Catch Asylum : Le forum des fous de catch WWE TNA ROH INDY NJPW
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

La nouvelle saison de pronostics a commencé, c'est par que ça se passe !
Le dernier podcast de l'équipe, qui concerne le PPV de la AEW: Revolution !
Pour participer aux prochains podcasts, ou en organiser, c'est par ici !
-45%
Le deal à ne pas rater :
Chuck Taylor All Star Converse x Bugs Bunny montante
30 € 55 €
Voir le deal

Partagez | 
 

 Un jour, Une promotion [Chronique]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
KXL
Modérateur
KXL

Messages : 3830
Age : 26
Localisation : Oui
Humeur : Everything is XL about me

Un jour, Une promotion [Chronique] Empty
MessageSujet: Un jour, Une promotion [Chronique]   Un jour, Une promotion [Chronique] EmptyLun 4 Jan - 18:19

Un jour, Une promotion
 
Bienvenue dans cette nouvelle chronique ! Ici sur Catch Asylum, on parle à peu près tout le temps des mêmes promotions (WWE, AEW, NJPW). Pourtant, le catch est loin de se limiter à trois promotions. Cagematch recense pas moins de 2922 promotions dans sa base de données, actives ou inactives, de toutes époques et toutes régions. De ces 2922 promotions, 202 sont assez populaires pour avoir une note attribuée sur Cagematch. Et c’est de ces 202 promotions dont je vais vous parler ici, en donnant à chacune une présentation dans un ordre alphabétique. Le but de cette chronique est de découvrir (autant vous que moi) des promotions et des facettes différentes que peut avoir le catch à travers le monde et les époques, ainsi que d’en apprendre plus sur les promotions dont on a déjà entendu parler ou qu’on connaît déjà. Je suis loin d’être le fan de catch le plus éclectique, et je n’en connais pas des masses sur la plupart des promotions, donc ces présentations seront basées sur un travail de recherche. Je ne compte pas non plus me tuer à la tâche dans les recherches, je ne suis pas payé pour ça, donc les présentations resteront assez simples. J’espère que le concept vous plaira.
 
100% Lucha


Un jour, Une promotion [Chronique] 4e1ee727f5022482f0e2ceaeeafbbb97483f15d6_00
 
On commence avec une promotion que très peu de gens connaîtront, mais qui est pourtant loin d’être une compagnie indépendante. 100% Lucha (prononcez « Cien por ciento lucha ») est une promotion de catch argentine créée pour la télévision locale par la chaîne Telefe, une des chaînes principales du pays. L’émission était produite par Eduardo Husni, une personnalité de la télé sans expérience catchesque. Le concept de l’émission, sorte de telenovela du catch, similaire en certains points à celui de Lucha Underground, n’était pas novateur mais suivait la tradition de la promotion Titanes en el ring, programme historique argentin diffusé à la télé entre 1962 et 2001, et qui a connu une résurrection en 2019. 100% Lucha reprend même l’ancien catcheur Ruben Peucelle, plus grande star de Titanes en el ring et du catch argentin, pour en faire son General Manager. Le premier épisode hebdomadaire d’une durée d’une heure, format du programme pendant toute son existence, est diffusé le 1er janvier 2006. Au cours de ses 190 épisodes et 5 années de diffusion, le programme a jouit d’une grosse popularité en Argentine, entraînant même le tournage de deux téléfilms exploitant l’univers de l’émission, mais sera finalement annulé après le 5 décembre 2010 avec le retrait du projet de son annonceur fétiche et figure de la télévision argentine, Leo Montero, et l’arrivée d’un nouveau producteur général à la tête de la chaîne. La popularité du programme était tellement grande que 100% Lucha battait WWE dans les audiences en Argentine avec trois fois plus de spectateurs, ce qui a bien sûr attiré l’attention de la compagnie de Stanford. En pleine expansion mondiale en 2007 (génération NT1 représente), WWE compte bien s’imposer sur le marché argentin. John Cena et Melina sont envoyés pour promouvoir la compagnie, mais surtout, Shane McMahon est reçu dans les coulisses de 100% Lucha et propose un rachat de la compagnie à Eduardo Husni, ce que ce dernier refuse.
 
