Catch Asylum : Le forum des fous de catch WWE TNA ROH INDY NJPW
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Si vous voulez suivre la coupe du monde de catch, c'est ici que ça se passe !
Deux podcast à écouter cette semaine, le bilan du G1 Climax ici et la rediff' du live préview de summerslam ici !

Partagez | 
 

 [Rétro] La saga nWo - 2ème partie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Thib
Main Eventer
avatar

Messages : 1096
Age : 21
Localisation : Philadelphie, capitale du hardcore

MessageSujet: [Rétro] La saga nWo - 2ème partie   Mer 4 Jan - 15:23

Deuxième partie du dossier écrit par Tombstone sur la légendaire faction New World Order. Aujourd'hui, le développement du groupe jusqu'à sa domination sur la WCW est à l'ordre du jour !


#3 : La légende est en marche…

Le trio commença donc sa "guerre" avec la WCW en frappant un grand coup et en marquant durablement les esprits. En effet, lors du Nitro du 29 juillet 1996, Hall et Nash attaquent des catcheurs en coulisses et en blessent quelques-uns grièvement à coups de chaise et de barres métalliques. Arn Anderson, Rey Mysterio, Psychosis en font les frais, notamment. Le trio taggue les lettres "nWo" un peu partout… Dans les émissions qui suivent, Hulk Hogan devient "Hollywood" Hogan et le trio porte des tenues de couleur noire. Bientôt, Hogan révèle ses intentions de vaincre le champion de la WCW, qui à cette époque n’est autre que The Giant (alias Paul Wight, celui qui aujourd’hui est connu sous le nom Big Show à la WWE…et qui, vous le verrez dans les vidéos, avait des cheveux et aucun embonpoint à l’époque !) et asseoir la nWo comme faction dominante.

Cela est chose faite lors du PPV Road Wild, le 10 août 1996. Hogan bat The Giant grâce à l’intervention de Nash et Hall et surtout en assommant le géant avec la ceinture WCW ! Hollywood écrit alors à l’aide d’une bombe de peinture noire les lettres NWO sur la ceinture mondiale, un instant resté emblématique… Tout comme ce qui s’est passé dans la foulée ! Ed Leslie (alias Brutus Beefcake), un ami de longue date du leader de la nWo, monte sur le ring pour fêter l’anniversaire du nouveau champion. Hogan enlacera son ami avant de le donner en pâture à Hall et Nash, montrant par là que la nWo n’a aucune pitié. Par aillleurs, une tradition est instaurée : il s’agit de tagguer les lettres du gang sur le dos nu des ennemis vaincus.

Un nouveau membre de la nWo fait son apparition, il jouera le rôle de manager : il s’agit de Ted DiBiase, fidèle à sa gimmick d’homme riche qui l’a rendu célèbre à la WWF, qui devient le trésorier du gang. La propagande nWo se développa alors avec T-shirts de couleur noire et blanche, lunettes noires, slogan "nWo 4 life", musique caractéristique, attitude de gang des rues… Et spots publicitaires clandestins filmés en noir et blanc, avec une mise en scène qu’on jurerait signée Jean-Luc Godard ! Voici un exemple de propagande nWo qui pouvait surgir à tout moment lors de l’émission Nitro (même pendant un match !) :
Arrive ensuite une "affaire Sting" : le bruit court que Sting serait en négociations avec la nWo ! Luger, ami du Stinger, mène l’enquête… Et se fait attaquer par Sting dans le parking ! Sting semble avoir rejoint la nWo, la WCW est perdue…Non ! En fait il s’agissait d’un faux Sting et lors du PPV Fall Brawl, un match Wargames vit s’opposer l’équipe WCW, avec le vrai Sting, à l’équipe nWo, avec l’autre Sting ! La victoire fut obtenue par le Sting nWo qui fit abandonner Lex Luger avec le Scorpion Deathlock. Le vrai Sting, aigri du fait que personne ne lui avait fait confiance, prit ses distances et annonça qu’il n’aiderait plus la WCW dans son combat contre la nWo, restant neutre (ce qui préparera l’évolution de sa personnalité en justicier solitaire un peu plus tard). Quant au Sting nWo, il ira lutter au Japon en poursuivant l’œuvre de la nWo au pays du Soleil-Levant (une nWo nipponne verra le jour à la New Japan Pro Wrestling, dont les membres seront Great Muta, Chono, Tenzan, Kojima entre autres), puis reviendra plus tard en de très rares occasions.

