Catch Asylum : Le forum des fous de catch WWE TNA ROH INDY NJPW
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Le concours de popularité des catcheurs/catcheuses de la WWE, Edition 2018 a débuté ici

Partagez | 
 

 [Rétro] La saga nWo - 7ème partie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Thib
Main Eventer
avatar

Messages : 1096
Age : 22
Localisation : Philadelphie, capitale du hardcore

MessageSujet: [Rétro] La saga nWo - 7ème partie    Mer 4 Jan - 16:13

Dernière partie du dossier de Tombstone sur la nWo ! Ce chapitre vient narrer le passage express de la faction à la WWE... Qu'est-ce qui a mené ce gang à sa fin ? Réponse dans la suite !


#9 : Un come-back juste pour le plaisir

Nous sommes en février 2002, la WWF est sur le point de devenir la toute puissante WWE. Le scénario actuel est que Ric Flair est devenu le co-propriétaire de la compagnie, ce qui oblige l‘autre co-propriétaire, Vince McMahon, à partager son pouvoir. Ce qui l’exaspère au plus haut point. Tellement, à vrai dire, que Mr. McMahon prend la résolution de saborder la WWE, de détruire sa propre création ! Ceci est le prétexte à des promos hallucinées et hallucinantes dans lesquelles un Vince, littéralement possédé par le Démon, parle de virus, de venin, de poison, et de nWo !

Ainsi, Mr. McMahon veut injecter une dose mortelle de nWo dans sa WWF. C’est alors le grand retour du trio originel de la faction légendaire. Cette fois-ci dans la fédération qu’ils ont combattue si âprement au sein de la WCW, les années précédentes. Hollywood Hulk Hogan, Scott Hall et Kevin Nash font ainsi leur retour en noir et blanc, lors du PPV No Way Out 2002. Le trio fait mine, dans un premier segment micro, de s’être assagi, de ne plus être le groupe qui semait la terreur et la destruction sur son passage. Prenant ainsi le public à contre-pied.

Mais bientôt, le trio tombe le masque et redevient infernal en s’attaquant aux deux plus grandes stars de la WWF de l’époque : Stone Cold Steve Austin et Dwayne « The Rock» Johnson. Les embuscades, les bastonnades vicieuses et les peintures corporelles forcées typiques de la nWo sont de retour sur les écrans pour le plus grand bonheur des fans nostalgiques des années 1996/1997 de la WCW. De fil en aiguille, l’évènement majeur de l’année, c’est-à -dire Wrestlemania, approchant, deux matches vont être organisés pour le Grandest Stage of Them All. Le premier verra un affrontement entre Stone Cold et Scott Hall (avec Nash dans son coin). Quant au deuxième. Ce sera un match de rêve. Un match entre le glorieux passé et l’électrifiant présent. Un match entre deux icônes du catch :


Wrestlemania 18 allait être le théâtre d’un match légendaire, le fameux « Icon vs Icon match» opposant le leader de la nWo, Hollywood Hogan, à « l’athlète le plus électrifiant du divertissement sportif », The Rock ! Seulement voilà, il restait encore pas mal de temps avant le grand rendez-vous. Et la nWo n’est pas vraiment du genre à rester tranquillement à attendre que le temps passe ! La rivalité entre Hogan/nWo et The Rock allait faire des étincelles. Et ceci constitue un odieux euphémisme

Ainsi, dans le premier match WWF vs nWo de Wrestlemania 18, c’est le « Texas Rattlesnake » qui s’adjugea la victoire sur Scott Hall, malgré les multiples interventions de Nash.

The Rock venait de battre Hollywood Hogan dans l’un des plus grands matchs de l’histoire du catch ! Mais quelque chose s’était réveillé en Hogan (de vieux réflexes ont resurgi pendant cette bataille épique), quelque chose qui ne demandait qu’à revenir à la surface.

Le leader historique de la nWo avait disparu et laissé la place au Hulkster ! La Hulkamania était de retour ! Hogan ayant laissé tomber Hall et Nash, ces derniers recrutèrent de nouveaux membres qui étaient des anciens de la faction, en fait Big Show (anciennement The Giant) et X-Pac (anciennement Syxx, de son vrai nom Sean Waltman). C’était reparti pour un tour ? Oui, mais un petit tour. En effet, Kevin Nash se blessa à plusieurs reprises les semaines qui suivirent, empêchant un déroulement cohérent de l'histoire. De plus, le contrat de Sean Waltman ne fut pas reconduit et pour couronner le tout, Scott Hall fut renvoyé pour des problèmes d’alcool !

Les scénaristes tentèrent de tenir le coup en faisant du revenant miraculé Shawn Michaels (retiré des rings depuis 1998) l’un des membres importants de la faction. Finalement, la mayonnaise ne put prendre et une ultime blessure de Nash (le jour même de son énième retour de blessure) fut fatale et le scénario fut abandonné. Vince McMahon annonça dans un segment micro à Raw, le 15 juillet 2002, que la nWo avait été démantelée pour de bon. La nWo n’était plus ! Pour la petite histoire, c’est lors de cette même soirée que le Chairman a nommé General Manager de Raw un certain Eric Bischoff ! La boucle était bouclée.

Voilà ! Ainsi s’achève l’histoire de la nWo, la faction mythique qui aura marqué à jamais de son empreinte l’histoire du catch et les fans à coups de tags dégoulinants bien sûr ! Six années d’existence, onze incarnations différentes avec une quarantaine de membres prenant part à l’aventure à un moment ou à un autre ! Incontournable, inoubliable, révolutionnaire, historique, légendaire, mythique, tout cela résumé en trois lettres : nWo.






Tombstone
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[Rétro] La saga nWo - 7ème partie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Rétro] La saga nWo - 2ème partie
» [Rétro] La saga nWo - 4ème partie
» [Rétro] La saga nWo - 5ème partie
» [7ème journée] Jura Sud - Louhans-Cuiseaux
» Une partie de pêche au coup pour la brème

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Catch Asylum : Le forum des fous de catch :: Catch :: Autres fédérations-