Catch Asylum : Le forum des fous de catch WWE TNA ROH INDY NJPW
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

La nouvelle saison de pronostics à commencer, c'est par que ça se passe !
Notre débrief de NJPW Royal Quest est ici , vous pouvez également retrouver notre vlog de l'événement ici !

Partagez | 
 

 [Article] Review collective de Night of Champions 2012

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Sharpshooter
VIP
Sharpshooter

Messages : 6431
Age : 29
Humeur : Can it wait for a bit? I'm in the middle of some calibrations

[Article] Review collective de Night of Champions 2012 Empty
MessageSujet: [Article] Review collective de Night of Champions 2012   [Article] Review collective de Night of Champions 2012 EmptySam 22 Sep - 23:23

[Article] Review collective de Night of Champions 2012 WWE Night of Champions 2012

Dimanche dernier se tenait la (déjà) sixième édition de son PPV dédié à la mise en valeur de ses ceintures, Night of Champions. Sur les terres de Boston, Massachussets, John Cena joue à domicile face à CM Punk dans un Main-Event dont l'affiche nous renvoie aux plus belles heures de 2011 et des deux matchs déjà historiques que les deux hommes avaient offert à Money in the Bank puis à Summerslam. C'est peu dire que ce troisième volet était particulièrement attendu par les suiveurs de la WWE et qu'il justifiait presque à lui seul l'intérêt pour ce PPV. Mais ce match a-t-il tenu ses promesses? Et plus important, le reste de la carte arrivera-t-il à exister à côté de ce Main-Event très attendu? Réponse immédiate par les membres de Catch Asylum!

Intercontinental Championship : The Miz (c) vs Rey Mysterio vs Cody Rhodes vs Sin Cara
Ce Fatal Four-Way m'a beaucoup déçu, alors allons directement au but. Je me disais que cela allait être un match vraiment très bon. A la fin, j'en ai pensé tout le contraire! Tout était dans un faux rythme du début a la fin ; Miz et Rhodes n'étaient pas au meilleur d'eux-même et Rey Misterio était au final le seul que j'ai trouvé bon. Sin Cara est, comme à son habitude, un botcheur de première classe. Vraiment bizarre ce match. La fin était le seul truc pas mal, l'idée du masque était vraiment bien. Conclusion : Un vrai gâchis!

JoMo styles

WWE Tag Team Championship : Kofi Kingston & R-Truth vs Team Friendship (Kane & Daniel Bryan)

Ah, quel plaisir de voir la WWE nous offrir une tag team avec une histoire! Cette équipe Kane/Bryan n'a pas encore fait grand chose, je le reconnais, elle est très jeune, mais en trois RAW, la WWE a fait plus pour builder cette tag team qu'elle ne l'a fait pour Kofi/Truth depuis leurs débuts en tant que tag team!
La Team Friendship est intéressante, et surtout, elle assure l'exposition des titres par équipes chaque semaine à RAW et/ou Smackdown ; avec en plus une histoire intéressante autour et ce pour la première fois pour les titres tag team depuis pas mal d'années! Il faut néanmoins faire attention à ne pas se faire ressembler tous leurs matchs et donc réussir à créer encore plus d’engouement autour de cette team et des titres grâce à des variations de match (ils peuvent très bien gagner quelques matchs en weekly sans se disputer) et surtout ne pas gagner tout les matchs par "hasard". Mais la WWE tient ici une team qui peut être intéressante sur le moyen terme, car je suppose que sur le long terme on finira par avoir un nouveau Kane VS Bryan, mais j'espère que les deux ne se sépareront pas dès la fin de leur règne comme ça devient malheureusement une habitude à la WWE. Il est temps désormais de prévoir au moyen/long terme la feud qui finira par les opposer à Mysterio/Cara.

Showtime

United States Championship : Antonio Cesaro (c) vs Zack Ryder

TROP... COURT !
Ce match aurait gagné à être plus long (Et nous aussi on y aurait gagné). BAW GAD ! Je m'emballe, je m'emporte, mais qui peut encore dire que le "petit" Ryder est over-rated? (Oui, j'te parle à toi Trollbacca * Gros doigt accusateur *) Il vient de nous livrer une énorme perf' ce soir. Un moveset étoffé et un moveset maitrisé, c'est pas la perfection mais les progrès sont visibles. Ryder est en train de nous faire une Chris Masters les amis, sauf que lui a déjà le public dans la poche... Good job !
Cesaro n'est pas en reste avec son moveset de brawler stiff et "taquin". C'est beau à voir in-ring, très propre mais ça manque peut-être d'un peu de folie, on le sent un peu hésitant avec son personnage peut-être un peu trop basique et tant qu'il n'aura pas pris ses marques avec son personnage, ça se sentira dans le ring.
Ceci étant, les deux ont eu une belle alchimie et comme dit plus haut, c'était vraiment un bon match, mais bien trop court, j'en redemande perso'.

Clown Bastard

Dolph Ziggler vs Randy Orton

C't'un wookie lessivé par plusieurs jours de festivités (et de préparation et de nettoyage ^^') qui s'est installé devant un NoC qu'il attendait. Et premier bon signe pour le ppv, le wookie complètement claqué ne s'est pas endormi. Ziggler vs Orton était parmi les matchs qu'il attendait le plus (oui, depuis que le wookie s'est bien fringué, il a pété les plombs et parle de lui a la troisième personne). Et il n'a pas été déçu. Comme l'avait laissé présager leurs quelques rencontres en weekly, le match a été très bon. Seul bémol, un petit manque de rythme lors d'un des passages de transition au milieu du combat, mais vu la durée de ce dernier, cela peut se comprendre. Sinon tout était là, la foule d'abord, de l'intensité (moins qu'en ME certes mais les enjeux n'étaient pas les mêmes ^^'), de la vitesse, quelques bons contres/enchaînements, des choses inattendues également. Mieux encore Vickie n'a pas interféré dans le match, laissant comme souvent depuis un petit moment son client se débrouiller seul durant les matchs. Le résultat m'a surpris, je pensais à une victoire de Ziggler sachant qu'Orton partirait en tournage ; et pensant que Ziggler avait besoin de crédibilité avant d'entamer son règne. Mais la WWE semble décider à répéter une énième fois le même booking de jeune Mister Money in the Bank heel, à savoir une belle losing streak (en PPV notamment) avant de faire un cash-in out of nowhere qui a une chance sur deux de nuire au règne de champion par la suite (Bryan a réussi à s'en sortir par exemple). Bref, un bon match qui a préparé le terrain aux deux matchs pour les titres majeurs qui sont arrivés par la suite. Il est quand même agréable de noter que depuis deux PPV la WWE a cessé complètement de caser des matchs sortis de nulle part qui permettent ainsi aux catcheurs ayant ce type de matchs de s'exprimer plus longuement sur le ring.

