Catch Asylum : Le forum des fous de catch WWE TNA ROH INDY NJPW
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

La nouvelle saison de pronostics a commencé, c'est par que ça se passe !
Pour participer aux Wrestlers Awards 2023, c'est par ici que ça se passe !
Pour participer aux prochains podcasts, ou en organiser, c'est par ici !
Le Deal du moment : -21%
LEGO® Icons 10329 Les Plantes Miniatures, ...
Voir le deal
39.59 €

Partagez | 
 

 Débat de la Semaine #10 - Le palmarès fait-il une carrière ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Lord Styles
Pas Encore Top Heel (peut-être un jour)
Lord Styles

Messages : 3556
Age : 22
Localisation : Royaume de Logres
Humeur : Bonesaw is Readyyy !!!

Débat de la Semaine #10 - Le palmarès fait-il une carrière ? Empty
MessageSujet: Débat de la Semaine #10 - Le palmarès fait-il une carrière ?   Débat de la Semaine #10 - Le palmarès fait-il une carrière ? EmptyVen 3 Déc - 18:57

Débat de la Semaine #10 - Le palmarès fait-il une carrière ? Wwe-du10

Combien de fois s'est-t-on dit qu'un catcheur aurait mérité une carrière faite d'un gros palmarès, de multiples World Championships ou bien de plus longs règnes avec le saint Graal ?

Pour un Bruno Sammartino aux 11 ans de règne comme WWWF World Heavyweight Champion, un Ric Flair aux 16 règnes officiels ou un Kazuchika Okada qui règne 2 ans sur la NJPW, il y'a un André The Giant aux quelques minutes de règnes avec le WWF World Heavyweight Championship après des années de dur labeur, un Dusty Rhodes aux 107 jours comme NWA Worlds Heavyweight Champion sur 3 règnes ou un Owen Hart au palmarès vierge de titre mondial.

Certains ont touché le Graal sans carrière comme Jinder Mahal quand d'autres comme Roddy Piper sont reconnus comme étant parmi les plus grands catcheurs de tous les temps sans jamais avoir soulevé une ceinture mondiale.

Alors les questions que nous développerons ensemble sont : Est-ce que le palmarès fait une carrière ? et Est-ce qu'une top star DOIT un jour devenir World Champion ?

Comme de coutume, il vous sera demandé un minimum d'argumentation.

_________________
LE POIDS DES MOTS, LE CHOC DU STYLES CLASH
DVX BELLORVM OF PRO WRESTLING PROPAGANDA
"The Cult of Meat...With Extra Cheese !!!" - Jim Cornette
"I'm sorry...that the only people softer than you are the wrestlers you like" - CM Punk
Débat de la Semaine #10 - Le palmarès fait-il une carrière ? Il_57013
Revenir en haut Aller en bas
The Judge
Action Man
The Judge

Messages : 131
Age : 43
Localisation : Deux Sèvres

Débat de la Semaine #10 - Le palmarès fait-il une carrière ? Empty
MessageSujet: Re: Débat de la Semaine #10 - Le palmarès fait-il une carrière ?   Débat de la Semaine #10 - Le palmarès fait-il une carrière ? EmptySam 4 Déc - 9:37

Le palmarès important, selon moi, c'est uniquement pour les story lines mais aussi une petite gourmandise offerte par l'employeur à ses chouchous.

Pour ma part, je ne me souviens pas des champions longues durées mais je me souviens des grands matches. Malheureusement, c'est le palmarès qui reste écrit et c'est souvent à ça que les gens s'attachent. Mais ce sont des foutaises.
Ric Flair 16 fois champion ? Ouah, mais alors pourquoi ne m'a-t-il jamais emporté avec lui lors d'un match ? Il y a plein de gars comme ça un gros palmarès qui ne m'ont absolument jamais fait vibrer, je pense à des catcheurs comme Ric Flair, Randy Orton, Steve Austin ou The Rock. Ces gars ont des palmarès long comme une liste de courses Leclerc et pourtant, je trouve que certains catcheurs avec un palmarès bien moins important ont eu beaucoup plus d'impact sur moi (des gars comme Jake "the snake" Roberts, Andre the Giant ou même Cesaro et John Morrison).
Revenir en haut Aller en bas
https://www.instagram.com/jed_wrestling/
Lord Styles
Pas Encore Top Heel (peut-être un jour)
Lord Styles

Messages : 3556
Age : 22
Localisation : Royaume de Logres
Humeur : Bonesaw is Readyyy !!!

