Catch Asylum : Le forum des fous de catch WWE TNA ROH INDY NJPW
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

La nouvelle saison de pronostics a commencé, c'est par que ça se passe !
Pour découvrir les résultats des Wrestler Awards 2021 en podcast, c'est par ici !
Pour participer aux prochains podcasts, ou en organiser, c'est par ici !
La première saison de ParionsCatch est lancé, venez la découvrir ici !
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : où commander le coffret Pokémon Go Collection ...
64.99 €
Voir le deal

Partagez | 
 

 [Article] Review collective des Survivor Series 2012

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Sharpshooter
VIP
Sharpshooter

Messages : 6431
Age : 32
Humeur : Can it wait for a bit? I'm in the middle of some calibrations

[Article] Review collective des Survivor Series 2012 Empty
MessageSujet: [Article] Review collective des Survivor Series 2012   [Article] Review collective des Survivor Series 2012 EmptySam 24 Nov - 17:51

[Article] Review collective des Survivor Series 2012 Wwe-survivor-series-2012-miz

Dimanche dernier se tenait la 26ème édition d'un des PPV du Big Four de la WWE (les mauvaises langues diront qu'il en est néanmoins devenu le vilain petit canard), les Survivor Series. Tout comme Hell in a Cell cependant, les hésitations de booking, notamment avec un Main-Event qui a changé de visage en cours de route, ont un peu plombé l'enthousiasme général. En désavouant l'une de ses plus anciennes stipulations, la WWE n'a pas forcément donné de bons signes quant à l'importance que prennent les Survivor Series dans son calendrier, lui préférant un Triple Threat entre ses trois stars du moment : l'inamovible John Cena, l'inarrêtable Ryback et le WWE Champion CM Punk, qui avait l'occasion, en cas de victoire, de fêter le premier anniversaire de son règne actuel, ce qui n'est pas un mince exploit de nos jours. Mais alors, cette carte décidée un peu en catastrophe a-t-elle néanmoins convaincu les membres de Catch Asylum? La réponse tout de suite!

5 vs 5 Traditionnal Survivor Series Match : Sin Cara, Rey Mysterio, Tyson Kidd, Justin Gabriel & Brodus Clay vs Darren Young, Titus O'Neil, Primo, Epico & Tensai

[Article] Review collective des Survivor Series 2012 SUR13_Photo_020
Avoir l'impression de loucher et perdre 2 dixièmes à chaque oeil en meme temps, la WWE fait fort

Ce match aurait pu être un opener agréable. Au-delà même de son absence totale de suspens. Le problème de ce match, c'est qu'il est le reflet d'une forme de paresse de l'équipe créative qui en devient insupportable. Dévoyer une de ses plus anciennes et prestigieuses stipulations sans même prendre le temps de l'annoncer sur son site Web (mais bon, tout ça est décidé à la dernière minute, vu qu'on chamboule le preshow également, même si on s'en fout complètement, vu que rien n'a été fait pour nous y intéresser), c'est naze. C'est con parce que le match est pas mauvais, et a offert une super exposition aux International Airstrike qui ont vraiment fait le show, mais le problème, c'est qu'on s'en fout. On s'en fout complètement. Alors ça fait un joli filler (en opener de PPV), mais ça me fait cruellement regretter qu'on ait pas eu ne serait-ce qu'un soupçon de build-up officiel, vu qu'en plus les mecs se tournent autour depuis des semaines. Ah et oui, Brodus peut vraiment commencer à s'inquiéter, parce que le combo botch + élimination par Tensai, niveau lose ça met la barre haut.
Au final, on aboutit à un match certes pas mauvais, dont l'intérêt quasi-nul nous fait pester une fois de plus contre l'incapacité des bookers à hyper correctement la carte complète d'un PPV, alors qu'elle n'a jamais eu autant de temps d'antenne pour le faire. Rageant.