Gbacca

Divas Championship : Layla (c) Kaitlyn Eve

Match modifié à la dernière minute. Initialement, c’était un Layla contre Kaitlyn qui était prévu, mais ça a été changé puisque Kaitlyn s’est mystérieusement faite attaquer par une personne cagoulée. La pauvre petite est donc dans l’incapacité de faire ce combat. Le General Manager de WWE SmackDown! est donc obligé de remplacer Kaitlyn par Eve Torres pour la remercier de son bon travail en tant qu’assistante. Je ne vous cache pas que ça m’a fait légèrement plaisir ce changement de dernière minute, sachant que ça fait longtemps qu’on n’a pas eu de storyline chez les divas (même s’il n’y a aucun doute sur la personne qui a attaquée Kaitlyn, n’est-ce pas Eve ?). Mais en plus, je trouve que la présence d’Eve est beaucoup plus logique que celle de Kaitlyn... non en fait, je suis juste heureux car le match sera moins désastreux. Mais passons au plus important et ce pourquoi je suis censé écrire, le match féminin opposant Layla, la championne, à Eve Torres, qui depuis quelques semaines joue le rôle de la gentille petite fille qui en fait se révèle être manipulatrice, tout ça pour le Divas Championship. À ma grande surprise, et peut-être à la vôtre, j’ai trouvé le match bon. Attention, quand je dis bon, c’est bon dans le sens pour un match des divas. Je vais peut-être récolter les foudres de certains lecteurs, mais le match n’est pas aussi mauvais qu’on aurait pu le croire. J’ai apprécié, ce n’est pas mauvais. Eve qui propose une poignée de main mais qui s’avère être qu’une ruse, c’était prévisible, et après Eve domine étant donc la heel, rien de bien original, mais ça reste vraiment pas dégueulasse à voir. Eve Torres domine donc ce match, Layla est plutôt absente, effacée, reléguée au second plan, tandis qu’Eve est l’attraction principale du match. Je pensais sincèrement qu’elle allait perdre suite à cette domination claire et nette, mais en fait non, elle gagne. C’est étonnant, mais ce n’est pas plus mal. J’apprécie Layla et je suis très heureux de voir qu’elle s’est énormément améliorée dans un ring, mais je ne peux pas nier que son règne était bien plus que médiocre. Fade et sans saveur comme règne, aucune vraie rivalité. Mais ça ne change pas vraiment des précédents règnes. Bref, j’ai beau préférer Layla à Eve, les faits sont là : ce changement de titre est le bienvenu. Maintenant, j’ai envie de dire que la division renaît de ses cendres. Attention encore une fois, elle n’est pas glorieuse comme à l’époque LayCool, mais je trouve qu’on a enfin une rivalité et une storyline du côté des Divas. Bon match pour des divas, je suis agréable surpris de mon côté, ce match ne fait pas tâche.

Darksider

World Heavyweight Championship : Sheamus (c) vs Alberto del Rio

Troisième match en un contre un pour les deux hommes, que les mauvaises langues (promis je donne pas de noms comme Tombstone, pas mon genre) avaient tendance à considérer comme le match de trop.Les deux premières oppositions avaient certes souffert d'un suspens quasi-inexistant, Del Rio ayant été trop longtemps montré comme un simple challenger de transition face au surpuissant Irlandais. Mais pour cette der des der, la WWE s'était enfin décidée à construire un semblant de storyline, pas transcendant, accordons-nous là-dessus, mais qui avait le mérite d'étoffer l'animosité entre deux hommes qui en avaient besoin. Quand bien même les deux premiers matchs avaient offert un spectacle in-ring des plus satisfaisants, ce troisième opus avait donc de grandes chances de les dépasser, l'interdiction récent du Brogue Kick promettant de rééquilibrer la balance et de mettre Sheamus enfin un peu en difficulté depuis le début de son règne à Wrestlemania. Alors, vous me répéterez à l'envi, petits canaillous, que le dernier à qui on a fait le coup, c'était Edge et son Spear, et il s'en était sorti le bougre, alors tes histoires de rééquilibrage des chances, tu peux te les foutre où je pense. Ce à quoi je vous répondrais : ...

Dans l'ensemble, ce match fut bien le meilleur d'une trilogie qui, si elle ne rentrera pas dans l'histoire, aura pour ma part assuré dans le ring un spectacle d'un bel acabit. Sheamus est à l'heure actuelle l'un des, sinon le meilleur powerhouse du continent et Del Rio vaut tellement mieux que l'image du type boring et bridé dont il souffre auprès d'une partie de l'IWC. Ce match est l'exemple même de l'opposition simple d'un bon face et d'un bon heel où le face en péril triomphe de l'adversité sans enterrer son adversaire. La gestion du Cross-Armbreaker du Mexicain est en cela exemplaire en ce que le finisher d'Alberto devient de plus en plus menaçant au fur et à mesure que l'état du bras du Celtic Warrior empire. A tel point que dans ma grande naïveté, j'ai cru qu'il allait taper sur le dernier Armbreaker. Au final, ce ne fut pas le cas, Sheamus l'emportant sur un Brogue Kick victorieux au terme d'un quart de lutte de fort bon niveau.