Comme Lucha Underground, le show a lieu au même endroit toutes les semaines et fonctionne avec un système de saisons. La première saison entière est un énorme tournoi, où comme pour le G1 Climax, tout le monde s’affronte, jusqu’à la finale qui couronne le premier champion 100% Lucha. Les saisons suivantes reprendront le même schéma de tournois pour d’autres types de récompenses, tout en continuant de défendre le titre principal.
Le style in ring est évidemment très proche de la lucha libre mexicaine mais les combats sont très courts et fortement édités. Le produit est plutôt dirigé aux enfants.
Si vous vous demandez quelles stars que vous connaissez sont passées par là, le roster est composé presque essentiellement de catcheurs argentins, qui pour la plupart sont des acteurs ou autres bodybuilders devenus catcheurs pour le programme. Mais de ce que j’ai vu, avec l’aide d’un montage très présent et de la courte durée des matchs, ils s’en sortent plutôt pas mal. Certains comme sa plus grosse star, Vicente Viloni, ont continué à catcher pour des promotions similaires en Argentine ou en Amérique du Sud mais aucun n’a vraiment percé ailleurs. Seul nom connu du catch mondial, Dick Togo (ancien membre de Kai En Tai et actuel membre du Bullet Club chez NJPW) a fait une pige là-bas, devenant même champion de la compagnie.
 
Sur Cagematch, 100% Lucha a une note de 7,25, ce qui en fait la 101ème promotion la mieux notée, pile au milieu du classement.
Tous les épisodes de 100% Lucha sont disponibles sur la chaîne Youtube de Telefe.

Un jour, Une promotion [Chronique] NsILNP4b-100luchashanemcmahon
Le meilleur catcheur du monde se cache dans cette photo.

_________________
Un jour, Une promotion [Chronique] Maxres11


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
KXL
Modérateur
KXL

Messages : 3830
Age : 26
Localisation : Oui
Humeur : Everything is XL about me

Un jour, Une promotion [Chronique] Empty
MessageSujet: Re: Un jour, Une promotion [Chronique]   Un jour, Une promotion [Chronique] EmptyVen 8 Jan - 19:26

3-2-1 BATTLE!


Un jour, Une promotion [Chronique] ZID1LgJP

 
3-2-1 BATTLE! est une petite compagnie indépendante américaine de Seattle créée en 2012. Après quelques premières années modestes, 3-2-1 s’est imposé localement puis nationalement dans le paysage Indy US ces dernières années avec un style comedy wrestling et est toujours active aujourd’hui, même si toutes ses activités sont suspendues depuis mars dernier et la promotion n’a rien communiqué sur ses réseaux sociaux alors que son site internet est désactivé. Impossible de trouver des informations sur le créateur de la compagnie.
 
La compagnie reste présente sur Youtube où elle a posté dernièrement quelques matchs et shows. Les shows sont généralement diffusés sur Twitch. Si 3-2-1 BATTLE! est axée sur le comedy wrestling, elle l’est moins que Chikara ou DDT et a réussi à se forger sa propre identité.
En ce qui concerne les talents, 3-2-1 a eu l’honneur d’être la promotion mère de deux noms qui font parler aujourd’hui : Daniel Makabe, visage de la compagnie, un catcheur qui a explosé l’année dernière sur la scène indé malgré son âge avancé, et l’arbitre d’AEW Aubrey Edwards, qui utilisait le nom plutôt drôle de Gearl Hebner. Parmi les talents qui sont passés catcher dans la promotion ces dernières années, on peut citer Tim Thatcher, Colt Cabana, Darby Allin, Joey Ryan ou encore Shotzi Blackheart.
 
En terme de catch, quelques matchs ces dernières années ont attiré l’attention des utilisateurs de Cagematch. Tous les matchs ayant une note impliquent Daniel Makabe, dont une trilogie de matchs avec Timothy Thatcher.
3-2-1 BATTLE! était avant la pandémie sur une pente ascendante, avec la mort de Chikara, elle a une place encore plus importante à prendre et un marché à conquérir. Il faudra pour cela améliorer leur prod. Mal éclairés et mal cadrés, leurs shows ressemblent plus à ce qu’on voyait dans le circuit indépendant il y a 10-15 ans.
 
3-2-1 BATTLE! a une note de 8.00 sur Cagematch, ce qui en fait la 63ème promotion la mieux notée.


