Catch Asylum : Le forum des fous de catch WWE TNA ROH INDY NJPW
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

La nouvelle saison de pronostics a commencé, c'est par que ça se passe !
L'équipe du Catch Asylum Podcast fait le débrief de AEW Full Gear ici !
Pour participer aux prochains podcasts, ou en organiser, c'est par ici !
La première saison de ParionsCatch est lancé, venez la découvrir ici !
Le Deal du moment : -44%
REALME C21 64 Go Cross Black
Voir le deal
109.91 €

Partagez | 
 

 Récompenses 2020

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Gbacca
Luttologue bedonnant
Gbacca

Messages : 12567
Age : 36
Localisation : Trou de baal de Jabba le Hutt
Humeur : Est-ce que je vous ai parlé du dernier Takagi vs Ospreay ?

Récompenses 2020 Empty
MessageSujet: Récompenses 2020   Récompenses 2020 EmptyMer 30 Déc - 11:56

Récompenses 2020 19349210



2020 aura été une année à minima spéciale, plus probablement de merde pour pas mal de monde. Et alors que 2021 qui ne s'annonce pas tellement meilleure approche à grand pas, il est temsp de revenir tous ensemble sur votre année 2020 catchesque.

Comme vous le constatez, pas d'awards cette année. Nous sommes de moins en moins nombreux, nous regardons de moins en moins de fédés, et cette année a été tellement particulièrement qu'on s'est dit en backstage qu'il serait plus intéressant, et plus sympa que tout le monde nous partage son année 2020 catchesque, et ce peu importe la forme, récit, récompenses pour ce que vous avez préféré, ce que vous avez le moins aimé. Bref nous revenons à l'essence même de ce qui fait un forum cette année pour les récompenses de fin d'année, avec cette échange de message.

Dernier rappel avant que je me lance : même si nous n'avons pas la même opinion sur tel ou tel match, lutteur, fédé, restez courtois.


2020 d'un point de vue catch avait très bien commencer pour moi. Les deux jours de Wrestle Kingdom avaient été une franche réussite, avec deux excellents shows qui avaient permis à la plupart des meilleurs talents de s'exprimer dans des bonnes conditions, avec des matchs plus longs, plus intenses quand il devait l'être, par rapport au format sur un jour de l'année passée qui avait été frustrant tant certains matchs avaient été courts. Vous l'aurez donc compris, mon show de l'année a eu lieu sur deux jours et tout début Janvier. La midcard avait été excellente et pas moins de trois matchs sur les deux jours sont, pour moi des matchs 5 étoiles : Hiromu vs Ospreay pour le titre Junior, et Okada vs Ibushi pour le titre poids lourd lors du Jour 1 et Okada vs Naito pour les titres poids lourds et intercontinental lors du jour 2. A ce moment là je voyais le coronavirus comme une "gripette pas mien méchante", pour changer j'étais complètement à côté de la plaque et je ne pensais pas que mon année (catchesque y compris) serait si chamboulée.

On arrive en Février, et à AEW Revolution, Hangman & Omega et les Bucks nous proposent un des meilleurs matchs tag team, selon moi, de ces dernières années. Je ne le mettrai pas aussi haut que le camarade Meltzer, même si je lui accorde volontiers les 5 étoiles aussi. Pour moi, il est d'un niveau sensiblement équivalent au Young Bucks vs Ibushi/Omega de 2018. Cette fois cependant, je sais que bientôt les choses vont s'arrêter. Comme je le disais à mes collègues, on ne reprendra sûrement pas après les vacances scolaires. Effectivement. Le catch aussi s'arrête, du moins la NJPW que je suis. Je n'arrive pas à accrocher au catch sans public, et pendant le confinement je ne regarde aucun weeklie d'aucune fédé, plus rien en fait, à part quelques matchs par ci par là, et notamment ces "cinematic matchs" comme on les appelle. Hormis le Stadium Stampede aucun ne me marque profondément.

La vie continue et reprend peu à peu un semblant de normalité. Mais la NJPW ne reprend pas elle, et durant l'été comme prévu, puisqu'il devait y avoir les JO, il n'y a pas de G1 climax. Il a lieu plus tard à l'automne. Et c'est avec cet event, regardé, hors matchs des young lions que je me remets au catch. Le reste, les weeklies de l'AEW, le heelturn de Reigns, rien n'y avait fait. Le G1 est bon, même si moins que les années précédentes, la faute à des groupes déséquilibrés sans doute. Le A est excellent, le B médiocre. Trois matchs retiennent mon attention : Ibushi vs Suzuki, Okada vs Takagi et Ishii vs White.

Et puis je décroche de nouveau et me contente de regarder sur Novembre/Décembre qu'un excellent Desperado vs Hiromu en finale du BoSJr et le Dragunov vs Walter de nxt Uk qui est particulièrement bon également.