Wait... What? Un Brogue Kick? Oui, le finisher dévastateur de Sheamus fut réintégré par Booker T himself juste avant le début du match. Ce qui constitue le principal défaut du match, une grosse tâche de booking qui malheureusement rejaillit sur la qualité du spectacle proposé. Pourquoi habituer les spectateurs à cette Texas Cloverleaf si c'est pour l'abandonner au moment même du PPV? Et je ne parle pas de la justification ridicule de Booker T qui a apparemment mis trois semaines à se rendre que, oui, on peut se faire des bobos en faisant du catch (Booker, mon cher, regardes-tu les segments pendant les shows où ils disent "Ne faites pas ça chez vous"?). Désastreuse en matière de timing, cette annonce a ruiné les dernières traces de suspens imaginables, même chez les optimistes de mon genre. Rageant!

Sharpshooter

WWE Championship : CM Punk (c) vs John Cena

"Ils nous ont bien eu. Cena et Punk ont encore livré un grand match, mais ce que je retiendrai d'abord, c'est la rouerie avec laquelle on nous a convaincu que le run de Punk allait prendre fin cette nuit-là, et ce tout au long de ce main event, par petites touches...
D'abord, Paul Heyman insiste bien sur les 300 jours que vient d'atteindre le règne, dans sa promo d'avant-match. Plus tard, au moment des présentations, Cihaime lève longuement son titre vers la foule, insiste, reste figé avec la ceinture bien en vue, le sourire aux lèvres. Tout ça pour s'attirer de la heat, bien sûr, pour rechercher le maximum de huées, mais ce genre de fanfaronnades appuyées est souvent suivie d'un échec cuisant pour un heel WWE, et j'ai déjà un mauvais feeling...

Ensuite, le match : bizarrement, Punk prend assez rapidement l'avantage. Nettement. Trop nettement. Cena est dominé à la régulière, il nous joue sa plus belle partition de face en péril, titube, encaisse les coups, une phase caractéristique de beaucoup de ses matchs victorieux... Là encore, il s'agit pour le heel d'accumuler de la heat : ce scénario laisse tout le temps à Punk de provoquer le public, de parader sur la troisième corde, même d'esquisser quelques mouvements de boxe pour bien rabaisser le Champ... mais tout ça le positionne aussi clairement en outsider, on a vu trop souvent le même scénario se dérouler en faveur du Marine, avec second souffle en fin de match pour boucler l'affaire.
Vient la deuxième phase, le rythme s'accélère, et l'on retrouve enfin l'affrontement au sommet que l'on avait connu l'an dernier, avec une avalanche de contres des deux côtés, et une série de variations ingénieuses (mention au Five Knuckle Shuffle contré et transformé en Anaconda Vise). A ce moment, on réalise progressivement que le Punk heel est booké toujours aussi fort, aussi résistant que Cena. Pas de champion fuyard et truqueur à la Miz, c'est déjà ça...

Cela dit, sa domination reste suspecte : c'est bien lui qui essaie par tous les moyens de conclure le match, de river enfin les épaules de Cena. Un Anaconda Vise qui échoue, puis c'est un GTS, puis même un deuxième ! Même si le score est à peu près égal (Punk a lui survécu à un STF et un AA), c'est bien Cihaime qui semble bientôt sans ressources, au bout du chemin : le regard perdu, il a tenté un moonsault désespéré, après une descente du coude façon Macho Man qui n'a pas été plus efficace. Sa dernière cartouche, on le sent, est un Rock Bottom, joli clin d'oeil ironique à celui tenté par Cena à Wrestlemania. Une occasion de finir le match en beauté, façon heel... mais Cena se relève, bien sûr... Après tout, qui peut croire sérieusement que Punk puisse battre Cena clean ? Impossible, évidemment. Bref, à ce moment du match, et comme Heyman, décidément, ne semble pas vouloir intervenir, le compte de trois sur la German Suplex apparaît presque comme une conclusion inévitable, logique.
Puis il y a ce formidable retournement : plusieurs minutes de célébration, pour bien nous convaincre que le match est terminé, l'image de Cena congratulé par les habituels Marines, la tension qui retombe, et puis : l'arbitre qui va rendre la ceinture à Cihaime... Dernière manoeuvre pour générer de la heat, pour forcer encore un peu plus ce turn du straight edge. Dans l'affaire, Punk n'est pas dévalorisé : il a fait jeu égal jusqu'au bout avec le Champ, et a d'une certaine manière prouvé (à nouveau) qu'il méritait son titre. C'est bien d'ailleurs ce que Cena confirmera le lendemain : il ne conteste pas le match nul, mais le fait que l'arbitre n'ait pas fait repartir la rencontre...
Bref, pour moi, un booking extrêment bien dosé, entre recherche de heat pour son top heel, et confirmation de son statut d'égal de Cena. Punk est toujours en plein push, ça se confirme. Arrivera t-il à garder le titre jusqu'au Rumble ?

Black Bolt

Au sortir de ce Night of Champions, les avis sont globalement positifs. La WWE a su offrir un spectacle dans l'ensemble de qualité, même si certains ont déploré le manque de folie et de surprises dans le produit final. Si pour beaucoup le Main-Event n'atteint pas le potentiel légendaire des deux matchs de 2011, il a néanmoins fait l'unanimité par son contenu très solide et par la décision de la compagnie de continuer le règne de CM Punk sur les terres de Cena.
Encore une fois, merci à tous les participants et rendez-vous pour notre prochaine étape, qui aura lieu dans un des PPV à thème de la compagnie : Hell in a Cell!
Revenir en haut Aller en bas
CIHAIME
Grand Slam Champion
CIHAIME

Messages : 3957

[Article] Review collective de Night of Champions 2012 Empty
MessageSujet: Re: [Article] Review collective de Night of Champions 2012   [Article] Review collective de Night of Champions 2012 EmptyDim 23 Sep - 12:50

Je rejoins Clown Bastard pour la rencontre A.Cesaro/Z. Ryder TROP COURT.