Cette victoire de la nWo dans le Wargames Match eut comme effet de rallier de nouveaux membres au gang… Et non des moindres ! Ainsi, l’appui financier de DiBiase ne tarda pas à porter ses fruits puisque la nWo se paya les services de l’ancien champion… The Giant ! Lors de ce coup d’éclat, Randy Savage, se positionnant comme le leader anti-nWo fut passé à tabac. Puis, Vincent (alias Virgil à la WWF dans les années 90/91) prit le poste de chef de la sécurité du gang… Un petit clip vidéo récapitulatif, ça vous dit ?


#4 : Une domination totale et un succès fou

La nWo devient de plus en plus puissante et poursuit son expansion à vitesse grand V, de nouveaux membres font leur apparition comme un dénommé Syxx, alias Sean Waltman, alias X-Pac ! (qui venait de quitter la WWF) Puis, c’est un véritable coup de théâtre : Eric Bischoff s’avère faire partie de la nWo ! Le vice-président de la WCW tirait ainsi les ficelles en faveur du gang depuis les coulisses. Le "poison" nWo se propage encore et cette fois c’est un arbitre, Nick Patrick, qui jure allégeance à la faction noire et blanche, ayant maintes fois favorisé les membres de la nWo dans leurs matches. C’est du jamais vu ! Le gang a envahi toutes les sphères de la WCW…Mais jusqu’où ira la nWo ?

La fin 1996 est faste pour la nWo qui s’accapare les titres majeurs de la WCW et les fans de la faction se multiplient et forment des légions de fidèles aux couleurs noire et blanche… A tel point que la WCW passe devant la WWF au niveau des audiences ! Cela était encore inimaginable quelques mois plus tôt. Fiers de ce succès croissant, les officiels de la compagnie décident de jouer à fond la carte nWo… Et les effets sont immédiats.

Hollywood Hogan organise un recrutement en masse à Nitro en invitant les lutteurs de la WCW qui le souhaitent à venir grossir les rangs de la nWo ! En fait, il s’agit d’un ultimatum : soit les lutteurs rejoignaient le clan, soit ils devenaient les ennemis du clan. Plusieurs lutteurs répondent favorablement à l’appel : Marcus Bagwell (qui se fera appeler « Buff » Bagwell désormais), Scott Norton, Konnan, Big Bubba, Horace… Et quelques autres dont le valet du Macho Man, la belle Miss Elizabeth ! Des sportifs célèbres deviennent des membres du gang ! Il s’agit du basketteur atypique Dennis Rodman et du pilote de Nascar Kyle Petty, qui conduisait un bolide aux couleurs nWo sur les circuits… La faction se densifie encore.

En 1997, la nWo est surpuissante : elle a même son propre PPV nWo Souled Out ! Une véritable ode à la faction qui voit un main event 100% noir et blanc : Hollywood Hogan affrontant The Giant pour le titre… Evidemment, il y aura match nul grâce à l’intervention de l’arbitre du gang : Nick Patrick. De plus, Hall et Nash récupèreront le titre par équipe perdu lors du PPV face aux frères Steiner le lendemain à Nitro, après que Bischoff déclare nulle cette victoire… L’arbitre qui avait remplacé Patrick (KO lors de ce match) et validé le tombé n’appartenant pas à la faction ! Vous avez dit "machiavélique" ?


Tombstone
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[Rétro] La saga nWo - 2ème partie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Rétro] La saga nWo - 2ème partie
» [Top Buts] Olympique Lyonnais 2ème Partie de la Saison
» fabriquer vos bouillettes...
» 2ème partie de saison
» Chemin de St Jacques 2ème partie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Catch Asylum : Le forum des fous de catch :: Catch :: Autres fédérations-