Malgré tout, presque 10 matchs (au moins, j'aurai pu en citer quelques autres) auront retenu mon attention cette année, malgré les conditions particulières, malgré le peu de temps que j'ai consacré au visionnage de catch. Difficile dans ces conditions de décerner des récompenses qui aient un sens. Néanmoins, si je devais choisir un match, je pense que j'irai du côté de Ibushi vs Okada ou du fameux Tag Team. Il aurait fallu que je les revois, mais je n'en ai pas eu le temps. Niveau lutteurs, mon mvp serait probablement Ibushi, mais mon mvp du cœur Hiromu, qui fait une super année après une coupure liée à une grave blessure. Ospreay est le lutteur qui a le plus progressé encore selon moi. Il est plus complet, sait varier son style, sait mieux raconter des histoires dans le ring et je pense que son heel turn va lui permettre d'améliorer encore sa palette. Suzuki a également été une bonne surprise avec quelques bons brawls à son actif un peu partout dans l'année, notamment au G1 avec ce Ibushi vs Suzuki qui m'a marqué tant il ne ressemble à aucun des matchs que j'ai vu depuis toutes ces années. Niveau Tag team, à la njpw ce n'était pas la joie cette année, leur meilleur équipe (sho et yo) ayant souffert de blessures récurrentes. N'ayant pas assez regardé l'AEW je ne me prononcerai pas. Enfin, niveau déception, le règne de Naito, pas aidé par les circonstances n'a pas donné lieu a beaucoup de grands matchs, au contraire. Sa rivalité avec Evil, clairement pas au niveau, et sa nonchalance, n'ayant pas aidé. Okada également, qui tente de se renouveler, a été en dedans.

Et pour finir sur une bonne note, j'espère que WrestleKingdom, malgré les circonstances sera très bon, et je vous souhaite à tous une bonne année 2021. Profitez de vos proches quand vous le pouvez, prenez soin de vous et d'eux, et j'ai hâte de lire votre année catchesque 2020, d'autant plus que cette année je n'ai vraiment pas suivi du tout la WWE et très peu l'AEW.

_________________
WFA:
 

Récompenses 2020 No_ma_10


Dernière édition par Gbacca le Mer 30 Déc - 14:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
StylesWWE
Pas Encore Top Heel (peut-être un jour)
StylesWWE

Messages : 1572
Age : 20
Localisation : Royaume de Logres
Humeur : Bonesaw is Readyyy !!!

Récompenses 2020 Empty
MessageSujet: Re: Récompenses 2020   Récompenses 2020 EmptyMer 30 Déc - 14:10

Une année très particulière effectivement.

On commence l'année avec quasiment exclusivement la WWE, malgré le fait que AEW puisse proposer de belles choses à l'époque, je n'arrive pas à me mettre dedans. La rivalité Moxley vs Jericho n'attire pas mon attention. la rivalité MJF vs Cody est la seule que j'arrive à suivre plus ou moins activement et c'était excellent.
L'année débute donc avec le build-up du Royal Rumble, le PPV lui-même et la Road to Wrestlemania.

La rivalité Lashley vs Rusev est extrêmement gênante du début à la fin, tout comme celle de Sheamus et Shorty G ou ce dernier se fait victimiser parce qu'il n'est pas très grand. Roman Reigns et King Corbin ont une rivalité autour de la pâté pour chien mais nous offre un falls count anywhere plutôt correct.
Les deux Rumbles sont plutôt bons, surtout le masculin qui reste l'un des meilleurs depuis très longtemps avec enfin un nouveau main-eventer solide et crédible qui débute son ascension, j'ai nommé Drew McIntyre. Et bien-sûr le retour de Edge qui aura une très bonne rivalité avec Randy Orton.
Enfin la WWE nous offre enfin un bon match du Fiend, moins de no-sell, pas de lumière rouge, très bien.

La veille, NXT et NXT UK nous ont offert un bon Worlds Collide avec Rhea Ripley et Toni Storm qui sont manifestement incapable de nous offrir un mauvais match toutes les deux, Undisputed Era et Imperium nous offrent une belle rivalité et un bon match, et Jordan Devlin amène le Cruiserweight Championship en Europe, le ton est donné, NXT et NXT UK ne sont pas là pour faire de la figuration.
Malgré tout ce n'est pas assez pour me pousser à regarder activement NXT UK, il faudra attendre octobre, ça on en reparlera.

En février, le meilleur TakeOver de l'année a lieu à Portland, carte magnifique, matchs de qualité, NXT frappe fort. Deux semaines plus tard, AEW présente Revolution et ne regardant pas activement AEW à l'époque, je ne regarde pas et loupe un show fortement apprécié.