Un jour, Une promotion [Chronique] Dan-and-thatcher


_________________
Un jour, Une promotion [Chronique] Maxres11


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
KXL
Modérateur
KXL

Messages : 3830
Age : 26
Localisation : Oui
Humeur : Everything is XL about me

Un jour, Une promotion [Chronique] Empty
MessageSujet: Re: Un jour, Une promotion [Chronique]   Un jour, Une promotion [Chronique] EmptyJeu 14 Jan - 13:33

4 Front Wrestling


Un jour, Une promotion [Chronique] 4_Front_Wrestling_Logo

 
Direction le quatrième pays du catch, le Royaume-Uni. 4 Front Wrestling est une promotion anglaise basée à Swindon, dans le sud de l’Angleterre, créée par le catcheur Dave Sharp et l’annonceur Philip Carter en 2004. Dans le paysage en pleine expansion de la scène indé britannique (en tous cas avant la pandémie et le mouvement #SpeakingOut), 4FW se démarque par son style qui se veut proche du puroresu japonais. Elle a notamment des partenariats avec les promotions japonaises Wrestle-1 et Michinoku Pro.
 
Le principal attrait de la compagnie est sans doute sa division Junior, dont le concept s’appuie là encore sur la tradition japonaise. Parmi ses anciens champions, le titre 4FW Junior compte dans son palmarès des catcheurs comme Pete Dunne, Koji Kanemoto, Kenny Omega ou encore Mark Haskins.
La compagnie a atteint son pic de popularité en 2015 lors de son show Ultimate Supremacy où elle a réussi à récupérer Rey Mysterio et Alberto Del Rio, tous deux à peine partis de WWE, pour s’affronter lors du Main Event. Sans être une des comapgnies les plus populaires de la scène britannique, 4FW a réussi à combiner son roster fixe de catcheurs locaux aux nombreuses stars britanniques et internationales qu’ils attirent pour une ou plusieurs occasions. Parmi les catcheurs des îles britanniques à y être passés, on peut citer PAC, Zack Sabre Jr., Doug Williams, Nick Aldis, Prince Devitt, Mark Andrews, Danny Burch, Drake Maverick, Marty Scurll ou encore Fit Finlay. Parmi les stars internationales, Hikaru Shida, Shanna, Dick Togo, Go Shiozaki, Takeshi Morishima, PJ Black, Matt Sydal, John Morrison ou encore EC3 y ont fait une pige.
 
Comme beaucoup d’autres promotions, 4FW est actuellement à l’arrêt sans la possibilité de pouvoir tenir ses shows, mais est toujours active sur ses réseaux sociaux. Son Youtube a par contre été délaissé, mais surtout, son site internet est devenu… un site de vente de stéroïdes ! 4FW possède une plateforme de streaming d’abonnement mensuel où sont diffusés ses shows.
 
4FW n’a aucun match recommandé sur Cagematch mais a une grosse note de 9,08, ce qui la place en 13ème position et première position des promotions du Royaume-Uni !

_________________
Un jour, Une promotion [Chronique] Maxres11


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
KXL
Modérateur
KXL

Messages : 3830
Age : 26
Localisation : Oui
Humeur : Everything is XL about me

Un jour, Une promotion [Chronique] Empty
MessageSujet: Re: Un jour, Une promotion [Chronique]   Un jour, Une promotion [Chronique] EmptyDim 17 Jan - 19:32

5 Star Wrestling


Un jour, Une promotion [Chronique] 5_Star_Wrestling_Logo
 
On reste au Royaume-Uni, mais on part en Écosse. Une promotion dont vous avez peut-être entendu parler, puisqu’elle a fait un petit buzz dans les années 2010. Une histoire peu commune. Daniel Hinkles est un fan de catch écossais qui est devenu développeur de jeux vidéo. Après avoir conçu un petit jeu pour mobiles appelé Wrestling Manager, il crée sa propre boîte, Serious Parody. En mars 2015 sort son premier jeu sur PS3, intitulé 5 Star Wrestling. C’est un jeu de simulation de catch à la manière des WWE 2K, mais avec un roster essentiellement composé de parodies de vrais catcheurs, comme Curtis Angel (Kurt Angle), Andy Organ (Randy Orton) ou encore mon préféré Harvey Dee (Rob Van Dam). Le jeu est plutôt mal reçu par les critiques. En cause, son roster limité, son gameplay douteux, mais surtout le manque des modes de jeu : pas de mode histoire, création ni même online. Pourtant, le jeu est un succès commercial. À tel point qu’Hinkles s’est dit qu’il pouvait s’en servir de base pour créer sa propre promotion de catch, en reprenant le nom de 5 Star Wrestling.
 
