi m’appeler… quand tu veux !

lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TheStraightedge17
Grand Slam Champion
avatar

Messages : 3093
Age : 24
Localisation : Denver, Colorado.
Humeur : Franklin, Michael ou Trevor ?

MessageSujet: Re: WFA Royal Rumble 2012   Dim 27 Mai - 22:00

Justin Roberts : The following contest is a Triple Threat Tables Match… and it is for… the WFA Tag Teeeam Champiooonship !




Introducing first, from WFA City, weighted at 358 pounds, The Super Masked Avengers Chihuahuas ! The WFA Tag Team Champions, The SMAC !

Devant une foule totalement sous le charme, les champions en titres effectuent leur entrée dans l'Arena. De l'humour, de la sympathie, de la joie... Autant d'arguments qui font de nos Super Heros les catcheurs les plus en vues du moment, mais aussi les plus détestés des puristes de la lutte. Tout de bleu et de rouge vêtus, ils avancent avec énergie vers le ring, ceintures autour des hanches, prêt à en découdre. Ils savent que ce soir, le danger est bien présent.




One half of the challengers… weighted at 462 pounds… The Team of Bobby Roode and James Storm… Beeeeeer, Money !

Dans une ambiance complètement différente, c'est au tour de l'une des équipes des plus emblématiques de l'histoire de débarquer dans l'Arène. Applaudis par certains, hués par d'autres, le tandem Roode-Storm n'a plus rien à prouver. Anciennes gloires de l'UHW, ils sont maintenant à la WFA pour une seule et unique raison : décrocher l'or suprême par équipe. Et si cela passe par battre les favoris de la foule, rien ne leur fera plus plaisir. Tranquillement, ils avancent vers le ring bière en main, ne prêtant aucune attention aux fans.




And the others challengers… weighted at 525 pounds… the brand new team of Mick Foley and Rob Van Dam….. The Kings… Of Hardcore !

C'est LA surprise de ces dernières semaines. Une défaite, une voiture, un bidon d'essence... Et voila le maitre de l'Hardcore, Mick Foley, enfin débarrassé de son désormais ex-partenaire, Edge. Jugé trop lent, peut être trop exigeant, le néo retraité à rapidement trouvé son remplaçant : deuxieme surprise. Et pas des moindres ! Car qui de mieux pour transmettre une tradition Hardcore qu'un enfant de la ECW, Rob Van Dam ? Pour leur premier match en équipe, les deux hommes débarquent fou furieux sur le ring, entre encouragements, hués, et incompréhensions. Un objectif : le Tag Team Champioship. Ni plus, ni moins. Sans un mot, ils foncent vers le ring, et se positionnent d'entrée de jeu face aux SMAC, ignorant completement les Beer Money. Le ton est donné, et l'ambiance devient électrique !


DING DING DING !

The SMAC(c) ( Orange Sanguine et K-Anard ) VS Beer Money ( Frog Splash et Swantom Bomb ) VS Kings Of Hardcore ( Thib et JGabriel68 )



Alors que la cloche sonne, le public est déjà surexcité : qu’on se le dise, ce soir, ce sera 50% talent, 50% folie entre six hommes compléments allumés. D’un côté, les SMAC, dont la renommée n’est plus à faire. De l’autre, deux équipes plus que jamais déterminés à en découdre : les Beer Money et les Kings Of Hardcore. Autant dire que ce Tables Match risque fort de se révéler particulièrement violent. Les Tag Teams se tournent autour, patiemment, observant les tables tout autour du ring. Foley discute et conseille son nouveau partenaire, RVD, tandis que les SMAC entament une sorte de danse en face du public. Des pas qui rappelleraient presque les danses de la pluie indiennes.

James Storm : Come on, what are you doing ? This is Wrestling, not Dancing with Stars !

Bobby Roode : Dance ? Really ? Mick, Rob, help us, please…

Sur ces mots, une première entente semble voir le jour. Agacés par le côté divertissant des SMAC, il semblerait que les Beer Money demandent aux… Attendez… Storm et Roode se jettent sur Evan Bourne ! Et voila que les Kings en fond de même sur Kaval ! Diviser pour mieux régner, voila une devise que l’on entendra beaucoup ce soir ! Sous les huées de la foule, c’est un véritable passage à tabac qui voit le jour en direct. Van Dam relève le corps presque inerte de Kaval et le balance en offrande vers Foley pour une violente Clotheline ! On fait de même du côté de Storm qui… Non ! La corde à linge est contré par Bourne, qui se retourne et Superkick dans le visage de Storm ! Evan prend de l’élan à l’aide des cordes, fonce sur son adversaire et Hurricanrana ! Storm est envoyé par-dessus la troisième corde et atterrit violemment au sol ! Roode tente d’intervenir mais se fait accueillir par un Jumping Double High Knee en pleine face ! Emballer, c’est peser : une nouvelle Hurricanrana et Roode s’envole lui aussi par-dessus les cordes ! De l’autre côté du ring, toujours aucune réaction de la part de Kaval, qui subit de violentes droites de Van Dam. Jusque maintenant, Foley se contente d’aboyer des ordres à son nouveau poulain, qui exécute sans broncher. Van Terminator étrangle maintenant son vis-à-vis en s’appuyant sur le coin du ring, sous le regard avide de sang de Foley. Il… Non ! Voila enfin Bourne à la rescousse ! Un premier drop kick sur Foley ! Puis un second sur Van Dam, qui lâche la prise ! Le Chihuahuaman monte sur le turnbockle et Standing Moonsault sur Mankind ! Il enchaîne rapidement, se relève, et Hurricanrana porté à la volée qui envoie Van Dam à l’extérieur du ring ! Excellent travail de la moitié des champions par équipe ! Sans attendre, il s’agenouille près de son ami et lui prend la main en guise de soutien. Il l’aide à se relever, et lui désigne le corps de Foley, toujours groggy. Bourne grimpe une nouvelle fois sur le turnbockle, en attendant que Mick se relève. Kaval, lui, demande le soutien d’une salle déjà vouée à leur cause. Foley est debout… Et Enzeguiri de Kaval ! Non ! Si ! C’est suivi ! Air Bourne ! Air Bourne ! Incroyable action des deux hommes dont le travail en équipe a payé ! KO, le mentor des Kings Of Hardcore roule à l’extérieur du ring et s’écroule lourdement. Quel début de match des champions en titres qui… on dirait qu’ils achèvent leur petite danse devant les fans ! Les enfants adorent, Matt Striker est consterné. Il n’en faut pas plus pour que les SMAC quittent enfin le ring pour… Mais que font-ils ? Ils se réfugient sous le ring ! Les SMAC viennent de se planquer sous le ring, et les autres lutteurs, toujours au sol, n’ont rien vu !

L’arbitre est complètement dépassé. Et on le serait aussi, à sa place. En quelques minutes, le chaos total s’est installé dans l’Arena. Les Beer Money sont debout, et font le tour du ring à la recherche des SMAC. Rien. Van Dam, lui, part en direction de la foule, et observe derrière les barricades. Toujours rien. Énervé, Roode attrape violemment Foley et lui porte un Spinebuster contre les escaliers ! Storm, lui, rejoint son équipier et déplie la première table de ce match !

Roode : Where are they, Mick ? Tell us, we want SMAC !

Rob Van Dam : Hey ! What are you doing, fuc**** bastard ?

Roode : Well… If you don’t know, i’m gonna kick your fat ass, Foley !

S’en est trop pour Rob qui se précipite sur Roode, afin de défendre son camarade ! Il grimpe sur les escaliers, s’élance et cross body ! Crossbody sur Bobby Roode ! L’entente cordiale entre les deux équipes n’aura pas durée longtemps ! Courageux, RDV s’attaque maintenant à James Storm. C’est un « à toi, à moi » qui commence entre les deux hommes, s’échangeant plusieurs atémis dans l’abdomen ! Le public, au première loge, prend rapidement le soutien de Van Dam. Il n’en faut pas plus pour voir Roode surgir de nulle part et attaquer RVD par derrière… Celui-ci pousse Rob en direction de son partenaire qui le prend en powerslam ! Powerslam ! Superbe mouvement des Beer Money ! Sans perdre une minute, Bobby place alors une table juste devant lui, et dépose Van Dam sur celle-ci. Il ordonne à Storm de maintenir son adversaire pour éviter qu’il ne bouge, alors qu’il installe une nouvelle table par-dessus la première ! RVD est pris en sandwich, c’est du jamais vu ! Alors que Storm donne de puissants coups de coude dans le visage du Van Daminator, Roode observe le public à la recherche de quelque chose. Il enjambe la barricade, et questionne plusieurs personnes à la ronde. Les fans les plus jeunes s’empressent de toucher leur Superstar préférée, qui n’en a cure. Il hurle au fan de… oui, il semble être à la recherche d’un briquet ! Que compte-il en faire ? Il… Non, pas ça ! Voila qu’il attrape un civil et lui ordonne de lui donner son bien ! On ne peut pas, monsieur Roode, on… Flapjack ! Oh mon Dieu ! Flapjack sur un fan ! C’est incroyable, il vient de lui exploser le crâne, et récupérer son briquet par la même occasion : Roode est sur une autre planète ! Il revient aux abords du ring, et parle à son partenaire. Storm cède alors sa place et s’empresse de rejoindre la table des commentateurs. Il bouscule Jim Ross, et sort une bouteille de Jack Daniel’s ! Non… Ils ne peuvent pas aller aussi loin ! Storm, sous les yeux de son complice, vide la bouteille de Jack sur la première table, située en hauteur !

Roode : Have a nice day, Rob…

Il allume le briquet, et… Oh mon dieu !!! Les Beer Money viennent d’enflammer les tables, alors que Rob est toujours emprisonné à l’intérieur ! C’est une image incroyable auquel nous assistons, ladies and … Attendez… Foley !! Mick Foley est de retour dans ce match ! On l’avait presque oublié depuis plusieurs minutes, but he is back, et tente de venir au secours de son partenaire ! Il le tire avec toutes les forces qui lui reste et... Oui ! Il parvient à sortir RVD de ce piège avant qu’il ne soit touché par les flammes ! Sous une telle chaleur, les deux tables s’effondrent et se transforment rapidement en un énorme tas de cendre. Inconscient, Van Dam ne parvient pas à bouger. Mankind, lui, tient tête au Beer Money à l’aide de coups de pieds et de genoux. Il prend de l’élan comme il peut à travers ce champs de ruines et Running Neckbreaker sur Storm ! Suivit d’un Running Neckbreaker de Roode sur Foley, tout va à deux milles à l’heure ce soir ! Roode continue sur sa lancée et envoie un magnifique Rolling Neck Snap sur son adversaire ! Toujours aucune nouvelle des SMAC, qui jusque la, doivent être les lutteurs les plus frais de cette rencontre. Roode s’acharne maintenant sur le visage de Foley, qu’il écrase de tout son poids sur les escaliers. Un peu plus loin, c’est RVD qui prend le dessus sur Storm, à peine remit de ses émotions. L’ancien champion ECW semble bien revenu dans cette rencontre. On s’envoie des droites dans le public, et l’action quitte de plus en plus les abords du ring. Ils arrivent maintenant devant le marchand de Hot Dog, qui quitte les lieux en deux temps, trois mouvements. Et coup de pied circulaire de Van Dam sur Storm ! La moitié des Beer Money est complètement Ko, et Van Dam en profite pour tenter une souplesse à travers le stand de Hot Dog ! Tout est permis dans ce match, et s’il parvient à faire passer Storm à travers le stand, les ex-UHW seront éliminés de ce match ! La première tentative échoue… Storm s’accroche comme il peut, il tente de survivre ! Incapable de le soulever, RVD lui assène plusieurs kicks dans le ventre. Et nouveau High Kick dans la face, Storm titube… Et Van Dam le soulève ! Il va l’emmener ! Elle… y est ! Non ! Intervention de Roode, qui place un puissant Spear sur RVD ! Storm s’écroule de l’autre côté du stand, et toutes les équipes sont encore en course ! Quel sera le dénouement de ce match ? Réponse après une courte page de pause !

Citation :
"" Vous en avez assez qu’on se moque de vous ? Vos goûts vestimentaires sont affligeants, démodés et vide de sens ? Votre teint de peau est une véritable horreur ? Vous souhaitez changer, pour de bon ? Alors n’hésitez plus ! Ne tombez pas dans la facilité comme John Morrison ! Visez au delà ! Rejoignez la communauté Slaties, et profitez d’une gamme de produits diverse et variée ! Perruques, maillots, masques, crèmes d’épilations ou encore stimulants pour parties intimes, la gamme Slaties est faite pour vous ! Ou que vous soyez, devenez meilleur, devenez plus grand, devenez plus fort… Devenez ROUX !