Black Bolt que dire après cette envolée de mots I love you que le jour ou CIHAIME perdra son titre.........Sad CAR CE MOMENT FATIDIQUE VIENDRA, se sera très dur à vivre (pour moi) ....Enfin tout dépendra comment il lui sera ôté et par qui ??.

Dolph Ziggler la WWE joue avec lui au chat et à la souris, lui accordant une malette qui lui octroie un certain pouvoir pour ensuite lui faire perdre devant un Randy Orton se relèvant d'une suspension et qui devra se partager entre les caméras et le ring..Quelle ironie. En réalité RKO est un roi et Dolph en est le serf.

Sheamus, bon là nous avons compris que celui-ci porte sur ses épaules le rôle de futur baby face définitif (style Cena).

Derniers mots, je n'ai rien contre la Viper ou notre Irlandais, mais parfois sa lasse un peu

UNIC
Revenir en haut Aller en bas
Gbacca
Luttologue bedonnant
Gbacca

Messages : 11731
Age : 34
Localisation : Trou de baal de Jabba le Hutt
Humeur : Fakhr/Nature Touch

[Article] Review collective de Night of Champions 2012 Empty
MessageSujet: Re: [Article] Review collective de Night of Champions 2012   [Article] Review collective de Night of Champions 2012 EmptyDim 23 Sep - 22:11

J'ai pas vu le préshow (je dormais sortant d'un week end fort bien chargé ^^') du coup j'en parlerai pas non plus ^^'.

Le 4-way fut clairement très décevant, voire plus. Comme l'a dit JoMo, sans rythme, sans saveur, émaillé de botch. Alors qu'il avait tout pour être l'opener parfait c'est franchement dommage. Toutefois, je serai moins tendre que JoMo avec Mysterio qui devrait avoir dans ce genre de match le rôle de général en regard de son talent et de son ancienneté. Mais force est de constaté qu'il est effectivement, à mon sens, revenu trop tôt et donc à court de forme. (Je ne tirerai pas sur l'ambulance masquée ^^').

Pour le TT je rejoins Show' sur l'histoire autour du match et sur le match en lieu même qui vaut clairement plus pour la relation Bryan/Kane (Team Friendship je peux pas, j'aimerais mieux Team Disneyland à la limite ^^'). C'est du divertissement à 100% et c'est très bien, clairement dommage (surtout pour eux en fait) que les champions aient plus servi de sparring partner aux yeux d'un public acquis à la cause des challengers. J'espère que l'intérêt autour de l'improbable duo signera une jolie période pour les titres de champion, tout en sachant que ce sera fini après eux. (En espérant voir émerger une autre tt heels que celles qui sont dans le roster et qui manquent de charisme/d'intérêt).

Concernant l'US title, une fois de plus j'suis d'accord avec Klowny (ouais même Trollbacca). Force est de constater que je me suis trompé sur une chose, la durée de la sympathie qu'éprouve le public envers Ryder (oui je reconnais les erreurs de Trollbacca, Trollbacca lui ne les reconnaît pas). Et rien que pour cela Ryder mériterait plus d'exposition. Ensuite, le match en lui même est bon, et j'avoue avoir moi aussi espéré qu'il dure plus longtemps en le regardant. (Et le coup d'avant bras de Cesaro avait particulièrement de la gueule, le laisser faire quatre cinq autres "petits" mouvements de ce genre lui donnerait plus de saveur). Je suis par contre moi aussi inquiet pour Cesaro que je ne vois pas percer avec cette gimmick, sauf s'il transforme effectivement l'US Title en European Title ce qui lui donnerait instantanément de la heat.

Pour le Ziggler vs Orton j'suis à 100% d'accord avec moi.

Concernant les divas, à part le changement de dernière minute (prévisible) out of nowhere, le match fut plutôt dans la moyenne de ce que produit la division diva. Dommage que seule Eve ait comme l'a dit Darksider une gimmick.

Comme Sharp', je fais parti des rares qui apprécient le mexicain et qui ont apprécié les oppositions Sheamus vs Del Rio même si là je rejoins clairement Tomb' sur un point, le manque de suspense. Car tel CM Punk, (et pas Cena depuis le début de l'année) Sheamus est un tueur de suspense. Il est booké lui aussi tellement fort qu'on ne le voit pas perdre. Encore moins comme l'a dit SHarp' après l'annonce de Booker T. Sinon le match en lui-même est très propre, bien construit autour du bras de Sheamus (dommage là aussi que les top faces n'abandonnent jamais, ni même sans abandonner ne tombent tout simplement dans les vap', ça limite la portée des moments où ils subissent une soumission je trouve). Bref, content du match, mais content aussi que la feud cesse car les deux hommes tournaient en rond depuis un bail déjà (malgré l'effort apporté ces dernières semaines).

Ensuite je rejoins aussi BB pour le Cena vs Punk. Un très bel affrontement, crescendo, avec un enchaînement de finisher sur la fin comme je les aime. Toutefois contrairement à BB je n'ai jamais cru à la victoire de Cena un instant durant le match tant le booking de superman de Punk est monstrueux. Plus encore que celui de Cena qui a subi quelques défaites en ppv cette année, lui (notamment face au Rock ce qui était pour le moins inattendu). Alors quand la cloche a sonné et que Cena a commencé à célébrer, j'étais partagé entre deux sentiments. La surprise déjà car je m'attendais à la victoire de Punk. La joie ensuite, car j'en suis arrivé à un tel point de détestation de CM Punk (le personnage pas l'homme hein rassurez-vous ^^') que voire Cena lui prendre son titre me réjouissait (oui vous avez bien lu, je préfère un règne de Cena, de Big Show, de Great Khali, d'Hornswoggle à la poursuite du règne de Punk). D'un autre côté je me dis, tout ça pour ça, car j'espérais que le vainqueur de Punk serait un jeune (bon à priori ce sera Rocky donc c'est mal parti ^^') qui profiterait de cette victoire pour devenir un top face (dans mes rêves les plus fous ce serait sur un retour de JoMo mais c'est pas réalisable Razz). Puis c'est la douche froide. L'arbitre rend la ceinture à Punk. Il conserve son titre. Et là j'éteins la tv complètement désespéré, le règne qui m'horripile se poursuit. Bon au moins, maintenant c'est logique de détester Punk vu que son personnage est heel. Je me vengerai donc à Strasbourg en étant odieux ^^'. Et je terminerai en paraphrasant Nak. Règne de Punk de #####.
Revenir en haut Aller en bas
KXL
Modérateur
KXL