En février également, il est temps pour la WWE d'aller en Arabie Saoudite et évidemment le show est mauvais et Goldberg repart Universal Champion après avoir squashé le Fiend, c'est le pire PPV de l'année.

En Mars a lieu Elimination Chamber, un bon PPV, Drew Gulak et Daniel Bryan ont un très bon match, les deux Chamber matchs sont aussi très bon, notamment le tag team.
Le Covid sévit et les arènes sont vides, la sensation est étrange mais je ne m'éloigne pas du catch pour autant, l'habitude me garde attentif, d'autant plus que j'entreprends un nouveau projet, relancer catch fans.

Matt Hardy débute à AEW et je commence à regarder activement malgré le fait que ses débuts soient ratés, que le gimmick broken soit essoufflé et que AEW commence à prendre un tournant que n'apprécie pas, ça se confirmera avec le Stadium Stampede.

Wrestlemania a lieu sans public, dans un performance center vide et qui résonne. La WWE a la présence d'esprit d'annuler NXT TakeOver Tampa et de faire Wrestlemania sur deux soirées.
La première nuit est assez moyenne, on retient tout de même le triple threat Morrison vs Kofi vs Jimmy Uso et le Boneyard Match qui a le mérite d'être le meilleur match cinématique de l'année et donner une sortie correcte à Undertaker, au moins on n'a pas entendu ses genoux grincer pour une fois.

La deuxième nuit n'est pas meilleure mais on retient le match Charlotte Flair vs Rhea Ripley qui a pour seul défaut majeur son finish, Charlotte n'aurait jamais dû gagner.

La WWE enchaîne avec un PPV Money In The Bank pas meilleur que Wrestlemania. On retient la première défense de titre de McIntyre contre Rollins et le Fatal-4-Way Tag Team. Le main-event finira sur un affront, Otis remporte le Money In the Bank de façon gaguesque dans un match cinématique franchement mauvais.

AEW Double or Nothing suit. Le match tag team en pre-show est assez bon. Le match entre MJF et Jungle est pas mal tout comme le Cody vs Lance Archer pour le titre TNT. Jon Moxley et Brodie Lee nous offrent un match typique de Moxley, qui est correct mais sans plus. Enfin le main-event, match cinématique est mauvais. 

Je me ré-éloigne de AEW quelques temps, je continue à suivre mais de loin, je fais le minimum pour alimenter catch fans.

Je m'éloigne également un peu de la WWE et de NXT après un Money In the Bank plutôt mauvais et un TakeOver In Your House décevant.

Le Hurt Business et Raw Underground attirent quand même mon attention à Raw. MVP & co sont excellent et Raw Underground décevant malgré le fait que l'idée soit intéressante à exploiter.

Je ne regarde aucun PPV jusqu'à Hell In A Cell. Roman Reigns attire enfin mon attention avec son très bon heel turn. Les trois matchs dans la cage sont bons, et Otis perd enfin le Money In The Bank pour mon plus grand plaisir.

En octobre, NXT UK voit se dérouler Walter vs Dragunov, le match de l'année, je décide donc de regarder NXT UK activement et je tombe amoureux du show britannique qui devient mon rendez-vous du jeudi soir. Je découvre un roster intéressent, capable de nous offrir 3 à 4 bon matchs par semaines et de plutôt bonnes storylines malgré les moyens réduits et le covid qui crée un environnement instable. 

Je recommence doucement à suivre activement AEW que je suivais de loin depuis plusieurs mois. Et je suis sous le choc en voyant le dinner debonair, je suis outré, c'est une insulte et les tops heels de AEW y participent, je recommence à suivre mais AEW a pris un tournant qui ne me plaît pas. Malgré tout je prends l'habitude de regarder Dynamite, du moins ce qu'ils mettent sur Youtube pour pouvoir suivre.
Le potentiel est là mais AEW se détourne de ce qu'ils m'avaient promis, je suis déçu, AEW n'est plus une alternative à la WWE mais une WWE alternative. J'ai même écrit une chronique sur le sujet : https://www.catchasylum.com/t8101-pourquoi-aew-est-a-cote-de-la-plaque-chronique

Full Gear arrive et je sors déçu. Je retiens le match entre Cody Rhodes et Darby Allin et le main-event. Dans l'ensemble le PPV est surcoté et ma vision de l'opener et surtout du match très attendu et très apprécié entre FTR et les Young Bucks fera couler beaucoup d'encre sur le forum et je vous promet que c'est pas fini (RDV début janvier, une chronique arrive)

Survivor Series arrive, comme d'habitude c'est décevant, la faute au concept de brand vs brand, le main-event entre Roman Reigns et Drew McIntyre est cependant très bon.