Sharpshooter

Divas Championship : Eve (c) vs Kaitlyn

[Article] Review collective des Survivor Series 2012 SUR12_Photo_044
Ce match vous est présenté par Colgate, Head'n'Shoulders et les implants du docteur Jean-Claude Mas

Pour un match de Divas, c'était pas mal.
Bon, on se souvient qu'il y avait une petite storyline entre ces deux-là : l'agression de Kaitlyn téléguidée par Eve. Rien de formidable, c'est sûr, mais de quoi donner au moins un peu de personnalité aux deux filles, et c'est pourquoi j'ai apprécié le déroulement général du match : pas d'enchaînement de prises, pas de technique, pas de construction compliquée (et souvent laborieuse), juste Kaytlin, sorte de Cena au féminin, qui démolit méthodiquement son adversaire avant de perdre finalement sur une seule petite erreur. Je trouve que chacune a très bien campé son personnage en s'appuyant sur leur petite histoire, et c'était aussi un bon point de voir Kaitlyn déjouer énergiquement une nouvelle agression juste avant le match, pour nous remettre dans l'histoire, et imposer son personnage de face puissante. Match court et simple, donc, rien de mémorable, mais ce que j'ai vu m'a raconté une bonne histoire, avec des personnages réussis, et la division Diva aura avant tout besoin de ça pour enfin faire réagir la foule WWE, et intéresser les fans...

Black Bolt

United States Championship : Antonio Cesaro (c) vs R-Truth

[Article] Review collective des Survivor Series 2012 SUR13_Photo_068
Le paillasson R-Truth, le paillasson pour vos shoes !

Les matchs en PPV de Cesaro se suivent et ne se ressemblent pas. 3 ème adversaire différent après Justin Gabriel et Zack Ryder. Cette fois c'est R-Truth qui se présente en sauveur de la nation contre le vilain méchant Européen. On se retrouve avec un match plutot quelconque, surement le plus mauvais en PPV du Suisse depuis sa victoire contre Santino en pre-show, le rythme est plutot lent, peu de prises. Je dois vous avouer que cela fait à peine deux heures que j'ai vu le match, je l'ai déjà oublié. On se consolera en disant qu'on a eu un minimum de feud et d'exposition pour le titre US, qui en a bien besoin pour tenter de retrouver un jour le prestige qui lui revient

Onclesam64

World Heavyweight Championship : Big Show (c) vs Sheamus

[Article] Review collective des Survivor Series 2012 SUR13_Photo_102
Après le "High Five Connect", le "High Five Thorax !"

Trois semaines après avoir « volé le show » à Hell In A Cell un peu à la surprise générale, on retrouvait donc nos deux bourrins pour la revanche. Alors, est-ce que ce choc a bien été à la hauteur du précédent ? Je dirais oui... pour l'essentiel. Mais deux choses l'empêchent tout de même de faire aussi bien, à mon goût. La première, c'est le scénario un peu trop similaire du match. Comme la dernière fois, le Big Show a dominé, et comme la dernière fois, Sheamus s'est battu héroïquement pour refaire surface, à coup de spear ou de White Noise. Bref, un match qui rappelait fatalement un peu trop son prédécesseur, alors qu'une stipulation aurait pu donner un peu de piment (Last Man Standing, I Quit, pour les plus évidentes). Cela dit, on a quand même eu droit à quelques variations bienvenues (Sheamus qui parvient à bloquer Show dans les cordes et à enchaîner les 10 coups de poing sur son torse, ou l'Irlandais frappé en plein vol par un terrible spear du Giant), et aussi quelques nouveautés, comme cette fameuse Electric Chair très impressionnante réussie par Sheamus (porter le Giant sur ses épaules, faut le faire !). Electric Chair qui fut d'ailleurs l'un des moments-clés du match, puisque l'Irlandais avait pris grâce à cette prise dévastatrice un avantage apparemment décisif sur un Big Show épuisé, et s'apprêtait à conclure, avant que ne survienne la DQ finale... Et j''en viens ici à la deuxième faiblesse du match : cette disqualification provoquée par le Big Show. Car on voit bien après coup que cette affiche n'était qu'un épisode intermédiaire de la feud, et cette DQ, suivie d'une punition terrible pour Show ensuite à coups de chaise, était un moyen de nous dire « à suivre au prochain épisode ». Le scénario semble clair : Sheamus a vu sa victoire volée, Show le craint plus que jamais, et il a terminé le match dans un état de faiblesse extrême, humilié. L'Irlandais partira donc grand favori dans un mois, pour un possible Happy-end de fin d'année...