Messages : 3434
Age : 24
Localisation : Oui
Humeur : Everything is XL about me

[Article] Review collective de Night of Champions 2012 Empty
MessageSujet: Re: [Article] Review collective de Night of Champions 2012   [Article] Review collective de Night of Champions 2012 EmptyLun 24 Sep - 0:17

J'ai pour ma part beaucoup aimé une fois de plus le Cena/Punk que j'ai trouvé meilleur que leur affrontement à Summerslam l'an dernier, bien que moins bon que celui de MITB. Je suis assez partagé en ce qui concerne le Heel Turn de Punk, car d'un côté ça permet de donner un nouvel aspect au personnage afin de ne pas s'en lasser et de lui donner un momentum encore meilleur (en Face il était le n°2 de la fédération, là il est le Heel n°1). Mais d'autre part, il a été prouvé qu'il est quasiment impossible de s'imposer en tant que tête d'affiche de la WWE en étant Heel, et j'aurais préféré un Heel Turn de Cena que je juge toujours nécessaire afin de changer définitivement d'ère, ce que la WWE essaye de nous vendre depuis un an (le Summer of Punk avec le changement d'autorités, puis WM 28 avec l'"end of an era match" Taker/HHH et le symbolique Cena/Rock).
Pour revenir au match, je m'attendais à une fin de ce genre, c'est un match nul par tombé qui a été décidé, c'est une bonne idée car ça n'enlève pas la crédibilité d'aucun des deux hommes. La grande question c'est qu'est ce qu'il va se passer ensuite ? Il reste 3 PPVs jusqu'au Royal Rumble où Rock affrontera le WWE Champion en cours, et il est évident que ce sera Cena ou Punk, mais lequel des deux ? Sachant que l'autre sera sûrement l'adversaire de Rock à WrestleMania. CM Punk a maintenant dépassé les 300 jours de règne en tant que WWE Champion, et seuls 6 hommes (à savoir Sammartino, Morales, Backlund, Hogan, Savage et Cena) sont restés champions plus d'un an, est-ce que Punk sera le 7e ? Ça va être intéressant pour voir comment les bookers vont gérer le tout jusqu'à WrestleMania.

En ce qui concerne le reste du PPV, pas grand chose à dire à part que la rivalité entre Del Rio et Sheamus doit s'arrêter. Cash in Ziggler s'il te plait !

_________________
[Article] Review collective de Night of Champions 2012 Maxres11


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Black Bolt
Modérateur
Black Bolt

Messages : 12393

[Article] Review collective de Night of Champions 2012 Empty
MessageSujet: Re: [Article] Review collective de Night of Champions 2012   [Article] Review collective de Night of Champions 2012 EmptyLun 24 Sep - 23:12

Gbacca a écrit:

Sinon le match en lui-même est très propre, bien construit autour du bras de Sheamus (dommage là aussi que les top faces n'abandonnent jamais, ni même sans abandonner ne tombent tout simplement dans les vap', ça limite la portée des moments où ils subissent une soumission je trouve).

Sheamus s'était quand même évanoui face à Bryan à Extreme Rules, et c'est vrai que ça avait beaucoup fait pour l'intensité du match.

Cela dit, Del Rio a beaucoup fait souffrir l'Irlandais récemment (notamment dans ce match), et pourtant, il n'est toujours pas crédible en challenger. Je pense que c'est plus lié à son personnage, son attitude, qu'au booking.


Gbacca a écrit:

Toutefois contrairement à BB je n'ai jamais cru à la victoire de Cena un instant durant le match tant le booking de superman de Punk est monstrueux. Plus encore que celui de Cena qui a subi quelques défaites en ppv cette année, lui (notamment face au Rock ce qui était pour le moins inattendu).

Punk est ultra-résistant, on est d'accord, mais il reste malgré tout qu'il n'a JAMAIS battu Cena clean, comme tout le reste du roster. Ce que Rocky a réussi, Cihaime n'y parviendra peut-être jamais... Ce qui veut dire que, basiquement, seul un incident extérieur peut le sauver à chaque fois qu'il affronte le Champ... Raison pour laquelle, de mon côté, j'ai cru jusqu'au bout à sa défaite.

Gbacca a écrit:
La joie ensuite, car j'en suis arrivé à un tel point de détestation de CM Punk (le personnage pas l'homme hein rassurez-vous ^^') que voire Cena lui prendre son titre me réjouissait (oui vous avez bien lu, je préfère un règne de Cena, de Big Show, de Great Khali, d'Hornswoggle à la poursuite du règne de Punk).

Même un règne de Eric Escobar ? De David Arquette ? [Article] Review collective de Night of Champions 2012 2222602150
Revenir en haut Aller en bas
Gbacca
Luttologue bedonnant
Gbacca

Messages : 11731
Age : 34
Localisation : Trou de baal de Jabba le Hutt
Humeur : Fakhr/Nature Touch

[Article] Review collective de Night of Champions 2012 Empty
MessageSujet: Re: [Article] Review collective de Night of Champions 2012   [Article] Review collective de Night of Champions 2012 EmptyLun 24 Sep - 23:17

Black Bolt a écrit:


Gbacca a écrit:
La joie ensuite, car j'en suis arrivé à un tel point de détestation de CM Punk (le personnage pas l'homme hein rassurez-vous ^^') que voire Cena lui prendre son titre me réjouissait (oui vous avez bien lu, je préfère un règne de Cena, de Big Show, de Great Khali, d'Hornswoggle à la poursuite du règne de Punk).