TakeOver : War Games est moyen malgré un main-event pas mauvais et un excellent match entre Ciampa et Thatcher. Comme Hell In A Cell, le concept de PPV au nom d'une stipulation est a bannir, l'opener nous l'a montré. Cependant je retient de cet opener la performance de Toni Storm qui semble bien se relancer avec son heel turn, pour mon plus grand plaisir.

TLC vient conclure une année étrange, l'opener entre McIntyre, AJ Styles et The Miz qui utilise son MITB est très bon, le deuxième TLC entre Owens et Reigns est décevant et le show fini sur un mauvais match cinématique où Randy Orton brûle vif le Fiend, la goutte d'eau qui fait déborder le vase en ce qui concerne le Fiend.

NXT nous offrira une dernière douceur avec un excellent Kyle O'Reilly vs Pete Dunne en weekly, suivit d'un très bon Rhea Ripley vs Toni Storm, comme toujours entre ces deux femmes.
Kyle O'Reilly prend la route d'un gros run solo, et c'est excellent, merci NXT.

En bref cette année aura été étrange. Si la WWE a été décevante, comme souvent, NXT et NXT UK sauvent l'honneur, comme souvent. AEW de son côté est une grosse déception, ils ont eu du mal à requérir mon attention et propose désormais un produit à l'opposé de ce qu'ils avaient promis au départ, il y'a du potentiel mais il n'est pour le moment pas exploité.

J'espère que l'année 2021 sera meilleure. Pour moi elle commencera avec Wrestle Kingdom pour la première fois. Voilà mon objectif de 2021, suivre la NJPW du mieux possible.

Des chroniques bilan vont arriver en début d'année, trois sont déjà disponibles : 

https://www.catchasylum.com/t8125-bilan-de-l-annee-2020-show-par-show-nxt-et-nxt-uk-chronique
https://www.catchasylum.com/t8123-bilan-de-l-annee-2020-show-par-show-raw-et-smackdown-chronique
https://www.catchasylum.com/t8135-le-top-20-de-l-annee-2020-a-la-wwe-chronique#154814

_________________
LE POIDS DES MOTS, LE CHOC DU STYLES CLASH
DUX BELLORUM OF PRO WRESTLING PROPAGANDA
Tempora mori, tempora mundis recorda. Voilà. Eh bien ça, par exemple, ça veut absolument rien dire, mais l’effet reste le même.
#FireJustinRoberts #FireRickKnox #FireExcalibur #FireNiaJax #FireOtis #F***TheElite #PleaseJimRossQuitAEWToSaveYourLegacy #MJF2020 #WeDeserveBetter #BringBackRealWrestling #RestoreTheHonorOfOurSport #AcknowledgeYourTribalChief#TheMatIsSacred #ILoveYouTagTeamMotherFuckin'Rules #AndThatsTheBottomLine
Récompenses 2020 Il_57012
Revenir en haut Aller en bas
Gbacca
Luttologue bedonnant
Gbacca

Messages : 12567
Age : 36
Localisation : Trou de baal de Jabba le Hutt
Humeur : Est-ce que je vous ai parlé du dernier Takagi vs Ospreay ?

Récompenses 2020 Empty
MessageSujet: Re: Récompenses 2020   Récompenses 2020 EmptySam 16 Jan - 20:24

KXL a écrit:
Mes awards de l'année qui se basent sur ce que j'ai vu, c'est à dire pas grand chose (WWE et AEW, et encore j'ai pas vu WALTER/Dragunov, le Dog Collar Match entre Cody et Brodie Lee ou encore le Styles/Bryan de SmackDown qui avait été plébiscité).

Show weekly de l'année : AEW Dynamite
Pas une très bonne année pour les shows weekly. En majeure partie parce que sans fans, c'est beaucoup plus dûr à suivre. Même si on se tape parfois des épisodes ultra chiants, avec l'arrêt de NWA Powerrr et la baisse impressionante de qualité qu'a subi NXT en 2020, Dynamite était la meilleure émission à suivre cette année. 

Stable de l'année : Inner Circle
Leur début d'année autour du titre de Jericho, le Bubbly Bunch, le Stadium Stampede, la feud Guevara/Hardy malgré le match d'All Out, l'ajout de MJF et Wardlow qui ont donné les incroyables segments du Dinner Debonair et du voyage à Vegas et ont chamboulé la dynamique du groupe. À part peut-être la feud Jericho/Cassidy qui a trop duré et que Jericho aurait dû remporter, l'année de l'Inner Circle a été parfaite. Le groupe m'a fait adorer Guevara, Santana et Ortiz, qu'ils sont en train de bien construire, et peut s'inscrire dans les meilleurs factions de ces dernières annés. Pas photo dans cette catégorie, même si le Hurt Business s'est bien imposé en midcard, Team Tazz est plutôt cool et le face turn d'Undisputed Era a été plutôt bien géré, avec l'emmergence de Kyle O'Reilly.

