Catch Asylum : Le forum des fous de catch WWE TNA ROH INDY NJPW
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

La nouvelle saison de pronostics a commencé, c'est par que ça se passe !
Pour découvrir les résultats des Wrestler Awards 2021 en podcast, c'est par ici !
Pour participer aux prochains podcasts, ou en organiser, c'est par ici !
La première saison de ParionsCatch est lancé, venez la découvrir ici !
Le Deal du moment : -20%
OnePlus Nord CE 2 5G – 8GB RAM 128GB – ...
Voir le deal
239 €

Partagez | 
 

 AEW : Le Pire de 2020 [Chronique]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Lord Styles
Pas Encore Top Heel (peut-être un jour)
Lord Styles

Messages : 2557
Age : 20
Localisation : Royaume de Logres
Humeur : Bonesaw is Readyyy !!!

AEW : Le Pire de 2020 [Chronique] Empty
MessageSujet: AEW : Le Pire de 2020 [Chronique]   AEW : Le Pire de 2020 [Chronique] EmptyVen 15 Jan - 16:51

AEW : Le Pire de 2020 [Chronique] Chris-11


L’année 2020 a été particulière pour les raisons que l’on connaît tous. Mais comme toujours, à AEW comme ailleurs, il y’a du bon et du moins bon. Ici, on va se pencher sur le PIRE, voici les 10 pires choses qui soient arrivées à la AEW cette année, dans le désordre, je n’ai pas réussi à les classer objectivement.


- Le Booking d’Orange Cassidy

Vous le savez, je ne suis pas fan d’Orange Cassidy, je n’accroche pas à son gimmick mais surtout je trouve son booking intolérable. Un gars dont le gimmick est de mettre ses mains dans les poches et être une feignasse ne doit pas être booké comme une top star en puissance. Orange Cassidy est un comic relief, dont on a fait le tour en plus, c’était marrant au début, mais maintenant on a déjà tout vu. Imaginez Santino Marella booké comme une top star, ça ne marche pas, là c’est pareil. Ses matchs et ses segments sont toujours les mêmes, c’est trop redondant. Et son match contre Cody Rhodes ne me fait pas penser le contraire parce que tout ce que touche Cody à AEW est excellent. Mais on se retrouve à la fin de l’année avec un personnage comique qui a battu Chris Jericho DEUX FOIS, même si l’un des matchs était le Mimosa Mayhem, pire gimmick match depuis Judy Bagwell on a forklift match, ça n’enlève rien au fait qu’il ait battu une légende du catch DEUX FOIS. C’est honteux. Le pire c’est qu’il a montré une ébauche de son potentiel qui pourrait être évalué correctement avec un gimmick adapté à ce qu’ils veulent faire de lui.

- Young Bucks vs FTR

J’aime la polémique. J’ai déjà dit ce que je pense du match, très bon d’un point de vue technique, mais booking horrible, je vais y revenir. Là c’est toute la storyline que je vais juger, donc pas seulement le match. C’était mauvais. Une erreur de booking monumentale. FTR a débuté à AEW en mai et ont directement teasé un match avec les Bucks, ça s’était très bien, c’est que les gens veulent voir, c’est le match qu’on attend depuis longtemps puisque c’est une rivalité qui dure depuis 4 ans. FTR a remporté les titres tag teams à All Out en septembre et la rivalité avec les Bucks n’a vraiment débuté qu’après ça, quelques semaines avant Full Gear. Le build-up était très pauvre, les Bucks ont dit, comme Cody Rhodes l’année précédente, que ça serait leur dernière chance de remporter les titres par équipes d’AEW, ce qui a presque tué le suspens. Ce match méritait un gros build-up, du public et du storytelling sur le long terme. Pour moi il fallait attendre Revolution ou même Double or Nothing. Et puis FTR méritait un règne bien plus long, les faire perdre sur la première défense de titre en PPV était une très mauvaise idée.
Maintenant je vais évoquer le sujet qui fâche, le match en lui-même. Encore une fois, ce n’était pas désagréable à regarder et techniquement bien exécuté, et encore le crédit est majoritairement à attribuer à FTR. Mais, ce n’était pas le match qu’il fallait, dans la construction c’était à côté de la plaque. Les deux équipes ne se sont pas battues avec leur arsenal mais avec celui d’équipes d’anthologies comme les Hardys ou les Steiners. Certains trouvent génial qu’ils aient “raconté l’histoire du catch par équipe à travers les âges”, “fait références à leurs principales sources d’inspirations”, “raconté le conflit des styles”, et bah ils ont tout faux. Déjà ce n’est basé principalement que sur les spots utilisant des prises d’autres équipes, ce qu’il ne fallait pas faire dans ce match donc mauvais point. Ça n'avait rien de l’histoire du catch par équipes puisque à part DIY les références étaient basées sur des équipes des années 90/début 2000 et fin 80, le catch c’est plus de 100 ans d’histoire. Les principales sources d’inspirations de FTR sont le Midnight Express et les Brain Busters et ils n’y ont pas fait de références très concrètes puisque leur move-set est lié aux leurs du fait qu’ils soient leurs sources d’inspiration et qu’ils partagent le même style donc les mêmes bases, donc deuxième affirmation fausse. Et étant donné que les Dudley et les Hardyz, et DIY et les Steiners ont des styles différents qui ne correspondent même pas forcément aux Bucks et à FTR, le conflit des styles n’était pas autant représenté que ça, d’autant plus que Wheeler a fait un springboard 450 donc….
Un match sur le conflit des styles était à faire, on parle d’une rivalité basée sur le débat sur laquelle des deux équipes est la meilleure du monde, et les deux équipes ont des styles totalement opposés et ça a alimenté la rivalité. Mais ce n’est pas ce qu’ils ont fait, on a eu un gloubiboulga de high-spots inutiles et limite insultants dans un match mal construit et mal booké. C’est ne pas du spot-fest non-plus mais on a eu le pire d’un match des Bucks sans le meilleur d’un match de FTR. Mais bon il reste toujours des gars influents comme Meltzer pour se pougnier sur ce genre de match et mettre plus de 5 étoiles, ce n’est pas avec ça que le grand public va dénier essayer de comprendre comment on booke un match, parce que, encore une fois, cette analyse n’a rien à voir avec la qualité technique mais avec le booking.