Même un règne de Eric Escobar ? De David Arquette ? [Article] Review collective de Night of Champions 2012 2222602150

Oui Mister Green (on est Trollbacca ou on l'est pas ^^' )
Revenir en haut Aller en bas
KXL
Modérateur
KXL

Messages : 3434
Age : 24
Localisation : Oui
Humeur : Everything is XL about me

[Article] Review collective de Night of Champions 2012 Empty
MessageSujet: Re: [Article] Review collective de Night of Champions 2012   [Article] Review collective de Night of Champions 2012 EmptyLun 24 Sep - 23:37

Black Bolt a écrit:

Punk est ultra-résistant, on est d'accord, mais il reste malgré tout qu'il n'a JAMAIS battu Cena clean, comme tout le reste du roster. Ce que Rocky a réussi, Cihaime n'y parviendra peut-être jamais... Ce qui veut dire que, basiquement, seul un incident extérieur peut le sauver à chaque fois qu'il affronte le Champ... Raison pour laquelle, de mon côté, j'ai cru jusqu'au bout à sa défaite.

Punk n'a jamais battu Cena clean mais Cena n'a jamais battu Punk du tout il me semble.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Black Bolt
Modérateur
Black Bolt

Messages : 12393

[Article] Review collective de Night of Champions 2012 Empty
MessageSujet: Re: [Article] Review collective de Night of Champions 2012   [Article] Review collective de Night of Champions 2012 EmptyMar 25 Sep - 0:23

En fait, je me souviens au moins d'une victoire clean de Cena sur Punk, leur toute première rencontre, il me semble (fin 2009 à Raw).

Cela dit, je crois que Cena n'a battu Punk qu'une fois depuis, et pas clean (intervention de Nash, dans un Raw fin 2011, pour désigner le first contender face à Del Rio).

Bref, c'est vrai qu'on peut remarquer un booking très équilbré entre les deux, et si Punk ne peut pas battre Cena clean, il est bien possible que l'inverse soit vrai aussi, actuellement...
Revenir en haut Aller en bas
Gbacca
Luttologue bedonnant
Gbacca

Messages : 11731
Age : 34
Localisation : Trou de baal de Jabba le Hutt
Humeur : Fakhr/Nature Touch

[Article] Review collective de Night of Champions 2012 Empty
MessageSujet: Re: [Article] Review collective de Night of Champions 2012   [Article] Review collective de Night of Champions 2012 EmptyMar 25 Sep - 9:55

Black Bolt a écrit:
En fait, je me souviens au moins d'une victoire clean de Cena sur Punk, leur toute première rencontre, il me semble (fin 2009 à Raw).

Cela dit, je crois que Cena n'a battu Punk qu'une fois depuis, et pas clean (intervention de Nash, dans un Raw fin 2011, pour désigner le first contender face à Del Rio).

Bref, c'est vrai qu'on peut remarquer un booking très équilbré entre les deux, et si Punk ne peut pas battre Cena clean, il est bien possible que l'inverse soit vrai aussi, actuellement...

Je confirme (après avoir trouvé un historique des Punk vs Cena sur un site anglosaxon ^^' )
Revenir en haut Aller en bas
TheStraightedge17
Grand Slam Champion
TheStraightedge17

Messages : 3093
Age : 26
Localisation : Denver, Colorado.
Humeur : Franklin, Michael ou Trevor ?

[Article] Review collective de Night of Champions 2012 Empty
MessageSujet: Re: [Article] Review collective de Night of Champions 2012   [Article] Review collective de Night of Champions 2012 EmptyMar 25 Sep - 15:21

Je me souviens de seulement deux victoires de Cena sans intervention perso :

Une lors de leur premier affrontement à Raw, et un match de moins de 5min lors des Slammy Awards 2009 ou Punk venait de décrocher le slammy du moment le plus scandaleux me semble t-il.

Après il y a victoire clean et "clean" d'après mon opinion.

Au Money In The Bank, Punk n'est en rien responsable dans l'intervention de McMahon. Idem lors d'un match ou R Truth venait agressé les fans, et où Cena devait interagir avec lui. Certes, il y a eu une série de 3 wins époque Nexus ou la Punk a eu la chance d'obtenir des interventions, mais c'est une autre histoire ^^

Au final, le booking est vraiment très équilibré je suis d'accord avec Blackbolt. Et je trouve ce côté Heel' résistant et puncheur jusqu'au bout capital si on veut un règlement de compte personnel et cette fois clean à Hell In A Cell. Je pense qu'on tient une feud hors du commun entre ces deux la. Elle peut même continuer sur plusieurs mois avant la grande rencontre Punk-Rock. Mais pour ça, il faudra déterminer qui est le meilleur des deux, et donc, obtenir un match 100% clean, effectivement.

PS : Excellentes reviews à vous tous, je viens de tout lire d'un bloc, pour ma part un PPV très sympathique porté par un IC Match solide, avec une fin WTF que j'ai adoré ( le petit sourire du Miz avec le masque à la fin m'a fais rêver ), un match des Divas loin d'être ridicule pour l'etat actuel de la division, et bien sûr, Bryan et Kane prêt pour recevoir Mysterio-Cara, Tag Team en or ? Enfin, Main Event exceptionnel ( le meilleur de Punk selon moi avec TLC et le No DQ Match contre Bryan depuis son règne ).
Revenir en haut Aller en bas
Black Bolt
Modérateur
Black Bolt

Messages : 12393

[Article] Review collective de Night of Champions 2012 Empty
MessageSujet: Re: [Article] Review collective de Night of Champions 2012   [Article] Review collective de Night of Champions 2012 EmptyMar 25 Sep - 23:11

C'est vrai ! J'avais bizarrement effacé de ma mémoire ce squash douloureux. [Article] Review collective de Night of Champions 2012 2222602150 C'était je crois la demi-finale d'un mini-tournoi, bien sûr remporté par Cena.