Champion de l'année : Drew McIntyre (WWE Championship)
Enfin, la WWE a appris à booker un champion du monde face. Même si c'est loin d'être mon catcheur préféré de base et que j'étais un peu sceptique en le voyant éliminer Lesnar du Rumble et remporter le match alors qu'il avait pas du tout été construit pour gagner le Rumble, son écriture en tant que champion a été aussi exempte de reproche que puisse l'être une écriture WWE. Et ses défenses de titre en PPV ont été très solides. Rollins, Lashley, Ziggler, Orton, Styles et même son combat contre Reigns. Que des bons matchs.

Tag team de l'année : Young Bucks

C'est simple. Cette année, la division par équipes d'AEW a enterré toutes les autres. Et le titre de cette division a tourné autour de 3 équipes : Omega & Page, FTR et les Young Bucks. Les 3 équipes se sont affrontées dans les 3 meilleurs combats par équipe de l'année. Et de ces 3 grands matchs, les 2 meilleurs sont avec les Young Bucks.

Feud de l'année : Kenny Omega & Adam Page vs. Young Bucks vs FTR
Outre la qualité des 3 matchs qui pourraient tous entrer dans une liste des meilleurs combats tag team de l'histoire, le build up a été quasi-irréprochable. Que ce soit la storyline intra-Elite en début d'année, puis la nouvelle dynamique apportée par l'arrivée de FTR. Seul le build up entre All Out et Full Gear pour le combat Bucks/FTR a été un peu en deça, mais une fois arrivé le PPV, ils ont raconté l'histoire qu'on voulait voir. Pas photo dans cette catégorie.

Gimmick de l'année : "Shooter" Aaron Stevens & Question Mark
Oui, j'ai aussi regardé NWA Powerrr cette année, et malgré l'arrêt forcé très tôt dans l'année, j'ai aucune gimmick qui me vient en tête que j'ai autant apprécié que celle-ci. Si vous aimiez Damien Sandow à la WWE, foncez voir son travail à la NWA, où il s'est peut-être créé le personnage le plus drôle de sa carrière : un acteur raté apprenti en arts martiaux, entraîné par un mec qui s'appelle "point d'interrogation", maître en arts matiaux masqué dont on ne connaît pas l'identité venant du pays fictif de Mongrovie.

Progrès de l'année : Raquel Gonzalez
Au début de l'année, on l'avait juste vue au Mae Young Classic, et elle avait très peu impressionné. Cette année, elle a été associée à Dakota Kai à NXT et elle est devenue une très bonne catcheuse in ring avec un super look. Elle est en train de recevoir un push énorme à NXT et sera championne dans peu de temps.

Orateur de l'année : MJF
Bah ouais, c'est pas donné à tout le monde de supplanter un Jericho au top de sa forme en promo. Le gars a une aisance au micro comme on en voit plus aujourd'hui. Sa meilleure promo : sûrement celle de "Dictator Jon".

Commentateur de l'année : Chris Jericho
Entre les commentaires asseptisés WWE et Jim Ross et Tony Schiavone trop vieux et trop souvent à côté de la plaque, les commentaires, c'est plus ce que c'était. Surtout depuis que Mauro Ranallo est parti et a été remplacé par un Vic Joseph que j'arrive pas à apprécier. Excalibur fait du bon boulot mais transmet trop peu d'excitation. Tazz est super quand il commente son équipe, et Barrett a été un bon ajout à NXT après avoir commencé l'année chez NWA. Mais Chris Jericho a donné une leçon de commentaires à tous ceux qui étaient assis à sa table. En plus d'apporter de l'enthousiame, il fait parfois du play-by-play et corrige même les autres quand ils se trompent dans la présentation des affiches. Et il fait évidemment tout ça de manière extrêmement divertissante. Quand sa carrière sera terminée, Jericho deviendra un des meilleurs color commentators de l'histoire.

Manager de l'année : MVP
J'ai hésité avec Tazz, dans le même style. Il y avait aussi Paul Heyman comme chaque année, qui cette fois a apporté son excellent travail au service de Roman Reigns. Mais MVP est arrivé alors que tout le monde s'en foutait, il a pris Lashley, l'a sorti de l'horrible storyline avec Lana et Rusev, l'a fait devenir champion US, a pris Shelty B et Cedric A qui faisaient absolument rien et les a fait devenir champions par équipes, et a crée un clan qui a constemment été une des meilleures choses à Raw cette année. Tout ça en étant une des meilleures promos de la compagnie.