Black Bolt

5 vs 5 Traditionnal Survivor Series Match : Randy Orton, Daniel Bryan, Kane, Kofi Kingston & The Miz vs Dolph Ziggler, Alberto del Rio, Wade Barrett, Damien Sandow & David Otunga

[Article] Review collective des Survivor Series 2012 SUR12_Photo_130
Orton et Beberto, champion du monde de Gangnam Style synchronisé

Voilà le match qui m'intéressait le plus de la soirée, à peu près au même niveau que le Main Event. Nous sommes dans la grande tradition des Survivor Series, un show qui au départ n'était constitué qu'uniquement de matchs de ce type. Ce n'est plus le cas aujourd'hui mais la WWE avait souhaité redorer le blason de cette vieille tradition en nous proposant un 5 vs 5 Elimination Tag Team Match en Main Event, ce qui n'était plus arrivé depuis 2005. Toutefois, la WWE a changé de plans de manière assez improbable, le match a baissé d'intérêt par la perte du WWE Champion et de son challenger et les équipes qui étaient prévues ont été modifiées à plusieurs reprises, si bien que le dernier changement a eu lieu 2 heures avant le match. On peut regretter le build incohérent du match mais au moins celui ci en a bénéficié plus que les années précédentes. On se retrouve au final avec deux Team Captains (Foley et Ziggler) qui n'ont eu quasiment aucune interaction et entre qui on ne nous a pas montré une once d'animosité. Soit. J'aime beaucoup ce type de match qui nous garantie à chaque fois des duels inédits, des retournements de situation, une tonne de scénarios imaginables, des Chocking Moments et beaucoup d'action. Alors que je m'attendais des surprises, qu'est ce qu'on peut retenir de ce match ? Rhodes étant blessé, Sandow a été rapidement éliminé pour faire comme si Rhodes Scholar n'avait jamais participé au match. La Team HellNo, n'ayant pas droit à son interaction avec ses rivaux a été rapidement écartée également, sans même que la situation entre les co-équipiers n'avance d'un poil. Otunga, le bouche trou de dernière minute, a bien rempli son rôle. Kingston et Barrett se sont montrés mais pas trop non plus. Del Rio a été surprenament efficace, très présent, et n'est pas loin d'être l'homme du match. The Miz était un peu l'attraction principale du combat, compte tenu du fait qu'il ait changé d'équipe et qu'il amorce un Face Turn, pourtant malgré une belle pop, il a été très regrettablement peu mis en vu et on ne retiendra que son échange de regards avec Orton. Mick Foley, lui a été carrément le H de Hawaï dans ce match, on ne l'a pas vu du tout et il n'est intervenu qu'une seule fois pour porter son Mr Socko sur Rodriguez, une allégorie de l'inutilité. Le selling de Ziggler sur le Monkey Flip de Kingston est il le seul élément à retenir de ce match ? Heureusement non. Deux lutteurs ont quand même vu leur booking progresser, ce sont les deux derniers hommes à être restés sur le ring. Orton a été assez sympa à suivre, on sent qu'il est en train de revenir vers le personnage de Heel, bien plus plaisant, qu'il incarnait avant. La tentative de Punt Kick, mouvement représentatif de sa période Heel, est le symbole fort de ce match. C'est d'ailleurs assez intéressant de constater que c'est cette attitude qui lui a fait perdre le match. Le (seul ?) grand gagnant de ce match, c'est définitivement Dolph Ziggler. Dès le début il frappe fort en éliminant le premier de ses adversaires avec un Zig Zag en fourbe qui m'a vraiment plu. Et surtout, il termine ce match Soul Survivor de son équipe, en pinant, clean, l'Apex Predator, avec d'ailleurs un Superkick très surprenant, ce que très peu de superstars peuvent se vanter d'avoir fait ces derniers mois (voir années). Après ses dernières défaites en PPV contre Chris Jericho et ce même Randy Orton, Mr Money in The Bank remporte la plus belle victoire de sa carrière. Avec sa feud en cours contre John Cena, des jours heureux s'annoncent pour Ziggler, plus crédible que jamais.
Pour conclure, c'était quand même un match agréable in ring et personnellement je ne me suis pas ennuyé. On regrettera simplement le manque de folie. Mais le fait est qu'on retiendra presque essentiellement la victoire de Ziggler et que ça le met ainsi sur un pied d'estale, à la WWE maintenant ne pas gâcher le travail accompli.