TheStraightedge17 a écrit:

Au final, le booking est vraiment très équilibré je suis d'accord avec Blackbolt. Et je trouve ce côté Heel' résistant et puncheur jusqu'au bout capital si on veut un règlement de compte personnel et cette fois clean à Hell In A Cell. Je pense qu'on tient une feud hors du commun entre ces deux la. Elle peut même continuer sur plusieurs mois avant la grande rencontre Punk-Rock. Mais pour ça, il faudra déterminer qui est le meilleur des deux, et donc, obtenir un match 100% clean, effectivement.

Mais est-ce qu'ils iront jusqu'à désigner un véritable vainqueur à la feud, et clean, en plus ? Pas évident, je trouve. Si Cena gagne clean, c'est un gros coup d'arrêt pour Punk, et la preuve qu'il n'est pas tout à fait au niveau du Marine. Si Punk gagne clean... eh bien, ce serait dans la lignée de son push actuel, un énorme cadeau, mais ça ferait quand même beaucoup pour Cena, après la défaite face au Rock...

Sinon, content de voir que je ne suis pas le seul à avoir apprécié le match IC. Je trouve notamment que Sin Cara, malgré tout ses défauts, est doucement en train de s'acclimater au style WWE, bien aidé par Rey. Ils ont déjà trouvé quelques combinaisons efficaces (le coup de pied simultané dans le buste de l'adversaire, par exemple), avec enfin un peu d'impact. Et puis, on manque tellement de high fly en ce moment à la WWE, qu'un tel casting, c'est du caviar pour moi.

A propos du Del Rio/Sheamus, perso je n'ai jamais cru à la victoire du Mexicain malgré son travail vigoureux sur le bras de l'Irlandais, mais plutôt à un possible cash de Ziggler. Mais rien...

En ce qui concerne le règne de Punk, le match d'Over The Limit face à Bryan reste quand même hors-norme pour moi, somptueux de bout en bout. Un joyau !
Revenir en haut Aller en bas
KXL
Modérateur
KXL

Messages : 3434
Age : 24
Localisation : Oui
Humeur : Everything is XL about me

[Article] Review collective de Night of Champions 2012 Empty
MessageSujet: Re: [Article] Review collective de Night of Champions 2012   [Article] Review collective de Night of Champions 2012 EmptyMer 26 Sep - 20:04

Black Bolt a écrit:

Mais est-ce qu'ils iront jusqu'à désigner un véritable vainqueur à la feud, et clean, en plus ? Pas évident, je trouve. Si Cena gagne clean, c'est un gros coup d'arrêt pour Punk, et la preuve qu'il n'est pas tout à fait au niveau du Marine. Si Punk gagne clean... eh bien, ce serait dans la lignée de son push actuel, un énorme cadeau, mais ça ferait quand même beaucoup pour Cena, après la défaite face au Rock...

Je pense qu'il est indispensable qu'il y ait une victoire clean de l'un des deux avant le Royal Rumble. Je rêve de voir Punk le battre, ce qui pourrait enfin entraîner le Heel Turn de Cena (oui j'y tiens !) et pourquoi pas un Face Turn pour prendre sa place en temps que Face n°1 et tête d'affiche de la WWE (ça ferait beaucoup de turns en peu de temps mais s'il reste heel il y a de très grandes chances qu'il retombe dans le midcard) puis ensuite une revanche Rock/Cena à WM avec Cena Heel, qui battrait le Rock en trichant. Sinon, si c'est Cena qui bat Punk clean, ce qui risque aussi d'arriver car on est quand même plus proche de ce cas là que de l'autre, je prend aussi car ça voudrait dire un Punk/Rock à WrestleMania.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Black Bolt
Modérateur
Black Bolt

Messages : 12393

[Article] Review collective de Night of Champions 2012 Empty
MessageSujet: Re: [Article] Review collective de Night of Champions 2012   [Article] Review collective de Night of Champions 2012 EmptyVen 28 Sep - 13:15

Et pourquoi pas une victoire clean partout ? Vu le calendrier, il faudra bien occuper Cena jusqu'en janvier, donc le garder face à Punk.

Victoire clean du Marine à Hell In A Cell : le triomphe, le retour au sommet, Cihaime fou de rage.

Rematch au Survivor Series, et victoire clean de Punk : coup de tonnerre, Cihaime apparaît alors vraiment comme l'égal de Cena.

La belle à TLC : on stipule au cours d'une promo que le vainqueur de ce match-là ira directement affronter le Rock au Rumble, c'est tout ou rien. Un beau TLC match pour conclure la feud en beauté... [Article] Review collective de Night of Champions 2012 272392131
Revenir en haut Aller en bas
CIHAIME
Grand Slam Champion
CIHAIME

Messages : 3957

[Article] Review collective de Night of Champions 2012 Empty
MessageSujet: Re: [Article] Review collective de Night of Champions 2012   [Article] Review collective de Night of Champions 2012 EmptyVen 28 Sep - 13:54

Black Bolt a écrit:
Et pourquoi pas une victoire clean partout ? Vu le calendrier, il faudra bien occuper Cena jusqu'en janvier, donc le garder face à Punk.

Victoire clean du Marine à Hell In A Cell : le triomphe, le retour au sommet, Cihaime fou de rage.

Rematch au Survivor Series, et victoire clean de Punk : coup de tonnerre, Cihaime apparaît alors vraiment comme l'égal de Cena.