Retour de l'année : Edge
Bon, pas besoin de m'étendre trop là-dessus. Même si la WWE surutilise trop ses légendes et que j'avais plus forcément tellement envie de le revoir après toutes ces années, son retour était définitivement un moment fort de 2020.

PPV de l'année : NXT TakeOver Portland
Si j'ai trouvé tous les PPVs AEW très solides cette année, et les TakeOvers jamais aussi décevants, le premier TakeOver, et le seul avec public, a fait figure d'exception. Le seul TakeOver qui m'a paru de qualité équivalente aux TO de ces dernières années. Lee/Dijakovic est un de mes matchs préférés de l'année, Nox et Kai ont livré un match extrêmement sous-estimé, Finn Balor a enfin eu un combat qui m'a plu (contre Gargano évidemment), le tag match entre les Bruiser Bros (le nom que j'avais donné à l'équipe de Dunne et Riddle sur une partie d'EWR AVANT que WWE me pique l'idée de les associer et leur donne le nom pourri de Broserweights; c'est "Bruiser" qui est important dans le surnom "Bruiserweight", pas "Weight" merde !) et Undisputed est allé à 3000 à l'heure, le Main Event entre Ciampa et Cole a respecté dans la tradition des grands main events de TakeOver, et einfin le super twist final.

Catcheuse de l'année : Io Shirai
L'award le plus dur à décerner. J'ai longtemps hésité entre 3 noms : Shirai, Bayley et Sasha Banks. Bayley et Sasha ont clairement été le highlight de la division féminine cette année (avec Asuka juste derrière elles), surtout après la période des shows avec public. Je mettrais Bayley en 3 puisqu'elle a eu un début d'année compliqué avec son Heel Turn qui a mis du temps à fonctionner. Sasha Banks est juste incapable d'avoir un mauvais match en PPV, et la revoir enfin sur le devant de la scène fait du bien. Malgré ça, son personnage en heel était loin d'être aussi divertissant que The Boss de NXT, et en Face, c'est encore pire. On rajoute à ça la feud qu'on attendait depuis des siècles entre Bayley et Banks qui a finalement été une déception, malgré de très bons matchs. De l'autre côté, on a Io Shirai, qui a régné de main de maître sur la meilleure division féminine de l'histoire des États-Unis pendant la majeure partie de l'année en enchaînant les supers matchs contre Rhea Ripley, Charlotte Flair, Sasha Banks, Tegan Nox, Dakota Kai, Candice LeRae, etc.

Catcheur de l'année : Kenny Omega
Sur le papier, Drew McIntyre et Jon Moxley, qui sont des cas un peu similaires, ont eu une meilleure année. Un règne de champion du monde très solide avec des storylines et des matchs de qualité. Mais en dehors de ça, ils m'ont pas transporté émotionnellement, comme Omega l'a fait. Si McIntyre et Moxley sont arrivés au top dès le début de l'année, ça a pas été le cas pour Omega, qui a lui été crescendo tout au long de l'année. De la formation de peut-être la meilleure "fausse" équipe ever avec Page jusqu'à sa victoire du titre de champion du monde à la fin de l'année. Il aura été constamment intéressant (sa relation avec Page, les Young Bucks, la feud avec FTR, puis le buzz autour de Don Callis et d'Impact Wrestling et son heel turn et retour aux bases) et a livré beaucoup des meilleurs matchs de l'année (l'Iron Man contre Pac, les Tag Team de Revolution et All In, le Stadium Stampede, les matchs contre Page, Moxley et même Laredo Kid chez AAA). Le catcheur que j'ai le plus aimé suivre cette année et que j'ai le plus hâte de voir évoluer en 2021.

Mon Top 10 des matchs de l'année
1) Stadium Stampede, AEW Double or Nothing
2) Tyler Bate vs. Jordan Devlin, NXT UK TakeOver Blackpool II
3) Keith Lee vs. Dominik Dijakovic, NXT TakeOver Portland
4) Firefly Funhouse Match, WWE WrestleMania 36
5) Kenny Omega & Hangman Page vs. Young Bucks, AEW Revolution
6) Young Bucks vs. FTR, AEW Full Gear
7) Kenny Omega vs. Pac, Iron Man, AEW Dynamite
8 ) Sami Zayn vs. Jeff Hardy vs. AJ Styles, Ladder, WWE Night of Champions
9) Kenny Omega vs. Jon Moxley, AEW Dynamite Winter is Coming
10) Tommaso Ciampa vs. Johnny Gargano, One Final Beat, NXT

Aucun match non-cinématique à avoir eu lieu pendant la période sans public dans mon Top 5. L'absence de public joue vraiment beaucoup sur mon ressenti des matchs. Le Stadium Stampede était le condensé parfait des délires qui ont fait la popularité de Chris Jericho, Matt Hardy, Kenny Omega et les Young Bucks réunis en un seul match, et était un des meilleurs trucs que j'ai pu voir dans le catch. En terme de vrais matchs, mon match préféré est le Devlin/Bate du Takeover UK de début d'année qui est un peu passé inaperçu alors que c'est celui qui m'a fait le plus vibrer.