Ceci est un message de l’Education Nationale, en association avec la PETA, approuvé par Brigitte Bardot et Heath Slater. Pour toutes informations, contactez le 0869 69 69 17. 0869 69 69 17. Sms surtaxé, et coût de l’appel supérieur à 3euros la minute. ""

De retour dans ce match, où l’action ne se déroule plus dans l’Arena ! Les deux équipes ont quitté la salle, et commence maintenant un Brawl dans la rue ! Sur le trottoir, les Kings et les Beer Money s'échangent des coups de poing, alors que la circulation des voitures est bloquée. Rapidement ce sont les professionnels du Hardcore qui prennent le dessus. Storm et Roode réussissent à esquiver une double tentative de clothesline et se réfugient sur le capot des voitures. Ils tentent de rentrer dans l’une d’elle, mais se font copieusement insulter par le propriétaire. Finalement les Beer Money s'arrêtent, sautent sur leurs adversaires et portent en même temps deux magnifiques Diving Blockbusters qui font atterrir les Kings Of Hardcore dans une énorme flaque d‘eau ! RVD et Foley semblent furieux ! Storm fonce sur Van Dam et porte un Spear ! Spear ! Oui… Non ! C’est esquivé ! Storm atterrit dans une voiture dont la portière était fermée ! Il vient tout simplement d’exploser la vitre électrique, sous les yeux d’une femme venant de perdre connaissance. Roode, qui prend le dessus sur Foley, s'aperçoit de ce qui arrive à son partenaire et tente de lui venir en aide mais RVD s‘interpose. Et coup de pied en plaine face du Magic Soldier qui sèche Roode sur place ! Alertés par les forces de l’ordre à plusieurs reprises, les lutteurs doivent quitter la route s’ils veulent continuer le combat. C’est chose faite ! Les voila de retour sur le trottoir, où les quatre hommes multiplient les coups de pieds et de poings. On s’éloigne de plus en plus de l’Arena, alors que nos lutteurs se retrouvent devant un muséum d’histoire naturel. RVD court en direction de la porte d’entrée, et tente d’ouvrir la porte. Elle est bloquée ! Il se retourne rapidement et Spear ! Spear de Storm parfaitement exécuté, impact monstrueux ! Les deux hommes sont passés à travers la vitrine ! Voila maintenant que le combat se déroule dans... dans un musée !

Les quatres hommes se retrouvent maintenant dans une immense salle où figure un gigantesque squelette de Tyrannosaure. Visiblement, les Superstars de la WFA ne sont pas la pour enrichir leurs cultures, mais plutôt pour se mettre littéralement sur la tronche. D'un côté de la salle, Foley se retourne, en face de son adversaire. Roode s’élance vers lui et drop kick ! En plein dans sa face, mais pas suffisant pour faire tomber le spécialiste de l'Hardocre. Nouveau drop kick ! Foley est toujours debout ! Le canadien prend de l’élan... et Enzuiguri ! Puis un baseball slide ! Cette fois, Foley est enfin à genoux, mais n'a toujours pas la force de contrer quoi que ce soit, au plus grand damne des fans. Et… DDT ! DDT porté par Bobby Roode ! C’est simple, il a littéralement enfoncé son adversaire dans le sol. Roode s'acharne maintenant sur le crane de Mick. Il porte une Elbow Drop à Foley, puis une deuxième, et une troisième ! Très intelligent de la part de Roode qui continue à mettre du tempo dans une rencontre complétement folle. La prise n'est d’ailleurs pas là pour éliminer Foley, mais bien pour l’affaiblir. Dangereuse tactique ? Peut être. Mais cette prise reste un excellent moyen d’infliger des dégâts. Surtout dans le but d'immobiliser son vis à vis sur une table par la suite. Son adversaire toujours au sol, Roode prend la jambe du challenger, et Leg DDT !! Il la place ensuite solidement contre un présentoir. Arrachant le panneau indiquant la direction des toilettes, le voilà qui matraque la jambe de Mankind à plusieurs reprises ! Le choc est extrêmement violent, et le public, toujours devant l'écran géant de l'Arena, à l‘impression d‘avoir vu la jambe se briser sous l‘impact ! Grand dieu, ces hommes sont fous ! Cette fois, Roode ne rigole plus. Son regard dévoile d’ailleurs une certaine inquiétude. Comment son adversaire peut-il s'empêcher de hurler devant tant de haine et de douleur ? Sans trouver la réponse, il se positionne, attrape son adversaire et cherche désespérément une table pour conclure le match.

Dans un autre temps, Van Dam et Storm ont quitté la salle et combattent maintenant dans un ascenseur en service ! The Whole F'N Show a pour l'instant l'avantage grâce à un magnifique Sleeper Hold ! Storm ne tente pour l'instant pas grand chose pour se dégager de la prise. Il faut dire qu'elle est particulièrement bien portée par son opposant. Qui plus est, c’et un excellent moyen pour RVD d'épuiser James et en même temps, de récupérer de l’énergie. Mais voila que la porte de l'ascenseur s'ouvre ! Nous arrivons dans une nouvelle partie du musée consacrée à "l'Homo Sapiens". RVD lâche alors la prise, se relève, et traine Storm hors de cette cage d'acier. Il se retourne, et regarda avec un regard joueur une reconstitution d'un homme des cavernes. Mieux, celui-ci tient une lance entre ses mains. Il n'en faut pas plus au Van Daminator pour trouver un nouveau moyen de battre son adversaire. Il prend la lance entre ses mains, se retourne et... Non ! Uppercut ! Grand dieu, quel coup de poing de Storm qui revient dans ce match ! Incroyable revirement de situation ! C'est maintenant Storm qui récupère la lance et commence à tabasser le corps du pauvre Van Dam ! Il s'acharne sur chaque partie de son anatomie, en particulier sa jambe droite. Les coups pleuvent et... Attendez, la lance craque ! Il vient de pulvériser la lance contre Van Dam ! Quel match, quelle violence !

Il faut plusieurs caméraman pour réussir à filmer le combat. Tout comme il y a maintenant deux officiels dans cette rencontre. Si vous venez d'arrivée sur nos écrans, sachez que plus rien ne vous fera changer de chaine ! Non, vous n'êtes pas dans un documentaire de la National Geographic, mais bien présent pour une nouvelle édition du Royal Rumble ! D’un côté, Storm et Van Dam luttent dans la section « Homo Sapiens ». De l’autre, Roode et Foley continuent le combat devant le squelette d’un Tyrannosaurus Rex. Mankind s’empare d’un morceau du squelette, ce qui semble être la queue, et envoie un swing directement dans le visage de Roode ! Debout, devant un Roode au bord de l’implosion, Foley martèle le corps de son adversaire ! Un, deux, trois… Huit, douze… Les coups pleuvent comme jamais auparavant ! Dieu que ce fut violent, le visage du Canadien est en sang, tout comme le morceau de squelette ! Regardant autour de lui, le maître des matchs Hardcore semblent en vouloir plus. Il fait le tour de la salle, et s’empare d’une table, probablement destinée à la réception des visiteurs. Il la rapproche de Roode, et la positionne dans la mâchoire du Tyrannosaure, dont la tête est au niveau de Foley. Il relève son adversaire, part pour un Irish Hip à travers la table… contré ! Roode tente d’inverser la prise à son avantage, mais elle est contré à son tour !

Vigil : What… Hey ! It is forbidden to fight in the museum ! The museum is closed, what are you doing here ? Get out !

En silence, les deux lutteurs se regardent. Comme si toute leur haine venait de disparaître un bref instant, le temps d’une cause commune. Foley tend la main à Roode, qui la lui serre avant de sourire et se diriger vers le vigil. Il s’excuse auprès de lui, et lui demande le chemin de la sortie. Enfin une attitude raisonnable de la part de… Non ! Noooon ! High Angle Spinebuster de Roode sur le gardien de nuit ! Seigneur, c’est impossible ! Une chance que Ben Stiller n’est pas vu ces images avant d’accepter de jouer dans « La Nuit au Musée » ! Ce n’est pas fini, Roode relève le gardien et l’offre en pâture à Mister SocKo ! Mister Socko est de sorti ! C’est n’importe quoi ! Devant l’écran géant, le public, toujours dans la salle, exulte ! On avait jamais vu ça ! Ça y est, le gardien à perdu connaissance, Foley se relève et… Non ! Roode, en roublard, pousse Foley dans la gueule du Tyrannosaure ! Foley passe à travers la table ! Il est le premier éliminé de ce match, et laisse Rob Van Dam seul face aux Beer Money ! Quel coup de théâtre et, quelle surprise que cette élimination après un semblant de travail d’équipe entre les deux hommes ! Bizarrement, Roode ne semble pas en avoir terminé. Il traîne le corps inerte de Foley jusqu’à la sortie du musée, et le balance lourdement devant le bâtiment d’en face. Sur un écriteau, on peut y lire « Pole Emploi ».

Roode : Go and find a job, mother fuck** !

C’est sur ces images que nous revenons à l’intérieur du musée, dans la section « créatures sous marines ». C’est entre plusieurs animaux empaillés que Rob Van Dam et James Storm se font face. Un arbitre, à côté d’eux, préfère rester en retrait, et attendre une éventuelle élimination. Au moment où la caméra revient sur eux, The Whole F’N Show s'écroule, sonné par toutes une flopées de projections. On peut voir du sang couler le long de son arcade sourcilière ! L'entaille est profonde, et le sang jaillit abondamment de la plaie. Storm n'en a que faire, un sourire narquois sur le visage. Il se penche sur le corps de son vis à vis, et lui envoie des droites, juste à l'endroit de la coupure pour aggraver la blessure ! Ces agissements répugnent le public, dans la salle, qui n‘hésite pas à huer une telle action. Après une grosse dizaine de coups, Storm se relève lentement, cherche la caméra, et provoque les spectateurs ! Il n’en faut pas plus pour que Rob revienne derrière son adversaire et Sitout Neckbreaker ! La vengeance est un plat que si mange chaud, comme le sang que RVD fait couler sur le visage de Storm ! Les forces deviennent désormais plus équilibrées entre les deux hommes. Un coup c'est l'un qui domine, un coup c'est son homologue. Petit à petit, c’est l’environnement qui donne l’avantage à l’un, ou à l’autre. Storm balance son adversaire contre les vitrines, alors que Van Dam préfère utiliser n’importe quel objet lui tombant sous la main. Il… Il semble profiter de l’occasion pour quitter la pièce, et courir tant qu’il peut vers une restitution d’un Mammouth. Il en fait le tour, et… Attendez… Il récupère une échelle, située juste à côté ! Elle devait sûrement servir aux propriétaires pour prendre de la hauteur et nettoyer la bête ! Il revient avec celle-ci… Et Big Foot de Storm ! Esquivé par Rob, qui a du lâcher son échelle au dernier moment ! Ils nous donnent tout ce qu’ils ont !

C’est un véritable Street Fight auquel nous pouvons assister. Un règlement de compte entre deux hommes prêt à tout pour défier les SMAC, et remporter le titre. Le visage couvert de sang, Van Dam envoie son adversaire directement dans une reconstitution d’un requin de plusieurs mètres. Et Storm qui passe au travers, Van Dam lève les bras en l’air ! Il accourt vers l’arbitre, lui demandant de comptabiliser son élimination. « Un requin n’est pas une table ! » lui hurle l’officiel en pleine figure. Dépité, Van Dam retourne au combat, et rejoint Storm dans les restes du Requin. Il relève son adversaire et part en Suplex ! C’est porté ! Puis une deuxième… Et une troisième, puis une quatrième, les souplesses s’enchaînent ! Sans attendre, il part à l’autre bout de la salle et va chercher une table basse, balançant par la même occasion tout les prospectus la recouvrant. Il installe cette table en plein milieu de l’allée, et relève son adversaire pour un Rob DDT ! Rob DDT, c’est porté ! Aussi surprenant que cela puisse paraître, il n’a pas placer sa prise de finition sur la table, préférant y déposer maintenant le corps inerte de son adversaire. L’expression sur le visage du Whole F’n Show a maintenant changé. Il n’est plus question de faire durer le match plus longtemps. Comme possédé, il pousse un cri rageur, appellent le soutien d’un public qu’il sait présent à ses côtés. Avec les dernières forces qu’il lui reste, il grimpe le long d’un crocodile préhistorique, et tente de garder l’équilibre, debout sur sa mâchoire. Le regard déterminé, il frappe contre son torse, et… non… Si ! Five Stars Frog Splash ! Frog Splash ! La prise est contrée ! Oui ! Non ! Elle touche la cible ! Il vient de s’écraser de tout son poids sur Storm, qui traverse la table basse ! James Storm est éliminé ! Pas de doute, Van Dam s’est lui aussi sacrifié sur cette action. Il ne parvient que difficilement à reprendre ses esprits, toujours au sol après cette action. Au loin, il entend quelque un applaudir. C’est… C’est Bobby Roode ! Il a retrouvé sa trace dans le musée !

Roode : Hum… Me and You. We beat the SMAC, together. And then… you know what I’m talking about.

RVD : I… Wait, I… Where’s Mick ?

Roode : Mick is done.

RVD : Ok… So… I… Let’s find the SMAC.

