Catch Asylum : Le forum des fous de catch WWE TNA ROH INDY NJPW
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

La nouvelle saison de pronostics a commencé, c'est par que ça se passe !
Nouveau format de podcast, cette fois on revient quelques années en arrière, et plus précisément WWE No Way Out 2009 !
Pour participer aux prochains podcasts, ou en organiser, c'est par ici !
La première saison de ParionsCatch est lancé, venez la découvrir ici !
-43%
Le deal à ne pas rater :
Smartphone SAMSUNG Galaxy Note20 5G 256 Go Gris à 599€
599 € 1059 €
Voir le deal

Partagez | 
 

 Le bilan mitigé du Brand-Split [Chronique]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
StylesWWE
Jim Cornette Guy
StylesWWE

Messages : 934
Age : 19
Localisation : Royaume de Logres
Humeur : Bonesaw is Readyyy !!!

Le bilan mitigé du Brand-Split [Chronique] Empty
MessageSujet: Le bilan mitigé du Brand-Split [Chronique]   Le bilan mitigé du Brand-Split [Chronique] EmptySam 28 Nov - 23:08

Le bilan mitigé du Brand-Split [Chronique] Wwe-ra11


Le 25 mai 2016, le second brand-split de la WWE était annoncé et le 19 juillet à SmackDown avait lieu la première draft de ce nouveau brand-split. Comme entre 2002 et 2011, les rosters de Raw et SmackDown ont été séparés, chaque show a ses superstars et ses titres. Raw voyait lors de la draft le United States Championship, le Women’s Championship et le Tag Team Championship lui devenir exclusif tandis que SmackDown obtenait le WWE Championship et le Intercontinental Championship.
Raw a donc créé son propre titre mondial (depuis devenu exclusif à SmackDown), le Universal Championship et SmackDown a créé un titre Tag Team et un titre féminin. 
Suite au Cruiserweight Classic, la division poids-léger ressuscitée était exclusive à Raw avec par conséquent le Cruiserweight Championship, depuis la division et le titre ont été migrés à 205 Live, show devenu annexe de NXT.


Plus de quatre ans après la séparation des rosters et le doublement des titres, il est temps de faire un bilan.


Commençons par le positif. Cette séparation des rosters a permis de donner un nouveau souffle à SmackDown. Le “B-Show” était devenu depuis quelques années un sous-show permettant à ceux qui ne pouvaient avoir de temps d’antenne à Raw de participer à un programme télévisé. 
Avec ce brand split, SmackDown a été de nouveau placé au niveau de Raw, notamment en draftant initialement les deux titres les plus prestigieux, le WWE Championship et l’Intercontinental Championship.
Pour ma part, je trouve même que SmackDown a réussi à produire de meilleurs shows que Raw très régulièrement depuis juillet 2016.


De plus, la séparation des rosters permet de mieux exploiter la masse de talents dont dispose la WWE, de donner plus de temps à tout le monde, d’intégrer plus facilement les stars arrivées d’NXT à l’époque où le show jaune était encore un territoire de développement. La WWE s’efforce de répartir ses storylines sans que ce qui se passe à Raw soit plus important et est plus de star power que ce qui se passe à SmackDown.


Passons au négatif désormais. En regardant la carte de Survivor Series, je me suis rendu compte que ça manquait de star power, alors j’ai fait un tableau excel regroupant les rosters de Raw et SmackDown pour me faire une idée. Et le constat est sans appel, la WWE n’a pas assez de stars pour gérer deux titres féminins, deux titres tag team et surtout, deux titres mondiaux.


Commençons par les titres tag team. Il suffit de regarder le bilan de Raw de WrestleMania jusqu’à la draft, les Street Profits ont affronté les War Raiders et Andrade & Angel Garza et c’est tout, c’est pauvre. Du côté de SmackDown le New Day a encore raflé les titres après WrestleMania, Cesaro & Nakamura ont gagné les titres et l’ont défendu contre Lucha House Party. A noter également que les titres n’ont pas été défendu à tous les PPV depuis Wrestlemania et rarement les deux lors du même PPV. Deux blessés dans la division et y’a plus personne. Il y’a actuellement une dizaine d’équipes à la WWE actuellement et clairement, c’est pas assez pour assumer deux titres tag team. La WWE a manqué l’occasion d’unifier les titres après l’échange Street Profits/New Day lors de la draft.