(j'ai remis le message de KXL ici Very Happy )

_________________
WFA:
 

Récompenses 2020 No_ma_10
Revenir en haut Aller en bas
StylesWWE
Pas Encore Top Heel (peut-être un jour)
StylesWWE

Messages : 1572
Age : 20
Localisation : Royaume de Logres
Humeur : Bonesaw is Readyyy !!!

Récompenses 2020 Empty
MessageSujet: Re: Récompenses 2020   Récompenses 2020 EmptySam 16 Jan - 21:36

Je vais faire une petite remise de prix avec les mêmes catégories que KXL pour que ce soit uniforme et que ça serve mieux le débat.

Show weekly de l'année : NXT
On a effectivement constaté un baisse de niveau à NXT cette année, mais ce constat touche tous les weekly en 2020, le covid a bousculé pas mal de chose et il a fallu un temps d'adaptation à la situation sanitaire qui a créé une situation d'incertitude dans plusieurs domaines. Cependant, alors que Dynamite semblait bien partie pour une belle année 2020 avec des mois de janvier/février et mars plutôt concluant, ils sont tombé dans le comedy wrestling et le sport-entertainment qu'ils ne devaient pas représentés selon les dires de Tony Khan et cie à la création de la fédération (cf. ma chronique sur le sujet).

En face NXT est resté fidèle à son produit plus sérieux et mieux travaillé que Raw et SmackDown. Le show de la WWE m'a encore apporté le catch de qualité (un peu moins cette année c'est vrai) que je demande et les storylines sérieuses et bien construites tandis que AEW présentait petit-à-petit un produit de plus en plus proche de Raw (en bien meilleur tout de même) et a perdu mon attention pendant un temps, désormais c'est ma confiance qu'ils ont perdu, je me sens trahis (cf. ma chronique "Pourquoi AEW est à côté de la plaque?"). 

Stable de l'année : The Hurt Business
Sans le dinner debonair, le voyage à Vegas et le feud avec Cassidy et les Best Friends, l'Inner Circle aurait remporté la palme en ce qui me concerne. Mais le Hurt Business a su rester plus solide et apporte à Raw des segments et feud de qualités dont le show a désespérément besoin. Les 4 membres sont tirés vers le hauts, très bien construits, très bien bookés, chacun à sa manière. La constance dans la qualité de la gestion du Hurt Business fait basculer mon vote en leur faveur.

Champion de l'année : Drew McIntyre
Pour les mêmes raisons que KXL je vais éviter de répéter ce qu'il a déjà dans les détails. Drew s'est vraiment imposé comme LE top face de la WWE, ses matchs sont bons, ses promos très bonnes, il a l'aura, le charisme, tout, et il a montré qu'il est digne de la confiance qui lui a été accordée cette année.

Tag Team de l'année : Kenny Omega & Adam Page
Dans une année bien terne pour le catch Tag Team, que ça soit à la WWE ou à AEW les tag teams n'ont vraiment été mises en valeur, seule la paire Omega-Page sort du lot. Le développement des deux membres de l'équipe, notamment Adam Page est la réelle valeur ajoutée de cette équipe qui avait pour but de lancer Omega et Page en solo. Page est celui qui en sort le plus grandi, son personnage évolue bien, il a énormément progressé à tous les niveaux au contraire de Omega qui n'a pas vraiment quitté sa zone de confort et ne s'est pas adapté au niveau d'une top star de fédération mainstream comme AEW. Page est sur une belle rampe de lancement pour devenir le top face de AEW. 

Feud de l'année : Roman Reigns vs Jey Uso
Une masterclass en terme de storytelling, Reigns est revenu meilleur que jamais et quel retour !! La storyline familiale a été extrêmement bien gérée et le tout est très bien symbolisé par leur match à Hell In A Cell pendant lequel il ont parfaitement raconté leur histoire

Gimmick de l'année : Roman Reigns "Tribal Chief"
Comme je l'évoquais plus tôt, le retour en trombe en trombe de Roman Reigns est excellent. Plutôt que de blablater des heures ici, je vous redirige vers ma chronique sur le sujet : https://www.catchasylum.com/t8110-roman-reigns-pourquoi-ca-marche-enfin-chronique

Progrès de l'année : Apollo Crews
C'est une grande surprise cette année, Apollo Crews, jusque là très générique et fade dans ses promos et dans ses matchs s'est métamorphosé et a su s'imposer comme un bon mid-carder à suivre en 2021 après son règne de champion US plutôt convainquant et sa bonne rivalité avec le Hurt Business.