Après une coupure publicitaire, nous sommes de retour en compagnie d’une nouvelle équipe de fortune, composé de Bobby Roode et Rob Van Dam, deux survivants de leurs Teams respectives. Ils courent tant qu’ils le peuvent en direction de l’Arena, après un passage mouvementée dans un musée. Les voila maintenant dans les couloirs du building, croisant divers lutteurs au passage. Après un court instant, l’image se coupe, et nous voyons surgir Roode et Van Dam sous le Titantron. Ils avancent en direction du ring, et c’est à cet instant que les SMAC quittent leur planque ! Les deux Chihuahuamans se faufilent tranquillement entre les tables et montent sur le ring, attendant leurs adversaires. Il n’en faut pas plus pour que Bobby et RVD s’élancent à leur tour… tous les survivants sont la ! On s’observe, se regarde, se jauge… Les deux super héros foncent vers Roode, mais ce dernier fait alors un Low Blow à Kaval, puis fait un Eye Poked à Bourne. Déjà hors d’état de nuire ? Roode, sans attendre, attrape alors Bourne et lui fait un Belly to Belly Side Slam. Il tente de relever Kaval, mais ce dernier lui donne un violent coup de pied dans les parties intimes ! No Disqualification tonight ! Roode se penche alors en avant, et reçoit un Tidal Wave directement dans la tête ! Groggy, il ne tombe pourtant pas au sol. Profitant de l‘occasion, Kaval lui offre un monstrueux Super kick ! Roode est à terre ! Et un deuxième Super Kick vers RVD ! Non, esquivé ! C’est Evan Bourne qui se prend le coup dans la tempe ! Quel impact ! Air Bourne passe rapidement par dessus la troisième cordes et dans un ultime réflexe, s’accroche au tablier pour ne pas chuter. Groggy, il roule à l’extérieur du ring. Kaval, lui, se retourne, mais est accueilli par un drop kick de RVD ! Ce dernier furieux, le relève alors, et lui fait un Atémi. Il l'attrape par la bras, le ramène au centre du ring et lui fait un Final Cut dévastateur. Les champions en titre sont en mauvaise posture, et nous n‘avons jamais été aussi prêt d‘un changement de titre ! RVD quitte alors le ring, et balance deux tables par-dessus les cordes ! Ses intentions sont clairs : en finir une bonne fois pour toute avec les SMAC. Il remonte sur le tapis, et seul trois hommes sont toujours debout, prêt a en découdre. The Whole F’N Show, Bobby Roode, et Kaval.

Les trois hommes se regardent, et tout d'un coup, d'un signe de tête, Roode et Van Dam se ruent sur Kaval ! Le pauvre Chihuahuaman n'a pas le temps de bouger le moindre pouce que des coups de poings arrivent à répétition sur son crâne. Roode se met alors en retrait, laissant RVD s'occuper de lui. Ce dernier est au sol, impuissant, et Van Dam continue de s'acharner sur lui. Attendez… Roode attaque alors par derrière son partenaire d‘un soir ! Il lui donne des coups dans le dos qui le mettent peu à peu au sol. Dans un dernier effort, il l’attrape par les cheveux, l'emmène jusqu'à un coin, et lui frappe la tête contre la protection ! Voila maintenant qu‘il enlève cette même protection, et répète son action ! Et il recommence une seconde fois ! Le challenger projette alors l’autre challenger dans le coin opposé. RDV rebondit contre le turnbockle, mais reste debout, groggy. Roode, lui, rebondit contre les cordes, derrière son adversaire, et tente son Bulldog ! Et c'est contré ! Oui ! RDV envoie Roode dans les cordes, et attends le retour de son adversaire ! Roode profite de l’élan pour tenter un Spear et… Non ! Oh mon dieu ! ! ! Van Dam avait prévu le coup, et s’est emparé d’une table à ce moment précis ! Seigneur, quel choc ! Roode vient de s’empaler à travers la table, les Beer Money sont éliminés ! Dans le public, c’est le délire total ! Des chants « Holly Shit! Holly Shit! » explosent dans toute la salle, alors que Van Dam s’écroule au sol de fatigue ! Jusque maintenant accompagné, la stratégie de RVD n’est peut être pas la meilleure. Il est maintenant seul pour s’occuper des deux champions en titre. Une tache qui sera sûrement compliquée à gérer… Mais pour réussir, il faudra agir vite. Et ça, Van Dam le sait. N’écoutant que lui, il parvient à se remettre debout. Se dirigeant vers Kaval, il le relève vite, et lui envoie des droites ! Bourne, quant à lui, est revenu peu à peu dans le match., Il prend appui sur les cordes, pour porter un magnifique Springboard Crossbody !

La prise est portée, et ce magnifique mouvement aérien vient sécher les derniers espoirs de Van Dam. Celui - ci s’effondre à quelques centimètres seulement d’une table, le souffle coupé. Il rampe vers l’un des coins du ring, tentant comme il peut d’emmener la table avec lui. A croire que malgré le coup violent qu'il a pris au crâne, il reste toujours de la lucidité dans le crâne du challenger. Il attend patiemment que l’un des Chihuahuamans arrivent vers lui.. Il s’agit de Kaval ! Van Dam fait le mort… et lui envoie alors un coup de pied directement dans les parties génitales ! Puis un aveuglement, avant de partir pour un Rob DDT ! Rob DDT ! Kaval n’a rien vu venir ! C’est maintenant Evan qui tente d’intervenir, mais il est refroidi par un uppercut qui le couche aussitôt ! RVD n’a plus que l’embarra du choix : il donne des coups de pieds à Bourne, qui sort une fois encore du ring. Il ne reste plus que Rob, Kaval… et une table. Les choses deviennent tout de suite plus clair pour le challenger. Il place la table dans le coin du ring, et dépose le corps inerte de son adversaire dessus. Communiant avec le public, il prend la direction opposé, et grimpe sur le turnbockle d’en face… D’un simple geste, il ôte les deux lanières de son haut, de façon à faire ressortir son torse couvert de sang. Un hurlement… Il s’élance et Coast To Coast ! Coast To Coast ! Shane Mcmahon Style, messieurs dames ! Quelle facilité d’exécution du F’N Show qui vient de scotcher toute la planète WFA ! C’en est terminé des espoirs de Kaval, voila une moitié des SMAC éliminée ! Ils ne sont plus que deux, Van Dam, et Bourne. Deux hommes pour, paradoxalement, deux titres. Bourne est allongé sur la table des commentateurs, et récupère de tous les coups subits jusque la. C’est l’occasion où jamais pour son adversaire d’en finir.

RVD : Mick ! This… This is for you, man ! And this… This is for me, too ! We did it !

Sur ces mots, Van Dam grimpe sur le turnbockle au dessus des restes de Kaval. Un échelon, puis un autre… Et enfin le dernier. Il est au sommet ! Il n’en peut plus… Les marques sur son corps s’ajoutent à un match de toute beauté. Un univers dur, et violent. C’est son dernier effort, son dernier mouvement. Il le sait. Cette action sera la dernière de ce match, et à quitte ou double. Observant chaque personnes hurlant dans la salle, il lève les bras vers le ciel, et entame un petit geste des épaules, en hommage à Eddie Guerrero. Cette fois, le public à comprit ! Rob s’élance… il prend de la hauteur, s’envole et Frog Splash à l’exterieur du ring ! Oh mon Dieu ! Il va atterrir sur la table des commentateurs, en plein sur le ChihuahuaMan ! C’est fait ! C’est porté ! Nouveaux champions ! C’est tout bonnement extraor… Non ! NOOOOON ! Bourne a esquivé la prise au dernier moment ! Dans un geste salvateur, il a offert la table à son adversaire, qui s’écrase violemment et se brise contre elle ! Quelle image ! Ils nous ont tout donnés !

Justin Roberts : Rob Van Dam has just been eliminated ! Therefore, the winners… and stiiiiiiil your WFA Tag Team Champions… Evan Bourne, Kaval… The Super Masked Avengers... Chihuahuas !




Devant une foule entièrement debout, Evan peine à retrouver ses esprits. Il rampe jusqu’au ring, et va aux nouvelles de son camarades. Dans les gradins, tous les fans ne peuvent qu’applaudir une telle prestation. Pas seulement de la part des SMAC, mais de la part des six lutteurs qui nous ont offert l’un des plus grands Tag Team Match de l’histoire. L’arbitre de la rencontre leur tend alors les ceintures, que Red s’empresse de récupérer. Il en pose une sur le torse de Blue, son ami, et grimpe sur l’un des coins pour communier avec le public quand…




Stephanie Mcmahon ! La femme la plus dominante de toute l’histoire du catch est ici ce soir, pour cette édition du Royal Rumble ! Mais que vient - elle faire ici, pourquoi interrompre la célébration des SMAC ? Le regard furieux, elle s’empare d’un micro, ne s’avançant pas vers le ring.

Stephanie : C’était quoi ça ??? Hein ?? Parce que vous portez un masque et que vous amusez la galerie, vous croyez pouvoir foutre la merde dans mon entreprise ? Vraiment ? Hum… Je ne parle pas qu’a vous deux, champions. Je parle aux six lutteurs présents dans ce bordel que vous appelez Tables Match ! Si je suis la ce soir, c’est en tant que représentante du conseil d’administration de la WFA. Mon frère est un incapable fini, ce n’est pas nouveau. Alors il faut bien une Alpha Female pour prendre les choses en mains. Et je vais le faire aujourd’hui, et maintenant. 845 milles dollars ! Vous vous rendez compte ? Non, je ne pense pas. Même si on vous offrez un titre majeur, vous ne gagneriez pas autant, salopards ! 845 milles dollars, c’est la somme que la WFA devra rembourser aux dirigeants du « Gbacca National Muséum » pour toutes les conneries que vous avez pu y faire ! C’est quoi votre problème, hein ? Et je ne parle même pas des dommages collatéraux qui ont eu lieu dans la rue ! Pas moins de 6 voitures devront être entièrement remises en état ! Et au frais de la WFA, bien entendu. Vous tous, depuis trop longtemps, vous coulez cette société ! SMAC, Kings of Hardcore, Beer Money… Vous êtes une honte pour cette fédération, et pour la division par équipe ! Je ne peux plus tolérer ça. C’est terminé. Le divertissement, c’est fini pour vous. (…) Evan, Kaval, je suis navrée… mais vous allez payez pour l’ensemble de vos camarades. Vous aimez défendre vos titres, 24 heures sur 24, et 7 jours sur 7 ? Qu’il en soit ainsi. Ladies and Gentlemen, please welcome, one half, of the future WFA Tag Team Champions…




Matt Striker : Oooooooooooh moooon Dieeeeeeeuuuu !!!! Il est la !! Il est de retour ! The King of Bling Bling, The Ayatollah of Rock’N’Rolla… Y2J ! Chris… Jerichoooooo ! Il est ici, ce soir, le grand retour du fils prodigue au Royal Rumble ! Quelle ovation, le public est dans un délire totale, tout le monde est debout ! C’est le plus beau jour de ma vie, Jim ! Des mois et des mois que je vous le dis, mon vœu va enfin être exaucé ! Fini le règne minable de ces Chihuahuamans de pacotille ! Voila le retour du Messi ! On savait qu’il venait de gagner son procès contre la WFA, il y a quelques jours seulement ! La surprise est encore plus grande pour nous ! Je n’arrive même plus à m’entendre parler, ladies and gentlemen, l’ambiance est exceptionnelle ! Quel accueil pour l’ancien champion du monde poids lourd ! Je n’attends plus qu’une chose, découvrir son partenaire, Jim !

Stephanie : And his partner, the second half of your future WFA Tag Team Champions…




Matt Striker : Non ! C’est impossible ! Captain Charisma ! The Instant Classic ! Christian is in the building ! Ils ne peuvent pas… A eux deux, c’est trois titres de champions du monde, une rivalité de l’année, un match de l’année, un Main Event de Wrestlemania extraordinaire… Un passé trop lourd pour… excusez mesdames et messieurs, je dois hausser la voix pour me faire entendre, le public est chaud comme le showbiz ! Ils ne pourront pas coexister, c’est imp… Si ! Ils se serrent la main, et arrivent ensemble sur le ring, en compagnie de Stephanie Mcmahon ! C’est l’incompréhension totale dans les yeux des SMAC ! Je crains le pire, Jim. Ou, pour moi en tout cas, je crains le meilleur ! Jim ? Vous êtes toujours vivant ?

Stephanie : 24h/24... 7j/7... Je suis navrée, Chihuahuamans…

Stephanie : The following contest is a Tag Team Last Men Standing Match… And it is fooor... the WFA Tag Team Champioooonship ! Introducing first the challengers, weighted at 438 pounds… Chris Jericho and Christian !

Même si une grande partie de la foule est encore en extase devant le retour de ces deux légendes, quelques supporters des SMAC sont partagés entre colère et indignation. Pourquoi faire payer les erreurs des Kings et des Beer Money aux champions en titres ? C'est êut être pourquoi, à l'annonce des challengers, quelques sifflets se font entendre. Non pas à l'encontre des lutteurs, mais bien envers Stephanie et son match improvisé.