Hinkles ne perd pas son temps et le premier show de 5 Star a lieu en décembre 2015. Dans le Main Event de ce show nommé après la suite du jeu 5 Star Wrestling qui sort en janvier 2016, 5 Star Regenesis, John Morrison bat Ricochet dans un Best 2 out of 3 Falls Match. Morrison est vite établi comme la top star de la compagnie, et bat nul autre qu’AJ Styles en janvier 2016 pour devenir le premier champion de la compagnie. Outre les noms que j’ai cités, on retrouve dans la compagnie tout le gratin de la scène britannique et des agents libres US de l’époque : Marty Scurll, Will Ospreay, Nick Aldis, Zack Sabre Jr., Zack Gibson, Alberto El Patron, Rey Mysterio, PJ Black, Carlito, Drew Galloway, Rob Van Dam, etc.
 
En 2017, la compagnie va encore gravir un échelon avec son premier show diffusé à la TV, par la chaîne Channel 5, puis avec l’obtention d’un deal TV sur la chaîne FreeSports. La même année, 5 Star va également faire le plus gros coup de buzz de son histoire, en annonçant l’organisation d’un énorme tournoi sur plusieurs shows de 128 catcheurs, et la participation de CM Punk, à qui a été faite une offre d’un million de dollars ! Ce dernier refuse, et dans une décision de com’ affligeante, la compagnie justifie son absence par l’attentat du concert d’Ariana Grande à Manchester, et repousse son tournoi. Il faudra attendre plus d’un an après le dernier show en janvier 2017 pour que la compagnie débute sur Freesports, de manière hebdomadaire. Lors du second show, Jake Hager bat John Morrison pour devenir le nouveau champion, titre qu’il détient jusqu’en mars 2018, où la compagnie annonce sa mort, après seulement 5 shows diffusés sur Freesports et 10 en tout. Le tournoi qui aura beaucoup fait parler n’aura finalement jamais lieu.
 
Au final, 5 Star Wrestling est une promotion née d’un jeu vidéo très moyen, qui a été gérée de manière désastreuse et a eu les yeux beaucoup plus gros que le ventre. Sur Cagematch, elle se tape l’horrible note de 0.94, ce qui la place comme la deuxième promotion la moins bien notée ! Et vu qui est la dernière (suspense), c’était très difficile de faire pire.

Un jour, Une promotion [Chronique] DYQOnVsWkAAYjHJ

_________________
Un jour, Une promotion [Chronique] Maxres11


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Onclesam64
BanhammerMan
Onclesam64

Messages : 11424
Age : 33
Localisation : au 7ème ciel avec LuFisto, Xia Li, Rosemary et Beth
Humeur : Pourriture communiste !

Un jour, Une promotion [Chronique] Empty
MessageSujet: Re: Un jour, Une promotion [Chronique]   Un jour, Une promotion [Chronique] EmptyDim 17 Jan - 19:48

J'hésite entre deux pour la pire promotion, la XWF ou la Heroes of Wrestling.

_________________
Un jour, Une promotion [Chronique] Giphy
Palmarès WFA:
 

Récompenses:
 

Revenir en haut Aller en bas
KXL
Modérateur
KXL

Messages : 3830
Age : 26
Localisation : Oui
Humeur : Everything is XL about me

Un jour, Une promotion [Chronique] Empty
MessageSujet: Re: Un jour, Une promotion [Chronique]   Un jour, Une promotion [Chronique] EmptyJeu 21 Jan - 20:07

AAW: Professional Wrestling Redefined


Un jour, Une promotion [Chronique] AAW_Wrestling

 
AAW: Professional Wrestling Redefined, aussi connue sous le nom de AAW Wrestling, est une promotion américaine basée dans la banlieue de Chicago, où si elle n’est pas très connue à l’international, possède une forte fanbase. La compagnie a été créée en 2004 par un certain Tony Scarpone sous le nom d’All American Wrestling. Mais à peine un an plus tard, elle est rachetée par Jim Lynam, malheureusement décédé en 2015, et Danny Daniels, qui n’est autre que le formateur de Juice Robinson et Seth Rollins. En 2007, le nom AAW: Professional Wrestling Redefined est adopté. La compagnie est comparable à PWG dans le style, en cherchant à proposer des affiches intéressantes et matchs compétitifs sans trop s’occuper des storylines.
 