Débat de la Semaine #10 - Le palmarès fait-il une carrière ? Empty
MessageSujet: Re: Débat de la Semaine #10 - Le palmarès fait-il une carrière ?   Débat de la Semaine #10 - Le palmarès fait-il une carrière ? EmptySam 4 Déc - 14:59

L'homme de la société moderne s'arrête à la simple statistiques, comme si c'était une science exacte, sans même essayer de la comprendre. On l'a encore vu ce lundi avec le Ballon d'Or. Pour continuer ma comparaison footballistique, un joueur qui marque 40 buts en une saison dont 25 contre les 10 derniers du championnat, 5 dans les matchs les moins importants de Champions League et 10 contre des équipes nationales aussi faibles que la Bolivie ou le Perou est-il aussi performant que celui qui a inscrit 30 buts sur la saison mais 10 en phase finale de Champions League et 20 contre les principaux concurrents au titre dans son championnat ?

Tout ça pour dire que le titre ne fait pas le champion, il le désigne simplement. Le titre apporte moins au champion que ce qu'un bon champion apporte au titre. Se rappellerons-nous de Jinder Mahal comme d'un ancien WWE Champion dans 15 ou 20 ans ? Est-ce le premier nom que l'on associe à ce prestigieux prix ? Certainement pas. De la même manière que beaucoup ne seraient pas capables de désigner Stan Stasiak, Sycho Sid, Ivan Koloff ou même peut-être Kofi Kingston comme d'anciens WWE Champions quand Hulk Hogan, Bret Hart ou John Cena seront parmi les noms les plus cités par n'importe qui. Et certains citeraient peut-être Roddy Piper ou Ricky Steamboat (je parle du WWWF/WWF/WWE Championship).

Avoir la confiance du/des promoters et devenir champion c'est une chose. S'en rendre digne c'est une autre. J'irai jusqu'à dire, comme le dit Cesar à Arthurus dans le Livre IV de Kaamelott : "On ne devient pas [Champion] parce qu'on le mérite, on le devient par un concours de circonstance, on le mérite après". Je conçois, dans la forme ça paraît très largement discutable, mais le message à en tirer c'est que c'est ce qu'un catcheur fait avec la ceinture qui l'en rend digne, plus que ce qu'il a fait pour l'obtenir bien que ça relève déjà d'un travail colossal.

Ensuite, je dirais tout simplement, que, et c'est un concept presque disparu pour de différentes raisons, certains n'ont pas besoin d'un titre pour se faire une carrière et figurer parmi les plus grands, on en a un très bon exemple avec Roddy Piper. Celui qui ne connait pas les palmarès du WWE Championship et du NWA World Heavyweight Championship absolument par cœur le citera peut-être parmi les champions.
Un concept disparu comme je le teasais tout à l'heure, est l'attraction. Un catcheur qui fera soulever les foules, qui les fait déplacer et qui une aura ou une particularité qui le place au-dessus du titre et qui est déjà assez spécial. André The Giant par exemple, dont l'unique règne est anecdotique et fait plus office de remerciement qu'autre chose.

Parmi ceux qui n'ont pas besoin d'un titre majeur, il y'a ceux dont les titres majeurs peuvent avoir besoin ponctuellement, ou du moins dont le champion peut avoir besoin ponctuellement, le meilleur exemple étant Dusty Rhodes, triple champion du monde pour un total d'à peine 3 mois de règne. Dusty Rhodes était tellement exceptionnel qu'il n'avait pas besoin de garder un titre longtemps, il était même meilleur challenger, pour un Ric Flair ou un Harley Race historiquement, et il les tirait vers le haut, eux le tiraient vers le haut et le titre en sortait grandi. C'était aussi le cas de Ricky Steamboat, une seule fois champion, pour 76 jours, et ce règne a donné lieu à des plus grands matchs de l'histoire du catch, ce qui fait de Steamboat un champion mémorable, mais de la même manière que son aura en font un catcheur remémoré pour bien plus que cette parenthèse de 76 jours en 1989.
Un ultime exemple plus contemporain avec Jeff Hardy, triple champion du monde à la WWE, pour un total d'environ 2 mois de règne, mais Hardy était un meilleur challenger que champion, on l'a vu à la TNA. De son historique de champion sont remémorés le triple threat de Armageddon 2008 et sa feud avec CM Punk, mais c'est suffisant.