Stephanie : And nooow, the current WFA Tag Team Champions… Evan Bourne, Kaval… The Super Masked Avengers Chihuahuas ! So... Ring the Bell !

Il n’y aura pas de round d’observation pendant ce match. Kaval ne bouge plus, et le pauvre Evan Bourne n’a plus grand-chose de l’aigle aérien que nous avons l’habitude de voir. Les champions en titres sont complètement K.O. Comment pourraient-ils tenir debout plus de dix secondes, aussi courageux soient-ils ? En silence, Jericho observe la foule, tandis ce que Christian tape dans ses mains, invoquant tous les Peeps de l’Arena. Les deux meilleurs ennemis se disent quelques mots à l’oreille, et c’est Jericho qui fait le premier pas en direction de Bourne. Ils sont maintenant face à face, un rictus sadique couvrant le visage de Y2J. Celui-ci tend la main au Chihuahuaman, qui peine à tenir debout. Au lieu de la lui serrer, le champion par équipe entame une petite danse face à son adversaire, la même que celle effectué en début de match ! Un baroude d’honneur pour Air Bourne ? Le sourire de Jericho s’estompe alors peu à peu, aussi lentement que sa main revient vers lui. Il recule de quelques pas, et laisse maintenant place à Christian. La foule encourage rapidement Captain Charisma, beaucoup plus populaire que son nouveau partenaire. Lui aussi tend la main du Chihuahuaman, qui cette fois, le lui rend. Belle image que cette marque de respect entre les deux lutteurs. Sans lâcher prise, Christian demande un micro, et se place devant ses deux adversaires. Il lance son bien à Jericho, qui le rejoint rapidement.

Y2J : On a suffisamment tapé sur l’oiseau rare pour ne pas admirer son talent, en ces heures sombres. Christian est debout. Vivant. Premier hommage à lui rendre : il a survécu à un déluge de critiques, surmonté les instants de doute et les moments au tribunal. Je ne suis pas un de ses meilleurs amis, mais le fait est que nous sommes deux des plus grands, et l’univers de la WFA en témoigne. Nous avons pliés. Nous n’avons jamais rompu. Nous sommes debout. Immenses. Et ce Royal Rumble permettra de rappeler à beaucoup l’importance qu’occupent Christian et Chris Jericho dans cette industrie. Nous ne nous battons pas contre vous. Nous nous battons pour nous. On nous a souvent dit que nous ne pourrions pas revenir. Que plus jamais nous ne pourrions remettre un pied dans un ring. Nous sommes la. Le titre, c’est demain ? Ce soir ? Voyons voir…

Christian lâche alors le bras d’Air Bourne, et se poste tout à côté de Jericho. Ils semblent attendre la venue des adversaires, comme s’ils connaissaient déjà le dénouement du match. Dans un dernier effort, Bourne appelle la foule, et fonce sur Jericho ! Il tente de lui porter un coup de pied circulaire, rapidement contré par le King of Bling Bling qui se retourne, attend son adversaire… Codebreaker ! Codebreaker ! Il est placé ! Evan s’écroule tête la première au sol, avant que LionHeart ne le relève. Il hurle alors à Captain Charisma de prendre de la hauteur. Toujours aucune réaction de Kaval, entouré depuis plusieurs minutes par des médecins de la WFA. Y2J se positionne, et soulève Bourne pour partir en suplex ! Non ! Il maintient la prise en l’air, à la David Hart Smith ! Christian est maintenant sur le haut du turnbockle. Il fait signe à son partenaire de se tourner, pousse un cri ravageur et Cross body ! Crossbody en plein sur Bourne, incroyable geste des deux hommes ! Bourne s’effondre et se retrouve dorénavant allongé sur le tapis, sur le dos. Il n’en faut pas plus pour que l’Ayatollah of Rock’N’Rolla se mette à courir en direction des cordes, s’élance pour un Lionsault ! Lionsault ! C’est probablement la fin de ce match ! Oui ! Non ! Tout va très vite, et les deux canadiens ne semblent pas en avoir terminé ! Christian s’agenouille maintenant en face de Bourne, le regarde quelques secondes et porte un Sharpshooter ! Sharpshooter ! Le Chihuahuaman hurle autant qu’il le peut, mais n’abandonne pas. Par fierté, sans doute, vu que nous sommes dans un Last Man Standing, mais ses bras ne bougent pas. Jericho se positionne, prend les bras de… Non ! Pas ça ! Il… The Walls ! Y2J nous sort une espèce de Walls inverse qui plie littéralement le jeune lutteur en deux ! Quelle image, et quel travail de cette nouvelle équipe ! Ils ne lâchent pas la prise, et les hurlements de Bourne se font de plus en plus rare ! Ça y est ! Cette fois, ils stoppent l’action ! Evan ne bouge plus, il n’a plus la force… L’arbitre commence le décompte ! 1... 2... 3... Aucune réaction ! 4... 5... Kaval ne bouge toujours pas ! 6... 7... Mais… toujours rien ! Non… 8... 9... Pas comme ça ! 10 ! C’est terminé ! Le match est terminé ! Nouveaux champions !




Stephanie Mcmahon : And the winners... and the Neeeeew WFA Tag Team Champions... Chris Jericho and Christiiiiian ! ! !


C’est incroyable. Des centaines de fans exultent, d’autres sont en larmes. Sobrement, les deux canadiens ne pipent pas mots, et se contentent de récupérer leurs biens. Christian tente de venir aux nouvelles d’Evan Bourne, toujours inconscient. Et pour Kaval, n’en parlons pas… Pas de célébration avec le public, pas de chichi, pas de blabla… Seul Stephanie Mcmahon applaudit fièrement ses nouveaux champions. Elle monte à présent sur le ring, et lève fièrement les bras de ses nouveaux poulains. Elle ne semble pas en avoir terminé avec les SMAC. Elle glisse quelques mots à l'oreille de Jericho, qui retrouve son célèbre sourire sadique. Il s'approche de Bourne, au sol, et le relève rapidement. Il... Il pousse le Chihuahuaman en direction de Stephanie qui lui porte une corde à linge ! Cette fois, c'est une immense bronca qui inonde les gradins ! Hilare, elle ordonne aux médecins, autour de Kaval, de quitter les abords du ring. Il ne reste bientôt plus que les anciens et les nouveaux champions avec elle. L'Alpha Female se penche sur le corps éteint d'Air Bourne et... non.. Elle lui ôte son masque ! Christian, Captain Charisma en fait de même pour Kaval ! Les SMAC ne sont plus ! C'est une véritable révolution auquel nous assistons en ce moment même !! Jericho et Christian, ensemble, grimpent maintenant chacun sur un turnbockle, et lèvent fièrement leurs ceintures, ainsi que les masques en l'air. Dans la salle, c’est un sentiment à la fois de joie et de consternation. Deux matchs fabuleux, mais un dénouement que personne n’attendait. Et qui risque fort de laisser des traces dans le microcosme de la WFA…


Matt Striker : Je n’en reviens pas, Jim. J’ai du mal à y croire. Ils sont de retour.

JR : Je crois que nous ne sommes pas au bout de nos surprises ce soir, Matt. Autant vous dire que cette victoire va faire couler beaucoup d’encre sur les réseaux sociaux ce soir !

Striker : Pour une fois je suis bien d’accord avec vous. Et je ne serais pas étonné d’avoir des nouvelles de mon ex-femme ce soir, Jim. Elle était fan de notre bon Captain Charisma. Combien vous pariez qu’elle va me le foutre sous le nez d’ici quelques minutes ?

JR : Votre ex-femme ? Ce n’est pas elle justement qui avait couché avec Christian, d’où la rupture ?

Striker : (…) P… Espèce de… Fils de… Pub !


Booker : TS17
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meryhor
VIP
avatar

Messages : 3382
Age : 29
Localisation : Département des psychoses maniaques
Humeur : Fâkhr Rises

MessageSujet: Re: WFA Royal Rumble 2012   Dim 27 Mai - 22:04

Shocked HOLY SHIT ! THEY'RE BACK Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MrCoffeeInTheBank
Champion
avatar

Messages : 1592
Age : 28
Humeur : caféiné

MessageSujet: Re: WFA Royal Rumble 2012   Dim 27 Mai - 22:06

YYAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH
*a un orgasme*

Christian!!!! Jerichooooooo!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nak
Pénélope du forum
avatar

Messages : 2338
Age : 26

MessageSujet: Re: WFA Royal Rumble 2012   Dim 27 Mai - 22:10


YES !


Vous nous avez enterrés trop vite. Vous nous avez oublié trop vite. Nous sommes les meilleurs au monde dans ce que nous faisons, et revenir en mettant fin à cette imposture véritable que constituait le règne des SMAC est un pur délice. Une nouvelle ère commence.


WFA TAG TEAM CHAMPIONS ! YES ! YES ! YES ! YES !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Onclesam64
VIP
avatar

Messages : 10212
Age : 29
Localisation : au 7ème ciel avec Beth, Nattie, Serena et Daffney
Humeur : Pourriture communiste !

MessageSujet: Re: WFA Royal Rumble 2012   Dim 27 Mai - 22:10

OMFG !

J'ai bien fait de pas scroller trop vite pour pas gacher la surprise^^

Les SMAC auront eu un joli règne tout de même

_________________


Palmarès WFA:
 

Récompenses:
 



Dernière édition par Onclesam64 le Dim 27 Mai - 22:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Godot
Hall Of Famer
avatar

Messages : 4724
Age : 27
Localisation : Dans le TARDIS.

MessageSujet: Re: WFA Royal Rumble 2012   Dim 27 Mai - 22:12

Alors là je ne m'y attendais absolument pas ! Shocked
En tout cas, bravo aux nouveaux champions qui seront dure a détrôner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SwantonBomb
Head Booker
avatar

Messages : 1776
Age : 23

MessageSujet: Re: WFA Royal Rumble 2012   Dim 27 Mai - 22:13

Quelle honte faire perdre les Beer Money... Scandale !!! Vive les Beer Money ! Vive Bobby ! Vive James !

Bon au moins les SMAC ne sont plus champions Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sharpshooter
VIP
avatar

Messages : 6431
Age : 27
Humeur : Can it wait for a bit? I'm in the middle of some calibrations

MessageSujet: Re: WFA Royal Rumble 2012   Dim 27 Mai - 22:18


F**K YEAH!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Au sommet, à nouveau.
Avec Jericho, nous avons eu des différends, des heures difficiles, une rivalité acharnée, mais tout comme moi, il ne méritait pas le traitement qu'on nous a réservé. Merci à Stephanie d'avoir ouvert les yeux et fait le choix de la raison en nous donnant l'occasion de montrer à nouveau que nous sommes irremplaçables à la WFA. Comme l'a dit mon compère et nouveau partenaire, une nouvelle ère commence.

WE ARE THE NEW WFA TAG TEAM CHAMPIONS!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gbacca
Administrateur
avatar

Messages : 10301
Age : 32
Localisation : Trou de baal de Jabba le Hutt
Humeur : Fakhr/Nature Touch

MessageSujet: Re: WFA Royal Rumble 2012   Dim 27 Mai - 22:21

** DING DING DING **

Justin Roberts : Our next contest is set for one fall and it is for… the Pure Championship !


“ Introducing first, the challenger, from Parkland, Washington, weighed in at 185 pounds, the Aerial Emperor, JACK EVANS ! ”

Sous une très belle pop, bandana et casquette à l’envers sur la tête, Jack Evans fait son apparition sous l’écran géant. Il lève les bras bien haut et de brèves explosions interviennent à sa gauche et à sa droite. Il chauffe la foule avec de grands gestes, puis il sautille sur place avant de piquer un sprint en direction du ring, il glisse sous la corde, et enchaine quelques mouvements de breakdance qui ravissent la foule ! Jack monte sur le montant de coin où il prend une pose malicieuse. Il finit par jeter sa casquette dans le public et des fans se la disputent. « Lose Yourself » d’Eminem est coupée. Evans parachève son échauffement.


“ And his opponent, from Marieville, Quebec, Canada, weighed in at 240 pounds, he is the Pure champion, Mr. Wrestling, KEVIN STEEN ! ”

Le québécois est accueilli par une belle ovation, même si beaucoup de jeunes fans le huent. Kevin Steen, ceinture sur l’épaule, arbore sa tenue traditionnelle noire, rouge et blanche. Il n’a aucun regard pour la foule ou les fans. Dans sa bulle, il se dirige d’un pas nonchalant vers le ring, toute son attention se porte sur son adversaire. The Antichrist of Pro Wrestling grimpe les marches de l’escalier en métal, passe les cordes et vient se planter juste devant Evans. Steen brandit le Pure Championship les yeux plongés dans ceux de Jack… puis il mord le nez de son adversaire !!! OMG ! Evans se dégage et recule en se tenant l’orifice nasal. L’arbitre Mike Chioda réprimande Steen mais ce dernier l’ignore et arbore un sourire satisfait. Il tend vaguement la ceinture à l’officiel, qui s’en saisit avant de la montrer à la foule. Evans passe derrière Chioda et se jette sur Steen ! L’arbitre n’a d’autre choix que de valider le début du combat !