Constat similaire pour la division féminine. Sur les 22 superstars féminines, peu semblent pour prétendre dans l’absolu à un shot pour un titre. D’autant plus qu’il y’a des titres Tag Team, qui sont les seuls titres avec le Cruiserweight Championship à être inter-brand (Raw, SD, NXT, NXT UK), pour seulement 4 équipes dont une seule n’est pas bricolée pour faire le nombre. Mais ce titre est bien là et c’est comme ça qu’on se retrouve avec Alexa Bliss, Asuka et Shayna Baszler écartées des titres féminin solo alors que la division manque cruellement de star power. Quand on se retrouve à faire 2 mois de storyline inter-brand pour les titres féminins (Asuka vs Bayley & Sasha Banks) c’est que vraiment il y’a un problème.


Enfin, les titres mondiaux. Je vais vous démontrer tout ça en une question : Qui peut prétendre pouvoir rivaliser avec McIntyre et Reigns actuellement ?
La liste est très courte, et encore, prétendre pouvoir rivaliser n’est pas prétendre pourvoir détrôner.
Faisons un bilan de l’histoire du Universal Championship. Ce titre n’a pour l’instant qu’un règne référence, un règne excellent, un règne durant lequel le titre était vraiment important, celui de Kevin Owens. Les règnes de Goldberg ne sont que de pures opérations marketing, ceux de Lesnar ne font pas l’unanimité, je ne vais pas m’étendre dessus, j’en ai déjà parlé dans ma dernière chronique. Les règnes de Rollins ne sont clairement pas à la hauteur des ses règnes de champion Intercontinental un an plus tôt. Le premier du Fiend n’avait rien avoir avec le titre, l’histoire c’était le Fiend qui se venge de ceux qui ont battu Wyatt par le passé et le second était un règne de transition. Le règne de Strowman est arrivé à cause du Covid, il a gardé le titre au chaud, loin de Goldberg en attendant le retour de Reigns et son règne était mauvais. La première fois que Reigns a eu le titre tout tournait autour du Shield et non de lui et du titre et son second règne ne tourne pour l’instant pas autour du titre mais de son excellente storyline familiale, enlevez le titre ça sera pareil. Et bien-sûr le règne de Balor a duré 24 heures donc hors-sujet. 
Quand en face Jinder Mahal et Kofi Kingston sont WWE champions pendant 6 mois, en fait WWE champion tout court c’est qu’il y’a un problème. Même le règne de plus d’un an de AJ Styles avec 4 matchs face à Nakamura et 3 ou 4 face à Samoa Joe, un face à Rusev pour faire plaisir aux fans, n’était pas spécialement très bon passé Wrestlemania.
Sans parler de début 2017, Cena champion 15 jours juste pour égaler Ric Flair, Bray Wyatt en champion de transition, Orton pareil et en plus qui jobbe pour Mahal pendant 3 mois, grande année.


Je précise que je n’ai pas parlé d’NXT puisque le show jaune a ses propres titres et les gère parfaitement bien.


Bref la WWE a multiplié les titres inutiles depuis juillet 2016 et en faisant le bilan on se rend bien compte que ça fait trop. 


Je vous joins le fichier excel que j’évoque dans la chronique. Il y’a trois tableaux, un pour les superstars masculines, un pour les superstars féminines et un pour les agents libres. Sont indiqués à quel show ils sont affiliés, s’il sont champions, s’ils font partie d’une tag team et s’ils sont face ou heel. 
La seconde feuille comprend des tableaux croisés dynamiques qui synthétisent ceux de la première feuille.


https://mega.nz/file/SyJVjS6D#LQccVlcWIpxMHsHHPSlHdmurkl23kzVfwnZK9uvqe18

_________________
LE POIDS DES MOTS, LE CHOC DU STYLES CLASH
Tempora mori, tempora mundis recorda. Voilà. Eh bien ça, par exemple, ça veut absolument rien dire, mais l’effet reste le même.
#FireJustinRoberts #FireRickKnox #FireExcalibur #FireNiaJax #FireLeonRuff #FireOtis #FireTheElite #PleaseJimRossQuitAEWToSaveYourLegacy
#MJF2020 #MJF2021 #WeDeserveBetter #BringBackRealWrestling #RestoreTheHonorOfOurSport #TheMatIsSacred #ILoveYouTagTeamMotherFuckin'Rules #AndThatsTheBottomLine
Le bilan mitigé du Brand-Split [Chronique] Giphy
Revenir en haut Aller en bas
 

Le bilan mitigé du Brand-Split [Chronique]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Catch Asylum : Le forum des fous de catch :: Catch :: WWE-