KXL

Triple Threat Match pour le WWE Championship : CM Punk (c) vs John Cena vs Ryback

[Article] Review collective des Survivor Series 2012 SUR13_Photo_135
TOUCHDOWN !

Regarder un match de championnat de Punk, depuis un an, c'est comme regarder une série TV. On ne se demande pas si les héros vont gagner mais comment ils vont gagner. CM Punk ayant heel-turné durant son règne, finies les victoires clean! La question de ce Main Event des Survivor Series était donc comment Punk va-t-il gagner, car j'ose l'espérer, comme moi depuis très longtemps maintenant, plus personne n'a dû penser que Punk pouvait perdre lors des Survivor Series. Victoire suite à un finisher d'un des autres adversaires, intervention de Paul Heyman, d'un allié, éventuel screwjob McMahonesque, ce n'était pas les choix qui manquaient. Finalement l'option choisie a été probablement la meilleure. Une intervention complètement inattendue mais qui contrairement à celle de Hell In a Cell avait de la gueule. En effet, alors que Ryback s'apprête à gagner après avoir shellshocker ses deux adversaires, trois individus font leur entrée et passent à tabac puis à travers une table le monstre. Trois nouvelles têtes sont mises à l'honneur et acquiert ainsi instantanément du momentum. Quand dans le lot se trouvent Rollins et Ambrose, c'est encore mieux. Toutefois, petit bémol, voilà qui risque encore d'amoindrir l'image (et la pop) encore fragile de Ryback qui perd à nouveau et qui se retrouve à nouveau la cible de "no names" ce qui montre clairement que son statut est inférieur à celui des deux autres (c'est certes vrai mais il faudrait pas que ça se voit trop pour consolider le personnage à mon sens). Punk profite ensuite de cette mise à l'écart manu militari pour faire un tombé sur Cena assez rapidement. Là aussi, nouvelles erreurs, Cena et Punk se remettent très vite des finishers qu'ils viennent d'encaisser, l'un en effectuant le tombé puis en célébrant comme une fleur et l'autre en quittant la salle dès après sa défaite, le seul restant au sol étant le "monstre". Grossière erreur de booking une nouvelle fois à mon sens. Bref, tout le monde, sauf moi qui supporte plus le héros du feuilleton raw, est content, Punk va sur ses un an de règne et va gentiment perdre son titre face au Rock au Rumble. Le match en lui même maintenant, il est comme la plupart des matchs du règne de Punk du reste, plutôt bon, voire très bon. Il est rythmé, il y a quelques passages à trois, souvent du Punk/Cena vs Ryback, chacun à ses temps forts, la panoplie de prises des bonhommes est bien utilisée, limite trop en fait car je pense qu'on peut reprocher un manque de variété dans les prises dans ce match, Punk nous faisant de nombreux Diving Elbow, Ryback de nombreuses Clotheslines et Cena se contentant de ses mouvements habituels (dont 2 STF). Quoi qu'il en soit, le match est plaisant et permet de terminer le PPV sur une bonne note, sauf si on est un hater fini de Punk bien sûr. Le match réussit en outre à donner envie de voir le Raw suivant, afin de répondre aux questions soulevées par le ME, ce qui là aussi est bien joué.

Gbacca


Impression générale mitigée au sortir de ces Survivor Series. Si le PPV n'est de toute évidence pas infamant, il ne s'élève malheureusement que trop rarement au niveau du standing qu'on est en droit d'attendre d'un PPV du Big Four de la WWE. Ces Survivor Series poursuivent donc l'automne laborieux que connaît la compagnie, bien que les résultats des matchs ont dans l'ensemble satisfait la communauté. Heureusement, les premières pistes lancées par le PPV à venir, TLC, semblent suffisamment alléchantes pour permettre à la WWE de conclure son année en apothéose. C'est tout ce que l'on espère!
Merci une nouvelle fois à tous les participants à cette review collective, prochain rendez-vous mi-décembre, le dernier de l'année 2012!
Revenir en haut Aller en bas
Onclesam64
BanhammerMan
Onclesam64

Messages : 11527
Age : 34
Localisation : au 7ème ciel avec LuFisto, Xia Li, Rosemary et Beth
Humeur : Pourriture communiste !