- La Division Féminine

Vous vous rappelez quand Tony Khan a promis que le catch féminin aurait une grosse importance à AEW ? Bah 2020 a prouvé tout le contraire. Si la NWA n’avait pas arrêté sa diffusion à cause du covid et n’avait donc pas été obligé d’envoyer ses lutteuses à AEW (ou ailleurs), l’année aurait été pire pour le catch féminin à AEW. Serena Deeb, Thunder Rosa et Allysin Kay ont offert des bons matchs ont une rivalité plaisante pour le NWA Women’s Championship, mais sans ça, pas de catch féminin de qualité à AEW cette année. Britt Baker s’est blessé, en mai, Riho et Emi Sakura sont restées bloquées au Japon et Awesome Kong n’a pas été vue depuis qu’elle est partie tourner une série. Le reste se contente de Dark, ça on va y revenir. Shida est loin d’être une grande championne et se retrouve à affronter Nyla Rose à Full Gear juste parce que madame a décidé de ne pas se battre si ce n’est pas pour le titre. On ne peut pas faire pire.

- Le Dinner Debonair

Le plus gros sujet de débat de l’année dans le monde du catch. MJF a même été nommé parmi les meilleures performances de l’année par le New Times qui avoue ne pas comprendre ce que ça fait dans un show de catch. C’était tout sauf un segment qui a sa place dans un show de catch. En plus de ne rien apporter à cette storyline au potentiel grandement gâché, ce segment est une énorme insulte à ce business. C’est impardonnable, une comédie musicale n’a rien à faire là. En plus c’est tout le contraire de ce que Tony Khan nous avait promis à la création d’AEW, j’ai écrit une chronique dessus si vous voulez en savoir plus. Au passage, le voyage à Vegas ce n’est pas bien mieux. Si j'avais classé tous ces points, celui-ci serait en première position. Ce segment remporte la palme du pire moment de l'année 2020.

- La nouvelle entrée de Kenny Omega

L’un des éléments importants quand on crée une star, c’est son entrée. Même si ça peut paraître bête, mais c’est un élément capital. Une bonne entrée plante le décor, annonce la couleur. Déjà que sa musique d’entrée ne fait pas top star, alors rajouter Justin Roberts, pire annonceur qui soit, qui énonce des conneries en lâchant une bonne grosse deep-throat à Dave Meltzer et en finissant systématiquement par “North Carolina” (référence à Michael Jordan paraît-il, aucun rapport avec Omega ou avec le catch en général), une intro musicale digne d’une ouverture de soirée dans un mauvais cabaret et des danseuses avec des balais et c’est n’importe quoi.