Pure Championship : Kevin Steen © VS Jack Evans


** DING **

Wrestling’s Worst Nightmare se retrouve au tapis avec son challenger sur lui. Un déluge de coups de poing s’abat sur le champion ! L’arbitre intervient et commence le compte de cinq… Evans s’arrête à temps puis il court vers les cordes opposées et revient avec un Baseball Slide qui éjecte Steen à l’extérieur du ring. The Aerial Emperor repart aussi sec cordes opposées, prend de la vitesse, se dirige vers l’angle du ring, bondit sur la deuxième corde puis la troisième corde pour ensuite s’élancer dans les airs pour un Corkscrew 450 Splash sur le champion à l’extérieur du ring !!! Holy shit ! La foule a explosé ! JR et Matt Striker multiplient les superlatifs dans leurs commentaires et les replays se succèdent. Chioda compte les deux hommes. A « 6 », Evans est debout. Il donne de petites gifles à Steen puis le relève et le ramène dans le ring avant de l’y rejoindre. Figure Four Necklock portée sur le champion : lorsque l’arbitre demande à Steen s’il veut abandonner, ce dernier lui répond d’aller se faire foutre… et parvient à déplacer son corps pour placer le bout de sa botte sur la première corde. Chioda ordonne à Evans de retirer ses jambes du cou du champion et ce dernier obtempère.

Steen toussote puis frappe le ring d’un poing rageur. Il se remet debout et fonce sur le Prince of Parkland qui l’accueille avec un bras à la volée ! Le québécois revient à la charge et c’est un nouveau bras à la volée de Jack ! Steen enrage et se précipite encore sur Evans et c’est encore un Arm Drag, non ! Steen contre et porte un tour de hanche à son adversaire avec une Somersault Legdrop dans la foulée ! Le champion tente le premier tombé de ce combat : 1… 2… et dégagement du challenger. Steen frotte son avant-bras sur le visage d’Evans tout en le lançant quelques piques verbales puis c’est un Rear Naked Choke appliqué par Mr. Wrestling. The Aerial Emperor est en mauvaise posture… mais il tient bon et finit par trouver la force de se mettre debout malgré la pression exercée autour de son cou. Les encouragements du public stimulent Jack et il saisit la tête du Pure champion avant de se laisser tomber au tapis : c’est une sorte de Stunner et le canadien relâche le challenger sous l’impact ! Evans est le premier debout, il fonce vers les cordes pour le Lionsault qui passe ! Evans reste toutefois en mouvement et part en roulade arrière jusqu’aux cordes, sur lesquelles il rebondit. Avec ses formidables appuis, Evans effectue une Standing Shooting Star Press ! NON ! Steen a mis les genoux ! The Prince of Parkland s’est empalé dessus. The Antichrist of Pro Wrestling s’empare des jambes de son adversaire et les écarte pour un vicieux Belly Stomp. Steen enchaine sur un Elevated Boston Crab fermement verrouillé. Evans est plié en deux, il grimace de douleur… mais il ne capitule pas ! Il rampe lentement mais sûrement vers les cordes…

Evans s’arrête net, la douleur devient trop forte, il se prend la tête à deux mains… l’arbitre ne cesse de lui demander s’il veut abandonner mais Jack l’ignore. Il se concentre sur les cordes… il pousse un cri, rassemble son courage et rampe pour combler la distance qui le sépare des câbles : ça y est ! Il a saisi la première corde. Le Wrestling’s Worst Nightmare attend le compte de quatre de Mike Chioda pour mettre un terme à la prise de soumission. Jack se laisse tomber à l’extérieur du ring. L’officiel commence à le compter, mais le champion l’écarte doucement avant d’aller rejoindre Evans. Le canadien relève « Jumpin’ Jack », lui fracasse la face sur la barrière de sécurité, puis sur le tablier du ring. C’est ensuite un body slam. Chioda compte « 4 ». Steen s’empare des jambes de son adversaire et commence à tourner sur lui-même : le haut du corps d’Evans décolle du tapis de sol… le québécois continue à tourner, tourner… « 6 »… et tourner puis il… OH MY GOD ! Il a lâché Jack au niveau du poteau en acier trempé ! Quelle collision ! Et il sourit ! Steen est content de lui alors que le highflyer gît inanimé au pied du ring. Les fans sont inquiets pour le challenger. Le champion se glisse dans le ring et va s’adosser au turnbuckle le plus proche. L’arbitre reste interdit quelques instants, puis il reprend son compte : il en est à huit ! Evans n’esquisse toujours pas le moindre mouvement… « NINE ! »… le match va s’achever là-dessus… que nenni ! Steen a sauté à l’extérieur du ring. Chioda doit recommencer à zéro. « I’m gonna eat you alive in the ring, Jack ! I’m gonna tear you apart ! » proclame le Pure champion.

Le québécois relève son adversaire et Powerbomb sur l’arête du ring ! OUCH ! Le dos et les côtes d’Evans doivent être en bouillie à présent. Steen pousse nonchalamment sa proie sous la première corde du ring. Conspué par des fans en ringside, le canadien se retourne vers eux et leur intime de la mettre en veilleuse avant de leur faire des doigts d’honneur. Une fois de retour sur le ring, le champion prend tout son temps, il contemple son œuvre, puis il se passe le pouce sur le cou en souriant. Il relève Evans par la tignasse… et SMALL PACKAGE ! Steen se fait surprendre et se retrouve les épaules rivées au tapis : 1… 2… il se dégage in extremis ! Fou furieux, Mr. Wrestling fonce sur Jack mais ce dernier lui assène un violent Jumping Corkscrew Roundhouse Kick ! Sonné, le champion met un genou à terre. The Aerial Emperor se relève et fonce vers les cordes pour revenir avec un Scissors Kick qui s’abat sur la nuque du québécois qui s’effondre. Evans tente le tombé : 1… 2… mais Steen décolle de justesse ses épaules du tapis. Le challenger relève le Wrestling’s Worst Nightmare et le balance dans le coin. Il prend ensuite de l’élan, effectue une roue avant de pousser sur ses pieds pour un Jumping Back Elbow Smash sur le champ’ ! Kevin s’écroule. Jack se hisse laborieusement au sommet du turnbuckle. Il chauffe la foule avant de sauter… 630° SENTON !!! NON ! Nobody’s home ! Steen a roulé au sol pour éviter l’impact, Evans s’est écrasé au tapis ! Le Pure champion rampe vers son adversaire et lui rive les épaules au tapis : 1… 2… 2,9 et dégagement du challenger. Le québécois couvre à nouveau le highflyer et place ses jambes sur la deuxième corde ! 1… 2… 3 ! NON ! Mike Chioda a ouvert l’œil et invalide le compte. Il sermonne avec autorité le champion qu’il a pris en flagrant délit de tricherie.

Après l’engueulade, The Antichrist of Pro Wrestling relève The Prince of Parkland et lui assène un Backbreaker avant de courir vers les cordes pour placer sa Running Senton Bomb ! C’est esquivé par Jumpin’ Jack qui s’est redressé d’un saut carpé ! Evans file se positionner derrière les cordes, bondit sur le troisième câble pour un Diving Double Foot Stomp sur le québécois, mais Jack enchaine de suite une Standing Moonsault juste après l’impact ! WOW ! Quelle fluidité ! Quelle aisance ! C’est une tentative de tombé : 1… 2… 2,99 et Mr. Wrestling dégage son épaule pour survivre. The Aerial Emperor enfouit son visage dans ses mains de dépit. Il croyait l’emporter là-dessus. Il relève Steen, lui balance des coups d’avant-bras et quelques coups de pied. Jumpin’ Jack projette Kevin dans les cordes et saute par-dessus le champion quand ce dernier revient vers lui la première fois, c’est un magnifique Malenko Kick de la part du challenger la deuxième fois, Steen est groggy et il titube mais il parvient de justesse à rester debout malgré tout. Evans reprend de l’élan et bondit sur le champion pour le Monkey Flip ! Le Wrestling’s Worst Nightmare retombe lourdement sur le dos. The Prince of Parkland part vers le coin du ring et se hisse au sommet du turnbuckle. Quand Steen est debout et se tourne vers son adversaire, Evans fond sur lui pour un spectaculaire Dragonrana avec tombé !!! Les fans retiennent leur souffle et Chioda se précipite au tapis : 1… 2… et pas trois car le champion contre avec une tentative de tombé de son cru : encore un compte de deux ! Jack trouve le moyen de river à nouveau les épaules de l’Antichrist of Pro Wrestling : 1… 2… le québécois renverse encore la situation et à nouveau c’est un compte de deux ! Mike Chioda ne sait plus où donner de la tête mais les deux lutteurs mettent un terme à leur duel de combinaison de tombés.

Ils sont debout à présent et ils s’échangent des coups de poing dans une salle chauffée à blanc ! Kevin Steen prend l’avantage et s’empare à deux mains de la tête de son adversaire pour lui asséner une série de coups de boule. Le détenteur du Pure Championship balance ensuite The Aerial Emperor dans le coin. Les atémis s’abattent sur le torse de Jack. Puis Steen enfourche son adversaire et l’installe en position de Tree of Woe (tête en bas) dans le coin. Les jambes bien coincées en haut du turnbuckle, Evans encaisse des coups de pieds à l’abdomen et au buste. Le Wrestling’s Worst Nightmare recule à l’autre bout du ring, montre ses majeurs dressés à tout le monde et se précipite vers le challenger pour un Low Dropkick en pleine tête ! Evans ne bouge plus. Steen décroche les jambes de son adversaire et celui-ci s’écroule. Le québécois désigne aux fans la « dépouille » d’Evans, railleur. Le Pure champion s’en empare et installe Jack sur ses épaules en Fireman’s Carry ; il se place au centre du ring et exécute son F-Cinq ! C’est sa propre version du F-5 de Brock Lesnar. « GAME OVER ! » s’extasie le champ’ avant de couvrir son adversaire. 1… 2… 2,99 et dégagement à l’ultime dixième de seconde de Jack Evans !!! Les fans sont extatiques et Steen est sur le cul. Les yeux agrandis par la surprise, la bouche grande ouverte, le canadien se prend la tête à deux mains, s’ils n’avaient pas les cheveux si courts, il se les arracherait ! Steen saisit l’arbitre par le col et l’engueule, lui disant que c’était un compte de trois… mais Mike Chioda crie le plus fort et ne se laisse pas démonter : il se défait de la poigne de Mr. Wrestling et le repousse avant de montrer son maillot d’arbitre et de le menacer de disqualification. Steen sourit avant d’expulser un gros crachat à l’extérieur du ring.

Kevin Steen relève Jack Evans et place sa tête entre ses jambes : c’est parti pour le Package Piledriver ! NON ! The Prince of Parkland se dégage, donne des coups d’avant-bras au champion puis un coup de pied à l’abdomen ! Jack exécute un Bridging Fisherman Supex ! Steen est en danger : 1… 2… mais le Pure Champion décolle son épaule avant que Mike Chioda n’ait frappé le ring une troisième fois. Le highflyer relève le québécois, lui attrape les bras et c’est un splendide Armtrap Neckbreaker ! Au lieu de tenter le tombé, il prend la direction du turnbuckle le plus proche. Il grimpe doucement, éprouvé par ce combat, mais voilà le champion qui le rejoint ! Les deux hommes s’échangent des coups, après une manchette à l’européenne, le challenger est à deux doigts de chuter et Steen en profite pour s’emparer de lui. OMG ! Debout sur la deuxième corde, le canadien a pris Jack en position de Vertical Suplex, il va tenter le Falcon Arrow depuis le deuxième câble ? Oui ! NON ! Evans donne des coups de genoux sur le crâne de Steen et cela lui permet de basculer son corps : Evans retombe debout à l’intérieur du ring et… Pelé Kick sur l’Antichrist of Pro Wrestling qui est KO, assis en haut du montant de coin ! Evans prend quelques pas d’élan, court et saute sur la troisième corde juste à côté du turnbuckle et prend la tête de Steen entre ses jambes : SPRINGBOARD TOP ROPE HURRICANRANA !!! JR et Matt Striker explosent à la table des commentateurs, clameur dans la salle ! Quelle manœuvre ! Jack Evans se remet debout à l’aide des cordes. Il titube vers le corps de Kevin Steen, tombe à genoux et le couvre : 1… 2… 2,99 ! Dégagement réflexe du québécois qui stupéfait tout le monde ! Quelle résistance !
The Aerial Emperor ne se déconcentre pas, il relève Steen et c’est un enfourchement pour… THE EVANS DRIVER !!