[Article] Review collective des Survivor Series 2012 Empty
MessageSujet: Re: [Article] Review collective des Survivor Series 2012   [Article] Review collective des Survivor Series 2012 EmptySam 24 Nov - 17:57

J'ai déjà été plus inspiré pour les légendes des photos lol

_________________
[Article] Review collective des Survivor Series 2012 Giphy
Palmarès WFA:

Récompenses:

Revenir en haut Aller en bas
Black Bolt
Best in The Asylum
Black Bolt

Messages : 13659

[Article] Review collective des Survivor Series 2012 Empty
MessageSujet: l    [Article] Review collective des Survivor Series 2012 EmptyDim 25 Nov - 1:52

Onclesam64 a écrit:
J'ai déjà été plus inspiré pour les légendes des photos [Article] Review collective des Survivor Series 2012 277638789

J'ai bien aimé la première avec Cara/Mysterio. Very Happy

Bon sinon, malgré les réserves émises par Sharp, l'opener est quand même un festival de combinaisons enchaînées proprement par un casting de rêve (et puis Sin Cara a pas botché ! [Article] Review collective des Survivor Series 2012 2222602150). Même pas annoncé à l'avance, même sans build, je me reverrai ce match avec plaisir dans plusieurs années, ça reste une friandise.

Je rejoint Tonton sur le manque d'intérêt du Cesaro/Truth (espérons un match plus long et indécis à TLC, puisqu'on semble se diriger vers une revanche).

KXL a parfaitement décortiqué le 5 vs 5, dont on ne retiendra en effet que la belle victoire finale de Ziggler. Beaucoup de potentiel gâché, sinon. Admettons que la blessure de Cody ait compromis tous les plans pour Rhodes Scholars et Hell No... mais il y avait vraiment mieux comme remplaçant qu'Otunga, et puis enfin, pourquoi Del Rio a éliminé le Miz ? Pas compris.

Pour le main event : je ne pense pas, contrairement à Gbacca, que l'attaque sur Ryback le dévalorise. Au contraire, il est le centre d'attention, son agression est le moment marquant du match.

A propos de sa pop encore faiblarde, voilà ma théorie : Ryback est à la base un phénomène artificiel, il a été programmé pour être un Goldberg 2.0 avec un slogan prêt à l'emploi. Ce qui fait que sa popularité supposée est encore très fragile, et très relative. Je pense qu'il n'est pas encore connecté avec le public comme un Bryan peut l'être. On reprend "Feed Me More" pendant ses matchs, mais on est loin de la ferveur naturelle et spontanée pour le Yes, et c'est flagrant en comparant les entrées des deux lutteurs.

Dans cette optique, le scénario actuel d'un Ryback invincible, mais toujours séparé du titre par un évènement extérieur pourrait lui amener petit à petit un réel soutien du public, si cela se prolonge encore quelques mois. Il faut donner envie aux gens de voir Ryback champion, montrer sa supériorité évidente, et l'injustice dont il est la victime. Après coup, je me dis qu'il n'aurait pas été assez crédible s'il avait gagné à Hell In A cell, mais s'il enchaîne les bons matchs comme celui-là, où Punk et Cena ont bien su le mettre en valeur, il sera d'ici Mania un challenger vraiment crédible au titre. Bon, le championnat WWE risque d'être bouché pour un moment, mais Ryback ferait un champion poids lourds vraiment idéal.
Revenir en haut Aller en bas
Tombstone
Mr. Wrestlepedia
Mr. Wrestlepedia
Tombstone

Messages : 5492
Age : 38
Localisation : Les Flammes de l'Enfer
Humeur : Tranquilo

[Article] Review collective des Survivor Series 2012 Empty
MessageSujet: Re: [Article] Review collective des Survivor Series 2012   [Article] Review collective des Survivor Series 2012 EmptyDim 25 Nov - 17:38

TOUCHDOWN !!! lol lol lol lol lol lol lol


Revenir en haut Aller en bas
Onclesam64
BanhammerMan
Onclesam64

Messages : 11527
Age : 34
Localisation : au 7ème ciel avec LuFisto, Xia Li, Rosemary et Beth
Humeur : Pourriture communiste !