- Association avec Impact

Comment Impact a entubé un milliardaire. L’ancienne TNA est au plus bas depuis quelques années, les audiences sont pauvres, le roster aussi, le contenu est mauvais, seules les petites chaînes de télé américaines signent des contrats avec eux, mais il y’a toujours un petit buzz, un petit élément qui crée une hype de temps en temps, mais Impact ne vit plus que sur son succès passé. Il y’a 10/15 ans ça aurait été gros pour une fédé comme AEW de bosser avec Tits & Ass Wrestling mais aujourd’hui ça ne vaut pas grand-chose d’un point de vue business de s’associer avec Impact. On sait que AEW veut bosser avec la NJPW, mais la fédé japonaise n’était pas d’accord avec le projet. Cette association avec Impact ressemble donc presque à un désaveu. Quitte à travailler avec une autre fédé aux USA, autant bosser avec une plus grosse fédé genre ROH. Et puis, c’est plus intéressant d’un point de vue business de conclure des accords avec des fédé dans d’autres pays et sur d’autres continents, rien que pour infiltrer leurs marchés (je ne parle pas de marketing mais de recrutement).

- Liens Dark - Dynamite

Le positionnement de Dark est compliqué, en réalité on ne sait pas s’il s’agit d’un show basé sur le développement, si c’est un show pour donner des matchs à ceux qui n’apparaissent pas à Dynamite ou autre chose. Et même Tony Khan avoue que c’est brouillon et qu’il veut en faire un show basé sur le développement. Mais parfois on voit des gars débarquer à Dynamite sans savoir qui c’est et le lien entre les deux shows, dans les storylines notamment, est très mal assuré.

- Gimmick Matchs à la con

Des bassins de jus d’orange et de champagne, un ring, voilà la recette d’un gimmick match tout pourri. Je ne vais pas parler de la qualité du match mais de l’idée de ce match. Chris Jericho est tombé bien bas. Et oui c’était son idée. AEW était censé se baser sur du sérieux, du catch du vrai, rien de stupide, pourquoi faire tour l’inverse ? Jeter un gars dans une piscine, ce n’est pas du catch, c’est n’importe quoi.
Le Tooth & Nail match, un match cinématique dans un cabinet de dentiste, encore une fois ce n’est pas du catch.
Une battle royal de chiens. Pas besoin d’expliquer pourquoi c’est débile le nom du match suffit.
Stadium Stampede. Un match plein de spots débiles, le summum du comedy wrestling.
J’aimerais rappeler que AEW était censé produire quelque chose de sérieux, aux antipodes de ce que fait la WWE. C’est perdu.
Bien sûr je n’ai pas oublié l’un des gimmick matchs les plus stupides, c’est le point suivant .

- The Elite Deletion

Il faut arrêter avec ça, le premier était très bon et avait un sens si on oublie le gimmick Broken, mais c’est bon on a tout vu, chaque match chez Matt Hardy semble être le même que les précédents, on paye pour du catch pas pour une mauvaise série netflix.

- Aucune nouvelle du Blood & Guts Match

L’épisode de Dynamite du 25 mars devait être un épisode spécial autour du premier Blood & Guts match, la version AEW du War Games match entre The Elite et l’Inner Circle. Le match a été annulé quand les fans n’ont plus pu assister au show et a été remplacé par le Stadium Stampede match entre The Elite sans Cody mais avec Matt Hardy contre l’Inner Circle à Double or Nothing en mars. En réalité, le report du show et donc du match a été annoncé mais depuis rien, le Blood & Guts n’a jamais évoqué. D’après Nick Jackson il garde le match pour quand il y aura des fans. Ça aurait été la moindre des choses de justifier l’annulation du match dans la storyline au lieu de nous laisser avec un report. Ce match aurait dû avoir lieu à Double or Nothing quoi qu’il en soit, l’idée de le faire à Dynamite était mauvaise, et leur a obligé à se rétracter après l’annonce.

_________________
LE POIDS DES MOTS, LE CHOC DU STYLES CLASH
DUX BELLORUM OF PRO WRESTLING PROPAGANDA
"The Cult of Meat...With Extra Cheese !!!" - Jim Cornette
#FireJustinRoberts #FireRickKnox #FireExcalibur #FireOtis #F***TheElite #PleaseJimRossQuitAEWToSaveYourLegacy #MJF2022 #WeDeserveBetter #BringBackRealWrestling #RestoreTheHonorOfOurSport #AcknowledgeYourTribalChief#TheMatIsSacred #ILoveYouTagTeamMotherFuckin'Rules #AndThatsTheBottomLine
AEW : Le Pire de 2020 [Chronique] Il_57013
Revenir en haut Aller en bas
 

AEW : Le Pire de 2020 [Chronique]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Top 20 du pire de 2020 à la WWE [Chronique]
» Goldberg est la pire création de l'histoire du catch !!! [Chronique]
» AEW : Le Meilleur de 2020 [Chronique]
» Le Top 20 de l'année 2020 à la WWE [Chronique]
» Bilan de la Draft 2020 (Raw) [Chronique]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Catch Asylum : Le forum des fous de catch :: Catch :: AEW - NJPW :: All Elite Wrestling-