Catch Asylum : Le forum des fous de catch WWE TNA ROH INDY NJPW
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

La review du live nxt à Paris et de Dominion sont disponibles ici

Partagez | 
 

 [Rétro] La saga nWo - 6ème partie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Thib
Main Eventer
avatar

Messages : 1096
Age : 22
Localisation : Philadelphie, capitale du hardcore

MessageSujet: [Rétro] La saga nWo - 6ème partie   Mer 4 Jan - 15:34

Tout ce qui a un début a une fin. Ce dicton s'applique bien entendu à la nWo qui, s'il aura fait le bonheur de la WCW pendant un bout de temps, finira par coûter cher à sa fédération... Tombstone nous en dit plus sur le déclin du New World Order !


#8 : La nWo Elite entre poisse et déclin

Résumé des épisodes précédents : Le complot de Hogan et Nash avait parfaitement réussi, il restait quelques détails à régler cependant. D’abord, il fallait réorganiser la faction. Furent ainsi constitués deux nouveaux clans…
•- La nWo Elite : logo et couleurs de la défunte Wolfpac, composée de Hollywood Hogan, Eric Bischoff, Kevin Nash, Scott Hall, Lex Luger, Buff Bagwell, Scott Steiner et Miss Elizabeth. Le clan majeur.
•- La nWo Black and White : logo et couleurs de la nWo originelle, également appelée péjorativement l’équipe B de la nWo, composée de Curt Hennig, The Giant, Scott Norton, Brian Adams, Horace, Vincent et Stevie Ray. Le clan mineur, donc.

La nWo, à nouveau unifiée et se voulant totalement heel, dut assainir ses rangs. Konnan fut donc viré de la bande et devint rapidement l’allié de Rey Mysterio contre la nWo. Sting, pendant qu’il soignait sa blessure, n’avait pas été mis au courant du complot de Nash et Hogan : il se mit lui-même à l’écart du groupe quand il fit son retour plus tard. La nouvelle nWo Elite fit une razzia sur les principaux titres sans perdre de temps : Hogan était donc champion de la WCW, Scott Steiner champion de la Télévision et Scott Hall champion des Etats-Unis. Tout allait pour le mieux…jusqu’à ce que la poisse frappe la faction sous la forme d’une longue série de blessures touchant des membres éminents de la nWo Elite comme Scott Hall et Lex Luger, dans un premier temps.

Lors du PPV Uncensored 1999, Hogan perd le titre mondial face à Ric Flair tandis que Steiner se fait battre par Booker T, disant adieu à sa ceinture, à cause d’une erreur de Bagwell. Ce dernier est passé à tabac et éjecté de la faction. Le mois suivant, la série des blessures reprend : Hogan, le leader du gang, doit se soigner loin des rings ! Les scénaristes font récupérer le titre à Kevin Nash qui entre en rivalité avec DDP. Celui-ci devient rapidement le nouveau champion. Tout se précipite et ça va mal à la nWo, mais aussi à la WCW, en cette fin de printemps 1999. Les audiences de la WWF, maintenant en pleine Attitude Era, commencent à grimper et à menacer celles de la fédération de Turner. Les scénaristes sont sous pression et font des choix surprenants pour tenter de relancer l’audimat tout en tenant compte des catcheurs blessés. Scott Steiner quitte la nWo pour reformer le tandem des Steiners avec son frère Rick. Puis, la nWo Elite enregistre l’arrivée dans ses rangs de catcheurs peu charismatiques pour quelques temps : le pistonné David Flair (le fils du Nature Boy, qui débute) et l’inénarrable Disco Inferno…(ce qui suit est déconseillé aux âmes sensibles)

Vous l’aurez compris, la nWo en particulier et la WCW en général s’étaient engagées sur la route pentue et sans retour du déclin. La nWo Black and White tourna court : les contrats de Scott Norton et Horace ne furent pas renouvelés et ils disparurent des écrans, Scott Hall y fit le ménage en virant The Giant et Curt Hennig du clan mineur, Vincent suivit le mouvement…les membres restant s’entre-déchirèrent dans un scénario lamentable. L’été sera meurtrier pour la nWo Elite : Hogan revient de blessure et reprend son ancien personnage face et ses couleurs rouge et jaune ! Une rivalité éclate entre l’ex-chef de la faction et Kevin Nash… La nWo ne fait plus recette et les fans se lassent. La nWo Elite et ce qu’il en reste disparaît pitoyablement. La WCW se livre alors à un enchevêtrement incompréhensible de rivalités croisées sans queue ni tête entre : Hogan, Nash, Sting, Savage (le revenant), Sid Vicious (nouveau venu), Rick Steiner (plus tout jeune) et Goldberg (de retour de tournage). Au final, c’est la WWF de Vince McMahon qui ressort grande gagnante de cette période brouillonne et mouvementée ! Elle passe devant la WCW dans la course aux audiences… Pour ne plus jamais être dépassée.

L’agonie de la WCW est lente et douloureuse. Les dirigeants vont tenter un dernier coup de poker fin 1999 avec le lancement de la nWo Silver and Black, connue aussi sous le nom nWo 2000. Les catcheurs qui la composent sont : Bret Hart (leader du groupe), Jeff Jarrett, Kevin Nash, Scott Hall (rejoints plus tard par Scott Steiner et les jumeaux Harris).

Cette ultime tentative désespérée des dirigeants de la WCW ne rencontrera pas le succès. La nWo Silver and Black ne durera que quelques mois jusqu’à la fin 2000, plombée par la blessure de Bret Hart, qui sera d’ailleurs forcé de mettre un terme à sa prodigieuse carrière. Ceci constituera le chant du cygne. Par la suite, la nWo est enterrée… Bientôt accompagnée par la WCW toute entière qui succombe au déclin général. Les fans blâmeront les dirigeants pour l’issue fatale de la compagnie, estimant (à raison) que la principale raison du processus fut leur entêtement à ne pas abandonner la nWo, qui a duré beaucoup trop longtemps, selon eux. Par conséquent, si la nWo fut à l’origine de la grandeur de la WCW, révolutionnant la fédération de Turner, ainsi que le monde du catch en général (la nWo est responsable de la surenchère avec la WWF qui fut amenée à lancer l’Attitude Era), la nWo fut également à l’origine de l’autodestruction de la WCW.

Vince McMahon et la WWF, vainqueurs des Monday Night Wars, se payèrent le luxe de racheter leur rivale agonisante, début 2001. Mais si la WCW était bel et bien morte, la nWo n’avait pas encore dit son dernier mot… Héhéhé…


Tombstone
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[Rétro] La saga nWo - 6ème partie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Rétro] La saga nWo - 2ème partie
» [Rétro] La saga nWo - 4ème partie
» [Rétro] La saga nWo - 5ème partie
» Vidange de l'étang David (6ème partie) Alevinage Loire
» Une partie de pêche au coup pour la brème

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Catch Asylum : Le forum des fous de catch :: Catch :: Autres fédérations-