C’est terminé ! Steen ne peut pas s’en sortir… Mais ?! Le champion a roulé et a chuté à l’extérieur du ring ! Evans demeure à genoux désemparé. Le public l’encourage dans une ambiance de folie. Jumpin’ Jack se remet debout lentement, il s’abreuve de la ferveur des fans. A l’extérieur du ring, Kevin Steen, ahuri et perdu, étreint la barrière de sécurité et tente de se redresser fébrilement… La foule scande le prénom du challenger, une lueur désespérée dans ses yeux, Evans observe le Wrestling’s Worst Nightmare s’aider de la barrière pour se remettre debout. Le highflyer court vers les cordes opposées, il prend de la vitesse… Steen se retourne et voit Evans bondir sur la troisième corde pour s’élever dans les airs, exécuter une vrille et retomber dans sa direction ! OMG ! Le champion a fait un pas de côté ! Jumpin’ Jack s’est abattu sur la barrière de sécurité !!! Il a pu amortir le choc avec ses bras mais il a le souffle coupé et SUPERKICK ! SUPERKICK DE STEEN ! Evans est allongé au sol, les bras en croix. Mr. Wrestling reprend ses esprits. L’arbitre commence à compter les deux hommes. 1, 2, 3… Steen se dirige vers le challenger, le relève et l’installe sur le tablier du ring. « I’m gonna terminate you, Jack ! » … 6… Le québécois grimpe sur le tablier, agrippe l’encolure de son adversaire et... HOLY SHIT ! DOUBLE ARM DDT sur la partie la plus dure du ring ! Evans est KO… 8… Steen envoie un baiser aux fans qui soutenaient le challenger et qui sont maintenant sous le choc. Le Pure Champion tire sur les jambes de Jack et le ramène à l’intérieur du ring. Il le relève et Fisherman Buster onto the Knee !!! Wow ! « You know what ? I can fly too ! Motherfucker ! » lâche le canadien. Alors que l’on pensait que le champion allait parachever son oeuvre avec le Package Piledriver, le voilà qui se poste au sommet du turnbuckle… et c’est une DIVING MOONSAULT !! Et c’est le tombé : 1, 2, 3 !

** DING DING DING **

Justin Roberts : « Ladies and gentlemen, here’s the winner of this match… and STILL the WFA Pure champion : KEVIN STEEN !!! »



Mike Chioda remet la ceinture à Mr. Wrestling et lui lève le bras brièvement avant d’aller prendre des nouvelles de Jack Evans, qui reste inconscient au centre du ring. Trois soigneurs débarquent des coulisses pour venir s’occuper du spectaculaire highflyer. Steen, épuisé, quitte le ring en arborant un sourire de satisfaction. Il prend le chemin des coulisses, ceinture sur l’épaule sans prêter attention aux fans, qu’ils l’acclament ou qu’ils le huent.

JR : Belle victoire de Steen !

MS : J'allais le dire !

JR : Vous l'aimez ?

MS : Non !

JR : Pourquoi vous êtes contents alors ?

MS : C'est le retour de Jericho et Christian qui m'émoustille. Tout est beau maintenant.

JR : Trish s'en va !

MS : Nooooooooooooooooooooon !

Booker : Tombstone

_________________
WFA:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clown Bastard
Prisonnier Politique
avatar

Messages : 6690
Age : 27
Localisation : Pays Catalan

MessageSujet: Re: WFA Royal Rumble 2012   Dim 27 Mai - 22:23

J'était au courant de leur retour... mais j'ai quand même eu un putain de Mark Time ! Félicitation au nouveau champions par équipe ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SwantonBomb
Head Booker
avatar

Messages : 1776
Age : 23

MessageSujet: Re: WFA Royal Rumble 2012   Dim 27 Mai - 22:29

Je dois l'avouer Steen me fait une sacré impression depuis les débuts de WFA Smackdown.
Chapeau pour ce très bon match qui me permet de découvrir encore plus des catcheurs que je ne connais pas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gbacca
Administrateur
avatar

Messages : 10301
Age : 32
Localisation : Trou de baal de Jabba le Hutt
Humeur : Fakhr/Nature Touch

MessageSujet: Re: WFA Royal Rumble 2012   Dim 27 Mai - 22:39

Match WFA Royal Rumble du 27 mai 2012

Match simple entre Randy Orton (SwantonBomb) et Alberto Del Rio.


Roberts : The Following Contest is scheduled for one fall !

Roberts : Introducing at this time, Alberto Del Rio’s personnal ring announcer, Ricardo Rodriguez.



Rodriguez : Senores y Senoras, es un honor para mi de introducir el grandissimo General Manager de Smackdown! El hombre que compra el mundo! El candidato del pueblo! La persona que los ofreca un espectaculo de gran qualidad semana después semana. El patron ! Albertooooooooooo Del Riiiiiiiiiiiiooooooooooooo!!!!!!!!!

Del Rio se présente sur la rampe avec une Ferrari California 2012 valant 185.000 € en klaxonnant à tout va. Il tape dans les quelques rares mains tendus à sa sortie de voiture, se sentant observé, Del Rio se force à être gentils avec eux même si l’expression de son visage montre le contraire. Il grimpe sur la rampe, fait sa pose depuis la pluie dorée et se rend vers le ring d’un pas nonchalant tout en regardant dans son dos.

Roberts : And his opponent , …



Roberts : From St Louis, Missouri, weighed at 245 pounds, he is Mister Money In The Bank, Randy Orton.
Orton arrive sous de copieux sifflets du public, mallette à la main. Sans un regard pour le public, il s’avance d’un pas lent, donne sa mallette à l’officiel et grimpe sur le Turnbuckle. Le public hurle des ‟ Looser” et ‟You always fail to cash” à l’encontre d’Orton.
*Ding, ding, ding*
Les 2 hommes s’observent en tournant dans le ring mais aucun des deux ne semble vouloir lancer les hostilités. Après une bonne trentaine de secondes, c’est Del Rio qui porte un coup de pied dans l’abdomen de Randy qui se réfugie dans le coin. Del Rio coince Orton dans ce même coin et commence une série de coup de bélier, la Vipère tente de se dégager en portant des coups d’avant-bras sur le dos du mexicain, ce qu’il parvient à faire et renverser la situation. C’est au tour de Del Rio de subir dans le coin, des stomps dans les genoux, dans l’abdomen qui assied Alberto. Mr MITB prend de l’élan et coup de genou dans la tempe ! Première tentative de tombé d’Orton pour un compte de 1, Randy attrape Del Rio par la nuque pour le relever, écrasement de la tête sur le coussin du coin qui fait tomber l’aristocrate à la renverse. L’Apex Predator s’élance dans les cordes et Knee Drop ! Del Rio se relève péniblement et va à la rencontre d’Orton qui semble avoir le contrôle sur le match. Coup de pied de mule dans l’abdomen d’Orton, suivi d’un coup de boule qui l’envoie dans le coin. Del Rio recule et s’élance vers le coin, il prend appui sur la seconde corde et Enzuigiri ! Orton roule vers l’extérieur pour reprendre ses esprits, Del Rio se fait arrêter par l’arbitre dans sa tentative pour le rejoindre, Dropkick de Ricardo dans la face d’Orton ! L’arbitre n’a rien vu au contraire de Del Rio! Le mexicain grimpe alors dans le coin et prend la pose sous les huées du public, Ricardo demande alors un micro et gueule ‟Alberto Del Riiio, Alberto Del Riiio, Alberto Del Riiio″ Alberto tourne alors la tête vers son employé et lui fait un clin d’œil. L’arbitre commence son compte.

Orton rentre aisément à 5 sur le ring et regarde L’Essence Of Excellence avec un regard hargneux sans doute à cause du coup de Ricardo, Randy court vers Del Rio et Takedown suivi de coups de poings sur le crâne. Il est déchainé, même l’arbitre ne parvient pas à les séparer, Orton prend alors du recul et observe le GM de Smackdown se relever. Standing Dropkick de la vipère ! Il monte sur la troisième corde et Legdrop, tentative de tombé, 1…2… Non ! Del Rio se dégage à 2 ! Orton soulève alors Alberto mais ce dernier passe derrière Orton et Double Knee Backbreaker ! Coup de pied dans le flan de Randy qui l’allonge au centre du ring, Del Rio passe alors de l’autre côté des cordes et Slingshot Senton. Le GM attrape le bras de l’Apex Predator et se place pour le Cross ArmBreaker mais Randy utilise son pied et le repousse, il se relève d’une traite et Scoop Slam ! La vipère crie des Get up ! Get up ! au mexicain, il l’attend de pied ferme. Il se ravise et traine l’aristocrate la tête sous les cordes et attrape ses jambes, coup du boomerang qui se transforme en guillotine, la glotte de Del Rio est écrasée sous le choc, Ricardo tire son patron hors du ring et l’aide à reprendre ses esprits. Orton mécontent des agissements de Ricardo sort du ring furibond, Clothesline sur Del Rio ! Orton est maintenant face à face avec Ricardo, RKO !!!!! Ricardo est maintenant allongé en ringside. L’arbitre ordonne à Randy de remonter sur le ring de suite, ce qu’il fait sourire aux lèvres.

L’arbitre est à 6 lorsque le mexicain se retrouve debout, un coup d’œil sur son acolyte puis remonte sur le ring. Orton l’attend de pied ferme, il s’élance sur Del Rio mais ce dernier esquive et coup de pied dans l’abdomen et DDT ! Alberto le redresse, le prend sur ses épaules en Fireman’s Cary et Fireman’s Cary Gutbuster, tentative de tombé, 1…2…2,5 ! La vipère est toujours dans le match, Le GM s’approche de lui, Roll Up de Randy, 1…2… non dégagement ! Les 2 hommes sont à genoux et s’observent, se relèvent presque en même temps et contact entre les 2, remporté par Orton, Front Headlock, il passe derrière lui et Combo ! Orton vient de porter sur combo neckbreaker/backbreaker sur Del Rio qui se roule dans tous les sens au centre du ring, il roule vers le tablier et s’aide des cordes pour se redresser. Randy ne compte pas le laisser se redresser, il s’approche et le tire par-dessus la seconde corde, Spike DDT du Legend Killer ! Il est prêt à en terminer, il rampe sur le tapis du ring en frappant des poings en attendant que l’Essence Of Excellence se remette debout. Del Rio a du mal mais y parvient quand même, RKO d’Orton ! Non Del Rio le repousse dans les cordes et Step Up Enzuigiri ! Orton s’écroule sur la seconde corde, Del Rio s’élance et Vient s’agenouiller sur le dos d’Orton qui l’étouffe contre la corde. L’arbitre commence le compte, Alberto s’extirpe des cordes à 3 en montrant ses mains à l’arbitre pour bien signifier qu’il ne tenterait plus rien pour l’instant. Ricardo qui s’était remis du RKO de tout à l’heure vient coller une droite sur Orton qui tombe sur le ring.

L’aristocrate relève donc Orton et Falling Front Slam ! Tentative de tombé, 1…2… non ! Del Rio a le visage dans ses mains, il commence son travail de sape sur le bras gauche de Randy, ArmLock et des coups de coude sur le coude d’Orton pour affaiblir son bras. La prise est maintenue pendant 2 bonnes minutes mais la vipère parvient à se relever et enchaîne avec des coups de poings dans le ventre du mexicain, puis une droite puis une seconde, puis une troisième avant que Del Rio ne riposte par un coup de boule qui le fait reculer. Alberto s’élance vers Orton mais ce dernier l’accueille avec un Clothesline monumentale, enchainée par une seconde mais la troisième est esquivée par Del Rio qui se projette dans les cordes, Spinebuster d’Orton ! Tentative de tombé, 1…2…2,5, Del Rio soulève l’épaule ce qui fait casser le compte du ref’. Randy vient susurrer quelques mots doux à l’oreille de l’arbitre mais pendant ce temps, Alberto se retrouve dans le dos du Legend Killer, il l’attrape par la taille et Bridging German Suplex, 1…2…2,8 Orton se dégage de la pression d’Alberto ! Ricardo vient baragouiner quelques mots en espagnol à l’arbitre mais ce dernier lui intime de retourner près de la table des commentateurs, ce qu’il fait en marmonnant dans ses dents. Les 2 protagonistes sont couchés au centre du ring, Orton est le premier à se relever mais Del Rio lui applique un Kick dans le bras meurtri par les nombreuses attaques subies, Alberto est debout, il se rue vers son adversaire, lui tend le bras gauche et Double Knee Armbreaker !!! Orton hurle de douleur, il se tortille et se masse le bras endolori sous les yeux plein de malice de l’aristocrate mexicain.