Sans faire beaucoup de bruit, AAW a constamment su attirer les plus gros noms de la scène indépendante tout au long de ses 17 ans d’existence. Au palmarès de son titre de champion du monde, on retrouve Tyler Black, Jerry Lynn, Jimmy Jacobs, Michael Elgin, Kevin Steen, Eddie Kingston, Pentagon Jr., Sami Callihan, ACH, Brody King, ainsi que les deux membres de The North, Josh Alexander et Ethan Page. AAW possède aussi une division féminine plus récente, dont le titre a été créé en 2017 mais compte déjà à son palmarès Jessicka Havok, Kimber Lee, Kylie Ray ou encore l’actuelle championne Kris Statlander. La compagnie a attiré l’œil observateur de Dave Meltzer, qui a noté 3 matchs, dont un ****1/2. Le match le mieux noté sur Cagematch a vu s’affronter Pentagon et Sami Callihan en 2016.
 
Malgré la pandémie, la compagnie a pu reprendre ses activités en octobre et diffuse actuellement ses PPVs sur Fite TV. AAW a aussi eu un show TV de 2014 à 2016 nommé Pro Wrestling TV et diffusé sur la plateforme MaddyGTV. Enfin une compagnie qui a un site en fonction ! Et un site bien fait et régulièrement mis à jour. AAW est également très active sur les réseaux sociaux et Youtube où elle poste régulièrement des anciens shows ou matchs. La compagnie a également une bonne prod’ pour sa taille, ce qui rend ses shows agréables à regarder.
 
AAW a une note de 7,83 sur Cagematch, ce qui la place en 72ème position. Je vous laisse une jolie courte vidéo promotionnelle faite par la compagnie.





_________________
Un jour, Une promotion [Chronique] Maxres11


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Orange Sanguine
Christophe 2000
Orange Sanguine

Messages : 10699
Age : 18
Localisation : Akihabara (un jour peut-être)
Humeur : Roi des Français... et des lunettes !

Un jour, Une promotion [Chronique] Empty
MessageSujet: Re: Un jour, Une promotion [Chronique]   Un jour, Une promotion [Chronique] EmptyVen 22 Jan - 18:05

Arf, la comparé avec la PWG ça me fait un peu tiqué quand même (hormis quelques fédés Californienne qui proposait ce style, ya pas grand monde qui ont tenté de s'inspiré de la PWG), elle avait quand même quelques feuds, show après show.

En tout cas, c'est une fédé que je connais très bien pour l'avoir suivit 2/3 ans.
Ils avaient aussi une très bonne division par équipe avec les frêrots Crist, Zero Gravity ou encore Aeroform notamment... d'ailleurs je me rappelle avoir même fait découvrir cette fédé à Froggy et notamment la feud Irish Airborne vs. Zero Gravity qui avait proposé des très bons matchs.

Un peu plus tard, il ont même proposé leurs weeklies sur youtube (et quelques "free" events) que je postais toutes les semaines sur CF.

_________________
Un jour, Une promotion [Chronique] Hqdefa10

Palmarès Perso:
 
Palmarès WFA-WAF:
 
Revenir en haut Aller en bas
KXL
Modérateur
KXL

Messages : 3830
Age : 26
Localisation : Oui
Humeur : Everything is XL about me

Un jour, Une promotion [Chronique] Empty
MessageSujet: Re: Un jour, Une promotion [Chronique]   Un jour, Une promotion [Chronique] EmptyVen 29 Jan - 18:14

Merci pour ton retour OS. Pour la comparaison avec PWG, je l'ai vue à plusieurs endroits. Je pense que ça concernait surtout la période avant les weeklies.