Il y'a donc ceux qui n'ont pas besoins d'être champions, ceux qui sont de meilleurs challengers. En opposition avec des gars comme Ric Flair qui d'une manière ou d'une avait besoin d'être dans l'engrenage d'un titre mondial, de la même manière que, d'une certaine façon, le titre avait besoin de lui. Dans tous les cas c'est un tout qui allie charisme, aura, gimmick, physique, en fait c'est ce qui fait un catcheur et sa connexion au public.

_________________
LE POIDS DES MOTS, LE CHOC DU STYLES CLASH
DVX BELLORVM OF PRO WRESTLING PROPAGANDA
"The Cult of Meat...With Extra Cheese !!!" - Jim Cornette
"I'm sorry...that the only people softer than you are the wrestlers you like" - CM Punk
Débat de la Semaine #10 - Le palmarès fait-il une carrière ? Il_57013
Revenir en haut Aller en bas
KXL
Modérateur
KXL

Messages : 4103
Age : 29
Localisation : Oui
Humeur : Everything is XL about me

Débat de la Semaine #10 - Le palmarès fait-il une carrière ? Empty
MessageSujet: Re: Débat de la Semaine #10 - Le palmarès fait-il une carrière ?   Débat de la Semaine #10 - Le palmarès fait-il une carrière ? EmptySam 4 Déc - 18:35

Oui et non. Pour une grande carrière, il faut des grands accomplissements, et un titre mondial est le plus grand accomplissement qu'un catcheur puisse avoir puisque le posséder fait de lui in kayfabe le meilleur catcheur de sa compagnie voir même du monde.

Après, il y a d'autres manières de marquer l'histoire du catch. Styles parle du babyface underdog avec Dusty Rhodes, Ricky Steamboat et Jeff Hardy dont la course au titre a marqué les esprits. Mais on ne laisse généralement pas longtemps le babyface underdog avec le titre pour ne pas le dénaturer (le babyface hein, pas le titre), et ça c'est un truc qui se fait depuis très longtemps et qui est encore valable aujourd'hui. Pourtant, ils ont quand même plus marqué l'histoire que certains catcheurs qui ont été champions plus de fois et/ou plus longtemps qu'eux.

Ensuite, le palmarés est très difficile, voir impossible, à quantifier. Le nombre de titres ne veut absolument rien dire (le saviez-vous ? Ric Flair est le catcheur à avoir le plus de fois perdu le titre mondial). On laissait un champion plusieurs années à une époque alors qu'on en changeait tous les mois à une autre. On pourrait se référer au nombre de jours en tant que champion, mais là aussi ça dépend du nombre de défenses, qui, encore une fois, dépend du statut des challengers. Et tout ça dépend de la compagnie et de l'époque durant laquelle untel a été champion.

Est-ce qu'une top star doit un jour devenir champion ? Aujourd'hui, oui. Les attractions comme André, Piper ou même Gorgeous George, ça fonctionnait à une époque, mais aujourd'hui, tellement de catcheurs deviennent champions que ça la ferait juste passer pour une truffe.

_________________
Débat de la Semaine #10 - Le palmarès fait-il une carrière ? Maxres11


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Lord Styles
Pas Encore Top Heel (peut-être un jour)
Lord Styles

Messages : 3556
Age : 22
Localisation : Royaume de Logres
Humeur : Bonesaw is Readyyy !!!