Del Rio continue d’insulter copieusement Randy qui est toujours à genoux au centre du ring en train de se frotter le bras en ayant toujours un œil sur son adversaire. Del Rio se projette dans les cordes et veut lui mettre un coup de pied dans la tempe mais Randy esquive en se couchant au sol mais ne peut pas voir venir le contre coup, Splash sur le dos de la vipère ! Del Rio se redresse et fait le tour du corps de Randy en attendant qu’il ne montre une faille dans sa défense, Orton commence à bouger et Del Rio le prend en Front Facelock et s‘apprête à lui porter son Cross Armbreaker, l’enchainement est lancé, mais Orton parvient à repousser Del Rio vers le coin, ce dernier se retourne et se lance vers Orton, RKO !!!!!!! Orton vient de coucher Del Rio grâce à sa célèbre prise, il se couche sur le mexicain 1…2…3 nooooon ! Del Rio a réussi à attraper la corde ! Orton a le regard dans le vide, on peut cependant y lire : même si mon RKO n’a pas réussi à le faire gagner, que pourrais-je faire ? Orton secoue la tête frénétiquement comme si il s’était endormi. Il se redresse et projette Alberto dans le coin, Splash ! Orton le soulève et le porte sur son épaule, Running Powersalm qui claque contre le tapis du ring ! Orton recule en se mouvant comme un serpent, il commence à baver, ce trait de bave qu’il essuie avec son bras l’excite, Del Rio commence à reprendre ses esprits et se retrouve à quatre pattes. Orton se relève d’une traite et s’élance vers Del Rio, PUNT KICK !!!!!! Le pied du Legend Killer est venu fracasser le crâne du mexicain, qui est désormais sur le dos avec le regard dans le vide, Randy tire après le bras et la jambe gauche de l’Essence of Excellence et se couche sur lui, 1…2…3 !

*Ding, ding, ding*



Roberts : Here is your winner, Mr MITB, Randy Ortooooon !

Randy récupère sa mallette et grimpe sur le turnbuckle. Il la soulève bien haut, puis redescend d’un bond. Il se dirige vers la rampe lorsqu’il voit Ricardo Rodriguez auprès de son patron qui supplie les médecins de s’en occuper au plus vite, Orton se rapproche de lui ce qui fait reculer Rodriguez vers le coin, son expression faciale a changé à la vue de L’Apex Predator, Ricardo lui fait signe de l’épargner. Orton sourit puis descend du ring et retourne vers les coulisses.

JR : Bigre Del Rio est complètement Out !

MS : Bigre ?!

JR : Oui j'aime ce genre de mots désuets !

MS : Désuets ?!

JR : ça a l'air sérieux pour Del Rio ! Les médecins accourent autour de lui !

MS : Oui après l'Undertaker, c'est Del Rio. Orton a achevé les deux anciens rivaux de l'année dernière.

JR : Ce type est malsain !

Booker : François

_________________
WFA:
 



Dernière édition par Gbacca le Dim 27 Mai - 22:43, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Godot
Hall Of Famer
avatar

Messages : 4724
Age : 27
Localisation : Dans le TARDIS.

MessageSujet: Re: WFA Royal Rumble 2012   Dim 27 Mai - 22:40

Très content pour Kevin Steen qui est très bon pure champion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SwantonBomb
Head Booker
avatar

Messages : 1776
Age : 23

MessageSujet: Re: WFA Royal Rumble 2012   Dim 27 Mai - 22:49

Del Rio, done
Next...

Très très bon match François Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JoMo Styles
EC3
avatar

Messages : 876
Age : 19
Humeur : On mange quoi ?

MessageSujet: Re: WFA Royal Rumble 2012   Dim 27 Mai - 22:50

Tres bon match les bookers bravo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Godot
Hall Of Famer
avatar

Messages : 4724
Age : 27
Localisation : Dans le TARDIS.

MessageSujet: Re: WFA Royal Rumble 2012   Dim 27 Mai - 22:52

A chaque match d'Orton à la WFA, je me demande pourquoi la WWE n'a t'elle pas pu garder cet Orton là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gbacca
Administrateur
avatar

Messages : 10301
Age : 32
Localisation : Trou de baal de Jabba le Hutt
Humeur : Fakhr/Nature Touch

MessageSujet: Re: WFA Royal Rumble 2012   Dim 27 Mai - 22:59


Justin Roberts : The following contest is schedulded for one fall and is for the WFA Championship !

Introducing first the challenger, from Washington DC, weighted at 290 pounds, The Animal Batista



Batista arrive tout sourire accueilli par les applaudissements nombreux de la foule et un levé de pancarte massif. Il fait son taunt habituel tandis que les feux d'artifice résonnent derrière lui. Il tape dans les mains de quelques fans puis se dirige sur le ring. Il saisit les cordes, les secoue en tout sens puis fait le signe de la ceinture autour de ses hanche.

Introducing his opponent, from Phoenix Arizona, weighted at 293 pounds, The Desert Destroyer and WFA Champion, Mike Knox !



Ce sont des huées massives qui accueillent le champion de la WFA. Des chants « Del Rio’s Bitch » montent même des travées. Mike Knox cependant n’en a cure. Il est terriblement concentré. Il rejoint rapidement son adversaire sur le ring lève la ceinture aussi haut que possible puis se place dans le coin opposé à celui de Batista.

Les deux hommes sont prêts, la ceinture bien gardée, l’arbitre fait signe au time keeper que la rencontre peut démarrer. La cloche sonne, c’est parti. Pas de round d’observation, Knox se jette sur Batista et Spear ! Spear d’entrée de jeu ! Kno ne perd pas de temps et enchaîne avec un tombé. Simplement deux. Knox relève son adversaire et lui met une grosse droite en pleine face, puis un gauche, et un autre, et encore une droite ! Batista est acculé dans le coin. Knox saisit la tête de Batista et lui envoie un gros coup de boule ! Et il enchaîne avec des coups de pied dans l’abdomen ! L’arbitre compte le champion qui s’arrête à 4 ! Knox envoie un regard noir à l’arbitre avant de retourner s’occuper de son challenger. Qui échange sa place avec celle du champion ! Et coup d’épaule de Batista dans le ventre de Knox ! Et deuxième ! Et troisième ! Batista essuie maintenant sa chaussure sur le visage de Knox sous les applaudissements de la foule. L’arbitre le compte. Le challenger s’arrête à quatre lui aussi. Il regarde la foule, complice, et lance un « Del Rio’s Bitch » reprit par le public. Droite de Batista ! Non ! Contrée par Knox ! Qui échange à nouveau sa place avec le champion ! Et Knox enchaîne les coups de poing dans le ventre de son adversaire avec une rapidité incroyable ! Le champion est déchaîné ! Batista est à moitié ko. Knox recule jusque dans le coin opposé. Il prend de l’élan et porte un Body Splash de toute violence à son adversaire qui tombe au sol ! Knox enchaîne avec un tombé. Simplement deux !

La foule est soulagée, mais visiblement inquiète. Le début de match tonitruant du champion n’est pas pour rassurer la foule. Knox relève son adversaire. Il le projette dans les cordes mais Batista se retient à celles-ci. Big Boot de Knox ! Esquivée par Batista. Knox a sa jambe coincée sur la troisième corde. Et Batista en profite donnant un grand coup de pied dans la jambe de son adversaire. Quel choc ! Knox se tient la jambe. Il se tord de douleur. Batista attrape la jambe droite de son adversaire, jambe déjà endommagée et la claque contre le sol à la grande joie du public ! Il répète l’opération trois fois. Batista se dirige ensuite au-dessus du visage de Knox et l’enchaîne de coups de poings jusqu’à ce que l’arbitre n’arrive au compte de quatre. Batista donne alors quelques coups de pieds dans l’abdomen de son adversaire, puis vise à nouveau la jambe droite. Batista porte un Single Leg Boston Crab au champion qui souffre énormément. 3tap Out » hurle Batista, bientôt reprit par le public. Mais Knox ne veut pas. « Tap Out Del Rio’s Bitch » hurle à nouveau l’Animal, une fois de plus reprit par la foule. Le regard de Knox change. Il semble furieux. Il pousse sur ses bras. Mais il est loin des cordes. Très loin même. Il avance cependant. Il continue d’avancer. Il va toucher les cordes… mais Batista le replace au milieu du ring. La foule exulte. Knox lève le bras en l’air. Il va abandonner. Non ! Il tente de se retourner ! Il y presque… non ! L’emprise de Batista est trop grande ! Knox ne bouge plus. L’officiel lève le bras de Knox. Il retombe aussitôt. Il recommence l’opération. Même résultat. Une troisième fois. Le bras tombe ! Non ! Et Knox rampe ! Il rampe comme un forcené ! Il lance son bras ! Il va abandonner ! Le public chante « Tap Out » à tout tête. Mais Knox attrape la corde. L’arbitre compte Batista jusque quatre.

Batista lâche la prise. Mais il reprend aussitôt la jambe affaiblie de son adversaire et la fracasse contre le sol ! Knox se tord de douleur. Batista le bloque et tente un tombé. Simplement deux ! Il en faudra plus ce soir pour battre le champion ! Batista relève Knox. Il le place entre ses jambes. Il le soulève… et Repeated Powerbomb Pin ! Quel effort de Batista ! Et quel choc pour le champion ! L’arbitre compte. Un, deux, presque trois ! Mais le champion s’est dégagé juste à temps ! L’animal regarde l’arbitre. Il fait le signe trois avec ses mains. Mais l’arbitre est formel. Simplement deux. Batista est fou de rage. Il relève à nouveau son adversaire. Il l’envoie dans les cordes. Knox rebondit sur celles-ci et Spinebuster ! Quel choc ! Nouveau tombé de Batista. Simplement deux. Le challenger enrage. Il relève son adversaire à nouveau, le dominant outrageusement. Il lui donne un coup de pied dans l’abdomen. Le replace entre ses jambes… Batista Bomb ! Batista Bomb ! Qui passe ! Incroyable ! Cette fois c’est gagné pour le challenger ! La rencontre n’aura pas duré bien longtemps ! Batista enchaîne avec un tombé. Un, deux, trois ! Non ! Dégagement incroyable de Mike Knox ! Le public conspue, Batista n’en croit pas ses yeux. Ce n’est pas possible ! Mike Knox a survécu !

Batista se tient la tête à deux mains. Il semble fou de rage. Il se relève, se place dans un coin et se prépare pour un Spear. Knox se relève, groggy ! Spear ! Non ! Big Boot de Mike Knox ! En plein dans le face de Batista qui s’est fait coupé en deux ! Le Desert Destroyer souffle un peu avant de se diriger vers son adversaire en boitant. Il le maintient au sol et lui donne des coups de poing en pleine face. L’arbitre le compte. Knox s’arrête. Il relève son adversaire et le projette dans un coin. Projection contrée ! Batista fonce sur Knox ! Coup d’épaule de Batista ! Non ! Esquivé par Knox ! L’animal s’est fracassé contre le coin du ring. Il chancelle. Knox a pris de l’élan… et énorme Body Splash ! Il a littéralement écrasé Batista. Quel choc ! Knox enchaîne par un tombé. Simplement deux ! Le champion relève son adversaire. Il le tient par le bras. Clothesline ! Il tient toujours son adversaire. Nouvelle Clothesline ! Il tient toujours son adversaire. Et coup d’épaule massif ! Knox tient toujours le bras de Batista. Il porte maintenant un arm-drag, puis se dirige sur les trapèzes de l’Animal ! C’est extrêmement douloureux ! Le challenger hurle ! Le public conspue le champion ! Batista met un genou à terre. Knox donne des coups de genou dans le dos de son adversaire. C’est visuellement très impressionnant ! Le challenger semble à la merci de son adversaire. Le deuxième genou de l’Animal touche le sol ! Knox Out ! Knox Out ! Le champion s’est mis en position en un rien de temps et a parfaitement enchaîné la soumission avec sa prise de finition ! « I’m Not Del Rio’s Bitch » hurle-t-il déclenchant plus encore l’hostilité d’une foule totalement acquise au challenger. Knox effectue un tombé. Un, deux, trois ! C’est fini ! Non ! Non ! Batista s’est dégagé in-extremis ! In-Cro-Ya-Ble !

Mike Knox n’en croit pas ses yeux. Il regarde l’arbitre, puis Batista, puis l’arbitre, puis le challenger avant de se jeter sur l’Animal ! Il rue de coups de poings son adversaire. L’arbitre courageux, parvient à l’empêcher de massacrer littéralement l’Animal qui saigne ! Le front de Batista est ouvert ! L’officiel engueule Mike Knox. Il lui demande de se calmer. Batista en profite pour glisser en dehors du ring. Il va se reposer contre les barricades où il reçoit le soutient des fans. L’arbitre se dirige vers Batista et le compte. Knox quitte alors à son tour le ring. Il fonce sur Batista… non ! Sa jambe lâche ! Le travail effectué par Batista paie ! Knox est tombé quasiment au pied du challenger ! Quel aveux involontaire de faiblesse ! Vercingétorix style ! Batista arbore un grand sourire. Il saisit la jambe de Knox et la fracasse contre les tapis. L’arbitre en est à 3. Knox hurle. Batista le relève et le projette contre les escaliers ! Le choc est rude ! Les escaliers volent ! Knox s’est défoncé le genou droit ! Le champion s’agite dans tous les sens tant le choc est rude. Une fois le champion calmer, Batista place la jambe de ce dernier sur la parti basse de l’escalier. L’arbitre en est à 6. Et gros coup de pied dans la jambe du champion ! Contre les escaliers ! Batista va interrompre le compte pendant que le champion hurle.