Orateur de l'année : MJF
Evidemment. MJF est au-dessus de tout le monde dans se domaine, il sait s'exprimer mieux que personne, il est crédible dans ce qu'il dit, ses promos sont variées et très bien construites, il a toujours le mot juste pour rendre ses promos excellentes et fait même l'effort de protéger le kayfabe sur les réseaux sociaux.

Commentateur de l'année : Jim Ross
Good ol' JR est certainement le meilleur commentateur de l'histoire du catch et il le prouve encore en commentant excellement bien un produit que lui même n'aime pas, il sauve souvent les meubles sur cette partie sur laquelle je le rejoins complètement.

Manager de l'année : MVP
Pour les mêmes raisons que KXL, je vais éviter de faire doublons.

Retour de l'année : Edge
J'aurais pu dire Roman Reigns ou MVP pour l'apport et la qualité de leurs retours, mais celui de Edge est LE feel good moment de 2020, après 9 ans hors des rings une légende est de retour, et ça fait du bien.

PPV de l'année : NXT TakeOver : Portland
Des matchs de qualité du début à la fin, des storylines solides, un très bon build-up, tous les ingrédients pour contenter les fans et offrir un PPV de qualité supérieur. Je vais pas m'étaler KXL a déjà très bien résumé le PPV.

Catcheuse de l'année : Sasha Banks
Son développement a été très bon, elle nous a livré de très bon match à l'instar de son match à Hell In A Cell contre Bayley et son match étonnement bon contre Carmella à TLC. Banks a su tout au long de l'année et rester constante dans la qualité de son travail, aux côtés de Bayley comme sans elle. 

Catcheur de l'année : Cody Rhodes
Quelle année pour Cody Rhodes qui a su développer AEW en ayant de très bon matchs régulièrement à Dynamite dans le cadre de ses open challenges, il a rendu le TNT Championship assez prestigieux en lui donnant beaucoup d'importance, il a lancé le top heel de AEW MJF avec une super feud en début d'année et a magnifiquement passé le flambeau à Darby Allin lors de Full Gear. La régularité de Cody dans l'excellence lui offre la palme cette année.

Top 10 des matchs de l'année
1/ Walter vs Ilja Dragunov, NXT UK (29/10/2020)
2/ Finn Balor vs Kyle O'Reilly, NXT TakeOver 31
3/ Pete Dunne & Matt Riddle vs Bobby Fish & Kyle O'Reilly, NXT TakeOver : Portland
4/ Darby Allin vs Cody Rhodes, Full Gear
5/ AJ Styles vs Daniel Bryan, SmackDown (08/06/2020)
6/ AJ Styles vs Sami Zayn vs Jeff Hardy, WWE Clash of Champions
7/ Kyle O'Reilly vs Pete Dunne, NXT (16/12/2020)
8/ Charlotte Flair vs Rhea Ripley, Wrestlemania 36
9/ Roman Reigns vs Jey Uso, Hell In A Cell
10/ Bayley vs Sasha Banks, Hell In A Cell

Je précise que n'ai vu que deux PPV de AEW, Double or Nothing et Full Gear. Je ne regarde Dynamite et Raw que par le biais de Youtube donc je ne regarde pas les matchs en entier mais maximum 5 minutes. Je n'ai commencé à regarder NXT UK qu'en octobre donc je n'ai pas regardé NXT UK TakeOver Blackpool II non plus. Je ne classe que les matchs que j'ai vu donc exit notamment le fameux match tag team de Revolution. Je n'inclue pas non-plus les match cinématiques, sinon le Boneyard Match aurait peut-être eu sa place, je ne les considère pas comme des matchs et j'ai apprécié que le Boneyard Match dans cette catégorie.

_________________
LE POIDS DES MOTS, LE CHOC DU STYLES CLASH
DUX BELLORUM OF PRO WRESTLING PROPAGANDA
Tempora mori, tempora mundis recorda. Voilà. Eh bien ça, par exemple, ça veut absolument rien dire, mais l’effet reste le même.
#FireJustinRoberts #FireRickKnox #FireExcalibur #FireNiaJax #FireOtis #F***TheElite #PleaseJimRossQuitAEWToSaveYourLegacy #MJF2020 #WeDeserveBetter #BringBackRealWrestling #RestoreTheHonorOfOurSport #AcknowledgeYourTribalChief#TheMatIsSacred #ILoveYouTagTeamMotherFuckin'Rules #AndThatsTheBottomLine
Récompenses 2020 Il_57012
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Récompenses 2020 Empty
MessageSujet: Re: Récompenses 2020   Récompenses 2020 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Récompenses 2020

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Catch Asylum : Le forum des fous de catch :: Catch :: Général-