La belle à TLC : on stipule au cours d'une promo que le vainqueur de ce match-là ira directement affronter le Rock au Rumble, c'est tout ou rien. Un beau TLC match pour conclure la feud en beauté... [Article] Review collective de Night of Champions 2012 272392131


Tu me fais rêver flower

UNIC
Revenir en haut Aller en bas
KXL
Modérateur
KXL

Messages : 3434
Age : 24
Localisation : Oui
Humeur : Everything is XL about me

[Article] Review collective de Night of Champions 2012 Empty
MessageSujet: Re: [Article] Review collective de Night of Champions 2012   [Article] Review collective de Night of Champions 2012 EmptyVen 28 Sep - 17:34

J'aime ton idée Black Bolt, mais alors le règne de CM n'aurait pas atteint une année Neutral

_________________
[Article] Review collective de Night of Champions 2012 Maxres11


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Thib
Main Eventer
Thib

Messages : 1096
Age : 23
Localisation : Philadelphie, capitale du hardcore

[Article] Review collective de Night of Champions 2012 Empty
MessageSujet: Re: [Article] Review collective de Night of Champions 2012   [Article] Review collective de Night of Champions 2012 EmptyVen 28 Sep - 20:52

Je n'aime pas ton idée Blackbolt Razz

Personnellement, j'aimerais que CM Punk conserve son titre jusqu'à Wrestlemania, et que lors de ce show il affronte The Rock. Attendez, on aurait un véritable choc des titans! Punk, qui a son titre depuis un an et demi contre le Rock qui est ultra crédible (il a battu clean Cena, ce que très peu de catcheurs ont fait auparavant). Puis, à mon avis, The Rock battre des bigs name avant WM, histoire d'être ultra crédible.
Revenir en haut Aller en bas
Sharpshooter
VIP
Sharpshooter

Messages : 6431
Age : 29
Humeur : Can it wait for a bit? I'm in the middle of some calibrations

[Article] Review collective de Night of Champions 2012 Empty
MessageSujet: Re: [Article] Review collective de Night of Champions 2012   [Article] Review collective de Night of Champions 2012 EmptyVen 28 Sep - 23:02

Symboliquement, l'idée serait très belle. Mais je crois vraiment que la WWE veut emmener à l'année complète de règne, elle insiste d'ailleurs de plus en plus sur la durée exceptionnelle du règne de Punk.
Je vois personnellement plus un Punk triomphant à Hell in a Cell d'un Cena qui aurait bravé l'avis des médecins et qui perdrait à cause de sa blessure. Ca pourrait d'ailleurs offrir un petit break au Marine en lui donnant un challenger de transition aux Survivor Series.
Revenir en haut Aller en bas
Onclesam64
BanhammerMan
Onclesam64

Messages : 11152
Age : 31
Localisation : au 7ème ciel avec Beth, Nattie, Serena et Daffney
Humeur : Pourriture communiste !

[Article] Review collective de Night of Champions 2012 Empty
MessageSujet: Re: [Article] Review collective de Night of Champions 2012   [Article] Review collective de Night of Champions 2012 EmptyDim 30 Sep - 17:53

Notes de Meltzer

Intercontinental Championship ***¼
WWE Tag Team Championship **¼
WWE United States Championship **
Randy Orton vs Dolph Ziggler ***¾
WWE Divas Championship
World Heavyweight Championship (WWE) ***¼
WWE Championship ****¼

_________________
[Article] Review collective de Night of Champions 2012 Giphy
Palmarès WFA:
 

Récompenses:
 

Revenir en haut Aller en bas
Gbacca
Luttologue bedonnant
Gbacca

Messages : 11731
Age : 34
Localisation : Trou de baal de Jabba le Hutt
Humeur : Fakhr/Nature Touch

[Article] Review collective de Night of Champions 2012 Empty
MessageSujet: Re: [Article] Review collective de Night of Champions 2012   [Article] Review collective de Night of Champions 2012 EmptyDim 30 Sep - 18:06

Bigre autant à l'IC qu'au WCH... y'a pas à dire lui et moi on n'a vraiment pas la même vision d'un match lol


Revenir en haut Aller en bas
Black Bolt
Modérateur
Black Bolt

Messages : 12393

[Article] Review collective de Night of Champions 2012 Empty
MessageSujet: Re: [Article] Review collective de Night of Champions 2012   [Article] Review collective de Night of Champions 2012 EmptyDim 30 Sep - 21:18

Je suis content pour le titre IC, même si il a été trèèèèèès trèèèèès généreux. [Article] Review collective de Night of Champions 2012 2222602150

Disons que la note rééquilibre un peu les avis négatifs lus un peu partout : c'est un match qui divise, selon qu'on retient surtout ses qualités ou ses défauts...

KXL a écrit:
J'aime ton idée Black Bolt, mais alors le règne de CM n'aurait pas atteint une année Neutral

Oui, ce serait du gâchis à ce niveau, c'est clair. Mais j'imagine difficilement Cena feuder avec Cihaime jusqu'à fin 2012 et rentrer bredouille.

Sharpshooter a écrit:
Symboliquement, l'idée serait très belle. Mais je crois vraiment que la WWE veut emmener à l'année complète de règne, elle insiste d'ailleurs de plus en plus sur la durée exceptionnelle du règne de Punk.
Je vois personnellement plus un Punk triomphant à Hell in a Cell d'un Cena qui aurait bravé l'avis des médecins et qui perdrait à cause de sa blessure. Ca pourrait d'ailleurs offrir un petit break au Marine en lui donnant un challenger de transition aux Survivor Series.

C'est vrai que ce scénario est idéal, mais c'est toujours un peu dur d'imaginer Cena absent plusieurs mois. C'est le moment, c'est sûr, tout concorde... mais je le croirai quand je le verrai.

Thib a écrit:
Je n'aime pas ton idée Blackbolt Razz

Personnellement, j'aimerais que CM Punk conserve son titre jusqu'à Wrestlemania, et que lors de ce show il affronte The Rock. Attendez, on aurait un véritable choc des titans! Punk, qui a son titre depuis un an et demi contre le Rock qui est ultra crédible (il a battu clean Cena, ce que très peu de catcheurs ont fait auparavant). Puis, à mon avis, The Rock battre des bigs name avant WM, histoire d'être ultra crédible.

D'accord, mais que devient Cena ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




[Article] Review collective de Night of Champions 2012 Empty
MessageSujet: Re: [Article] Review collective de Night of Champions 2012   [Article] Review collective de Night of Champions 2012 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

[Article] Review collective de Night of Champions 2012

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Article] Review collective de Summerslam 2012
» Review collective Survivor Series 2015
» Review collective, partielle et tardive de MITB 2015
» Le déroulement des attaques de chaque carnassier. [Article]
» article digne d'interet dans le LA times

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Catch Asylum : Le forum des fous de catch :: Catch :: WWE :: Articles/Dossiers-