[Article] Review collective des Survivor Series 2012 Empty
MessageSujet: Re: [Article] Review collective des Survivor Series 2012   [Article] Review collective des Survivor Series 2012 EmptyLun 26 Nov - 16:25

Notes de Tata Meltzer

Heath Slater & Jinder Mahal vs Santino Marella & Zack Ryder **
"Survivor Series" des Mid Carders ***
Eve Torres vs Kaitlyn *
Antonio Cesaro vs R-Truth
Sheamus vs The Big Show **½
5 vs 5 "Survivor Series" ***½
C. M. Punk vs John Cena vs Ryback ***

_________________
[Article] Review collective des Survivor Series 2012 Giphy
Palmarès WFA:

Récompenses:

Revenir en haut Aller en bas
Clown Bastard
Communiste à bonnet
Clown Bastard

Messages : 7182
Age : 31
Localisation : Pays Catalan

[Article] Review collective des Survivor Series 2012 Empty
MessageSujet: Re: [Article] Review collective des Survivor Series 2012   [Article] Review collective des Survivor Series 2012 EmptyLun 26 Nov - 19:00

Shocked Le Sheamus/Show et le ME sont plus que sous-notés !
Revenir en haut Aller en bas
Sharpshooter
VIP
Sharpshooter

Messages : 6431
Age : 32
Humeur : Can it wait for a bit? I'm in the middle of some calibrations

[Article] Review collective des Survivor Series 2012 Empty
MessageSujet: Re: [Article] Review collective des Survivor Series 2012   [Article] Review collective des Survivor Series 2012 EmptyLun 26 Nov - 19:34

Le Sheamus/Show oui, après *** pour le M-E, ce n'est pas si infâme, perso je lui aurais pas mis excessivement plus.
***1/2 pour le deuxième 5 vs 5, c'est peut-être un brin excessif par contre.
Revenir en haut Aller en bas
Tombstone
Mr. Wrestlepedia
Mr. Wrestlepedia
Tombstone

Messages : 5492
Age : 38
Localisation : Les Flammes de l'Enfer
Humeur : Tranquilo

[Article] Review collective des Survivor Series 2012 Empty
MessageSujet: Re: [Article] Review collective des Survivor Series 2012   [Article] Review collective des Survivor Series 2012 EmptyLun 26 Nov - 20:31

Un match qui finit en DQ en PPV c'est jamais bon, ça doit expliquer la note du Sheamus/Show.
Revenir en haut Aller en bas
Black Bolt
Best in The Asylum
Black Bolt

Messages : 13659

[Article] Review collective des Survivor Series 2012 Empty
MessageSujet: Re: [Article] Review collective des Survivor Series 2012   [Article] Review collective des Survivor Series 2012 EmptyLun 26 Nov - 23:13

Le main event, je lui aurais quand même mis *** 1/4 ou 1/2.

Très dur pour Show/Sheamus, oui, à peine plus que le pre-show ! Shocked

En même temps, aucun match n'a vraiment fait la différence, donc on peut comprendre que les avis divergent autant (le 5 vs 5 final est loin d'être mon match préféré du show, en tout cas).
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




[Article] Review collective des Survivor Series 2012 Empty
MessageSujet: Re: [Article] Review collective des Survivor Series 2012   [Article] Review collective des Survivor Series 2012 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

[Article] Review collective des Survivor Series 2012

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Review collective Survivor Series 2015
» [Article] Review collective de No Way Out 2012
» [Article] Review collective de Summerslam 2012
» [Article] Review collective de Hell in a Cell 2012
» [Article] Review collective du Royal Rumble 2012

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Catch Asylum : Le forum des fous de catch :: Catch :: WWE :: Articles/Dossiers-