Absolute Intense Wrestling

Un jour, Une promotion [Chronique] AIW-Absolute-Intense-Wrestling
 
Voisine d’AAW, Absolute Intense Wrestling est une promotion américaine basée à Cleveland, dans l’Ohio. Elle a été créée en 2005 par John Thorne, par qui elle est toujours gérée aujourd’hui. AIW est une compagnie qui organise en particulier des shows dans l’Ohio mais qui a réussi à se faire un nom sur la scène indépendante grâce à son style plutôt fun. Ils n’ont pas peur de proposer du catch intergender, de faire combattre des vieilles légendes comme Terry Funk, 2 Cold Scorpio ou Bunkhouse Buck ou de faire revenir des vieilles gimmicks goofy comme Mordecai, Glacier ou Hornswoggle, ou encore d’appeler leur premier show après le confinement AIW I Assure You, We’re Open.
 
Comme AAW, AIW a été le théâtre des premières années de futures stars, comme Seth Rollins, Johnny Gargano, Candice LeRae, The North ou même Shayna Baszler lors sa reconversion du MMA au catch, mais aussi d’une grande partie des grosses stars du catch indé de leur création à aujourd’hui, comme AJ Styles, Kevin Steen ou encore les Young Bucks. Comme le reste des petites promotions, AIW a dû fermer ses portes suite à la pandémie mais a réussi à revenir pour deux shows, un en octobre et un en septembre. Pour leur première et seule excursion en dehors de l’Ohio ou du voisin Indiana, AIW s’est rendu au New Jersey pendant la semaine de WrestleMania 35 pour leur show Slumber Party Massacre. Dans ce show, Dominic Garrini et Joshua Bishop (leur actuel champion), deux catcheurs issus de la promotion qui se sont depuis fait un nom sur la scène indé US, se sont affrontés dans un Submit or Surrender Match dans le combat le mieux noté de la promotion sur Cagematch.
 
AIW diffuse ses shows sur Fite TV et propose tout leur contenu sur la plateforme Independent Wrestling TV. Ils sont également présents sur les réseaux sociaux, sur leur site, ainsi que Youtube, où ils uploadent pas mal de leurs matchs.
 
AIW a une note de 8,39 sur Cagematch, ce qui la place en 45ème position.


_________________
Un jour, Une promotion [Chronique] Maxres11


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Orange Sanguine
Christophe 2000
Orange Sanguine

Messages : 10699
Age : 18
Localisation : Akihabara (un jour peut-être)
Humeur : Roi des Français... et des lunettes !

Un jour, Une promotion [Chronique] Empty
MessageSujet: Re: Un jour, Une promotion [Chronique]   Un jour, Une promotion [Chronique] EmptyVen 29 Jan - 18:54

Encore une fédé que j'ai bien suivit Very Happy (et que j'ai tendance à confondre avec la Smash Wrestling... surement à cause de Veda Scott qui cotoyait les 2 fédés, et leurs contenu est un peu similaire).

En tout cas, il proposait des trucs assez sympa, presque un croisement entre ce que pouvait faire la Chikara (à toute petite dose quand même), en bookant quelques lutteurs de la Chikara par exemple (ils ont également eu une mixed tag team championne par équipe avec Veda Scott & Gregory Iron) et du catch un peu plus sérieux, mais sans prise de tête.

Ils font partie de ses fédés qui ont mis sur le devant de la scène l'intergender dans les années 2010 comme l'a précisé KXL (avec la Chikara et quelques autres fédés.)

_________________
Un jour, Une promotion [Chronique] Hqdefa10

Palmarès Perso:
 
Palmarès WFA-WAF:
 
Revenir en haut Aller en bas
Onclesam64
BanhammerMan
Onclesam64

Messages : 11424
Age : 33
Localisation : au 7ème ciel avec LuFisto, Xia Li, Rosemary et Beth
Humeur : Pourriture communiste !

Un jour, Une promotion [Chronique] Empty
MessageSujet: Re: Un jour, Une promotion [Chronique]   Un jour, Une promotion [Chronique] EmptyVen 29 Jan - 19:40

J'ai suivi de loin la AIW pendant quelques mois, elle me fait penser à une fédé de bande de potes.

_________________
Un jour, Une promotion [Chronique] Giphy
Palmarès WFA:
 

Récompenses:
 

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Un jour, Une promotion [Chronique] Empty
MessageSujet: Re: Un jour, Une promotion [Chronique]   Un jour, Une promotion [Chronique] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Un jour, Une promotion [Chronique]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Catch Asylum : Le forum des fous de catch :: Catch :: Général-