Débat de la Semaine #10 - Le palmarès fait-il une carrière ? Empty
MessageSujet: Re: Débat de la Semaine #10 - Le palmarès fait-il une carrière ?   Débat de la Semaine #10 - Le palmarès fait-il une carrière ? EmptySam 4 Déc - 19:35

KXL a écrit:
Est-ce qu'une top star doit un jour devenir champion ? Aujourd'hui, oui. Les attractions comme André, Piper ou même Gorgeous George, ça fonctionnait à une époque, mais aujourd'hui, tellement de catcheurs deviennent champions que ça la ferait juste passer pour une truffe.

Effectivement, on a donné des titres, en quantité, à un petit peu tout le monde et n'importe qui depuis 25/30 ans à peu près à la WWE et il n'y a plus de top star qui domine quasi seule toute une fédération comme Hulk Hogan et Ric Flair dans les années 80. Historiquement le titre changeait de mains un peu plus souvent à la NWA qu'à la WWWF puis WWF avant les années 90 mais c'était dû au système de territoires avec les échanges entre les membres de la NWA et avec la AWA et WWWF qui travaillaient en symbiose à l'époque, mais beaucoup changements de champions n'étaient pas reconnus et on avait toujours un groupe fermé qui accédait au titre, mais également parfois aux changements de présidents, qui avaient le dernier mots quand au représentant principal de l'alliance sur les rings.

Il n'en reste pas moins qu'en regardant le palmarès du NWA Worlds Heavyweight Championship, même si on voit rarement des règnes de plus de 2 ans après la domination de Thesz, on distingue des périodes de domination qui ressemblent à des règnes de 10 ans, Harley Race dans les années 70 et Ric Flair dans les années 80 qui ont de multiples règnes de 1 ou 2 ans (parfois moins) entrecoupés par des pertes de titres de quelques semaines.

L'ère des territoires, pour rebondir sur l'histoire de la quantification, est une époque où il y'avait beaucoup de règnes qui n'ont jamais été reconnus, el famoso règne de Inoki avec le WWF Championship en 1979. Backlund l'a d'ailleurs perdu une autre fois pendant son premier règne, le titre a été rendu vacant et il l'a repris derrière mais la WWE reconnait toute la période 1978-1983 comme un seul règne ininterrompu. Flair a perdu son titre 4 fois pendant son premier règne. Il y'avait souvent des imbroglio avec certains territoires qui reconnaissaient un champion, et les autres un autre, avec le board de l'alliance qui avait le dernier mot pour le palmarès officiel.

On a tellement joué à la patate chaude avec les titres mondiaux à partir des années 90 où les titres majeurs, en plus de souvent changer de mains, sont passés sur les épaules d'une grande variété de catcheurs. Si on prend le WWE Championship pendant l'attitude era, du premier règne de Steve Austin à l'unification avec le WCW Championship, on 10 champions différents pour 25 règnes, soit autant de règnes que les 9 années précédent l'attitude era et autant de champions qu'entre 1992 et 1998. Et sur la même période (mars 1998 - décembre 2001) pour le WCW World Heavyweight Championship on a 18 champions pour 40 règnes.

Gagner un World Championship est devenu une banalité, tout comme les changements réguliers de champions, à tel point que ça a amplement minimisé "l'exploit" de remporter un titre majeur et que ça parait être un exploit historique pour certains qu'un catcheur soit champion plus de 6 mois, ce qui est déplorable

_________________
LE POIDS DES MOTS, LE CHOC DU STYLES CLASH
DVX BELLORVM OF PRO WRESTLING PROPAGANDA
"The Cult of Meat...With Extra Cheese !!!" - Jim Cornette
"I'm sorry...that the only people softer than you are the wrestlers you like" - CM Punk
Débat de la Semaine #10 - Le palmarès fait-il une carrière ? Il_57013
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Débat de la Semaine #10 - Le palmarès fait-il une carrière ? Empty
MessageSujet: Re: Débat de la Semaine #10 - Le palmarès fait-il une carrière ?   Débat de la Semaine #10 - Le palmarès fait-il une carrière ? Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Débat de la Semaine #10 - Le palmarès fait-il une carrière ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le débat de la semaine
» Débat de la Semaine #4 - Matchs Cinématiques
» Débat de la Semaine #5 - Dream Matchs
» [Débat de la semaine] La streak en jeu
» Débat de la Semaine #6 - Tag Teams

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Catch Asylum : Le forum des fous de catch :: Catch :: Général-