Batista relève son adversaire. Il saisit son adversaire, le soulève et porte un Knee Breaker sur le membre affaibli du champion ! L’arbitre en est à deux. Batista saisit le crâne de son opposant qu’il projette dans un poteau du ring ! Tête la première ! Knox est ko contre le poteau ! Et Batista fracasse le crâne de son adversaire contre le poteau ! L’arbitre en est à 4. Le public compte. 1 ! 2 ! 3 ! 4 ! 5 ! 6 ! 7 ! 8 ! 9 ! 10 ! Knox saigne à son tour. Batista stoppe le compte de l’arbitre à 9. Batista remonte ensuite difficilement son adversaire, très affaibli sur le ring. Il effectue un tombé. Un, deux mais pas trois ! Dégagement réflexe du Desert Destroyer. Batista est fou de rage. Il se dirige vers les jambes de son adversaire. Ankle Lock ! Ankle Lock ! Porté ! Cette fois c’est fini pour Mike Knox ! Le champion hurle ! Quelle souffrance ! Et Batista tire le champion vers le centre du ring ! « Tap Out » hurle-t-il. Le public une fois de plus reprend Batista. Knox se débat mais ne parvient pas à avancer d’un pas ! Il tente de se retourner ! Il y parvient ! Mais Batista fait le tour avec lui, se laissant tomber à terre avant de se relever tout en portant toujours la prise ! Le public hurle des « Let’s Go Batista ». Et l’Animal claque la jambe de Knox tout en la tenant toujours. Puis il se remet en position pour l’Ankle Lock ! Mike Knox hurle ! Il bouge en tout sens ! Il essaie de se dégager mais il semble faire du surplace ! Le champion est impuissant ! Mais il n’abandonne pas ! Quel courage !

Batista, furieux, comprend qu’il n’a pas assez affaibli son adversaire et claque très violemment la jambe de ce dernier contre le sol. Batista donne alors plusieurs coups de pied dans la jambe droite de Knox, toujours impuissant. Batista relève son adversaire. Il le place entre ses jambes, le soulève… Batista Bomb ! Non ! Contré en Facebuster par Mike Knox ! Quel réflexe salvateur ! Le champion vient de sauver sa ceinture ! Le public le conspue ! Les deux hommes sont au sol. KO. L’arbitre les compte. A trois, ils commencent à bouger. Cinq, Batista est debout. Sept, Knox tente de se relever, mais sa jambe le lâche une fois de plus ! Huit, il est dans les cordes. Neuf… Knox se remet debout miraculeusement durant un bref instant avant de retomber ! Batista et l’arbitre se prennent la tête mais le match continue ! Dans le public c’est la consternation. Des chants à l’encontre de l’arbitre s’élèvent, digne d’un stade de football. Il semblerait que lui aussi soit à la solde de Del Rio qui a perdu précédemment son match. Batista traîne son adversaire au centre du ring. Il lui prend de nouveau la jambe… Figure Four Leglock ! La prise légendaire de Ric Flair ! Des « wooooo » sont hurlés dans le public ! Une fois de plus le champion souffre atrocement ! Il est coincé ! Knox lève sa main. Il n’en peut plus ! Il va abandonner. Coup de poing dans la face de Batista ! Qui ne lâche pas prise mais réplique. Le champion est séché ! Le challenger a pris le dessus. Knox a ses deux épaules au sol. L’arbitre l’a vu. Un, deux mais pas trois ! Batista et Knox sont rouges. Ils sont à bout tous les deux et forcent comme rarement. Les deux titans de la WFA donnent tout pour le WFA Championship ! Mike Knox ! Il a retourné la prise ! Batista hurle ! Et il desserre rapidement son étreinte ! Une fois de plus le champion s’est en sorti au grand dam des spectateurs présents !

Les deux hommes sont à nouveau au sol. Et l’arbitre les compte. Batista se relève à six. Il se dirige vers son adversaire. Il le place entre ses jambes. Surpassement de Mike Knox ! Surpassement de Mike Knox ! Beau réflexe du champion qui s’écroule après cet effort. L’arbitre compte à nouveau les deux hommes. Le rythme du match a clairement ralenti. Mais l’intensité est là. On sent que chaque nouveau coup peut être le dernier tant les deux hommes semblent fatigués. Knox rampe vers les cordes. Il s’aide de celles-ci pour se relever. Batista est également debout. Les deux hommes s’avancent lentement l’un vers l’autre et c’est un échange de grosse brute qui a lieu ! C’est du à toi à moi sous les « bouh » et les « yeah » de la foule ! Les « yeah » se mettent à dominer. Batista projette Knox dans les cordes. Knox rebondit contre celles-ci et Scoopslam de Batista ! Enchaîné avec un tombé ! Simplement deux ! Batista n’en revient pas. Le public non plus. Batista se relève. Il place son adversaire entre ses jambes. Il lève les mains au ciel. « It’s over Del Rio’s Bitch » ! Hurle-t-il à plein poumon à la grande joie de la foule qui l’acclame. Batista Bomb ! Portée ! Cette fois c’est fini ! Batista s’essuie les mains ! Il se baisse. Effectue le tombé. Un, deux, trois ! Nooooooooooon ! Mike Knox s’est relevé ! Mike Knox s’est dégagé ! Putain de bordel de merde comme on dit par chez moi ! Mike Knox n’a pas perdu ! Batista est presque en pleur sur le corps du champion qui n’a pas abdiqué.

Batista se relève. Il se place dans un coin du ring. Il secoue les cordes en tout sens. Son adversaire s’appuie sur les cordes. Il se relève Il chancelle. Spear ! Spear de Batista ! Quel choc ! Mike Knox s’est fait transpercer en deux ! Batista effectue un nouveau tombé. Un, deux mais pas trois ! Knox a le pied sur les cordes ! Batista se relève. Il place son adversaire sous son bras. C’est le finisher de Mike Knox ! Knox Out ! Non ! Mike Knox s’est libéré ! Il repousse le challenger. Ce dernier revient à la charge mais le champion esquive la Clothesline de son adversaire ! Batista rebondit sur les cordes, gagnant en vitesse. German Suplex de Mike Knox ! Les deux hommes sont au sol une fois de plus. Mike Knox rampe vers son adversaire. Il effectue un tombé. Un, deux et Batista met sa jambe sur les cordes ! Mike Knox se relève, lentement avec les cordes. Batista également. Un nouvel échange de droites a lieu ! Batista prend une fois de plus le dessus comme en atteste les « yeah » dans la foule ! Batista tente de porter une Clothesline, esquivée ! Knox attrape le bras de son adversaire. Il porte ensuite un coup de genou, difficilement dans l’abdomen du challenger. Puis un deuxième… Inverted Fisherman Buster ! Inverted Fisherman Buster ! Cette fois c’est fini ! Knox rampe jusque son adversaire. Il le met sur le dos, puis effectue le tombé. Un, deux…



Stephanie McMahon apparaît sur le titantron. L’arbitre se retourne et ne compte plus Batista. Stephanie se fait huer par les fans. « Monsieur Robinson », l’arbitre du match. « Hey Monsieur Robinson, il y a quelque chose que je dois dire avant que vous terminiez ce match. A propos de la relation entre Knox et Del Rio… »

Knox s’est relevé. Il a compris que le compte avait été interrompu mais ne comprend pas ce que Stephanie vient faire là. Low Blow de Batista ! Low Blow ! En plein dans les testicules ! Le public siffle bruyamment ce qui vient de se passer ! Et nouveau Low Blow !

« Mais ça peut attendre, finalement, coupez la musique » !

L’arbitre se retourne et voit Batista effectuant un tombé. Un, deux, trois ! Victoire de Batista ! L’Animal lève les bras au ciel tandis que la Billion Dollars Princess lui apporte la ceinture, avant de le féliciter et de l’étreindre. L’officiel quitte le ring, tandis que Batista célèbre sa victoire. Mike Knox s’est clairement fait avoir, tout comme le public qui est extrêmement agressif envers le nouveau champion !

Justin : « The winner of this match and your new WFA Champion… BATISTA » !

JR : « Non… non… ne me dîtes pas que… mais non ! J’étais si content du retour de Batista » !

MS : « Voilà un beau champion ! Stephanie arrive et l’ordre revient ! Plus de chiens chiens ! Plus de barbus ! Batista est un grand champion » !

JR : « Non ! c’est un tricheur oui ! Un manipulateur ! Je n’y crois pas ! Mais… alors depuis le début il aurait menti ! Quand je pense que je n’ai pas cru Mike Knox… je… non » !

MS : « Bravo ! Bravo ! Vive Batista » !

Booker : Gbacca

_________________
WFA:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Onclesam64
VIP
avatar

Messages : 10212
Age : 29
Localisation : au 7ème ciel avec Beth, Nattie, Serena et Daffney
Humeur : Pourriture communiste !

MessageSujet: Re: WFA Royal Rumble 2012   Dim 27 Mai - 23:03

SCANDALEUX !!!

IT'S A FUCKING DISGRACE !! (Drogba style)

_________________


Palmarès WFA:
 

Récompenses:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clown Bastard
Prisonnier Politique
avatar

Messages : 6690
Age : 27
Localisation : Pays Catalan

MessageSujet: Re: WFA Royal Rumble 2012   Dim 27 Mai - 23:08

BOUUUUUUH ! BATITOUILLE SUXXXX !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Godot
Hall Of Famer
avatar

Messages : 4724
Age : 27
Localisation : Dans le TARDIS.

MessageSujet: Re: WFA Royal Rumble 2012   Dim 27 Mai - 23:10

Vive Stephanie McMahon !
Bon maintenant cette grande dame doit aider Heath Slater a devenir le nouveau champion US. Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SwantonBomb
Head Booker
avatar

Messages : 1776
Age : 23

MessageSujet: Re: WFA Royal Rumble 2012   Dim 27 Mai - 23:14

Batistaaaa cheers
Super match avec un sacré dénouement pleins de surprises chocs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MrCoffeeInTheBank
Champion
avatar

Messages : 1592
Age : 28
Humeur : caféiné

MessageSujet: Re: WFA Royal Rumble 2012   Dim 27 Mai - 23:18

Conférence de presse post-match

CITB : Je ne dirais rien ce soir concernant le match. Je préfère revoir ça sous un oeil neuf. Une bonne nuit de sommeil etc etc.
Bonne nuit à tous, et bravo à Gbacca pour le match pondu en urgence en 1h30 clap clap clap

Les crépitements des appareils photos et les dernières questions des journalistes n'empêchent pas CITB de partir et de claquer la porte

CITB (derrière la porte qui mène au parking) : MAIS QUEL PUBLIC DE COOOOOOONS! AH BA IL EST BEAU LEUR CHAMPION! MAIS QUELLE BANDE DE NIAIS! "DEL RIO'S BITCH" "DEL RIO'S BITCH"! BRAVO! FRANCHEMENT! ILS ONT PAS L'AIR CONS TIENS! (il imite la voix d'un enfant de 8 ans) MOI JE PREFERE BATISTA PARCE QU'IL EST GENTIL ET QUE KNOX C'EST LA SALOPE DE DEL RIO" GENTIL?! TIENS FUME C'EST DE LA BELGE! MAIS BORDEL CA SE VOYAIT A QUINZE KMS QUE BATISTA PUAIT LE COUP FOURRE! MAIS NON!! C EST TROP SIMPLE! ET TOI QU'EST CE QUE TU REGARDES"

Caméraman : euh... je... filme... m'sieur CITB

CITB: TU FILMES! BA FAIS PASSER CA A BATISTA:!!

Double middle finger! Double middle finger!

CITB: BATISTA, TOMB', CA DEVIENT UNE AFFAIRE PERSONNELLE! QUAND VOUS VOULEZ DANS LE RING, MES PETITES STEPHANIE'S BITCHES!

Il grimpe dans sa voiture, demande à son chauffeur Ezekiel Jackson de l'emmener dans le bar Nescafé le plus proche, laissant le caméraman filmer son départ et entendre sa dernière colère

CITB: ET TU VAS VOIR EZEKIEL, Y AURA DES ABRUTIS QUI VONT APPRECIER CE BATISTA BITCHY!

Ezekiel : Calmez-vous, boss, tenez je vous ai fait un french coffee

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: WFA Royal Rumble 2012   

Revenir en haut Aller en bas
 

WFA Royal Rumble 2012

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

 Sujets similaires

-
» WFA Royal Rumble 2012
» WFA Royal Rumble 2012
» [Article] Review collective du Royal Rumble 2013
» [Divers] 25 statistiques étonnantes du Royal Rumble. (WWE.com)
» [Resultats] WWE Royal Rumble du 26/01/2014

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Catch Asylum : Le forum des fous de catch :: E-Fed :: Shows :: PPV-